Le CEIM, par Serge Bourassa
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Le CEIM, par Serge Bourassa

on

  • 755 views

Présentation au #rdvREM2012

Présentation au #rdvREM2012

Statistics

Views

Total Views
755
Views on SlideShare
754
Embed Views
1

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

1 Embed 1

http://www.slashdocs.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Le CEIM, par Serge Bourassa Presentation Transcript

  • 1. CRÉ de MontréalRendez-vous des professionnels en entrepreneuriat 29 octobre 2012 Serge Bourassa
  • 2. Nature des activités• Le CEIM est un incubateur d’entreprises technologiques (OSBL)• Situé dans la Cité du Multimédia• En opération depuis plus de seize ans• Ayant comme partenaires gouvernementaux:
  • 3. Nouvelles pratiques• Services d’incubation accrédités: programme d’appui à l’innovation du Gouv. du Québec• Commercialisation: campagne de dépistage de clients
  • 4. Programme d’appui à l’innovationProblème:Les entreprises en démarrage, en nouvelles technologies, ont besoin de services spécialisés mais parfois n’en ont pas les moyens …Solution:Le gouvt du Québec a mis sur pied deux programmes pour les entreprises qualifiées, encadrées par des incubateurs accrédités, dont le CEIM
  • 5. Programme d’appui à l’innovationPhase d’incubation• entreprise créée à partir de résultats de recherche public ou privée• à l’étape de la R&Ddépenses admissibles:• plan d’affaires• consolidation de l’équipe de gestion• consolidation de la P.I.• recherche de financt- réseau d’affairesSubvention de 80% des dépenses, max. 40 000 $, période max. de 36 mois
  • 6. Programme d’appui à l’innovationPhase d’amorçage• stade de pré-commercialisationdépenses admissibles:• embauche d’une équipe de gestion• implantation de l’entreprise dans un bureau• consolidation de la P.I. (suite)• structure opérationnelle, financière et commercialeSubvention de 50% des dépenses, max. 300 000 $, période max de 18 mois
  • 7. Programme d’appui à l’innovation• les critères de sélection sont très rigoureux• un diagnostic de la situation actuelle, des besoins et des perspectives de succès doit être établi consciencieusement• des délais raisonnables de traitement doivent être planifiés
  • 8. Informations additionnellesGouvernement du Québec• phase d’incubation: Anne Pouliot, pai_incubation@mdeie.gouv.qc.ca• phase d’amorçage: Seydou Sissoko@mdeie.gouv.qc.caCEIM• Roger Léonard, conseiller principal, t.i. et nouveaux médias rleonard@ceim.org (514-866-0575 poste 209)• Michael Davis, conseiller principal, technologies industrielles et vertes mdavis@ceim.org (514-866-0575 poste 205)• Michel Noiseux, conseiller principal, sciences de la vie/agroalimentaire mnoiseux@gmail.com (514-917-8030)
  • 9. Dépistage de clientsProblème:les avenues conventionnelles de prospection … - communication téléphonique - Google Adwords - séminaires/conférences - expositions - références - réseautage 5 à 7 - force de vente ne suffisent pas et/ou nes’appliquent pas toujours à notre marché
  • 10. Dépistage de clientsLa difficulté de la commercialisation est …• de performer dans un environnement hostile• de conquérir et développer de nouveaux clients• de sortir de sa « zone de confort »• d’entrer dans la jungle ! cela exige des qualités particulières … la majorité des vendeurs évitent la prospection !
  • 11. Dépistage de clients 1 000 appels Solution: Programme de 500 contactsgénération de leads : la méthode la plus 100 rendez-vous rapide pour croître et établir sa niche 50 candidats sélectionnés 15 - 18 ventes, selon votre cycle de vente - 11 -
  • 12. Dépistage de clients (suite)  a un besoin et perçoit ce besoinBON client potentiel  a un projet et le budget attenant(B to B)  a le pouvoir et la volonté de décider  un environnement tranquille et un téléphone pour l’émission d’appels  une base de données validéeOutils  un script téléphonique validé  un système de suivi client  pas une conversation à bâton rompuObjectif  court et direct  prise de rendez - 12 -
  • 13. Informations additionnelles• Christian Wopperer, vice-président, « Sales Intelligence » cwopperer@ceim.org (514-866-0575 poste 240)• Ursula Manz, conseillère principale, « Sales Intelligence » umanz@ceim.org (514-866-0575 poste 226)• Nasreddine Messaoud-Nacer, analyste senior, « Sales Intelligence » m-nacer@ceim.org (514-866-0575 poste 241)