Your SlideShare is downloading. ×
Chap 1 xml
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Chap 1 xml

698
views

Published on


0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
698
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
11
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. 08/10/2009Chapitre 1 –Introduction XMLIbrahim BENLAZREGbe_brahim@yahoo.fr 1
  • 2. 08/10/2009Langage de marquage(Markup Language) Un langage de marquage est un langage qui définit les règles de marquage qui donnent une signification à la structure et au contenu des documents. Ces règles définissent la grammaire et la syntaxe du langage. Exemples de langages de marquage : HTML XML 2 2
  • 3. 08/10/2009Langage de marquage Un langage de marquage est composé : Éléments Attributs Entités 3 3
  • 4. 08/10/2009Éléments Les éléments sont les blocs de données principaux des documents XML et HTML. Exemples déléments HTML: "body" et "table". Exemples déléments XML: "livre" et "isbn". Les éléments peuvent contenir du texte, dautres éléments, ou être vides. Exemples déléments HTML vides: "hr", "br" et "img". 4 4
  • 5. 08/10/2009Attributs Les attributs fournissent de linformation additionnelle concernant les éléments. Exemple : <IMG SRC="ordinateur.gif" /> <nourriture cholesterol="30mg">frites</nourriture> 5 5
  • 6. 08/10/2009Entités Les entités sont des abréviations. Exemples : &lt; est labréviation prédéfinies du caractère < Si la chaîne de caractères Extensible Markup Language est déclarée comme une entité associée à labréviation xml, la chaîne de caractères pourra être abrégée en &xml; dans tout le document. 6 6
  • 7. 08/10/2009Historique des langages « Markup » SGML (Standard Generalized Markup Language, ISO standard en 1986) meta-langage pour définir des langages de "markup" HTML (application SGML + liens en 1990) une application SGML avec très peu de balises (tags) fixes XML (1997, -) un meta-langage plus léger que SGML adapté au Web permet la définition de langages adaptés à des besoins très variés 7 7
  • 8. 08/10/2009Besoins … On veut beaucoup maintenant, par exemple: structurer de l’information .... et la retrouver facilement .... et l’imbriquer facilement dans des applications faire des hypertextes puissants afficher et imprimer de façon flexible et jolie un format universel pour toute sortes de données et usages diffuser/échanger/stocker/chercher/..... pas juste afficher un meta-langage qui permet de créer des langages variés, .... adaptés aux besoins, mais “propres” 8 8
  • 9. 08/10/2009Insuffisances de HTML HTML a un ensemble pré-déterminé de balises Il nest pas possible de créer de nouvelles balises. HTML est un langage de présentation Les balises donnent des indications sur la manière de présenter et non sur le contenu. 9 9
  • 10. 08/10/2009CSS CSS : Cascading Style Sheet CSS est utilisé pour définir les couleurs, les polices, le rendu, et dautres caractéristiques liées à la présentation dun document. Séparer la structure et la présentation du document. Avantages : La structure du document et la présentation sont gérées dans des fichiers séparés. Changement plus facile de la structure et du contenu, Réduire la complexité de la structure d’un document, Adapter le document au dispositif d’accès. 10 10
  • 11. 08/10/2009XML 11
  • 12. 08/10/2009XMLeXensible Markup LanguageUn méta langage permettant la définition de langages adaptésà des besoins variés.Extensible et évolutif : les balises ne sont pas prédéfinies.XML = Puissance SGML + Succès HTMLReprésentation de contenus indépendamment de touteapplication.Description, structuration, stockage et échange de donnéesSéparation entre contenu et forme.Langage strict : Syntaxe rigoureuse.Adaptation aux différents types de terminaux (PC, PocketPC…) 12 12
  • 13. 08/10/2009XML vs HTML 13 13
  • 14. 08/10/2009Applications XML Langage de Schéma XML Schema Langage de Représentation OpenDocument (Open Office) MathML (Mathématique) SVG (Scalable Vector Graphics) Langage de programmation XSLT (Transformation Document XML) XPATH (Requête dans des BDs XML) XAML (Définition Interface Windows Vista) ANT (Script de compilation) Protocole d’échange de données SOAP (Simple Object Acces Protocol) 14 14
  • 15. 08/10/2009Exemple de document XML <livre> <titre> le super livre </titre> <chapitre> <numero> 1 </numero> <titre> titre du chapitre 1 </titre> <contenu> blabla blabla </contenu> </chapitre> <chapitre> … </chapitre> </livre> 15 15
  • 16. 08/10/2009Éléments et balises Tous les éléments doivent avoir une balise douverture et un balise de fermeture. Exemple : <LIVRE> . . . </LIVRE> La seule exception est lélément vide (Empty element) dans lequel il ny a pas de contenu délément et qui combine la balise ouvrante et fermante. Exemple : <prix Canada="$70.99"/> 16 16
  • 17. 08/10/2009Attributs Les attributs sont à lintérieur de la balise ouvrante dun élément. Syntaxe : attribut="valeur" Exemple : <LIVRE SUJET="XML">. Lattribut SUJET de lélément LIVRE a la valeur "XML". En XML, les valeurs doivent toujours être encadrées par des guillemets. 17 17
  • 18. 08/10/2009Entités Il existe deux catégories dentités: Entités générales Entités de paramètre 18 18
  • 19. 08/10/2009Entités générales Les entités générales sont des variables utilisées pour définir des chaînes de caractères. Elles sont utilisées pour ne pas avoir à taper de longues chaînes de caractères plusieurs fois dans un document. Exemple : &xml; pour "Extensible Markup Language" Note : Si la chaîne de caractères doit être modifiée, on la modifie seulement une fois. 19 19
  • 20. 08/10/2009Entités de paramètre Les entités de paramètre sont pré-définies dans XML Entité de paramètre Caractère &lt; < &gt; > &amp; & &quot; " &apos; 20 20
  • 21. 08/10/2009Contenu d’un document XML (1/2) Un document XML est composé déléments. Chaque élément présente des caractéristiques appelées attributs : <titre type="policier">Mort sur le Nil</titre> DTD Document Type Definition :définissent les éléments et les règles dutilisation (noms des éléments, attributs possibles pour un élément, imbrications) Si un document a une DTD associée et quil se conforme à cette DTD, il est dit valide. Sil na pas de DTD et quil suit les règles définies par XML (par exemple : ses éléments sont correctement imbriqués) il est bien formé. 21 21
  • 22. 08/10/2009Contenu d’un document XML (2/2) Un document XML peut ne pas avoir de DTD, un tel document définit son propre balisage de manière informelle. Il doit cependant être bien formé, sinon il ne sera pas affiché par un navigateur. 22 22
  • 23. 08/10/2009 Arbre d’éléments d’un document XML<?xml version="1.0"?><bibliotheque> <livre> <titre>N ou M</titre> Racine Élément Parent <auteur>Agatha</auteur> <ref>Policier-C-15</ref> </livre> bibliotheque <livre> <titre>A</titre> livre article <auteur>Arthur</auteur> <ref>Policier-D-3</ref> titre auteur ref </livre></bibliotheque> Élément Fils 23 23
  • 24. 08/10/2009A-t-on besoin de feuille de style? Le document ne contient aucune information concernant laffichage, cest sa feuille de style qui définira la présentation sur un média (Téléphone, PC, etc.). Lorsquaucune précision nest donnée quant à laffichage (pas de feuille de style) la navigateur affichera le contenu du document XML. CSS : Cascading StyleSheet XSL : XML StyleSheet Language 24 24
  • 25. 08/10/2009Structure d’un document XML (1/2) Un document XML comporte : un prologue qui contient toutes les informations autres que les données ou les éléments : Déclaration XML, DTD, instructions de traitements : <?xml-stylesheet type="text/css"?> larbre des éléments avec un élément racine Un élément possède un nom et un contenu éventuellement des commentaires : <!-- commentaire --> 25 25
  • 26. 08/10/2009Structure d’un document XML (2/2)<? xml version = "1.0" ?><? xml-stylesheet href = « biblio.xsl " type = "text/xsl" version = "1.0" ?><! DOCTYPE adresses SYSTEM " biblio.dtd"> Entête du document<bibliotheque> <livres> <livre isbn= « 01ZE" > <titre>XML pour les nuls</titre> <auteur>jean fournier</auteur> </livre> Corps du document</livres></bilbliotheque> 26 26
  • 27. 08/10/2009Document XML Bien formé (1/2) il contient une déclaration XML il contient un ou plusieurs éléments il contient un élément racine encapsulant tous les autres éléments et leurs attributs (ex <HTML> ... </HTML>) les éléments non vides ont une balise de début et de fin les éléments non vides sont correctement imbriqués (<P> <EM> ... </EM> </P>) les éléments vides ont un / à la fin de la balise avant le > les noms des balises ouvrantes et fermantes correspondent 27 27
  • 28. 08/10/2009Document XML Bien formé (2/2) un nom dattribut apparaît uniquement dans la balise ouvrante et une seule fois dans cette balise les valeurs des attributs sont entre guillemets ou apostrophes les caractères réservés sont remplacés par des références dentités (par ex. &lt; pour <) sil ny a pas de DTD, les seules entités utilisées sont celles réservées de XML &amp; &lt; &gt; &apos; &quot; sil y a une DTD toutes les entités non réservées utilisées sont déclarées dans la DTD. 28 28
  • 29. 08/10/2009Document XML Valide Un document est valide sil : est bien formé fait référence à une DTD ; se conforme à la DTD. 29 29
  • 30. 08/10/2009Exercice Écrire le fichier XML correspondant à 30 30
  • 31. 08/10/2009Bibliographie http://www.w3c.org/XML http://www.xml.com http://fr.wikipedia.org/wiki/XML http://xml.apache.org http://www.xmlsoftware.com news://comp.text.xml 31 31