Guide medias sociaux_suezenvironnement-fr

433 views
369 views

Published on

Guide médias sociaux proposée par suez environnement

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
433
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
45
Actions
Shares
0
Downloads
13
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Guide medias sociaux_suezenvironnement-fr

  1. 1. GUIDE DES MÉDIASSOCIAUXSUEZ ENVIRONNEMENTTour CB2116, place de l’Iris92040 ParisLa Défense Cedex+33 (0)1 58 81 20 00conseils & sensibilisation
  2. 2. SUEZ ENVIRONNEMENT 1JEAN-LOUIS CHAUSSADE,DIRECTEUR GÉNÉRALDE SUEZ ENVIRONNEMENT«Les médias sociauxchangent le monde...Ils changent aussiSuez Environnement.»©STÉPHANEDEBOURGIES/ABACAPRESSÉDITOChères collaboratrices,chers collaborateurs,En quelques années, les médias sociaux sesont imposés au grand public comme unformidable vecteur de dialogue et de par-tage. Comme tout nouvel outil de commu-nication, les médias sociaux représententpour SUEZ ENVIRONNEMENT une nouvellefaçon et une opportunité unique d’informeret d’échanger avec nos parties prenantes.Soucieux d’appliquer à tous nos métiersles valeurs d’innovation et de réactivité quinous caractérisent, et convaincu de l’im-portance de rester en lien permanent tantavec nos clients et usagers qu’avec nosparties prenantes, SUEZ ENVIRONNEMENTa déjà commencé à intégrer ces évolutionset développe sa présence sur ces réseaux.Vous,collaborateurs,y êtes également pré-sents et actifs, tant pour des raisons pro-fessionnelles que personnelles. Vos prisesde parole sur ces réseaux sont fréquentes etvous y relayez vos métiers et vos passions.C’est dans cette dynamique forte de Groupeet conscients des enjeux que représenteune « communication de l’instant » et pourtous, que nous avons souhaité partageravec vous les bonnes pratiques et conseilspour utiliser au mieux et sans risque cesnouveaux médias qui constituent le web 2.0.Au travers de ce « Guide de bonnes pra-tiques », SUEZ ENVIRONNEMENT vousapporte conseils et règles de conduite àadopter pour une utilisation efficace et res-ponsable des médias sociaux. Il constituela garantie d’une bonne gouvernance et dela transparence dans l’information ; il vousaccompagnera dans votre présence, initia-tique ou non, sur les médias sociaux.
  3. 3. 2 GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX SUEZ ENVIRONNEMENT 3SOMMAIRELes réseaux sociaux :Twitter, Facebook, et les autres ..................................................... 6Les forums de discussion..................................................................................................... 7Les blogs................................................................................................................................ 7Les plateformes de partage de vidéos et d’images........................................................... 8Les plateformes de partage de documents....................................................................... 8Les wikis................................................................................................................................. 8Les réseaux sociaux professionnels.................................................................................... 9Les réseaux sociaux internes............................................................................................... 9Faire connaissance avec son double numérique............................................................ 12Apprendre à maîtriser son identité numérique ................................................................14Les médias sociaux : un univers avec des règles ! ......................................................... 16Utiliser les médias sociaux au travail................................................................................. 18Contribuer à la réputation de l’entreprise sur les médias sociaux................................ 201122334455678LES MÉDIAS SOCIAUX : DE QUOI PARLE-T-ON ?LES MÉDIAS SOCIAUX : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUEANNEXESGlossaire ...................................................................................................................................... 22Quizz : quel utilisateur des médias sociaux êtes-vous ? ........................................................ 24Compléments & remerciements ............................................................................................. 25EN BREFUN GUIDE POUR QUOI FAIRE ?UN GUIDE ÉCRIT À PLUSIEURS MAINSUN GUIDE DESTINÉ À TOUS !Ce guide a pour objectif de vous accompagner et de vous aider dans l’uti-lisation efficace et responsable des médias sociaux : par des informationsgénérales concernant les médias sociaux (leurs objectifs, leur fonctionne-ment, etc.), et par des conseils et règles de conduite à adopter.Ce guide sera amené à évoluer dans les années futures afin de s’adapterau mieux aux nouveaux usages du web social.Ce document est le fruit d’un travail collaboratif mené au sein de l’entreprise.Près de 40 collaborateurs ont participé à l’élaboration de ces contenus, afinqu’il reflète la nature et les spécificités de notre entreprise, et qu’il puisse ré-pondre aux besoins de chacun.Ce guide s’adresse à l’ensemble des collaborateurs de SUEZ ENVIRONNEMENT.Quel que soit son métier, sa filiale ou son pays, chacun est concerné par l’uti-lisation des médias sociaux. Chaque collaborateur de SUEZ ENVIRONNEMENTest donc invité à lire ce document, à se l’approprier et à le partager.Ce guide sera également rendu public, consultable par tous sur internet, afin departager notre vision du web 2.0 dans un souci de transparence.
  4. 4. 4 GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX SUEZ ENVIRONNEMENT 5LES MÉDIAS SOCIAUX : DE QUOI PARLE-T-ON ?Forums de discussion, blogs, réseaux sociaux, réseaux sociaux professionnels,plateformes de partage de vidéos, de photos, de documents, wikis, micro-blog-ging, etc : ces termes qui caractérisent le « web social », également connu sousle nom de « web 2.0 », sont passés dans le langage quotidien, mais il est parfoisdifficile de les définir et de les distinguer précisément. Voici quelques clés pourmieux les comprendre.
  5. 5. 6 GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX SUEZ ENVIRONNEMENT 7LES FORUMS DE DISCUSSIONLES BLOGSUn forum est un espace de discussion sur le web, ouvert à plusieurs partici-pants, consultable par tous ou sur inscription. Il se présente comme un lieu deconversation et d’échanges sur une thématique donnée (appelée parfois topic)où les internautes peuvent échanger entre eux informations, points de vue etconseils. Il en existe sur des thématiques très diverses. Les forums sont parfoisencadrés par un “modérateur”.Un blog est un type de média en ligne qui peut être créé par chacun (citoyen,journaliste, passionné, élu ou entreprise...) et sur lequel ce dernier pourra rédigeret publier des articles, appelés “posts”. Ces articles peuvent être des textes et/oudes éléments multimédias (image, son, vidéo, podcast).Il existe des blogs davantage “personnels” (où les blogueurs partagent leur vie,leurs passions, leurs coups de coeur, etc.) et des blogs davantage “experts”(traitant de sujets très précis,et qui peuvent constituer des sources d’informationsintéressantes). Alors que sur les forums, les conversations sont collaboratives(chacun contribuant à la discussion), un blogueur est seul, ou en équipe réduite,pour gérer son support. Il est donc responsable du contenu qui y est publié.Le Waterblog Le blog de Sita UKwaterblog.suez-environnement.com puttingwastetogooduse.co.ukLES RÉSEAUX SOCIAUXLes réseaux sociaux sont des plateformes internet permettant aux personnesde se constituer un réseau (d’amis, de connaissances, de collègues, etc.) etd’interagir avec les membres de ce réseau. Facebook et Twitter constituentaujourd’hui les réseaux sociaux les plus connus et utilisés, mais il en existe detrès nombreux.LES MÉDIAS SOCIAUX : DE QUOI PARLE-T-ON ?Le compte Twitter de Suez EnvironnementLa page Facebook de Lyonnaise des Eauxtwitter.com/suezenvfacebook.com/LyonnaiseEauxCet oiseau, c’est le logo de Twitter  :un réseau social qui permet à sesmembres d’envoyer de brefs  mes-sages (140 caractères maximum),appelés  tweets (gazouillis). On peutégalement y poster des liens renvoyantvers des sites internet, des photos oudes vidéos. Les personnes utilisentsouvent Twitter comme un outil de dis-cussion instantanée avec leurs amiset d’autres internautes partageant lesmêmes centres d’intérêt, ou commeun fil d’actualités. Twitter compte prèsd’un demi-milliard d’utilisateurs dans lemonde (Semiocast, 2012).Facebook  est un réseau social sou-vent utilisé comme un lieu de partaged’informations d’ordre personnel,amical et familial. Facebook permetaussi la constitution de «pages» et degroupes visant à faire connaître despersonnalités, des entreprises, descauses variées ou à créer et partagerdes événements ainsi que de com-muniquer par messagerie instanta-née. Facebook a dépassé en sep-tembre 2012 le milliard d’utilisateursdans le monde.
  6. 6. 8 GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX SUEZ ENVIRONNEMENT 9LES RÉSEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELSLES RÉSEAUX SOCIAUX INTERNESLes réseaux sociaux professionnels ont pour objectif d’échanger avec d’autresinternautes travaillant dans le même domaine. Ils permettent de publier sur leweb des informations relatives à son métier, ses expertises, son CV, ses expéri-ences professionnelles passées ; mais également d’entrer en contact avec desprofessionnels de son secteur. Des discussions professionnelles permettent dese renseigner et d’échanger sur des questions spécifiques. Des offres de re-crutement y sont également publiées. Les deux réseaux sociaux professionnelsles plus populaires sont LinkedIn et Viadeo.Afin de développer les outils de communication interne, de nombreuses socié-tés proposent à leurs collaborateurs des réseaux sociaux internes : communau-tés, fils de partage d’information, messageries instantanées… Ces nouvellesplateformes favorisent les échanges, le travail collaboratif et contribuent pluslargement à intégrer l’entreprise dans un modèle 2.0.Btwin l’intranetde SUEZ ENVIRONNEMENTLES PLATEFORMES DE PARTAGE DE VIDÉOS ET D’IMAGESLES PLATEFORMES DE PARTAGE DE DOCUMENTSLES WIKISLes utilisateurs peuvent visualiser, partager et/ou créer toutes sortes de vidéossur le web : des vidéos amateurs, des clips de musique, des publicités, des ex-traits d’émissions de télé, etc. Il en est de même pour les images : photographies,affiches, créations originales… Il est possible de les partager publiquement surles réseaux sociaux ou de les conserver dans le cercle privé. YouTube est la plate-forme de partage de vidéos la plus populaire ; 4 milliards de vidéos y sont con-sultées chaque jour dans le monde. Flickr est la plateforme la plus utilisée pour lepartage des photos avec plus de 6 milliards de photos hébergées.Les plateformes de partage de documents permettent de rendre visibles et acces-sibles des présentations en format Word, Powerpoint ou PDF. Ce sont générale-ment des présentations d’entreprise ou des études qui sont disponibles et télé-chargeables sur ces réseaux, mises à disposition par des professionnels, en accèsgratuit à tous les internautes.Des plateformes comme Slideshare ou Issuu permettent ainsi d’accéder à de nom-breuses ressources documentaires.Un wiki est un site internet dont les pages sont modifiables par les utilisateurs afinde permettre l’écriture et l’illustration collaborative des documents numériques qu’ilcontient. Lorsqu’une page est modifiée, les contributeurs réguliers qui suivent lesévolutions de cette page peuvent vérifier et, si besoin, corriger ou compléter la modi-fication effectuée. Le plus célèbre des wikis est l’encyclopédie en ligne Wikipedia.LES MÉDIAS SOCIAUX : DE QUOI PARLE-T-ON ?La chaîne de United Water La chaîne de SUEZ ENVIRONNEMENTyoutube.com/user/unitedwatertv youtube.com/user/suezenvironnement
  7. 7. 10 GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX SUEZ ENVIRONNEMENT 11LES MÉDIAS SOCIAUX : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUEC’est par la pratique des médias sociaux que chacun apprivoisera et maîtriseraau mieux ces nouveaux espaces d’expression.Après ce panorama des principaux médias sociaux, découvrez maintenant lesrègles de conduite et bonnes pratiques à adopter quant à leur utilisation : à lamaison ou au travail ; en tant qu’individu ou collaborateur d’une entreprise ; enexpert ou en amateur.
  8. 8. 12 GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX SUEZ ENVIRONNEMENT 13Parmi les informations qui pourraient êtreassociées à votre nom sur internet, onpeut citer les informations «sociales» quivous concernent (photographies, com-mentaires, opinions, etc...), mais il peutégalement s’agir d’informations sensiblesou confidentielles : votre adresse, voscoordonnées téléphoniques, vos datesde vacances, ou même vos coordonnéesbancaires...Ces informations peuvent être récupé-rées par des personnes malveillantes.C’est pourquoi il est impératif d’éviter aumaximum de laisser de telles informa-tions visibles et accessibles à tous surinternet.Il est ainsi conseillé de vérifier de tempsen temps la nature des contenus associésà votre personne sur le web : tapez votre« prénom nom » (avec des guillemets pourrechercher une expression exacte) pourvoir quels résultats apparaissent. Tapervotre prénom et votre nom sur internet,c’est sans doute ce que votre futur client oupartenaire fera aussi : il vous «googlisera».Mieux vaut donc qu’il ne tombe pas sur descontenus qui dresseraient un portrait erro-né ou peu valorisant de vous-même !S’il s’agit de contenus confidentiels, erro-nés, diffamants ou non autorisés (s’il s’agitd’images ou d’informations personnelles),différentes procédures sont envisageablespour en obtenir le retrait voire la réparationen cas de préjudice (par la voie juridiqueou à l’amiable) : pour procéder au retrait,contactez l’hébergeur du site en questionou, si vous connaissez la personne à l’ori-gine de la publication, demandez-lui direc-tement de la supprimer.UNE AFFAIRE D’IMAGE ET DE RÉPUTATION,MAIS AUSSI DE SÉCURITÉ !UN APERÇU DE VOTRE IDENTITÉ NUMÉRIQUEEN UN CLIC : SE GOOGLISER !FAIRE CONNAISSANCE AVEC SON DOUBLE NUMÉRIQUEL’IDENTITÉ NUMÉRIQUE : QU’EST-CE QUE C’EST ?Vous êtes connus de votre entourage,de vos collègues et de vos amis,par votre nom,votre travail, le lieu où vous habitez, vos passions, etc. Sur internet aussi, les gens sefont une opinion de vous sur la base de ce que le web raconte de vous !Les informations, les contenus, les pointsde vue que vous partagez sur les médiassociaux, mis bout à bout, constituent aufil du temps un «double numérique» devotre personne.Votre photo de profil sur Facebook, lescommentaires que vous laissez en basd’un article, le blog que vous avez ouvert,la collection de photographies que vousavez partagée, votre CV sur LinkedIn,etc… contribuent à façonner votre image«numérique» : tant pour les personnes quisont «amies» avec vous sur les réseaux so-ciaux, que pour les personnes qui cherche-raient des informations sur vous via le web.C’est ce qu’on appelle l’identité numé-rique : les informations associées à votrenom et votre personne sur le web. Et cetteidentité numérique existe, que vous soyezactif sur les médias sociaux ou non. Car,quand bien même vous n’auriez pas decompte Facebook, peut-être une per-sonne, un ami, un collègue, a-t-il pris unephotographie de vous et l’a-t-il publiée,sans connaître la législation relative aurespect du droit à l’image.De même, le contenu que vous publiezsur internet peut être repris à votre insu,de sorte que vous en perdriez la maîtrise.
  9. 9. 14 GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX SUEZ ENVIRONNEMENT 15APPRENDRE À MAÎTRISER SON IDENTITÉ NUMÉRIQUE !MAÎTRISER LES PARAMÈTRES DE CONFIDENTIALITÉDES MÉDIAS SOCIAUXSur le web et les médias sociaux, apprendre à maîtriser son «identité numé-rique» passe autant par la connaissance des outils que par une bonne appré-hension de la manière de vous présenter et de les utiliser.Maîtriser son identité, c’est d’abord maî-triser ce que vous acceptez de montrerde vous : que vous ouvriez un blog, uncompte Facebook, un compte Twitter, etc...Vous avez le choix de donner un accèsplus ou moins élargi aux informations quevous publiez.C’est ce qu’on appelle les paramètresde confidentialité des médias sociaux.On distingue ainsi parfois les profils «ou-verts», accessibles et visibles de tous lesinternautes, des profils plus ou moins«fermés», dont l’accès est limité à vosproches et à vos amis...Sur les réseaux sociaux, votre identitéest souvent une et indivisible : vous vousexprimez en tant qu’individu, mais le plussouvent les personnes qui vous lisentsavent la profession que vous occupezainsi que l’entreprise pour laquelle voustravaillez.C’est pour cette raison qu’il est importantde faire attention à la manière dont vousvous présentez sur les médias sociaux,pour permettre aux personnes qui vouslisent de comprendre si vous parlez envotre nom personnel ou en tant que pro-fessionnel, au nom et pour le compte del’entreprise au sein de laquelle vous tra-vaillez.Que vous ayez un blog personnel, un blogthématique lié à votre métier, un compteTwitter personnel, un profil Facebook et/ou LinkedIn, vous vous interrogez sur lapossibilité et la pertinence d’indiquer ounon le nom de votre entreprise ainsi quevotre profession dans votre présentation.Si vous utilisez ces supports à titre stric-tement personnel, y faire figurer desinformations professionnelles n’apporteque rarement de valeur ajoutée. Si vouspubliez des informations relatives à votresecteur d’activité ou que vous utilisez lesmédias sociaux pour optimiser vos rela-tions professionnelles et valoriser votreexpertise métier, vous pouvez les fairefigurer.Mais il est important de spécifier par desmentions claires (telles que «mes tweetsn’engagent que moi») que les opinionsque vous exprimez ne sont pas celles devotre entreprise.De manière générale, chacun doit agir enconnaissance de cause et est responsabledu contenu qu’il publie. Chacun doit ainsise poser les questions appropriées avantde publier un contenu impliquant sonentreprise, selon les principes détaillés enpage 20 : «Contribuer à la réputation del’entreprise sur les médias sociaux».ENTRE IDENTITÉ PERSONNELLE ET IDENTITÉPROFESSIONNELLE, LA FRONTIÈRE EST MINCE !AVANT DE SAUTER LE PAS, INFORMEZ-VOUS !Lorsque vous vous inscrivez sur un réseau social, prenez le temps au momentde la création de votre profil de lire les Conditions Générales d’Utilisation quevous acceptez de respecter et le cas échéant, de lire et de configurer les para-mètres de confidentialité. Et veillez ensuite aux modifications qui pourraient yêtre apportées !
  10. 10. 16 GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX SUEZ ENVIRONNEMENT 17La responsabilité de celui qui publie existedans le monde électronique comme dansle monde réel. Sur les médias sociaux, lafacilité et la rapidité de diffusion des conte-nus publiés par chacun rend cette respon-sabilité particulièrement importante. Despersonnes imprudentes dans la diffusionde contenus pourraient se retrouver entraî-nées, malgré elles, dans des polémiquesaux proportions vite incontrôlables.La meilleure ligne de conduite sur internetréside donc dans la prudence tant à l’égarddes autres qu’à son propre égard. Chacundoit savoir évaluer avec responsabilité lesinformations et contenus qu’il publie.Les obligations de loyauté envers l’entre-prise et ses collègues s’appliquent de lamême manière sur internet et les mé-dias sociaux que dans la «vraie vie» : onne peut ni blâmer un collègue, ni porteratteinte à son employeur. Il est rappeléà cet égard que les contrats de travailsignés par l’ensemble des collaborateurscomportent une clause de confidentialité-loyauté.LE PRINCIPE DERESPONSABILITÉLE PRINCIPE DELOYAUTÉLES MÉDIAS SOCIAUX : UN UNIVERS AVEC DES RÈGLES !ON N’EST JAMAIS ANONYME TRÈSLONGTEMPS SUR LE WEBLes médias sociaux ne constituent pas un monde «hors-la-loi». Tant d’un pointde vue relationnel que juridique, exprimer des propos mal intentionnés, porteratteinte à quelqu’un, peut être passible de poursuites. Les mêmes principes devivre ensemble se retrouvent sur le web, comme dans la « vie ».Il est illusoire de croire que l’on peutrester anonyme sur le web. L’usage depseudonymes ne protège pas l’internautedans le cas où ce dernier tiendrait despropos diffamatoires : il est possible derechercher l’adresse IP par laquelle cespropos ont été tenus ; cette adresse IPvous identifie et permet de «remonter» àvotre personne.De la même manière, si vous ne faitespas figurer votre profession ou votre nomcomplet sur un canal (par exemple survotre compte Twitter), le recoupement dediverses sources d’informations (votrepage Viadeo, votre page Facebook) peutpermettre à un internaute de constituerde vous une image assez complète.C’est la raison pour laquelle il est for-tement conseillé de toujours agir surinternet en imaginant que les propos etexpressions que vous y tenez pourraientêtre tracés et associés à vous.UNE RÉFÉRENCE : LA CHARTE ÉTHIQUE !Les considérations éthiques ne variant pas entre les médias sociaux et le“monde réel”,  référez-vous à la Charte Ethique de SUEZ ENVIRONNEMENT quiconstitue un document de référence en matière de comportements et d’actions(collectifs ou individuels).
  11. 11. OUI NONVOULEZ VOUSPUBLIER LESPHOTOS ?18 GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX SUEZ ENVIRONNEMENT 19DISTINGUER ENTRE DOCUMENTS OFFICIELS, DOCUMENTSPROFESSIONNELS ET INFORMATIONS CONFIDENTIELLESLe partage d’informations avec sescontacts personnels et professionnels, etplus globalement avec les communautésintéressées, fait partie de l’ADN du webparticipatif. Attention cependant, touteinformation n’a pas vocation à être ren-due publique sur le web.Les documents officiels de l’entre-prise, qui ont donc été validés parla direction, peuvent être renduspublics s’ils sont à usage externe,particulièrement s’ils sont relayéssur le site internet du groupe oud’une filiale, comme les rapportsannuels, communiqués de presse,publications sur les médias sociauxde l’entreprise...Des documents portant sur dessujets stratégiques ou portant unemention de confidentialité ou àusage strictement interne ne doiventen aucun cas être rendus publics.Les documents réalisés dans le cadredu travail, qui n’ont fait l’objet d’au-cune validation par la direction et/ouqui, s’ils ont été validés par la direc-tion, concernent des projets internesà l’entreprise, n’ont pas vocationà être partagés en externe. Néan-moins, en tant qu’expert autorisé parl’entreprise à prendre la parole (parexemple lors de conférences) et endemandant pro-activement une vali-dation de la direction, le partage dessavoirs est encouragé auprès descommunautés de professionnels surles réseaux sociaux professionnelscomme LinkedIn ou Viadeo ou sur lessites de partage de documents.DOCUMENTS OFFICIELSDOCUMENTS CONFIDENTIELSDOCUMENTS PROFESSIONNELSconfidentielUTILISER LES MÉDIAS SOCIAUX AU TRAVAILPEUT-ON UTILISER LES MÉDIAS SOCIAUXSUR SON LIEU DE TRAVAIL ?PHOTOGRAPHIES ET VIDÉOS PRISES AU TRAVAILLES MÉDIAS SOCIAUX : UNE SOURCE D’INFORMATIONSNOUVELLE ET UTILE !Puis-je me connecter sur les médias sociaux sur mon lieu de travail ? Pour quelsobjectifs ? Sous quelles modalités ? Vous trouverez ici les principales réponses.Consulter les médias sociaux depuis sonlieu de travail, est-ce possible ?Aujourd’hui, deux philosophies existent :pour certaines entreprises, consulter lesmédias sociaux constitue une perte detemps dommageable pour le collabora-teur durant ses heures de travail ; pourd’autres, cela constitue un outil de travailqui peut s’avérer utile, permettant de s’in-former sur le secteur de l’entreprise, dedévelopper sa créativité...Du point de vue professionnel, la consul-tation des médias sociaux peut s’avérerprécieuse pour un certain nombre de fonc-tions au sein d’une entreprise : comptesTwitter, pages sur LinkedIn, blogs, four-Puis-je publier sur les médias sociauxdes photographies prises sur mon lieude travail ? Les photographies et vidéosqui dévoilent les activités de l’entreprise,notamment industrielles, ne peuvent pasêtre publiées ; ou bien doivent avoir étévalidées par les Directions Sécurité etCommunication avant toute publication.Au sein du Groupe SUEZ ENVIRONNE-MENT, il appartient à chaque filiale dedécider si elle donne ou non l’accès à cesmédias sociaux, et le cas échéant sousquelles modalités, étant précisé qu’entout état de cause, d’autres moyens d’ex-pression sont à la disposition des salariés.De manière générale, il revient à chacunde se responsabiliser en réservant l’usagedes médias sociaux à des fins person-nelles en dehors des périodes de travail.millent d’informations utiles concernantles partenaires, organisations, clients, ins-titutionnels avec lesquels vous travaillez,ainsi que de nouvelles manières de noueret nourrir des relations.Les directives détaillées dans le guide«droit et sécurité dans les images» doiventêtre respectées. Dans le cas de photogra-phies de collaborateurs prises dans lecadre de l’entreprise ou dans le cercleprivé, il s’agit au préalable de demanderl’accord aux personnes concernées, pourrespecter leur droit à l’image.
  12. 12. 20 GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX SUEZ ENVIRONNEMENT 21COMMENT RELAYER LES CONTENUS DESON ENTREPRISE ?Les contenus diffusés sur le web par l’en-treprise via ses canaux officielsVous êtes encouragé à relayer les contenusque l’entreprise diffuse via ses sites internet,compte Twitter ou Facebook, chaîne You-Tube..., sur vos réseaux sociaux et blogs.Les contenus concernant l’entrepriseproduits par des tiersAvant de reprendre et de partager descontenus citant directement l’entreprise,publiés par des acteurs extérieurs à celle-ci,voici quelques bons réflexes à acquérir.Vérifier la source, la date de l’article, le sé-rieux de l’auteur.Se questionner sur la pertinence de diffusercet article et sur les conséquences que celapourrait entraîner pour son entreprise.CONTRIBUER À LA RÉPUTATION DE L’ENTREPRISEQUI EST HABILITÉ À CRÉER UN COMPTE OFFICIEL AUNOM DE SON ENTREPRISE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ?Vous êtes nombreux à vouloir relayer des informations sur votre entreprise,à entrer en interaction avec elle ou à partager ses valeurs sur le web. Voiciquelques conseils et réflexes pour vous aider à mieux appréhender les diffé-rentes prises de parole possibles.Certains d’entre vous s’expriment déjàsur les médias sociaux et y partagentleurs points de vue.Pour autant, tout le monde n’est pas habi-lité à prendre la parole officiellement aunom de SUEZ ENVIRONNEMENT.Chez SUEZ ENVIRONNEMENT, la création decomptes au nom de l’entreprise doit se faireen accord avec la Direction de la communi-cation. Si vous souhaitez créer un compteimpliquant votre entreprise sur un réseausocial, il convient d’en informer impérative-ment votre direction, afin d’évaluer au caspar cas la pertinence d’une telle action.Suis-je autorisé-e à prendre la parole au nom de l’entreprise ?Ai-je l’expertise pour m’exprimer sur ce sujet ?Est-ce que je prends bien la parole de manière transparente, en étantun collaborateur clairement identifié de mon entreprise ?Les documents de travail que je publie : ont-ils été validés par ladirection pour une publication en externe ou sont –il uniquement àusage interne? Sont-ils stratégiques et/ou confidentiels ?Pourrais-je dire la même chose à un collègue, à un ami, un inconnu ?L’information que je diffuse est-elle fiable et vérifiable auprès d’unesource sûre ?Mon propos est-il modéré et respectueux ?Suis-je prêt à assumer le débat au-delà d’une seule intervention ?À qui m’adresser en interne si le débat me dépasse ? Sais-je quicontacter si le débat me dépasse ?123456789Afin d’être sûr de sa légitimité à s’exprimer sur les médias sociaux aunom de son entreprise, voici 9 questions à se poser impérativement.S’EXPRIMER ET PRENDRE PART AUX DÉBATS
  13. 13. 22 GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX SUEZ ENVIRONNEMENT 23GLOSSAIREAgrégateuroutil Internet permettant de centraliser des fils d’information et d’actualités issus dedifférents sites, pour en faciliter la lecture.Bloguer action d’écrire sur un blog. Le blogueur est la personne écrivant sur le blog.Communautégroupe de personnes partageant sur internet des mêmes centres d’intérêt.Community Managerpersonne en charge de la gestion de la réputation d’une marque sur Internet et de saprésence sur les médias sociaux.Fanpagepage Facebook dédiée à une célébrité, une organisation, une entreprise, où des liens,photos, vidéos, textes, peuvent être publiés.Googliserrechercher sur un moteur de recherche.Hébergeurplateforme mettant à disposition des internautes des contenus déposés surses serveurs.Likeraction d’apprécier un contenu sur Facebook (correspond au : « j’aime » en français).Messagerie instantanéeoutil permettant de dialoguer et de communiquer en temps réel avec d’autresutilisateurs connectés à un site Web ou un service.Miccrobloggingl’action de « bloguer », mais dans des formats très courts. Twitter et ses 140 caractèresen est la parfaite illustration.Mur/Wallsur Facebook il s’agit de l’endroit où il est possible de partager des liens, photos,vidéos, et sur lequel vos amis peuvent vous laisser des messages.Podcastfichier sonore que les internautes peuvent écouter sur le web, par exempleles émissions radio.Postarticle publié sur un blog ; aussi appelé «billet».Profilchaque utilisateur de Facebook a ce qu’on appelle : un profil. Il est constituéd’une photo et d’une présentation rapide de l’utilisateur.Re-tweetle re-tweet (ou RT) est utilisé sur Twitter afin de relayer auprès de sa communauté letweet intéressant d’un autre utilisateur de Twitter.Statutc’est le message qui apparaît sous la photo de profil d’un utilisateur de Facebook,pour indiquer son humeur, son activité, partager un lien...Topicthème d’une discussion sur un forum, dans le jargon informatique.Tweetmessage de 140 caractères posté sur Twitter.Twittosse dit de toute personne inscrite à Twitter.Web 2.0concept désignant l’évolution du Web, qui est devenu de plus en plus interactif etparticipatif, en plaçant l’individu au cœur du système.
  14. 14. 24 GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX SUEZ ENVIRONNEMENT 25Des questions ?En cas de doute sur la pertinence de relayer sur les médias sociaux une informationimpliquant son entreprise, il suffit souvent d’aller voir un collègue et de partager aveclui ses interrogations... L’entraide et le partage entre collègues de travail (avec un utili-sateur des réseaux sociaux, un manager, un interlocuteur passionné par ces sujets) serévèlent souvent les plus efficaces. C’est la force du collaboratif.Les community managers et les communicants responsables des médias sociaux sontégalement là pour vous aider et vous accompagner. Il ne faut pas hésiter à les contacteren cas d’interrogations.Pour toute remarque ou question, n’hésitez pas à vous adresser à votre direction.Et la version numérique ?Dans le cas où vous auriez en main ce guide, sachez qu’il existe également en versionnumérique sur Btwin, l’intranet de SUEZ ENVIRONNEMENT, ainsi que sur le site internetde l’entreprise : www.suez-environnement.comRemerciementsL’élaboration de ce guide a été rendue possible grâce à l’implication de nombreux colla-borateurs au sein du groupe SUEZ ENVIRONNEMENT et de ses filiales. Nous tenions ain-si à remercier particulièrement :Anne-Isabelle J.,Anne-Laure G.,Aristide M., Bertrand H.,Christophe A., Dimitri B., Dominique O., Eléonore D., Elodie M., Eric D., Frédéric C., GaëlleD., Hugues d’A., Joannie L., Laura H., Laurent B., Marianne B., Marick B., Marie-ClaudeV., Méloé D., Mimouna K., Nathalie P.-G., Pascale G., Pascale O., Perinne R., Philippe L.,Sophie P., Sybille K., Thomas P., Vincent F., Yessif K., Zineb F., Hélène P., Richard H., José G.C., Jasmin E., Charles D., Rebecca Z., Eduardo A., Julia B, Charlotte L.B.Coordination & RédactionDirection de la communication de SUEZ ENVIRONNEMENTAgence ELANConception graphique et illustrationsJérémie DresImprimerieSIRA IMPRIMEUR - Mars 2013ANNEXESQUIZZSur combien de réseaux sociaux êtes-vous inscrit ? Combien de temps pouvez-vous rester sans consulter votre page Facebook ? Pour m’informer, mes réflexes ? On vous demande d’écrire un message en 140 caractères... Mes collègues de bureau ?Je suis au restaurant : Ce guide ?Les résultatsC’est quoi mes codes déjà ? Une fois par semaine, ça suffit.Si je n’y vais pas tous les jours, mon monde s’écroule.La télé et les journaux, y a que ça de vrai !Je lis la presse en ligne.Je suis hyper connecté avec mes agrégateurs et mes apps.Pourquoi 140 caractères ?Vous me donnez 5 minutes ? Il faut que je synthétise.C’est ma nouvelle langue maternelle !Je les vois autour de la machine à café, c’est plus sympa !Ils sont tous dans mes contacts sur LinkedIn.Ce sont mes amis sur Facebook.J’éteins mon téléphone, c’est plus poli.Je publie la photo de mon plat sur Instagram.Je me «check-in» sur Foursquare !Intéressant, mais je n’utilise pas assez Internet pour me sentir concerné. Super utile, j’ai appris plein de choses que je vais utiliser !Bonne idée, mais ce sont des pratiques que j’appliquais déjà tous les jours…01 ou 23 et plusAAAAAAABBBBBBBCCCCCCCJ’aiunemajoritéde,jesuisun…«néophyte»: leWeb,jem’ysuismis,maisdurdurdedompterlasouris! Notreconseil:pasd’angoisse,àchacunsespassions !J’aiunemajoritéde,jesuis un…«newbie»:leWeb,j’yvaisdoucementmaissûrement.Notreconseil:n’hésitezpasàvousrévéleretallezdemanderconseilsivousavezdesquestions !J’aiunemajoritéde,jesuisun…«nerd»:pourmoiInternetn’apasdesecret,jesuistombédedansdepuislongtemps.Notreconseil:allezvoirvoscollèguespourpartagervotreenthousiasme,vospratiquesetvotreconnaissance!ABC

×