• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Ce que dit l'hiver
 

Ce que dit l'hiver

on

  • 1,817 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,817
Views on SlideShare
925
Embed Views
892

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

1 Embed 892

http://www.sante-limousin.fr 892

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Ce que dit l'hiver Ce que dit l'hiver Presentation Transcript

    • Culture & Santé présente Poèmes d’hiverCe que ditl’hiver…en vers Conception: Smaïl Grim
    • Ce que dit l’hiver… en vers « Oui, tout passe, même l’hiver, Je le sais par mon petit doigt Que je garde toujours en l’air… »C’est par ces vers empreints d’optimisme du « Printemps reviendra » deMaurice Carême que nous inaugurons cette exposition pour célébrer « les longuesnuits d’hiver » dans l’œuvre volumineuse et foisonnante des poètes. Laissant librecours à l’expression de leurs passions, à l’épanchement de leurs sentiments, ils jettentun regard parfois résigné, parfois douloureux, toujours mélancolique sur la « blanchesaison ». L’abondance et la richesse lyrique de cette « Poésie d’hiver » nous obligent àune sélection et ce florilège entraînera certainement des omissions regrettables etquelques frustrations du public. Smaïl Grim
    • Brumes et pluie Ô fins dautomne, hivers, printemps trempés de boue, Endormeuses saisons ! je vous aime et vous loue Denvelopper ainsi mon cœur et mon cerveau Dun linceul vaporeux et dun vague tombeau. Dans cette grande plaine où lautan froid se joue, Où par les longues nuits la girouette senroue, Mon âme mieux quau temps du tiède renouveau Ouvrira largement ses ailes de corbeau.Rien nest plus doux au cœur plein de choses funèbres, Et sur qui dès longtemps descendent les frimas, Ô blafardes saisons, reines de nos climats, Que laspect permanent de vos pâles ténèbres, - Si ce nest, par un soir sans lune, deux à deux, Dendormir la douleur sur un lit hasardeux.Charles BAUDELAIRE
    • Dans l’interminable … (Paul Verlaine, )Dans l’interminableEn… de la plaine,La neige incertaineLuit comme du sable. lassitudeLe ciel est de cuivreSans lue.. aucune, clartéOn croirait voir vivreEt mourir la lune.Comme des nu… essaimsFlottent gris les chênesDes forêts prochainesParmi les buées.Le ciel est de cuivreSans lueur aucune.On croirait voir vivreEt mou… la lune. périrCorneille poussiveEt vous, les loups maigres,Par ces bi… aigres vents froidsQuoi donc vous arrive ?Dans l’interminableEnnui de la plaineLa neige incertaineLuit comme du sable.
    • Rêve pour lhiver (Arthur Rimbaud)Lhiver, nous irons dans un petit wagon roseAvec des cou….. bleus. oreillersNous serons bien. Un nid de baisers fous reposeDans chaque coin moel…. . douxTu fermeras loeil, pour ne point voir, par la glace,Grim…. les ombres des soirs, se contorsionnerCes monstruosités hargneuses, populaceDe dém… noirs et de loups noirs. diablesPuis tu te sentiras la joue égra…… grifféeUn petit baiser, comme une folle araignée,Te courra par le cou...Et tu me diras: "Cherche!" en inclinant la tête,Et nous prendrons du temps à trouver cette bêteQui voyage beaucoup...
    • Le vent (Emile Verhaeren)• Le vent sauvage de Novembre, Le vent, L’avez-vous ren…… le vent, croisé Au carrefour des trois cents routes, Criant de froid, soufflant d’ah.., grand effort L’avez-vous rencontré le vent, Celui des pe… et des déroutes ; craintes L’avez-vous vu, cette nuit-là, Quand il jeta la lune à bas, Et que, n’en pouvant plus, Tous les villages vermo…. usés Criaient, comme des bêtes, Sous la tempête ?• Sur la bruyère, infiniment, Voici le vent hur…. , vociférant Voici le vent cornant Novembre.
    • Il fait froid (Victor Hugo)L’hiver blanchit le dur che… sentierTes jours aux méchants sont en proie.La bi.. mord ta douce main ; le ventLa haine souffle sur ta joie.La neige emplit le noir sillon.La lumière est diminuée…Ferme ta porte à l’aqui… ! Vent du nordFerme ta vitre à la nuée !Et puis laisse ton cœur ouvert !Le cœur, c’est la sainte fenêtre.Le soleil de br… est couvert ; brouillardMais Dieu va rayonner peut-être !Doute du bonheur, fruit mortel ;Doute de l’homme plein d’env.. ; désirDoute du prêtre et de l’autel ;Mais crois à l’amour, ô ma vie !Crois à l’amour, toujours entier,Toujours brillant sous tous les voiles !A l’amour, tison du foyer !A l’amour, rayon des ét….. ! astres
    • L’Hiver• Au bois de Boulogne, l’Hiver,• La terre a son manteau de neige.• Mille Iris, qui tendent leur piège,• Y passent comme un vif éclair.• Toutes, sous le ciel gris et clair,• Nous chantent le même solfège ;• Au bois de Boulogne, l’Hiver,• La terre a son manteau de neige.• Toutes les blancheurs de la chair• Y passent, radieux cortège ;• Les Antiope de Corrège• S’habillent de martre et de vair• Au bois de Boulogne, l’Hiver. • Théodore de Banville
    • La blanche neigeLes anges les anges dans le cielL’un est vê.. en officier habilléL’un est vêtu en cuisinierEt les autres cha….. fredonnentBel officier couleur du cielLe doux printemps longtemps après NoëlTe méda…… d’un beau soleil décoreraD’un beau soleilLe cuisinier plume les oi.. pour son foieAh! tombe neigeTombe et que n’ai-jeMa bien-ai… entre mes bras! chérie Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913
    • NoëlLe ciel est noir, la terre est blanche ;- Cloches, carillonnez gaîment ! -Jésus est né ; - la Vierge pen… inclineSur lui son visage charmant.Pas de cour….. festonnées rideaux de litPour préserver l’enfant du froid ;Rien que les toiles d’araignéesQui pendent des poutres du toit.Il trem… sur la paille fraîche, frissonneCe cher petit enfant Jésus,Et pour l’éch…… dans sa crèche réchaufferL’âne et le bœuf soufflent dessus.La neige au chaume coud ses franges,Mais sur le toit s’ouvre le ci.. L’azurEt, tout en blanc, le chœur des angesChante aux ber….: ” Noël ! Noël ! ” les pâtres Théophile Gautier
    • NovembreCap… de l’hiver dans ma chambre prisonnier Et las de tant d’espoirs menteurs, Je vois dans un ciel de novembre, Partir les derniers migr…… . oiseaux Ils souffrent bien sous cette pluie ; Mais, au pays ensoleillé, Je so… qu’un rayon essuie rêve Et réchauffe l’oiseau mou…. . trempé Mon âme est comme une fauvette Tri… sous un ciel pluvieux ; morne Le soleil dont sa j… est faite bonheur Est le regard de deux beaux yeux ; Mais loin d’eux elle est exilée ; Et, plus que ces oiseaux, mart.. , supplicié Je ne puis prendre ma vo… mon vol Et n’ai pas le droit de partir. François Coppée
    • PieusementLa nuit d’hiver él… au ciel son pur calice. monteEt je lève mon cœur aussi, mon cœur noct…. , de nuitSeigneur, mon cœur ! vers ton pâle infini vide,Et néanmoins je sais que tout est taci….. lugubreEt qu’il n’existe rien dont ce cœur meurt, avide ;Et je te sais mensonge et mes lèvres te prientEt mes genoux ; je sais et tes grandes mains closesEt tes grands yeux fermés aux désespoirs qui crient,Et que c’est moi, qui seul, me rêve dans les choses ;Sois de pitié, Seigneur, pour ma toute dém…. . folieJ’ai besoin de pleurer mon mal vers ton silence !…La nuit d’hiver élève au ciel son pur calice ! Emile Verhaeren, Les débâcles
    • Que j’aime le premier frisson d’hiver…Que j’aime le premier frisson d’hiver ! le chau.. , tige de bléSous le pied du chasseur, refusant de plo… ! courberQuand vient la pie aux champs que le foin vert embaume,Au fond du vieux château s’év….. le foyer ; se lèveC’est le temps de la ville. - Oh ! lorsque l’an dernier,J’y revins, que je vis ce bon Lou… et son dôme, muséeParis et sa fumée, et tout ce beau royaume(J’entends encore au vent les posti….. crier), cochersQue j’aimais ce temps gris, ces passants, et la SeineSous ses mille falots assise en sou……. ! reineJ’allais revoir l’hiver. - Et toi, ma vie, et toi !Oh ! dans tes longs regards j’allais tremper mon âme ;Je sal…. tes murs. - Car, qui m’eût dit, madame, faire signeQue votre cœur si tôt avait changé pour moi ? Alfred de Musset
    • Ce que dit la pluieMa dit la pluie : ÉcouteCe que chante ma goutte,Ma goutte au chant perlé.Et la goutte qui chanteMa dit ce chant perlé :Je ne suis pas méchante,Je fais mûrir le blé.Ne sois pas triste mineJen veux à la famine.Si tu tiens à ta chair,Bénis leau qui tennuieEt qui glace ta chair ;Car cest grâce à la pluieQue le pain nest pas cher.Le ciel toujours superbeSerait la soif à lherbeEt la mort aux épis.Quand la moisson est rareEt le blé sans épis,Le paysan avareTe dit : Crève, eh ! tant pis !
    • Les hôtes- Ouvrez, les gens, ouvrez la porte,je frappe au seuil et à l’auv… , protège de la pluieouvrez, les gens, je suis le vent,qui s’ha…. de feuilles mortes. Se vêtir- Entrez, monsieur, entrez, le vent,voici pour vous la cheminéeet sa niche badi……. ; peinteentrez chez nous, monsieur le vent.- Ouvrez, les gens, je suis la pluie,je suis la veu.. en robe grise sans maridont la trame s’indéfinise,dans un bro……. couleur de suie. brume- Entrez, la veuve, entrez chez nous,entrez, la froide et la liv… , blêmeles léza…. du mur humide crevassess’ouvrent pour vous loger chez nous.
    • En hiver la terre pleureEn hiver la terre pleure ;Le soleil froid, pâ.. et doux, livideVient tard, et part de bonne heure,Enn… du rendez-vous. lasséLeurs idy…. sont moroses. amours- Soleil ! aimons ! - Essayons.O terre, où donc sont tes roses ?- As… , où donc sont tes rayons ? soleilIl prend un prétexte, grêle,Vent, nuage noir ou blanc,Et dit : - Cest la nuit, ma be… ! jolie- Et la fait en sen allant ;Comme un am… qui retire amoureuxChaque jour son coeur du noeud,Et, ne sachant plus que dire,Sen va le plus tôt quil peut. Victor Hugo
    • Le printemps reviendraHé oui, je sais bien quil fait froid,Que le ciel est tout de travers;Je sais que ni la primevèreNi lagneau ne sont encor là.La terre tourne ; il reviendra,Le printemps, sur son cheval vert.Que ferait le bois sans pivert,Le petit jardin sans lilas ?Oui, tout passe, même lhiver,Je le sais par mon petit doigtQue je garde toujours en lair... Maurice Carême (1899-1978) -
    • Petit Garçon - Graeme Allwright• Dans son manteau rouge et blanc Sur un traî…. porté par le vent glisse sur la neige Il descendra par la cheminée Petit garçon, il est lheure daller se co….. dormir Tes yeux se voi…. Se couvrent Écoute les étoiles Tout est calme, reposé Entends-tu les clochettes tintinnabuler Et demain matin, petit garçon Tu trouveras dans tes chaussons Tous les jouets dont tu as rêvé Petit garçon il est lheure daller se coucher Tes yeux se voilent Écoute les étoiles Tout est calme, reposé Entends tu les clochettes tintin……. tinter Et demain matin, petit garçon Tu trouveras dans tes chaussons Tous les jouets dont tu as rêvé Petit garçon il est lheure daller se coucher Tes yeux se voilent Écoute les étoiles Tout est calme, reposé Entends tu les clochettes tintinnabuler Et demain matin, petit garçon Tu trouveras dans tes chau….. souliers Tous les jouets dont tu as rêvé Petit garçon il est lheure daller se coucher
    • Nuits d’hiverComme la nuit tombe v… ! rapidementLe jour, en cette saison,Comme un voleur prend la fuite,S’éva.. sous l’horizon. fuitPour cet homme en sa chaumière,C’est une amè.. douleur tristeQue l’adieu de la lumièreEt le départ de la fleur.C’est un chagrin quand, mor…., mornesLes rayons dans les vallonsS’écli….., et quand les roses s’échappentDisent : Nous nous en allons ! Victor Hugo
    • Nuit de neige (Guy de Maupassant)La grande plaine est blanche, immobile et sans voix.Pas un bruit, pas un son ; toute vie est étei…. Ne brûle pasMais on entend parfois, comme une morne plainte,Quelque chien sans ab.. qui hurle au coin d’un bois. gîtePlus de chansons dans l’air, sous nos pieds plus de chaumes.L’hiver s’est abattu sur toute flor…..; en fleursDes arbres dépouillés dressent à l’horizonLeurs squelettes blanchis ainsi que des fant….. Des spectresLa lune est large et pâle et semble se hâter.On dirait qu’elle a froid dans le grand ciel aust… . dépouilléDe son morne regard elle parcourt la terre,Et, voyant tout désert, s’empr…. à nous quitter. Se hâte
    • Nuit de neigeEt froids tombent sur nous les rayons qu’elle darde,Fantastiques lue… qu’elle s’en va semant ; clartésEt la neige s’éclaire au loin, sinistrement,Aux étranges reflets de la clarté blafarde.Oh ! la terrible nuit pour les petits oiseaux !Un vent glacé friss…. et court par les allées ; frémitEux, n’ayant plus l’asile ombragé des berceaux,Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes ge….. givréesDans les grands arbres nus que couvre le verglasIls sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège ;De leur œil inquiet ils regardent la neige,Attendant jusqu’au jour la nuit qui ne vient pas. Guy de Maupassant, Des vers
    • Le merle ( Théophile Gautier)Un oiseau siffle dans les branchesEt sautille g.., plein d’espoir, joyeuxSur les herbes, de givre blanches,En bottes jaunes, en frac noir.C’est un merle, chanteur créd…, naïfIgnorant du calendrier,Qui rêve soleil, et moduleL’hym.. d’avril en février. chantPourtant il vente, il pleut à verse ;L’Arve jaunit le Rhône bleu,Et le salon, tendu de perse,Tient tous ses hôt.. près du feu. habitantsLes monts sur l’épaule ont l’hermine,Comme des magi…… siégeant. Hommes de loiLeur blanc tribunal examineUn cas d’hiver se prolongeant.
    • Le merleLustrant son aile qu’il essuie,L’oiseau pers…. en sa chanson, s’obstine Malgré neige, brouillard et pluie,Il croit à la jeune saison.Il gron.. l’aube paresseuse réprimandeDe rester au lit si longtempsEt, gourmandant la fleur frileuse,Met en demeure le printemps.Il voit le jour derrière l’om…, l’obscuritéTel un croyant, dans le saint lieu,L’autel désert, sous la nef sombre,Avec sa foi voit toujours Dieu.A la na…. il se confie, la faune et la floreCar son instinct pressent la loi.Qui rit de ta phil……. , une scienceBeau merle, est moins sage que toi ! Théophile Gautier
    • La neige (Alfred de Vigny)Qu’il est doux, qu’il est doux d’écouter des histoires,Des histoires du temps pas.. , ancienQuand les branches d’arbres sont noires,Quand la neige est épaisse et charge un sol glacé !Quand seul dans un ciel pâle un peuplier s’élance,Quand sous le manteau blanc qui vient de le cacherL’imm….. corbeau sur l’arbre se balance, ne bouge pasComme la girouette au bout du long clocher !Ils sont petits et seuls, ces deux pieds dans la neige.Derrière les vitraux dont l’a… le protège, le cielLe Roi pourtant regarde et voudrait ne pas voir,Car il craint sa co…. et surtout son pouvoir. courrouxDe cheveux longs et gris son front brun s’environne,Et porte en se ridant le fer de la couronne ;Sur l’habit dont la pourpre a peint l’ample veloursL’empereur a jeté la lou… peau d’un ours. pesanteAvidement courbé, sur le sombre vitrageSes sou…. inquiets impriment un nuage. soufflesContre un marbre frappé d’un pied appesanti,Sa sandale romaine a vingt fois retenti.
    • Chanson d’hiver (Jean-Luc Moreau) Le soleil est en con.. vacances Comme il neige! Comme il neige! Le soleil est en congé Joli temps pour voyager! La fro….. a délogé les frimas Sous la neige, sous la neige La froidure a délogé Les oiseaux du potager ! Le soleil est en congé: Comme il neige, comme il neige! Le so…. est en congé il brille Quelquun part à létranger? Quant à moi, flocons légers Quand il neige, quand il neige Quant à moi, flocons lég… évanescents Jaime à vous voir voltiger Le soleil est en congé: Comme il neige, comme il neige! Le soleil est en congé Sil na pas déménagé Chacun de sinte…… , se poser des questions Tant il neige, tant il neige, Chacun de sinterroger: Jusquà quand il va neiger?
    • L’ orage (Georges Brassens)• Parlez-moi de la pluie et non pas du beau temps• Le beau temps me dégoute et me fait grincer les dents• Le bel az.. me met en rage le ciel• Car le plus grand amour qui me fut donné sur terre• Je le dois au mauvais temps, je le dois à Jup…. Divinité• Il me tomba dun ciel dorage• Par un soir de novembre, à cheval sur les toits• Un vrai tonnerre de Brest, avec des cris de putois• All….. ses feux dartifice embrasait• Bondissant de sa couche en costume de nuit• Ma voisine affolée vint cogner à mon huis• En réc…… mes bons offices demander• " Je suis seule et jai peur, ouvrez-moi, par pitié• Mon ép… vient de partir faire son dur métier mari• Pauvre malheureux merc…… combattant étranger• Contraint de coucher dehors quand il fait mauvais temps• Pour la bonne raison quil est représentant
    • L’orageEn bénissant le nom de Benjamin FranklinJe lai mise en lieu sûr entre mes bras câlinsEt puis lamour a fait le resteToi qui sèmes des paratonnerres à foisonQue nen as-tu planté sur ta propre maisonErreur on ne peut plus funesteQuand Jupiter alla se faire entendre ailleursLa belle, ayant enfin conjuré sa frayeurEt recouvré tout son courageRentra dans ses foyers faire sécher son mariEn me donnant rendez-vous les jours dintempérieRendez-vous au prochain orageA partir de ce jour je nai plus baissé les yeuxJai consacré mon temps à contempler les cieuxA regarder passer les nuesA guetter les stratus, à lorgner les nimbusA faire les yeux doux aux moindres cumulusMais elle nest pas revenue Georges BRASSENS
    • NUIT DHIVER (Charles Trenet)• Nuit d’hiver douce nuit sans fin Le vent gémit et nos deux cœurs cha…… sombrent La rue c’est la mer notre chambre un na…. bateau Qui va vers un port Où n’est pas la mort Mais la vie qui fle…. demain bourgeonne La nuit, la longue nuit qui marche Comme la Seine se promène sous les ar…. voûtes Suivant le même chemin Rêve sans cra…. amour de mon cœur peur Que seule ta plainte soit de bonheur Rêve sans nuage amour de ma vie Les rêves sont les hér…… de la nuit dons Nuit d’hiver douce nuit sans fin Le vent gémit et nos deux cœurs chavirent La rue c’est la mer notre chambre un navire Qui vo… vers son destin. navigue
    • J’ai froid (Jean Ferrat) Le vent du midi sabat en rafales Sur la vallée noire où les arbres ploient Leurs bras désolés fument des gitanes Jai froid Une fois de plus tous les droits de lhomme Sont foulés aux pieds sont jetés à bas Les maîtres sanglés dans leurs uniformes Jai froid Une fois de plus la grande injustice La force imbécile triomphe du droit Quand la liberté tombe sa pelisse Jai froid Encore une fois les lettres anonymes La bêtise épaisse en guise de loi La salve éclatant au milieu de lhymne Jai froid Si la bête immonde sort de sa tanière Nous retrouverons le chemin des bois Mets dans ma valise un gros pull-over Jai froid Dans tes yeux soudain ivres de colère La révolte éclaire un grand feu de bois Quand fera-t-il donc le tour de la terre Jai froid Quand fera-t-il donc le tour de la terre Jai froid
    • Tombe la neige (Adamo)• Tombe la neige• Tu ne viendras pas ce soir• Tombe la neige• Et mon coeur shabille de noir• Ce soyeux cortège• Tout en larmes blanches• Loiseau sur la branche• Pleure le sortilège• Tu ne viendras pas ce soir• Me crie mon désespoir• Mais tombe la neige• Impassible manège• Tombe la neige• Tu ne viendras pas ce soir• Tombe la neige• Tout est blanc de désespoir• Triste certitude• Le froid et labsence• Cet odieux silence• Blanche solitude• Tu ne viendras pas ce soir• Me crie mon désespoir• Mais tombe la neige• Impassible manège
    • La Neige au Sahara (Anggun)Dis-moi simplement si tu veux de moiQuand tu partiras là-basVers ces dunes sèches de sable et de ventCet océan jaune et blancPerdu dans le désertTu es perdu dans le désertMontre-moi ma place sur ces pierres flammesPour que joublie tous les jours davantPour que je protège ton corps et ton âmeDes mirages que tu attendsPerdu dans le désertSi la poussière emporte tes rêves de lumièreje serai ta lune, ton repèreEt si le soleil nous brûle, je prierai qui tu voudrasPour que tombe la neige au Sahara
    • Le parapluie (Georges Brassens)Il pleuvait fort sur la grand-routeElle chem….. sans parapluie marchaitJen avais un, volé, sans douteLe matin même à un amiCourant alors à sa resc….. À son secoursJe lui propose un peu dabriEn séchant leau de sa frimousseDun air très doux, elle ma dit " oui "Un petit coin de parapluieContre un coin de par…. EdenElle avait quelque chose dun angeUn petit coin de paradisContre un coin de parapluieJe ne perdais pas au chan.. , pardi échangeChemin faisant, que ce fut ten… douxDouï. à deux le chant joli d’entendreQue leau du ciel faisait entendreSur le toit de mon parapluieJaurais voulu, comme au délugeVoir sans arrêt tomber la pluiePour la garder, sous mon ref… abriQuarante jours, quarante nuits
    • Le parapluie• Un petit coin de parapluie• Contre un coin de paradis• Elle avait quelque chose dun ange• Un petit coin de paradis• Contre un coin de parapluie• Je ne perdais pas au change, pardi• Mais bê…… , même en orage stupidement• Les routes vont vers des pays• Bientôt le sien fit un barrage• A lhorizon de ma fo… démence• Il a fallu quelle me quitte• Après mavoir dit grand merci• Et je lai vue toute petite• Partir gai….. vers mon oubli joyeusement• Un ptit coin dparapluie• Contre un coin dparadis• Elle avait quelque chos dun ange• Un ptit coin dparadis• Contre un coin dparapluie• Je nperdais pas au chang, pardi• Georges Brassens
    • Petite femme (Henri Tachan)Le temps est à la pluie, petite femme,Laisse mon imper, mon capuchon,Sortons tous les deux, petite femme,Allons voir des gens, des maisons,Le temps est à la pluie sur mon frontEn gouttières, en gargouilles, allez... viens,je veux me mouiller, pour de bon,Je me suis tellement noyé pour rien!Le temps est au gel, petite femme,Laisse mes mitaines, mets ton manchon,Jai longlée au coeur, petite femme,Marchons ensemble sous les balcons,
    • Petite femmeLe temps est au gel dans mon âme, glaceJai des frimas dans la carcasseEt des stalactites dans le crâne pics de glaceMais si ça gèle dehors, ça passe!Le temps est à la neige, petite femme,Laisse ma boussole et mon lampion lanterneJe nai jamais su voir, petite femme,Je veux être aveugle pour de bon,Le temps est à la neige, petite femme,Le temps est au froid, aux flocons,Aux ouragans blancs et aux miasmes, cyclonesMais quelle est belle, notre saison!Et tu me gui…, et tu mapprends accompagnesQue le temps est au temps, ma femme,Et je te suis, et toi devant,Tu cours, mon feu-follet, ma fla…! lumière
    • Il peut pleuvoir (Jacques Brel)• Il peut pleuvoir• Sur les trottoirs• Des grands boulevards• Moi je m´en fiche• J´ai ma mie• Auprès de moi• Il peut pleuvoir• Sur les trottoirs• Des grands boulevards• Moi je m´en fiche• Car ma mie• C´est toi Et au soleil là-haut• Qui nous tourne le dos• Dans son halo de nuages• Et au soleil là-haut• Qui nous tourne le dos• Moi je crie : "Bon voyage!" Les flaques d´eau qui brillent• Sous les jambes des filles• Aux néons étincelants• Qui lancent dans la vie• Leur postillons de pluie• Je crie en rigolant :
    • Il peut pleuvoir sur les trottoirs des grands boulevards• Et aux gens qui s´en viennent• Et aux gens qui s´en vont• Jour et nuit tournez en rond• Et aux gens qui s´en viennent• Et aux gens qui s´en vont• Moi je crie à pleins poumons :• Y a plein d´espoir• Sur les trottoirs• Des grands boulevards• Et j´en suis riche• J´ai ma mie• Auprès de moi• Y a plein d´espoir• Sur les trottoirs• Des grands boulevards• Et j´en suis riche• Car ma mie• C´est toi• C´est toi! Jacques Brel
    • Je reviens chez nous ( Jean-Pierre Ferland)• Il a neigé à Port-au-Prince Il pleut encore à Chamonix On traverse à gué la Garonne Le ciel est plein bleu à Paris Ma mie lhiver est à lenvers Ne ten retourne pas dehors Le monde est en chamaille On gèle au sud, on sue au nord Fais du feu dans la cheminée Je reviens chez nous Sil fait du soleil à Paris Il en fait partout La Seine a repris ses vingt berges Malgré les lourdes giboulées Si jai du frimas sur les lèvres Cest que je veille à ses côtés
    • • Ma mie, jai le cœur à lenvers Le temps ravive le cerfeuil Je ne veux pas être tout seul Quand lhiver tournera de l‘œil Fais du feu dans la cheminée Je reviens chez nous Sil fait du soleil à Paris Il en fait partout Je rapporte avec mes bagages Un goût qui métait étranger Moitié dompté, moitié sauvage Cest lamour de mon potager Fais du feu dans la cheminée Je reviens chez nous Sil fait du soleil à Paris Il en fait partout Fais du feu dans la cheminée Je rentre chez moi Et si lhiver est trop buté On hivernera
    • La pluie fait des claquettes (Claude Nougaro)• La pluie fait des claquettes• Sur le trottoir à minuit• Parfois je my arrête• Je ladmire, japplaudis• Je suis son chapeau claque• Son queue-de-pie vertical• Son sourire de nacre• Sa pointure de cristal• Bip, bip, bip, ... , la pluie• Aussi douce que Marlène• Aussi vache que Dietrich• Elle troue mon bas de laine• Que je sois riche ou pas riche• Mais quand jen ai ma claque• Elle essuie mes revers• Et membrasse dans la flaque• Dun soleil à lenvers• Bip, bip, bip, ... , la pluie
    • La pluie fait des claquettes sur le trottoir à minuitAvec elle, je membarqueEn rivière de diamantJla suis dans les cloaquesOù elle claque son argentJe la suis sur la vitreDun poète endormiLa tempe sur le titreDu poème ennemiBip, bip, bip, ... , la pluieA force de rasadesDe tournées des grands ducsJe flotte en nos gambadesLa pluie perd tout son sucQuittons-nous dis-je cest lheureEt voici mon îlotSalut, pourquoi tu pleuresParce que je taime, salaudBip, bip, bip, ...La pluie fait des claquettesSur le trottoir à minuit
    • Le vent de l’hiver (Raphaël)Cétait le temps dune autre annéeLe temps des néons allumésLe temps des témoins des colombesLe temps de la vitesse et de lombreLe temps des lettres jetées au feuLe temps où on était heureuxCétait le temps des bords de merLe temps des Gainsbourg, des PrévertJe revois tes cheveux défaitsDans la chambre dhôtel tu jouaisEt moi sur la banquette arrièreJe voyais le monde à lenvers ...Vive le vent de lhiverEt la chanson de PrévertContinue sa route à lenversJe ne suis pas chrétienMais de tout je me souviens
    • Singing In The Rain• Im singin in the rain,• Just singin in the rain.• What a glorious feeling• Im happy again.• Im laughing at clouds• So dark up above,• The suns in my heart• And Im ready for love,• ... for love. ...• Let the stormy clouds chase• Evryone from the place,• Come on with the rain• Ive a smile on my face.• I walk down the lane• With a happy refrain• And singing,• Singing in the rain,• ... in the rain.• Im singin in the rain,• Just singin in the rain.• What a glorious feeling• Im happy again.• I walk down the lane• With a happy refrain• And singing,• Singing in the rain. Gene Kelly
    • Jeu de rîmes, l’hiver… Vers en désordre:Tombe vite!- le jour- comme la nuit- prend la fuite- encette saison- comme un voleur- sous l’horizon- s’évade.(Victor Hugo)Dans les branches- un oiseau siffle- plein d’espoir- etsautille gai-de givre blanches- sur les herbes- en frac noir-en bottes jaunes. (Théophile Gautier)Dans ma chambre- et las- captif de l’hiver- de tantd’espoirs-Je vois- menteurs- de novembre-dans un ciel- lesderniers- partir- migrateurs. (François Coppée)
    • Jeu de rimes• La rime plate (ou suivie)Manteau- blanc-dans son- rouge et- traineau- porté- sur un –par le vent- cheminée- il –par la- descendra- l’heure- garçon-se coucher- il est- petit- d’aller. (Graeme Allwright) ………………………………….blanc (A) ………………………………….vent (A) ………………………………….cheminée (B) ………………………………….se coucher (B)
    • Jeu de rimesLa rime croisée:des histoires-Qu’il est doux-d’écouter-Qu’il est doux- passé-des histoires- du temps- noires- branches- sont- quand les-d’arbres- un sol glacé- et charge- quand- est épaisse- la neige. ( Alfred de Vigny) …………………………..des histoires (A) ……………………………passé (B) ……………………………noires (A) ……………………………glacé (B)
    • Jeu de rîmes• Dans l’interminable-La neige incertaine- Sans lueur aucune- -de la plaine- Le ciel est de cuivre –Ennui-On croirait --Luit comme du sable- Et mourir- voir vivre- la lune- (Paul Verlaine)• La rîme embrassée:• ………………………. l’interminable (A)• ……………………….. …….plaine, (B)• ……………………………incertaine (B)• ………………………………..sable. (A)• ………………………….. …..cuivre• ………………………… ….. aucune,• ……………………………. …Vivre• ……………………………….. lune.
    • L’hiver (Van Gogh)
    • Alexander Volkov
    • Volkov
    • « La terre tourne ; il reviendra, Le printemps, sur son cheval vert. Que ferait le bois sans pivert, Le petit jardin sans lilas ? » Maurice Carême