Your SlideShare is downloading. ×
  • Like
  • Save
Presentation campagne With Women 2010
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Now you can save presentations on your phone or tablet

Available for both IPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Presentation campagne With Women 2010

  • 1,088 views
Published

La campagne With Women - Changeons le monde avec les femmes à vocation à sensibiliser le grand public et à financer les projets de développements portés par les femmes à travers le monde.

La campagne With Women - Changeons le monde avec les femmes à vocation à sensibiliser le grand public et à financer les projets de développements portés par les femmes à travers le monde.

Published in Investor Relations
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,088
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. DOSSIER DE PRESSE                            Avec le soutien de 35 personnalités              Partenaires                      WITH WOMEN ‐ Association loi 1901  10, cour de la Fontaine ‐ 77600 Bussy‐Saint‐Georges‐ Tél. : 06 83 82 18 98  Site internet :  www.with‐women.org 
  • 2.     SOSOMMSSSSSSAIS SOMMAIRE                   En bref…              p. 3        Pourquoi changer le monde avec les femmes ?  p. 4‐5         L’Appel pour Changer le monde avec les femmes  p.6‐7       Pourquoi cet Appel ?          p. 8    Les personnalités signataires        p. 9‐10     Lancement de l’Appel           p.11    Ces femmes qui changent le monde        p. 12‐16     Qui sommes‐nous ?          p. 17‐18    Nos partenaires            p. 19    Contact presse             p. 20 
  • 3.   EN BREF         En bref…    La campagne WITH WOMEN  – Changeons le monde avec les femmes    WITH  WOMEN  est  une  campagne  qui  a  pour  objectif  de  valoriser  et  renforcer  le  rôle  des  femmes  comme  actrices  et  moteur  de  la  transformation  des  sociétés  humaines  afin  de  construire  durablement un monde plus juste et plus équitable.   WITH WOMEN place les femmes au cœur des enjeux de l’avenir de la planète. Pour relever ce défi, elle  met en œuvre trois types d’actions complémentaires :   Créer un mouvement d’opinion publique.  Interpeller les pouvoirs publics.  Financer les projets de femmes.  L’Acte fondateur : L’Appel pour changer le monde avec les femmes  L’Appel  interpelle  les  gouvernements  pour  mettre  en  œuvre  un  plan  d’action  mondial  en  faveur  des  femmes.  Les bénéficiaires de la campagne   Les organisations dont les femmes sont au cœur des projets de développement :   Lutte  contre  la  pauvreté,  accès  à  la  santé  et  à  l’éducation,  lutte  contre  les  violences  et  protection de l’environnement.   Un comité d’Honneur exceptionnel  Nicole Fontaine, Présidente du comité dHonneur de With Women    Présidente du Parlement Européen (1999‐2002)  Corinne Lepage, Ministre de l’Environnement (1995 – 1997)  Michèle André, Présidente de la Délégation aux Droits des Femmes du Sénat  Secrétaire d’Etat Chargée des Droits des Femmes  (1988‐1991)  Marie‐Jo Zimmermann, Présidente de la Délégation aux Droits des Femmes de l’Assemblée Nationale   Françoise Vilain, Présidente de la Délégation aux Droits des Femmes du Conseil Économique, Social et  Environnemental  Avec le soutien de nombreuses personnalités :   Emilie AUBRY, Journaliste ‐ Elisabeth BADINTER, Femme de lettres et philosophe ‐ Sophie DAVANT, Présentatrice  TV ‐ Catherine LABORDE, Présentatrice Météo ‐ Isabelle GIORDANO, Animatrice, France Inter ‐ Alexia LAROCHE‐ JOUBERT, Productrice ‐ Magali LUNEL, Journaliste ‐ Nicoletta, Artiste ‐ Pierre RABHI, Ecrivain et agriculteur, etc.  Calendrier    Mars 2010 :   Lancement de l’Appel pour changer le monde avec les femmes  1ER trimestre  2011 : Collecte de fonds au profit des projets        3
  • 4. POURQUOI CHANGER LE MONDE AVEC LES FEMMES ?     POURQUOI CHANGER LE MONDE AVEC LES FEMMES ?     Yasmina est une fillette de 5 ans.  Elle vit dans un village de l’Atlas marocain. Dans son village, il n’y a pas d’eau. Chaque jour, Yasmina marche pendant plus de trois heures pour aller chercher l’eau pour la famille. Toutes les petites filles du village le font. Yasmina sait qu’elle n’ira jamais à l’école. Les autres petites filles du village non plus. A la maison, on a trop besoin d’elles.  Comme Yamina, 55 millions de fillettes n’iront jamais à l’école.   Elle s’appelle Fatoumata, elle produit du coton au Nord du Mali.  Elle était enceinte de son 4ème fils. Le centre médical qui accueille les femmes enceintes est à 12 heures de marche du village. Elle aurait dû s’y rendre. Elle était trop fatiguée pour marcher. Quand elle a accouché, elle a perdu beaucoup de sang. Elle a survécu à l’hémorragie mais les séquelles sont graves. Deux de ses cousines n’ont pas eu cette chance.   530 000 femmes meurent chaque année des suites de leur grossesse ou en couche.    Shehzad, 22 ans, vit à Badra au Bangladesh.  A 13 ans, elle a été mariée de force comme le veut la tradition. Hier, son mari l’a encore frappée. Cette fois‐ci, elle en est morte.  Au Bangladesh, 50 % de tous les meurtres commis sont ceux de femmes assassinées par leur partenaire.  Dans le monde, une femme sur trois a été battue ou victime de violences sexuelles.    Rosa vit dans les montagnes au Sud du Pérou.  Mère de cinq enfants, âgés de 3 à 12 ans. L’année dernière, son mari a trouvé une autre femme. Au Pérou, la maison et la terre appartiennent au mari. Rosa a dû quitter la maison. Elle vit aujourd’hui sous une vieille tente avec ses enfants. Elle ne peut plus les emmener à l’école et elle n’a plus de travail.   Dans  de  nombreux  pays  du  monde,  les  biens  appartiennent  au  mari.  Les  lois  et  traditions  patriarcales  refusent  aux  femmes l’accès à la terre et à l’héritage.    A Komari au Sri Lanka,  L’eau n’est pas bonne à boire, mais il n’y en a pas d’autres. Alors les enfants la boivent… comme Kunju qui allait avoir 6 ans.   1,1 milliard de personnes n’a pas accès à l’eau potable. L’eau polluée est la première cause de mortalité dans le monde,  elle cause la mort de 4 500 enfants chaque jour.   Depuis 6 ans, Maria préside la coopérative de producteurs de cacao de son village au Nicaragua.  Au début, elle était une des rares femmes à participer aux réunions. Aujourd’hui, aux réunions une personne sur trois est une  femme.  Maintenant,  les  questions  de  soins,  des  enfants  et  de  l’école  sont  mieux  prises  en  compte  dans  la communauté. On discute même des problèmes de violences conjugales.  Renforcer la place des femmes dans les processus de décisions favorise la prise en compte des besoins essentiels : santé,  éducation, conflits familiaux.    Mariam, 18 ans, est une des rares filles à avoir été à l’école dans son village du Burkina Faso.  Aujourd’hui, les hommes l’écoutent et la respectent. Aussi bien dans le village qu’au travail. Ses enfants iront à l’école.   La scolarisation des filles est un des leviers majeurs pour s’affranchir des cadres de domination et d’exploitation que les  femmes subissent, et ainsi construire leur autonomie. On sait qu’en éduquant les femmes, le monde progresse. Ce sont  elles qui portent les enfants. Ce sont elles qui leur transmettent le savoir et les valeurs.    Chandrika a 55 ans.  Dans sa région en Ethiopie, elle a été la première femme à fonder une petite entreprise de distribution de semences grâce au  microcrédit.  Avec  ce  petit  prêt  de  15  euros,  elle  est  maintenant  indépendante,  donne  à  manger  à  toute  sa  famille, envoie tous ses enfants à l’école où ils sont également soignés.   Auparavant Chandrika était une ouvrière agricole qui gagnait moins de 1 euro par jour, comme 700 millions de femmes  dans le monde.    4
  • 5.   Parce qu’en renforçant le rôle des femmes…  … c’est notre monde que nous changeons !          Les  nations  sont  aujourd’hui  confrontées  à  ce  qui  s’apparente  à  une  crise  globale :  crise  sociale,  environnementale  et  identitaire.  La  prochaine  décennie  s’annonce  décisive  pour  effectuer  des  choix  majeurs  sur  l’avenir  de  la  planète  et  donc  de  notre  devenir :  les  choix  écologiques,  la  transition  énergétique, la rareté de l’accès aux ressources naturelles, l’alimentation, l’accès à l’eau, l’éducation…     Il est urgent de se pencher sur les meilleurs moyens de changer notre monde au quotidien si nous voulons  préserver  l’avenir  des  générations  futures.  Or,  les  femmes  incarnent  aujourd’hui  un  facteur  de  changement très important de nos sociétés humaines.     Partout dans le monde, les femmes sont en première ligne sur les questions d’autonomie alimentaire, de  production agricole, de commerce, ainsi qu’en matière d’éducation, de santé, de construction de la paix, de  respect de la nature et de gestion durable des ressources naturelles.  Elles  sont  un  moteur  essentiel  du  développement  puisqu’elles  agissent  aussi  bien  dans  leurs  familles  et  sont  de  plus  en  plus  actives,  au  sein  de  la  société  toute  entière,  pour  faire  évoluer  les  politiques,  les  mentalités et les pratiques.     Et  pourtant,  les  femmes  sont  les  premières  victimes  de  la  pauvreté :  inégalités  dans  les  distributions  alimentaires, difficultés d’accès à la terre et aux postes à responsabilités, mais aussi des discriminations et  des  violences  (la  non‐scolarisation  des  fillettes,  les  infanticides  de  filles,  les  mariages  précoces,  les  maltraitances et les viols en sont de brutales illustrations).     Les femmes ont entre leurs mains la clef d’un monde plus harmonieux, d’un monde vivable pour tous. C’est  avec elles que l’Humanité pourra agir efficacement en faveur d’un monde meilleur.    C’est pour cela qu’il est nécessaire de :   valoriser  et  renforcer  le  rôle  des  femmes  comme  actrices  et  moteur  du  développement  des  sociétés humaines,   permettre qu’elles soient pleinement associées aux grandes décisions de notre devenir.       C’est pourquoi, l’association With Women lance     L’APPEL pour changer le monde avec les femmes    5
  • 6.     6 6
  • 7.      7 7
  • 8.    POURQUOI CET APPEL ?  Parce que les promesses ne suffisent plus…   des actes maintenant !     Valoriser et renforcer la place des femmes comme actrices de la transformation de nos sociétés humaines, telle est l’ambition de l’association WITH WOMEN.  Pour  cela,  un  des  axes  majeurs  de  notre  action  consiste  à  soutenir  les  projets  permettant  de  renforcer l’autonomie des femmes, leur capacité à prendre leur vie en main et à peser sur la société. Si  nous  sommes  convaincus  que  l’action  des  centaines  de  milliers  de  personnes  de  par  le  monde  peut soulever  des  montagnes  et  modifier  en  profondeur  notre  monde,  nous  savons  aussi  que  le  rôle  des politiques publiques est souvent déterminant pour accompagner, amplifier et accélérer ces changements.  La responsabilité des pays riches, et en particulier des pays européens, est lourde. Nos pays disposent d’un potentiel technique, financier et diplomatique majeur.  Devant l’urgence des changements nécessaires, les promesses ne suffisent plus. Depuis des décennies, les ONG  et  de  nombreuses  institutions  internationales  ont  tiré  la  sonnette  d’alarme  (UNIFEM,  PNUD,  PNUE, FAO,  UNICEF,  GIEC…).  Depuis  des  décennies,  les  pays  riches  se  sont  engagés  au  travers  d’innombrables discours, de prises de position officielles, de congrès internationaux, dans des domaines aussi divers que la santé,  l’éducation,  la  protection  de  l’environnement,  la  réduction  des  pollutions,  la  lutte  contre  les discriminations  et  les  violences  envers  les  femmes,  l’accès  à  l’eau,  le  montant  et  la  qualité  de  l’aide publique au développement…  Les actions sont rarement à la hauteur des engagements.  Seule la mobilisation puissante des opinions publiques permettra un réel engagement des politiques. C’est pourquoi, nous, citoyens, disposons d’un pouvoir dont généralement nous ignorons l’ampleur. C’est ce pouvoir que nous voulons utiliser aujourd’hui en mobilisant les citoyens du monde et les acteurs politiques sensibles à ces enjeux, pour ensemble assurer la mise en place d’un plan d’action mondial destiné à :    Renforcer le rôle des femmes dans la société  Lutter contre toutes les formes de discrimination envers les femmes  Améliorer  l’accès  des  femmes  et  des  filles  aux  services  essentiels  (santé,  éducation,  nutrition)  et  aux  ressources  de  base  (eau,  terre,  énergies  renouvelables)  et  contribuer  à  leur  autonomie  financière.         8
  • 9. LES PERSONNALITES SIGNATAIRES    LES PERSONNALITES SIGNATAIRES  Déjà plus de trente personnalités engagées !   De nombreuses personnalités soutiennent la campagne WITH WOMEN et signent l’Appel. Elles ont toutes en commun la volonté daméliorer la vie des femmes dans le monde.    Michèle ANDRE Elisabeth BADINTER   Présidente de la Délégation aux Droits des Femmes  Femme de lettres et une philosophe  et à lEgalité des Chances entre les Hommes et les  Femmes du Sénat  Marianne de BOISREDON   Sophie DAVANT   Economiste et auteur de   Présentatrice TV  « Inventer une économie Ying et Yang »  Yolaine de la BIGNE   Corinne DILLENSEGER   Fondatrice, Directrice Neo Planete  Rédactrice en chef de Maviepro.fr  Nicole FONTAINE  Emmanuelle GAGLIARDI  Présidente du comité dhonneur de "With Women" Directrice de publication du magazine  Présidente du Parlement Européen (1999‐2002)  L/ONTOP  Fondatrice du site Interdit aux Hommes    Michael GREGORIO   Fatema HAL   Artiste  Chef cuisinier, Le Mansouria  Marie‐Jeanne HUSSET  Catherine LABORDE  Directrice de la rédaction "60 Millions de  Présentatrice Météo  Consommateurs  Alexia LAROCHE‐JOUBERT  Corinne LEPAGE  Productrice  Euro députée et Ministre de  lEnvironnement (1995‐1997)  Magali LUNEL  Nicoletta  Journaliste  Artiste    9
  • 10. Mireille PALLARES  Pierre RABHI   Directrice ISCPA ‐ Institut des médias  Ecrivain et agriculteur  Marie‐Jo ZIMMERMANN  Présidente de la Délégation aux droits des femmes  et  à  légalité  entre  les  hommes  et  les  femmes  à  lAssemblée Générale      Et aussi…    Nicole AMELINE  Emilie AUBRY  Députée du Calvados, Conseillère Régionale   Journaliste  Ministre de la parité et de l’égalité  professionnelle (2004‐2005)    Claire BARSACQ   Michèle BERNIER  Journaliste   Artiste    Denis CHEISSOUX   Gévrise EMANE Animateur, France Inter  Judoka  championne du monde 2007  Mercedes Erra   Isabelle GIORDANO   Présidente exécutive de BETC Euro‐RSCG Monde  Journaliste, France Inter    Matthieu GONET   Brigitte Grésy  Musicien   Inspectrice générale de lIGAS      Jan KOUNEN   Malia Metella  Réalisateur  Vice‐championne olympique et vice‐ championne du monde de natation      Marie‐Claire PAUWELS Benjamin Stora  Directrice de la rédaction Magazine Femmes  Historien  Professeur des universités      Françoise VILAIN  Présidente de la Délégation aux droits des  femmes  Conseil Economique, Social et Environnemental   Retrouvez les témoignages des personnalités signataires sur :   www.with‐women.org    10
  • 11.    LANCEMENT DE L’APPEL   Les personnalités signatairesA l’occasion de la journée internationale de la femme, le 8 mars 2010      « Comment changer le monde avec les femmes ? »   Coline Serreau invitée à l’ONU le 8 mars    L’association With Women, en collaboration avec l’Office des Nations Unies de Genève et le PNUD, invite Coline  Serreau  à  présenter  son  nouveau  film  « Solutions  locales  pour  un  désordre  global »  lors  d’une conférence‐projection dans la grande Salle des Assemblées du Palais des nations à Genève.       Un évènement inédit à Genève ! Le 8 mars 2010, l’ « Appel pour changer le monde avec les femmes » sera présenté au Palais des Nations à l’ONU lors d’une conférence – projection intitulée : « les femmes actrices de changement dans un monde en crise ».  Avec la participation exceptionnelle de :   • Nicole  Fontaine,  Présidente  du  Parlement  Européen  de  1999  à  2002  et  membre  d’honneur  de  l’association With Women  • Glaucia Boyer, conseillère en politique et Responsable genre, PNUD (Programme des Nations Unies  pour le Développement)   • Coline  Serreau,  qui  présentera  des  extraits  de  son  nouveau  film  « Solutions  locales  pour  un  désordre global » qui sortira en salle le 7 avril prochain Evénement organisé par la Mission Permanente de la France auprès des Nations Unies et l’association With Women, sous le haut patronage de Sergei Ordzhonikidze, Directeur général du bureau des Nations Unies à Genève et de Jean‐Baptiste Mattéi, Ambassadeur, représentant permanent de la France auprès de l’Office des Nation Unies à Genève et des organisations internationales en Suisse.    De Genève et à New York…   54° Commission du statut des femmes à l’ONU à New York, du 1er au 12 mars (Pékin+15) With Women sera présente à la 54° Commission du statut des femmes à l’ONU à New York, du 1er au 12 mars, au cours de laquelle sera évaluée la mise en œuvre par les Etats de la Plate‐forme d’action de Pékin définie en 1995. A  cette  occasion,  l’association  présentera  l’ « Appel  pour  changer  le  monde  avec  les  femmes »,  destiné  à interpeler  les  gouvernements  afin  que  les  orientations  prises  il  y  a  15  ans  en  vue  de  favoriser l’émancipation et l’autonomie des femmes, soient réellement mises en application, partout dans le monde.      11
  • 12.     CES FEMMES QUI CHANGENT LE MONDE  Les femmes en première ligne  Le  combat  d’une  américaine  contre  les  mines  antipersonnel…  Le  défi  d’une  jeune  avocate  ukrainienne  contre son  gouvernement  pour  préserver  le  Danube…  L’acharnement  de  l’ancienne  présidente  du  Sri  Lanka  pour instaurer la paix dans son pays… La ténacité d’une Indienne pour soutenir les paysans…  Environnement,  paix,  éducation,  politique,  développement  durable,  pauvreté…    Elles  sont  sur  tous  les  fronts, partout dans le monde. Elles démontrent la volonté et la capacité des femmes à construire un monde durable pour tous.   Reconnues et récompensées sur la scène internationale, ou héroïnes inconnues, nous vous invitons à découvrir certaines d’entre elles.    Portraits de Femmes : Zoom   Mary ROBINSON  Premier Ministre de l’Irlande (1990‐1997)  Haut‐commissaire aux droits de l’homme des Nations unies (1997‐2002)    Femme  de  convictions,  Mary  Robinson  dédie  sa  carrière  à  la  justice  et  aux  droits  de  l’homme.  Femme politique, elle devient présidente d’Irlande puis Haut‐commissaire aux droits de l’homme  aux Nations unies. Femme de terrain, elle se rend dans les zones de conflits et sensibilise l’opinion  publique. Mary Robinson, une femme au cœur de l’action pour faire changer le monde.  Le 12 septembre 1997, le Secrétaire général des Nations unies nomme Mary Robinson au poste de Haut‐commissaire aux droits de l’homme. Elle occupe cette fonction jusqu’en 2002.  Sa mission principale : intégrer la dimension des droits de l’homme dans toutes les activités des Nations unies. Aussi, elle  se  rend  d’abord  au Rwanda,  en  Afrique  du  Sud,  en  Colombie  et  au  Cambodge.  En  1998,  Mary  Robinson  est  le premier Haut‐commissaire à se rendre au Tibet. Elle signe avec les autorités chinoises un accord pour la mise en place d’un programme de coopération technique destiné à améliorer le respect des droits de l’homme dans le pays. Par la suite, elle renforce la supervision des droits de l’homme dans des pays en conflit comme le Kosovo, à l’époque une province de Serbie.  Mary Robinson s’est engagée très tôt dans une carrière politique. Membre du Sénat pendant vingt ans, elle devient la première femme en 1990 à être élue présidente de l’Irlande. Là, elle favorise la réconciliation avec le Royaume‐Uni. Elle utilise sa grande popularité (93% à la fin de son mandat) pour mettre en lumière des pays en crise, tels que le Rwanda et la Somalie. Ainsi, elle est la première Chef d’Etat à s’être rendue au Rwanda après le génocide de 1994 et en Somalie après la crise de 1992.  Pour ses efforts en faveur de ce pays, elle reçoit le Prix humanitaire de CARE.    Le  parcours  de  Mary  Robinson  a  toujours  été  exemplaire.  Fille  de  deux  médecins,  elle  a  grandi  dans  une  famille partagée  entre  les  opposants  à  l’Angleterre  et  les  serviteurs  de  la  Couronne. Elève  brillante,  elle  étudie  le  droit  et obtient une maîtrise du King’s Inns de Dublin et de Harvard. En 1979, elle devient la plus jeune titulaire de la chaire Reid de droit constitutionnel du Trinity Collège, une distinction prestigieuse destinée aux avocats accomplis.  Aujourd’hui, Mary Robinson est membre du groupe « The Elders » qui vise à résoudre les grandes crises actuelles. Elle est  également  fondatrice  et  présidente  de  l’organisation  Realizing  Rights :  the  ethical  globalization  initiative  qui ambitionne de trouver des réponses intelligentes aux défis actuels. En août 2009, Mary Robinson reçoit la médaille présidentielle de la liberté, la plus haute distinction pour des civils aux Etats‐Unis.      12
  • 13. Svetlana SLESARENOK   Ukraine  Présidente du Club des Femmes de la Mer Noire  Membre de Women in Europe for a Common Future    Pollution,  insalubrité,  fumée  toxique…  C’en  est  trop  pour  Svetlana  Slesarenok !  Elle  prend  le  problème  à  bras  le  corps  et  s’engage  passionnément  en  faveur  de  l’environnement.  Jusqu’à  devenir « Leader d’un mouvement public ».   Odessa une ville portuaire dUkraine, sur la mer Noire... D’abord, l’absence de système qui entraîne le déversement des eaux usées dans les rues de la ville. Ensuite l’évaporation de substances dangereuses d’un site pétrochimique qui entraîne  le  décès  de  cinq  personnes  de  la  commune.  Pour  Svetlana  Slesarenok,  qui  a  grandit  et  vit  à  Odessa,  la protection  de  l’environnement  est  devenue  une  préoccupation  majeure :  «Ici  en  Ukraine,  la  situation  sanitaire  est indigne de la condition humaine. »   Fille d’instituteurs, Svetlana a suivit un parcours classique dans les Républiques du bloc soviétique. Après l’obtention de  son  diplôme  de  l’Institut  polytechnique  d’Odessa,  elle  travaille  comme  économiste  dans  l’industrie  de  la construction  mécanique  agricole.  En  1991,  les  changements  démocratiques  permis  par  la  chute  du  bloc  soviétique incitent Svetlana et son mari à créer leur propre entreprise de transport. Mais la pollution aggravée de la ville, devient vite la priorité de Svetlana Slesarenok.   Depuis 1996, l’Ukrainienne milite en faveur de l’environnement. Elle devient le leader du mouvement citoyen pour un environnement sain et dirige le Comité d’autogestion publique dans son district de Luzanivka. Mais elle veut aller plus loin… Avec d’autres femmes elle crée l’ONG « MAMA‐86‐Odessa » qui encourage les citoyens à utiliser leur droit à la participation publique dans la définition des politiques locales.    Dans  un  premier  temps,  l’organisation  assiste  80  familles  dans  leur  action  en  justice  contre  les  autorités  locales  et obtient un accord pour un plan d’assainissement des eaux usées. En 2000, avec le soutien de 120 ONG et de 33 pays, elle  obtient  également  la  fermeture  de  l’installation  de  lavage  des  citernes  pétrochimiques.  Par  ailleurs,  l’ONG s’investit dans la construction d’infrastructures sanitaires écologiques dans trois écoles. « Depuis l’installation de ces toilettes, la fréquence des infections urinaires chez les filles a nettement diminué. Aujourd’hui, les toilettes écologiques sont  tellement  connues  en  Ukraine  et  ailleurs  que  beaucoup  veulent  suivre  cet  exemple,  y  compris  les  pouvoirs publics ».  Ecologiste  convaincue,  Svetlana  s’investit  pleinement.  Entre  2004  et  2005,  elle  dirige  la  fédération  de  toutes  les organisations ukrainiennes de protection de l’environnement. Dans le même temps, elle crée le Club des femmes de la Mer  Noire  et  coordonne  une  campagne  pour  l’eau  potable  en  Ukraine.  En  2002,  son  engagement  a  été récompensé par  le  prix  « Gold  Pearl » et  Svetlana  Slesarenok  est  reconnue  Femme  de  l’année  par  la  ville  d’Odessa dans la catégorie « Leader d’un mouvement public ».              13
  • 14. Portraits de Femmes    Anne KAJIR  Papouasie‐Nouvelle Guinée  Avocate.    Activités  de  déforestation  illégales,  autorités  corrompues,  menaces :  quels  droits  pour  les    peuples autochtones de Papouasie Nouvelle‐Guinée? Anne Kajir s’est saisie de l’affaire !   Carla DEL PONTE  Suisse  Procureur du Tribunal Pénal International pour l’Ex‐Yougoslavie (1999‐2007).  Procureur du Tribunal Pénal International pour le Rwanda (1999‐2003).  Ambassadrice de la Suisse en Argentine.    Avocate, procureur, ambassadrice : Carla Del Ponte, une femme que les défis  n’impressionnent pas ! Que ce soit pour combattre la mafia, les responsables de génocide ou  les chefs dÉtat…   Chandrika KUMARATUNGA Sri Lanka  Présidente du Sri Lanka (1994‐2005).    Un  pays  où  la  guerre  civile  faisait  rage  entre  gouvernements  et  nationalistes  tamouls…  Un  modèle familial d’engagement politique… Le destin de Chandrika Kumaratunga semble gravé    dans le marbre : chercher un chemin de paix dans un monde de violence.   Elena MANVELYAN   Arménie  Présidente de Femmes Arméniennes pour la Santé et un Environnement Sain.  Membre de Women in Europe for a Common Future (WECF).    L’écologie est son moteur. Membre active d’un réseau de femmes, fondatrice d’une ONG de  promotion  de  la  santé  et  de  protection  et  de  l’environnement,  Elena  Manvelyan  s’investit    pleinement dans l’amélioration de la qualité de vie des arméniens.   Marianne SEBASTIEN   Musicienne et cantatrice  Présidente ‐ Fondatrice  de l’Association Internationale Voix Libres.      Bolivie :  la  rencontre  d’une  musicienne  et  d’un  prêtre...  Pour  Marianne  Sébastien  c’est  le  début d’une nouvelle carrière au cœur de la pauvreté et de l’espoir. Sa voix devient celle de  six cent mille indiens Quechuas !  Mercedes CORTEZ  Bolivie  Avocate Responsable du Programme de Non‐violence de la Fondation Voix Libres.    Elle a connu la prison dès l’enfance… Avec des centaines d’autres enfants ! Quinze ans plus    tard, elle est une avocate engagée contre la violation des droits de l’enfant !  Olya MELEN  Ukraine  Avocate.    Défendre l’environnement : une cause qu’elle mène envers et contre tous. Face à son propre  gouvernement,  en  dépit  des  menaces,  Olya  Melen  veut  préserver  l’un  des  écosystèmes  les    plus riches en termes de biodiversité, le Delta du Danube.     14
  • 15. Gro BRUNDTLAND  Directrice Générale de l’Organisation mondiale de la Santé (1998‐2003).  Première femme Ministre dÉtat en Norvège (1981).    A la pointe des réflexions sur la santé, l’environnement et le développement, les nombreuses  compétences de Gro Brundtland lui valurent de devenir Directrice générale de l’Organisation  mondiale  de  la  Santé.  Elle  est  également  à  l’origine  de  la  formalisation  du  concept  de    développement durable.  Jody WILLIAMS  Etats‐Unis  Prix Nobel de la Paix (1997).    Son  mot  d’ordre :  désarment !  Entre  campagne  de  sensibilisation  internationale  et  action  politique,  Jody  Williams  se  bat  contre  la  fabrication  des  mines  antipersonnel  et  les  dégâts  qu’elles provoquent à travers la planète. Pour son action, l’Américaine reçoit en 1997 le Prix    Nobel de la Paix.     Shirin EBADI  Iran  Prix Nobel de la Paix (2003).    Le  combat  de  Shirin  Ebadi :  défendre  les  droits  de  l’homme  en  Iran  en  faveur  des  citoyens  ordinaires  ou  des  dissidents  politiques.  Une  tâche  ardue  dans  un  pays  où  les  droits  de    l’homme sont souvent bafoués.    Shiva VANDANA  Inde  Physicienne, philosophe, écoféministe, militante, écrivain.    Shiva Vandana, figure emblématique du mouvement altermondialiste, femme engagée pour  l’environnement  et  le  développement  durable.  Son  but :  changer  les  pratiques    agroalimentaires.    Yaoni SANCHEZ  Cuba  Philologue, Bloggeuse.    Elle est cubaine, a un franc‐parler et un blog. Son tort ? Jouir d’une liberté que les journalistes   cubains n’ont plus : la liberté d’expression.      Retrouvez tous les portraits de ces femmes exceptionnelles sur :   www.with‐women.org    15
  • 16. L’Impact des femmes  Les femmes au service du développement Les femmes ont un rôle majeur à jouer pour faire face aux défis actuels de l’humanité. Les soutenir dans leur action  permet  d’avoir  un  impact  direct  et  puissant  en  matière  de  développement  sur  la  réduction  de  la pauvreté, l’éducation, la santé, la protection de l’environnement ou la lutte contre les discriminations.     Microcrédit En Afrique, grâce au microcrédit, elles développent des entreprises profitables pour augmenter leurs revenus et donc le niveau de vie de leur famille, avec des effets induits comme l’amélioration de la santé, l’augmentation du taux de scolarisation des filles et des garçons, la baisse de la natalité, la baisse de la pauvreté…  Dans le monde, 90% des utilisateurs du microcrédit sont des femmes.   Commerce équitable En  Amérique  du  Sud,  grâce  au  commerce  équitable,  elles  prennent  davantage  part  aux  décisions  stratégiques  et économiques  prises  dans  les  assemblées  des  coopératives  de  producteurs.  Elles  apportent  ainsi  une  vision  ciblée, davantage centrée sur les besoins quotidiens des familles.   Education des filles Parmi les 100 millions d’enfants privés d’accès à l’école, on compte une majorité de filles.  Apprendre à lire représente un moyen efficace pour parvenir à une égalité des chances entre garçons et filles, et incite les  futures  mères  à  scolariser  leurs  enfants.  L’école  est  aussi  le  lieu  privilégié  pour  l’apprentissage  des  méthodes d’hygiène indispensables pour améliorer la santé des enfants.      Formation professionnelle des femmes En  Inde,  grâce  au  programme  Saakshar  Bharat,  70  millions  de  personnes  dont  une  majorité  de  femmes  vont  être alphabétisées.  L’accès  à  l’éducation  et  la  formation  professionnelle  permet  à  ces  femmes  de  prétendre  à  des  postes  mieux rémunérés, et de favoriser leur autonomie.   Les femmes et l’eau Dans les sociétés traditionnelles, l’eau est au cœur des responsabilités des femmes et la raréfaction des sources les oblige à marcher parfois des kilomètres pour en trouver. Fournir un accès à une eau propre réduit considérablement la charge de travail des femmes, leur donne le temps de se consacrer à d’autres activités économiques et facilite la scolarisation des filles.  Les femmes jouent un rôle clé dans la sensibilisation liée à l’eau puisqu’elles sont responsables de l’hygiène et de la santé des enfants. En Afrique, les femmes exécutent 90% des tâches domestiques.    Prévention des violences  La violence exercée contre les femmes est un facteur majeur de morbidité chez cette population. Elles sont exposées à ces risques aussi bien dans des pays en guerre que dans des sociétés pacifiées où leurs droits ne sont pas respectés.  La prévention, la sensibilisation autour de cette question et l’assistance juridique aux victimes sont essentielles ainsi que  la  place  des  femmes  dans  le  processus  central  en  tant  qu’interlocuteur  privilégié  des  victimes  avérées  ou potentielles, mais aussi des hommes.    Centres de santé Plus de 500 000 femmes meurent chaque année de complications dues à la grossesse ou à l’accouchement. En Afrique, la création de centres de santé permet de réduire considérablement la mortalité maternelle et infantile. Les femmes sont très investies dans la gestion de ces centres et leur efficacité est essentielle dans la lutte contre la malnutrition, le sida ou bien les violences envers les femmes. Il faudrait, selon l’Organisation mondiale de la Santé, 330  000  sages‐femmes  de  plus  d’ici  à  2015  pour  fournir  une  couverture  par  du  personnel  qualifié  pour  tous  les accouchements.  Sources :  Organisation  mondiale  de  la  Santé  ‐  Organisation  des  Nations  Unies  pour  l’éducation,  les  sciences  et  la  culture ‐  Organisation internationale du Travail ‐ Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture ‐Médecins sans Frontières ‐ UNESCO.  16
  • 17.   QUI SOMMES‐NOUS ?   L’Association WITH WOMEN   Changeons le monde avec les femmes  WITH WOMEN ‐ Changeons le monde avec les femmes est une association de loi 1901 à but non lucratif créée en juin 2009.  WITH WOMEN ‐ Changeons le monde avec les femmes a pour objet de renforcer et valoriser le rôle et la place des femmes comme actrices et moteur du développement des sociétés humaines.  WITH  WOMEN  ‐  Changeons  le  monde  avec  les  femmes  est  appuyée  par  un  comité  d’honneur,  est  dirigée  par  un Conseil dadministration et est dotée d’un comité de sélection. 1. Notre mission et nos actions  C’est avec les femmes que le monde changera !  Notre mission L’association WITH WOMEN s’est donné pour mission de :    Valoriser et renforcer la place des femmes comme actrice de la transformation de nos sociétés   humaines afin de construire durablement un monde plus juste et solidaire.   Nos actions  WITH WOMEN place les femmes au cœur des enjeux de l’avenir de la planète. Pour relever ce défi, elle met en œuvre trois types d’actions complémentaires :    Créer un mouvement d’opinion publique  WITH WOMEN informe et sensibilise l’opinion publique via des campagnes de mobilisation, destinées à mettre en  lumière le rôle des femmes comme actrices de la transformation de nos sociétés pour un avenir durable.  WITH  WOMEN  fédère  l’ensemble  des  acteurs  de  la  société  :  entreprises,  médias,  personnalités,  organisations,  citoyens…  afin  de  créer  les  conditions  d’une  prise  de  conscience  collective  et  générer  une  forte  dynamique  de  mobilisation. Notre ambition : donner à chacun le moyen d’agir à son niveau.    Mobiliser les pouvoirs publics  WITH WOMEN mène des actions de plaidoyer en direction des pouvoirs publics.  Acte  fondateur  de  la  campagne  WITH  WOMEN,  L’Appel  pour  changer  le  monde  avec  les  femmes  interpelle  les  gouvernements des pays européens et la Commission européenne pour mettre en œuvre un plan d’action mondial  en faveur des femmes.    Soutenir les projets de femmes  WITH  WOMEN  est  une  campagne  qui  finance  des  projets  qui  participent  au  changement  en  profondeur du fonctionnement de notre monde. Ces projets placent les femmes au cœur de  l’action et permettent d’agir efficacement sur 5 champs prioritaires :   QUAND ?     Réduire la pauvreté, l’exclusion et les inégalités,  Le financement des   Développer l’accès aux soins et à la santé,  projets prendra    Développer l’éducation et la formation professionnelle,  effet  au 1er   Lutter contre les violences – Construire la Paix,  trimestre 2011   Protéger l’environnement en gérant durablement les ressources naturelles.    17
  • 18. 2. Le Comité d’Honneur  Le comité d’honneur est constitué depersonnalités institutionnelles de premier plan, engagées pour appuyer l’association With Women.   Nicole FONTAINE  Présidente du Comité dHonneur de "With Women"  Présidente du Parlement Européen 1999‐2002    Les raisons de mon engagement : « Il  m’a  été  donné,  au  long  de  mon  parcours  personnel,  d’avoir  la  chance  d’être  parmi  les  femmes,  trop  peu nombreuses, auxquelles on a confié de hautes fonctions politiques, nationales et européennes. Dans l’exercice de ces fonctions, j’ai pu mesurer à la fois combien était forte partout dans le monde où je me suis rendue, l’aspiration des femmes  à  être  mieux  reconnues  pour  ce  qu’elles  apportent  et  pourraient  apporter  davantage,  et  combien  restait encore long le chemin nécessaire pour qu’elles deviennent le levier d’un monde nouveau, qui serait plus juste, plus solidaire, plus en paix,  pour tout dire plus humain. « L’Appel pour changer le monde avec les femmes » a rejoint ma conviction profonde qu’il s’agit d’une des causes les plus prometteuses et les plus exaltantes pour façonner un autre avenir de la communauté humaine. C’est la raison de mon engagement, et il est total ».  Corinne LEPAGE  Ministre de l’Environnement 1995 – 1997      Les raisons de mon engagement : « Les défis auxquels nous sommes confrontés font appel à notre sens des responsabilités et à notre créativité. Nous, les femmes, avons à cet égard un rôle majeur. Donnant la vie, nous sommes les premières à la défendre et à rappeler qu’il  existe  des  priorités  et  une  hiérarchie  des  valeurs.  Assurer  la  survie  de  notre  espèce  et  assumer  notre responsabilité à l’égard des autres espèces et à l’égard de l’écosystème global constituent un impératif auquel il est fou de croire pouvoir échapper. Notre devoir est de le rappeler à tous les puissants et les irresponsables de la planète qui continuent à vouloir imposer des modèles qui ont en commun la perte du sens de la vie. Mais  il  y  a  plus.  Femmes,  nous  avons  à  gérer  le  quotidien  et  à  éduquer  nos  enfants.  Or,  l’adaptation  au  nouveau  monde passe par le double changement dans nos comportements et de perspectives dans l’éducation de nos enfants. C’est la raison pour laquelle l’éducation des filles est un sujet majeur car c’est par elles que passeront la réussite de la transformation du monde. »  Michèle ANDRE  Présidente de la Délégation aux Droits des Femmes du Sénat  Secrétaire d’Etat Chargée des Droits des Femmes  (1988‐1991)    Les raisons de mon engagement :  « J’ai  accepté  d’apporter  mon  soutien  à  la  campagne  « With  Women »  et  de  figurer  dans  son  comité d’honneur  car  les  objectifs  qu’elle  se  fixe  rejoignent,  chez  moi,  une  double  conviction  profonde :  l’avenir  dépendra largement  de  la  place  que  les  différentes  sociétés,  composant  notre  humanité  commune,  seront  prêtes  à  faire  aux femmes ;  les  femmes  ne  pourront  pleinement  jouer  leur  rôle  dans  le  monde  de  demain  que  si  l’on  permet, aujourd’hui, aux petites filles d’accéder véritablement à l’éducation. »  Marie‐Jo ZIMMERMANN  Présidente de la Délégation aux Droits des Femmes de l’Assemblée Nationale    Les raisons de mon engagement :  « En  tant  que,  présidente  de  la  délégation  aux  droits  des  femmes  à  lassemblée  nationale,  je  soutiens  activement  le  projet  :  With  Women  pour  changer  le  monde  avec  les  femmes  et  j’espère  vivement  que lunion de toutes les personnalités puisse faire avancer cette cause. »  Et aussi : Françoise VILAIN, Présidente de la Délégation aux Droits des Femmes du Conseil Économique, Social et  Environnemental 18
  • 19.   NOS P PARTEN NAIRES S   ociations pAsso partenaire es   WECF ‐ Women in EEurope for a CCommon Futu ure est un réseeau internatio onal dorganissations féminines et  onnementales, qui met en œ enviro œuvre des pro ojets à l’échelle locale, et plaide à l’échellle mondiale p pour garantir  un env sain à tous.  vironnement s   WECF a a été fondée een 1994 dans la dynamique e du Sommet pour la Terre e de Rio, afin d de faire enten ndre la voix de es femme es dans le dév veloppement durable et l’é élaboration de es politiques eenvironnemen ntales. WECF s s’appuie  sur lle potentiel de es femme es pour équilibrer économi ie, écologie,  e et santé.   Aujourrd’hui WECF c constitue un  réseau d’une  centaine d’organisations p présentes danns 40 pays de e la région eng globant Europpe de l’Ouest et de l’Est, Caucase eet Asie Centrale. Nos projet ts, réalisés en n collaboration avec nos pa artenaires loc caux, apportent  olutions sûres et écologiquedes so es aux problèm mes auxquels font face les communauté és rurales, en  particulier les s femmes, dan ns les dom maines suivannts : eau et assainissement, , énergies, pro oduction alimentaire et ges stion des prod duits chimique es.  Les act tivités supporrtées par WEC CF se concent trent sur les solutions prati iques aussi bien que sur la participation n croissante de es femme es à la prise de décision politique locale et internation nale. Les projeets vont de la recherche sur les résidus toxiques dans le lait  ma aternel  dans  la  région  de  la  mer  dAral  à  l’accès  à  un  assainisse ement  sûr  pour  les  écoles  et  les  foyers individuels  e s  en Rouma anie,  Bulgarie ou  en  Ukrai e  ine,  en  passant  par  la  disssémination  de chauffe‐eau ou  de  four solaires  au  Tadjikistan,  a e  ux  rs  au Kyrgyz zstan ou en Ar rménie.     La Coordinatio L on Française  pour le Lobby y Européen d des Femmes (CLEF), fondée e en 1991, est t l’outil dont s se  sont dotés en  France les ré éseaux et asso ociations de fe emmes pour c coordonner le eurs actions,  les représenter  sur le plan national et intern national.    européen  des  Femmes  (LEF),  la  Coordin ation  française  du  Lobby  eDéléga nation  Françai pour  le  Lo ise  obby  Europée des  Femme en  es regrou upe plus de 800 réseaux qui œuvrent à la construction d’une société d’égalité entre les homme es et les femm mes. Au‐del des  clivage sociaux,  po là  es  olitiques  et  re eligieux,  la  CL défend,  auprès  des  go LEF  ouvernements des  institut s,  tions  au  nivea au nation nal et européeen les droits fé éminins et fam miliaux.   Egalité é des chances s pour toutes les femmes e s et des droits en France, en Europe, dans s le monde.  Les mi Coordination Française pour le Lobby Eu issions de La C uropéen des F Femmes :  Défend dre les droits des Femmes ‐ Promotion d de la parité et t de légalité e entre les femmmes et les hom mmes sur les plans juridiquue, politique, professionnel, éducatif f et culturel ‐  Promotion dee lentreprene euriat au féminin ‐ Lutte co ontre les viole ences faites au ux femme es y compris la prostitution n ‐ Lutte contrre les intégrism mes religieux ‐ Défense des s droits reprodductifs (IVG, contraception)). La  CLE met  en  œ EF,  œuvre  des  ca ampagnes  de sensibilisatio d’informa e  on,  ations  et  d’actions.  Au  se du  LEF,  elle  participe  à  ein  elObservatoire européen contre les violences e envers les fem mmes, au grou upe de travail sur les femmes migrantes, , à la campagn ne 50/50 sur la parité eet au groupe d de travail sur les droits reprroductifs.  Méd dias parten naires                                     Parte enaires te echniques s et financ ciers                            19
  • 20.   CONTACT PRESSE Tout savoir sur la campagne With Women – Changeons le monde avec les femmes           Consulter le site internet :  www.with-women.org      Votre contact presse :    Idalina Pereira  Ligne directe : 06 83 42 83 21  Mail : idalina.p@orange.fr       Crédits photos AWWHE,  Bamberger  Hélène,  BSWC,  Chilombiano,  Chiscano  Jean,  Durand  Gerzaguet  Philippe,  Fondation  Goldman Prize, Gellard Terry, Goldman Prize, Ken David, Le Guyader Géraldine, Le Tourneur d’Ison Cyril, Les Observateurs de France 24, Parrinello Will, Pereira Idalina, Rama, Robert Eric, Rowe Martin, Sharam Sharif, Sureau Jean‐Marc, Tallam Ajay, Viaud Sébastien, Voix Libres, Wad Harry.