La conduite de la culture du colza en Bretagne
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

La conduite de la culture du colza en Bretagne

on

  • 678 views

PRODUIRE DES AGRO CARBURANTS LOCALEMENT : ENJEUX, FREINS ET PERSPECTIVES ...

PRODUIRE DES AGRO CARBURANTS LOCALEMENT : ENJEUX, FREINS ET PERSPECTIVES

Comment assurer demain l’alimentation des motorisations mobiles, véhicules de transport et machines ? A coté de l’électricité, de l’hydrogène, encore très coûteux, ou du GNL (Gaz Naturel Liquéfié), qui n’est pas sans risques, les agrocarburants représentent une réponse, partielle sans doute, mais bien déployable localement. L’expérience de Ménergol montre que les territoires peuvent, avec seulement 10% de la SAU, fournir le double des besoins des exploitations agricoles, dans des conditions très économiques et écologiques. L’atelier se concentre sur les difficultés rencontrées et sur les solutions à plus long terme : la culture du colza, l’utilisation de l’huile brute dans les moteurs, l’incidence des marchés de matières agricoles et énergétiques, les carburants de troisième et quatrième générations.

Animé par Marc Théry, chargé de missions à la Communauté de Communes du Mené

Intervenants :
> L'huilerie Ménergol
Patrick Colleu, éleveur, conducteur de l’huilerie Ménergol de Saint Gouëno
> Le marché mondial des huiles végétales
Jean-Luc Gurtler, France Agrimer
> Les Huiles Végétales Pures et les moteurs de tracteurs agricoles
Bertrand Colinet, de la société Colinet – l’équipement agricole
> La conduite de la culture du colza en Bretagne
Jean-Luc Giteau, Chambre d’agriculture des Côtes d’Armor
> Les biocarburants de 2e et 3e générations à l'échelle des territoires ruraux
Marc Théry, chargé de missions à la Communauté de Communes du Mené

Cet atelier s'est déroulé le jeudi 16 juin 2011 dans le Mené, dans le cadre des 1ères rencontres nationales "énergie et territoires ruraux, vers des territoires à énergie positive".
Plus d'informations: www.territoires-energie-positive.fr

Statistics

Views

Total Views
678
Views on SlideShare
651
Embed Views
27

Actions

Likes
0
Downloads
3
Comments
0

3 Embeds 27

http://www.territoires-energie-positive.fr 17
http://admin.100-res-communities.eu 7
http://www.100-res-communities.eu 3

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

La conduite de la culture du colza en Bretagne La conduite de la culture du colza en Bretagne Presentation Transcript

  • Conduite du colzaConduite du colza en Bretagne Saint Gouéno, 16 juin 2011 Réalisé par JL.Giteau, A.Guillermou, L.Quéré, JP.Turlin (CA Bretagne), J.Raimbault (Cetiom)
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 Place du colzaPlace du colza dans nos systdans nos systèèmes de productionmes de production • Débouchés : - Tourteaux (1,5 kg de tourteau de colza = 1 kg tourteau de soja) - Huile : Biodiesel, carburant, industrie, alimentation humaine • Surfaces : 35.000 ha (source Agreste Bretagne 07/2010) soit, 2 % de la SAU régionale
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 Atouts et limites agronomiquesAtouts et limites agronomiques du colzadu colza AVANTAGES Diversification des rotations (pb. graminées du maïs/blé) Tête de rotation (bon précédent blé) Structure du sol (racines pivot) Valorisation des engrais de ferme Couvert hivernal de qualité INCONVENIENTS Retour dans la rotation tous les 5 ans Parcelles drainées Sensibilité aux ravageurs (limaces, altises, méligèthes, charançons) Salissement des cultures suivantes (crucifères, repousses)
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 Quelques photos, pour illustrerQuelques photos, pour illustrer Fumeterre, géranium Véronique à feuilles de lierre Sclérotinia Mycosphaerella Limaces Charançons des siliques Méligèthes Larves d’altises Phoma Adventices Ravageurs Maladies
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 - Plan Ecophyto 2018 : Diminution significative des usages de pesticides Risques de prolifération des bio-agresseurs dans les rotations courtes Source : Etude Ecophyto R&D, INRA, 2010 - Céréales et colza totalisent 80% des utilisations de pesticides en Grandes Cultures - Colza occupe 12% des surfaces, représente 53% des utilisations d’insecticides Utilisation de solutions alternatives Enjeux et dEnjeux et dééfis pour demainfis pour demain
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 DiffDifféérents leviersrents leviers àà ll’é’étudetude pour mapour maîîtriser les biotriser les bio--agresseursagresseurs Nécessité de combiner les outils pour obtenir des résultats efficace Lutte biologiqueLutte biologique ContrôleContrôle agronomique etagronomique et mméécaniquecanique - Boîte à outils 1 2 3
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 Contrôle gContrôle géénnéétiquetique1 5 Critères importants dans le choix des variétés : - tolérance au phoma (TPS) : groupes I & II (résistances multi-sites) nécrose du collet puis, dessèchement de la plante en totalité - élongation automnale (faible) risque : exposition au gel, attaque phoma, verse - sensibilité à la verse (PS à TPS) cf. également Fertilisation, densité de semis, météo … - rendement - richesse en huile Etude en cours sur les relations entre les teneurs en glucosinolates) et les attaques d’insectes (charançons de la tige et méligèthes)
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 Quelques exemples de variQuelques exemples de variééttééss1 Faible sensibilité au phoma, à la verse, richesse en huile : OLPHI (L _ 2002 _ Euralis Semences) KALIF (L _ 2005 _ Momont) MENDEL (HR _ 2000 _ Semences de France) => contre la Hernie ALPAGA (L _ 2007 _ Semences de France) NK FESTIVO (L _ 2008 _ Syngenta Seeds) DK CABERNET (L _ 2007 _ Dekalb) ALBATROS (HR _ 2009 _ Advanta) Pour en savoir plus, consulter : le site www.cetiom.fr la brochure Colza 2011
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 Lutte biologique /Lutte biologique / mmééligligèèthesthes2 Colza Navette Mélanges efficaces pour piéger les méligèthes en 2010 et 2011 … Comptage de méligèthes sur les 2 variétés en mélange 0 1 2 3 4 5 6 25-mars 30-mars 4-avr 9-avr 14-avr Nbdeméligèthesparpied Variété à floraison précoce Variété à récolter Source :Source : KerguKerguééhennechennec (2010)(2010) Incorporer 5% d’une variété à floraison très précoce Pour limiter les risques d’avortement des boutons floraux
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 Contans WG : fongicide naturel à base de Coniothyrium minitans, champignon parasite des sclérotes (Sclérotinia) Plus de 400 espèces sensibles au sclérotinia : • cultures légumières : brocoli, carotte, choux, haricot, pois, radis, salade … • grandes cultures : colza, pois, féverole • couvert végétal : moutarde, phacélie Dose d’homologation : 4 kg/ha ; Prix : 100 €/ha ; intérêt / questions ? Produit vivant : • à utiliser à l’implantation de culture sensible ou sur résidus de culture infestée ? • à conserver au frais (DL …) et enfouir rapide Source : Phytoma, 03/2010 Lutte biologique /Lutte biologique / sclscléérotiniarotinia ??2
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 3 Un colza vigoureux est plus sain, étouffe plus les adventices, est moins sensible aux insectes Fertilisation organique à l’implantation Préparation du sol densité de semis (écartement type céréales) date de semis Ne pas dépasser les besoins du colza Apport de 50 à 80 uN efficaces/ha Rouler en sol léger, secBonne structure sur 20 cm Pas trop dense, même si objectif d’étouffement Lignée : 30 à 40 grains/m² Hybrides : 20 à 30 grains/m² Pour obtenir pieds vigoureux avant l’hiver Dernière quinzaine d’août (si possible) Contrôle agronomique etContrôle agronomique et mméécaniquecanique
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 Comparaison date et densité de semis Date de semis Densité Dose d’azote au printemps Rendement aux normes (q/ha) 0 uN 33,4 30 uN 32,8 0 uN 33,6 30 uN 32,1 0 uN 30,2 30 uN 34,5 0 uN 34,9 30 uN 34,6 0 uN 30,8 30 uN 35,4 0 uN 33,8 30 uN 34,4 33,4 S3 : 15/09/2007 D1 : 65 gr/m² D2 : 90 gr/m² Moyenne générale de l’essai S1: 03/09/2007 D1 : 65 gr/m² D2 : 90 gr/m² S2 : 10/09/2007 D1 : 65 gr/m² D2 : 90 gr/m² Rotation : prairie - blé - colza Fertilisation : 25m3/ha de lisier de bovins à l’implantation • Biomasse plus élevée en semis précoces => salissement moindre • Pas de différence de rendement 0 0.5 1 1.5 2 2.5 3 S1 S2 S3 Biomasse(kg/m²) D1 D2 Source :Source : DinDinééaultault (syst(systèème bio), 2008me bio), 2008 3 Contrôle agronomique etContrôle agronomique et mméécaniquecanique
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 3 Question :Question : Binage ou couvert associBinage ou couvert associéé ?? Les semoirs de précision : - améliorent le taux de levée (meilleur positionnement de la graine et fermeture de la ligne de semis) - permettent un meilleur contrôle des adventices (inter-rang) - pour les écartements supérieurs à 50 cm, attention au salissement en fin de culture - ajuster la densité de semis Les couverts associés au colza : - améliorent l’étouffement des adventices (insuffisant pour se passer d’herbicides et complexité du choix du produit / mélanges) - fournissent de l’azote aux cultures suivantes (ex : trèfle ; chez B.Colin à Brélès dans le Finistère) - par contre, nécessité de trouver la variété adaptée !
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 ITK raisonné ITK intégré Fertilisation organique 70 kg N efficace FV 70 kg N efficace FV D ate sem is 01-sept 01-sept D ensité levée 30 plantes/m 2 23 plantes/m 2 Insecticide autom ne pas de traitem ent pas de traitem ent R égulateur IFT H O RS H ERB ICIDES 1.91 0.8 N om bre de passages 5 3 C oût des passages (pulvé+épandeur engrais+binage) 65 € 65 € R endem ent 9% 36.3 35.42 Produit (350€/t) 1 270.00 € 1 239.70 € M arge sur appro / ha 1 104.00 € 1 123.30 € * Désherbage réalisé en post levée m ais était prévu en pré levée à la dose de 2,5 l Variété D ésherbage Insecticide printem ps C oût des intrants (sem ences+phytos+engrais) 166 € IFT H ER BICIDES Fertilisation m inérale Fongicide 116.40 € D EC IS Protech 0.3l ( stade rosette) pas de traitem ent 80 kg N (stade C et D) PICTO R PR O 0.25kg + BALM O RA 0.5l (stade G 1 à G 2) PICTO R PRO 0.4kg (stade G 1 à G 2) 0.30 si désherbinage 0 si binage seul 0.6 EXO CET (95% ) + ES ALICIA (5 % ) 0.75l/ha NO VALL désherbinage (stade B3) ou binage seul (stade B3) NO VALL 1.5l *(stade B 2 à B3) 40 kg N (stade D) KADO R E Source :Source : KerguKerguééhennechennec Réduction des IFT, des apports azotés et, maintien de la marge/appros Exemple :Exemple : ExpExpéérimentation 2009rimentation 2009--20102010
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 •• Des solutions alternatives applicables :Des solutions alternatives applicables : -- choix varichoix variéétal, mtal, méélangeslanges -- date de semis avancdate de semis avancéée et densite et densitéé de semis rde semis rééduiteduite -- éécartements larges permettant lecartements larges permettant le ddéésherbinagesherbinage et/ou le binageet/ou le binage •• Des pistes pour demain :Des pistes pour demain : -- utilisation duutilisation du ContansContans WGWG -- pratique du colza souspratique du colza sous--couvertcouvert (situations : non labour,(situations : non labour, azote limitant,azote limitant, ……)) -- rréécupcupéération des menues paillesration des menues pailles (pour r(pour rééduire leduire le salissementsalissement àà ll’é’échelle de la rotation)chelle de la rotation) -- utiliser les fonctionnalitutiliser les fonctionnalitéés du paysages du paysage (insectes)(insectes) ConclusionConclusion •• Des incertitudes :Des incertitudes : la fin du cyclela fin du cycle (r(réécolte 7colte 7--9% d9% d’’humidithumiditéé))
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 Territoire Exploitation Parcelle Dates semis Corridors écologiques (SET) Echelles spatiales Niveau d’économies d’intrants Combinaison techniques, intensification services agroécologiques Variétés, mélanges Mosaïques paysagères Lutte mécanique, biologique Successions culturales, rotations Echanges entre exploitations Couverts végétaux Conditions d’intervention Légumineuses Labour, faux semis Entrevoir les changementsEntrevoir les changements dd’é’échellechelle
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 •• Brochure, Colza Grand Ouest 2011, 26 ppBrochure, Colza Grand Ouest 2011, 26 pp Edition CETIOM •• CapCap agroagro, automne 2010, p.24 et pp.42, automne 2010, p.24 et pp.42--4343 « Colza : des pistes à explorer ». GITEAU, JL. « Produire du colza avec moins d’intrants ». GUILLERMOU, A. et RAIMBAULT, J. •• Terra, nTerra, n°°228, 9 juillet 2010, pp.27228, 9 juillet 2010, pp.27--3434 Dossier « Le colza : 7 étapes pour réussir la culture ». Réalisation CRAB- CETIOM •• CapCap agroagro, automne 2009, pp.35, automne 2009, pp.35--3737 « Les points clés de l’itinéraire technique du colza ». GUILLERMOU, A. •• Brochure IBB, rBrochure IBB, réésultatssultats «« Grandes CulturesGrandes Cultures »» 20082008--09,09, pp.6pp.6--1010 « Itinéraires techniques du colza en agrobiologie ». GITEAU, JL. et NEZET, B. Pour en savoir plusPour en savoir plus Disponible sur place Disponible sur place
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 4 Possibilités en post-levée limitées (rattrapages spécifiques, coûteux) => impossible d’adapter les produits de pré-levées à la flore présente => désherbage de pré-levée, sans réduction de dose, peu efficaces sur graminées et crucifères => nécessité de réfléchir la rotation et les désherbages des autres cultures Bonne efficacité du binage (interventions après 3 feuilles) Chimique Mécanique + chimique Trace de guidage Annexe :Annexe : Lutte chimique / adventicesLutte chimique / adventices
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 - Pour les insectes d’automne, pas d’intervention - Pour les insectes de printemps, ne pas intervenir, si possible, avant le stade floraison (jusqu’à ce stade, la plante peut encore compenser une attaque d’insectes) sauf : - si plantes chétives, densités faibles (pb. implantation) - accident cultural Peu de rPeu de réésultats dsultats d’’essais :essais : pbpb. seuils d. seuils d’’intervention !intervention ! ((Proposition pour les parcelles en conduite intProposition pour les parcelles en conduite intéégrgrééee)) 4 Annexe :Annexe : Lutte chimique / insectesLutte chimique / insectes
  • Saint Gouéno, le 16 juin 2011 Aujourd’hui, pas d’OAD pour le Sclérotinia (à traiter en préventif) Si présence de Mycosphaerella sur les feuilles au stade G1, choisir une triazole également efficace sur Sclérotinia : JOAO Sans risque CMR Annexe :Annexe : Lutte chimique / maladiesLutte chimique / maladies 4