Your SlideShare is downloading. ×
  • Like
Nature et mobilisation des gisements bois énergie au niveau d'un territoire
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Now you can save presentations on your phone or tablet

Available for both IPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Nature et mobilisation des gisements bois énergie au niveau d'un territoire

  • 462 views
Published

QUELS GISEMENTS DE BIOMASSE ET COMMENT LES MOBILISER ? …

QUELS GISEMENTS DE BIOMASSE ET COMMENT LES MOBILISER ?

Les gisements de biomasse sont nombreux et variés et offrent des perspectives intéressantes comme ressources pour des projets énergétiques. Que représentent ces gisements pour un territoire rural, en termes de volume et de potentiel d’énergie? Si la quantification de ces gisements n’est pas la partie la plus délicate, la connaissance des possibilités de mobilisation reste un exercice difficile et ouvre de nombreuses questions, en termes de compétitions d’usages et de gestion des ressources naturelles. Quelle concurrence existe-t-il effectivement sur les différents gisements présents sur un territoire : bois, ressources et déchets agricoles, déchets organiques ? Quels outils peuvent être mis en place pour une utilisation durable et efficace de la ressource ?

Animé par Adeline Haumont, chambre d’agriculture des Côtes d’Armor

Intervenants :
> La matière organique, seule ressource 100% renouvelable
Konrad Schreiber, association APAD/BASE (Bretagne Agriculture Sol Environnement)
> Nature et mobilisation des gisements bois énergie au niveau d'un territoire
Michel Pédron, association AILE
> Quelles "cultures énergétiques" possibles à ce jour en Bretagne ?
Bertrand Decoopman, Président de Etablissements Decoopman
> La méthanisation : des risques de concurrence sur les biomasses ?
Sandrine Banville, association Biomasse Normandie

Cet atelier s'est déroulé le jeudi 16 juin 2011 dans le Mené, dans le cadre des 1ères rencontres nationales "énergie et territoires ruraux, vers des territoires à énergie positive".
Plus d'informations: www.territoires-energie-positive.fr

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
462
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5

Actions

Shares
Downloads
4
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Nature et mobilisation des gisements bois énergie au niveau d’un territoire Ateliers du Méné – 16 juin 2011 M. Pédron Cet examen des gisements est effectué dans le cadre des journées Energies et territoires organisées dans le Méné. L’exposé va analyser la question en se plaçant dans la situation d’acteurs d’un territoire, plutôt rural, qui souhaitent connaître les gisements bois disponibles sur leur propre territoire.
  • 2. AILE - Michel Pédron 2 Les produits et les métiers école piscine laiterie • Les produits combustibles : Caractéristiques Les utilisateurs de bois énergie sont divers par leur nature et par la taille des installations. A ces utilisations variées, correspondent des produits combustibles
  • 3. AILE - Michel Pédron 3 Rapide survol de la diversification de la demande, avec des contraintes sur la granulométrie et l’humidité du produit livré.
  • 4. AILE - Michel Pédron 4 Les produits et les métiers • Les produits source : Caractéristiques Détenteurs Collecteurs forêt dib bois bocage école piscine laiterie • Les produits combustibles : Caractéristiques Face aux produits combustibles se trouvent des produits sources, tout aussi variés. Il faut bien distinguer les détenteurs du produit de l’opérateur qui va collecter le produit.
  • 5. AILE - Michel Pédron 5 Les produits et les métiers • Les produits source : Caractéristiques Détenteurs Collecteurs forêt dib bois bocage école piscine laiterie • Les produits combustibles : Caractéristiques Fournisseurs de bois énergie Entre gisements et chaufferies, se situe le métier de fournisseur de bois énergie. Il s’agit d’un opérateur qui va pouvoir utiliser ses propres produits issus de son activité (scieurs, entrepreneurs de travaux agricoles…) ou qui va collecter différentes produits sources pour les conditionner en produits combustibles.
  • 6. AILE - Michel Pédron 6 Les bois en fin de vie - dib bois Description : palettes, cageots, emballage bois perdus Avantages : produit sec, prix attractif Inconvénients : déjà bien mobilisé, broyeur spécifique Détenteurs de la matière : industries et artisans du territoire Collecteurs : entreprises du secteur déchets, collectivité
  • 7. AILE - Michel Pédron 7 La fraction ligneuse des déchets verts Description : bois contenu dans les déchets verts collectés Avantages : prix attractif Inconvénients : process à définir, qualité du produit Détenteurs de la matière : particuliers, collectivité, entreprises Collecteurs : collectivité, entreprise de traitement des déchets
  • 8. AILE - Michel Pédron 8 Les produits connexes de scieries Description : chutes et écorces (rendement matière de 50 %) Avantages : produits de bonne qualité Inconvénients : concurrence avec autres usage (panneaux) Détenteurs de la matière : scieries Collecteurs : scieries
  • 9. AILE - Michel Pédron 9 Les sous-produits forestiers Description : produits issus d’éclaircies, bois mal conformés, têtes d’arbre, rémanents forestiers Avantages : disponibilité importante Inconvénients : logistique à mettre en œuvre, concurrence avec autres usages, qualité du produit si rémanents Détenteurs de la matière : propriétaires forestiers Collecteurs : exploitants forestiers
  • 10. AILE - Michel Pédron 10 Les sous-produits forestiers Les rémanents forestiers Les billons forestiers Deux remarques : -Selon la logistique (transport de billon ou pas), le façonnage en forêt va être différent. Il faut bien conditionner (cad ébrancher, débiter en longueur fixe) les produits s’il doit y avoir transport routier. Si le broyage a lieu sur place de dépôt en forêt, les bois peuvent être moins façonnés lors de leur exploitation. - la photo montre volontairement des billons des petits diamètres. Selon les process, les conditions du marché, les usines de trituration vont être plus ou moins consommatrices… et il restera plus ou moins de matière pour l’énergie. L’énergie doit être la destination ultime, les destinations sciages ou process (papeterie, panneaux) devant être privilégiées.
  • 11. AILE - Michel Pédron 11 Au-delà des contraintes de marché, l’exploitation des rémanents reste sujette aux conditions de sols, plus ou moins sensibles selon les régions. Un guide a été élaboré pour accompagner le forestier dans la fréquence et les conditions d’exploitation des rémanents forestiers.
  • 12. AILE - Michel Pédron 12 La ressource issue du bocage Description : bois issus de haies Avantages : participe à l’entretien du bocage Inconvénients : dispersion de la ressource, rareté localement Détenteurs de la matière : agriculteurs Collecteurs : agriculteurs, entreprises de travaux agricoles Au-delà des rendements qui peuvent aller de 2 à 5 tonnes de plaquettes sèches par km et par an selon la nature des haies, il faut prendre en compte également la densité des haies ramenées à l’ha qui peut aller de 10 à 30 m/ha de surface totale à plus de 60 m/ha selon les territoires. Ces deux facteurs rendent la variabilité du gisement d’un territoire à l’autre qui peut varier d’un facteur 10.
  • 13. AILE - Michel Pédron 13 Les bois d’opportunité Description : bois issu de l’entretien de bord de route, de chantier de travaux publics… Avantages : prix attractifs Inconvénients : rareté Détenteurs de la matière : collectivité, propriétaires fonciers Collecteurs : entreprises de travaux agricoles ou de TP, paysagistes et espaces verts, collectivités Conseil Général du Lot
  • 14. AILE - Michel Pédron 14 Les cultures énergétiques Description : cultures spécifiques (saules, miscanthus) Avantages : possibilité production importante, Inconvénients : concurrence sur le foncier Détenteurs de la matière : agriculteurs, propriétaires fonciers Collecteurs : Cuma, entreprise de travaux agricoles
  • 15. Gisements et prélèvements actuels Gisementset consommationsde boisénergie plaquettes Bretagne fin 2010 (tonnes) 0 100 000 200 000 300 000 400 000 déchets industriels bois déchets verts connexes de scieries plaquettes forestières gisement consommation fin2010 A titre d’exemple, la situation actuelle en Bretagne. La prédominance du gisement forestier est fréquente, quelle que soit l’échelle d’observation.
  • 16. Les opérateurs de l’approvisionnement Logisticiens ensembliers régionaux : BIOCOMBUSTIBLES SA nationaux : SOVEN, BIOMASSE ET DEVELOPPEMENT Plateformes multi-produits : SBE, BOIS 2R Scieurs : APROBOIS Exploitants forestiers : BECOB Opérateurs du déchet : ECOSYS > 100 000t/an Entre 10.000 et 50.000 t/an Exploitants forestiers : LE BOULANGER ETA : BOIS ENERGIE OUEST ENVIRONNEMENT, ADEL SERVICE Plateformes locales : MORLAIX, TREGOR Groupements d’agriculteurs – plateformes locales : Scic EnR Pays de Dinan, Scic Nature solidaire, Association Douar Energie… Entre 500 et 5.000 t/an Entre 100 et 2 000 t/an Compte tenu des produits collectés, les fournisseurs appartiennent à plusieurs métiers. Une plateforme bois énergie constituée collecte dans divers gisements et livrent une gamme large de produits (de la chaufferie moyenne à la chaufferie industrielle). Elle peut-être locale, au niveau d’un territoire, ou de taille industrielle et intervenir à l’échelle de la région. Dans les territoires bretons, on va trouver des plates-formes : - locales mono-produit (piscine de Scaër et bois bocager), - locales multi-produits (Pays de Morlaix) - industrielles multi-produits (SBE, Bois 2R)
  • 17. AILE - Michel Pédron 17 La juxtaposition des démarches
  • 18. AILE - Michel Pédron 18 Au niveau d’un territoire • Approche des gisements : Dib bois, déchets verts, connexes de scieries : contact direct avec les opérateurs Forêts : approche théorique, par surface, confortée par des essais grandeur nature. Distinguer les prélèvements liés aux interventions actuelles (ex : éclaircies résineuses) des interventions spécifiques pour le bois énergie. Bocage : approche théorique, par linéaire, confortée par des mesures grandeur nature. Pour ces deux gisements, attention aux sur-évaluations et au prélèvement bois bûche • Approche des besoins : Agriculteurs, Collectivités, Artisanat et secteur industriel • Faut-il l’adéquation des gisements et des besoins ?