DOSSIER de PRESSE Sesames 2009
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

DOSSIER de PRESSE Sesames 2009

on

  • 2,238 views

Dossier de presse des "Sésames pour Entreprendre en Languedoc-Roussillon" 2009 - ...

Dossier de presse des "Sésames pour Entreprendre en Languedoc-Roussillon" 2009 -
l'événement de la création transmission reprise d'entreprise, organisé par la CRCI lr, les CCI lr et la région Languedoc-Roussillon.

Statistics

Views

Total Views
2,238
Views on SlideShare
2,238
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
12
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

DOSSIER de PRESSE Sesames 2009 DOSSIER de PRESSE Sesames 2009 Document Transcript

  • d Entreprendre en Languedoc-Roussillon stir dre - inve I -repren ec les CC ettre av -transm créer DOSSIER DE PRESSE
  • SOMMAIRE Introduction Pro’crea et Sésames Deux événements incontournables sur la création-transmission en Languedoc-Roussillon I. Pro’crea : 2e Congrès des Acteurs I Communiqué de presse I Contexte de la manifestation I Programme du congrès II. Entreprendre en Languedoc-Roussillon : le challenge des Sésames I Communiqué de presse I La 2e édition des “Sésames pour entreprendre” I Les événements III. Conférence Inaugurale Sésames : “Les rendez-vous régionaux de la transmission” I Historique du projet I Dispositif national I Programme de la conférence inaugurale Annexes I Le profil du créateur I L’auto-entrepreneuriat : une réponse aux évolutions de la société I Les chiffres-clés de la création d’entreprise DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Introduction Pro’crea et Sésames, Deux événements incontournables sur la création-transmission en Languedoc-Roussillon Depuis de nombreuses années, le Languedoc-Roussillon “caracole” en tête des régions pour son dynamisme entrepreneurial et sa capacité exceptionnelle de renouvellement économique. La région détient notamment le plus fort taux de création en France (65% entre 2003 et 2007 contre 54% au niveau national). De tels résultats ne sont pas le fruit du hasard mais bien d'une politique extrêmement volontariste des différents acteurs impliqués et notamment de la Région Languedoc Roussillon avec son programme PACTE ou des réseaux consulaires qui œuvrent efficacement, au quotidien, aux côtés des porteurs de projets. Le Languedoc-Roussilllon est par ailleurs le creuset d'initiatives originales et exceptionnelles comme : I Pro’crea, le congrès professionnel des acteurs de la création d'entreprise I Sésames pour entreprendre, opération événementielle d'envergure regroupant sur un mois une centaine de manifestations sur tout le territoire qui montrent l’éventail des prestations d’accompagnement des CCI en faveur des entrepreneurs. DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • I. Pro’crea : 2e Congrès des Acteurs I COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2e édition du Congrès des Acteurs de la création-transmission d’entreprises : Pro’crea Le Languedoc-Roussillon accueille pour la deuxième année consécutive, Pro’crea, le seul congrès professionnel de France à destination des structures spécialisées dans l’accompagnement et le suivi des porteurs de projets et des jeunes entreprises. A l’initiative des organismes consulaires régionaux (CCI et CMA), ce rendez-vous annuel a pour ambition de permettre aux professionnels de la création-reprise de se rencontrer, d’échanger sur leurs pratiques et de faire progresser leurs méthodes d’intervention. Ce congrès professionnel représente également pour les opérateurs de la création-reprise, un moment d’information privilégié sur les évolutions tendancielles de la création et sur les actualités règlementaires, législatives, administratives ou financières qui peuvent impacter le métier d’accompagnant et son environnement. Il est destiné aux opérateurs de la création et de la reprise, quel que soit leur réseau d’appartenance (consulaires, FIR, ADIE, Réseau Entreprendre, réseau des Boutiques de Gestion, France Active, Elan, Synergie Créateurs,…) et à leurs financeurs (Etat, CDC, Collectivités territoriales,…) La première édition s’est déroulée les 12 et 13 novembre 2008 au Corum de Montpellier, sur le thème de la nécessaire évaluation de l’accompagnement des porteurs de projets. Elle a réuni, pour deux jours de travaux, près de 150 congressistes venant de toute la France et du Maghreb. Face aux excellentes appréciations des participants et compte tenu de l'évolution de l'actualité des opérateurs, les organisateurs CRCI LR, CRMA LR, PFCA34, la CDC, DRTEFP, APCE et Région Languedoc-Roussillon ont souhaité reconduire, en 2009, cette opération en choisissant pour thème, la jeune entreprise, le suivi post-création et l’accompagnement au démarrage. Les plans régionaux d’accompagnement à la création ou à la reprise, tout comme la réforme NACRE, imposent désormais aux opérateurs de mettre en place des dispositifs de suivi post-création pour accompagner les jeunes affaires et augmenter leurs chances de pérennité. Or les réseaux, quels qu’ils soient, se trouvent confrontés, face à cette obligation, à des problèmes organisationnels, financiers et humains, sur lesquels les organisateurs du congrès ont décidé, cette année, de pointer la réflexion. La conjoncture rend par ailleurs plus que jamais nécessaire de replacer la perénité des jeunes entreprises au cœur de préoccupations des professionnels, car c'est du dynamisme des créations que se nourrit la croissance économique de nos territoires. En deux conférences et quatre tables rondes, l'accent sera donc mis non seulement sur les enjeux du suivi post-création, facteur de pérennité pour les jeunes entreprises et enjeu d'attractivité pour les territoires, mais également sur les conditions de sa mise en place, les vecteurs de son succès et sur les différentes formes qu'il peut revêtir. Les attentes et les freins des bénéficiaires seront également abordés ainsi que les difficultés de la pratique, du suivi et de sa généralisation. Plus de 30 intervenants (universitaires, experts, représentants d'opérateurs, entrepreneurs) nourriront les réflexions et débats de ces deux journées de travail, de leurs témoignages et expériences en matière d'accompagnement de la jeune entreprise. Près de 180 congressistes sont attendus à cette occasion. Montpellier, le 13 octobre 2009 Contact presse : Vanessa BREHMER-RIVIÈRE • Direction de la Communication • Tél. : 04 67 13 68 14 E-mail : v.brehmer-riviere@languedoc-roussillon.cci.fr DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • I CONTEXTE DE LA MANIFESTATION L'accompagnement (ante ou post-création) des porteurs de projet ayant un impact très important sur la survie des jeunes entreprises, le rôle des organismes professionnels spécialisés dans la création reprise est déterminant. C'est de ce constat qu'est né Pro'crea en 2008, afin de permettre aux opérateurs, quel que soit leur réseau d'appartenance de travailler ensemble, de réfléchir à leurs pratiques professionnelles, de faire évoluer leur méthodes et d'accroître leurs indispensables compétences. Pro'crea est le seul congrès professionnel consacré à la création d'entreprise et il est légitime que le Languedoc- Roussillon et sa place si particulière dans les résultats de la création-reprise soient à l'origine de cette initiative unique à l'échelle nationale. Après une première édition consacrée à la“nécessaire évaluation de l'accompagnement”qui a réuni, à Montpellier, en novembre 2008, près de 150 congressistes venant de toute la France ou du Maghreb, les organisateurs CRCI LR, CRMA, PFCA34, CDC, DRTEFP LR, Région Languedoc Roussillon et l'APCE, ont décidé de renouveler cet évènement qui a lieu au Phare de Palavas, les 19 et 20 octobre 2009. Le thème choisi pour cette deuxième édition est un sujet extrêmement important pour les opérateurs, leurs financeurs et leurs clients (les porteurs de projets et les jeunes entreprises). Alors que la crise a frappé très durement, en 2009, les jeunes entreprises et que les chiffres de pérennité à trois et cinq ans en Languedoc-Roussillon sont toujours plus faibles qu'ailleurs, les professionnels doivent s'interroger sur leur capacité à accompagner différemment les entreprises. S'ils ont démontré collectivement qu'ils savaient accompagner les porteurs de projets vers la création (le dynamisme entrepreneurial en France en témoigne), il leur faut désormais s'interroger sur les moyens de perenniser ces jeunes entreprises qui cumulent les facteurs de fragilité, et de les faire grandir pour qu'elles génèrent de la richesse et des emplois pour leurs territoires. Pro'crea 2009 se consacrera donc au suivi post-création, facteur de pérennité et levier de croissance en interpellant les acteurs par la question “Créer, oui, mais après ?” Au-délà des enjeux, bien compris du suivi post-création et de l'accompagnement du démarrage des jeunes entreprises se posent aux opérateurs des questions très pratiques de gestion de flux (comment faire pour accompagner tous les créateurs alors que l'accompagnement au démarrage peut se réveler très chronophage, comment établir le vrai coût du suivi et qui doit le payer ?... quelle forme revêtirait une forme idéale de suivi ?...) mais aussi des typologies des entreprises pour lesquelles le suivi se révèlerait plus efficace. (N'y a t'il pas des candidats créateurs plus favorables au suivi et comment pourrait-on les détecter ? peut-on faire le même type de suivi pour tous ? quel doit être l'accompagnement des publics les plus fragiles ?...) En deux conférences et quatre tables rondes, plus de 30 intervenants (universitaires, experts, représentants d'opérateurs, entrepreneurs) nourriront les réflexions et les débats des participants pour tenter de répondre à toutes ces questions et permettront aux opérateurs d'envisager la conception de nouveaux services plus efficaces au service de la création et du développement économique. DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • I PROGRAMME DU CONGRÈS LUNDI 19 OCTOBRE 2009 14 h 00 à 14 h 30 Accueil et inscriptions 14 h 30 à 15 h 00 Discours d’ouverture 15 h 00 à 17 h 45 I Conférence inaugurale : contexte et enjeux du suivi post-création Animée par Thibault GACHON, rédacteur en chef de Gard Eco I L’évaluation de l’accompagnement : un an après où en est-on ? Les suites du 1er Congrès : présentation des résultats des travaux de recherche issus du 1er Congrès sur le thème de « l’Evaluation de l’accompagnement » par les Professeurs Karim MESSEGHEM, Gérald NARO et Sylvie SAMMUT, de l’université Montpellier I, membres de l’ERFI (Equipe de Recherche pour la Firme et l’Industrie) I Les facteurs de croissance et de pérennité : impact pour le suivi post-création Quels sont les facteurs favorables à la croissance des entreprises ? Le suivi post-création s’en trouve t’il favorisé ? Les “facteurs de croissance des entreprises à potentiel” par le Professeur Frank LASCH, du Groupe Sup de Co Montpellier I L’importance du suivi post-création pour le développement économique et l’appréciation du territoire Présentation du classement ECER 2009 des villes d’Europe préférées des entrepreneurs et zoom sur la composante suivi post-création dans le classement I La nécessaire croissance des jeunes entreprises par le Professeur Olivier TORRES, universitaire, Montpellier 3 et EM Lyon, Vice-Président de l’ECSB (European Council for Small Business) et de l’AIREPME (Association Internationale de Recherche en Entrepreneuriat et PME) Les organisateurs DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • I PROGRAMME DU CONGRÈS MARDI 20 OCTOBRE 2009 9 h 30 à 10 h 40 I Table ronde n°1. « Les différentes formes de suivi, aujourd’hui en France » Quelles pratiques de suivi post création ? Par qui est-il assuré ? Quel contenu ? Sur quelle durée ? Pourquoi et dans quel cadre ? Animée par Dominique MENTHA, Directrice à l’APCE Avec la participation de : • Sophie NEGRE, DRTEFP Languedoc-Roussillon, • Gérald BIAGETTI, CCI de Nîmes • Patrick AUBIN, CMA de Mayenne • Catherine POMMIER, BIC Agglo Montpellier • Michel DEHORS, Président de l’Ordre Régional des Experts Comptables 10 h 55 à 11h 45 I Table ronde n°2. « Tutorat, coaching, parrainage… zoom sur le suivi réalisé par d’autres entrepreneurs » Motivations et origine du suivi entrepreneurial. Spécificités et contraintes du suivi post-création réalisé par d’autres chefs d’entreprise. Ses différentes formes, les moyens nécessaires Animée par Thibault GACHON, rédacteur en chef de Gard Eco Avec les témoignages de : • Marc OLAGNON, France Initiative Réseau, • Amédée ANFOSSY, Réseau Entreprendre, • Guillaume PENA, CCREM (Club pour la Croissance et la Réussite des Entreprises de Méditerranée) • Renaud de CRECY, MELIES, association de Business Angels Questions-réponses avec la salle 12 h 00 à 13 h 00 I Table ronde n°3. « Le suivi, côté créateurs : entre contrainte et adhésion » Quelles réticences et quelles attentes des jeunes entrepreneurs ? Y a-t-il des profils plus favorables au suivi post création ? Quelle tarification du suivi post création ? L’indispensable confiance envers l’accompagnateur. Quelle lisibilité de l’offre de suivi post création ? Animée par Ghyslaine FLORIS, PFCA34 Avec les témoignages de : • Colette FOURCADE, de l’équipe l’ERFI, Equipe de Recherche sur la Firme et l’Industrie, Université de Montpellier I Et d’entrepreneurs ayant participé à des programmes de suivi post-création • Yves CHEVALIER, Société Ysoria (spécialiste de l’organisation de l’information pour les entreprises et les collectivités) • Damien DAURES, Green Frog Studio éditions, (maison d’édition de magazines périodiques, créateur de “Entrartistes magazine” spécialisé dans le scrapbooking) , • Stéphane FORNAIRON, Menuiserie Artisanale Atelier Fournier • Tanguy SELO, créateur d’entreprise devenu parrain à Montpellier Initiative Entreprise • Jean-François TAILLE, Société Immersia Production (spécialistes de l’imagerie, de la 3D et du multimédia) 14 h 30 à 16 h 00 I Table ronde n°4. « Le suivi, côté opérateurs : entre traitement de masse et suivi personnalisé » Difficultés rencontrées par les opérateurs pour mettre en place le suivi post création ? Aspects juridiques ? Le suivi favorise t’il réellement la croissance ? Peut-on faire du suivi pour tous ? Quelle(s) organisation(s) ? Quelles solutions, Quels outils ? Peut-on capitaliser sur d’autres expériences ? Animée par Sylvie RASCOL-BOUTARD, Maître de Conférences à l’Université d’Orléans, MCF Avec les témoignages de : • Catherine TORTERAT, Union des Couveuses : présentation d’un outil de suivi à distance qui favorise le suivi post-création • Sandrine WEHRLI, ACFCI, CCI Entreprendre en France • Valérie CAPDEPON, Réseau national des Boutiques de gestion • Martine VIGUIER, consultante spécialiste des réseaux féminins • Olivier GESTIN, Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Hérault 16 h 00 à 16 h 30 Conférence de clôture Intervention de Philippe MATHOT, Directeur général de l’APCE, Agence pour la Création d’Entreprise DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Entreprendre en Languedoc-Roussillon II. Entreprendre en Languedoc-Roussillon : le challenge des Sésames I COMMUNIQUÉ DE PRESSE Une 2e édition des “Sésames pour entreprendre” Créateurs, repreneurs, cédants, jeunes entreprises : les “Sésames” vous ouvrent les portes d’un festival de près de 100 manifestations en Languedoc-Roussillon, au service de votre projet d’entreprise. Du 1er au 30 novembre 2009, le réseau des CCI du Languedoc-Roussillon, en étroit partenariat et avec le concours financier de la Région Languedoc-Roussillon, organise la deuxième édition des « Sésames pour entreprendre ». L’aide à la création-transmission d’entreprise est au cœur du métier des CCI qui bénéficient en ce domaine d’une grande expérience, de nombreuses compétences et de méthodes éprouvées. Pour présenter la nombreuse palette des services sur mesure qu’elles proposent aux porteurs de projets et aux entrepreneurs de leur territoire, les 9 CCI et la Région Languedoc-Roussillon se mobilisent pendant plus d’un mois pour une grande manifestation au service de la réussite et de la pérennité de l’entreprise. L’actualité 2009, riche en évolutions majeures pour l’entrepreuneuriat (régime de l’auto-entrepreneur, nouvel accompagnement NACRE, plan Novelli pour la transmission,…) légitime encore davantage cette année, la nécessité d’une telle initiative partenariale d’informations et de conseils. Du 1er au 30 novembre, ce sera ainsi un véritable festival de la création-reprise... Forums, rendez-vous d’experts, conférences thématiques, réunions d’information et formations réuniront les acteurs et les professionnels de la création – transmission qui seront à l’écoute des attentes des créateurs, des cédants et des repreneurs. Montpellier, le 24 août 2009 Contact presse : Vanessa BREHMER-RIVIÈRE Direction de la Communication Tél. : 04 67 13 68 14 E-mail : v.brehmer-riviere@languedoc-roussillon.cci.fr DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Entreprendre en Languedoc-Roussillon I LA 2e ÉDITION DES “SÉSAMES POUR ENTREPRENDRE” Du 1er au 30 novembre 2009 , le réseau des CCI du Languedoc-Roussillon en étroit partenariat et avec le concours financier de la Région Languedoc-Roussillon, organise pour sa deuxième édition une opération régionale sur la création-transmission d’entreprise :“Sésames pour entreprendre” . Consacrés à l’accompagnement de tous les projets d’entreprise et au développement des entreprises, les “Sésames” présentent aux porteurs de projets, repreneurs et cédants, l’importante palette de services proposée par les CCI LR en termes de conseil et d’accompagnement au cours des manifestations organisées sur le territoire : diversité des lieux, unité de temps, multitude d’acteurs professionnels et de partenaires économiques pour cette grande manifestation au service de la réussite et de la pérennité de l’entreprise en Languedoc-Roussillon. L’appui et le conseil à la création-transmission d’entreprises sont au cœur du métier des CCI qui bénéficient en ce domaine de compétences fortes, d’une expérience pratique et de méthodes adaptées, de plus en plus sollicitées par les entrepreneurs. Afin de présenter ces nombreux dispositifs d’accompagnement sur mesure proposés à toutes les étapes clefs de développement de l’entreprise, les CCI du Languedoc-Roussillon, en étroit partenariat et avec le concours financier de la Région, ont donc décidé de se mobiliser pour organiser cette seconde édition des “Sésames pour Entreprendre” . Pendant un mois, plus de 100 événements seront proposés aux entrepreneurs grâce à la mobilisation des CCI : forums, rendez-vous d’experts, conférences thématiques, réunions d’informations et formations réuniront les acteurs et les professionnels de la création-transmission qui seront à l’écoute des attentes des futurs créateurs, des cédants et des repreneurs. DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Entreprendre en Languedoc-Roussillon I LES ÉVÉNEMENTS Les nouveautés et thèmes spécifiques de la 2e édition des “Sésames pour entreprendre” I Un site Internet événementiel www.sesames-entreprendre.com La communication des Sesames s’élargit au Web 2.0. en 2009 grâce au site événementiel “www.sesames- entreprendre.com” qui permet une diffusion optimale de l’information dans une logique participative et d’échange, grâce à l’utilisation des communautés virtuelles et réseaux sociaux. Parmi les contenus privilégiés, un blog, des actualités, le dossier de la semaine et le programme événementiel Sesames par thème et par département, ainsi que de nombreux interviews et reportages. I Le Forum de la création et de la reprise de Montpellier : les 24 et 25 novembre 2009 Le 10e Forum de la création et de la reprise d'entreprise, le rendez-vous incontournable des acteurs de la création d'entreprise en Languedoc-Roussillon et dans le Grand Sud, se déroulera le 24 et 25 novembre 2009 au Corum de Montpellier. Le Forum de la création et de la reprise d'entreprise rassemble sur un lieu unique, l'ensemble des acteurs de la création d'entreprise : plus de 100 organismes y sont représentés sur 80 stands.Cette manifestation répond de manière pratique à une demande forte des créateurs d'entreprise qui sont confrontés, de la phase de réflexion jusqu'à la création effective, à une multitude d'interrogations. I Le Forum de la Jeune Entreprise à Nîmes le 26 novembre 2009 Dédié aux jeunes entreprises déjà créées, ce nouveau forum leur propose de rencontrer des professionnels. I Le Programme auto-entrepreneurs Le thème des auto-entrepreneurs est à l’honneur avec des conférences dédiées : Sète, le 19 novembre 2009 et Montpellier, le 25 novembre 2009, avec une table ronde dans le cadre du Forum de la création-reprise. Des formations auto-entrepreneurs sont également proposées par la CCI Alès-Cévennes les 6,13 et 20 novembre et le 19 novembre par la CCI de Sète. I Le Programme Transmission Le thème de la transmission sera largement traité : > Montpellier, le 2 novembre : conférence inaugurale Sesames > Béziers, le 3 novembre : conférence débat Transmission > Carcassonne, le 5 novembre : soirée conférence de la Transmission > Alès, le 5 novembre : conférence « Passez le relais » > Mende, le 9 novembre : lancement « Pack Cédant » et le 16 novembre : conférence Transmission > Alès, le 23 novembre : formation Repreneurs (session « Marco Polo ») DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Conférence inaugurale du 2 novembre 2009 III. Conférence inaugurale Sésames “Les rendez-vous régionaux de la transmission d’entreprise” du 2 novembre 2009 Réussir le challenge de la transmission d’entreprise est également un enjeu prioritaire pour les acteurs régionaux. Avec la participation de l’Ordre des Experts Comptables, la Chambre des Notaires, le Barreau des Avocats, l’Union régionale des SCOP, la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat et la Région Languedoc- Roussillon, la CRCI Languedoc-Roussillon accueille le 2 novembre 2009 pour la conférence inaugurale des Sésames, l’étape montpelliéraine des“Rendez-vous régionaux de la transmission d’entreprise” manifestation , organisée par l’APCE pour promouvoir le plan national de sensibilisation à la transmission, lancé par le Secrétaire d’Etat chargé du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme, des services et de la consommation, Hervé Novelli. Destinée aux professionnels et aux acteurs institutionnels, il ne s’agit pas d’une énième réunion sur la transmission. L’objectif de cette rencontre est d’apporter aux participants des informations précises sur les différents outils mobilisables et de les inciter à réfléchir aux moyens permettant de réussir ensemble le challenge de la transmission régionale. Au cours d’une table ronde intitulée : “La Transmission-Reprise en Languedoc-Roussillon : les leviers de la réussite” , trois aspects essentiels de la problématique locale seront traités par des spécialistes régionaux : • la réalité du marché régional et les distorsions entre les attentes des repreneurs et le tissu des entreprises, • l’enjeu de la transmission interne, • l’impact du recours au conseil extérieur. Au cours de cette table ronde, la volonté est véritablement de “tordre le cou” aux idées reçues afin de bâtir une vraie dynamique partenariale pour réussir le pari de la transmission. I HISTORIQUE DU PROJET Sous l’impulsion d’Hervé NOVELLI, Secrétaire d’Etat en charge des PME, l’Agence pour la création d’entreprises (APCE), l’Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d’Industrie, l’Assemblée permanente des chambres de métiers, le Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables, le Conseil supérieur du notariat orchestrent un dispositif exceptionnel pour accompagner cédants et repreneurs et leur fournir des outils facilitant leur prise de décision et leur passage à l’acte. Dans ce cadre, la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie du Languedoc-Roussillon a été retenue pour organiser “les rendez-vous régionaux de la transmission d’entreprise” Ces rendez-vous ont plusieurs objectifs : la mise . en valeur des actions des acteurs de la région en faveur de la transmission d’entreprise (experts-comptables, Conseil Régional LR,…), la diffusion d’un kit cédant-repreneur (remis à la fin de la conférence inaugurale), et la promotion des mesures gouvernementales en faveur de la transmission. DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Conférence inaugurale du 2 novembre 2009 I DISPOSITIF NATIONAL Le kit “cédant-repreneur” Pour anticiper les besoins des cédants comme des repreneurs, diffuser largement une culture professionnelle collective sur les transmissions d’entreprises et encourager un recours aux conseils des professionnels, l’APCE a créé le“kit cédant- repreneur“ en partenariat avec les signataires de la déclaration commune du 9 octobre 2008 . Le kit “cédant-repreneur” contient : • le guide “du cédant au repreneur, un parcours sans faute” ; • un cahier technique constitué de 47 fiches pratiques et du schéma de la transmission-reprise détaillé à travers six thèmes majeurs ; • une carte USB “la transmission-reprise : clés de votre réussite” . Le kit est reproduit en 10 000 exemplaires qui seront diffusés sur l’ensemble du territoire lors de manifestations (forums, foires, salons, etc.) régionales. I Le guide « du cédant au repreneur, un parcours sans faute » Ce livret rassemble l’essentiel des informations à connaître, aussi bien par le cédant de l’entreprise que par son repreneur, pour réussir leur projet de transmission. En suivant le parcours du schéma général de la transmission-reprise, il permet au duo “cédant-repreneur” : • une meilleure connaissance du fonctionnement du marché de la transmission • l’identification des pratiques professionnelles • la maîtrise des approches financières, juridiques et fiscales I Le cahier technique Entièrement réalisé par des professionnels de la transmission, ce cahier propose 47 fiches couvrant la totalité de la démarche : de la préparation au projet de cession ou de reprise aux formalités d’immatriculation ou de radiation à accomplir. Les sujets traités reprennent les six thèmes : • se préparer : connaître les dispositions fiscales en faveur des cédants et des repreneurs, réaliser un audit patrimonial, se former, s’organiser sont les sujets à approfondir avant de se lancer dans la démarche, • prendre conseil : identifier les professionnels intervenant sur le processus de la transmission afin de maîtriser les relations avec ses interlocuteurs, • identifier le marché de la transmission afin d’en connaître les principaux acteurs, • diagnostiquer et évaluer l’entreprise : étape indispensable avant toute transaction pour effectuer la transmission en connaissance de cause, • monter le dossier et mettre en place le financement : les conditions juridiques et financières sont des éléments sur lesquels se fondent la réussite ou l’échec de la reprise, • conclure l’affaire : les formalités à accomplir à la fin de la démarche. I La carte USB Ce support informatique, d’usage facile, donne aux acteurs de la transmission, les outils utiles au succès de leur démarche. Il est organisé en trois parties : • des témoignages de cédants et de repreneurs qui ont franchi le pas • une cartographie du marché de la transmission nationale, région par région • une série d’outils et de“modes d’emploi”permettant au cédant comme au repreneur d’appréhender leur projet avec les meilleures informations sur les divers aspects de la démarche. L’ensemble du contenu sera également disponible en ligne. DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Conférence inaugurale du 2 novembre 2009 I PROGRAMME DE LA CONFÉRENCE INAUGURALE LUNDI 2 NOVEMBRE 2009 14 h 45 I Table Ronde : “La Transmission-Reprise en Languedoc-Roussillon : les leviers de la réussite” , Animée par Yannick HOCHE, Responsable Reprise-Transmission d’entreprise de l’APCE Avec la participation de : • Maître Christophe CABANIS, Représentant du Conseil Régional des Notaires et de l’INES • Maître Philippe BECQUE, Président du Club Avocats et Entreprises, Barreau de Montpellier • Michel DEHORS, Président de l’Ordre des Experts Comptables, Région de Montpellier • Kathya ROUSSON, Chef de service création d’entreprise du Conseil Régional Languedoc-Roussillon • Jean CARTELLIER, Représentant de l’Union Régionale des SCOP • Edith MAUVOIS, Conseillère Transmission de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Gard • Yvon LESPOIX, Conseiller Transmission de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nîmes Et les témoignages de chefs d’entreprises cédants et repreneurs I Débat avec la salle I Présentation des outils de l’APCE par Dominique MENTHA, Directrice à l’APCE I Présentation des mesures gouvernementales et des initiatives prises en faveur de la transmission d’entreprise, par Yves JOUOT, de la Direction Générale de la Compétitivité de l’Industrie et des Services I Conclusion des débats par Claude BALAND, Préfet de la Région Languedoc-Roussillon 16 h 30 Cocktail de clôture Le kit cédant-repreneur sera remis aux participants. DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Annexes I Le profil du créateur Observatoire Permanent des porteurs de projets Le porteur de projet 2009, qui est-il ? Le réseau des CCI a lancé en 2007, une grande enquête nationale pour mesurer en temps réel, l’évolution des profils, des attentes et des motivations des porteurs de projets engagés dans une démarche de création ou de reprise. 110 CCI en France sont désormais inscrites dans cette dynamique dont les 9 CCI du Languedoc- Roussillon. Les extraits reproduits ici sont issus de l’enquête régionale réalisée auprès des porteurs de projets ayant eu recours aux services des CCI du Languedoc-Roussillon entre juillet 2007 et octobre 2009.Elle est basée sur le dépouillement de plus de 1350 questionnaires comparés aux données nationales (plus de 31700 questionnaires sur la même période). I Son profil Est-ce la crise qui dissuade les plus jeunes ou le régime de l’auto-entrepreneur qui a su convaincre les étudiants ? Quelle que soit la réponse, le porteur de projet régional semble avoir mûri. Alors qu’il était traditionnellement plus jeune en Languedoc-Roussillon qu’ailleurs en France, pour la première fois en 2009, le nombre de porteurs de projets de moins de 35 ans y est plus faible qu’ailleurs. Ils sont ainsi 44% à avoir moins de 35 ans au niveau national, mais ils ne sont plus que 42% dans ce cas en Languedoc-Roussillon, alors qu’ils étaient 45% en 2008. Près de 50% des porteurs de projets inscrits dans des parcours de création sont privés d’emplois (38% demandeurs d’emplois, 12% Rmistes), c’est une augmentation de presque 10 points par rapport aux années précédentes. La crise semble donc bien avoir un impact sur la création d’entreprise en attirant davantage de chômeurs. Une analyse plus précise des chiffres et notamment du degré de préparation des projets, vient néanmoins nuancer l’appréciation qui consisterait à en déduire que les demandeurs d’emplois ne se tournent vers la création que de façon contrainte et subie, simplement pour trouver une issue à leur situation. En effet, 53% des demandeurs d’emplois inscrits dans un parcours de création sont dans cette situation depuis moins de 6 mois, alors que 75% d’entre eux réfléchissent et préparent leur projet depuis presque 2 ans. La situation de chômage semble donc être vécue comme l’opportunité de concrétiser enfin le projet que l’on mûrissait dans un coin de sa tête sans oser passer à l’acte. Corollaire à son âge, le porteur de projet régional a plus d’expérience qu’ailleurs. A 17% (contre 11% au niveau national) il a déjà l’expérience de la création ou de la reprise. Son entreprise a eu néanmoins une pérennité plus faible (dans 67% des cas, l’entreprise qu’il a gérée a disparue, contre 63% au national) I Sa vision de l’entrepreneuriat Il crée très majoritairement pour créer son activité (70%) plutôt que pour investir ou créer des emplois. Plus “inconscient”qu’ailleurs ou ayant le sentiment que son projet est mieux préparé, il ne pense pas courir particulièrement de risque dans le cadre de son projet de création (41% en Languedoc-Roussillon contre 35% au national). Les trois qualités les plus importantes pour réussir une création sont pour lui, le sérieux, le réseau relationnel et le courage. I Son projet Si son projet est moins innovant qu’ailleurs (53% considèrent qu’il ne comporte aucune innovation), il tient davantage compte de l’environnement (59% contre 53%). A 87%, il s’agira d’une création plutôt qu’une reprise (c’est 4% de moins que pour la France entière où la reprise est envisagée dans 17% des cas). DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Annexes I L’auto-entrepreneuriat : une réponse aux évolutions de la société Les futurs auto-entrepreneurs plébiscitent ce régime : sans lui, 51% d’entre eux n’auraient pas sauté le pas de la création Considéré comme premier pas vers la création d’entreprise pour 96% des futurs auto-entrepreneurs interrogés, le régime est perçu comme une réponse aux évolutions de la société c’est ce que nous enseigne l’étude CCI Entreprendre en France/IFOP, présentée aujourd’hui lors de la conférence inaugurale du salon des Micro Entreprises par Yves Fouchet, Président de CCI EEF. A partir de son Observatoire des porteurs de projets, riche de 30 000 créateurs interrogés, CCI Entreprendre a réalisé un focus sur les futurs auto-entrepreneurs. En 2009, ce sont presque 20% des porteurs de projet qui envisagent ce régime. I Les auto-entrepreneurs, très favorables au régime Les premiers chiffres démontrent grandement l’intérêt et la réussite de ce nouveau statut : il répond aux évolutions et aux attentes de la société d’après 89% des personnes interrogées. Plus concrètement, pour 96% des futurs auto- entrepreneurs interrogés, ce nouveau régime est un premier pas vers la création d’entreprise et contribue à développer l’esprit d’entreprendre. Si on ajoute que 51% des auto-entrepreneurs n’auraient pas sauté le pas de la création sans ce régime, il est évident que le régime de l’auto-entrepreneur a atteint ses objectifs. I L’auto-entrepreneur, un entrepreneur presque comme les autres Le chômage n’est pas la raison première de cette démarche de création simplifée: 41% des auto-entrepreneurs sont demandeurs d’emplois contre 40 % des créateurs. C’est plutôt sur le type d’activité que les profils changent : en effet, les auto-entrepreneurs s’orientent davantage vers les activités de services aux particuliers (21% contre 12%) et aux entreprises (14% contre 10%), privilégiant ainsi les activités faciles à cumuler et demandant peu d’investissement. I La simplification a libéré les ambitions Le régime de l’auto-entrepreneur donne un nouvel espoir aux“serial entrepreneurs”qui ont souvent cessé leur activité à cause des charges mal étalées.La simplicité de ce nouveau régime leur permet de se lancer à nouveau : 14% des auto- entrepreneurs ont déjà créé une entreprise dans le passé contre 11% des “créateurs traditionnels” . De la même façon, les auto-entrepreneurs ont plus tendance à se lancer dans un métier qu’ils n’ont jamais exercé (56% contre 50%). Dans la mesure où la part de risque est réduite, ils osent exercer une passion ou transformer un hobby en activité professionnelle. I Le cumul d’activités, vraie révélation du régime de l’auto-entrepreneur 61% des porteurs de projet envisagent de devenir auto-entrepreneur en complément de leur activité salariée, soit presque le double des porteurs de projet « classiques ». En effet, 68% des auto-entrepreneurs choisissent ce régime pour tester une idée ou un projet et 22% pour donner un cadre juridique à leur activité. Pour répondre aux 82% qui expriment le besoin d’être accompagnés, les CCI proposent de nombreux services : réunions d’information, formations brèves, outils de simulation, accompagnement individuel afin d’aider les auto-entrepreneurs à réussir dans leur projet et à devenir des créateurs d’entreprises pour ceux qui le souhaitent. Extrait du communiqué de presse CCI - EEF - Paris, 6 octobre 2009 - Parme Communication DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Annexes I Les chiffres-clés de la création d’entreprise Au niveau national, avec 327 000 entreprises nouvelles en 2008, le nombre de créations d’entreprises dans les secteurs marchands (hors activité agricole) affiche une hausse de 1,8 % par rapport à l’année précédente, révé- lant une baisse sensible du rythme de croissance observé entre 2006 et 2007 (+ 12,5%) essentiellement due à un contexte économique fortement défavorable (faiblesse de la demande,durcissement des conditions de crédit…). L’annonce de l’arrivée du nouveau statut d’auto-entrepreneur au second semestre 2008 instauré par la loi de moder- nisation de l’économie, permettant à ceux qui le souhaitent (étudiants, chômeurs, salariés, retraités...) de créer plus fa- cilement leur propre activité, peut également expliquer en partie ce tassement de la création « traditionnelle ». en effet, certains porteurs de projets ont ainsi pu choisir de différer la création de leur entreprise afin de profiter des condi- tions plus avantageuses offertes par ce nouveau statut dès 2009 (cotisations sociales calculées sur le chiffre d’affaires, dispense d’enregistrement au registre du commerce ou des métiers…). En Languedoc-Roussillon, ce sont 18 102 nouvelles entreprises qui ont été créées en 2008, soit un accroissement de 2,1% par rapport à 2007. A l’image de la situation nationale, c’est le secteur des services qui a contribué de manière significative à cette pro- gression, en particulier les services aux entreprises (+10%) ainsi que la santé et l’action sociale (+9%). A contrario de la situation en France métropolitaine, l’industrie régionale confirme par contre un franc dynamisme avec 11% de créa- tions supplémentaires en 2008, dont 44% dans l’industrie agroalimentaire. Néanmoins, la région n’échappe pas au Evolution de la création d’entreprise (2000-2008) renversement de tendance qui s’ex- prime dès le troisième trimestre 2008 et projette les acteurs dans une phase 19 000 18102 d’attentisme, entraînant ainsi un ralen- 17731 18 000 tissement notable de la création d’en- 17 000 treprises. 16 000 15303 15839 Si certains secteurs comme le com- 15 000 14749 merce affiche une progressions de 14320 créations nettement plus modérée que 14 000 les années précédentes (+ 5% contre + 13 000 12534 12251 19% en 2007), on constate par contre 11775 12 000 un net recul dans d’autres secteurs ha- 11 000 bituellement moteurs de l’économie 10 000 régionale tels que la construction par 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 exemple qui marque une franche perte de vitesse (- 6%). Source : INSEE, Répertoire des entreprises et des établissements Création d’entreprise par secteur d’activité Languedoc-Roussillon Région / Evolution France entière 2007 2008 2007-2008 2008 Industrie 1 036 1 153 + 11,3 % 5,6 % Construction 3 457 3 257 - 5,8 % 6,0 % Commerce et réparation 4 554 4 781 +5% 6,2 % Services 8 684 8 911 + 2,6 % 5,1 % TOTAL 17 731 18 102 + 2,1 % 5,5 % DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Annexes La situation économique régionale s’est considérablement assombrie en 2008 sous l’impact du brutal retournement de conjoncture provoqué par la crise économique et financière internationale. Fortement marquée par un repli de l’activité en fin d’année dans la plupart des secteurs économiques de la région, la croissance régionale s’est érodée, contribuant à amenuiser le rythme de créations d’entreprises. En dépit de cela, le Languedoc-Roussillon atteint son plus haut niveau durant cette période : avec un taux de création d’entreprises de 12,8%, le Languedoc-Roussillon conserve la tête du classement des régions les plus entrepreneuriales de France métropolitaine. Taux de création d’entreprise (2008) Languedoc-Roussillon France entière Industrie 11,2 % 8,4 % Construction 14,6 % 13,7 % Commerce et réparation 14,8 % 11,7 % Services 11,6 % 10,5 % TOTAL 12,8 % 11 % Source : INSEE - Répertoire des entreprises et des établissements Répartition départementale Pyrénées-Orientales de la création d’entreprise 18,8 % Aude par grand secteur d’activité (2008) Lozère 13,8 % 2,7 % Hérault Gard 37,6 % 27,1 % Pyrénées-Orientales 17,6 % Lozère Aude 12,9 % Industrie 1,8 % Hérault Gard 41,3 % 26,5 % Pyrénées-Orientales Construction 19,3 % Aude Lozère 12,5 % 1,2 % Hérault Gard 41,7 % 25,2 % Pyrénées-Orientales Commerce 19 % Aude Lozère 12 % 1% Gard Hérault 22 % 46 % Services DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Annexes Créations d’entreprises par secteur d’activité et par département Evolution Nombre de créations 2007 2008 2007-2008 AUDE 2 080 2 237 + 7,5 % Industrie 110 159 + 44,5 % Construction 390 420 + 7,7 % Commerce 540 600 + 11,1 % Services 1 040 1 058 + 1,7 % GARD 4 300 4 345 +1% Industrie 300 312 +4% Construction 930 863 - 7,2 % Commerce 1 090 1 206 + 10,6 % Services 1 990 1 964 - 1,3 % HÉRAULT 7 740 7 846 + 1,4 % Industrie 420 434 + 3,3 % Construction 1 470 1 344 - 8,6 % Commerce 2 010 1 992 - 0,9 % Services 3 850 4 076 + 5,9 % LOZÈRE 280 265 - 5,4 % Industrie 30 31 + 3,3 % Construction 50 57 + 14 % Commerce 60 59 - 1,7 % Services 140 118 - 15,7 % PYRÉNÉES-ORIENTALES 3 340 3 409 + 2,1 % Industrie 190 217 + 14,2 % Construction 620 573 - 7,6 % Commerce 850 924 + 8,7 % Services 1 680 1 695 + 0,9 % TOTAL LANGUEDOC-ROUSSILLON 17 730 18 102 + 2,1 % Industrie 1 040 1 153 + 10,9 % Construction 3 460 3 257 - 5,9 % Commerce 4 550 4 781 + 5,1 % Services 8 680 8 911 + 2,7 % Source : INSEE - Répertoire SIRENE - Données brutes DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Annexes Si on dénote un net accroissement des défaillances d’entreprises par rapport à l’année précédente (+16% en 2008 contre + 5% en 2007), le tissu économique du Languedoc-Roussillon résiste néanmoins mieux que la moyenne à la crise économique et financière internationale (hausse notable de plus de 20% de défaillances d’entreprises supplémentaires au niveau national). Evolution des défaillances d’entreprises en Languedoc-Roussillon 3000 2700 2500 2300 2300 2190 2100 2100 2000 1500 1000 500 0 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Source : BODACC Défaillances d'entreprises par secteur d'activité et par département (données brutes 2006) Aude Gard Hérault Lozère P.-O. L.-R. Industrie 21 59 71 4 30 185 Construction 78 126 219 5 155 583 Commerce et réparation 78 136 241 3 141 599 Autres Services 89 179 370 13 172 823 TOTAL 266 500 901 25 498 2 190 Source : BODACC DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Entreprendre en Languedoc-Roussillon I PARTENAIRES Le réseau des 9 Chambres de Commerce et d’Industrie du Languedoc-Roussillon Nos partenaires DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Entreprendre en Languedoc-Roussillon I ADRESSES UTILES CCI Alès Cévennes I www.ales.cci.fr 2, rue Michelet • BP 90049 • 30101 ALÈS CEDEX CCI de Béziers - Saint Pons I www.beziers.cci.fr 26, allées Paul Riquet • BP 371 • 34504 BÉZIERS CEDEX CCI de Carcassonne - Limoux - Castelnaudary I www.carcassonne.cci.fr 3, boulevard Camille Pelletan • 11890 CARCASSONNE CEDEX CCI de la Lozère I www.lozere.cci.fr 16, boulevard de Soubeyran • BP 81 • 48002 MENDE CEDEX CCI de Montpellier I www.montpellier.cci.fr Hôtel Saint-Côme • 32, Grand’Rue Jean Moulin • 34944 MONTPELLIER CEDEX 9 CCI de Narbonne - Lézignan Corbières - Port la Nouvelle I www.narbonne.cci.fr 1, avenue du Forum • ZI Croix-Sud • BP 7101 • 11781 NARBONNE CEDEX CCI de Nîmes - Bagnols - Uzès - Le Vigan I www.nimes.cci.fr 12, rue de la République • 30032 NÎMES CEDEX 1 CCI de Perpignan et des Pyrénées-Orientales I www.perpignan.cci.fr Quai de Lattre de Tassigny • BP 10941 • 66020 PERPIGNAN CEDEX CCI de Sète - Frontignan - Mèze I www.sete.cci.fr 2, quai Philippe Régy • BP 169 • 34203 SÈTE CEDEX MENDE CRCI Languedoc-Roussillon I www.languedoc-roussillon.cci.fr 273, avenue de la Pompignane • CS 89516 • 34961 MONTPELLIER CEDEX 2 ALÈS Région Languedoc-Roussillon I www.laregion.fr NÎMES 201, avenue de la Pompignane • 34064 MONTPELLIER CEDEX 2 MONTPELLIER SÈTE BÉZIERS CARCASSONNE NARBONNE AUDE GARD PERPIGNAN HÉRAULT LOZÈRE PYRÉNÉES-ORIENTALES DOSSIER DE PRESSE CRCI LANGUEDOC-ROUSSILLON
  • Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie Languedoc-Roussillon 273, avenue de la Pompignane • CS 89516 • 34961 Montpellier Cedex 2 www.languedoc-roussillon.cci.fr Contact presse : Vanessa BREHMER-RIVIÈRE • Direction de la Communication • Tél. : 04 67 13 68 14 E-mail : v.brehmer-riviere@languedoc-roussillon.cci.fr