Denis Pennel - Travailler pour soi

  • 901 views
Uploaded on

Denis Pennel - Travailler pour soi

Denis Pennel - Travailler pour soi

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
901
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
11

Actions

Shares
Downloads
22
Comments
0
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide
  • L’important est ce que l’on ne voit pas!Un arbre qui tombe fait beaucoup de bruit, mais on n’entend pas une forêt qui pousse!
  • Leading this transformation are the 40 million Americans – over a third of our national workforce – who create for a living. This “creative class” is found in a variety of fields, from engineering to theater, biotech to education, architecture to small business. Their choices have already had a huge economic impact. In the future, they will determine how the workplace is organized, what companies will prosper or go bankrupt, and even which cities will thrive or wither.
  • 58% des diplômés (bac à bac+5) sortis depuis trois ans de l'école ou de l'université partagent l'opinion selon laquelle "il faut se méfier des employeurs"; 42% estiment au contraire que l'"on peut faire confiance aux employeurs", selon le baromètre de l'humeur des jeunes diplômés publié le 2 février par le cabinet d'audit et de conseil Deloitte, à partir d'un sondage réalisé en ligne par l'Ifop auprès de 1001 de ces diplômés, qu'ils soient en poste en entreprise (55%) ou en recherche d'emploi (45%).Conception « polycentrique » de l’existence (contestation de la place hégémonique du travail), c’est-à-dire une conception de la vie et un système de valeurs organisés autour de plusieurs centres (le travail, la famille, les relations amoureuses, les loisirs, l’engagement…), l’équilibre des centres appartenant à chacun. Les jeunes recherchent une cohérence entre le travail et la vie en termes de sens et de valeurs, ce qui les amène, relativement souvent, à préférer l’insécurité dans un emploi qui a du sens plutôt que la stabilité dans un travail qui n’en a pas. Ils ont moins peur de l'instabilité que les générations précédentes ; ils semblent envisager la précarité comme un événement « normal » mais transitoire.Cela marque la fin d’un cycle qui a commencé au début du 19e siècle : le travail était censé émanciper la personne et s’inscrivait dans l’idée d’un renoncement au présent et au plaisir, au profit d’une recherche de salut dans l’avenir. Désormais, c’est à travers d’autres territoires qu’on construit son identitéLe travail doit s’adapter à la vie, et non l’inverse: le mode de vie est l ’élément essentielAvec la réduction séculaire de la durée du travail et l'allongement de l'espérance de vie, celui-ci prend une place de plus en plus réduite dans notre emploi du temps (Le Travail dans vingt ans, Rapport du Plan). L'augmentation des loisirs, l'investissement associatif ou citoyen, pourrait permettre aux individus de redéfinir leur statut si la participation politique ou citoyenne n'était pas elle-même corrélée à l'exercice d'une activité professionnelle qui légitime une place dans la société. Partager le travail suppose forcément de penser un système de redistribution en plus du salaire.
  • Parler d’individualisation ne doit pas être confondu avec individualisme. L’individualisme étant le culte du « chacun pour soi ».L’individualisation correspond à une culture du choix, chacun affirmant son autonomie, sa capacité d’orienter son action sans être contrôlé et contraint. Le mouvement de sécularisation de la société contribue fortement à cette affirmation d’autonomie individuelle. Le respect de l’autonomie individuelle et la demande de permissivité concernant la vie privée sont de plus en plus affirmés.Le respect de l’autonomie individuelle et la demande de permissivité concernant la vie privée sont de plus en plus affirmés.L’individualisation concerne aussi les valeurs politiques et religieuses qui sont de plus en plus des constructions bricolées: chacun compose son mélange de convictions politiques ou religieusesYou probably remember the headlines about “Breadwinner Moms” a few months ago. The Pew Center had published a report finding women are the best-paid workers in a record 40%of households with children under 18. That’s practically quadruple the 1960 number.But a little detail was often lost in the large-font headlines. 60% of “breadwinner-mom” families are really just single-mom families. In fact, single moms account for precisely 25% of U.S. households. Single dads make up another 6%.
  • Le travail doit s’adapter à la vie, et non l’inverse: le mode de vie est l ’élément essentielAvec la réduction séculaire de la durée du travail et l'allongement de l'espérance de vie, celui-ci prend une place de plus en plus réduite dans notre emploi du temps (Le Travail dans vingt ans, Rapport du Plan). L'augmentation des loisirs, l'investissement associatif ou citoyen, pourrait permettre aux individus de redéfinir leur statut si la participation politique ou citoyenne n'était pas elle-même corrélée à l'exercice d'une activité professionnelle qui légitime une place dans la société. Partager le travail suppose forcément de penser un système de redistribution en plus du salaire. evoir se battre pour un CDI ? L'enjeu n'en vaut pas la chandelle. Les slashers n'accordent aucun crédit à l'avancement, à l'ancienneté, aux augmentations, autant de carottes qui légitimaient le système professionnel traditionnel aux yeux des générations précédentes. Ils n'ont pas l'espoir de réussir leur vie au sein d'une entreprise. Ils savent bien que l'échelle hiérarchique peut être escaladée, mais ils savent aussi qu'elle ne mène pas à leur idée de la réussite. Il s'agit d'une frange de la population active qui accorde de l'importance au bien-être, à la réalisation personnelle, à l'image de soi. "Je crois qu'aujourd'hui, les gens se rendent comptent qu'être heureux et épanoui c'est plus important qu'être à l'aise financièrement. Alors on se sacrifie un peu pour faire des trucs qu'on aime, même si parfois c'est dur", explique Anaïs.
  • 1.Fin unité de temps: Porosité vie pro/vie privée2.Fin unité de lieu: Digitalisation et déspatialisation ont entrainé une dématérialisation du travail3.Fin unité d’action: Emploi et travail ne se recoupent plus,le point culminant du salariat a été atteint
  • Déspatialisation du travail: le travail n’est plus un endroit où aller mais une tâche à effectuerMobiquité
  • Déspatialisation du travail: le travail n’est plus un endroit où aller mais une tâche à effectuer
  • E-nomads include individuals who use ICT at least sometimesand do not have their employer’s premises (or their own premises if self-employed) as their main place of work, or, if they do, they haveworked in another location in the three months prior to the survey.
  • Jusqu’aux années 1970, le travail s’arrête aux portes de la maison. Travail de 9h à 17h. Imperméabilité des 2 sphères. Comme le dit Lynda Gratton, « la personnalité, les aspirations, les attentes des travailleurs devaient être laissées à la maison ! ».
  • travail atypique =travail de nuit, travail du samedi ou du dimanche, horaires alternés
  • La relation de travail n’est plus relationnelle, elle devient transactionnelleLe salarié s’engage à mettre à la disposition de son employeur ses compétences et son savoir-faire, dans le but d’atteindre un objectif commun et défini à l’avance, un projet à réaliserLe salarié n’échange plus son temps mais des compétences et de la motivation (ROWE)D’une implication mutuelle et à long terme des deux parties, développant un sentiment d’appartenance quasi émotionnel, on passe à un des échanges à court terme dans une perspective économique de service et de rentabilité
  • LEGO What happened to DESIGN byME?The original Design byMe vision was for a unique customization service, where consumers could design whatever they imagined on their computer, and buy the real model in their own LEGO box. Design byMe attracted several million people each year to build a huge range of amazing creations using the LEGO Digital Designer (LDD) software. Despite this success, the overall Design byMe experience has struggled to live up to the quality standards for a LEGO service. As a result, the LEGO® Design byME service was closed in January 2012.ConverseAside from a good amount of customizable pairs offered on the website, their Design Your Own system is very easy to use. There are 14 parts of the shoe that can be customized: outside & inside body, heel stripe, tongue, lining, sidewall, toe bumper, toe cap, racing stripe, eyelets on both sides, stitch, lace and personal ID. The design options are mainly colors and prints. For the canvas body, you can choose from 25 different colors and 24 trendy prints that range from Goth-inspired to plaids. Additionally, the website also provides a huge array of shoe collections, clothing and accessories in their Shop category. 
  • Prenez un fuselage provenant en partie d'Italie, du Japon et des Etats-Unis ; collez-y des ailes fabriquées au Japon, en Corée et en Australie, des roues et des moteurs de Grande-Bretagne ; posez des portes d'entrée voyageurs françaises et des portes de soutes à bagages suédoises ; vous vous approcherez du Boeing 787 Dreamliner. Au total, Boeing a recours à plus de 28.000 fournisseurs employant plus de 1,2 million de personnes. Boeing a sous-traité des systèmes complets, de la conception à la fabrication, et jusqu’au financement de l’avion. 70% du Dreamliner ont été confiés à une cinquantaine de fournisseurs dans le monde. Boeing n’est plus le ma^tre d’ouvrage, mais siplement un intrégrateur, un assembleur de toutes les parties de l’avion.
  • Gérer des talents et pas des compétencesFaites des talents, pas la guerreDévelopper le management collaboratifRendez les choses transparentesSingularisez la relation de travail
  • Many employers now find themselves in the unprecedented position oh having staff crossing 4 generations: Baby boomers, and generation X, Y and Z all coexist in the work place, which means employers need to be able to attract, manage and retain different generations simultaneously. Can no longer speak of “one workforce” mentality => multigenerational differences demand adaptavive management approaches
  • GENERATION YPrefer flexible hours over otherbenefitsAdaptable and flexible workersTeam-focused, do not need close supervisionAccustomed to interactive capabilitiesAchievementsoriented; Needclear and consistent expectations to ensureproductivityGENERATION XDo not believe in job securityChange is goodPrefer non hierarchical, participatory structure Process more important thanproductsTechno savvyRealistic & pragmatic: have low expectations of whatworkcanoffer
  • Passer d’une gestion du capital humainà un management du développement humain
  • A travers le regard de plus de 4 000 diplômés "grandes écoles", une étude publiée par le réseau Grandes Ecoles au Féminin dresse un portrait robot de ce que sera le dirigeant de demain. Un chef d'entreprise humaniste, exemplaire, visionnaire... et féminin.En savoir plus sur http://lentreprise.lexpress.fr/manager-et-organiser/le-dirigeant-de-demain-tout-le-contraire-de-celui-d-aujourd-hui-selon-l-enquete-de-grandes-ecoles-au-feminin_31791.html#gxUGpp4bLWPKdP3r.99 
  • Plus entrepreneur que gestionnairePlus visionnaire que budgétairePlus charismatique que techniquePlus animateur de réseaux que chef hiérarchique
  • Passer du participatif au collaboratifPasser du « devoir faire » au « plaisir de faire »Au niveau managérial, les nouveaux modèles s’inspireront probablement du sport, avec l’idée d’équipe, de plaisir, de compétition. Le ludique sera la culture de l’organisation de demain.
  • Empathy, emotion, relationships, synthesis, abstraction, beauty, art, meaning
  • Je travaille quand je veux, où je veux, avec qui je veux!

Transcript

  • 1. Travailler pour soi - Denis Pennel © - 1
  • 2. LE FUTUR EST DÉJÀ LÀ. IL EST SIMPLEMENT SOUS NOS YEUX EN ORDRE DISPERSÉ WILLIAM GIBSON Travailler pour soi - Denis Pennel © - 2
  • 3. Mais si le futur du travail est déjà là, le problème est que… Travailler pour soi - Denis Pennel © - 3
  • 4. D’où vient la nouvelle réalité du travail? Travailler pour soi - Denis Pennel © - 4
  • 5. Contribution à la richesse mondiale1: La Chine est sur le point de (re)dépasser l’Europe et les USA 35 % 30 25 20 15 Révolution Industrielle 10 5 0 1500 1600 Total Western Europe 1700 1820 United States Source: Maddison (2003); extrapolation à partir de 2001 1 Calculé à partir de la contribution au GDP mondial 1870 1913 Total Latin America 1950 1973 Japan 2001 China 2050 India Travailler pour soi - Denis Pennel © - 5
  • 6. Depuis 1840, l’espérance de vie de l’Humanité ne fait qu’augmenter, soit un gain de vie de 6 heures par jour! Evolution comparée de population en âge de travailler (15-64 ans) 200% 150% 100% 1970-2010 2010-2050 50% 0% -50% Source: Deloitte Research/UN Population Division (http://esa.un.org/unpp/) It’s 2008: “Do You Know Where Your Talent Is?” 78 ans: espérance de vie dans les 1 fille sur 2 qui naît pays développés aujourd’hui sera centenaire- Denis Pennel © Travailler pour soi - 6
  • 7. La tertiarisation de l’économie Travailler pour soi - Denis Pennel © - 7
  • 8. L’instabilité des entreprises de plus en plus frappante Espérance de vie d’une entreprise de l’index Standard & Poor’s 500* 1930 75 ans 1970 2000 40 ans 15 15 ans years * Based on John Hagel’s book “The Power of Pull” (Basic Books, 2010) Travailler pour soi - Denis Pennel © - 8
  • 9. La génération Y est « accro » aux TIC… 1 sur 3 considère internet comme une ressource naturelle vitale 4 sur 5  air  eau  nourriture  abri  internet Etude Cisco World Technology report 2011 considèrent qu’internet revêt une importance vitale et fait partie de la substance même de leur vie Travailler pour soi - Denis Pennel © - 9
  • 10. En Belgique, le lien au travail reste très fort Source: Eurofound, 2012 Travailler pour soi - Denis Pennel © - 10
  • 11. Mais le lien à l’entreprise se délite 58% 56% « il faut se méfier des employeurs » « Les actes des dirigeants ne sont pas en adéquation avec leur discours" Source: Deloitte, sondage auprès de 1001 de ces diplômés en février 2012 Travailler pour soi - Denis Pennel © - 11
  • 12. La « démassification » de la société Travailler pour soi - Denis Pennel © - 12
  • 13. L’impact de la révolution individualiste sur la relation d’emploi Travailler pour soi - Denis Pennel © - 13
  • 14. « Les individus ne veulent plus appartenir, ils veulent choisir » Travailler pour soi - Denis Pennel © - 14
  • 15. Les jeunes salariés veulent choisir leurs outils de connectivité 81% 68% veulent pouvoir déclarent qu’ils devraient choisir leur équipement informatique (budget pour acheter ou apporter matériel perso) Etude Cisco World Technology report 2011 pouvoir accéder aux réseaux sociaux à partir de leur lieu de travail 6 7% considèrent que l’informatique au bureau doit être assouplie pour leur permettre de travailler de façon plus flexible Travailler pour soi - Denis Pennel © - 15
  • 16. Si le travail reste un marqueur social, il doit s’adapter à la personnalité des individus! J’existe parce que je travaille Identité sociale savoir-faire et expérience Mode de vie Travailler pour soi - Denis Pennel © - 16
  • 17. La fin de l’unité de lieu, de temps et d’action du travail Travailler pour soi - Denis Pennel © - 17
  • 18. La fin de l’unité de lieu, de temps et d’action Travailler pour soi - Denis Pennel © - 18
  • 19. Travailler pour soi - Denis Pennel © - 19
  • 20. Le travail n’est plus un endroit où aller mais une tâche à effectuer Mon bureau est là où je suis! Travailler pour soi - Denis Pennel © - 20
  • 21. Men 45% Women 19% 56% Men 5% 12% 15% 1% 70% 12% 10% 18% 10% Women 7% 89% Total EU27 employee self-employed 25% des travailleurs européens sont nomades 10% 20% 30% 40% 3% 11% 1% 1% 6% 1% 2% 2% 1% 73% 0% 4% 10% 50% 60% My employers 'my own business' premises 90% 4% 1% 100% An outside site My own home 80% 8% Clients' premises A car or another vehicle 70% 4% Other Source: Eurofound 5th EWCS - 2012 Travailler pour soi - Denis Pennel © - 21
  • 22. Un aplatissement des temps sociaux 1980-1990 2000-2010 Le travail s’invite à la maison Médias sociaux Hobbys Emotions BYOD Créativité RSE Charge de travail Management par le stress Numérisation TIC Télétravail La personnalité envahit le bureau Travailler pour soi - Denis Pennel © - 22
  • 23. En ont des horaires de travail atypiques France En Europe Aux Pays-Bas 15% 46% des travailleurs sont des indépendants (33 millions de personnes) des salariés travaillent à temps partiel Part du télétravail dans la population active : 29% 28% 18% Travailler pour soi - Denis Pennel © - 23
  • 24. Le point culminant du salariat a-t-il été atteint ?  L’échange subordination contre sécurité n’est plus garanti  Carrières ne sont plus ascensionnelles, la rémunération ne suit plus l’ancienneté  Hausse des cotisations sociales s’accompagne d’une baisse des prestations sociales  Répartition des profits se fait de plus en plus en faveur des actionnaires, au détriment des travailleurs  La relation de travail n’est plus relationnelle, elle devient transactionnelle Travailler pour soi - Denis Pennel © - 24
  • 25. Une individualisation de la consommation qui pousse à la mass-customisation Travailler pour soi - Denis Pennel © - 25
  • 26. « L’entreprise étendue » The Flexible Firm « Cultivating communities of workers will become one of the key disciplines of 21stcentury business » Thomas Malone in The Age of Hyperspecialisation (Harvard Business Review – July 2011) Travailler pour soi - Denis Pennel © - 26
  • 27. 70% de la fabrication est sous-traitée Boeing compte 28.000 sous-traitants à travers le monde Source: Les Echos Travailler pour soi - Denis Pennel © - 27
  • 28. Vers une généralisation du travail à la demande? Raccourcissement de la durée de la relation de travail Type de relation d’emploi Emploi à vie Employabilité Free lance Expertise à la demande Contractualisation CDI Diversité de contrats Relation non salariale Prestation de services Durée Décennies Années Mois/Jours Heures/ Minutes Gestion de la relation Intra entreprises Inter entreprises Projets Places de marchés en temps réel Adapté de Thomas Malone – The spectrum of jobs - 2003 Travailler pour soi - Denis Pennel © - 28
  • 29. Comment adapter le management à la révolution individualiste ? Travailler pour soi - Denis Pennel © - 29
  • 30. La coexistence (pacifique?) de 4 générations La Génération Silencieuse (1925-1945) Grande Dépression, 2ème Guerre Mondiale, reconst ruction aprèsguerre, bombe atomique, diffusio n radio & cinéma Les Baby Boomers (1946-1963) Génération X (1964-1980) Trente Glorieuses, Guerre Froide, assassinat JFK , télévision, révol ution sexuelle, décoloni sation, homme sur la Lune Chute Mur de Berlin, libéralisme économique, fina nciarisation économie, CNN & MTV, bulle Internet, crises pétrolières et chômage, SIDA, di vorces Génération Y (1981-1995) An 2000, Internet, jeu x vidéos, 9/11 scandales financiers, crise financière, médias sociaux, chômage persistant, altermondialisme, TV réalité, familles recomposées Travailler pour soi - Denis Pennel © - 30
  • 31. La Génération Y au travail  Impatiente et individualiste  Née désillusionnée  Habituée au chaos  Totalement interconnectée: le travail est moins vécu comme voie de socialisation que leurs aînés  Esprit d’équipe mais n’a pas de besoin de micromanagement  Souple et mobile  Centrée sur les résultats Travailler pour soi - Denis Pennel © - 31
  • 32. En attendant la génération Z… Non, il n’y a pas d’icônes à ouvrir, c’est un tableau noir avec des craies ! Travailler pour soi - Denis Pennel © - 32
  • 33. Aller vers une gestion personnalisée des carrières RYTHME DE CHARGE DE CARRIERE TRAVAIL MOBILITE Accéléré Source: Deloitte, Mass Career Customization Lourde Elevée Progressif Allégée Faible ROLE Leader Contributeur Travailler pour soi - Denis Pennel © - 33
  • 34. Rebâtir les termes de l’engagement contractuel La relation de travail n’est plus relationnelle, elle devient transactionnelle  Le salarié s’engage à mettre à la disposition de son employeur ses compétences et son savoir-faire, dans le but d’atteindre un objectif commun et défini à l’avance, un projet à réaliser  Le salarié n’échange plus son temps mais des compétences et de la motivation (ROWE)  D’une implication mutuelle et à long terme des deux parties, développant un sentiment d’appartenance quasi émotionnel, on passe à un des échanges à court terme dans une perspective économique de service et de rentabilité Travailler pour soi - Denis Pennel © - 34
  • 35. Le dirigeant idéal « reflet inversé » du dirigeant actuel Travailler pour soi - Denis Pennel © - 35
  • 36. Du manager… au leader  Plus entrepreneur que gestionnaire  Plus visionnaire que budgétaire  Plus charismatique que technique  Plus animateur de réseaux que chef hiérarchique  Plus catalyseur de talents que fournisseur de profit Travailler pour soi - Denis Pennel © - 36
  • 37. Mettre en place un management collaboratif Evaluation 360° Appeciative Inquiry (enquête valorisante) Responsabilisation Autonomie Coaching Apport de l’équipe à l’individu Interactions entre membres de l’équipe Partage Communauté d’intérêts Intelligence collective Travailler pour soi - Denis Pennel © - 37
  • 38. Jouer le jeu de la transparence Travailler pour soi - Denis Pennel © - 38
  • 39. Développer la gestion des talents Evolution emploi salarié aux Etats-Unis (2001-2009), en millions Type d’emplois Emplois détruits Interactions Emplois créés 4.8 Echanges incluant la résolution de problèmes complexes, expérience, contexte (ex. juristes, infirmières) Transactions Echanges qui peuvent être standardisés et automatisés (ex. vendeur, agent de banque) -0.7 Production Processus visant à convertir des matières physiques en produits finis (ouvriers, fermier) -2.7 Source: US Bureau of Labor Statistics, McKinsey Selon le cabinet Gartner, la fréquence des situations professionnelles non-routinières liées à une “connaissance tacite” (nécessitant une prise de décision fondée sur des informations non formalisées) a doublé entre 2006 et 2010 Travailler pour soi - Denis Pennel © - 39
  • 40. Vive le travail à géométrie variable! Ou l’individualisation des comportements au travail Evaluation basée uniquement sur les résultats (ROWE) Organisation du travail en mode projet Fin du présentéisme Horaires de travail flexibles Evolution de carrière personnalisée Rémunération individualisée Travailler pour soi - Denis Pennel © - 40
  • 41. Merci! Suivez moi: Denis Pennel #PennelDenis New Reality of Work La nouvelle réalité du travail Travailler pour soi - Denis Pennel © - 41