Présentation omd - Wafa Madder
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
267
On Slideshare
267
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
5
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Vers la réalisation des objectifs du millénaire: appui du Programme des Nations Unies pour le Développement et rôle de la société civile Wafa Madder Tunis le 15 Mars 2014
  • 2. Les objectifs du millénaire
  • 3. Les objectifs du millénaire en Tunisie rapport national 2013
  • 4. Objectif 1 : Éliminer l’extrême pauvreté et la faim 1. Selon les statistiques estimées par la Banque Mondiale, la Tunisie a déjà atteint l'objectif de réduire de moitié la population vivant sous le seuil de pauvreté fixé à 1,25 dollar (PPA) par jour. Même si le taux de pauvreté a baissé de moitié entre 1990 et 2005, le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté est resté stable. La Tunisie n'a pas pu éradiquer la pauvreté extrême, malgré les efforts consentis par l'Etat et les performances macroéconomiques enregistrées durant cette période. 2. La Tunisie s'éloigne davantage de la Cible 1B *et ne pourrait pas à moyen terme "assurer le plein-emploi et la possibilité pour chacun, y compris les femmes et les jeunes, de trouver un travail décent et productif". 3. Un tunisien sur cinq consacre pour la consommation alimentaire une somme inférieure à celle requise pour se procurer le minimum d’apport calorique quotidien. *Assurer le plein-emploi et la possibilité pour chacun, y compris les femmes et les jeunes, de trouver un travail décent et productif
  • 5. Objectif 2: Assurer l’éducation primaire pour tous 1. Des progrès considérables en matière d'accès à l'éducation primaire, particulièrement accélérés pour les filles, mais marqués par des disparités régionales. 2. Une évolution fortement positive de la réduction de l'abandon scolaire dans le cycle primaire, mais persistance inquiétante dans le collège, composante aussi importante de l'école de base obligatoire; et toujours des disparités régionales avérées. 3. Des programmes publics pour promouvoir l'égalité des chances et contrecarrer les inégalités régionales, mais incohérences dans l'affectation des ressources pédagogiques.
  • 6. Objectif 3: Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes 1. Une évolution positive de l'égalité d'accès à l'enseignement, même si la parité demeure incomplète pour le cycle primaire; les filles désormais majoritaires dans les enseignements secondaire et supérieur; disparités régionales persistantes. 2. Une stagnation de l'activité des femmes à des taux faibles (25%) et une participation du même ordre à l'emploi salarié non-agricole; concentration du travail salarié dans les industries à haute intensité de main d'œuvre et les services publics et les régions du littoral; sur- représentation dans l'emploi précaire, taux de chômage élevés, notamment dans les régions intérieures, inégalité des salaires dans le secteur privé. 3. Malgré les évolutions positives, une sous représentation des femmes dans les positions décisionnelles et la hiérarchie politique, économique et sociale.
  • 7. Objectif 4: Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015la mortalité des enfants de moins de 5 ans 1. La Tunisie atteindra tout juste la cible, si les tendances se maintiennent. 2. Malgré des efforts importants, à travers les programmes nationaux de santé infantile et de périnatalité, les taux de mortalité restent relativement élevés, en particulier en milieu rural.
  • 8. Objectif 5: Réduire la mortalité maternelle de trois quarts 1. La Tunisie demeure éloignée de l'objectif de réduction des trois quarts du taux de mortalité maternelle. 2. La généralisation des moyens de contraception est acquise, la médecine procréative est accessible à toutes les femmes dans toutes les régions du pays. 3. En matière de consultation prénatale, le milieu rural se rapproche davantage des taux enregistrés dans le milieu urbain.
  • 9. Objectif 6: Combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies 1. Environ 70 nouveaux cas par an d'infection par le VIH/sida sont identifiés. Le degré de connaissance de la population tunisienne vis-à-vis du sida reste très faible. 2. L’importation du paludisme : un risque à ne pas négliger. 3. L'incidence de la Tuberculose reste stable depuis des années à environ 20 pour mille habitants, avec cependant de fortes disparités régionales.
  • 10. Objectif 7: Assurer un environnement durable 1. Intégration progressive des préoccupations écologiques au développement national : mise en place de législations, institutions et règlementations appropriées; participation active et adoption des conventions internationales; insertion renforcée de la dimension environnementale dans les plans de développement; programmes publics pour contrecarrer les dégradations environnementales et la sauvegarde des ressources naturelles. 2. Actions publiques actives pour la conservation de la biodiversité, notamment par la protection des systèmes naturels et des espèces sensibles, l'intégration de cette préoccupation dans les politiques sectorielles. Malgré les progrès des connaissances relatives à la diversité biologique, des développements sont encore indispensables en particulier sur les espèces menacées et les mécanismes de leur protection. 3. La cible* est largement atteinte. Cependant, des progrès doivent être réalisés pour faire accéder à l'eau potable les populations rurales encore exclues, et renforcer le branchement au réseau standard d'assainissement des communes non prises en charge jusqu'ici. *Réduire de moitié, d’ici à 2015, le pourcentage de la population qui n’a pas accès à un approvisionnement en eau potable ni à des services d’assainissement de base
  • 11. Objectif 8: Mettre en place un partenariat mondial pour le développement 1. Une évolution comparable, quoique cahotante, a été enregistrée pour le service de la dette, rapporté aux recettes extérieures. Avant les effets de la Révolution, cet indicateur a vraisemblablement été affecté par les impacts de la crise économique internationale, notamment sur les exportations. 2. Important développement de l'accès aux nouvelles technologies, en particulier la téléphonie mobile. Cependant l'internet à haut débit est caractérisé par des disparités régionales considérables.
  • 12. Indice de développement humain (IDH) C’est quoi l’IDH ? L'indice de développement humain (IDH) est un indice statistique composite, créé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en 1990 pour évaluer le niveau de développement humain des pays du monde. L'IDH se fonde sur trois critères majeurs : l'espérance de vie à la naissance, le niveau d'éducation, et le niveau de vie Depuis 2011, la formule suivante est utilisée: où IVie, IÉducation et IRevenu sont respectivement les indices de longévité, niveau d'éducation et niveau de vie.
  • 13. L’IDH en Tunisie En 2013 la Tunisie est classées 94ème (/ 187pays) La Tunisie est classée dernière dans la catégorie « développement humain élevé » La Tunisie fait partie des pays qui ont fait le plus de progrès entre 1990 et 2012
  • 14. L’IDH en Tunisie
  • 15. Indice de pauvreté humaine (IPH) - L’ indicateur de pauvreté humaine (IPH) est un indice permettant de caractériser le niveau de pauvreté d'un pays. Il a été créé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). - - La pauvreté est essentiellement estimée par le nombre de personnes vivant avec un revenu en dessous d'un niveau dit « de pauvreté », qui est en 2002 de 2 USD par jour. D'autres niveaux de pauvreté sont fixés à 1, 4 et 11 USD par jour, ce qui permet d'affiner l'analyse ; le niveau de revenu de 1 USD par jour est appelé « niveau d'extrême pauvreté ».
  • 16. A propos du PNUD en Tunisie Mission du PNUD en Tunisie - Aider les principaux acteurs tunisiens : Le Gouvernement, la société civile, le secteur privé et autres intervenants à gérer leur transition vers une société plus démocratique, plus transparente plus responsable et plus résiliente. - Aider la Tunisie à accéder à une expertise à portée mondiale, à tirer parti des expériences d’autres pays et en faisant le meilleur usage des compétences nationales existantes pour accomplir les principaux objectifs de la transition
  • 17. A Propos du PNUD en Tunisie Axes d’intervention prioritaires L’appui du PNUD à la Tunisie est axé sur trois domaines essentiels : • la gouvernance démocratique; • la réduction de la pauvreté; • le développement durable.
  • 18. Rôle de la société civile dans le développement 1. Encourager une gouvernance plus responsable et plus ouverte aussi bien au sein des institutions d’État que dans la société. Une société civile dynamique, responsable et compétente pourrait renforcer encore ces évolutions et élargir la notion de développement. Son émergence sera favorisée par : • la conception de cadres politiques, juridiques et réglementaires adéquats, • l’expérimentation et l’adoption d’idées prônant une gouvernance améliorée au sein même de la société civile, • la création de réseaux et de groupements civils (ou le renforcement des réseaux existants) oeuvrant en faveur du développement, • l’instauration d’un dialogue et d’un partenariat constructifs avec l’État, le secteur privé et autres acteurs non étatiques. Ces efforts contribueront à créer un environnement porteur pour tous les partenaires sociaux, leur permettant de contribuer dans une plus large mesure au développement national.
  • 19. Rôle de la société civile dans le développement : 2. Rôle de la société civile dans le plaidoyer et dans la sensibilisation pour un développement durable, la lutte contre la corruption, lutte contre le VIH ....permet d’assurer plus d'efficacité dans les programmes de développement. 3. L'aspect participatif et la redevabilité dans tout programme de développement sont améliorés grâce à ’Implication de la société civile 4.Une meilleur prise en compte des spécificités dans les approches de développement via l’implication de la société civile 5. CSO and community driven Development : aux côtés du secteur public/privé, le développement peut et doit être mis en oeuvre par les communautés via les organisations de la société civile;
  • 20. Liens utiles - Les objectifs du millénaire : http://www.un.org/fr//millenniumgoals/bkgd.shtml - Indicateur du développement humain et tableaux thématiques : http://hdr.undp.org/fr/data - Rapport de développement humain 2013 « L’essor du sud : le progrès humain dans un monde diversifié » http://www.undp.org/content/dam/undp/library/corporate/HDR/2013Globa lHDR/French/HDR2013%20Summary%20French.pdf - Site du PNUD Tunisie : http://www.tn.undp.org/tunisia/fr/home.html
  • 21. Merci