Evolution des-metiers-office-dublanchet-9fev2012
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Evolution des-metiers-office-dublanchet-9fev2012

on

  • 1,162 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,162
Views on SlideShare
797
Embed Views
365

Actions

Likes
0
Downloads
8
Comments
0

3 Embeds 365

http://pro.tourismelimousin.com 360
http://admin.tourismelimousin.com 4
http://pro.tourismelimousin.loc 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Evolution des-metiers-office-dublanchet-9fev2012 Evolution des-metiers-office-dublanchet-9fev2012 Presentation Transcript

  • LA NÉCESSAIREÉVOLUTION DES MÉTIERSDE L’OFFICE DE TOURISME
  • LES MISSIONS DE L’OFFICE DE TOURISMEARTICLE L133-3 DU CODE DU TOURISME ACCUEIL ET INFORMATION DES TOURISTES PROMOTION TOURISTIQUE EN COORDINATIONAVEC LE CDT ET LE CRT. COORDINATION DES INTERVENTIONS DES DIVERSPARTENAIRES.
  • INTERNET A CHANGÉ LA DONNE ! INFORMATION VIA LE WEB. ACCUEIL NUMÉRIQUE DANS ET HORS LESMURS. PROMOTION TOURISTIQUE VIA LE WEB. ANIMATION NUMÉRIQUE DE TERRITOIRE.NÉCESSITÉ DE TRAVAILLER EN RÉSEAU.
  • INTERNET A CHANGÉ LA DONNE !VIS-À-VIS DU TOURISTE UNE “INFOBÉSITÉ”. UN CLIENT HYPER RENSEIGNÉ. UN BESOIN DE CONSEILS, DE VALIDATION, DEPERSONNALISATION. UNE ENVIE D’EXPÉRIENCE, DE NOUVEAUTÉS. FIN DE LA NEUTRALITÉ, DE L’EXHAUSTIVITÉ.
  • INTERNET A CHANGÉ LA DONNE !VIS-À-VIS DU TOURISTE L’ACCÈS À L’INFO EN MOBILITÉ. LE PARTAGE SUR PLACE ET AU RETOUR. L’ÉMISSION D’AVIS. INVESTIR DE NOUVEAUX SUPPORTS
  • INTERNET A CHANGÉ LA DONNE !VIS-À-VIS DES PRESTATAIRES PARTAGER UNE STRATÉGIE. LES AIDER À MIEUX SE VENDRE. LES ACCOMPAGNER DANS LEURS MUTATIONS. DÉMONTRER L’UTILITÉ DE L’OFFICE. INVESTIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES
  • INTERNET A CHANGÉ LA DONNE !VIS-À-VIS DES ÉLUS, DES DÉCIDEURS UNE ACCULTURATION ENCORE NÉCESSAIRE. DÉMONTRER NOTRE EFFICACITÉ. OBTENIR LES CRÉDITS ET RESSOURCESNÉCESSAIRES. ALLER AU-DELÀ DE LA « CHAPELLE ».CONVENTIONS D’OBJECTIFS, “BUSINESS PLAN”
  • UN CHOIX POLITIQUE À OPÉRERON RÉDUIT LA VOILURE : LE CLIENT TROUVENT L’INFO AILLEURS. LE PRESTATAIRE N’A PAS BESOIN DEL’OFFICE POUR FAIRE SON BUSINESS. L’ÉLU VEUT FAIRE DES ÉCONOMIES. LES PARTENAIRES DÉPARTEMENTAUX ETRÉGIONAUX ASSURENT LA PROMOTION.UN OFFICE RÉDUIT À SA FONCTIOND’ACCUEIL PHYSIQUE POUR LES “FIDÈLES”.
  • UN CHOIX POLITIQUE À OPÉRERON ACCÉLÈRE LE MOUVEMENT : ON ACQUIERT DES COMPÉTENCES. ON DÉVELOPPE DE NOUVEAUXSERVICES. ON REMODÈLE NOS ESPACESD’ACCUEIL. ON INVESTIT À L’ÉCHELLE DE LADESTINATION.UN OFFICE QUI RETROUVE SA PLACE,SON RÔLE VIS-À-VIS DE SES CLIENTS.
  • DES MISSIONS, UN OBJECTIF ÉCONOMIQUE ! UN TOURISTE QUI SÉJOURNE OU PASSE PAR LADESTINATION. UN TOURISTE QUI DÉPENSE LE PLUS D’ARGENTPOSSIBLE SUR LA DESTINATION. UN TOURISTE QUI REPART SATISFAIT. UN TOURISTE QUI DEVIENT PRESCRIPTEUR,AMBASSADEUR DE LA DESTINATION.
  • LA PROFESSIONNALISATION SE POURSUIT ! ON A VIRÉ LES BÉNÉVOLESPOUR ÊTRE PLUS “PRO”. ON DISPOSE D’OUTILSD’ANALYSE. ON DOIT MANAGER SADESTINATION ET L’ÉCOSYSTÈMEQUI LA COMPOSE !
  • LA PRODUCTION DE L’OFFRE ÉVOLUE, LA DEMANDE AUSSI ! LES PRESTATAIRES, LES HABITANTS, LESTOURISTES PRODUISENT DES CONTENUS,PRODUISENT DE L’OFFRE : PRODUCTION EN LIGNE DE BILLETS, PHOTOS, VIDÉOS, AVIS, STATUTS, RANDOS, … PRODUCTION SUR PLACE D’OFFRES : COUCHSURFING, GREETERS, « SOCIAL TRAVEL ».
  • DE NOUVELLES FONCTIONS POUR DE NOUVEAUX MÉTIERSLE MANAGEMENT NUMÉRIQUE DE DESTINATION DÉTERMINER LA STRATÉGIE EN COLLABORATIONAVEC SES ÉQUIPES, PARTENAIRES. HIÉRARCHISER LES PRIORITÉS, ATTRIBUER LESRESPONSABILITÉS, DONNER LE TEMPS ET LETEMPO. FIXER LES OBJECTIFS À ATTEINDRE, LESCONTRÔLER RÉGULIÈREMENT À TRAVERS UNREPORTING.
  • DE NOUVELLES FONCTIONS POURDE NOUVEAUX MÉTIERSL’ANIMATION NUMÉRIQUE DE TERRITOIRE ACCOMPAGNER LES PRESTATAIRES, LESACTEURS DU TERRITOIRE SUR LE WEB. CONTRIBUER À LA VISIBILITÉ ET L’EFFICACITÉDES ACTIONS DE L’OFFICE.
  • DE NOUVELLES FONCTIONS POURDE NOUVEAUX MÉTIERSLE CONSEIL SÉJOUR EN LIGNE (EMAIL, RÉSEAUX, SKYPE, CHAT) OUHORS LIGNE (ACCUEIL PHYSIQUE, TÉL),CHERCHER À LE PERSONNALISER. VENDRE LES PRESTATIONS DE LA DESTINATIONQUI CORRESPONDENT AU CLIENT.
  • DE NOUVELLES FONCTIONS POURDE NOUVEAUX MÉTIERSLA MÉDIATION NUMÉRIQUE EN LIGNE OU HORS LIGNE, ACCOMPAGNERLES TOURISTES DANS LEURS USAGES SUR DENOUVEAUX SUPPORTS : TABLETTES, SMARTPHONES, BORNES INTERACTIVES, APPLICATIONS, ORDINATEURS, …
  • DE NOUVELLES FONCTIONS POURDE NOUVEAUX MÉTIERSLA VEILLE SURVEILLER LA E-RÉPUTATION DU TERRITOIRE,DES PRESTATAIRES. SE TENIR INFORMÉ DES DERNIÈRESÉVOLUTIONS (TECHNO, USAGES,CONCURRENCE).
  • DE NOUVELLES FONCTIONS POURDE NOUVEAUX MÉTIERSLE COMMUNITY MANAGEMENT ÉCOUTER, RÉAGIR, FAIRE RÉAGIR, DIALOGUERSUR LE WEB SOCIAL. GÉRER LES COMMUNAUTÉS DU WEB SOCIAL.
  • DE NOUVELLES FONCTIONS POURDE NOUVEAUX MÉTIERSLE WEBMARKETING MAÎTRISE DES PRINCIPAUX LEVIERS :RÉFÉRENCEMENT NATUREL ET PAYANT,EMAILING, PUBLICITÉ... ANALYSE DES STATISTIQUES, REPORTING ETACTIONS CORRECTIVES.
  • DE NOUVELLES FONCTIONS POURDE NOUVEAUX MÉTIERSLE WEBMASTERING CONNAISSANCES INFORMATIQUES. RENTRER DANS LE CODE POUR FAIRE MIEUX,PLUS VITE, PLUS BEAU, PLUS ACCESSIBLE.
  • DES COMPÉTENCES À ACQUÉRIR,À ACHETER, À PARTAGER ?PLANS DE FORMATION CONTINUE.RECRUTEMENTS À VENIR.MUTUALISATIONSOUS-TRAITANCE.
  • «AGENCE TOURISME»
  • « Les espèces qui survivent ne sont pas lesespèces les plus fortes, ni les plus intelligentes,mais celles qui sadaptent le mieux auxchangements. » 06/03/09 60
  • MERCI DE VOTRE ATTENTION !