Chrono mali

300 views
240 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
300
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Chrono mali

  1. 1. Chronologie intervention au Mali10 Janvier 2013 SERVAL / 10 janvier 2013 / 1 200 combattants islamistes prennent Konna et menacent depoursuivre vers le Sud et la capitale Bamako, où résident des milliers de Français.11 Janvier 2013 SERVAL / 11 janvier 2013 / le président de la République décide lintervention française.Les forces spéciales, prépositionnées au Niger, et laviation au Tchad interviennentaussitôt.12 Janvier 2013 1er RHP / 12 janvier 2013 : Opération Serval au Mali12 Janvier 2013 SERVAL / 12 janvier 2013 / le lieutenant Boiteux, pilote dhélicoptère, meurt entre Mopti etSévaré.14 Janvier 2013 SERVAL / 14 janvier 2013 : les islamistes évacuent les grandes villes du nord suite auxbombardements mais prennent Diabali (400 km au nord de Bamako).14 Janvier 2013 Op. SERVAL / 14 janvier : les islamistes évacuent les grandes villes du nord suite auxbombardements mais prennent Diabali (400 km au nord de Bamako).15 Janvier 2013 Op. SERVAL / 15 janvier : la France engage des troupes au sol pour reprendre Diabali.16 Janvier 2013 Op. SERVAL / 16 janvier : prise d’otages de plusieurs centaines d’Algériens et étrangerssur un site gazier en Algérie, en représailles à l’intervention. Elle se solde le 19 par aumoins 37 otages étrangers et un algérien tués, ainsi que 29 assaillants.17 Janvier 2013 SERVAL / 17 janvier 2013 : l’armée malienne reprend Konna.17 Janvier 2013 SERVAL / 17 janvier 2013 / reprise de Konna ; les jihadistes évacuent les villes du nord.23 Janvier 2013 1er RCP/ 23 janvier 2013 / opération SERVAL, départ pour la Côte divoire24 Janvier 2013 Op. SERVAL / Depuis leur départ de Bamako le 24 janvier 2012, les hommes du CPA 20(commandos parachutistes de l’Air n° 20) de la base aérienne 102 de Dijon, insérés ausein du GTIA 1 (Groupement Tactique Interarmes), coordonnent l’appui aérien24 Janvier 2013 Op. SERVAL / Le 24 janvier 2012, lorsque le GTIA 1 s’est élancé depuis Bamako pour unraid blindé sur Tombouctou de près de 1 000 kilomètres en 4 jours, 11 militaires del’armée de l’Air les accompagnaient : un pilote de chasse et 10 commandos parachutistes27 Janvier 2013 Op. SERVAL / le 27 janvier la colonne du GTA1 a atteint l’aérodrome de Goundam.28 Janvier 2013 Op. SERVAL / Le 28 janvier, alors que l’aéroport est sous le contrôle des forcesfrançaises et africaines, mais rendu indisponible par des obstacles, les hommes du CPA20 ont à nouveau préparé des zones de largage.30 Janvier 2013 SERVAL / 30 janvier 2013 : les forces françaises reprennent le contrôle de l’aéroport deKidal. 1 800 soldats tchadiens viennent sécuriser la ville.31 Janvier 2013 Op. SERVAL / Déjà, le 31 janvier, une mine explose sur la route, au passage d’unvéhicule militaire malien, tuant deux soldats.31 Janvier 2013 Op. SERVAL / Le 31 janvier, le CPA 20 a assuré le premier poser d’un avion HerculesC130 de la composante aérienne de l’opération « Serval » sur l’aéroport de Tombouctou.Depuis, le CTA assure la coordination des mouvements de tous les avions de transport.31 Janvier 2013 Op. SERVAL / Fin janvier, le Consulat général de France au Nigeria avait affirmé avoirreçu des menaces directes par « des groupes terroristes nigérians » en représailles de laguerre française au Mali lancée le 11 janvier.2 Février 2013 SERVAL / 2 février 2013 : la France restera « le temps qu’il faudra », dit le présidentHollande au Mali. « Le terrorisme n’a pas encore été vaincu ».6 Février 2013 Op. SERVAL / Le 6 février, une mine saute au passage d’un véhicule, toujours sur cetteroute entre Douentza et Gao, - apparemment « truffée » de mines selon les témoignages -faisant quatre morts, deux soldats et deux civils.8 Février 2013 SERVAL / 8 février 2013 : après Aguelhok, soldats français et tchadiens s’emparent deTessalit.8 Février 2013 Op. SERVAL / Le 8 février, un homme à moto habillé en uniforme de la gendarmeriemalienne se fait exploser devant un barrage de soldats. Un seul mort, le kamikaze et unsoldat blessé.10 Février 2013 SERVAL / 10 février 2013: affrontement entre un commando d’islamistes et des soldatsmaliens à Gao, cible de deux attentats suicides en 48 heures.10 Février 2013 SERVAL / 10 février 2013 / attentats suicides et attaque dun commando islamiste contredes soldats maliens à Gao. Lopération « Serval » monte à plus de 4 000 Français.12 Février 2013 Op. SERVAL / Le 12 février 2013, dans le cadre de lopération " Serval " au Mali, laviso "PM LHer " a mené une mission descorte le long des côtes ouest-africaines afin dapporterun soutien logistique aux troupes actuellement déployées au Mali.1/7
  2. 2. Chronologie intervention au Mali13 Février 2013 Op. SERVAL / Un accord de coopération entre les autorités maliennes et la Cour pénaleinternationale (CPI) ayant été signé le 13 février, plusieurs enquêtes ont aussitôt étédiligentées dans le nord du Mali (crimes dAguelhok, destruction des mausolées, etc)13 Février 2013 Op. SERVAL / A la date du 13 février , l’aviation française a procédé à plus de 970 sortiesdans le cadre de l’opération « Serval », dont plus de 170 frappes.14 Février 2013 Op. SERVAL / Entre le 14 et le 18 février, le GTIA 2 (92ème RI), appuyé par le GAM et ensoutien des FAM a lancé un raid blindé à partir de Gao vers la ville d’Almoustarat au nord,avant de rejoindre la région de Bourem plus au sud.15 Février 2013 Op. SERVAL / Le 15 février 2013, a eu lieu à N’Djamena la relève du « mandat 86 » dugroupement Terre de la force « Epervier » auquel appartiennent les éléments déployésdans « Serval ».16 Février 2013 Op. SERVAL / Le 16 février en début d’après-midi, l’ensemble des éléments s’est déployéà hauteur de Bourem. Le GTIA 2 s’est déployé aux abords de la ville afin d’en sécuriserles accès .16 Février 2013 Op. SERVAL / Samedi 16 février 2013, les soldats français de l’opération « Serval » sedéploient à l’Est du Mali pour une première mission de reconnaissance dans la région deBourem.16 Février 2013 Op. SERVAL / Le 16 février 2013, en début de soirée, les fantassins de la 1èrecompagnie du 92ème régiment d’infanterie (92ème RI) de Clermont-Ferrand sont arrivésà Gao.17 Février 2013 Op. SERVAL / 17 février 2013, les éléments ont repris leur progression en direction deGao. A plusieurs reprises des éléments ennemis ont été aperçus mais ils n’ont pasengagés le combat.17 Février 2013 Op. SERVAL / Le 17 février 2013, les derniers éléments du GTIA 1 (Groupement tactiqueinterarmes) ont quitté Tombouctou après avoir été relevés par le 1er RIMa (Régimentd’Infanterie de Marine) d’Angoulême.18 Février 2013 SERVAL / 18 février 2013 : opération pour déloger les islamistes dans l’Adrar des Ifoghas(nord-est).18 Février 2013 SERVAL / 18 février 2013 / opération de nettoyage par des militaires français ettchadiens de lAdrar des Ifoghas, le massif montagneux du Nord-est du Mali, considérécomme le sanctuaire des insurgés.18 Février 2013 Op. SERVAL / Le 18 février 2013, l’amiral Edouard Guillaud, chef d’état-major desarmées (CEMA), a reçu le chef d’état-major des armées du Sénégal, le général MamadouSow18 Février 2013 Op. SERVAL / le 18 février 2013, le Conseil de l’Union Européenne a officiellement lancéla mission EUTM MALI visant à apporter un soutien à la formation et à la réorganisationdes forces armées maliennes.18 Février 2013 Op. SERVAL / Au Nord du pays et depuis le 18 février, les soldats français et maliens ontdébuté leurs actions offensives dans le massif de l’Adrar avec l’opération « Panthère ».18 Février 2013 Op. SERVAL / Au sol et depuis le 18 février les forces françaises, maliennes ettchadiennes sont engagées dans la région de Tessalit où elles poursuivent leursopérations offensives qui visent à désorganiser les groupes terroristes et à démantelerleurs stocks.18 Février 2013 Op. SERVAL / 18 février : opération pour déloger les islamistes dans l’Adrar des Ifoghas(nord-est).19 Février 2013 2ème REP/ SERVAL / 19 février 2013 / Le sergent chef Harold Wormezeel est tué lorsl’opération « Panthère » dans le massif de l’Adrar.19 Février 2013 2 è REP / SERVAL / 19 février 2013 : deuxième soldat mortellement blessé : AdjudantHarold Vormezeele du 2èmeREP19 Février 2013 Op. SERVAL / Le 19 février 2013, peu avant 11h00, des éléments français constituésd’une section de commandos parachutistes, renforcée d’un contrôleur aérien avancé etd’une patrouille blindée en mission de reconnaissance dans le massif de l’Adrar.20 Février 2013 Op. SERVAL / Le 20 février, en début d’après-midi, un nouvel engagement a eu lieu avecles éléments français dans la poursuite de cette opération engagés dansl’Adrar permettant la neutralisation d’une dizaine de terroristes.2/7
  3. 3. Chronologie intervention au Mali20 Février 2013 Op. SERVAL / Du 20 au 24 février 2013, un détachement du groupement Terre du« mandat 87 » de la force « Epervier » s’est rendu à Bamako, afin de procéder à la priseen compte des matériels déployés au déclenchement de l’opération « Serval ».21 Février 2013 Op. SERVAL / Du 21 au 23 février 2013, l’amiral Édouard Guillaud, chef d’état-major desarmées (CEMA), s’est rendu à Ottawa à l’invitation de son homologue canadien, legénéral d’armée aérienne Thomas Lawson.21 Février 2013 Op. SERVAL / Le 21 février, le camp militaire français à Kidal a été visé par une attaquedun kamikaze à bord dun véhicule qui a explosé près du site. Le conducteur a été tué surle coup,21 Février 2013 Op. SERVAL / Le 21 février en début de matinée, un véhicule s’est élancé dans la courd’une maison transformée en dépôt de carburant civil et située à proximité de l’aéroport deKidal. Ce véhicule a provoqué une explosion et a causé la mort du gardien de la maison.21 Février 2013 Op. SERVAL / Le 21 février 2013, le GTIA 2 (Groupement tactique interarmes armé par le92ème RI) est intervenu en appui des forces armées maliennes qui étaient au contactavec des groupes terroristes infiltrés dans la ville de Gao.21 Février 2013 Op. SERVAL / Les 21 et 24 février 2013, au terme d’un mandat de cinq mois en opérationextérieure au Tchad et au Mali, près de 300 militaires du groupement terre de la force« Epervier », « mandat 86 », ont quitté le Mali et ont rejoint la France.22 Février 2013 Op. SERVAL / Le 22 février, les éléments tchadiens ont pris à parti des groupesterroristes. Immédiatement, ils ont reçu l’appui des aéronefs français sur leur zoned’opération. Pendant plus de 24 heures, les avions de chasse français se sont relayéspour appuyer les troupes au sol.22 Février 2013 Op. SERVAL / Le 22 février, après des tirs de 3 roquettes de type BM21 depuis lapériphérie de Gao, les forces armées maliennes appuyées par des éléments français ontreconnu et nettoyé la zone périphérique, ainsi que celle du centre ville.22 Février 2013 Op. SERVAL / A la suite de leur engagement le 22 février dernier, les soldats tchadiensont mené des opérations de remise en condition opérationnelle, alors que le GTIA 3 acommencé à se déployer avec l’ensemble de ses appuis (Génie et Artillerie) .22 Février 2013 Op. SERVAL / Le 22 février 2013, le module de chirurgie vitale (MCV) de Tessalit (nordMali) reçoit 66 militaires tchadiens blessés au combat.23 Février 2013 Op. SERVAL / Samedi 23 et dimanche 24 février 2013, le général Denis Mercier, chefd’état-major de l’armée de l’Air (CEMAA), s’est rendu à Bamako, Niamey et N’Djamenaafin de rencontrer les aviateurs engagés sur les sites de l’opération « Serval » .23 Février 2013 Op. SERVAL / Le 23 février dans le massif des Ifoghas, dans le Nord du Mali, de violentscombats ont eu lieu entre les troupes tchadiennes et les terroristes d’AqmiI faisant 90morts parmi les terroristes et 26 au sein de l’armée tchadienne.23 Février 2013 Op. SERVAL / Le 23 février, le porte-parole du Mouvement pour lunicité et le jihad enAfrique de lOuest (Mujao), le groupe qui a revendiqué plusieurs attentats-suicides cesdernières semaines à Gao et plus au nord, a désigné des cibles pour ses apprentisterroristes.25 Février 2013 Op. SERVAL / Le 25 février, à Gao, des reconnaissances au nord de la ville par le GTIA 2ont permis la découverte d’une trentaine de roquettes de 122 mm et des grenades à mainde différents types dont une était piégée.25 Février 2013 Op. SERVAL / Le 25 février 2013, les 200 militaires de la force « Licorne » qui ontconstitué le détachement engagé dans l’opération « Serval » dès le 12 janvier 2013, sontrentrés au camp de Port Bouët, en Côte d’Ivoire.26 Février 2013 Op. SERVAL / Le 26 février 2013, le détachement de l’opération « Serval » stationné àGao a reçu la visite du ministre de la Défense belge. Il était accompagné du chef desarmées et d’une délégation militaire belge.27 Février 2013 Op. SERVAL / Le 27 février, au cours de l’opération, un VBL du GTIA 3 a sauté sur unemine dans la zone d’In Taghlit. Deux soldats français ont été blessés dont un grièvement.Ce soldat a été évacué vers la France pour y être soigné.27 Février 2013 Op. SERVAL / Du 27 février au 2 mars 2013, en coordination avec les forces maliennes,le groupement tactique interarmes 2 (GTIA 2) a mené l’opération « Doro » à l’est de Gao,entre les villes de Djebok et Telatai.3/7
  4. 4. Chronologie intervention au Mali27 Février 2013 Op. SERVAL / Dans la nuit du 27 février, le GTIA 2 a mené une infiltration vers la zoneidentifiée comme un foyer terroriste jusqu’au village d’Imenas, à une soixantaine de km deGao.28 Février 2013 Op. SERVAL / Le 28 février 2013, des éléments du GTIA 2 et du GAM ont apporté leursoutien à une opération de sécurisation menée par les forces de sécurité maliennes(militaires et gendarmes) sur l’Île de Kadji située à quelques kilomètres seulement àl’Ouest.28 Février 2013 Op. SERVAL / Depuis le 28 février, les forces françaises ont ainsi neutralisé unequarantaine de terroristes, détruit près d’une dizaine de pick-up et un canon d’artillerie122D30, découvert des matériels et des munitions en grande quantité .1 Mars 2013 Op. SERVAL / Le 1er mars 2013, les militaires français, de la force « Épervier », étaientaux côtés des troupes tchadiennes lors d’une cérémonie en hommage aux 26 soldatstchadiens tombés lors des combats livrés dans l’Adrar.2 Mars 2013 1er RCP/ SERVAL/ 2 mars 2013 / Mort au combat du caporal Cédric Charentonmortellement touché par un tir ennemi lors des combats menés dans le massif de l’Adrar,au nord du Mali.2 Mars 2013 Op. SERVAL / A partir du 2 mars 2013, des avions C17 américains ont rapatrié deBamako à N’Djamena une quarantaine de véhicules du détachement Terre de la force« Epervier ». Une dizaine de rotations ont été nécessaires pour le retour de ces véhicules2 Mars 2013 Op. SERVAL / 2 mars : troisième soldat mortellement blessé : Caporal-chef CédricCharenton du 1er RCP.3 Mars 2013 Op. SERVAL / Le 3 mars 2013, le général Grégoire de Saint-Quentin, commandant laforce " Serval " (COMANFOR), a rencontré létat-major de la 3ème brigade " Serval ",armé par la 3ème brigade mécanisée (3ème BM) et les militaires du GTIA 2 déployés àGao.6 Mars 2013 68ème RA / SERVAL/ 6 mars 2013 / Décès du brigadier-chef Wilfried Pingaud (37 ans),mortellement touché dans un accrochage avec des groupes terroristes locaux près de TinKeraten."6 Mars 2013 SERVAL / 6 mars 2013 : quatrième soldat mortellement blessé : Maréchal des LogisWilfried Pingaud – 68èmeRAA6 Mars 2013 Op. SERVAL / Le 06 mars 2013, en début de matinée, un détachement de l’arméemalienne a été pris à partie par des groupes terroristes dans la région de Tin Keraten, aunord-est d’Imenas, à une centaine de kilomètres de Gao. Immédiatement, les avions dechasse sont intervenus.6 Mars 2013 Op. SERVAL / 6 mars : quatrième soldat mortellement blessé : Maréchal des LogisWilfried Pingaud – 68ème RAA7 Mars 2013 Op. SERVAL / Tessalit, le 7 mars 2013. Le ministre de la Défense est arrivé ce matin àTessalit, au nord du Mali, pour y rencontrer les militaires français engagés dansl’opération « Serval ». Il leur a adressé un message de fierté et d’encouragement.7 Mars 2013 Op. SERVAL / Depuis le 7 mars une opération est conduite dans le nord-est du massifdes Ifoghas. Engageant un escadron blindé sur AMX 10RC appuyé par des avions dechasse, elle vise à déstabiliser les sanctuaires terroristes qui auraient pu s’y implanter.7 Mars 2013 Op. SERVAL / 7 et 8 mars : visite au Mali de Jean-Yves Le Drian.11 Mars 2013 Op. SERVAL / Du 11 au 15 mars, 18 militaires de l’escadron « Alpha » de la force« Licorne » ont mené un détachement d’instruction opérationnelle (DIO) au profit de 62stagiaires des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) sur le camp militaire ivoirien.12 Mars 2013 Op. SERVAL / Du 12 au 17 mars 2013, près de 460 militaires du GTIA 2 ont menél’opération « Doro 3 » dans la région de Gao. Cette opération visait à neutraliser lesgroupes terroristes qui sévissent dans le secteur centre du Mali.14 Mars 2013 Op. SERVAL / Le 14 mars 2013, la cérémonie des couleurs de la base aérienne « AdjKosseï » a salué 30 années de présence et d’engagement des avions de chasse MirageF1 en Afrique. Ils laissent dorénavant leur place aux avions Rafale.15 Mars 2013 Op. SERVAL / Dans la nuit du 15 au 16 mars 2013, le détachement « Harfang » aeffectué sa millième heure de vol en soutien de l’opération « Serval ».16 Mars 2013 1er RIMa / SERVAL / Le 16 mars 2013, décès du caporal Van Dooren au cours d’uneopération dans la zone au sud de Tessalit, visant à rechercher et détruire les groupesterroristes qui s’y trouvent encore, son blindé AMX 10RCR a sauté sur un engin explosif.4/7
  5. 5. Chronologie intervention au Mali16 Mars 2013 Op. SERVAL / Le samedi 16 mars, 22 membres du contingent tchèque sont arrivés àlaéroport de Bamako. Le peloton tchèque, commandé par un premier lieutenant, est encharge de la protection de lEtat major de EUTM Mali à Bamako jusquen septembre.16 Mars 2013 Op. SERVAL / 16 mars : cinquième soldat mortellement blessé : Caporal-chef AlexandreVan Dooren du 1er RIMa17 Mars 2013 SERVAL / 17 mars 2013 : la France évalue à « plusieurs centaines » le nombre total decombattants islamistes tués.17 Mars 2013 SERVAL / 17 mars 2013 / mort dun cinquième soldat français dans lAdrar des Ifoghas ;plusieurs centaines de combattants islamistes tués.17 Mars 2013 Op. SERVAL / Dans la nuit du 17 au 18 mars, plusieurs détonations ont été entendues aunord de Gao. Le GTIA 2 a mené une mission de reconnaissance qui lui a permis dedétruire 4 tubes de lancement de roquettes 122mm.17 Mars 2013 Op. SERVAL / 17 mars : la France évalue à « plusieurs centaines » le nombre total decombattants islamistes tués.18 Mars 2013 Op. SERVAL / Le lundi 18 Mars, le ministre allemand de la Défense, M. Thomas deMaizière a visité le quartier général de la mission de formation de lUnion européenne àBamako. Il était accompagné dune délégation de son ministère, des membres duparlement européen.18 Mars 2013 Op. SERVAL / Le 18 mars, dans la région de Djebok, le GTIA 2 a conduit une opérationconsistant à déceler les terroristes qui s’approvisionnent habituellement sur le marchélocal.19 Mars 2013 Op. SERVAL / Il est arrivé sur le sol français mardi 19 mars. Le jihadiste français capturéau début du mois par larmée française dans le nord du Mali a été renvoyé en France etplacé en garde à vue dans les locaux de la Direction centrale du renseignement.19 Mars 2013 Op. SERVAL / Le 19 mars, le détachement génie d’aide à l’engagement (DGAE) estintervenu pour analyser un IED qui avait explosé contre un camion civil au Sud de Bouremquelques jours auparavant. Cette action vise à réduire la menace IED contre lapopulation.20 Mars 2013 SERVAL / 20 mars 2013 : Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) annonce l’exécution le10 mars de l’otage français Philippe Verdon « en réponse » à l’intervention de la France.20 Mars 2013 Op. SERVAL / Dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 mars, des jihadistes ont lancé unviolent assaut contre la ville de Tombouctou. Lattaque a été repoussée par les forcesmaliennes et françaises, mais elle a fait au moins un mort dans les rangs maliens.20 Mars 2013 Op. SERVAL / . Les 20 et 21 mars, une autre mission a été conduite dans la même zoneafin de désorganiser le réseau de fabrication et de poseurs d’IED à l’Est de Gao.20 Mars 2013 Op. SERVAL / Dans la nuit du 20 au 21 mars à Tombouctou, une attaque d’unecinquantaine de terroristes s’est produite . Elle visait dans un premier temps les forcesarmées maliennes puis les forces françaises en appui, présentes sur l’APOD.20 Mars 2013 Op. SERVAL / Le 20 mars, les forces tchadiennes ont réalisé la jonction avec le GTIA 3.Cette opération a permis aux EOD de détruire un pick-up qui contenait un stock importantde munitions et d’obus. Une cache contenant de l’armement et aussi des munitions.20 Mars 2013 Op. SERVAL / Les 20 et 21 mars 2013, le général d’armée Ract-Madoux, chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT) s’est rendu auprès des militaires engagés dansl’opération « Serval » au Mali.20 Mars 2013 Op. SERVAL / 20 mars : Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) annonce l’exécution le10 mars de l’otage français Philippe Verdon « en réponse » à l’intervention de la France.21 Mars 2013 Op. SERVAL / Jeudi 21 mars, lambassadeur de France à Bamako, Christian Rouyer, aété brusquement rappelé à Paris, avant la fin de sa mission. Un retour précipité dontle Quai dOrsay ne donne pas les raisons. Christian Rouyer, en poste depuis mars 2011.21 Mars 2013 Op. SERVAL / Le 21 mars, le général darmées Ract-Madoux, chef d’état-major del’armée de Terre (CEMAT), s’est rendu à Bamako, Tessalit puis Gao pour rencontrer lessoldats de la force Serval. 4 000 soldats français sont déployés au Mali aux côtés des6300 soldats des forces coalisées.21 Mars 2013 Op. SERVAL / Le 21 mars, le CEMAT a rejoint Tessalit où il a rencontré le commandantde la brigade « Serval », le général Barrera, et les troupes déployées dans la zone. Il aensuite rejoint au plus près, par hélicoptère, les militaires au contact des groupes decombat.5/7
  6. 6. Chronologie intervention au Mali21 Mars 2013 Op. SERVAL / Le 1er a eu lieu le 21 mars, vers l’aéroport de la cité ; un militaire malienavait été tué et deux autres blessés. Un jihadiste kamikaze sest tué samedi en actionnantsa ceinture dexplosifs après avoir tenté en vain de forcer un barrage militaire.21 Mars 2013 Op. SERVAL / 31/03 - 14h15 : des djihadistes se sont infiltrés dans le centre deTombouctou, au lendemain dun attentat suicide.21 Mars 2013 Op. SERVAL / 21 mars, premier attentat suicide a Tombouctou22 Mars 2013 Op. SERVAL / Depuis le 22 mars au soir, le bataillon nigérien aux ordres du lieutenant-colonel Gabriel a rejoint Ménaka dans le cadre du déploiement de la Misma au Mali.23 Mars 2013 SERVAL / 23 mars 2013 : François Hollande confirme que l’un des principaux chefsd’Aqmi, Abdelhamid Abou Zeid, a été tué fin février par l’armée française dans les Ifoghas.23 Mars 2013 Op. SERVAL / Samedi 23 mars 2013, au 1er régiment d’infanterie de marine (1er RIMa)d’Angoulême, un hommage national a été rendu au caporal-chef Alexandre Van Dooren,mort pour la France au Mali le 16 mars dernier.23 Mars 2013 Op. SERVAL / 23 mars : François Hollande confirme que l’un des principaux chefsd’Aqmi, Abdelhamid Abou Zeid, a été tué fin février par l’armée française dans les Ifoghas.24 Mars 2013 Op. SERVAL / Le 24 mars, le colonel Mistral, adjoint du général Barrera commandant labrigade « Serval », s’est rendu à Ménaka dans le cadre de la relève entre les élémentsfrançais et la Misma.27 Mars 2013 Op. SERVAL / Au Nord, le 27 mars 2013, le GTIA TAP a conduit l’opération « Tigre »dans la ville de Tessalit et sur ses abords. Cette opération de contrôle de zone et defouilles de points spécifiques visait à s’assurer de l’absence de toute présence de groupesterroristes.27 Mars 2013 Op. SERVAL / Le ministre allemand de la Coopération, Dirk Niebel, a appelé samedi(23/03) à Bamako les autorités maliennes à organiser comme prévu des élections enjuillet, condition dune reprise complète de laide allemande à ce pays plongé dans unegrave crise.29 Mars 2013 Op. SERVAL / Du 29 au 31 mars, la force « Serval » a assuré l’accueil, le transport et lasécurité d’une équipe d’experts des Nations Unies en mission de reconnaissance au Mali.30 Mars 2013 Op. SERVAL / Dans la nuit du 30 au 31 mars 2013, dans le centre ville de Tombouctou,des groupes terroristes se sont infiltrés dans la ville, en particulier à proximité dunecaserne des forces armées maliennes (FAM).30 Mars 2013 Op. SERVAL / 31/03 – 22h22 : à Tombouctou (nord du Mali), au total sept personnes,dont un soldat malien et un civil nigérian, ont été tuées depuis 24 heures . Desaffrontements sy poursuivaient dimanche soir entre soldats maliens appuyés par desFrançais.30 Mars 2013 Op. SERVAL / 01/04 – 13h04 - Les soldats maliens ont fouillé les maisons à Tombouctouce lundi, après que des rebelles islamistes se soient infiltrés au nord de la ville.30 Mars 2013 Op. SERVAL / 01/04 – 16h39 : au moins trois jihadistes ont été tués lundi à Tombouctou(nord-ouest du Mali) dans un bâtiment public où ils sétaient réfugiés et qui a été détruitpar des soldats maliens et français lors dopérations de ratissage.1 Avril 2013 SERVAL / 1er avril 2013: violences à Tombouctou (nord-ouest) où des islamistes armés sesont infiltrés.1 Avril 2013 Op. SERVAL / 1er avril : violences à Tombouctou (nord-ouest) où des islamistes armésse sont infiltrés.2 Avril 2013 SERVAL / 2 avril 2013 : 570 soldats maliens entament leur formation par desinstructeurs militaires européens.2 Avril 2013 Op. SERVAL / 2 avril : 570 soldats maliens entament leur formation par des instructeursmilitaires européens.2 Avril 2013 Op. SERVAL / Du 02 au 07 avril 2013, au camp de Lomo Nord, la force « Licorne » aachevé l’entraînement des éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) quicomposeront le Bataillon logistique (BATLOG) de la Mission internationale de soutien.2 Avril 2013 Op. SERVAL / Plusieurs opérations ont été menées ces dernières semaines :« Araouane » au Nord-est de Tombouctou, du 2 au 7 avril, mené par le GTIA2 ; opération« In Ais » du 6 au 11 avril, conduite par un millier d’hommes.6/7
  7. 7. Chronologie intervention au Mali3 Avril 2013 Op. SERVAL / Le 3 avril 2013, le député européen Monsieur Arnaud Danjean a renduvisite à EUTM Mali à la tête d’une délégation parlementaire de la sous-commission« Défense » du Parlement Européen.3 Avril 2013 Op. SERVAL / La dernière opération en date a eu lieu du 3 au 14 avril. Baptisée« Taoudenni », l’opération avait pour but de reconnaître et fouiller l’extrême Nord-ouest duMali, proche de la frontière algérienne. Bilan : pas de contact ni de cache d’arme.5 Avril 2013 Op. SERVAL / 5 avril 2013 : les responsables maliens promettent la tenue d’élections enjuillet à Laurent Fabius qui annonce à Bamako qu’un millier de soldats resteront de façonpermanente au Mali.5 Avril 2013 Op. SERVAL / 5 avril : les responsables maliens promettent la tenue d’élections en juilletà Laurent Fabius qui annonce à Bamako qu’un millier de soldats resteront de façonpermanente au Mali.6 Avril 2013 Op. SERVAL / Depuis le 06 avril 2013, le GTIA 2 renforcé de deux SGTIA du GTIA 3,appuyé par trois hélicoptères d’attaques (Gazelle et Tigre) et par des patrouilles de Mirage2000D et de Rafale, conduit des opérations de reconnaissance et de fouille.8 Avril 2013 Op. SERVAL / 8 avril 2013 : Opération pour traquer les islamistes au nord de Gao.8 Avril 2013 Op. SERVAL / Le 8 avril 2013, les premiers soldats de l’opération « Serval » sont arrivésau « sas de décompression OPEX » situé à Chypre.? La France a effectué un premierretrait « symbolique » de ses troupes du Mali.8 Avril 2013 Op. SERVAL / 8 avril : Opération pour traquer les islamistes au nord de Gao.9 Avril 2013 SERVAL / 9 avril 2013 : une centaine de soldats français quittent le Mali pour Chypre.9 Avril 2013 SERVAL / 9 avril 2013 / début du retrait des troupes françaises.9 Avril 2013 Op. SERVAL / 9 avril : une centaine de soldats français quittent le Mali pour Chypre.14 Avril 2013 Op. SERVAL / La journée du dimanche 14 avril 2013 a vu l’arrivée de 17 instructeursAllemands, spécialité « sapeurs-génie ». Ils étaient accompagnés par 2 cadres Lettons quivont renforcer l’équipe de commandement du camp de Koulikoro.15 Avril 2013 Op. SERVAL / Le 15 avril, 3 Mirage 2000D, 2 Rafale et 1 avion C135 ont quitté le Malipour la France. Ce désengagement s’inscrit dans le cadre de l’allégement du dispositiffrançais au Mali.15 Avril 2013 Op. SERVAL / A Tombouctou, depuis le 15 avril 2013, le bataillon burkinabé est aucomplet (3 compagnies et un état-major tactique). Il a débuté sa prise de consignes avecl’EAE du GTIA 2 et procède à la prise en compte de sa zone d’action .22 Avril 2013 Op. SERVAL / Le 22 avril 2013, le général Thierry Caspar-Fille-Lambie, commandant ladéfense aérienne et les opérations aériennes (COMDAOA), a embarqué pour une visitede trois jours en Afrique avec au programme des rencontres avec les aviateurs déployésdans l’opération.26 Avril 2013 Op. SERVAL / Le 26 avril 2013, conformément aux décisions du Président de larépublique, le désengagement et l’adaptation du format de la force « Serval » se poursuitavec le départ des premiers hélicoptères du groupement aéromobile (GAM).28 Avril 2013 Op. SERVAL / Dans la nuit du 28 au 29 avril, au Nord de Tombouctou, un détachementde forces spéciales a capturé un terroriste de nationalité française. Il doit être remisprochainement aux autorités maliennes.7 Mai 2013 Op. SERVAL / Le mardi 7 mai, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian présidera lacérémonie d’hommage national au sergent Duval, au 1er régiment de parachutisted’infanterie de marine, à Bayonne.7/7

×