• Save
Faire du business en chine
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Faire du business en chine

on

  • 2,508 views

 

Statistics

Views

Total Views
2,508
Views on SlideShare
2,508
Embed Views
0

Actions

Likes
4
Downloads
0
Comments
2

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • ceci est une tres bonne affaire et un tres bon investissement rentable sur l immediat ne necessite aucun electronoque meme prix que les retroviseurs actuels et construction l offre est serieuse
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • je veux trouver un acheteur pour mon brevet de retroviseur il sera d interet public et se vendra a des millions d exemplaire il est universel tant ses utilisations sont nombreuse sur tout ce qui roule flotte vole sous marin carrefour sortie route maison impasse etc
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Faire du business en chine Presentation Transcript

  • 1. FAIRE DU BUSINESS EN CHINE Stéphane Charrier 2010
  • 2.  
  • 3. Chine- Introduction
    • Pays : République Populaire de Chine :
      • Crée le 1 er Octobre 1949
    • Capitale: Beijing (Pékin)
    • Population: 1,338,612,968 (Juillet 2009 est.)
    • Superficie : 9, 6 millions de Km2
    • Langues officielles: chinois ( putonghua ) 
      • Une des cinq langues de travail des Nations Unies.
    • Système politique: république populaire à parti unique
    • Président Chinois : Hu Jintao
    • Parti au pouvoir : Le Parti Communiste Chinois
    • Monnaie : Yuan (RMB) La monnaie chinoise est RMB et signifie "Monnaie du Peuple".
  • 4. Chine- Introduction
    • La République populaire de Chine:
      • 15 000 km de frontières terrestres,
      • 14 pays
        • (la Corée du Nord, la Russie, la Mongolie, l'Afghanistan, le Pakistan, l'Inde, le Népal, la Bhoutan, le Tadjikistan, le Laos, le Viêt-Nam, la Birmanie, le Kirghizistan et le Kazakhstan).
      • Façade maritime de 14 500 km.
  • 5.  
  • 6. Les divisions administratives
    • La division administrative comprend
    • 22 provinces
    • 5 régions autonomes
    • 4 municipalités directement subordonnées à l’autorité centrale : Pékin (ou Beijing), Shanghai, Tianjin et Chongqing
    • 2 régions administratives spéciales (RAS) que sont Hong-Kong et Macao
  • 7. Les divisions administratives
    • Article 30
    • Les divisions administratives de la République populaire de Chine sont les suivantes :
    • 1) Le pays est divisé en provinces, régions autonomes et municipalités relevant directement de l’autorité centrale. 2) Les provinces et régions autonomes sont divisées en départements autonomes, districts, districts autonomes et municipalités. 3) Les districts, les districts autonomes et les municipalités sont divisés en cantons, cantons peuplés d'ethnies minoritaires et de bourgs.
    • Les municipalités relevant directement du gouvernement central et les municipalités relativement importantes se divisent en arrondissements et districts. Les départements autonomes se divisent en districts, en districts autonomes et en municipalités.
    • Les régions autonomes, départements autonomes et districts autonomes sont des territoires gérés de façon autonome par les ethnies.
  • 8. Les divisions administratives
  • 9. Les divisions administratives
    • Au nord-est : Heilongjiang, Jilin, Liaoning Au nord : Hebei, Shanxi, Mongolie Intérieure Au nord-ouest : Xinjiang, Qinghai, Gansu, Shaanxi A l’est : Shandong, Jiangsu, Anhui, Zhejiang, Jiangxi, Fujian Au sud - ouest : Guizhou, Sichuan, Yunnan, Tibet Au centre-sud : Henan, Hubei, Hunan, Guangdong, Guangxi, Hainan Les villes-provinces : Pékin, Tianjin, Shanghai, Chongqing
    • Objets de conflits historiques et politiques non résolus, la plus grande île au Sud, Taiwan, est revendiquée par Pékin comme faisant partie de son territoire (36 000 km2), ce qui est contesté par "Taiwan" qui dispose de ses propres institutions politiques.
  • 10. Population
    • Densité moyenne 133 habitants au km²
    • La répartition de la population montre une forte opposition entre la Chine de l’Ouest et la Chine de l'Est.
    • Chine de l’Ouest: Densité moyenne 10 hab./km2.
      • ex. Tibet avec 1,8 hab./km²
    • Chine de l'Est: Densité moyenne 360 hab./km2
      • ex. 2200 hab./km² à Shanghai
  • 11. Population Densité
  • 12. Population Densité
    • 43 % des Chinois vivent sur 18 % de la superficie totale.Il s’agit des régions côtières orientales où se concentrent les richesses, les grandes villes et les grandes plaines agricoles:
    • 44 % de la population occupent les provinces du centre de la Chine ce qui représente 20,6 % du territoire.
    • 13 % de la population réside en Chine occidentale et près des frontières mongoles qui couvrent 61,4 % du pays.
  • 13. Démographie
    • Espérance de vie (2009) 73.47 ans
    • Taux de natalité (2009) 14.00 ‰
    • Indice de fécondité (2009) 1.78 enfants/femme
    • Taux de mortalité (2009) 7.06 ‰
    • Taux de mortalité infantile (2009) 20.25 ‰
    • Taux d'alphabétisation (2007) 93.30 %
  • 14. Ethnicité et Groupe linguistique
    • Les Han, l'ethnie dominante
    • Ceux que l'on nomme les Han  — la dynastie des Han régna de -206 jusqu'à +220 , comptant 28 empereurs — constituent l’immense majorité de la population (92 %), les 8 % restants (selon le recensement de 2000) regroupent quelque 55 minorités ethnolinguistiques.
  • 15. Ethnicité et Groupe linguistique
  • 16. Ethnicité et Groupe linguistique
  • 17. Ethnicité et Groupe linguistique
    • Les Han, l'ethnie dominante
    • La première catégorie de Han, qui représente environ 67 % des Chinois, parle le chinois mandarin ou putonghua comme langue maternelle.
    • zhongwén ou 中文 ,
    • Hànyŭ ou 汉语 ,
  • 18. Ethnicité et Groupe linguistique
    • Les Han, l'ethnie dominante
    • La 2e catégorie de Chinois Han est concentrée dans le Sud-est.
    • 380 millions (27 %) de locuteurs parlant l'une des 24 langues chinoises autres que le mandarin:
    • wu (77,1 millions), cantonais (52 millions), jinyu (45 millions), hakka (36 millions), gan (20,5 millions), etc.
  • 19. Ethnicité et Groupe linguistique
    • Les minorités nationales (non han)
    • Les minorités nationales ( shaoshu minzu ) sont en principe des non-sinophones mais il existe néanmoins deux groupes sinophones: les Hui et les Jing.
    • 55 minorités (55 langues) sont reconnues.
    • 80 millions de personnes (8,4 % de la population)
  • 20. Religion
    • On estime que la Chine compte:
      • 150 millions de bouddhistes
      • 30 millions de taoïstes
      • 35 millions de musulmans (158 millions, selon les religieux)
      • 4 millions de catholiques
      • 3 millions de protestants
  • 21. Religion
    • Lors de l'instauration du Parti communiste en 1949, tous les lieux de culte furent fermés.
    • Jusqu'en 1966, l'État chinois se prêta à détruire les monastères (environ 3500!) et à arrêter les religieux, la religion étant considérée comme un pouvoir concurrent de l'État.
    • Constitution de 1982 et son article 88 pour que la liberté de culte soit garantie.
  • 22. Relief
  • 23. Ressources
    • Coal, iron ore, petroleum, natural gas, mercury,
    • tin, tungsten, antimony, manganese, molybdenum, vanadium, magnetite, aluminum, lead, zinc, uranium, hydropower potential (world's largest)
    • Irrigated land:
    • 545,960 sq km (2003)
  • 24. Environnement Politique
    • Le parti communiste chinois (PCC)
    • Le PCC: 60 millions de membres, 5 % de la population. Fondé sur le principe traditionnel du « centralisme démocratique ».
    • La plus haute instance du PCC est constituée par le congrès national(se réunit une fois tous les cinq ans), lui-même issu des congrès provinciaux et locaux.
  • 25. Environnement Politique
    • Le parti communiste chinois (PCC)
    • Le congrès national élit le comité central.
    • Le comité central élit à son tour le bureau politique (24 membres permanents et 1 suppléant) et le comité permanent, qui en est issu.
    • Le comité central élit à son tour le bureau politique (24 membres permanents et 1 suppléant) et le comité permanent, qui en est issu.
  • 26. Environnement Politique
    • Le parti communiste chinois (PCC)
    • Le fonctionnaire du parti fait pendant au fonctionnaire de l’État, soumis par ce biais à un contrôle.
    • La vie politique chinoise reste donc caractérisée par la place tout à fait dominante du PCC.
  • 27. Le principe du « Wu-Wei »
    • Le wu-wei est le principe d’action du sage qui agit en harmonie avec le Tao, à l’extérieur comme à l’intérieur.
    • Selon John Blofeld, il s’agit de " [...] ne pas aller au-delà de l’action spontanée qui est adaptée aux besoins tels qu’ils se présentent, de ne pas s’engager dans des actions savamment calculées et de ne pas agir avec l’intention de dépasser le strict minimum nécessaire pour obtenir les résultats voulus. "
  • 28. La Culture chinoise des affaires
    • La Culture chinoise des affaires se définit comme le mélange de trois courants philosophiques que sont le Confucianisme, le Taoïsme et le Bouddhisme, référant respectivement aux relations entre les hommes, à la vie en harmonie avec la nature, et à la réincarnation.
  • 29. Le concept de la Face
    • Il faut à tout prix éviter de « perdre la face » devant ses subordonnés, mais aussi éviter de faire perdre la face à des interlocuteurs externes au risque de voir vos rapports totalement altérés par la suite.
  • 30. Le Guanxi
    • Les Chinois attachent une importance bien plus large qu’en Occident à ce que l’on appelle les « guanxi » - les relations.
  • 31. Economie
    • PNB (2007) 3 250.83 milliards $USD
    • PNB/habitant (2007) 2 464 $USD
    • Croissance du PNB (2007) 22.38 %
    • PIB (2008) 4 401.00 milliards $USD
    • PIB/habitant (2008) 3 315 $USD
    • Croissance du PIB (2008) 9.40 %
  • 32. Environnement Economique
    • Données économiques nationales
    • Produit intérieur brut :
    • 2 646 milliards USD en 2006, soit 2 014 USD par habitant.
    • Le PIB se décompose comme suit :
    • 2006 2009
    • secteur primaire : 11,8 % 10.9%
    • secteur secondaire : 48,7 % 48.6%
    • secteur tertiaire : 39,5 % 40.5%
  • 33. Environnement Economique
  • 34. Environnement Economique
  • 35. Environnement Economique
  • 36. Environnement Economique
  • 37. Environnement Economique
    • Relations extérieures 2006
    • Commerce extérieur : 1 761 milliards USD, soit une hausse de 23,2 % par rapport à l’année précédente
    • excédent commercial: 177 milliards USD. ;
    • exportations: 969 milliards USD, + 27 % par rapport à l’année précédente ;
    • importations : 792 milliards USD, + 19 % par rapport à l’année précédente.
    • IDE 2006 : 69 milliards USD ;
    • entreprises à capitaux étrangers : 260 000 firmes ;
    • entrées de visiteurs étrangers en 2006 : 22 millions.
  • 38. Environnement Economique
  • 39. Environnement Economique
  • 40. Environnement Economique
    • Le surplus commercial
    • Centre d’assemblage et de réexportations, dont à peine un tiers de la valeur des exportations est constitué de valeur ajoutée locale.
    • jusqu’en 2004: 25-35 milliards USD
  • 41. Environnement Economique
    • Le surplus commercial
    • taux de croissance successifs de l’excédent chinois:
      • 220 % en 2005, 74 % en 2006 et 84 % au 1er semestre 2007
      • 177 milliards USD de surplus commerciaux en 2006
    • 2009: excédent commercial de 195 milliards de dollars.
  • 42. Environnement Economique
    • 2009:
    • Réserves de change 2.399,2 milliards de dollars
    • + 23,28% en glissement annuel,
    • + 453,1 milliards de dollars, + 35,3 milliards/2008.
    • Ces réserves de change, sont devenues début 2006 les premières au monde
  • 43. Environnement Economique
    • Les réserves en devises ont été nourries ces dernières années par:
      • Des flots d'investissements étrangers,
      • Des excédents commerciaux importants
      • l'afflux d'argent spéculatif.
    • Après 13 mois de déclin, les exportations sont reparties à la hausse en décembre 2009, augmentant de 17,7% en glissement annuel.
    • Les IDE dans la troisième économie de la planète ont bondi dans le dernier mois de 2009, de 103% sur un an.
    • Sur tout 2009, ils ont totalisé 90,03 milliards de dollars (-2,6%).
  • 44. Environnement Economique
    • Les relations commerciales avec la France
    • 32 milliards d’EUR en 2006, +20 % en rythme annuel,
      • commerce extérieur français (+ 9,3 %).
    • Exportations vers la Chine
      • en 2006 de + 39 %, après + 10 % en 2005, notre meilleure performance depuis 1997.
    • Nos importations significativement ralenti :
    • + 15 % en 2006, après + 27 % en 2005.
    • Néanmoins le déficit bilatéral continue de se creuser de 15 à 16,1 milliards EUR
  • 45. Environnement Economique
    • Les relations commerciales avec la France
    • Part de marché maintenue à 1,4 % en 2006.
    • La France est le 2e fournisseur européen de la Chine, loin derrière l’Allemagne (4,65 %), mais devant l’Italie (1,09 %) et le Royaume-Uni (0,82 %).
    • Implantations françaises : près de 1 800
    • employant 250 000 personnes pour un chiffre d’affaires estimé à 20 milliards d’EUR .
  • 46. Environnement Economique
  • 47. Environnement Economique
  • 48. Environnement Economique
  • 49. Environnement Economique
    • Evaluation des effectifs de la classe moyenne chinoise
    • Classe moyenne chinoise estimée à 80 millions d’individus en 2006 (+15 millions/2005),
    • critère distinctif: 60 000 et 500 000 RMB/an
    • En tenant compte de la pratique de sous-déclaration des revenus, on peut estimer la classe moyenne à 22 % de la population urbaine en 2006, soit une fourchette de 100 à 130 millions de personnes, chiffre qui augmente d’environ 25 millions de personnes chaque année
  • 50. Environnement Economique
  • 51. Environnement Economique
    • L’essentiel de la classe moyenne chinoise habite l’une des trois grandes zones côtières de développement économique:
      • Le delta de la rivière des Perles (Guangdong, Fujian),
      • Le delta du Yangtze (Shanghai, Zhejiang, Jiangsu)
      • le golfe du Bohai (Pékin, Hebei, Tianjin, Shandong).
    • Ces 9 provinces (sur un total de 31) regroupent environ 80 % des effectifs de la classe moyenne chinoise
  • 52. Environnement Economique
    • Une évaluation des effectifs de la classe moyenne chinoise
    • En proportion de la population,
      • Shanghai et Pékin arrivent en tête avec respectivement 35 % et 32 % de classe moyenne,
      • Guangdong et le Zhejiang (28 %), Tianjin (15 %), le Jiangsu (14 %) et le Fujian (13 %).
      • Taux inférieur à 10 % dans toutes les autres provinces, voire même inférieur à 1 % dans les provinces les plus pauvres du Centre et de l’Ouest.
  • 53. Environnement Economique
    • La classe moyenne chinoise a dépensé en 2005:
      • 268 milliards de CNY dans les transports et télécommunications (47 % du marché urbain national),
      • 151 milliards de CNY dans l’habillement (33 % du total)
      • 102 milliards de CNY en équipement du foyer (40 % du total),
      • 67 milliards de CNY dans les biens et services divers (43 % du total).
  • 54. IDE en Chine
  • 55. IDE en Chine
    • Depuis l’engagement des réformes en 1978, les investissements directs étrangers (IDE) n’ont cessé de croître, l’attractivité du territoire chinois occupant désormais les tout premiers rangs mondiaux.
    • Bien que les investissements étrangers ne constituent qu’un apport financier modeste relativement au niveau de l’épargne et de l’investissement chinois, ils jouent un rôle déterminant dans le développement économique du pays( gains de productivité et insertion commerciale internationale)
  • 56. IDE en Chine
    • Débuté au milieu des années 1980 (quelques milliards d’USD par an),
    • A partir de 1993 (plus de 40 milliards d’USD par an entre 1996 et 2000, soit la moitié des IDE reçus par l’Asie de l’Est)
    • L’entrée de la Chine à l’OMC en 2001 et la situation monétaire internationale très favorable (surliquidité), ont provoqué une nouvelle accélération des flux annuels d’IDE (entre 50 et 70 milliards USD par an), malgré la crise du SRAS (printemps 2003)
  • 57. IDE en Chine
    • Les flux d’IDE représentent un peu moins de 6 % de l’investissement total en capital fixe (soit moins qu’en France 15%).
    • Les IDE constituent un poste important du compte de capital mais leur contribution à l’équilibre de la balance des paiements n’est pas déterminante du fait de l’importance du taux d’épargne chinois, l’un des plus élevés au monde (environ 50 % du PI B)
  • 58. IDE en Chine
    • Le régime de change rigide contraint les entreprises à remettre 80 % de leurs rentrées en devises à la banque centrale, alimentant ainsi l’augmentation des réserves de change.
  • 59. IDE en Chine
    • Les IDE chinois ont le soutien des autorités chinoises
    • (plan « go abroad » lancé en septembre 2003), qui cherchent à la fois à relâcher la pression à la hausse sur le renminbi et à assurer l’approvisionnement du coeur industriel du pays.
    • 6,4 milliards d’USD sur la période 2000-2006 ;
    • Forte inflexion depuis 2005 (12,3 milliards d’USD, puis 16,1 milliards d’USD en 2006).
    • Le gouvernement prévoit une croissance de 32 % en moyenne, portant les flux d’ID chinois à 60 milliards d’USD en 2010.
  • 60. Environnement Economique
    • Economie 2009
    • Grâce à une vaste relance monétaire et budgétaire, la Chine a retrouvé le chemin d’une vigoureuse croissance. Ce dynamisme s’est manifesté au deuxième trimestre ; la croissance annuelle du PIB devrait dépasser 8 % en 2009 et 10 % en 2010.
    • La demande intérieure a attiré les importations, tandis que les exportations ont reculé.
    • L’excédent de la balance courante devrait donc reculer fortement à quelque 5½ pour cent du PIB en 2010
  • 61. Environnement Economique
    • Economie 2009
    • La relance budgétaire n’a pas mis en danger la viabilité des finances publiques. Nanties à la veille de la crise d’un excédent de taille et d’une dette publique nette négative, les autorités peuvent se permettre de maintenir un niveau élevé de dépenses.
    • La composition de la dépense publique devrait toutefois être modifiée en faveur des services sociaux, notamment l’éducation, la santé et les retraites. À l’inverse, il faudra mettre un frein à l’expansion du crédit afin d’éviter une nouvelle accumulation de prêts de mauvaise qualité .
  • 62. Contraintes en Chine
  • 63. Créer une société en Chine
    • Bureau de représentation
    • La première possibilité pour une entreprise étrangère de s’implanté en Chine c’est grâce au Bureau de représentation (que nous appellerons RO). Le RO est la forme la plus utilisé par les étrangers souhaitant s’implanter en Chine, il peut être très utile et parfois nécessaire pour la plupart des décisions concernant l’installation d’une société en Chine.
  • 64. Créer une société en Chine
    • Joint venture Sino-étrangère de capitaux propres
    • Ce type d’investissement étranger est de nos jours le plus utilisé en Chine, même si les WFOE se développent très rapidement. C’est une société à responsabilité limitée (ce qui signifie que le directeur et les investisseurs ne sont pas personnellement responsable des dettes de la société) et qui a le statu d’une personne morale en Chine.
  • 65. Créer une société en Chine
    • Les sociétés à capitaux 100% étrangers (WFOE)
    • Une WFOE est une société à responsabilités limitées qui s’implante sur le territoire chinois qu’avec des capitaux étrangers. Les WFOE deviennent de plus en plus populaire, sûrement à cause du fait que ces sociétés sont complètement dirigées par des étrangers et le contrôle leur appartient totalement et ils n’ont pas besoin de partager avec des entreprises chinoises.
  • 66. Créer une société en Chine
    • Coopération Sino-Etrangère: Joint Venture
    • Une Coopération Sino-Etrangère Joint Venture (CJV) est une joint venture entre une société chinoise et une société étrangère sur le territoire chinois. Généralement les entreprises chinoises proposent la force de travail, les terres et les usines, alors que l’entreprise étrangère amène la technologie nécessaire et les équipements clé, mais également le capital.
  • 67. Administrations chinoises
    • MOFCOM: http://english.mofcom.gov.cn
    • SJMBC (Shanghai Municipal Bureau of Commerce): www.shanghai.mofcom.gov.cn
  • 68. Contacts
    • Coface : www.coface.fr
    • DRCE (directions régionales du commerce extérieur) : www.dgtpe.org/drce
    • Ubifrance : www.ubifrance.fr
    • Mission économique de Shanghai: [email_address]
    • Chambre de commerce et d'industrie française en Chine: www.ccifc.org
    • Conseillers du commerce extérieur de la France: www.cnccef.org
    • Association franco-chinoise pourledroitéconomique (AFCDE) www.droitfrancechine.mshparis.fr
    • Office national de la propriété intellectuelle: www.sipo.gov.cn
    • Exporter.gouv.fr: http://www.exporter.gouv.fr
    • Inforisk, une base de données sur les entreprises: http://www.inforisk.fr
  • 69. Les Principales aides européennes
    • Le programme européen "European community investment partners" Il s'agit d'un programme qui finance les PME européennes désireuse de créer une entreprise conjointe dans un pays en développement.
      • mineco.fgov.be/redir_new.asp?loc=/enterprises/vademecum/Vade26_fr-05.htm
    • Le programme européen "Asia invest" Ce programme a pour but d'encourager l'investissement entre PME de l'Union Européenne et d'Asie par l'internationalisation de leur stratégie d'entreprise et la promotion des échanges commerciaux. Le programme aide les PME dans la recherche de partenaires et fournit des informations sur ces partenaires, les marchés et les investissements.
    • Commission européenne Direction générale des Entreprises Unité "Accès au Financement
      • europa.eu.int/comm/enterprise/enterpreneurschip/financing