0
Les PrésentationsDECOUVRIR des CLES pour mieux comprendreles grands changements en cours au sein desentreprises, les nouve...
En introduction                Toutes les erreurs :    L’approche                  -Photo Services ;                      ...
Contexte                          Un nouveau monde qui transforme notre    Un monde                       quotidien :     ...
LesPrésentations      -3400 av. JC   1440 - 1778   1991 - 2006
Le passage à une nouvelle économie : Contexte                         -Avant : une économie de la qualité qui structurait ...
L’entreprise est une formule complexe aux axes simples Le quoi                           qui évoluent :    Ce qui doit    ...
L’entreprise 2.0 est un regroupement humain à but lucratif lié par la confiance et le partage d’une vision communeavec lob...
Réflexions                        A ce jour, les présentations d’organisation    Comment                        d’entrepri...
A quoi pourrions-nous rapprocher les effets et réalités du                                   communautaire dans l’organisa...
Réflexions       Autres       modèlesDes représentations :Le jonc montrant la souplesse etl’agilité d’une organisation.   ...
Réflexions       Autres       modèlesDes représentations :L’écosystème est un excellentexemple de ce que doit créer le    ...
Réflexions           Autres           modèlesDes représentations :La représentation de la Terre présenteun mode organisati...
Réflexions          Autres          modèlesDes représentations :                                        Que pouvons-nous v...
Proposition                          L’entreprise traditionnelle est :    Nouvelle                                      -A...
Proposition                        Les collaborateurs et les flux :    Nouvelle                                    -Le col...
Les recherches sont allées vers :                                         -Une volonté de faire remonter des informations ...
Les difficultés :                                          -Problème de repenser un modèle organisationnel en Proposition ...
Les ajouts :                                          -Une couche communautaire libérant les énergies, donnant aux    Prop...
Les évolutions                Dans une entreprise en mouvement, nous   Au sein des                 attendons du collaborat...
Les évolutions                   La communication doit : Au sein de la                    -Ne plus être un producteur d’in...
Les évolutions                     La fin des métiers et des experts :   Au sein des                                    -D...
Les évolutions                  Il faut donc repenser :     Vente et                                 -La surface de vente ...
Conclusion      Nouvelle     entreprise                 La nouvelle entreprise, c’est :Encore tout à construire        -Un...
www.wea-agence.comcontact@wea-agence.com
SKEMA Alumni : Présentation de Xavier Aucompte sur l'Entreprise 2.0
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

SKEMA Alumni : Présentation de Xavier Aucompte sur l'Entreprise 2.0

1,026

Published on

Animée par Xavier Aucompte, créateur de Wea - Agence de Conseil spécialisée en stratégie d’entreprise 2.0 travaillant en France et à l’international, expert en entreprise 2.0, Co-fondateur et animateur du blog B-R-Ent, il a présenté sa vision de la construction et de la stratégie d’entreprise.

Imaginant depuis des années l’entreprise 2.0, il a notamment expliqué les trois grands changements que les entreprises doivent intégrer :
1-un nouveau contrat social en interne comme l’avait imaginé Jean-Jacques Rousseau à son époque,
2-une nouvelle organisation du travail après Taylor
3-un nouveau Business Modèle en lien avec la nouvelle économie de l’innovation et la prise en compte des usages numériques.

L’enjeu de ce rendez-vous était de voir comment des théories nouvelles s’appliquent en pratique aux entreprises de toutes tailles et de tous les secteurs, en interne comme en externe.
Des exemples pratiques ont permis de voir le rôle réel des nouveaux usages, nouveaux comportements et nouveaux outils.
Un échange direct et constructif a pris forme, particulièrement favorisé par le lieu : la salle Steelcase qui favorise la mobilité et les échanges entre participants et avec l'intervenant.

0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,026
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
18
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "SKEMA Alumni : Présentation de Xavier Aucompte sur l'Entreprise 2.0"

  1. 1. Les PrésentationsDECOUVRIR des CLES pour mieux comprendreles grands changements en cours au sein desentreprises, les nouvelles formes d’organisation etde business model qui révolutionnent les modesde collaboration, de communication et de vente.
  2. 2. En introduction Toutes les erreurs : L’approche -Photo Services ; -Le Référendum ; -La campagne Présidentielle …Il est interdit d’interdire ? Il faut : -Refuser les logiquesAttention … -Ne pas croire que ce qui a marché marchera -Imaginer, innover et rêver -Penser l’impensable -Copier -Croire en son obligation à l’erreur -Respecter l’expérience -Aimer les autres -Curiosité, culture et Histoire
  3. 3. Contexte Un nouveau monde qui transforme notre Un monde quotidien : -Le développement des nouvelles technologies en évolution dans notre quotidien ; -Les Unes aux informations quotidiennes et en direct qui nous amènent à être des spectateursLe monde change et nous et récepteurs ;aussi. Et l’entreprise ? -La perte de repères, de croyance et de valeurs : à la recherche de la confiance ;Quels sont les nouveaux défis -La mondialisation pour nos vacances, pour nosque rencontrent les entreprises?Pourquoi doivent-elles changer / loisirs, pour nos réflexions, pour notre business,évoluer ? … L’entreprise peut-elle continuer avec une même organisation et de mêmes concepts dans un monde bouleversé ?
  4. 4. LesPrésentations -3400 av. JC 1440 - 1778 1991 - 2006
  5. 5. Le passage à une nouvelle économie : Contexte -Avant : une économie de la qualité qui structurait Ecosystème l’entreprise dans son approche produit, dans son organisation, dans sa gestion des Ressources Humaines ; et économie -Aujourd’hui : une économie de l’innovation et de plus en plus de la vitesse ;Mais quels sont les basiques N’est-ce pas une mode qui oublie l’essentiel ? :de l’entreprise ? -Après avoir mis de côté la production et l’avoir externalisée, nous entendons « Produire français »;N’a-t-elle pas déjà évolué ? Et -En même temps que les entreprises intermédiaires sontquelles sont les questions de attaquées et où les liens entre distributeurs finaux etfond ? producteurs se resserrent ; -Ces phénomènes montrent la non prise en compte de la réalité et du besoin d’un écosystème complet et de sa diversité. L’entreprise doit donc évoluer !
  6. 6. L’entreprise est une formule complexe aux axes simples Le quoi qui évoluent : Ce qui doit -L’entreprise doit gagner de l’argent. En cela, elle repose évoluer sur un business model. Celui-ci n’a plus rien à voir avec les modèles existants : Nouvelles attentes des consommateurs, co-création des produits, …Une entreprise est d’abord un -Pour répondre à la production de ces produits et services,regroupement au service d’un le Taylorisme a marqué le XXème siècle mais est maintenantbesoin dépassé. Quelle organisation du travail demain ? -Et pour que ce modèle fonctionne, il existe un contratL’entreprise n’existe que par le social en interne qui ne marche plus comme ne marcheregroupement. Mais comment plus celui de notre société.fonctionne t’il ? Notre mission, notre obligation est de repenser ces trois lignes fortes de l’entreprise. Le problème est que l’entreprise est transparente et en lien fort avec la société qui doit elle-même régler ces sujets.
  7. 7. L’entreprise 2.0 est un regroupement humain à but lucratif lié par la confiance et le partage d’une vision communeavec lobjectif de produire industriellement ou non des produits de qualité mais aussi de proposer toujours plus denouveaux produits et services nouveaux co-créés avec les clients, les partenaires, les prestataires, les prospectset l’ensemble de la communauté d’entreprise. Les PrésentationsLorganisation hiérarchique de cette entreprise est identique à lentreprise 1.0 traditionnelle avec une transversalité etune agilité beaucoup plus importantes.Les modes de fonctionnement sont, par principe, collaboratifs, participatifs et ouverts aux partenaires, clients,prospects, ... L’approche communautaire semble aujourd’hui la réponse la plus adéquate à cette transformation et auxnouvelles attentes.L’approche communautaire permet de conserver l’organisation existante en lui donnant la souplesse et latransversalité perdues. Elle n’oblige pas le collaborateur mais le place dans un contexte de confiance et dereconnaissance adéquate à son investissement et son épanouissement. La communauté d’entreprise permet deretrouver autrement l’esprit d’entreprise qui ne s’impose plus mais qui est créé et défendu par l’ensemble desacteurs de l’entreprise dans lesquels on compte aussi les clients, les fans, les prestataires et les partenaires.Le parcours professionnel et la réussite dun salarié dans cette structure sont en relation avec son investissement etsa capacité à créer de la plus-value même si celle-ci nest pas directement liée à son emploi. L’engagement n’estplus seulement personnel mais collectif et social. Nous parlons alors de « Culture du Service » en internecomme en externe.Les outils du web 2.0 et de la mobilité (tablettes, Smartphones,…) sont des « indispensables » au service decette entreprise mais lentreprise 2.0 nexiste pas par la simple utilisation de ces outils. Ils sont des leviers et desfacilitants.Lentreprise 2.0 est un modèle en construction qui demande, face au nouveau contexte et aux nouvelles attentes, defaire évoluer le style managérial, les modes de relation entre acteurs et organisation du travail. Dans ce cadre,chaque entreprise définit le périmètre et les étapes de ses réflexions et transformations.
  8. 8. Réflexions A ce jour, les présentations d’organisation Comment d’entreprises ont été sous une approche : visualiser ? -Pyramide : vision d’une entreprise structurée et liée aux sens de décisions et aux couches de management ;La question : -Matrice : construire un modèle de présentation qui explique que les silos métiers etComment présenter les organisationnels sont dépassés par lenouvelles organisations transversal ;d’entreprises collaboratives,communautaires et agiles? -Réseau : Très utilisé pour montrer tous les liens entre les individus et toutes les liaisons « nerveuses » d’une organisation Ces modes de présentation ne permettent pas d’expliquer ni de montrer la force et la différence du communautaire.
  9. 9. A quoi pourrions-nous rapprocher les effets et réalités du communautaire dans l’organisation d’entreprise ? : Réflexions Autres -Le jonc : A la différence d’une structure forte (le chêne), modèles l’entreprise a besoin d’être agile et toujours en accord avec le contexte et les besoins (le jonc) -L’écosystème : Toutes les représentations montrent lesLa question : flux d’informations dans l’entreprise mais pas les effets et les enchainements à partir de ces flux. Il pourrait êtreComment présenter les pensé une approche organique ou systémique ;nouvelles organisations -La Terre : elle symbolise clairement une organisationd’entreprises collaboratives, complexe de vie, d’interactions, de flux, … Elle se régulecommunautaires et agiles? et crée pour une dynamique positive (social innovation) ; -Le virus : La nouvelle organisation va vite. Elle va récupérer des informations sur son environnement et en même temps se développer. La viralité des pratiques, des idées, est un effet recherchée s’il est capitalisé.
  10. 10. Réflexions Autres modèlesDes représentations :Le jonc montrant la souplesse etl’agilité d’une organisation. L’explication peut être forte en montrant : -L’importance des racines (élément vitaux de l’entreprise) -La puissance de la souplesse d’une entreprise agile Mais cette représentation ne permet pas de tout exprimer.
  11. 11. Réflexions Autres modèlesDes représentations :L’écosystème est un excellentexemple de ce que doit créer le Trois exemples pour s’inspirer :communautaire. Cependant les -L’orignal s’est développé au canada grâce à l’action des castors.représentations peuvent être Une communauté où c’est le plus petit qui fait vivre le plus gros.très différentes et surtout dans -Les écosystèmes et chaînes alimentaires montrent lesla réalité il y a le plus souvent interdépendancesune chaîne de vie et deprédateurs pas toujours -Le cycle de l’eau plus proche de nous montre aussi le lien entrepositive. toutes les actions de l’homme et de la nature
  12. 12. Réflexions Autres modèlesDes représentations :La représentation de la Terre présenteun mode organisationnel sphérique L’explication des couches de la Terre peut nous aider à :peu utilisé. Ci-dessous, l’image vue du -Montrer un système complexeciel de nuit montre un autre aspect et -Comprendre des couches très différentes et s’alimentantnous donne de très nombreuses -Développer une approche nouvelle de l’organisationcapacités de voir la Terre et toutes sescomplexités. amenant à une réalité extérieure totalement différente -Exploiter une multitude de représentations ensuite, Mais comment l’exploiter ?
  13. 13. Réflexions Autres modèlesDes représentations : Que pouvons-nous voir d’intéressant dans laLe virus est un organisme simple et représentation du virus ? :complexe. Il développe des capacités -Des relais capteurs et diffuseurs tout autourd’adaptation, de souplesse, de -Une sphère qui se transforme à volontédéveloppement et de métamorphose -L’adaptation au milieuexceptionnels. Il est cependant le -Un fonctionnement interne au service de l’externe maissymbole négatif de la maladie. Il est aussi autonomepourtant un terme très employé en -Une forte diffusion dans un corps sans douleur oumarketing. réaction au départ. Les effets et la transformations se font après le développement Mais comment l’exploiter ?
  14. 14. Proposition L’entreprise traditionnelle est : Nouvelle -Au cœur : un savoir, une expérience et toutes présentation les données pour exploiter et produire -Autour : une organisation pour aller de plus en plus vite et de mieux en mieux pour rechercherL’entreprise avant : du gain -La seconde couche : au départ très simple, aLa représentation de l’entreprise créé des silos d’activité en lien avec latraditionnelle complexification des organisations Le cœur avec le savoir faire Un découpage de l’organisation par silos L’organisation au service du métiers et fonctions (Finance, savoir faire RH, SI,…)
  15. 15. Proposition Les collaborateurs et les flux : Nouvelle -Le collaborateur est placé dans des silos présentation -Les flux d’informations vont du noyau vers l’extérieurL’entreprise avant : -Plus on est loin du noyau (l’information) moins on a de responsabilitésLa représentation de l’entreprisetraditionnelle Les informations / décisions La masse des collaborateurs vont du centre vers les collaborateurs Le cœur avec le savoir -faire et l’information d’entreprise La Direction de l’entreprise qui a accès à tout le savoir Le management qui a une Chaque point représente un partie du savoir transmis collaborateur
  16. 16. Les recherches sont allées vers : -Une volonté de faire remonter des informations de bas en Proposition haut car les dirigeants inconscients de la réalité du terrain Nouvelle -Libérer les énergies des collaborateurs en passant par- présentation dessus les silos -Mais opposition entre silo et ouvertureL’entreprise évoluant : -Mais augmentation de la data centrale sans capacité de filtre et de capitalisationLa représentation de l’entreprisetraditionnelle qui avance Remontée des informationsDéveloppement des échanges terrain avec ou sans le filtretransversaux en dehors des silo et hiérarchie. Quelsilos et en dehors de la traitement ?hiérarchie Mise sous tension du cœur avec un besoin de gestion des data de plus en plus forte
  17. 17. Les difficultés : -Problème de repenser un modèle organisationnel en Proposition rupture avec l’ancien Nouvelle -Problème de la mise en avant des collaborateurs et de sa présentation gestion RH -Problème d’une augmentation de l’information non filtrée,L’entreprise évoluant : non capitalisée et non exploitable au final -Agilité créée dans certains cas mais organisationL’entreprise 2.0 dite sociale et déstabiliséecollaborative Disparition voulue des silosElle met en avant les mais management enpersonnes et talents qui se questionnement etmettent en valeur (personal organisation enbranding interne) et rupture réorganisation continueavec une partie descollaborateursInfobésité et difficulté de gestion des Difficulté de spécifier des R.O.I., dedonnées et informations faire du contrôle de gestion, de voirCréant des risques sur la sécurité de l’atteinte d’objectifs collectifs, …des données
  18. 18. Les ajouts : -Une couche communautaire libérant les énergies, donnant aux Proposition silos leurs rôles de filtre et de décision et protégeant le cœur Nouvelle « data » -Une couche mobilité/accessibilité permettant l’ouverture mais présentation avec un pan sécurité fort -Les deux permettent l’ouverture à l’externe en diffusant et sont L’entreprise évoluant : en écoute pour répondre à l’objectif de social innovation L’entreprise 2.0 vers l’entreprise communautaire dans un objectif Espace communautaire de social innovation externe pour écouter et interagirLa couche mobilité, accessibilité etsécurité est l’ouverture maîtrisée surl’externeData rééquilibrée car échanges sur le La couche communautairecommunautaire et filtre des silospermettant agilité et et capitalisation Collaborateurs mis en lumières par l’action communautaireOrganisationnelle conservéepermettant le filtre de l’information
  19. 19. Les évolutions Dans une entreprise en mouvement, nous Au sein des attendons du collaborateur : -Une intégration rapide ; RH -Le partage de l’histoire d’entreprise et de son projet ; -La confiance en son organisation et sesQue doit-on attendre des hommes ;Ressources Humaines ? -L’envie de partager et de co-créer -La souplesse dans son activité qui lui permettraLes enjeux de cette nouvelle d’évoluer avec l’entrepriseentreprise dépassent lesRessources Humaines maisreposent sur les Ressources Les RH sont alors des transformateurs humains.Humaines ? Ils sont là pour mettre dans les bonnes conditions, détecter les talents, transformer les savoirs, aider à la diffusion et imaginer demain au service du projet d’entreprise avec de nouveaux acteurs sociaux.
  20. 20. Les évolutions La communication doit : Au sein de la -Ne plus être un producteur d’information comme il l’a été pendant les 20 dernièrescommunication années ; -Être un créateur ou diffuseur de sens ; -Aider à donner envie de construire, deMais à quoi sert un service de connaître, d’innover, de rêver et de travaillercommunication dans uneentreprise sur-informée? Le service de communication devient un service stratégique de l’entreprise pour lequel lesA-t-on encore besoin depersonnes qui produisent des critères de réussite ne sont pas le nombre ou lacontenus alors que tous les qualité de produits mais la capacité àcollaborateurs le font ou transmettre des messages et du sens.peuvent le faire ?
  21. 21. Les évolutions La fin des métiers et des experts : Au sein des -Doit-on refuser la bonne idée d’un non expert ? métiers -Peut-on oublier que le premier des consommateurs est le collaborateur ? -Dans un monde en perpétuel évolution, quelle estL’économie de la qualité la durée de vie d’une expertise ?mettait en exergue les -Le consommateur n’est-il pas le meilleur expertcompétences et surtout les sur son besoin ?expertises ? -Dans un monde personnalisé, individualisé, peut-Le Taylorisme avait créé une on proposer des produits industriels et dont leschaîne de valeurs qui identifiait expertises sont bien identifiées et cadrées ?les expertises plus ou moinsimportantes dans les process, Il faut ainsi repenser la place des métiers, laQu’en est-il aujourd’hui ? transversalité, … mais ne pas renier les réalités. C’est repenser le Taylorisme.
  22. 22. Les évolutions Il faut donc repenser : Vente et -La surface de vente marketing -Le R.O.P.O.Repenser le consommateur et -Les métiers du servicerester connecté? -L’accueilSommes-nous tous, partout ettout le temps, potentiellementnumérique ? -Les rôles dans le magasin -Doit-on encore vendre et pousser à la vente ? Le gain n’est-il pas dans la perte de temps, le service et la fidélisation ?
  23. 23. Conclusion Nouvelle entreprise La nouvelle entreprise, c’est :Encore tout à construire -Un projet d’entreprise partagé par tousMais sans oublier tout ce qui -Faire de la proximité mondialemarche et a marché. -Se repenser tous les jours -Ecouter son corps et son cœur
  24. 24. www.wea-agence.comcontact@wea-agence.com
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×