Quelles énergies pour demain?Transition énergétique: pourquoi?21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 1Un débat verrouill...
0,18 Gtep (1,5 %)21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 2Source: key world energy statistics 2012PétroleGazCharbonNucléa...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 31980 2007 201219802012- 50%Une réduction de7,6 fois la surfacede la FranceSurfac...
FRANCE: FACTURE ENERGETIQUE PAR TYPED’ENERGIE 2011 (Milliards €)SFEN/J-P. Pervès 4EN 2011: 61,4 G€ / Déficit balance comme...
Quel horizon• 2050  DE LA PROSPECTIVE• 2030: UN REALISME S’APPUYANTSUR DES TECHNOLOGIES PROUVEESET ECONOMIQUEMENT ETSOCIA...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 6Consommation d’énergie primaire(2011)France 2011: 266,4 Mtep  4 tep / françaisE...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 7Biocarb.DéchetsPAC/elec,DéchetsBoisEolienHydro4 ans de progrès: biocarburants et...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 8La consommation d’énergie finalepar secteur: 161 Mtep 2011 (pertes 105TWh)(350 m...
UN CONSTAT GLOBALLes énergies fossiles représentent encore 51 % denotre énergie primaire et ont un impact lourd surla bal...
UN POINT DE VUE (2013)Forum économique mondialForces et les faiblesses des pays face àla transition énergétique: Meilleur...
Les nœuds du débat:1 - Efficacité énergétique• : Réduire de 50% la consommation de l’habitat etdu tertiaire (priorité à l’...
2 - Transports et le bâtiment(51 et 71 Mtep énergie finale sur 161)–la première génération de bio carburants estcondamnée–...
3 - L’électricité doit-elle être :–une énergie largementdécarbonée, à tout faire–ou chère et à combattre pourpouvoir se pa...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 14Impact de la RT 2012 (50kWh final/m2xan)(gaz favorisé, solairethermique sacrifi...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 15Allemagne/France: le match Allemagne France All./FranceEolien (GW) 29,44 7,56 3...
SFEN/J-P. Pervès 16• La forêt couvre 30% du territoire• Production actuelle: 9,2 Mtep/ 3,4 %• Ressource mobilisable: 31 Mt...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 17Copeaux, plaquettes et granulésCollectifà privilégierIndividuel
LES BIOCARBURANTSCOMMENT ON PEUT SE TROMPER!21 mars 2013: Tricastin 18SFEN/J-P. Pervès2,4 Mtep en 20110,9 % del’énergie pr...
Biocarburants de 1ère génération : une utopie devenue uncontresens écologique?  arrêt en 2012 de nouvelles installations•...
Les carburants de deuxième générationSéduisants, complexes: dans 15/20 ans?Alcools  EssencePas d’utilisation des terres a...
BIOGAZ CHALEUR• Utilisation:– Chaleur en utilisation directe ou– injection dans le réseau de gaz• France 2011: 0,4 Mtep  ...
Comment on fait du Biogaz21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 22GAZFAVORISERLES GRANDESINSTALLATIONS
Valorisation de déchets renouvelablesFrance 2011: 1,2 Mtep - Allemagne 2,4Une croissance jusqu’en 2030: 1,6 MtepPuis une d...
LA GEOTHERMIE CHALEUR: UNE VRAIEOPPORTUNITE NEUF ET ANCIEN21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 2419 février 2013: J-P....
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 252011: 1,3 Mtep (0,5 %)Baisse de 150 000 PAC en 2008à 63000 en 20112030: 3,5 Mte...
LE SOLAIRE THERMIQUE ET RT 2012Une préférence étrange: le photovoltaïque21 mars 2013: Tricastin 26SFEN/J-P. Pervès 2011: ...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 27UNE USINE A GAZDES TARIFS TROPCOMPLEXESET FLUCTUANTSUNE APPROCHEANALYTIQUECOST-...
POTENTIEL GLOBAL ENR CHALEUR/COMBUSTIBLES21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 28Scénario ADEME (2013) 2011 2030 2050BI...
ENERGIE HORS ELECTRICITE Transports (soutenir notre industrie)• R&D efficacité moteurs/aérodynamique véhicules• Electrifi...
21 mars 2013: Tricastin 30SFEN/J-P. PervèsInvestissements en € par MWh cumac(cumulé et actualisé sur la durée de vie)50 € ...
Biomasse: au mieux on a trouvé10 à 15 % de nos besoinsQUE PEUT-ON OBTENIR DE PLUS DESENERGIES RENOUVELABLES POUR FAIREDE L...
SFEN/J-P. Pervès 32ELECTRICITE: UN ATOUT FRANCAISMaîtrise de la production: une haute technologieEffets saisonnier et hebd...
SFEN/J-P. Pervès 33SUIVI DE CHARGE DU 1ER AU 10 FEVRIER 2012 (RTE)(Variation quotidienne ~20 GW/ 20%)MW21 mars 2013: Trica...
Electricité: prix mensuel moyen deproduction en FranceSFEN/J-P. Pervès 34Prix moyen Mensuel(€ par MWh)2011 51,8PREVISION 2...
OU EST CONSOMMEE L’ELECTRICITE• Les bâtiments: 68 %  RT 2012  Gaz• L’industrie: 27 %• La sidérurgie 1,5 %• Les transport...
L’ALLEMAGNE: UN MODELE? Health and Environmental Alliance (HEAL):Coût en santé publique du charbon pour l’Europe: 15,5 à...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 37CHARBON EOLIENGAZNUCLEAIRELIGNITE SOLAIRE HYDROTWh50062 %20 %62,4 GW installés1...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 38Production d’électricité en AllemagneL’hiver on va au charbon! (2012)MAX: 72 GW...
Eolien + solaire: février 13% et mai 20,5 %NucléaireSOLAIREEolienGAZCharbonLigniteFEVRIER 2012MAI 2012Hydro21 mars 2013: T...
La réalité du fonctionnent les intermittentes (Allemagne 2012)P max appelée 70 GWPuissance nominale intermittente: 61,5 GW...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 41La sortie du nucléaire dici à 2022 et latransition vers les énergiesrenouvelabl...
LA GEOTHERMIEélectriqueObjectif 2030: 1,15 TWh – 0,25%Surtout dans les îlesSFEN/J-P. Pervès 4221 mars 2013: Tricastin
SFEN/J-P. Pervès 4321 mars 2013: TricastinGEOTHERMIE Haute température(Alsace Soultz les Forêts)• 200°C à 5000 m• 125 m3/h...
 Un bien précieux et limité Plus de grands sites Un triple rôle:- électricité- agriculture- eau domestique Le rôle de ...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 45Station de transfert d’énergie par pompage (STEP)Stockage d’électricité (rendem...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 4601000200030004000500060007000800090001000011000120001 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...
L’hydraulique en France: de 9 à 12 %/an de l’électricité• Puissance/Production 2012: 25,4 GW et 69 TWh– Station de pompage...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 48Qu’attendredes énergies marines?Encore le concours Lépine!
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 49HYDROLIENNE EDF/OPEN HYDRO 16 mètres de diamètre 900 tonnes par 35 mètres de...
SFEN/J-P. Pervès 50• Mat: 130 mètres.• Pales: 58 metres.• Pale: 16.5 tonnes.• Rotor et pales: > 300 tonnesL’EOLIEN: UNE TE...
Eolienne 6 MWALSTOM offshore21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 51Hauteur: 176 mPales: 73,5 m de rayon Hauteur sup...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 52L’éolien offshore:Les techniques du pétrole offshore
Production éolienne européenneen 2011 (TWh): faut-il imiter lesallemands, les espagnols?21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. ...
SFEN/J-P. Pervès 547450 MW 14,9 TWhFrance: production annuelle 2012: 2,7 %et puissance éolienne fin 2012: 6,2 %Une croissa...
Eolien mars 2012/ Détail par ¼ h21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 55010002000300040005000600070001 6 11 16 21 26 31...
Trois zones climatiques en France: est ce mieux??01000200030004000500060007000MW5400 MW crête6300 MW crêteSeptembre AoûtDé...
Y a-t-il une solidarité des vents en Europe?21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 57
Unetechnologiecoûteuse1erAppeld’offre éolienoffshoreen France(avril 2012)21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 58AREVA:...
Les coûtsd’investissementde l’éolienvont-ils baisser???OFFSHOREUne dérivecontinueONSHOREEncéphalogrammeplat+ 370 €/kWCoûts...
D’oùviennentleséoliennesfrançaises(2011)21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 60PAYS PUISSANCE MWFIN 2011ENERCON ALLEMA...
L’éolien: compliqué et faiblement efficace21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 61• Le vent est très irrégulier et vari...
LE SOLAIRE ELECTROGENEUNE TECHNOLOGIE DÉJÀ ETABLIE62SFEN/J-P. Pervès21 mars 2013: Tricastin
21 mars 2013: Tricastin 63SFEN/J-P. PervèsLE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUEEN FRANCE120/160 €/MWh170 €/MWh170 €/MWh320 €/MWh
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 64Le solaire photovoltaïque fin 2012 en France(+ 240% en 2011 et + 40% en 2012: e...
Que donne un panneau solairede un mètre carré?21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 651m x 1m1000 W150 WÉlectricitéauma...
66SFEN/J-P. PervèsLES MEILLEURS RESULTATS « RECHERCHE » EN 2011LES PERFORMANCES PLAFONNENT DEPUIS 10 ANSBAISSE DU COUT DU ...
050001000015000200002500030000350001 4 7 10 13 16 19 22 25 28 31 34 37 40 43 46 49 52 55 58 61 64 67 70 7321 mars 2013: Tr...
350004000045000500005500060000650007000075000800008500002004006008001000120014000 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 1...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 690500010000150002000025000JanvJanvJanvFevrMarsMarsAvriAvriMaiMaiMaiJuinJuinJuilJ...
Qui fabrique les panneauxphotovoltaïques en 2012La France est quasi absente% productionmondialeASIE SUD-EST 74Dont CHINE 4...
Le solaire c’est compliqué• Il est régulier mais très variable (nuages etété/hiver) et absent lors des pointes matinet soi...
RENOUVELABLES ET GESTIONDU RESEAU ELECTRIQUE1 - On passe de l’ajustement de laproduction:- au suivi de la consommation- à ...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 73ALLEMAGNE FEVRIER 2012P intermittente: 62 GWGazLigniteEolienHydrauliqueNucléair...
PuissanceInstallée GWProductionTWhFacteur decharge %Eolien onshore 82 106 15 %Eolien offshore 16 53 37 %Solaire 84 66 10 %...
010000200003000040000500006000070000800009000000:0001:0002:0003:0004:0005:0006:0007:0008:0009:0010:0011:0012:0013:0014:001...
010000200003000040000500006000070000800009000000:0001:0002:0003:0004:0005:0006:0007:0008:0009:0010:0011:0012:0013:0014:001...
01000020000300004000050000600007000080000900001112131415161718191101111121131141151161171181191201211221231241251261271281...
-1000001000020000300004000050000122436485106127148169190211232253274295316337358379400421442463484505526547568589610631652...
QUEL IMPACT ECONOMIQUE et CO2DE L’EOLIEN ET DU SOLAIRE ELECTROGENE(Scénario ADEME)• Une croissance forte du prix de l’élec...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 80La sortie du nucléaire dici à 2022 et latransition vers les énergiesrenouvelabl...
Coût de la transition énergétique (40.000 €/famille)(Union française de l’électricité)• Au total 422 milliards € d’investi...
Que peut-on produire en moyenne enhiver avec 1000 MW de puissanceopérationnelle (janvier/février 2012)1000 MWTHERMIQUE950 ...
Inv./MWh annuel M€/MW €/MWh annuelEolienne terrestre* 1,5 750Eolienne marine* 4 1380Solaire au sol 1,5 à 2 1400 à 1900Sola...
SFEN/J-P. Pervès 84Source: Audition de Philippe de Ladoucette, Président de la CREEn 2020?Photovoltaïque2300 M€/anEolien30...
Des informationstroublantes21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 85Emplois /GWinstalléEolien2011Allemagne 3550Espagne 1...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 86ET LE NUCLEAIRE?
ARRET PREMATURE DE FESSENHEIMQuelles raisons?SFEN/J-P. Pervès 8721 mars 2013: Tricastin• Sureté insuffisante: non (autorit...
IMPACT ARRET FESSENHEIM: 2017• EDF: perte brute d’EBITDA: 400 millions €/an(4 milliards € actualisés sur 20 ans)• Remplace...
Scénario 2030 ADEME• Consommation -21 % soit de 500 à 395 TWh• Exportation: 50 TWh• Nucléaire 47%  222 TWh• Coefficient d...
Conclusions: des choix clairs21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 90 Etablir des critères prix de l’énergie bas car...
QUELLE PRIORITE POUR LA FRANCE ?21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 91Priorité aux investissements existant et renta...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 92DANS LE SECTEUR ELECTRIQUE Etendre les utilisations de l’électricité Transpor...
Que dit l’OPECST(Office parlementaire d’évaluation des choixscientifiques et technologiques)• OPECST 15/12/2011:"il serait...
21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 94
LE STOCKAGE D’ELECTRICITELa planche de salut?SFEN/J-P. Pervès 9521 mars 2013: Tricastin
SFEN/J-P. Pervès 96HYDRAULIQUEAIR COMPRIMEVolantsd’inertieSuperCapacités21 mars 2013: TricastinLES LIMITES DU STOCKAGEUn f...
La réalité du stockaged’électricité dans le monde (MW)SFEN/J-P. Pervès 97Stations de transfert par pompage (STEP) : 140.00...
98SFEN/J-P. Pervès21 mars 2013: TricastinStockage d’électricité: peu d’options àcourt terme: de 6 à 13 GW en 15 ans(Grenel...
Le coût du stockage21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 99Source : EPRI, Electricity Energy Storage Technology Options...
Le stockage chimiqueLa voie hydrogène21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 100Electrolyse de l’eau  H2  η 80 % Injec...
SFEN/J-P. Pervès 10121 mars 2013: TricastinProduction d’H2 par les pics éoliens(7 mois)PART DIRECTEMENT DANS LE RESEAUPART...
Energie et santé21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 102Electricity generation and health:Anil Markandya et Paul Wilki...
Déchets et Commission nationale d’évaluation1. les verres et largile dune couche géologique profonde sontdes barrières eff...
21 mars 2013: Tricastin 104SFEN/J-P. PervèsInvestissements en € par MWh cumac(cumulé et actualisé sur la durée de vie)50 €...
SFEN/J-P. Pervès 1052030/ 5 SCENARIOSEmissions de CO2 dues à la productiond’électricité en Mt par an (2011: 26 Mt)Un retra...
106Coût de production de l’électricité (en euros/MWh)(extrait du rapport de la Cour des comptes: février 2012)Centrales Co...
Gramme CO2/km du puits à la roue21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 107
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Les enjeux énergétiques de demain

787

Published on

Rappelant que plus de la moitié de notre énergie primaire est issue de sources fossiles et l’impact lourd des secteurs résidentiel et des transports, JP. PERVES, expert de la SFEN, a passé en revue les solutions techniques envisageables pour répondre aux enjeux énergétiques de demain que sont la lutte contre le réchauffement climatique, l’indépendance énergétique, la défense du niveau de vie des Français, l’emploi et la compétitivité de notre pays.

0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
787
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Les enjeux énergétiques de demain"

  1. 1. Quelles énergies pour demain?Transition énergétique: pourquoi?21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 1Un débat verrouillé ?Une inquiétude prononcée
  2. 2. 0,18 Gtep (1,5 %)21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 2Source: key world energy statistics 2012PétroleGazCharbonNucléaireEnergies renouvelablesEnergiesprimaires:monde 2011POPULATION MONDIALE: 8 milliard en 2025?UN SYSTÈME DIFFICILE A BOUSCULER1986 20110,29 Gtep (2,2 %)1,27 Gtep (9,7 %)Source: BP statistical review 2011
  3. 3. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 31980 2007 201219802012- 50%Une réduction de7,6 fois la surfacede la FranceSurfacede laglace de mer(septembre)
  4. 4. FRANCE: FACTURE ENERGETIQUE PAR TYPED’ENERGIE 2011 (Milliards €)SFEN/J-P. Pervès 4EN 2011: 61,4 G€ / Déficit balance commerciale: 70 G€7000050000250000M€940 € par françaisPETROLE: 48,5 mdsGAZ: 12 mds21 mars 2013: Tricastin3,1 % du PIB
  5. 5. Quel horizon• 2050  DE LA PROSPECTIVE• 2030: UN REALISME S’APPUYANTSUR DES TECHNOLOGIES PROUVEESET ECONOMIQUEMENT ETSOCIALEMENT ACCEPTABLES LE SYSTÈME ENERGETIQUE NEPEUT EVOLUER QUE LENTEMENT21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 5
  6. 6. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 6Consommation d’énergie primaire(2011)France 2011: 266,4 Mtep  4 tep / françaisElectricité: 117Gaz: 40Charbon: 10Pétrole: 83 !!!Autres et EnR: 17Taux d’indépendance énergétique: 53,5%250
  7. 7. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 7Biocarb.DéchetsPAC/elec,DéchetsBoisEolienHydro4 ans de progrès: biocarburants et déchets8,5 % à 13% (énergie primaire/finale)
  8. 8. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 8La consommation d’énergie finalepar secteur: 161 Mtep 2011 (pertes 105TWh)(350 millions de tonnes de CO2 en 2011)Sidérurgie 3,2 %Transports 32,1 %Habitat et tertiaire: 44,1 %Industrie 17,9 %Agriculture 2,7 %LE POIDS DE L’ORGANISATION URBAINE ET DE LA MOBILITESUR L’EFFICACITE ENERGETIQUE76,2 % - (66 %)
  9. 9. UN CONSTAT GLOBALLes énergies fossiles représentent encore 51 % denotre énergie primaire et ont un impact lourd surla balance commerciale Deux secteurs dominent Le résidentiel / tertiaire Le transport Poids du nucléaire non carboné et exportateurdans l’électricité Une contribution modeste des nouvellesénergies renouvelables (hors hydraulique et bois)9SFEN/J-P. Pervès21 mars 2013: Tricastin
  10. 10. UN POINT DE VUE (2013)Forum économique mondialForces et les faiblesses des pays face àla transition énergétique: Meilleur système énergétiquemondial: France 3ème La France est l’un des paysdéveloppés où les émissions deCO2 sont les plus faibles21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 10
  11. 11. Les nœuds du débat:1 - Efficacité énergétique• : Réduire de 50% la consommation de l’habitat etdu tertiaire (priorité à l’existant):–Investissements: 600 milliards (10 k€/p)–Economies: 71 Mtep/an (énergie finale)–Investissements: 170 €/tep économisée sur 50ans et temps retour sur investissement faibleOn aura besoin de tempsConvaincre les ménages sans les punirVoir étude Union Française de l’électricité21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 11
  12. 12. 2 - Transports et le bâtiment(51 et 71 Mtep énergie finale sur 161)–la première génération de bio carburants estcondamnée–La seconde génération de biocarburants n’estpas encore démontrée (après 2030)–Quel rôle pour la biomasse chaleur?– Quel rôle pour l’électricité (transports etbâtiment)?Les nœuds du débat:21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 12
  13. 13. 3 - L’électricité doit-elle être :–une énergie largementdécarbonée, à tout faire–ou chère et à combattre pourpouvoir se passer du nucléaire(Verts, Greenpeace, ADEME)Les nœuds du débatQue pouvons nous attendre de l’éolien etdu solaire?21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 13
  14. 14. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 14Impact de la RT 2012 (50kWh final/m2xan)(gaz favorisé, solairethermique sacrifié)2012COMMENT UNE REGLE TECHNIQUEVOTEE A LA SAUVETTE PEUTIMPACTER LE SECTEURENERGETIQUE A CONTRESENSEt comment se décident 50% de nucléaireet l’arrêt de Fessenheim!2013
  15. 15. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 15Allemagne/France: le match Allemagne France All./FranceEolien (GW) 29,44 7,56 3,89Photovoltaïque (GW) 32,4 3,51 9,23Solaire thermique (Mm2) 15,2 2,75 5,53Petite Hydro (GW) 1,74 2,13 0,82Géothermie électrique (GW) 0,005 0,017 0,29Géothermie chaleur (GW th) 0,12 0,391 0,31Pompes à chaleur (GW th) 3 1,79 1,68Biogaz (Mtep) 5,07 0,4 12,68Biogaz électrique (TWh) 19,4 1,2 16,17Biofuels (Mtep) 2,96 2,43 1,22Déchets (énergie primaire Mtep) 2,4 1,25 1,92Déchets électricité (TWh) 4,75 2,21 2,15Biomasse solide En Prim (Mtep) 11,69 8,93 1,31Biomasse solide chaleur (Mtep) 8,74 8,51 1,03Biomasse solide électricité (TWh) 11,53 1,74 6,63EnR Allemagne/France: quelles leçons?(données 2011 sauf éolien et solaire 2012)Source Barobilan ENR 2012
  16. 16. SFEN/J-P. Pervès 16• La forêt couvre 30% du territoire• Production actuelle: 9,2 Mtep/ 3,4 %• Ressource mobilisable: 31 Mtep• 2030 ??: 16,2 Mtep (ADEME 75 %)• Ressources (emplois nationaux)• bois, granulés plaquettes• branchages, sciure, paille• liqueur noire (papeteries), bagasse• taillis à rotation courte (saules, miscanthus)Concurrence avec le bois matériauxImpact écologique (pollution/biodiversité)PROPRIÉTÉ ÉCLATÉE ET TECHNICITÉ FAIBLEBIOMASSE: LA RESSOURCE BOIS/ENERGIE21 mars 2013: Tricastin
  17. 17. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 17Copeaux, plaquettes et granulésCollectifà privilégierIndividuel
  18. 18. LES BIOCARBURANTSCOMMENT ON PEUT SE TROMPER!21 mars 2013: Tricastin 18SFEN/J-P. Pervès2,4 Mtep en 20110,9 % del’énergie primaire6 à 7% dansl’essence etle diésel
  19. 19. Biocarburants de 1ère génération : une utopie devenue uncontresens écologique?  arrêt en 2012 de nouvelles installations• Objectifs France: 1% en 2005 et 10% en 2015• Economies réelles de CO2: 30 à 60 % selon les sources• Pour une voiture et 20000 km/an: 0,5 à 1,1ha• Compétition avec agriculture nourricière• Coût : 3 milliards €/an (Cours des comptes 2012)(100 €/ voiture)ESTERS  GAZOLEALCOOL  ESSENCE21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 19
  20. 20. Les carburants de deuxième générationSéduisants, complexes: dans 15/20 ans?Alcools  EssencePas d’utilisation des terres agricoles ni arrosage, ni engrais et ni pesticides21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 20(gain CO2: 75 %)(gain CO2: 90 %)Solutions à moyen terme: Améliorations performances Electriques et Hybrides rechargeablesTransports en commun et covoiturage
  21. 21. BIOGAZ CHALEUR• Utilisation:– Chaleur en utilisation directe ou– injection dans le réseau de gaz• France 2011: 0,4 Mtep  0,15 %270 sites• Allemagne 2011:– 5,1 Mtep ou 1,4 % de l’énergie– Importation de ressources21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 216 Mtep en 2030  970 méthaniseurs/an (Ademe)
  22. 22. Comment on fait du Biogaz21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 22GAZFAVORISERLES GRANDESINSTALLATIONS
  23. 23. Valorisation de déchets renouvelablesFrance 2011: 1,2 Mtep - Allemagne 2,4Une croissance jusqu’en 2030: 1,6 MtepPuis une décroissance (tri optimisé): 1 Mtep(Ademe)21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 23
  24. 24. LA GEOTHERMIE CHALEUR: UNE VRAIEOPPORTUNITE NEUF ET ANCIEN21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 2419 février 2013: J-P. Pervès SFEN/Essonne 37GEOTHERMIE TRES BASSE T° (<30°C)(avec PAC: rendement ~ 250%)20000 installées en 2008Pour 400000 logements neufsGEOTHERMIE BASSE T° (55 à 85 °C)60 installations en France en 2008Chauffage collectifADP• 1700 m, 70 °C• 250 m3/h à 45 °C• 11 M€• 65 €/t CO2RESEAUX DE CHALEUR?
  25. 25. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 252011: 1,3 Mtep (0,5 %)Baisse de 150 000 PAC en 2008à 63000 en 20112030: 3,5 Mtep (1,3 %)soit 100.000 par anGéothermie moyenne températureRéseaux de chaleur:un potentiel long termeInégalement répartiNouveaux quartiersPompes à Chaleur: un vrai potentiel(géothermique et air/eau)mais recours à l’électricité pour les PAC!Obstacle RT 2012
  26. 26. LE SOLAIRE THERMIQUE ET RT 2012Une préférence étrange: le photovoltaïque21 mars 2013: Tricastin 26SFEN/J-P. Pervès 2011: 0,16 Mtep (Allemagne 1 Mtep) 2030: 1,0 Mtep (soit 0,5 % Ep 2011) 2050: 1,8 Mtep (soit 0,7% de Ep 2011)Investissement: 5000 €Contribution solaire: ~ 3000kWh/4500 kWh (70%)Economie annuelle: 350 €Temps retour investissement: 15 ans
  27. 27. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 27UNE USINE A GAZDES TARIFS TROPCOMPLEXESET FLUCTUANTSUNE APPROCHEANALYTIQUECOST-BENEFITEST INDISPENSABLELE SOUTIEN AUX ENR
  28. 28. POTENTIEL GLOBAL ENR CHALEUR/COMBUSTIBLES21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 28Scénario ADEME (2013) 2011 2030 2050BIOMASSE SOLIDE 9,2 16,2 18BIOCARBURANTS 2,9 3,2 3,5BIOGAZ 0,4 6 9DECHETS RENOUVELABLES 1,2 1,9 1GEOTHERMIE 1,5 3,5 6,8SOLAIRE THERMIQUE 0,16 1,0 1,8TOTAL 15,4 31,8 40,1Contribution En. Finale (Base 2011, soit161 Mtep)10 % 20 %??25 %???Une contribution aux besoins hors électricité notable/modéréeUne progression difficile après 2030 sauf technologies nouvellesEFFICACITE ENERGETIQUE (PRIORITE A L’EXISTANT)
  29. 29. ENERGIE HORS ELECTRICITE Transports (soutenir notre industrie)• R&D efficacité moteurs/aérodynamique véhicules• Electrification transports en commun• Véhicules électriques (urbains) et hybridesrechargeables• R&D bio carburants 2ème et 3ème génération Bâtiments (révision RT 2012 avec limites CO2)• Efficacité énergétique commencer par le plusrentable (voir analyse Union Française électricité)• Géothermie/pompes à chaleur• Biomasse21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 29
  30. 30. 21 mars 2013: Tricastin 30SFEN/J-P. PervèsInvestissements en € par MWh cumac(cumulé et actualisé sur la durée de vie)50 € 150 €175 €480 €700 € 960 €PRIX ELECTRICITEMENAGESource UFE€/MWh
  31. 31. Biomasse: au mieux on a trouvé10 à 15 % de nos besoinsQUE PEUT-ON OBTENIR DE PLUS DESENERGIES RENOUVELABLES POUR FAIREDE L’ELECTRICITE (à 50 €/MWh)?Remplacer 10 Mtep de fossiles sur 260?Ou remplacer le nucléaire non carboné?
  32. 32. SFEN/J-P. Pervès 32ELECTRICITE: UN ATOUT FRANCAISMaîtrise de la production: une haute technologieEffets saisonnier et hebdomadaireSeptembre 2010 à août 2011 (moyennes journalières)90.000 MW21 mars 2013: TricastinA chaque instant production = consommationContrôle à 2 % de la fréquence et de la tensionRôle essentiel du nucléaire pour le suivi de charge saisonnieret en semi-baseNUCLEAIRE 75%HYDRAULIQUE 12 %FOSSILES 9 %EOLIEN 2,7 %SOLAIRE 0,7 %2012
  33. 33. SFEN/J-P. Pervès 33SUIVI DE CHARGE DU 1ER AU 10 FEVRIER 2012 (RTE)(Variation quotidienne ~20 GW/ 20%)MW21 mars 2013: TricastinUN NUCLEAIRE DURABLEROLE ESSENTIEL DE L’HYDRAULIQUE(puis du charbon du pétrole et du gaz pour le suivi decharge hivernal)
  34. 34. Electricité: prix mensuel moyen deproduction en FranceSFEN/J-P. Pervès 34Prix moyen Mensuel(€ par MWh)2011 51,8PREVISION 2020* 82Prix max: 241 €/MWh*Source: Audition de Philippede Ladoucette,Président de la CRECOMBUSTIBLE (€/MWh) NUCLEAIRE: 6 CHARBON: 23 GAZ: 4521 mars 2013: Tricastin
  35. 35. OU EST CONSOMMEE L’ELECTRICITE• Les bâtiments: 68 %  RT 2012  Gaz• L’industrie: 27 %• La sidérurgie 1,5 %• Les transports 2,2 %• L’agriculture 1,2 %21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 35IMPORTANCE DE L’EFFICACITE ENERGETIQUE L’habitat se renouvelle de 1% par an: les progrès seront lents Toute augmentation de prix aura un impact social fort (Ex. CSPE) Il faudra protéger les entreprises
  36. 36. L’ALLEMAGNE: UN MODELE? Health and Environmental Alliance (HEAL):Coût en santé publique du charbon pour l’Europe: 15,5 à43 milliards d’euros par an Pologne (8 mds €), l’Allemagne et la Roumanie (6 mds€ chacune) totalisent la moitié de l’impact 18 000 décès prématurés, 8 500 cas de bronchitechronique, 4 millions de journées de travail perdues chaqueannée. Or la France s’est imposée 23% d’EnR en 2020 etl’Allemagne n’en a accepté que 20% Choix des Grünen: lignite/charbon/gaz plutôt quenucléaire21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 36
  37. 37. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 37CHARBON EOLIENGAZNUCLEAIRELIGNITE SOLAIRE HYDROTWh50062 %20 %62,4 GW installés15 % (74 TWh)150/180 milliards €Allemagne 2012: production d’électricité482 TWhNucléaire en France: 63 GW (405 TWh)Rapport de production: 6,5
  38. 38. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 38Production d’électricité en AllemagneL’hiver on va au charbon! (2012)MAX: 72 GWCHARBON + LIGNITE + NUCLEAIRE + HYDRAULIQUE: 85 %
  39. 39. Eolien + solaire: février 13% et mai 20,5 %NucléaireSOLAIREEolienGAZCharbonLigniteFEVRIER 2012MAI 2012Hydro21 mars 2013: Tricastin 39SFEN/J-P. Pervès
  40. 40. La réalité du fonctionnent les intermittentes (Allemagne 2012)P max appelée 70 GWPuissance nominale intermittente: 61,5 GWPn = 29,5 GWPn = 25 GWPn = 29 GWPn = 32 GWP réelle max journalière de 1 à 22,4 GWP réelle de 0,115 à 24 GW21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 40
  41. 41. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 41La sortie du nucléaire dici à 2022 et latransition vers les énergiesrenouvelables pourraient coûter àlAllemagne mille milliard deuros dicila fin des années 2030".Peter Altmaier, ministre allemand delenvironnement, Mercredi 20 février 2013:Frankfurter Allgemeine Zeitun »ET NOUS ???
  42. 42. LA GEOTHERMIEélectriqueObjectif 2030: 1,15 TWh – 0,25%Surtout dans les îlesSFEN/J-P. Pervès 4221 mars 2013: Tricastin
  43. 43. SFEN/J-P. Pervès 4321 mars 2013: TricastinGEOTHERMIE Haute température(Alsace Soultz les Forêts)• 200°C à 5000 m• 125 m3/h à 175°C• Cycle de Rankinfluide organique• P = 3 à 5 MW• Rendement ~ 15/25%2030:1,15 TWh (0,25%)dans les îles(et avecfracturationde la roche)
  44. 44.  Un bien précieux et limité Plus de grands sites Un triple rôle:- électricité- agriculture- eau domestique Le rôle de stockage d’électricité les STEPSFEN/J-P. Pervès 4421 mars 2013: TricastinL’HYDROELECTRICITE
  45. 45. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 45Station de transfert d’énergie par pompage (STEP)Stockage d’électricité (rendement 70 à 80 %)Le seul stockageefficaceaujourd’hui
  46. 46. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 4601000200030004000500060007000800090001000011000120001 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 26 27 28 29 30Puissance hydraulique (MW) - Francecontinentale - Avril 2011LE MEILLEUR MOYEN POUR AJUSTER LA PRODUCTIONUNE SOUPLESSE FANTASTIQUE (50% besoin actuel)WEWEWEWEWE
  47. 47. L’hydraulique en France: de 9 à 12 %/an de l’électricité• Puissance/Production 2012: 25,4 GW et 69 TWh– Station de pompage: 5 GW et 6,5 TWh• Stockage = 6,5% production France dont 2,5%saisonnierObjectif 2030  + 1,5 GW de STEP et 66 TWhUN MANQUE D’AMBITION21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 47Mais protection des espaces naturels (débits réservés)ET NIMBY
  48. 48. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 48Qu’attendredes énergies marines?Encore le concours Lépine!
  49. 49. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 49HYDROLIENNE EDF/OPEN HYDRO 16 mètres de diamètre 900 tonnes par 35 mètres de fond 500 kW 3000/5000 = une centraleEurope 2011(hors la Rance)• Opérationnel: 3,25 MW• En essai: 2,3 MWMONDE 2011: 500,5 MW240 la Rance et255 Sihwa/Corée)Potentiel France: 5 à 15 TWh
  50. 50. SFEN/J-P. Pervès 50• Mat: 130 mètres.• Pales: 58 metres.• Pale: 16.5 tonnes.• Rotor et pales: > 300 tonnesL’EOLIEN: UNE TECHNOLOGIE MATURE21 mars 2013: Tricastin5 MWMade in GermanyL’éolien
  51. 51. Eolienne 6 MWALSTOM offshore21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 51Hauteur: 176 mPales: 73,5 m de rayon Hauteur support 25 mPoids: 150 t + 60 t + mât + fondations Alternateur à aimants permanentsPas de boite de vitesseIl en faut 400 pour produire comme une centrale nucléaire
  52. 52. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 52L’éolien offshore:Les techniques du pétrole offshore
  53. 53. Production éolienne européenneen 2011 (TWh): faut-il imiter lesallemands, les espagnols?21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 5305101520253035404550Un fort développement, logique, dans des pays avec électricitécharbon et/ou sans nucléaire et hydrauliqueTOTAL EUROPE: 172,1 TWh (5%)et 94.000 MW dont 2.800 offshoreNucléaire France 63000 MW et 442 TWh ( facteur 3,8)
  54. 54. SFEN/J-P. Pervès 547450 MW 14,9 TWhFrance: production annuelle 2012: 2,7 %et puissance éolienne fin 2012: 6,2 %Une croissance soutenue21 mars 2013: Tricastin+ 23 %en 2012+ 11 %en 2012Source RTE: bilan électrique 2012
  55. 55. Eolien mars 2012/ Détail par ¼ h21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 55010002000300040005000600070001 6 11 16 21 26 31Puissance Installée (6609 MW)Puissance Moyenne (1262 MW)Puissance "garantie 95%" ( 359 MW)MAX: 65%Moyenne: 19%MIN: 3%Source RTE/éCO2mixP= K x (S balayée pales) x (Vamont2-Vaval2) x (Vamont+Vaval)0,66 Pn/jour
  56. 56. Trois zones climatiques en France: est ce mieux??01000200030004000500060007000MW5400 MW crête6300 MW crêteSeptembre AoûtDécembre Mars JuinL’éolien: une énergie très intermittentePas de corrélation production/consommationP moyenne : 22,8 %P min : 3 %P max : 70 %Source RTE/éCO2mix21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 56
  57. 57. Y a-t-il une solidarité des vents en Europe?21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 57
  58. 58. Unetechnologiecoûteuse1erAppeld’offre éolienoffshoreen France(avril 2012)21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 58AREVA: 1/5 sitesAlstom: 3/4 sitesEDF: 4/4 sitesSUEZ: 0/4 sites498480450500INFRUCTUEUXOffshore ~ 6 à 7 milliards €Coût: 230 €/MWhCSPE: 1,2 milliards €/an (20 ans)Production: 37 % EPROn shore: 88 €/MWh en 20124 sites retenus sur 51930 MW / 3000 MW
  59. 59. Les coûtsd’investissementde l’éolienvont-ils baisser???OFFSHOREUne dérivecontinueONSHOREEncéphalogrammeplat+ 370 €/kWCoûts additionnels21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 59
  60. 60. D’oùviennentleséoliennesfrançaises(2011)21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 60PAYS PUISSANCE MWFIN 2011ENERCON ALLEMAGNE 1600VESTAS DANEMARK 1392Repower DANEMARK 1298NORDEX ALLEMAGNE 1032GAMESA ESPAGNE 664SIEMENS ALLEMAGNE 270GE USA 220ALSTOM ESPAGNE 219VERGNET FRANCE 82TOTAL 6777• CA 2010: 3 G€• Effectif 9500 (!!!)• Import: ~70 % du CASource EurObserv’EREMPLOILes éoliennes offshore devraient être montées en France
  61. 61. L’éolien: compliqué et faiblement efficace21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 61• Le vent est très irrégulier et variable(intermittent)• Peu ou médiocrement prévisible• Il faut de quoi produire quand le vent faiblit:des centrales à gaz• On produit l’électricité loin des consommateurs:il faudra la transporter (Allemagne: 20 à 37 G€):Frankfurter Allgemeine Zeitung )• On ne fabrique pas (encore) les éoliennes enFrance (ou très, très peu!)2,5 % de l’électricité – 11 milliards € d’investissements
  62. 62. LE SOLAIRE ELECTROGENEUNE TECHNOLOGIE DÉJÀ ETABLIE62SFEN/J-P. Pervès21 mars 2013: Tricastin
  63. 63. 21 mars 2013: Tricastin 63SFEN/J-P. PervèsLE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUEEN FRANCE120/160 €/MWh170 €/MWh170 €/MWh320 €/MWh
  64. 64. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 64Le solaire photovoltaïque fin 2012 en France(+ 240% en 2011 et + 40% en 2012: effet d’aubaine?)2011: 0,5 % de la production française d’électricité3.500 MW 4.000.000 MWh263.000 installationsMi-20121200 > 100 kW130 > 250 kW25 > 4000 kW (200 MW)
  65. 65. Que donne un panneau solairede un mètre carré?21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 651m x 1m1000 W150 WÉlectricitéaumaximumde midiPanneau solaireEn moyenne 35 W l’été et 10 W l’hiverPlutôt adapté à la climatisation: pays chaudsMais:• jour/nuit• Nuages• été/hiverPas le matinPas lors du pic du soir
  66. 66. 66SFEN/J-P. PervèsLES MEILLEURS RESULTATS « RECHERCHE » EN 2011LES PERFORMANCES PLAFONNENT DEPUIS 10 ANSBAISSE DU COUT DU SOLAIRE = MAIN D’ŒUVRE BON MARCHE21 mars 2013: TricastinSource: National Renewable Energy Laboratory USA
  67. 67. 050001000015000200002500030000350001 4 7 10 13 16 19 22 25 28 31 34 37 40 43 46 49 52 55 58 61 64 67 70 7321 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 67Production solaire photovoltaïque29 au 31 août 2012P crête 29.500 MWPuissance MWHeuresPuissance installéeEvolution de la puissanceRendement journalier moyen: 19 %Rendement journalier moyen: 7,2 %
  68. 68. 350004000045000500005500060000650007000075000800008500002004006008001000120014000 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23Puissance Solaire (MW) -données moyennes parheure - France continentaleConsommationSolaire étéSolaire hiver21 mars 2013: Tricastin 68SFEN/J-P. PervèsSolaire mi-saisonP solaire MW P consommée MW
  69. 69. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 690500010000150002000025000JanvJanvJanvFevrMarsMarsAvriAvriMaiMaiMaiJuinJuinJuilJuilAoutAoutSeptSeptOctoOctoNoveNoveDéceDéceJanvJanvFevrFevrMarsMarsAvriAvriMaiMaiJuinJuinJuilJuilAoutAoutSeptSeptOctoOctoNoveNoveDéceDéceAllemagne: évolution de la puissance photovoltaïqueJanvier 2011- octobre 2012Puissance installéePuissance produiteHIVER
  70. 70. Qui fabrique les panneauxphotovoltaïques en 2012La France est quasi absente% productionmondialeASIE SUD-EST 74Dont CHINE 48USA 5EUROPE 13Dont Allemagne 1070SFEN/J-P. Pervès21 mars 2013: Tricastin
  71. 71. Le solaire c’est compliqué• Il est régulier mais très variable (nuages etété/hiver) et absent lors des pointes matinet soir• Il est adapté aux pays chauds(climatisation)• Pourquoi favoriser les petites installationscoûteuses plutôt que des installationsindustrielles? (de 300 à 120 €/MWh)21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 710,7 % de l’électricité – 10 milliard € d’investissement
  72. 72. RENOUVELABLES ET GESTIONDU RESEAU ELECTRIQUE1 - On passe de l’ajustement de laproduction:- au suivi de la consommation- à celui de la production intermittente2 - Comment faire face aux productionsextrêmes21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 72
  73. 73. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 73ALLEMAGNE FEVRIER 2012P intermittente: 62 GWGazLigniteEolienHydrauliqueNucléaireSolaireCharbon
  74. 74. PuissanceInstallée GWProductionTWhFacteur decharge %Eolien onshore 82 106 15 %Eolien offshore 16 53 37 %Solaire 84 66 10 %Autre Enr 15 45 40 %Fossile 86 293 45 %Total 283 562 23 %Part EnRintermittentes70 % 40 %Part fossiles 30 % 52 %Modèle allemand: 40% EnR optimal(Besoin 100GW max et 562 TWh)21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 74(Source: Max Planck Institute , sept. 2012 IPP 18/1)184 GW340 milliards
  75. 75. 010000200003000040000500006000070000800009000000:0001:0002:0003:0004:0005:0006:0007:0008:0009:0010:0011:0012:0013:0014:0015:0016:0017:0018:0019:0020:0021:0022:0023:00CharbonGazEolienHydrauliqueNucléaireSolaireAPPORT FOSSILES: 11,3 %France: 8 décembre 201221 mars 2013: Tricastin 75SFEN/J-P. Pervès
  76. 76. 010000200003000040000500006000070000800009000000:0001:0002:0003:0004:0005:0006:0007:0008:0009:0010:0011:0012:0013:0014:0015:0016:0017:0018:0019:0020:0021:0022:0023:00Gaz en pointe(max 24 GW)Gaz base 7 GWEolienHydrauliqueNucléaireSolaireAPPORT FOSSILES: 34,2 % (max 43)Apport éolien + solaire: 16,7 %8 décembre 2030: scénario ADEME(solaire 33 GW + éolien 46 GW et 47 % nucléaire annuel)(ADEME: 7 GW gaz en pointe)22 GW5,5 GW21 mars 2013: Tricastin 76SFEN/J-P. Pervès
  77. 77. 01000020000300004000050000600007000080000900001112131415161718191101111121131141151161171181191201211221231241251261271281291301311321331Nucléaire Autres ENR Hydraulique Eolien Solaire21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 77Solaire: 3,1 %Eolien: 20,8 %Nucléaire: 40 %Fossiles: 21,9 %Hydraulique: 11,2 %Scénario ADEME (48 % EnR électrogène)Production/consommation France février 2030Nucléaire 28 GW, éolien 46 GW, solaire 33 GW, consommation -21%(épisode climatique semblable à celui du 1er au 14 février 2012)Autres 3 %ConsommationMWHeuresJAN HORST KEPPLERPROFESSEUR D’ÉCONOMIE – UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE« Les énergies intermittentes menacent la stabilité des approvisionnements électriques »
  78. 78. -1000001000020000300004000050000122436485106127148169190211232253274295316337358379400421442463484505526547568589610631652673694715736Eolien + solaire + autres ENR Nucléaire + hydraulique + gazScénario ADEME: empilement des moyens de productionJuillet 2030 (extrapolation juillet 2012 avec Eolien 46 GW, solaire 33 GW etnucléaire 33 GW, soit 47%, et consommation – 21%)ENR intermittentesNucléaire + Hydraulique + Gaz21 mars 2013: Tricastin 78SFEN/J-P. Pervès
  79. 79. QUEL IMPACT ECONOMIQUE et CO2DE L’EOLIEN ET DU SOLAIRE ELECTROGENE(Scénario ADEME)• Une croissance forte du prix de l’électricité• Une création d’emplois locaux limitée carmatériel largement importé• Des pertes d’emploi par perte de compétitivité• Une augmentation de la consommation de gaz• Une augmentation des rejets de gaz à effet deserreSFEN/J-P. Pervès 7921 mars 2013: Tricastin
  80. 80. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 80La sortie du nucléaire dici à 2022 et latransition vers les énergiesrenouvelables pourraient coûter àlAllemagne mille milliard deuros dicila fin des années 2030".Peter Altmaier, ministre allemand delenvironnement, Mercredi 20 février 2013:Frankfurter Allgemeine Zeitun »
  81. 81. Coût de la transition énergétique (40.000 €/famille)(Union française de l’électricité)• Au total 422 milliards € d’investissements d’ici2025/2030• 170 milliards € à investir dans l’efficacitéénergétique• L’impact sur le coût de l’électricité est évaluéentre 60 et 80 €/MWhEt 30 réacteurs arrêtés avec impact considérablesur le personnel, les sous-traitants et lescomptes d’EDF21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 81
  82. 82. Que peut-on produire en moyenne enhiver avec 1000 MW de puissanceopérationnelle (janvier/février 2012)1000 MWTHERMIQUE950 MW moyenSOLAIRE60 à 80MWmoyenEOLIEN230 MW moyen82SFEN/J-P. Pervès21 mars 2013: Tricastin
  83. 83. Inv./MWh annuel M€/MW €/MWh annuelEolienne terrestre* 1,5 750Eolienne marine* 4 1380Solaire au sol 1,5 à 2 1400 à 1900Solaire Domestique 3,8 4000Centrale nucléaire de série 3,8 540Centrale à charbon 2 284Pourquoi les couts doivent-ils s’envoler?Comment se comparent les investissements?(*): hors externalités21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 83
  84. 84. SFEN/J-P. Pervès 84Source: Audition de Philippe de Ladoucette, Président de la CREEn 2020?Photovoltaïque2300 M€/anEolien3050 M€/anen supposantune augmentationdu prix del’électricitéde référenceQuel sera le surcoût du à l’obligation d’achatde l’éolien et du solaireTOTAL SUR 10 ANSCSPE: 32.000 M€EdF:~10.000 M€PhotovoltaïqueEolien7.000 M€21 mars 2013: Tricastin
  85. 85. Des informationstroublantes21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 85Emplois /GWinstalléEolien2011Allemagne 3550Espagne 1450France 3640Quitriche?Source Barobilan ENR 2012MtCO2eq 1990 2030 % 2030/1990Consommationénergétique del’industrie89 52 -39,3%Consommationénergétique durésidentiel66 26 -59,1%Consommationénergétiquedu tertiaire30 13 -56,7%Consommationénergétiquedes transports114 105 -7,9%Consommationénergétique del’agriculture9 6 -33,3%Productiond’énergie55 20 -64%Procédésindustriels60 40 -33%Pratiquesagricoles89,7 70 -22%Déchets 15 12 -20%Divers 35 30 -17%TOTAL 563 373 -33,7%CO2 de 563 (1990) à 373 (2030)millions tonnes ???350 en 2011!Source ADEME
  86. 86. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 86ET LE NUCLEAIRE?
  87. 87. ARRET PREMATURE DE FESSENHEIMQuelles raisons?SFEN/J-P. Pervès 8721 mars 2013: Tricastin• Sureté insuffisante: non (autorité de sûreté, sousréserve de travaux post Fukushima, acceptés parEDF)• Rentabilité insuffisante: non (EDF)• Surproduction: nonSi le seul objectif est de ne pas dépendre d’unesource trop dominante pourquoi ne pas attendre lafin de vie d’installations amorties et compétitives!
  88. 88. IMPACT ARRET FESSENHEIM: 2017• EDF: perte brute d’EBITDA: 400 millions €/an(4 milliards € actualisés sur 20 ans)• Remplacement par:– Achat électricité de substitution (50 €/MWh prix de gros): 600millions € par an– Ou bien, avec éolien + gaz (40% éoliennes 60% gaz):• Investissements: 4 milliards €• Exploitation: 530 millions €/an• Impact sur la balance commerciale: 330 à 550millions €/an + invest. éolien importé 1,5 à 2milliards €• Emission de CO2 : 2,5 à 4 millions de tonnes deplus par an (+ 10 à 16%/2011)21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 88
  89. 89. Scénario 2030 ADEME• Consommation -21 % soit de 500 à 395 TWh• Exportation: 50 TWh• Nucléaire 47%  222 TWh• Coefficient de production nucléaire: 0,70• Puissance nucléaire: 32 GW• Arrêt de tous les 900 MW soit 34 réacteurs• Dont: 4 Bugey + 4 Tricastin + 4 Cruas 14.000 éoliennes de 2 MW21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 89
  90. 90. Conclusions: des choix clairs21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 90 Etablir des critères prix de l’énergie bas carbone et CO2réduction des énergies fossiles ressources nationalesL’appel aux énergies renouvelablesest un moyen et non un but (CEE)
  91. 91. QUELLE PRIORITE POUR LA FRANCE ?21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 91Priorité aux investissements existant et rentableset aux technologies nouvelles matures etraisonnablement compétitives : Défendre le niveau de vie des françaisLimiter l’obligation d’achat à 80/100 €/MWh Défendre les industries électro-intensives Privilégier les aides à l’emploi en France (et non àl’investissement) Soutenir une R & D technologique à valeurajoutée forte
  92. 92. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 92DANS LE SECTEUR ELECTRIQUE Etendre les utilisations de l’électricité Transports Chauffage avec pompes à chaleur Electrification de l’industriePasser de 10% à 3% d’énergies fossilesSoit environ 12 à 15 GW solaire + éolienEt pourquoi ne pas développer le nucléaire Scénario NEGATEP (C. Ackett/P. Bacher)ET DE MANIÈRE GENERALE: Efficacité énergétique à rythme raisonnable Biomasse sans déséquilibrer les autre usages
  93. 93. Que dit l’OPECST(Office parlementaire d’évaluation des choixscientifiques et technologiques)• OPECST 15/12/2011:"il serait irresponsable destropier notrepays en le lançant dans le vide pourséviter dattendre les 2 ou 3 décenniesindispensables à la mise au pointdinnovations suffisamment robustes »21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 93Un développement à marche forcée privilégie lesimportations depuis des pays à main d’œuvre bon marché
  94. 94. 21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 94
  95. 95. LE STOCKAGE D’ELECTRICITELa planche de salut?SFEN/J-P. Pervès 9521 mars 2013: Tricastin
  96. 96. SFEN/J-P. Pervès 96HYDRAULIQUEAIR COMPRIMEVolantsd’inertieSuperCapacités21 mars 2013: TricastinLES LIMITES DU STOCKAGEUn facteur 100 à 1000 entre le plus performant, l’hydrauliqueet le suivant, l’air comprimé
  97. 97. La réalité du stockaged’électricité dans le monde (MW)SFEN/J-P. Pervès 97Stations de transfert par pompage (STEP) : 140.000Air comprimé : 430 (Allemagne et US)Batteries NaS : 400 (Japon)Batteries plomb : 45Batteries Li : 45Batteries NiCd : 40Volants d’inertie : 40Batteries Redox : 3ET EN France(6 TWh: < 1 %)21 mars 2013: Tricastin
  98. 98. 98SFEN/J-P. Pervès21 mars 2013: TricastinStockage d’électricité: peu d’options àcourt terme: de 6 à 13 GW en 15 ans(Grenelle de l’environnement) est illusoire
  99. 99. Le coût du stockage21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 99Source : EPRI, Electricity Energy Storage Technology Options, A White Paper Primer on Applications, Costs, andBenefits, Technical Update, December 2010Note : 1 US* vaut environ 0,8 €.
  100. 100. Le stockage chimiqueLa voie hydrogène21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 100Electrolyse de l’eau  H2  η 80 % Injection réseau de gaz  η total 70 % Production de méthaneCO2 + 4H2  CH4 + 2 H2O  η ? Piles à combustible  η total 30 %
  101. 101. SFEN/J-P. Pervès 10121 mars 2013: TricastinProduction d’H2 par les pics éoliens(7 mois)PART DIRECTEMENT DANS LE RESEAUPART VERSELECTROLYSEURS PART VERSELECTROLYSEURS7 MOISPART VERSELECTROLYSEURS1 MOIS
  102. 102. Energie et santé21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 102Electricity generation and health:Anil Markandya et Paul Wilkinson –Lancet 2007; 370:979-90Evaluation du coût de la pollution atmosphérique en Europe 102 à 169 milliards € en 2009 dont 66 à 112 pour le secteur électriqueRevealing the costs of air pollution from industrial facilities in Europe: EEA No 15/2011
  103. 103. Déchets et Commission nationale d’évaluation1. les verres et largile dune couche géologique profonde sontdes barrières efficaces de confinement des produits defission et des actinides pour des centaines de milliersd’années. Cette durée suffit à abaisser leur nocivité à unniveau tel quelle ne pose plus de problème pour lespopulations vivant au-dessus du stockage ;2. le site géologique de Meuse/Haute-Marne a été retenu pourdes études poussées, parce quune couche dargile, de plusde 130 m dépaisseur et à 500 m de profondeur, a révélédexcellentes qualités de confinement : stabilité depuis 100millions dannées au moins, circulation de leau très lente,capacité de rétention élevée des éléments ;3. la conception de louvrage à implanter - puits, galeries,alvéoles, ventilation, scellements - et la mise au point desméthodes et procédures nécessaires à sa sûreté, enexploitation et après sa fermeture définitive - sont assezavancées pour engager la phase industrielle conformément àla loi.21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 103
  104. 104. 21 mars 2013: Tricastin 104SFEN/J-P. PervèsInvestissements en € par MWh cumac(cumulé et actualisé sur la durée de vie)50 € 150 €175 €480 €700 € 960 €PRIX ELECTRICITEMENAGESource UFE
  105. 105. SFEN/J-P. Pervès 1052030/ 5 SCENARIOSEmissions de CO2 dues à la productiond’électricité en Mt par an (2011: 26 Mt)Un retrait du nucléaire ne peut qu’augmenter les émissionsSource: Commission Energie 2050(2012)21 mars 2013: Tricastin
  106. 106. 106Coût de production de l’électricité (en euros/MWh)(extrait du rapport de la Cour des comptes: février 2012)Centrales Coût sortie centrale(euros 2010)Part dans le mixélectrique de la France en2010hydroélectricité 30 à 40 12,4%nucléaire 33 à 50 (EPR: 60) 74,1%charbon 70 (avec tonne de CO2 à 20euros) à 100 (avec tonne de CO2à 50 euros)5,0%gaz naturel 80 (avec t de CO2 à 20 euros) à90 (avec t de CO2 à 50 euros)5,8%éolien terrestre 85  88 1,7%éolien off-shore 250 (1er appel d’offre) 0%photovoltaïque 200 à 380 1%SFEN/J-P. Pervès21 mars 2013: TricastinSource: Rapport Energie 2050 (Février 2012)Prix vente France: 88 entreprises et 134,3 / MWh particuliers TTC
  107. 107. Gramme CO2/km du puits à la roue21 mars 2013: Tricastin SFEN/J-P. Pervès 107

×