• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Action pasteur- Fighting Malaria in West Africa
 

Action pasteur- Fighting Malaria in West Africa

on

  • 158 views

Malaria is one of the top causes of death among children in many African countries. Learn how Rotarians are using The Rotary Foundation’s global grant model to actively participate in the fight ...

Malaria is one of the top causes of death among children in many African countries. Learn how Rotarians are using The Rotary Foundation’s global grant model to actively participate in the fight against this disease in West Africa.

Statistics

Views

Total Views
158
Views on SlideShare
158
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
3
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Action pasteur- Fighting Malaria in West Africa Action pasteur- Fighting Malaria in West Africa Presentation Transcript

    • 1 Action INSTITUT PASTEUR ROTARY contre le Paludisme 2012 Une Action Mondiale Rotarienne au profit de l’Institut Pasteur conduite à Dakar (Sénégal)26/05/2014
    • 2 Le paludisme dans le monde aujourd’hui •  Une des 3 maladies infectieuses les plus meurtrières avec le Sida et la tuberculose •  3.3 milliards de personnes exposées dont 1.1 milliard à haut risque (régions où l’on dénombre au moins 1 cas de paludisme pour 1000 habitants). •  243 millions de cas de paludisme /an •  870 000 morts/an (dont 89 % enfants africains) 26/05/2014
    • 3 Il y a 10 ans, le paludisme était une des premières causes de mortalité infantile en Afrique. Aujourd'hui, il reste la troisième cause de mortalité Cette amélioration résulte de : - L’augmentation des financements pour traiter et contrôler la maladie - Les efforts accrus et généralisés de tous les intervenants : -  Fonds Mondial -  President’s Malaria Initiative (USA) -  Banque Mondiale -  UNITAID -  Fondation Gates -  Coopérations bilatérales UK et France26/05/2014
    • 4 Les efforts portent leurs fruits Mais il reste beaucoup à faire… 26/05/2014
    • 5 Pour lutter contre le paludisme •  UN PARTENARIAT STRATEGIQUE qui s inscrit dans le temps entre : •  ROTARY INTERNATIONAL (CLUBS, DISTRICT 1660 & FONDATION ROTARY) •  INSTITUT PASTEUR (PARIS, NIAMEY & DAKAR) 26/05/2014
    • 6 UNE ACTION MONDIALE : Animée par • R.C. PARIS ALLIANCE qui prend la suite de l’action menée par le RC VERSAILLES PARC en 2010/2011 au Niger Et pilotée par • l’INSTITUT PASTEUR à PARIS 26/05/2014
    • Statuts et mission de l’Institut Pasteur : L’Institut Pasteur est une Fondation privée à but non lucratif reconnue d’utilité publique •  Un des tous premiers centres de recherche biomédicale sur les maladies infectieuses - en France - et dans le monde •  Un rôle clé d’acteur en santé publique –  veille épidémiologique –  expertise et actions de terrain •  Un pôle de partage des connaissances –  enseignement, formation de stagiaires 26/05/2014 7
    • Ressources financières de l’Institut Pasteur : Budget 2010 : 250,4 millions € Apports de l’État Mécénat et produits du patrimoine Activités propres 27,6% 27,3% 45,1% 26/05/2014 8
    • Rayonnement de l’Institut Pasteur dans le monde : « La science n’a pas de patrie, ou plutôt la patrie de la science embrasse l’humanité tout entière » Louis Pasteur 1891 ! Une vocation internationale dès sa création : " Premier institut hors de France : Vietnam en 1891 !  32 Instituts Pasteur rassemblent près de 9 500 personnes sur les 5 continents #  Au sein du réseau international, les instituts mettent en commun leurs connaissances, leurs programmes de recherche et assurent une veille microbiologique. #  Chaque institut relève des autorités sanitaires de son pays 26/05/2014 9
    • 26/05/2014 10
    • 11 •  L’Institut Pasteur au SENEGAL 26/05/2014
    • 12 •  Institut Pasteur de Dakar, Sénégal •  L’Institut Pasteur de Dakar a été créé en 1923. •  Il est devenu une fondation du droit sénégalais en septembre 2009, aux liens étroits avec l’Institut Pasteur à Paris. •  http://www.pasteur.sn/ •  Les équipes qui travaillent contre le paludisme à Dakar –  Épidémiologie –  Entomologie, –  Immunologie –  Immunogénétique soit 10 personnes, indépendamment de l’action ROTARY. Institut Pasteur de Dakar 26/05/2014
    • 13 Etat des lieux du paludisme au Sénégal Les actions : •  2006: couverture nationale médicaments ACT (Artemisinin-based combination therapy ) •  2007: couverture nationale tests diagnostic rapide •  2008: prise en charge à domicile des cas dans quelques districts •  2009: première distribution massive de moustiquaires imprégnées •  2010: traitement gratuit, couverture universelle de moustiquaires Le paludisme au Sénégal a reculé •  1700 morts/an en 2006 – 600 en 2009 •  295 000 cas en 2008, 174 000 en 2009 Nouveaux risques du paludisme en 2010, les causes : •  Résistance des parasites aux traitements •  Résistance des moustiques aux insecticides: 8% en 2007 et 47% en 2010 •  Perte de l'immunité de protection d’où les risques accrus de faire un accès avec des facteurs de gravité •  Impact des moustiquaires: un mal issu d’un bien. 26/05/2014
    • 14 Source Odile Puijalon •  2 villages suivis de près depuis 20 ans 900 personnes suivies 26/05/2014 Ndiop, mesoendemic
    • 15 Impact attendu sur les populations : •  Identification des individus à risque dans la population sénégalaise à partir des deux villages sentinelles. •  Identification précoce des fièvres palustres, permettant un traitement ciblé du paludisme et non un traitement général sur d’autres maladies infectieuses. •  Suivi des progrès de la lutte et du niveau résiduel de l’endémie. •  Etablissement d’une démarche à l’Institut Pasteur de Dakar applicable à tout le territoire, puis exportable sur l’ensemble du continent africain. 26/05/2014
    • 16 Aspect technique du projet : la Méthodologie Multiplex UNE APPLICATION TERRAIN DESTINEES AUX POPULATIONS LOCALES •  Possibilité de tester un grand nombre d'échantillons et de réaliser un suivi séquentiel des populations pour mesurer la perte de la protection et l’augmentation du risque •  Identification d'une "signature" particulière au risque •  Technologie robuste, modulable permettant d'analyser un nombre important de paramètres sur un petit volume d’échantillon de sang •  Déploiement en zone d'endémie de la technique de dépistage mise au point 26/05/2014
    • Le système d’analyse Multiplex Y : anticorps (Ac) du malade : Billes magnétiques couplées avec les différents antigènes : : Antigènes (Ag) protéines des différents stades d’évolution du parasite Le MAGPIX peut séparer 50 antigènes en une seule lecture. Test sur quelques microlitres de sang. Appareil robuste : lecture par des caméras CCD peu fragiles comparées à la technologie laser. Peu encombrant (déplacement facile sur le terrain).26/05/2014 17
    • 18 Budget de l’action mondiale •  EQUIPEMENTS MEDICAUX 35 000 € –  MAGPIX lecteur multiplex et réactifs •  FORMATION DES PERSONNELS DE SANTE locaux 35 000 € (à Dakar par 1 expert IP France pendant 6 mois) TOTAL : 70 000 € 26/05/2014
    • 19 Calendrier de l’action mondiale •  Mars 2012 DOSSIER A LA FONDATION ROTARY •  Juillet 2012 ACCORD DE LA FONDATION ROTARY •  Avril 2012 à 2014 REALISATION DU PROJET 26/05/2014