Ania International 09 2008 R Favier   Iaa Ferment De CompéTitivité
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Ania International 09 2008 R Favier Iaa Ferment De CompéTitivité

on

  • 617 views

Enjeux INternationaux et Export pour Commission Internationale de l\'ANIA Septembre 2009

Enjeux INternationaux et Export pour Commission Internationale de l\'ANIA Septembre 2009

Statistics

Views

Total Views
617
Views on SlideShare
615
Embed Views
2

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

1 Embed 2

http://www.linkedin.com 2

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • Rien ne va plus : La mondialisation, nouvelle donne économique et financière : fin d’un monde ou nouvelle frontière ? Les règles du jeu. Jeu d’argent. Les symptômes économiques (macro et micro) et financiers, environnementaux, sociétaux sont préoccupants. La montée en puissance des BRIC chahute la grammaire de la compétitivité. La Chine, arbre à croissance rapide, cache une forêt de pays émergents tandis que l’Inde aux profondes racines pourrait être un des personnages clefs du livre de la jungle du 21éme siècle. Après le mur de Berlin en béton, la grande muraille en BRIC : la mondialisation, nouveau «grand jeu». Jeux de go . « La peur n’est pas une solution » (cf www.acfci.fr , rapport sur les délocalisations») dans ce jeu inédit. Toutes les règles ne sont pas écrites d’avance et il n’y a pas d’arbitre mais l’internationalisation des entreprises est un objectif majeur. Les grands groupes sont des pièces maîtresses et sont partis avec un coup d’avance. Mais aux échecs comme au jeu de go, le vrai enjeu est positionnel et l’occupation du terrain se fait par les pions. Aux échecs, la « promotion » est la transformation en dame, cavalier, fou ou tour d’un pion atteignant la dernière ligne adverse. Au jeu de la mondialisation, l’internationalisation des PME est un coup gagnant. Jeu collectif . Pour que ce nouveau jeu ne soit pas d’échecs, les 175 Chambres de Commerce et d’Industrie de France apportent des solutions concrètes à 1,8 million d’entreprises. Corps intermédiaire hybride gouverné par les entrepreneurs, le système consulaire (cf www.acfci.fr « Chambres avec vues ») emploie 1000 personnes (dont 600 experts spécialisés) pour le développement international des entreprises, ce qui en fait le premier acteur spécialisé français. Partenaires des pouvoirs publics et d’Ubifrance, relais de proximité en prise directe sur les besoins des PME, connectées globalement via l’Uccife et Eurochambres, les Chambres sont au centre du jeu, jouent en réseau et n’acceptent pas l’option de la défaite. Faites vos jeux … en ligne sur www.acfci.fr, ccip.fr, eurochambres.be, uccife.fr : - Délocalisations, la peur n’est pas une solution, rapport ACFCI fin 2005 - Rapport UKTDI « Prosperity in a changing world », juillet 2006 - Monde fini, Nouvelle Frontière (Actes des universités d’été de l’ACFCI) - Manifeste Eurochambres sur l’internationalisation - L’exportation des régions, ACFCI/DGTPE déc. 2006 - Document de travail COE/Rexecode CCIP sur la compétitivité, déc. 2007 - aussi : rapports Woerth/Chartier (AN), Carayon (AN), Artus (CAE), Betbèze (CAE). Bruegel - «J’aime la France mais je suis en colère», JF Bernardin, Pdt ACFCI Fév 2007.
  • Cf sondage CSA novembre 2007 « L’internationalisation des PME » www.acfci.fr ou www.cci.fr
  • Natalité des PME satisfaisante mais croissance faible ou nulle.Cf santé : «  … 2 défis majeurs : diminuer la mortalité … et réduire les inégalités …. Répondre … passe par dévpt de la prévention ... » La mondialisation, une maladie infantile des BRIC mais pathologie dangereuse pour économies matures et plus particulièrement celles dont les PME sont plus petites que la moyenne européenne. Une réforme du système de santé pour traiter la perte de compétitivité ? Des entreprises car « l’entreprise est un citoyen comme les autres » Des pays car « la mondialisation n’est pas une maladie rare » Principes généraux d’une « réforme du système de santé économique » Plus prévenir que guérir : Information ; Prévention ; Vaccination .. Utiliser les remèdes pertinents : Génériques ; Nouvelles technologies ; Auto-médication Mettre les acteurs en synergie : Hôpitaux public ; cliniques privées ; Spécialistes Mettre le médecin traitant au centre du dispositif : le médecin généraliste de proximité, dans le système d’appui aux entreprises … c’est la Chambre de Commerce et d’industrie. « Notre système de santé doit aujourd’hui relever deux défis majeurs : diminuer la mortalité avant 65 ans et réduire les inégalités de santé . Répondre à ces défis passe par le développement de la prévention et de l’éducation à la santé. » Communiqué de presse du 3 Jan 2007 Ministère de la santé. Information (éviter la psychose cf SRAS ou grippe aviaire) : cf rapport ACFCI « Délocalisation : la peur n’est pas une solution ». Nb Intelligence économique : ouvrir le jeu … Prévention : IE, Cf rapport Carayon « à armes égales » : information utile, règles, normes, arbitrage ... Mais aussi de la formation, des brevets, de la fiscalité, du droit ... Vaccination : cf Pasteur, utiliser le virus pour lutter contre la maladie. Sourcing, offshoring, partenariats, export vers les BRIC … et investissement étranger en France. Génériques : faire du lower-cost intelligent sans « tuer la poule aux œufs d’or », conquérir de nouveaux marchés sans détruire la chaîne de valeur et de sous-traitance de proximité. Cf Logan, Aérien … High Tech : cf agenda de Lisbonne. Garder « un coup technologie d’avance », investir dans la R&D, optimiser l’outil et les méthodes de production (nb Dassault Système, leader de Catia au PLM). Auto-médication : pour l’entreprise, renforcer les défenses immunitaires, atteindre la taille critique. Cf rapport Artus été 2006. Investir et s’assouplir pour gagner en réactivité. CF Document de travail déc.2006 COE/CCIP/Rexecode. Former les dirigeants de PME. Optimiser les hôpitaux publics : Cf dynamique CAP Export. Ubifrance, Coface, Missions Eco, AFII. Intégrer efficacement dans le système les acteurs privés : cf mécanisme de labellisation par l’Etat. De sous-traitance au secteur privé par le public, les collectivités territoriales et les consulaires. Nécessité d’un référentiel qualité. Ex cliniques, médecins spécialistes, esthétique, médecine parallèles … et charlatans Mettre le généraliste de proximité au cœur du système : CQFD, les CCI !
  • Le réseau consulaire en France (ACFCI) 1000 collaborateurs dont 600 experts, 50 MEUR de budget, 12 CAP, approche sectorielle 600 jounées-pays, 1000+ opérations / an Partenariats forts notamment avec Ubifrance et les CCIFE Le réseau des CCIFE : le réseau de français qui réussissent à l’étranger 112 Chambres / 75 pays : le premier réseau privé français à l’étranger, 100 ans 30 000 membres, 800 collaborateurs, Base Club Affaires + 3 niveaux de services Biculturel, membres et dirigeants « double sens », partenanriats MAE, AFII, Coface … Le réseau Eurochambres, cf « Manifesto » 25 personnes headoffice à Bruxelles, Chambres européennes en dévpt informel … 47 pays membres (UE+…), 4 programmes GTJ, AL Invest, Go Intl, PIPE ACFCI P. Simon Président, M Dieudonnée Représentant, ACFCI 12 pax Bruxelles Jouer collectif pour progresser à 3 niveaux ACFCI : énergiser la tête de réseau et mieux exploiter les synergies internes Réseau C(R)CI : développer le jeu collectif et valoriser la marque « CCI »  Partenariats : ni cynisme, ni angélisme pour mener le jeu au centre du terrain Pour s’établir comme le « First Shop » incontestable de l’internationalisation des PME. En acceptant le cas échéant de n’être qu’ensemblier si c’est leur intérêt. Vision 2010 de CCI International : La Force Rapide PME à l’international FORCE = Fédération des Opérateurs pour la Relance du Commerce Extérieur, cf FORCE 5 RAPIDE = Rassemblement des Acteurs Partenaires (publics et privés) pour Internationalisation et le Développement des Entreprises PME = Pour Mieux Exporter : voir dossier de la journée « AGIR » 21/11/2007 et Plan Chine.
  • Cf note « Mondialisation / L’agriculture ferment de compétivité RF 14 janvier 2008 … « Pour faire écho au congrès d’Eurochambres à Paris dont le thème était « la croissance viendra du terrain – Growth will come from the grassroots », mais aussi au récent « Grenelle de l’environnement » dont une des dimensions implicites était les conditions de la croissance durable, enfin pour faire un clin d’œil à l’esprit français : «  il faut cultiver son jardin  » [i] . Une révolution verte est nécessaire. Ainsi d’ailleurs que l’optimisation des conditions de la recherche, de l’innovation et de la formation pour le développement de l’industrie agroalimentaire et de toutes les industries aval et connexes à l’agriculture. Accessoirement, comme dans d’autres secteurs productifs, la question de la répartition de la valeur entre l’amont (production primaire dont l’impact sur le pouvoir d’achat est assez marginal qu’il s’agisse d’un producteur de café au Nicaragua ou d’un éleveur en Bretagne) et l’aval (transformation et distribution) mérite d’être posée sans tabou ni simplification. Ceci étant, la culture artisanale du bonsai n’est pas sans charme et la non-optimisation de la chaîne économique est une option, mais en ce cas il ne faut pas trop compter sur les fruits de la croissance pour nourrir les générations futures. » …
  • Conclusion Un souhait, une recommandation. Si entreprise citoyenne, un citoyen comme les autres : Droit de libre circulation à l’international Droit à l’information business (IE débunkerisée) Droit au logement à l’étranger (domiciliation …) Droit à la santé (économique, cf « besoin l’air ») Droit à un environnement vivable (code du travail, fiscalité …) En fait, de l’air pour les entreprises, un droit opposable des PME à un développement économique durable

Ania International 09 2008 R Favier   Iaa Ferment De CompéTitivité Ania International 09 2008 R Favier Iaa Ferment De CompéTitivité Presentation Transcript

  • ACFCI Commission Internationale ANIA « il faut cultiver son jardin » ACFCI - DRI - Renaud Favier – 23/09/2008 1. Le déficit commercial, enjeu ou révélateur ? 2. Agir pour la compétitivité : mobiliser les PME 3. Recommandations opérationnelles pour le DD des IAA
    • Déficit Commercial croissant
        • Pas d’enjeu macro-économique à court terme, mais un révélateur qui pose la question de la compétitivité et de son évolution
  • Dégradation des soldes extérieurs Relative résistance des IAA
    • Ce qu’il faut savoir
      • 3500 entreprises >20 et Coop>10, 85% PME
      • 9900 entreprises <20
      • 75% export vers UE
      • + Alcools, Céréales, Lait
      • - Poisson, Fruits, Volaille
      • Solde - 1MdE / 3 ans
      • + : France N°3, Image
      • PSEAA IAA en 2006
    Part de marché globale de la France : 8% (vs <5%), Excédent +/- 7 à 8 MdE
  • Dégradation des soldes extérieurs La compétitivité en question(s)
    • Parmi les facteurs (?)
      • Facture énergétique
      • Euro (trop ?) fort
      • Coût matières premières
      • Différentiel de phase
      • Spécialisation géographique
      • Spécialisation Sectorielle
      • « Armes inégales »
      • Compétitivité dégradée
      • «Problème PME » à l’export
    2007 : -40 Md Euros
  • Le « problème PME à l’export » a des dimensions multiples
    • En France, 4 chiffres pour illustrer le « problème PME :
    • 20 : (cf DGTPE), 20 salariés est un seuil critique pour l’export vers plus d’un pays et/ou un client non frontalier
    • 10 : les douanes recensent 400 000 exportateurs différents sur 7 ans (97% de PME) mais seuls 10%, environ 40 000, sont « opérateurs réguliers »
    • 3 : les PME exportent (peu) surtout vers les pays (peu) et clients proches (peu) dont la croissance est 3 fois moins vive de celle des marchés et clients émergents lointains
    • 1 : la mobilisation et la compétence personnelle du dirigeant, d’un homme (ou femme), est déterminante
  • 2. Agir pour la compétitivité IAA
  • L’internationalisation des PME une clef de l’avenir des IAA
    • Les marges de manœuvre nationales sont limitées. Comment ré-embrayer le moteur international alors que la météo est chafouine et le vent local faible ?
    • Euro fort, pétrole cher, concurrence « low cost », marchés porteurs lointains, grands groupes délocalisés, PME françaises trop (?) petites, investissement et innovation insuffisants, formation & R&D fiévreuses, réglementation du travail pénalisante, réactivité anémique … : les résultats du commerce extérieur traduisent la perte de compétitivité de la France. Risque d’auto-entretien du phénomène ?
    • Le déploiement des PME à l’international peut-être une clef du développement économique durable
    • Une PME internationalisée réalise typiquement 30% de CA supplémentaire et double sa croissance
  • L’appui à l’internationalisation Les CC et les IAA
    • En aval
      • La facilitation de la pénétration des marchés et de l’approche des fournisseurs & clients
      • L’organisation de l’implantation dans la durée
      • L’influence, le lobbying, l’effet « connect people »
    IAA : « caisses à outils » en place (ex. SOPEXA), les actions de terrain d’appui à la filière (ex. CCI, CCA)
    • En amont
      • L’intelligence économique (externe et interne)
      • La détection et le « coaching » des PME à potentiel
      • La mobilisation des dirigeants et la formation
      • L’appui à l’innovation et aux partenariats
  • 20% des PME se déclarent intéressées par le développement de leurs activités à l’international Intérêt des PME pour un développement à l’international (sondage CSA pour ACFCI rendu public 21 novembre 2007) Très intéressé : 10% Plutôt intéressé : 10 % Plutôt pas intéressé : 11% Pas du tout intéressé : 66% NSP : 3% 20% des PME se disent intéressées par le fait de développer leur activité à l’international
  • 3. Chambres avec vues Recommandations opérationnelles « il faut cultiver son jardin »
  • Pistes de réflexions pour le Développement Durable des IAA
    • Ne pas céder au « déclino-masochisme »
      • France N° 3 (derrière USA et … Pays-Bas)
      • Fortes marges de manœuvres (géo, aval, Bio & DD etc …)
    • Renforcer taille critique & avantages comparatifs
      • Densifier le « tissu » et mobiliser les entrepreneurs
      • Favoriser l’émergence de « GME »
    • (Re)tendre la « chaîne de compétitivité »
      • Favoriser les solidarités (amont/aval)
      • Adapter la « caisse à outils » (lisibilité/efficacité)
  • Une dynamique porteuse L’alliance CCI-Ubifrance
    • Objectif 10 000 nouveaux exportateurs
    • Alliance opérationnelle « ouverte » (Agir ensemble à l’international, 21/11/2007)
    • Clarification des rôles : lisibilité
    • Indicateurs de performance : efficacité
    • Enjeux
      • Mise en œuvre opérationnelle
      • Liaison international/innovation / Appui megatrends
      • Robustesse // ralentissement macro-éco
      • Adhésion des dirigeants de PME à potentiel
  • Une illustration du jeu d’équipe SIAL 2008
    • French Corner 10/2008
      • Sensibilisation amont de terrain par CCI
      • Communication pour Mobilisation
      • Conseil individualisé ME / CCIFE
    • Enjeu : pas « one shot » mais processus
    • Susciter le jeu coopératif franco-français
    • Eviter la « statue de sel »
  • 4. Références / Bibliographie Disponibles sur sites : acfci.fr, ccip.fr, eurochambres.be, uccife.fr - délocalisations, la peur n’est pas une solution, rapport ACFCI, déc.2005 - « Monde fini, Nouvelle Frontière » (Actes des universités d’été 2006 de l’ACFCI) - manifeste Eurochambres sur l’internationalisation, automne 2006 - l’exportation des régions, rapport ACFCI/DGTPE, déc. 2006 - document de travail CCIP/COE/Rexecode sur la compétitivité, déc. 2007 Voir aussi, hors sources consulaires - statistiques et études : Douanes, MinAgri, INSEE - impact normatif : rapport Carayon (« A armes égales », sept. 2006) - mondialisation et croissance : rapports CAE (Artus+ 2007 ; Fontagné Gaulier sept 2008 ) - adaptation éco : Rapport UKTDI (Gvt UK) « Prosperity in a changing world », juil 2006 - prospérité des territoires européens rapport « Bruegel » : «The Happy Few » Nov 2007 - croissance des PME : Note Institut Montaigne (Dumas, juil 2006)