RSLN #6 - Le temps de l'hypercitoyen !
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

RSLN #6 - Le temps de l'hypercitoyen !

on

  • 10,507 views

Blogs, forums de discussion, réseaux sociaux… L’Homo numericus écrit, revendique, se mobilise, partage ses révoltes, ses combats, ses enthousiasmes. Depuis dix ans, Internet n’en finit plus ...

Blogs, forums de discussion, réseaux sociaux… L’Homo numericus écrit, revendique, se mobilise, partage ses révoltes, ses combats, ses enthousiasmes. Depuis dix ans, Internet n’en finit plus d’élargir l’espace public. Au milieu de ce mouvement, des initiatives signent de vrais changements dans les pratiques démocratiques. Que ce soit à l’échelle des États-Unis avec l’élection de Barack Obama ou à l’échelle microlocale avec une montée en puissance des politiques participatives, quelle démocratie est en train de naître de cette nouvelle agora ? Quelles évolutions traduit-elle dans notre rapport à la chose publique ? Enquête sur l’affirmation du phénomène e-démocratique.

Statistics

Views

Total Views
10,507
Views on SlideShare
2,763
Embed Views
7,744

Actions

Likes
1
Downloads
79
Comments
0

24 Embeds 7,744

http://www.rslnmag.fr 6953
http://feeds.feedburner.com 276
http://www.frogz.fr 225
http://frogz.fr 153
http://feeds2.feedburner.com 41
http://storify.com 23
http://rslnmag.fr 20
http://hosting16.blueacacia.com 12
http://meltwaternews.com 12
http://rsln.cloudapp.net 6
http://127.0.0.1:8795 6
http://www.google.fr 2
http://www.twylah.com 2
http://regardssurlenumerique.net 2
http://www.regardsurlenumerique.fr 2
http://127.0.0.1 1
http://www.regardssurlenumerique.fr 1
https://insystem.websecure.ma 1
http://podcast.frogz.fr 1
http://yjerimj.frogz.fr 1
http://131.253.14.66 1
http://www.officemac.frogz.fr 1
http://ww.frogz.fr 1
http://webcache.googleusercontent.com 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution-ShareAlike LicenseCC Attribution-ShareAlike License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

RSLN #6 - Le temps de l'hypercitoyen ! RSLN #6 - Le temps de l'hypercitoyen ! Document Transcript

  • regards sur le numérique DÉCeMBre 2009 < grand angle > L’entreprise à l’heure des réseaux sociaux Le temps de l’hypercitoyenWeb et réseaux sociaux ont ouvert en grand les portes du débat public.Une nouvelle démocratie est-elle en train de naître ? Enquête.SPÉCIAL Interview exclusive avec Howard Dean, l’artisan de la victoirede Barack Obama.
  • 2 3 SommAIre REGARDS SUR LE NUMÉRIQUE DÉCEMBRE 2009 à LA une < GRAND ANGLE > L’entreprise à l’heure des réseaux sociaux Le temps 16 de l’hypercitoyen Web et réseaux sociaux ont ouvert en grand les portes du débat public. Une nouvelle démocratie est-elle en train de naître ? Enquête. SPÉCIAL Interview exclusive avec Howard Dean, l’artisan de la victoire Éditorial de Barack Obama. 3 <  e-democratie >regards _• Initiative de Microsoft le temps de l’hypercitoyen ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~sur le numérique France, Regards surMagazine trimestriel gratuit Par son utilisation novatrice d’Internet et des le numérique est unwww.regardsurlenumerique.fr magazine trimestrielMicrosoft France réseaux sociaux, l’élection de Barack Obama de décryptage des enjeux Depuis dix ans, Internet n’en finit pas d’élargir l’espace public.SAS au capital de 4 240 000 euros, a marqué un tournant dans l’histoire de nos démocra- culturels, économiques39 quai du Président-Roosevelt et sociaux du numérique. L’Homo numericus s’est emparé de ce tableau noir 492130 Issy-les-Moulineaux ties : mobilisation militante exceptionnellement puissante et invente un nouveau rapport entre le politique et le citoyen. Conçu commeDirecteur de la publication et structurée, taux de participation historique, rajeunis- un laboratoire d’idées enquête sur l’avènement de l’hypercitoyen.Éric Boustouller ouvert à tous, il cherche sement de l’électorat... Pour la première fois et avec uneDirecteur de la rédaction à croiser les regards SPÉCIAL Dans une interview exclusive, Howard Dean tireMarc Mossé telle ampleur, Internet a constitué un outil révolutionnaire et les perspectives les leçons de la victoire d’obama.Directrice déléguée tant de mobilisation que de communication politique. sur ce nouveau monde.2Constance Parodirédactrice en chef dans lequel nousMélanie Daboudet Au-delà de ce constat, RSLN a voulu s’interroger sur les avançons à vive allure.redaction@regardsurlenumerique.fr mutations que les nouvelles technologies apportaient à la vie 3 Le titre .2 (prononcerConception éditoriale 32Comfluence — 34 rue du Faubourg Saint démocratique ; mutations profondes ou d’apparence ? Le web « trois point deux »),Honoré — 75008 Paris accroît la transparence de la vie politique, accélère l’échange qui fait suite à .1, .2… 2 2Conception et réalisation graphique parus de novembre le reGard de…JBA — 2 rue des Francs-Bourgeois — d’informations utiles à la décision, raccourcit le temps des 2007 à janvier 2009,75003 Paris — ph.bissieres@jba.fr réponses, renouvelle le champ des possibles faisant de cha- est d’abord un clin d’œil Pierre morel-Directrice artistiqueVirginie Kahn cun d’entre nous un expert en puissance. Une partie du débat aux expressions « Web à-l’Huissieront collaboré à ce numéro 2.0 » et, désormais, Télétravail,Delphine Barbier Sainte Marie, Alice Gracel, public s’est déplacée en ligne, en sorte que le citoyen numéri- « 3.0 », utilisées pour le travail en mobilitéCaroline Marcelin, Alexandra de Panafieu, que, connecté et averti, s’exprime et s’affirme face au politique. désigner les vagues Grand anGle L’entreprise à l’heureAnne Rivière, Marie-Laure Sers. d’innovations successivesremerciements Faut-il, pour autant, en conclure que l’e-démocratie est en qui renouvellentFront Design, Shilpa Gupta marche et impose un nouveau paradigme de la vie publique ? régulièrement Internet. des réseaux sociauxPhotos non créditées L’échelon local donne, à cet égard, quelques indices. De nom- C’est aussi un seconddroits réservésImprimerie clin d’œil au jargon breuses mairies et collectivités locales organisent, sur Inter- informatique utilisé pourPoint 44 — ZA des Nations Les technologies 2.0 font leur apparition en entreprise net, le débat avec les citoyens, recueillent leurs avis et ren- eT AuSSI342 rue du Professeur-P.-Milliez distinguer les versions poussées par une jeune génération férue d’outils technologiques. 94500 Champigny-sur-Marne successives des logiciels.Document imprimé sur papier issu de forêts dent compte de leurs actions. Conditionnant par là même une Leur utilisation, encore émergente, dessine de nouvelles façonsgérées durablement, avec des encresvégétales. Point 44 est titulaire de la marque transformation du rôle de l’élu qui accepte un contrôle renforcé À partir du 15 décembre, de travailler, plus collaboratives et décloisonnées. 5 la vie numériqueImprim’Vert® qui distingue les entreprises de et continu de ses actes. Les scénarii les plus optimistes ne doi- Regards sur le numérique en bref, l’actualitél’industrie graphique soucieuses de la gestion se décline également enenvironnementale de leur activité. vent cependant pas faire l’impasse sur une interrogation sim- rendez-vous de la société numérique 36 ligne. Au menu : un blogLes opinions exprimées dans ce magazinen’engagent que leurs auteurs et ne reflètent ple : Internet permet-il aux désintéressés de la chose publique de se la réapproprier ou bien n’est-il qu’un espace d’expression nourri par de nombreux contributeurs, une Itinéraire d’un enfant du web 10 Panoramiquespas nécessairement celles de Microsoft. rubrique de débat sur des Louis van Proosdij, 41 ans, Tour du mondeConformément à la loi « Informatique supplémentaire pour les citoyens déjà engagés ? Que le web questions d’actualité, de la création numériqueet Libertés », toute personne ne désirant entrepreneur dans l’âme et passionné par permette de réintégrer dans l’espace public tous ceux qui, tou- une rubrique d’artplus recevoir le magazine peut l’écosystème numérique français. Il esten informer la rédaction jours trop nombreux, manifestent leur désenchantement du numérique, une revue 38 rePères l’instigateur de l’Open Coffee Club de Paris,(abonnement@regardsurlenumerique.fr) politique, et ses promesses seront tenues au-delà des attentes. du web quotidienne. Les indicateurs de 3.2qui annulera immédiatement son abonnement. Rendez-vous sur un espace de rencontres entre investisseurs,Dépôt légal à parution. La rédaction redaction@regardsurlenumerique.fr www.RSLNmag.fr ! créateurs de start-up et journalistes. 39 lu La sélection livres de 3.2 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • 4 5Le regArD De… LA vIe numÉrIque Pierre mo rel-À-l’huiss i e r _D é p u t é D e la lozè r eTélétravail,le travail en mobilité ¦140000 c’est le nombre record de votants à la question du jour posée le 19 novembre par MSN et M6 pour le 12:45 de la chaîne, sur la qualification de la France à la CoupeA du monde de football. ¦ En France, participentinternautes, soit le plus grand nombre de votants sur un site d’information en moyenne, 55 000 à ce sondage quotidien. pparu tardivement en France, le télétravail reste aujourd’hui mal aimé et mal compris. Dans l’esprit de nos concitoyens, il s’appa- rente exclusivement à du travail à domicile, un mode de travail pourtant extrêmement minoritaire puisqu’il concerne moins de Tous Martiens ! « regards sur le numérique » lance son bloG LUDOVIC/REA 1 % des salariés. En réalité, le télétravail cor- « Be a Martian » (« Devenez un Martien ») respond surtout aujourd’hui à l’exercice de propose depuis peu la Nasa aux internau- À partir du 15 décembre, son activité professionnelle en mobilité. Le télétravailleur circule et, grâce aux nouvelles technologies, travaille en Une personne en situation de télétravail bénéficie du même droit que les salariés en entreprise… parce tes passionnés d’astronomie. Objectif : aider l’institution à améliorer sa connaissance de votre magazine « Regards sur avion, dans le TGV, à son bureau ou encore à son domi- que justement, c’est un salarié normal ! la planète Mars, sur le principe du crowd- le numérique » se décline en ligne. cile : en somme, c’est le travailleur de demain. Pour favoriser son déploiement, rassurer les entre- sourcing qui fait réaliser à une communauté Laboratoire de réflexion La France souffre encore d’un certain décalage. prises et garantir de bonnes conditions de travail aux d’individus un ensemble de petites tâches On compte 13 % de télétravailleurs en Europe et 25 % salariés, je suis convaincu qu’il ne faut pas laisser iso- qu’un humain ou un ordinateur ne pourrait et d’expérimentation aux États-Unis contre seulement 7 % en France. Alors, lés les travailleurs en mobilité mais qu’il faut créer des accomplir seul. Sur un site web aux allu- sur les nouveaux enjeux pourquoi cette réticence ? En premier lieu, l’équipement tardif en matériel informatique des Français a ralenti télécentres pour les accueillir. Véritables plates-formes dédiées à la technologie et gérées par des animateurs, res de jeu vidéo, tous les mordus de l’es- pace vont ainsi pouvoir donner un sérieux du monde numérique, le développement et l’apprentissage des technologies elles offrent au télétravailleur un bureau où il peut se coup de main aux chercheurs de la Nasa le site RSLNmag.fr vous de l’information et de la communication. Notre retard « poser » à distance. De plus, l’ouverture de tels espaces en accélérant l’analyse des millions d’ima- proposera de suivre tient également à un frein culturel : chefs d’entreprise se ferait prioritairement dans les régions, ce qui, combiné ges enregistrées par les différentes sondes et syndicats sont majoritairement peu préparés aux à un dispositif de défiscalisation et d’exonération de envoyées sur la planète rouge. Deux tâches pas à pas le travail d’enquête © D. R. ? nouvelles formes d’organisation et de management charges sociales ad hoc, encouragerait les entreprises sont proposées aux volontaires. Pour la pre- des journalistes de l’édition mière, dont l’objectif est de cartographier la qu’implique le télétravail et lui attribuent le risque d’une dilution des responsabilités et de moindres garanties « Le télétravail à créer des postes de télétravail dans les communes rurales. Tout ceci nous place aujourd’hui face à une planète, les internautes doivent assembler, papier et d’y apporter sur les emplois. Nous sommes enfin parmi les derniers représente opportunité unique de décloisonnement des territoires comme dans un puzzle, différentes photo- vos commentaires États membres de l’Union européenne à avoir retrans- une opportunité ruraux et surtout de création de nouveaux emplois : près graphies sur un fond de carte existant pour et contributions. Également crit dans le droit français l’accord-cadre européen du de création de 400 000 à court terme ! faire correspondre les détails du relief du 16 juillet 2002 sur le télétravail. Il faut toutefois encore régler plusieurs questions paysage. La seconde consiste à compter le au menu, les billets de notre de nouveaux Pourtant, avec l’essor des technologies numériques, essentielles : quelle responsabilité en cas d’accident du nombre de cratères à la surface de la planète rédacteur en chef web le télétravail correspond à une évolution inéluctable emplois : travail ? Comment configurer le lieu de travail ? Com- rouge pour aider à déterminer leur datation. et nous nous dirigeons vers une mobilité de travail ment la médecine du travail peut-elle intervenir ? Nous Pour les moins minutieux, le site offre surtout et sa revue quotidienne près de 400 000 accrue. Malgré les craintes que nourrissent encore à à court terme. » avons donc, plus que jamais, besoin de débattre sur ce l’occasion d’une jolie promenade sur Mars, à des meilleurs morceaux son égard les entreprises et les salariés, le télétravail, c’est indéniable, présente d’immenses avantages : en sujet : la discussion parlementaire permettra d’éclaircir notre conception actuelle du télétravail et de nous la découverte d’images et de vidéos inédites. http://beamartian.jpl.nasa.gov/ de la blogosphère, des contribuant à renforcer l’équilibre vie personnelle-vie demander quelles garanties supplémentaires apporter questions d’actualité soumises aux professionnelle, en réduisant les temps de trajet domi- au télétravailleur. Mais il ne faut pas perdre de temps. regards aiguisés d’un panel d’experts cile-travail, en diminuant le stress, en améliorant les Au moment où se pose de manière criante la probléma- performances. En outre, intégré au code du travail, il tique de l’emploi, en plein Grenelle de l’environnement, et de l’art numérique à profusion. offre au salarié un socle de garanties : forme de travail le télétravail nous propose une forme d’organisation de rendez-vous sur basée sur le volontariat, il repose sur un principe de réversibilité et doit être mis en place dans un système l’entreprise qui est pionnière. Il est temps que nous réalisions que le télétravail peut être un vivier inespéré www.rSLnmag.fr ! gagnant-gagnant pour l’employeur et l’employé. pour la création d’emplois. ■3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.0_regarDs sur le nuMÉrique
  • 6 7 LA VIE NUMÉRIqUE LA VIE NUMÉRIqUE ¦+30 % C’est le bond réalisé par les ventes sur pÉDaGoGIe Internet, en France, au troisième trimestre le mélange 2009, par rapport au troisième trimestre 2008. ¦ Source : Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) et Médiamétrie. gagnant Les élèves, dont les cours combi- nent méthodes traditionnelles et © CASEy RODGERS/AP IMAGES FOR XBOX enseignement en ligne, obtiennent < les favoris de > de meilleurs résultats que ceux qui sont cantonnés à l’un ou à l’autre. Le web C’est le résultat d’une étude que© CANAL + mAyA LAuquÉ vient de publier le ministère amé- en vo ricain de l’Éducation. JOURNALIStE Et CO-PRÉSENtAtRICE DU FORUM DE L’INFO, L’ICANN, organisme Ses auteurs, membres de SRI Inter- DU LUNDI AU VENDREDI DE 12H à 14H, SUR I tÉLÉ américain chargé national (ex Stanford Research Ins- de la régulation titute), ont recensé 1 132 études France info La nouvelle Facebook Comme Terres de charme d’Internet, vient menées entre 1996 et 2008 sur version du site est d’officialiser l’introduction différents programmes éducatifs de nombreux internautes, Quand j’ai envie des « noms de domaines américains conduits intégralement parfaitement réussie. Facebook a bouleversé de m’évader du travail, internationalisés ». ou partiellement sur Internet, et en La navigation y est la manière dont quand le temps est trop À partir de 2010, ont analysé dans le détail 99. intuitive et il est très je communique avec maussade, je me rends sur les pays pourront créer facile de retrouver mes amis. Mais c’est le site Terres de charme. des adresses web projet natal l’intégralité des également une source Les photographies me font Une grande interactivité en chinois, arabe, hindi… Les élèves sous-diplômés ou adul- Quand le jeu vous projette chroniques de la station d’information très utile instantanément voyager ; et plus seulement et l’interview de l’édition pour l’ensemble en un clic, je me retrouve tes seraient les plus réceptifs à ces dans l’alphabet latin. matinale. À souligner : des journalistes. aux Seychelles ou nouvelles méthodes mixtes d’en- Une évolution logique la mise en page Je suis ainsi inscrite en Afrique du Sud. quand on estime que, Nom de code : projet Natal. profondeur reproduit en 3D la ments, obéissant au geste et seignement. originale qui offre à un nombre incroyable J’aime flâner sur ce site sur 1,6 milliard Sortie prévue : automne 2010. pièce dans laquelle se situe le à la voix. Le projet Natal peut Et cela d’autant plus que les outils une vision panoptique de groupes, pour suivre et préparer un voyage d’internautes, plus Microsoft invente une nouvelle joueur et un micro multicouche même détecter les change- technologiques sont véritablement de l’actualité ! les principaux débats à l’étranger, que je ne fais, de la moitié utilise façon de jouer aux jeux vidéo, enregistre les voix des joueurs, ments d’émotion dans la voix intégrés à la dynamique pédago- “  www.franceinfo.fr d’actualité. “  au final, jamais ! www. un alphabet non latin. sans manette, à partir de la en extrayant le bruit ambiant. du joueur ! gique (outils collaboratifs, mes- “  www.facebook.fr terresdecharme.com console Xbox. Résultat : le joueur interagit Une révolution du jeu vidéo sagerie instantanée, vidéo…) et Intégrés à la console, une avec son alias à l’écran, qui sortie tout droit des laboratoi- invitent les élèves à interagir avec caméra permet la reconnais- reproduit, de manière extrême- res de Microsoft Research de leur professeur, au-delà de la tradi- sance faciale, un capteur de ment réaliste, tous ses mouve- Cambridge, au Royaume-Uni. tionnelle posture d’écoutant. presse en lIGne le modèle payant revient en force 15 nouvelles DÉMarches aDMInIstratIves sur Internet Payant, gratuit, mix des deux, la presse tradi- poration de Rupert Murdoch, le Times vient que la même chose arrive pour l’information. » tionnelle tâtonne encore dans sa recherche ainsi d’annoncer que son édition Internet En France également, plusieurs titres phares de S’inscrire sur les listes électorales (2 millions de personnes sont concernées du bon modèle économique en ligne. Après le deviendrait payante dès le printemps 2010. Pour la presse se convertissent au modèle payant. chaque année), remplacer sa carte d’identité, son passeport ou son permis passage au tout-gratuit des éditions web de son rédacteur en chef James Harding, au-delà Dans sa nouvelle formule web, lancée en sep- grands titres comme le New York Times il y a de la simple recherche de rentabilité, il s’agit tembre dernier, Libération a ainsi enrichi son de conduire en cas de perte, recenser les jeunes de plus de 16 ans, ou encore deux ans, c’est désormais le modèle payant qui avant tout de « s’attaquer à la culture du gratuit. volet payant et réduit le volume des contenus faire des demandes d’allocations pour des personnes handicapées… séduit les éditeurs. À l’instar du Wall Street Journal, l’autre titre Nous l’avons vue quasiment détruire l’industrie musicale, explique-t-il. Nous ne pouvons pas gratuits. Le Figaro et L’Express réfléchiraient également à l’intégration, courant 2010, d’un Voilà quelques-unes des nouvelles démarches que les Français peuvent phare et seul site payant du groupe News Cor- nous permettre en tant qu’entreprise ou société espace payant sur leurs sites respectifs. désormais faire sur Internet sur le site https://mon.service-public.fr 3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • 8 9LA VIE NUMÉRIqUE LA VIE NUMÉRIqUE¦14 millions, c’est le nombre de vidéos vues pour le seul troIs QuestIons À MaGalI cIprIanI Directrice d’Adage, cabinet d’études qualitatives, Magali Cipriani mois de septembre sur M6 Replay, le service de catch- a mené pour Microsoft une étude sur les perceptions par les parents des pratiques numériques de leurs enfants. De cette réflexion est up TV (télévision de rattrapage) de M6, qui permet né le site www.cestplusnet.fr, premier guide interactif dédié auxde visionner en streaming une partie des programmes diffusés dans parents.la semaine. Le rattrapage serait-il le second souffle de la télévision ? ¦Source : M6. l’e-parentalité DaneMarK HbO Lance ou une nouvelle facette Passe ton bac d’abord… la série en kiT du métier de parents sur Internet ! Le webfilm est en train L’étude que vous avez dirigée tal mais qui y ont renoncé après des peer Bork, de gagner ses lettres montre l’ambivalence des parents difficultés techniques de navigation et de noblesse. La chaîne face à la question des dangers par manque d’information ; ceux qui ne pionnier de la américaine HBO, associés à l’usage d’Internet. sont ni utilisateurs ni réfractaires ; et les qui produit et diffuse L’ambivalence se joue sur deux injonc- utilisateurs désimpliqués qui ont activé bio-informatique, les séries télévisées tions : l’impossibilité de couper son le contrôle parental sans en connaître parmi les plus innovantes enfant de l’ouverture au monde qu’offre les fonctionnalités précises. La majorité au firmament du paysage audiovisuel, Internet, devenu un outil indispensable d’entre eux se sont déclarés intéressés vient de lancer socialement ; et l’impératif de le proté- mais gênés par la mise en œuvre de de la science en ligne une websérie © JUICES IMAGES/PHOtONONStOP des plus prometteuses. ger des dangers qui y sont associés. Des cet outil. Ce qui nous a amenés à nous Conçue spécialement dangers dont les parents n’ont d’ailleurs poser la question d’un apprentissage pour Internet, qu’une vision parcellaire. Pour leur dédié aux parents. Le prix Microsoft 2009 de la Royal Society et HBOImagine propose enfant de moins de 10 ans, les parents de l’Académie des Sciences, d’un montant une nouvelle construction ont l’image du prédateur qui va rompre Justement, vous parlez de de 250 000 euros, a été remis à Peer Bork, narrative. Comme dans une bulle protectrice. Pour les plus de l’avènement d’une e-parentalité. directeur de recherche à l’European Molecu- un jeu vidéo, l’internaute 10 ans, ils craignent, au contraire, qu’il Un parent qui n’a pas d’information est lar Biology Laboratory (EMBL) à Heidelberg est invité se fasse happer par un ailleurs et soit disqualifié. Il a du mal à imaginer les (Allemagne). à reconstituer la trame entraîné dans des pratiques addictives. dangers réels et à amorcer un dialogue Ce prix récompense chaque année des scien- de la série, en navigant Le danger, pour eux, vient toujours de crédible avec son enfant. Nous sommes tifiques européens qui ont contribué de façon à travers des séquences l’extérieur. en effet la première génération à devoir majeure aux progrès de la science grâce à filmées, retraçant tout (ré)inventer dans notre métier de l’informatique. Quatorze lycées danois mènent lités à rapprocher l’historique depuis plus de dix ans, rendre les histoires et points Comment réagissent-ils par parents et, notamment, avec les nou- Considéré comme un pionnier de la bio-infor- depuis la rentrée une expé- des sites consultés de la copie leurs devoirs et même effectuer de vue des personnages. rapport aux logiciels de contrôle velles technologies. Avoir accès, de la matique, Peer Bork est récompensé pour ses rience pilote inédite : les élèves rendue par l’élève et, en cas de leurs contrôles directement Si le scénario n’est parental ? maison, au monde entier de façon quasi recherches sur les relations entre le micro- de dernière année de lycée fraude, exclure ce dernier de sur ordinateur. « Si nous vou- guère original (drames Chez ceux qui nourrissent le plus de illimitée nous force à y intégrer une nou- biome humain – la communauté de tous les peuvent se connecter à Internet l’établissement. lons être une école moderne conjugaux, corruption, fantasmes à l’égard des dangers d’In- velle facette. Le contrôle parental ne micro-organismes qui vivent dans et autour attentats…), pendant leurs examens. Encore au stade expérimental, et apprendre aux élèves des ternet, on trouve les plus « contrôlants » remplace pas leur propre vigilance. Il du corps humain –, et plusieurs caractéristi- la reconstitution Moyennant quelques règles du cette mesure devrait être géné- choses pertinentes pour leur qui installent l’outil comme un bouclier. s’agit de trouver le bon équilibre entre ques individuelles (l’âge, l’héritage ethnique, de l’intrigue n’est, jeu, toutefois. Si la communica- ralisée à l’ensemble des éco- vie, nous devons leur expliquer A l’autre bout, il y a les non-utilisateurs la posture qui consisterait à les culpa- l’état de santé, les habitudes alimentaires, pour autant, tion avec d’autres lycéens ou les du pays dès 2011, si l’essai comment utiliser Internet », convaincus qui opposent un refus idéo- biliser et celle qui les transformerait en certains traits génétiques). pas des plus aisées. toute personne de l’extérieur s’avère concluant. souligne, au journaliste de la logique à tout frein, estimant que « c’est « flics ». ll faut les guider pour les rendre Ses travaux ont également contribué à propo- Avis aux détectives est interdite, tous les sites web, BBC, Sanne Yde Schmidt, res- comme ça qu’on grandit ». La majo- qualifiés. Pour cela, ils ont besoin d’être ser une nouvelle représentation de l’arbre de amateurs ! en revanche, sont autorisés. Une évolution naturelle ponsable du projet dans l’un http://hboimagine.com rité des parents évolue entre ces deux accompagnés dans l’éducation à l’e- la vie (cf. illustration), qui reconstitue le che- Pour parer à tout risque de pla- Une évolution naturelle dans des établissements pilote, le extrêmes. On trouve les « abandonnis- parentalité, un nouveau versant de la minement biologique des espèces vivantes giat, les correcteurs sont habi- un pays où les élèves peuvent, lycée Greve, à Copenhague. tes » qui ont installé un contrôle paren- parentalité. présentes aujourd’hui sur la Terre.3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • 10 11PAnorAmIqueS PANORAMIqUES Les 1 001 facettes de la « motion capture » ~~~~~ _• La rédaction vous invite à découvrir trois déclinai- utilisée pour la création animée, la « motion capture » sons originales de la « motion capture », une tech- trouve aujourd’hui des applications inattendues, de nique qui permet, grâce à des capteurs placés sur le la création de meubles avec le collectif suédois Front corps humain, d’enregistrer les mouvements et de les Design aux installations interactives avec la jeune convertir en modèle numérique. traditionnellement artiste indienne Shilpa Gupta.< design > FRONT DESIgN_SUèDE Collectif de designers suédoises basées à Stockholm, Front Design propose une approche révolutionnaire de la création de meubles. Les quatre artistes dessinent dans l’air les meubles qu’elles imaginent. Grâce à des capteurs placés sur leurs mains, leurs mouvements sont alors convertis par ordinateur en un modèle numérique en trois dimensions envoyé ensuite à une machine qui le transforme en prototype de résine. Cette combinaison audacieuse de la « motion capture» et de la stéréolithographie, technique de prototypage rapide, permet aux artistes de voir prendre corps instantanément ce qu’elles ont imaginé et créé du bout des doigts. “ http://www.frontdesign.com ~~~~~~~~~ _• Distribué par Friedman Benda Gallery in New York. “  www.friedmanbenda.com3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • 12 13 PANORAMIqUES PANORAMIqUES < cinema 3d > LA NUIT DES ENFANTS ROIS_FRANCE Classique de la science-fiction française, La Nuit des enfants rois, chef-d’œuvre de Bernard Lenteric, publié en 1981, ne pouvait connaître au cinéma qu’une adaptation révolutionnaire. Antoine Charreyron, jeune réalisateur français de courts métrages d’animation, issu de l’univers du jeu vidéo, relève le pari en transposant le livre dans un univers animé inédit, dont le décor évolue en fonction de l’état émotionnel des personnages. Pour retranscrire les attitudes et expressions de chaque comédien, le réalisateur a choisi la « motion capture ». Si cette technique a déjà été utilisée dans plusieurs films comme Le Seigneur des anneaux, Shrek ou Renaissance, Antoine Charreyron a fait ici appel à une technologie spé- cifique pour exprimer le plus finement possible les émotions du visage des personnages – un brevet a même été déposé pour la capture des mouvements de l’œil. Après avoir été enregistrés, le moindre battement de paupière, les gestes les plus subtils sont ainsi transférés sur les person- nages 3D qui se meuvent avec un réalisme incomparable. Rendez-vous dans les salles obscures à l’automne 2010 pour découvrir un nouveau genre de cinéma ! ~~~~~~~~~ _•© VIKtOR ANtONOV – 2009 FIDÉLItÉ PRODUCtION – ONyX FILMS
  • 14 15PANORAMIqUES PANORAMIqUES < installation > SHILPA gUPTA_INDE Invitée par le musée d’Art contemporain du Val-de-Marne, Shilpa Gupta, artiste indienne née en 1976, a conçu une œuvre interactive destinée à bousculer les réflexes contemplatifs du public. Intitulée Untitled, cette installation propose de prendre part à un jeu d’ombres et de lumières dont le spectateur devient acteur. L’action se déroule dans une salle fermée qui peut accueillir jusqu’à sept personnes. Sur un mur blanc, l’image de chacun des participants est projetée grâce à des capteurs de mouvements qui enregistrent leurs gestes et un logiciel qui les détoure. Petit à petit, le mur est également envahi d’objets divers (une corde, des instruments de musique…) sous lesquels les silhouettes du public se retrouvent enfouies. La volonté de l’artiste : symboliser de manière ludique la course à la consommation dont nous sommes à la fois acteurs et victimes. “  www.flyinthe.net/~~~~~~~~~ _• PHOtOS JACqUES FAUJOUR © ADAGP, PARIS 2009.3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • 16 17à LA une LE tEMPS DE L’HyPERCItOyEN ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ < e-democratie > ~~~~~~~~~~~~~~~~ _• le temps de l’hypercitoyen ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Blogs, forums de discussion, réseaux sociaux… L’Homo numericus écrit, revendique, se mobilise, partage ses révoltes, ses combats, ses enthousiasmes. Depuis dix ans, Internet n’en finit plus d’élargir l’espace public. Au milieu de ce mouvement, des initiatives signent de vrais changements dans les pratiques démocratiques. Que ce soit à l’échelle des États-Unis avec l’élection de Barack Obama ou à l’échelle microlocale avec une montée en puissance des politiques participatives, quelle démocratie est en train de naître de cette nouvelle agora ? Quelles évolutions traduit-elle dans notre rapport à la chose publique ? Enquête sur l’affirmation du phénomène e-démocratique. EnquêtE : AlicE GrAcEl. illustrAtions : GiAnpAolo pAGni ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • 18LE tEMPS DE L’HyPERCItOyEN Le blog n’est pas un espace médiatique. On vient y chercher4 un contenu novembre 2008 : t-il l’implication de ceux qui sont déjà de référence Barack Obama mobilisés ou cela permet-il à ceux qui se pour se forger sa devient le premier sont éloignés de la chose publique de se président noir des réinvestir ? propre opinion. États-Unis. Histori- que, l’élection l’est à les frAnçAis conquis plus d’un titre. De PAr le web 2.0 l’avis de tous les En France, depuis quelques années, on observateurs, la cam- assiste à une explosion des réseaux sociaux, Linkfluence, spécialisée dans le web 2.0. pagne électorale du des forums* et des blogs*, communément L’ensemble de ces outils crée un espace nouveau président marque un tournant dans appelés web social* ou web 2.0. Aujourd’hui, ouvert et collaboratif, sorte de gigantesque notre vie politique. Deux millions d’activis- il existerait environ 100 000 blogs réguliè- agora nourrie par les échanges sans cesse tes inscrits sur le site My.BarackObama. rement mis à jour1. Sur les deux tiers d’inter- renouvelés de millions d’individus à travers com, une présence massive sur toutes les nautes français, 58 % participent à des blogs, la planète. La multiplication de ces plates- plates-formes hyperconnectées (MSN, forums et réseaux sociaux 2. Ce qui place la formes semble donner une audience poten- MySpace, Facebook*,Twitter*), des milliers France dans la moyenne européenne, mais tiellement illimitée à ces voix. de réunions de mobilisation organisées loin derrière la Corée du Sud et les États-Unis, Mais comment circulent les idées sur *Glossaire spontanément à travers les États-Unis… et, où respectivement 93 % et deux tiers des ce vaste espace ? Prenons l’exemple des au final, 170 millions de dollars récoltés internautes y sont actifs 3. blogs. « La blogalaxie marche à la sociabi- grâce aux levées de fonds sur Internet, un Devenus des adeptes du web 2.0, les lité », explique Nicolas Vanbremeersch, BLOg FACEBOOK TROLL TWEETS taux de participation record (63 %) et près internautes français utilisent en masse ces ancien blogueur politique, connu sous le Site Internet rédigé comme Site de réseau social créé Expression qui désigne De l’anglais tweets signifiant de 13 millions de participants à la campa- outils pour exprimer leurs opinions, faire nom de Versac et fondateur de Spintank, un carnet de bord ou un journal en 2004 pour les étudiants un provocateur sur Internet, gazouillis. Messages courts gne. Le fantasme absolu de tout homme passer des informations et débattre en ligne. une agence de communication. « Ils sont intime (certains disent de l’université de Harvard dont le but est de créer envoyés depuis la plate-forme politique. À l’heure où les partis politiques « Les conversations au sein du web social tenus par des individus qui commentent tel « extime »), constitué de billets et étendu au grand public la polémique au sein des Twitter (maximum 140 signes). français affûtent leurs armes sur Internet en se déroulent sur des médias – blogs type ou tel événement auprès d’un petit réseau. » agglomérés au fil du temps, en 2006. En septembre 2009, espaces de discussion en ligne souvent classés du plus récent en n’étant jamais d’accord, WEB SOCIAL OU WEB 2.0 vue de l’élection présidentielle de 2012, Skyblog, presse en ligne –, dans des zones Dans l’univers des blogs, chacun se fait une il rassemblait plus au plus ancien. de 300 millions de membres attaquant sur la forme, Expression qui décrit quelles leçons vont-ils en tirer ? Si les Amé- de discussion – forums, nano-conversations réputation, noue des amitiés ; bref, on socia- (source : Facebook). pratiquant le hors sujet… l’évolution d’Internet vers ricains semblent s’être réconciliés avec la de type Twitter* – ou des espaces d’interac- bilise. « Pour établir sa légitimité en ligne, ce E-gOUVERNEMENT une plus grande ouverture politique, comment en France s’inspirer de tion et de mobilisation – réseaux sociaux du qui compte, c’est également la capacité à Désigne l’utilisation par les FORUM INTERNET TWITTER à l’utilisateur, qui devient actif ce grand mouvement de revitalisation type Facebook, MySpace, site d’échanges filtrer de l’information », complète la socio- administrations publiques des Site d’échanges et de débats Outil de microblogging et créateur de contenus. démocratique ? Au-delà de l’efficacité élec- de vidéos tel Dailymotion, etc. », explique logue Sophie Pène. « Dans un monde de plus technologies de l’information en ligne sur lequel permettant d’envoyer torale, Internet peut-il devenir un outil de Anthony Hamelle, dirigeant de la société en plus complexe, poursuit-elle, être d’ac- et de la communication les discussions prennent à son réseau des messages WIKI dynamisation du lien entre les citoyens et cord ou pas ne veut plus rien dire. Il n’y a (TIC) pour rendre les services la forme d’un fil de courts courts, les tweets, décrivant Espace de travail partagé sur 1.Source : Linkfluence. leurs représentants ou est-ce une simple 2. Source : ibid. pas d’adhésion sans travail d’expertise publics plus accessibles messages à publication l’action ou la pensée lequel les contenus peuvent illusion de la média-sphère ? Cela favorise- 3. Source : Forrester.com préalable. » Au départ, Suite page 21 >>> et plus performants. instantanée ou différée. du moment. s’élaborer à plusieurs mains.3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • 20 21LE tEMPS DE L’HyPERCItOyEN LE tEMPS DE L’HyPERCItOyEN Ces espaces d’expression Trois questions à… André Santini innovants consacrent Cet ensemble d’expertises spontanées, cette galaxie de nouveaux espaces d’infor- tisanes 4. Les internautes français privilé- gient les communautés « expertes » : 100 à «Avec Internet, la démocratie a progressé en aujourd’hui une mations et d’échanges constituent l’épine dorsale du web influent. « Le web influent 200 sites d’éditorialistes commentent les sujets du moment, certains sous l’angle du renforçant la transparence des décisions politiques » nouvelle forme est animé par les passions et centres d’in- térêt de millions d’individus, il est doté de droit tel le site de Me Eolas, qui compte 15 000 visiteurs par mois 5 ; d’autres sous aux États-Unis restera comme un jamais le risque de voir la démocra- de démocratie ses propres leaders et ne s’endort jamais », souligne Anthony Hamelle. celui de l’économie comme les blogueurs d’Econoclaste 6. modèle du genre. On accède aux tie d’opinion dominer les débats participative. L’espace du web se découpe en ter- un engAgement Politique informations publiques ou aux pro- publics n’aura été si vif. La démocra- ritoires d’opinions : en France, il existe grammes politiques comme jamais tie d’opinion puise sa légitimité dans aujourd’hui 150 communautés d’intérêts en quelques clics dans l’histoire tandis que les relais le nombre et s’oppose à la démocratie >>> donc, le blog n’est pas un espace différents – de l’économie au sport, en pas- De l’avis des observateurs, Internet et ces d’opinion se sont multipliés, notam- fondée sur une légitimité institution- médiatique. On vient y chercher un contenu sant par l’automobile ou la cosmétique. espaces d’expression innovants consa- ment avec les blogs et les réseaux nelle organisée autour de l’élection de référence pour se forger sa propre opi- Ces communautés ne sont pas forcément crent aujourd’hui une nouvelle forme de sociaux. des représentants du peuple. nion. Au-delà d’une expertise reconnue ou reliées, ni politisées, à l’instar des milliers démocratie participative. D’abord, parce Nous avons assisté à ces évolu- Les hommes politiques sont-ils d’une notoriété, on vient découvrir une de blogs consacrés à la cuisine ou à la voile. qu’ils baissent les droits d’entrée, >>> tions sans grande surprise car cela élus à partir de convictions qu’ils vision personnelle, un regard neuf, original, Sur les 100 000 blogs actifs en France, on 4. Source : www.observatoire-presidentielles.fr était annoncé par les spécialistes du ont su défendre ou doivent-ils faire complémentaire ou en réaction aux médias dénombre seulement quelques milliers de 5. http://maitre-eolas.fr/ sujet qui ont participé au Forum mon- valider en temps réel les décisions traditionnels. sites qui se répartissent par affinités par- 6. http://econoclaste.org.free.fr/dotclear/ dial de l’e-démocratie dès l’an 2000. à engager ? Le citoyen devient ici le Notamment Phil Noble, le fondateur meilleur expert, son avis s’impose- de PoliticsOnline, qui est venu, cha- t-il ? Ce sont des questions légitimes que année, nous expliquer la révolu- que tout citoyen doit se poser. tion numérique en marche. L’élection de Barack Obama a confirmé sa thèse : Au niveau plus local l’Internet a changé la politique. de votre commune, comment les cinq conseils AU politiqUe 2.0 déBUtAnt les rapports citoyens-élus ont-ils quelles tendances se dessinent évolué depuis le lancement Regards sur le numérique a demandé à nicolas Vanbremeersch, fondateur de l’agence Spintank, d’indiquer les cinq conseils clés à suivre pour les années à venir ? Allons- des premières initiatives pour tout candidat à la politique avant de se lancer dans l’aventure du web 2.0. nous assister à l’avènement de de démocratie participative ? 1 3 l’hypercitoyen ? Nous n’avons pas attendu, à Issy- ÊTRE À L’éCOUTE écoute. En un mot, savoir ÊTRE SINCèRE Dans un premier temps, rendre L’utilisation des technologies de les-Moulineaux, l’Internet pour faire « Il s’agit d’une première être empathique sans jamais « Il ne faut pas hésiter compte de son action, mettre l’information et de la communica- de la démocratie participative. Nous étape essentielle. Il faut oublier votre objectif. à dire qu’on n’écrit pas à la disposition des internautes tion, de l’email aux réseaux sociaux avons mis en place, dans les années écouter les personnes qui Cela vous aidera à définir votre l’intégralité des contenus les données nécessaires à la comme Facebook ou Twitter, en pas- 1980, des organes de consultation parlent de vous et de vos stratégie online. » de son blog, qu’on n’anime pas compréhension de ses décisions, VILLE D’ISSy-LES-MOULINEAUX André Santini, 2 La ville d’Issy-les-moulineaux ancien sant par le téléphone mobile, a fait représentatifs comme le conseil sujets sur Internet. Soyez tout seul sa page Facebook. c’est un très bon début ! » TENIR SES 5 vient d’organiser la dixième ministre, ses preuves. La démocratie a pro- des jeunes, le conseil des aînés, les curieux des autres et de ce D’ailleurs, les internautes n’en PROMESSES S’INVESTIR édition du Forum mondial député gressé, en renforçant la transparence conseils de quartier ou le conseil éco- qu’ils peuvent vous apporter, attendent pas tant ! des Hauts- « Rien de bien PERSONNELLE- de l’e-démocratie. quels des décisions politiques, l’accès aux nomique et social. de leur envie de partager avec La sincérité, c’est d’expliquer de-Seine révolutionnaire avec ce MENT enseignements pour la cyber- informations et en permettant à tout De même, aucun projet ne voit le vous des remarques, des qu’une équipe est à ses côtés. » et maire conseil ! Mais il s’agit surtout « Sur le web communautaire, 4 démocratie peut-on tirer de ces d’Issy-les- citoyen de s’investir au service de ses jour sans avoir été présenté à la popu- propositions, des idées. Mais de prouver qu’on tient ses SE PLACER DANS le gain est proportionnel à dix dernières années ? Moulineaux. idées. De nouvelles pratiques poli- lation lors de réunions publiques. Le gardez l’esprit lucide sur ce promesses. Si vous ouvrez UNE LOgIqUE l’investissement personnel. L’actualité montre tous les jours tiques apparaissent à l’ère numéri- web a facilité la diffusion et le partage qu’ils disent et ce qu’ils un compte sur Twitter, il faut D’APPRENTISSAgE Ce qui, au final, n’est pas très que l’usage des TIC, de l’email à que. des informations sur nos projets. Les attendent de vous en retour. Il donner des signes tangibles « L’humilité par rapport à l’outil compliqué. Ne pas se placer Facebook, en passant par le mobile, Jamais la possibilité de s’expri- échanges avec la population, qu’ils faut aussi accepter l’échange, que vous allez twitter permet d’en appréhender dans une logique d’émission pèse sur les événements. De nouvel- mer n’aura été si facile. L’imprimerie soient physiques ou électroniques, le dialogue, rebondir sur les à intervalles réguliers. Si vous au fur et à mesure toutes les de contenus mais devenir les pratiques politiques sont appa- a permis aux gens de lire, l’Internet restent la base de la démocratie commentaires que les ne le faites qu’une fois composantes. Vous n’êtes pas son propre média pour capter rues, et l’élection de Barack Obama leur permet d’écrire. En même temps, locale. ■ internautes vont laisser, leur de temps en temps, vous obligé de faire, dès le départ, l’attention. Et apprendre à rendre donner la preuve qu’on les perdez en crédibilité. » le choix du tout-participatif. public ce que vous faites. »3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • 22 23LE tEMPS DE L’HyPERCItOyEN LE PHÉNOMÈNE E-DÉMOCRAtIE LE tEMPS DE L’HyPERCItOyEN La participation >>> à savoir le coût et les efforts que premier réseau local de débat participatif une démarche de participation citoyenne nécessite la participation politique. Aupa- sur Internet », pour faciliter et organiser depuis plus d’une décennie et l’i-Folio des citoyens ravant, celle-ci, même en période élec- le dialogue entre les habitants et les élus. vient compléter un arsenal consultatif déjà torale, exigeait un niveau d’engagement Chaque mois, la mairie lance un appel aux fourni. Le conseil municipal est interactif à l’action publique personnel élevé. Aujourd’hui, Internet permet de valoriser et de faire adhérer, en contributions des citoyens sur un sujet d’actualité de la commune. Parmi le large depuis 1997. Pour permettre à tout habi- tant qui le désire de donner son avis, un contraint les élus quelques clics et sans sortir de chez soi, une foule d’anonymes à des causes et des spectre de thématiques abordées – des problématiques d’aménagement urbain panel citoyen en ligne a été créé. Géré par un institut indépendant et consulté trois à à ne plus se groupes pas forcément puissants ni connus du grand public au départ. « La cause en aux choix budgétaires de la ville en pas- sant par les animations culturelles qu’elle quatre fois par an sur des sujets d’intérêt local, il sert d’outil d’aide à la décision pour cantonner à ligne fonctionne sur le même principe que organise –, ce sont les sujets qui concer- les élus. Depuis avril 2002, les conseils de un rôle de décideur le Téléthon, analyse Sophie Pène, elle sus- nent la vie quotidienne, qui suscitent le quartier sont même élus sur Internet pour cite une mobilisation ponctuelle, pour une plus d’intérêt. La ville est engagée dans encourager à la fois Suite page 24 >>> qui impose. action collective rapide. » Cette faculté d’adhésion accélérée est également démultipliée par les réseaux sociaux de type Facebook ou Twitter, qui verS L’ATomISATIon de L’eSpace pubLic ? permettent de créer des groupes théma- tiques auxquels on peut très facilement s’inscrire (et dont on peut tout aussi facile- ment se désinscrire), d’alerter l’ensemble une chambre d’écho véritables forces partisanes. Internet a, par en ligne, après avoir analysé, à l’occasion des membres du groupe sur l’agenda, de Sur Internet, les débats ne réunissent-ils pas exemple, facilité la large diffusion des thè- de la dernière campagne présidentielle que des participants dont les opinions sont proches ? pOuR tOuS structurer les actions – un outil infiniment ses conspirationnistes après les attentats française, près d’une centaine de blogs plus pratique que les mailing-lists à l’aveu- Ou à l’inverse permettent-ils la rencontre LeS extRémiSmeS du 11 septembre 2001. actifs, relève une nuance décisive. « La gle. En réaction à la loi Hadopi, un véritable des contraires ? Et si Internet favorisait l’expression Cette radicalisation des opinions menace « Faux problème » pour Isabelle Falque représentation rénovée que les blogs raz-de-marée de micro-réactions a déferlé l’expression argumentée des points de Pierrotin, présidente du Forum des droits proposent aujourd’hui est beaucoup plus sur le site Twitter, jusqu’à 500 tweets* par des opinions extrêmes ? Autant de questions vue contradictoires sur Internet. Les sur Internet, parlant de l’idée d’un web imprégnée par le modèle de la consomma- heure sur certains fils d’actualité. « Twitter, qui passionnent chercheurs français et anglo-saxons. forums constitueraient le siège de guerres qui offre « une garantie démocratique ». tion que par celui du débat.5 » c’est l’opinion en morse », résume, ironique, d’injures où les internautes défendent vio- Bien sûr, « Internet propose des lieux où En clair, l’électeur devient un « con- Sophie Pène. « Mais du coup, les citoyens lemment des opinions dont ils ne veulent l’on croise des arguments, où surgit la somm’acteur » de la politique. Et la trans- interviennent spontanément et facilement plus démordre. Un phénomène encou- contradiction. Mais ce ne sont pas néces- parence induite par ces blogs, qui sus- sur des débats d’actualité. » la Thèse parlent surtout à eux-mêmes au sein ragé, selon Sherry Turkle, sociologue et sairement des lieux qui dégagent démo- cite un contrôle permanent de l’action deS cOmmunautéS d’une bulle relativement réduite. Or, pour psychologue au MIT, par l’anonymat que cratiquement des majorités. Le but de ces politique, porte davantage, au final, sur une relAtion élu-citoyen d’intéRêt ce dernier, l’exposition aux points de vue confère Internet, qui permet de se créer espaces n’est pas de se substituer au vote la morale personnelle de l’élu (sincérité, trAnsformée Tout commence en 2001 par la publica- contradictoires constitue « la condition une ou plusieurs identités virtuelles dis- qui se déroule à l’Assemblée ». constance, cohérence, transparence…) Les institutions commencent à prendre tion de Republic.com 1 par Cass Sunstein sine qua non de la vie démocratique, l’ex- tinctes de son identité réelle. que sur la simple évaluation concrète de conscience de cette ébullition citoyenne en qui s’élève, dans son ouvrage, contre l’idée position à l’opinion adverse jouant un rôle Il n’y a qu’à penser à la récente escalade le conTrôle son programme. « Le mythe de la transpa- ligne et, petit à petit, elles se prêtent au jeu selon laquelle le web 2.0 favoriserait le de modération de sa propre opinion 3 ». de haine sur Internet, en janvier dernier, à du RéSeau SuR Le ROi rence et la chasse à l’obscurité de l’incons- du participatif. La ville de Fontenay-sous- débat public. Pour ce professeur de droit à Pour Cass Sunstein, la création de la suite des affrontements à Gaza, entre Patrice Flichy, sociologue, résume : « Le cient sont concrétisés par une myriade Bois a ainsi délégué aux Fontenaysiens la Harvard, sur les forums de discussion et les ces « cocons d’information » encourage pro-israéliens et pro-palestiniens – nourrie web offre de réelles opportunités pour de de citoyens contrôleurs qui renversent gestion de certains forums (faire découvrir blogs, les débats politiques se dérouleraient la polarisation des opinions et le durcisse- par des « commandos d’internautes » qui nouvelles formes démocratiques, multiples l’exercice de la discipline : le contrôle du la ville aux nouveaux habitants, compiler en réalité uniquement entre des person- ment des positions des gens qui les com- venaient fausser le débat en plaçant, au gré et réticulaires, où le citoyen ne se contente roi sur le peuple se retourne en pouvoir du les bonnes adresses, etc.). Résultat : avec nes dont les opinions sont voisines. On s’y posent, au-delà parfois même de ce qu’ils des forums, des attaques au vitriol contre pas d’élire ses représentants, mais où il réseau sur le roi .6 » ■ plus de 2 000 contributeurs réguliers, ces regrouperait par affinités, par mimétisme. étaient prêts à penser au départ. les uns et les autres. Les sites de Libération, peut débattre, surveiller et évaluer leurs forums made in Fontenay sont parmi les Une thèse partagée par Jean-Louis 1. Princeton University Press, Princeton, de LCI et de 20 Minutes ont même décidé actions .4 » 4. In « Internet, un outil de la démocratie ? », plus populaires de France. Missika, sociologue des médias, qui parle 2001. Une nouvelle version mise à jour de fermer leurs commentaires. Un bémol tout de même aux partisans Patrice Flichy, www.laviedesidees.fr, intitulée Republic.com 2.0 a été publiée 14 janvier 2008. À Issy-les-Moulineaux, la municipa- de « multiplication des mondes propres 2 », Ces mouvements extrêmes bénéfi- d’un web à l’image d’une agora idéalisée : en 2007. 5. In « Bloguer la politique », Sophie Pène, lité, pionnière en matière d’e-démocra- les blogs entretenant l’illusion de parler 2. La Fin de la télévision, Seuil, 2006. cient également, sur le web, d’une sur- la sociologue Sophie Pène, qui propose une Communication & langages no 151, mars 2007. tie, a lancé en janvier dernier, l’i-Folio, « le à tous quand, au final, leurs auteurs se 3. Ibid. représentation par rapport à l’état de leurs approche plus fine des débats se déroulant 6. Ibid.3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • 24 25LE tEMPS DE L’HyPERCItOyEN LE tEMPS DE L’HyPERCItOyEN Sur LA voIe >>> les candidatures et la participation. Six ans plus tard, les résultats sont au ren- Du numÉrIque dez-vous. Le dernier scrutin, organisé en décembre 2008, a mobilisé 16 % d’électeurs supplémentaires par rapport aux précé- dentes élections en 2005. 71 % des inscrits ont d’ailleurs participé au vote, contre 61 % Les Ulis, Épinal et Bruges, trois cités qui trois ans plus tôt. se sont mises à l’heure numérique avec un seul Participer, faire participer : c’est tout impératif : le service rendu à leurs administrés. l’enjeu de la démocratie de proximité qui se pose avec l’e-gouvernance. Les élus ont bien compris que les TIC s’imposent comme le La paROLe à tOuS d’une démarche sur deux (fiche d’état meilleur moyen de rendre compte de leur aux ulis civil, certificat de naissance, etc.) est action et d’évoluer vers plus de transpa- « Depuis 2008, la démocratie participa- faite sur Internet. Le service de l’état rence. Mettre en ligne l’ordre du jour du tive a été placée au cœur du mandat de civil s’est même doté d’un logiciel mai- conseil municipal, par exemple, génère ins- la nouvelle administration dirigée par son. « Certes, en raison d’un dispositif tantanément une montagne de mails de la Maud Olivier », explique Patrice Pierre, juridique, la dématérialisation de la pro- part de citoyens pressés de s’exprimer. directeur adjoint à la Communication cédure n’est pas totale », reconnaît le « L’interactivité est un choix politique, qui de la Mairie. « Avec la web TV des Ulis, maire, « l’envoi des demandes ne peut implique une action conjointe avec les l’idée est que tout le monde puisse don- encore se faire que par la poste. Mais citoyens », souligne Florence Durand- ner son opinion, les contents comme les elle est en bonne voie. » Tornare, déléguée de l’association Villes mécontents, et agir concrètement sur En matière d’e-gouvernance, le site Internet. « Les élus doivent désormais en la vie de la cité. » Chiche ! La web TV de la Mairie a ouvert un « Portail des tenir compte et structurer l’interactivité recueille, via des micros-trottoirs, l’avis quartiers » pour permettre aux mem- autour de leur prise de décision, notamment des habitants « même si ça ne plaît pas bres des comités d’intérêt, ces conseils du suivi de la politique publique locale. » toujours à la municipalité », précise de quartier qui fédèrent les habitants, C’est la relation élu-citoyen qui s’en trouve Patrice Pierre. Car, il s’agit ici de chasser de débattre de toutes les questions transformée. La participation des uns à l’ac- la langue de bois et de donner la libre de démocratie locale, des besoins en tion publique contraint les autres à ne plus parole aux Ulissiens. « C’est une condi- équipement à la gestion des travaux se cantonner à un rôle de décideur qui tion sine qua non pour faire fonctionner de voirie. En outre, aujourd’hui, tous les impose. Pour Sophie Pène, il faut y voir le la démocratie participative. » comptes rendus des conseils munici- symptôme d’une crise de la représentation : Chaque mois, le site Internet de paux sont en ligne et les citoyens sont « Les électeurs demandent que les élus res- la Mairie accueille d’ailleurs plus de invités à réagir. « Il existe une vraie dif- tent dans un dialogue continu avec eux et 15 000 nouveaux visiteurs et la web TV férence entre l’email et le courrier », note agissent en interagissant. La confiance serait en huitième position des pages les à ce propos Michel Heinrich. « L’email n’est plus une délégation. Elle repose sur la plus consultées. « Un score non négli- est souvent plus agressif, car il résulte preuve négociée au jour le jour que le projet geable pour une ville de 25 000 habi- d’une réaction spontanée. Du coup, il politique se remodèle en phase avec le point tants », note Benoît Godefert, en charge nous donne une bonne idée du niveau années. La présence d’une zone de fret la mise en place d’un réseau Intranet », pour un comité de jumelage, il reçoit, en de vue des électeurs 7. » du développement au service informati- de passion suscitée par telle ou telle international et l’actuelle concrétisation explique Pierre Traverso, directeur des temps réel les messages et demandes Une nouvelle dynamique perceptible sur que de la Mairie. ■ CAROLINE MARCELIN question. » Prochaine étape : connecter d’une zone d’aménagement concerté services informatiques de la Mairie. de rendez-vous. le terrain le plus modeste de la démocratie : toute la ville d’Épinal au très haut débit. ont contribué à son expansion territo- Créé il y a trois ans, il a notamment Partout où il se trouve, il reste ainsi dans les conseils de quartier, l’ordre du jour éPinal à L’aVant-gaRde Un pas de plus vers le tout-numérique. riale et démographique (+ 2 500 habi- permis de fédérer les répertoires bureau- connecté avec son administration et est mis en ligne, la réunion se fait en direct En 1997, dès son arrivée à la Mairie ■ ALICE gRACEL tants en trois ans). tiques et a ouvert des passerelles entre les citoyens de sa commune. « Tout cela sur un écran interactif et, à l’issue du débat, d’Épinal, Michel Heinrich crée une délé- Les services de la Ville se sont alors les services. Chacun des 400 agents de peut ,de prime abord, avoir un petit côté la décision est inscrite de manière collec- gation à la communication multimédia, bruGes : retrouvés disséminés sur des sites la Mairie accède désormais, en tout lieu, gadget mais, en réalité, ces outils sont tive. Le web permet de Suite page 26 >>> et décide qu’il faut « devancer l’arrivée deS éLuS cOnnectéS éloignés, ce qui a considérablement à l’ensemble de ses outils personnels via essentiels. Ils permettent de mieux des nouvelles technologies ». Dix ans en peRmanence compliqué leur communication et leur sa boîte mail et son téléphone mobile. travailler au service des administrés », 7. In « Bloguer la politique », Communication & plus tard, le bilan de la Ville est éloquent. Bruges, près de Bordeaux, n’a cessé de efficacité. « Le premier objectif a donc À titre d’exemple, quand Bernard Seu- conclut Pierre Traverso. ■ Langages no 151, mars 2007. En matière d’e-administration, plus s’agrandir au cours des dix dernières été de raccorder ces sites entre eux par rot, le maire de la ville, est en Espagne CAROLINE MARCELIN3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • 26 27LE tEMPS DE L’HyPERCItOyEN LE tEMPS DE L’HyPERCItOyEN « Le web devient une permanence virtuelle où l’on discute, désormais forger son opinion à partir d’un dossier complet où il puisera les divers Depuis son arrivée à la Maison-Blanche, Obama continue sur sa lancée : « Il a réussi où l’on s’organise points de vue (élus, experts, associations…) et la confronter à celle de ses concitoyens à transformer ses 13 millions de partici- pants à la campagne en militants actifs, en en réseau. » avec un niveau égal de connaissance pour peser sur les décisions. On retrouve bien là lançant Organizing for America », un site aussi célèbre que le précédent, souligne Nicolas VaNbremeersch, foNdateur le rôle initial du politique qui n’est pas de Olivier Ferrand, directeur de la mission de spiNtaNk. créer du consensus mais de gérer le dis- Terra Nova, qui a analysé la campagne sensus. » américaine 8. Des millions de sympathisants sur les- vers un nouveAu PArAdigme quels Barack Obama s’est de nouveau >>> fixer et de tracer ce débat : on marque de lA vie Politique ? appuyé pour convaincre du bien-fondé de des temps d’arrêt, on rouvre la discussion, On parle ainsi d’un « avant » et d’un « après » sa réforme de l’assurance-maladie. Barack on évolue, on change d’avis… Conséquence l’élection d’Obama comme si la vie démo- Obama et Joe Biden ont ainsi lancé, le logique,« aujourd’hui, à la suite d’une déci- cratique se réinventait. Aux États-Unis, la 20 octobre dernier, sur la plate-forme Orga- sion publique dans un conseil municipal, campagne du nouveau président a en effet nizing for America, une campagne de mobi- les citoyens ont les moyens de suivre sa marqué un tournant décisif. Conscient de lisation pour encourager leurs partisans à mise en œuvre, voire d’imposer une forme l’immense pouvoir de mobilisation du web, téléphoner aux membres du Congrès et de coaction », s’enthousiasme Florence Barack Obama en a fait l’épine dorsale de sa pousser ceux-ci à voter pour le projet. Durand-Tornare. campagne électorale. « Cela nous a appris Comme pour la campagne électorale, tou- une chose, résume Nicolas Vanbremeersch, tes les informations pratiques destinées à un citoyen mieux informé on peut mobiliser des milliers de militants et faciliter le travail des sympathisants ont été et Plus offensif leur passer des ordres, à condition d’opter mises en ligne. On y retrouve le nom et les Illustration de cette nouvelle e-démocratie ? pour une approche personnalisée, d’utiliser coordonnées téléphoniques de leurs repré- En 2003, l’Atrébatie, une communauté de chacun selon son profil. » sentants et de leurs sénateurs en saisissant communes du Nord-Pas-de-Calais, a lancé Sur le site MyBO.com, chaque militant tout simplement un code postal ; une fois un projet d’installation d’éoliennes. Malgré pouvait ainsi choisir, en fonction de ses l’appel passé, ils informent le site, ce qui l’organisation de réunions avec les habi- envies et de ses compétences, les outils dont permet de suivre la progression de l’action. tants pour les associer à la prise de décision, il avait besoin pour mener la campagne sur Résultat : plus de 330 000 appels passés les le projet a rencontré de vives résistances de le terrain. Chacun était même encouragé à premières 24 heures. la population locale. La collectivité a donc valoriser ses « exploits » : « J’ai passé 200 créé une nouvelle série de dix ateliers, coups de fil en quatre jours ! », pouvait-on lire les PArtis Politiques précédés de la mise en ligne d’un dossier sur le site. La logique d’émulation a été pous- frAnçAis PréPArent complet, reprenant les enjeux du débat, sée à son paroxysme. Dans le même temps, le terrAin Pour 2012 avec les arguments des pour et des contre. le Parti démocrate a largement encouragé En France, « les partis politiques commen- L’objectif était de permettre aux gens de l’autonomie des militants, au détriment d’un cent à comprendre qu’il faut se rapprocher réfléchir aux questions qu’ils souhaitaient encadrement plus classique. « Il n’y a qu’à des pratiques sociales en ligne des indivi- voir abordées, de sélectionner et hiérarchi- penser au cas d’Adam Barr, qui a monté le dus », analyse Nicolas Vanbremeersch. En ser les enjeux et, surtout, de continuer de groupe pro-Obama de Washington, s’en- vue de l’élection présidentielle de 2012, ils débattre. Un pari osé mais gagnant. Les thousiasme Nicolas Vanbremeersch. À affûtent leurs armes sur Internet et tentent habitants des villages les plus éloignés et 24 ans, il a coordonné l’action militante de d’adapter le modèle MyBO. Cela donne Les ceux qui n’avaient pas l’habitude de pren- 25 000 personnes alors qu’il n’avait qu’un Créateurs de possibles pour l’UMP, la Coopol dre la parole ont fini par se prendre au jeu. contact limité avec le siège ! » pour le Parti socialiste, Lesdémocrates.fr pour Résultat : le projet initial a été modifié en La campagne de Barack Obama a donc le Modem. fonction de leurs remarques, les éoliennes inauguré un système ouvert, où les mili- À l’instar de celle de 2004 aux États- n’ont pas été placées au même endroit et tants se mobilisent à la carte, plutôt que Unis, la campagne Suite page 28 >>> tournent sur des timings ajustés. d’adhérer en bloc. Et elle a permis à chaque « Avec Internet, analyse Florence électeur, à chaque militant de croire que la 8. Pour consulter l’intégralité du rapport d’analyse Durand-Tornare, chaque citoyen peut victoire s’était construite grâce à lui. de la mission Terra Nova : www.tnova.fr3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • 28 29LE tEMPS DE L’HyPERCItOyEN_idées d’ailleurs idées d’ailleurs_LE tEMPS DE L’HyPERCItOyEN OCÉAN ATLANTIQUE FRANCE PORTUGAL >>> présidentielle française de 2007 a servi de cyber-laboratoire. Sur Désirs d’ave- nir, Ségolène Royal revendiquait la partici- note Isabelle Falque Pierrotin, présidente du Forum des droits sur Internet. « Mais notre pays est marqué par une tradition étatiste MADRID SARAGOSSE BARCELONE Jun La démOcRatie VeRSiOn digitaLe pation – chacun étant invité à « construire » forte, qui impose un fonctionnement hiérar- ESPAGNE En dix ans, ce bourg de 3 500 habitants est devenu une référence européenne VALENCE son projet pour la France. Résultat : 100 000 à chique et vertical. » SÉVILLE en matière d’e-gouvernance et d’e-administration. Portrait d’une ville résolument GRENADE 150 000 personnes mobilisées… Mais une Pourtant, l’heure est à la négociation. MALAGA CARTHAGÈNE tournée vers l’avenir. reportage : alice gracel. vraie difficulté à transformer les sympathi- « Les TIC offrent au citoyen des moyens c’ TANGER sants en militants. d’évasion à la contrainte publique consi- < idees dailleurs > MER MÉDITERRANÉE est une ville aux faux airs En 2004, à l’occasion des élec- À titre d’exemple, l’intégralité des Sarkozy.fr, plutôt traditionnel, propo- dérables », insiste encore Isabelle Falque de paradis. Un petit bourg tions nationales, la municipalité dossiers médicaux des 3 500 citoyens sait une vitrine politique qui s’adressait à Pierrotin, qui estime que « les décideurs sont à taille humaine, perché met en place un système de signa- de Jun a été numérisée et l’ordon- son cœur de cible, plus âgé. En revanche, obligés d’écouter, et d’ajuster la décision. sur des coteaux plantés d’oliviers, tures électroniques à la confiden- nance électronique est devenue la ses supporters recevaient chaque jour des Malgré les réticences, il faudra qu’on s’y avec les cimes de la Sierra Nevada tialité totalement garantie. Les norme. Résultat : la fréquentation des consignes pour organiser l’action militante mette » ! à l’horizon et Grenade à ses pieds. habitants peuvent voter en ligne et centres de soin a chuté de 40 % parce en ligne : poster un commentaire sur tel Pourtant, Jun ne s’est pas contenté depuis leur téléphone portable. Plus que les patients n’ont plus besoin de forum, transmettre une vidéo etc. Web-par- vers une Autre de prospérer tranquillement, comme de 600 citoyens optent pour cette se déplacer pour un simple renouvel- tage d’un côté, web-combat de l’autre. forme de démocrAtie ? d’autres banlieues satellites de la ville méthode, et le niveau de participation lement de prescriptions. Est-ce l’avènement de nouvelles pratiques de l’Alhambra. Depuis dix ans, cette aux élections bat tous les records. l’enjeu : recruter du débat public ? « C’est excellent pour la petite municipalité s’est transformée José Antonio Rodriguez savoure sa une exPérience des militAnts démocratie, analyse Olivier Ferrand, de Terra en modèle européen, voire mondial, victoire. Il a atteint son but : créer une en voie d’exPortAtion Aujourd’hui, le Parti socialiste et l’UMP Nova. Chacun peut devenir acteur de la en matière d’e-démocratie. « télédémocratie active, qui puisse Quelles sont les prochaines étapes expérimentent deux projets communautai- politique. J’ai été élu à la mairie de Thuir L’homme par qui cette métamor- garantir aux citoyens un contrôle sur en 2009 pour Jun ? D’abord, la mise res d’inspiration différente. Avec les Créa- dans les Pyrénées-Orientales. On est de phose est arrivée, c’est José Antonio l’évolution de la démocratie locale, en place du projet européen Global teurs de possibles, l’UMP souhaite encou- plus en plus sous le contrôle de l’électorat, Rodríguez Salas, un quadragénaire en diminuant les intermédiaires et Cities Dialogue, dont le principe rager l’implication de chacun dans la vie le rôle de l’élu se transforme. Plus qu’un hyperactif, au physique de jeune pre- en augmentant l’efficacité ». repose sur l’idée que les Villes ont politique, en lui fournissant les outils pour décideur, l’élu devient un responsable de la mier, maire de la ville depuis 1999. un rôle à jouer dans la société de le faire (comment organiser un groupe de discussion, planifier des réunions, envoyer mise en œuvre. » Serions-nous donc en train de marcher à Le maire a reçu Dès son élection, il n’a qu’une idée en tête : garantir à ses administrés À l’écoute des Administrés l’information. Proches des citoyens, réactives à leurs préoccupations, des courriers aux élus, rédiger et faire signer grands pas vers une autre forme de démo- le prix national le droit à Internet pour tous. À son Aujourd’hui, la ville de Jun s’est impo- elles sont le premier maillon de l’e- une pétition…). L’objectif ? Rassembler une cratie ? Certains en sont déjà convaincus. équipe municipale, il fixe un but à sée comme une référence en matière démocratie de demain. L’initiative base de sympathisants et les transformer « La démocratie représentative corres- du meilleur blog atteindre de toute urgence : optimi- d’e-démocratie. Elle s’est dotée d’un promeut ainsi le dialogue entre les le moment venu en militants. A contrario, pond à un moment nécessaire de notre centre de plus de 80 ordinateurs en habitants de villes innovantes en le Parti socialiste propose avec la Coopol histoire politique, explique Olivier Ferrand. de l’année, ser l’efficacité administrative. Deux ans plus tard à peine, en libre accès, et le wifi est accessible en savoir matière de démocratie participative, d’organiser la vie militante et de faciliter les débats au sein des différentes fédéra- Aujourd’hui, la population a gagné en matu- rité. Elle veut participer directement et ne qui a récompensé juin 2001, celui que ses administrés n’appellent déjà plus que « José dans les moindres recoins de la ville. Les habitants peuvent consulter, sur le plus comme Issy-les-Moulineaux, Milan Segrate ou encore Helsinki. tions et sections du Parti. L’ouverture hors des frontières étant prévue dans un second plus simplement déléguer. » La question est de savoir si la montée en de longues Antonio » organise sa première assemblée plénière de la mairie via site de la Mairie, l’intégralité des déci- sions prises par l’équipe municipale. Ils “ www.granadablogs. com/joseantonio En mars dernier, José Antonio Rodríguez Salas a également reçu temps. Les partis l’ont bien compris : « Le puissance de l’expertise partagée et d’une capacité de décryptage citoyenne toujours années d’efforts, Internet. Les détracteurs du jeune maire crient à la propagande et au ont d’ailleurs pris l’habitude de dialo- guer avec les élus, qui ont l’obligation rodriguezsalas/ le prix national du meilleur blog de l’année, qui a récompensé de lon- web n’est plus un simple média de com- plus grande, soutenues par une myriade de dialogue et gadget. Mais les habitants de Jun de répondre dans les 24 heures à toute gues années d’efforts de dialogue et munication politique, souligne Nicolas d’outils technologiques, peut recréer une adorent, suivent et participent. Dans pétition déposée via Internet. Chaque de transparence. En ligne, il affiche Vanbremeersch. Il devient un espace agora athénienne à l’échelle d’un pays, une de transparence. la foulée, la mairie met en place une citoyen peut également s’abonner à d’ailleurs sa grande fierté : « Nom- public, une permanence virtuelle où l’on nouvelle forme de démocratie continue. Ou technologie, baptisée PoliciaNet, qui un système d’alertes par SMS en choi- breux sont ceux qui ont taxé notre discute, où l’on s’organise en réseau. bien de savoir si cela renforcera seulement a instantanément remporté un franc sissant parmi cinq niveaux, du niveau manière de gouverner de populiste, À terme, c’est ici qu’on ira puiser des mili- les moyens d’expression de ceux qui sont succès. Ce système permet en effet 1 pour les catastrophes naturelles au nombreux sont ceux qui nous ont tants, et qu’on les autonomisera dans leur déjà les mieux insérés dans les sociabilités aux citoyens de signaler à la police, niveau 5 pour les dernières actualités tout simplement ignorés. Mais je rapport au militantisme. » classiques. par email et SMS, tout incident de de l’emploi dans la région. vous dis une chose : aujourd’hui, à La France à l’heure de l’e-démocratie ? Un premier rendez-vous dans moins de voirie ou encore de stationnement Dans la gestion des démarches Jun, nous subissons peut-être la crise « Il y a une aspiration des Français à parti- trois ans, rien à l’échelle de l’homme, une que les autorités s’engagent à résou- quotidiennes des habitants de la ville, économique, mais jamais nous ne ciper plus directement à la vie politique », galaxie à l’échelle d’Internet. ■ dre en moins de 24 heures. les progrès sont impressionnants. connaîtrons la crise des idées. » ■3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • 30LE tEMPS DE L’HyPERCItOyEN HowArD DeAn, pRéSident éméRite du paRti démOcRate améRicain« Internet est l’inventionla plus bénéfique pour la démocratiedepuis l’imprimerie » //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// c’est durant la campagne présidentielle américaine de 2004 qu’est apparu le pouvoir d’internet pour la première fois. howard dean, candidat aux primaires démocrates, a été le premier homme politique à utiliser le web pour © GILLES COULON/tENDANCE FLOUE battre le rappel de ses troupes et lever des fonds. Aujourd’hui, ce pionnier de l’e-démocratie est considéré comme un des architectes de la victoire de barack obama. Pour regards sur le numérique, il revient sur le succès de cette campagne. //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// howArd deAn en 2004, vous avez été le premier informations et les bonnes volontés – et de Or, en quatre ans, toute l’équation politi- a compris qu’il ne suffit plus celle de l’impri merie de en quelques dAtes homme politique à donner à Internet les transformer en réseau national. Le voilà, que a été chamboulée : en 2008, il y a eu plus de parler de politique pour « il ne suffit Gütenberg, il y a plus de • 1978-1991 : exerce un rôle central dans une campagne notre véritable outil de campagne ! En tant d’électeurs de moins de 35 ans que d’élec- être élu aujourd’hui. plus de parler 500 ans. Et tout comme la profession de médecin électorale. Comment cette idée vous que candidat, je n’aurais pas pu me passer teurs de plus de 65 ans. Barack Obama s’est Il s’agit surtout de défi- l’imprimerie, elle permet de politique dans le Vermont est-elle venue ? de cette base exceptionnelle. imposé comme le candidat de sa généra- nir, avec les électeurs, com- aux gens qui n’ont norma- En réalité, je n’ai fait que m’approprier un tion, une génération multiculturelle, une ment on s’apprête à gou- pour être élu, lement pas d’accès à l’in- • 1986 : élu gouverneur outil incroyablement innovant. En 2004, j’ai Pourquoi avez-vous échoué, génération qui cherche le consensus, et non verner. Qu’ils soient partie il faut définir formation de pouvoir l’ob- adjoint du Vermont commencé ma campagne pour les primaires là où Barack obama a réussi ? pas la contestation – comme la génération prenante du processus de avec les électeurs tenir et s’en servir. • 1991-2003 : démocrates dans un État, le Vermont, d’à C’est une question complexe. Pour com- de 1968. C’est le John F. Kennedy des jeunes décision, concrètement. comment Ce sont les régimes gouverneur du Vermont peine 600 000 habitants et avec 160 000 dol- mencer, nous étions en avance sur notre d’aujourd’hui. Dernier point : il faut l’avouer, on s’apprête dictatoriaux qui doivent • 2004 : candidat lars sur mon compte en banque. Autant dire temps : une grande partie des idées que nous le candidat Obama était bien plus discipliné Comment imaginez- s’en méfier le plus, d’ail- aux primaires démocrates à gouverner. » une misère selon les standards américains. défendions à l’époque, comme le retrait des que nous ! Sa campagne était sans conteste vous l’avenir leurs : il n’y a pas qu’aux des élections présidentielles En revanche, le message que je faisais pas- troupes américaines d’Irak, n’étaient pas l’une des mieux organisées qu’on ait vues de l’e-démocratie ? États-Unis ou en France américaines ser était très puissant : « Chacun d’entre majoritairement partagées aux États-Unis. aux États-Unis. Je ne pense pas pouvoir vous répondre. que l’on peut pousser le gouvernement au • 2005-2009 : président vous compte et, ensemble, nous pouvons Ensuite, entre les deux campagnes, sont Rappelez-vous que Facebook n’existait pas changement. Des pays comme la Chine ou du parti démocrate américain faire changer ce pays. » Alors, les gens ont apparus les réseaux sociaux – et Barack Comment Barack obama compte-t-il il y a seulement quatre ans et pensez au rôle l’Iran sont confrontés aujourd’hui à un commencé à s’organiser à travers tous les Obama a su les utiliser avec brio. Vous savez, utiliser Internet et les réseaux crucial que ce site a joué dans la victoire de dilemme : s’ils régentent Internet et s’ils États-Unis, grâce à un outil – Meet Up – qui à l’époque, en 2003, nous avions embauché sociaux pendant son mandat ? Barack Obama ! À mon avis, seuls quelques n’autorisent pas un certain degré de liberté, permettait d’organiser virtuellement des réu- Joe Rospars pour qu’il s’occupe de notre L’équipe d’Obama les utilise déjà très, cerveaux de la Silicon Valley ou quelques ils vont freiner la croissance de leur écono- nions et d’échanger des informations. stratégie en ligne et de nos militants. Un an très efficacement. Notamment pour met- étudiants dans nos universités sont capa- mie. Ils doivent donc choisir entre se Dans mon équipe, nous avons observé plus tard, il nous quittait pour créer Blue State tre en place, organiser et faire évoluer leur bles de dire quelle sera la prochaine grande moderniser, et donner plus de pouvoir aux de très près cette mobilisation et nous avons Digital, une célèbre entreprise de conseil en plate-forme de militants. Ils mobilisent les innovation. citoyens, ou se résigner à rester des pays compris qu’Internet était appelé à jouer un stratégie en ligne… puisqu’Obama a fait réseaux sociaux pour influencer le Congrès En revanche, ce que je peux vous dire en voie de développement ad vitam aeter- rôle croissant et à fédérer en ligne les idées appel à ses services pour les primaires en et ça, c’est fondamental aujourd’hui. Je avec certitude, c’est qu’Internet va devenir nam. Imaginez les conséquences de l’ex- et les volontés. Ensuite, tout ce que nous 2008 ! Enfin, en 2004, seulement 20 % des pense que le Parti démocrate va devenir de plus en plus puissant. C’est l’invention pansion d’Internet pour nos démocraties ! avons eu à faire, c’était de centraliser les moins de 35 ans avaient voté. un parti beaucoup plus puissant, parce qu’il la plus bénéfique pour la démocratie depuis ■ PROPOS RECUEILLIS PAR MéLANIE DABOUDET3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • 32 33grAnD AngLe GRAND ANGLE l’entreprise à l’heure des réseaux sociaux réseaux sociaux, blogs, messagerie instan- tanée…, les outils 2.0, massivement adoptés par les internautes, font aujourd’hui leur appa- douze millions de personnes, soit près de la moitié de la population active française, < generation tecHno >~~~~~~~~~~~~~~~~ _• rition en entreprise, encouragés par les employés qui les utilisent régulièrement à leur domicile. travaillent sur ordinateur. C’est ce que révèle une enquête menée à l’ini- ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// tiative de Microsoft par quatre instituts d’étu- ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// des qui ont travaillé sur « La référence des usa- tion. L’émergence dans le monde professionnel sonnes, travaille désormais sur un ordinateur. ges en entreprise1 ». L’étude consistait à faire de moyens de communiquer plus informels Au quotidien, les outils les plus utilisés sont l’analyse des usages professionnels des tech- n’est pas anodine, loin de là. Les nouveaux usa- sans surprise le téléphone (97 % des personnes largement adoptées par le grand public, les technologies 2.0 font nologies de l’information et de la communica- ges qui apparaissent transforment les modes interrogées), l’e-mail (96 %), les moteurs de leur apparition en entreprise poussées par une jeune génération férue opératoires au sein de l’entreprise, vers plus de recherche Internet (93 %) ou encore le traite- d‘outils technologiques. leur utilisation, encore émergente, dessine 1. Commandée par Microsoft France, cette étude apporte collaboration et moins de hiérarchisation. ment de texte (89 %). Sous la pression de ce qui une cartographie complète des usages des TIC dans le Même si la percée est encore timide, le phéno- se passe déjà dans des foyers bien équipés et de nouvelles façons de travailler, plus collaboratives et décloisonnées. monde professionnel en France quels que soient les types mène préfigure un changement radical. celle de la nouvelle génération, pétrie de reportage : mathilde Vallée. photographies : bruNo clergue. d’organisation, leur taille et les catégories professionnelles. Elle a été réalisée, sur une période de dix mois, de septem- culture 2.0, les messageries instantanées, bre 2008 à juin 2009, auprès d’un échantillon de 1 011 per- nouveAux outils, nouveAux usAges réseaux sociaux, blogs et autres wikis2 intè- ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// sonnes utilisant un ordinateur au travail et nourrie de L’étude permet de dresser une véritable car- grent peu à peu le monde de l’entreprise. Déjà ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// quatre étapes complémentaires, respectivement dirigées tographie des usages professionnels de ces 36 % des salariés déclarent utiliser les >>> par les sociétés Eranos,Added Value, Ifop et BearingPoint. Les résultats sont disponibles sur le site www.aucentre- nouvelles technologies. Près de la moitié de la desusages.com (rubrique « Café des usages »). population active, soit près de 12 millions de per- 2. Espaces de travail partagés.3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • 34 35GRAND ANGLE GRAND ANGLEREPORTA G E PLuS D’AuTonomIe, PLuS De TemPSnordaq Fresh, le choix du 100 % collaboratif Pour Jean-Matthieu de Rigaud, « la plate-forme collaborative queCréé il y a deux ans, à Aix-en-Provence, Nordaq Fresh est une start-up nous avons mise en place permetde cinq salariés, en pleine expansion dans le secteur de l’hôtellerie- à la fois une grande liberté et unrestauration. Son directeur fondateur a tout misé sur le collaboratif. gain de temps précieux ». Une grande liberté puisque les col- laborateurs gèrent leur emploi du temps, peuvent travailler à Le CHoIx D’une orgAnISATIon SouPLe distance tout en étant suivis sur Nordaq Fresh propose aux restaurateurs de fabri- la plate-forme. Un gain de temps quer, au sein de leur établissement, de l’eau de précieux car tous les documents boisson à partir de l’eau de ville. Pour commerciali- sont archivés et partagés sur la ser l’eau Fresh, Jean-Matthieu de Rigaud, directeur mAnAger DeS ÉquIPeS ÉCLATÉeS plate-forme et qu’il est possible fondateur, a fait le choix d’une organisation éclatée : Avec l’aide d’Hommes & Process, cabinet de conseil qui accompa- pour tous de les modifier en ligne. le siège social est à Aix, les commerciaux et les gne les entreprises et les administrations dans tous les aspects Un espace sécurisé est dédié aux sous-traitants techniques sont répartis sur l’ensem- liés au travail collaboratif, Nordaq Fresh a choisi de mettre en commerciaux, sur lequel sont ble du territoire. Pour animer toutes ces équipes, place une plate-forme technologique spécifique pour faciliter hébergés leur reporting d’acti- les coordonner et assurer une bonne diffusion de le travail en équipe et le management des collaborateurs répar- vité, le suivi technique de leurs l’information, l’entreprise a misé sur une solution tis sur l’ensemble du territoire. Travail à plusieurs mains sur dossiers, leurs feuilles de salaire, collaborative qui offre une plate-forme de travail un même document, partage des agendas, forum d’échanges notes de frais ou encore calculs commune à tous les partenaires de l’entreprise : les ou encore messagerie instantanée sont quelques-unes des de primes. collaborateurs bien sûr mais aussi les sous-traitants caractéristiques de l’outil qui ont convaincu Jean-Matthieu de et, à terme, les clients. Rigaud. « Désormais, je sais qui est connecté, qui fait quoi, qui lit mes messages ; je peux gérer en quelques clics entre 20 et 30 interlocuteurs internes et externes. »>>> messageries instantanées souvent ou de lié à l’arrivée sur le marché de l’emploi d’une d’informations confidentielles, ou par peur d’un faber, autrement dit le sachant, le méthodique,temps en temps, 16 % d’entre eux un réseausocial, 13 % un blog, 11 % des wikis. génération qui a un tout autre rapport à l’entre- prise ». Cette génération, née avec les nouvelles empiétement de la sphère personnelle sur la sphère professionnelle, « certaines entreprises celui qui valorise l’expertise, le faire et le tra- vail individuel. A contrario, le ludens, associé 7 % des salariés, soit 800 000 personnes Même si leur usage reste minoritaire, technologies, n’entend pas renoncer à ses habi- ferment les accès à Internet ou n’autorisent les à la figure de l’apprenant, de l’intuitif, est « très en france, travaillent en mode coopératif.la tendance semble lancée. Désormais, pour tudes numériques en entreprise et veut pouvoir employés à se connecter qu’à certaines heures. présent d’une façon générale chez les moins des’informer, de plus en plus de salariés, parmi accéder aux outils dont elle se sert chez elle. Quelques banques proscrivent même l’usage 30 ans », précise Stéphane Hugon, et se réaliseles plus jeunes, choisissent de s’abonner aux Les responsables informatiques interrogés par de l’e-mail par leurs conseillers, souligne dans la relation à autrui. Les logiques collabo- des personnes aux expertises différentes des de développer les idées en créant un espace deflux RSS de blogs ou à des fils d’actualité sur le cabinet Added Value constatent à l’unisson : Michaël Eude. Mais la majorité d’entre elles ont ratives lui sont totalement naturelles. siennes. Favorisée par l’arrivée conjointe en communauté de travail en ligne, d’améliorerTwitter et délaissent l’Intranet de leur entre- « Ils veulent tous des écrans plats comme à la plutôt tendance à être techno-passives : elles Le ludens pousse à leur adoption au sein entreprise des outils 2.0 et des ludens, elle est la circulation de l’information et la transpa-prise, « devenu obsolète » d’après Michaël Eude, maison », « ils utilisent des softs qui viennent ne contrôlent pas vraiment l’usage des outils de l’entreprise, obligeant les organisations à appelée à se développer de plus en plus dans rence. »d’Added Value, responsable du volet qualitatif du web, tout ce qui est réseau social », « ils sont comme les blogs ou les wikis mais ne consa- s’adapter, à mettre l’accent sur le travail collectif les années à venir. Le travail collaboratif constitue pourde l’étude : « On n’y trouve d’ailleurs souvent avec leur casque de MP3, en train d’envoyer crent pas pour autant un budget à leur déve- et l’horizontalité des échanges, à décloisonner Aujourd’hui, seuls 7 % des salariés sont l’entreprise une opportunité, non seulementplus que quelques petites annonces et des for- des SMS, de passer des coups de fil, de checker loppement ». davantage les services et les hiérarchies. Parce concernés par un mode de travail en coopé- d’optimiser les ressources (données, connais-mulaires de RTT. » leur Facebook tout en travaillant ». Seule une minorité d’entreprises a engagé que, pour la génération de ludens, la dimension ration tous les jours ou presque, soit environ sances, expertises…) en les partageant, mais Pour le sociologue Stéphane Hugon, de la Or, une fois passé le seuil de l’entreprise, il une démarche proactive, structurant tout ou collaborative est perçue comme une véritable 800 000 personnes. Dilution des responsabi- aussi d’innover en favorisant les échanges entresociété Eranos, « le développement des outils est fréquent de se trouver privé des nouveaux partie de son activité autour de ces outils par- source d’enrichissement des compétences pro- lités, perte de contrôle, problème de sécurité personnes qui n’en avaient pas l’habitude et de2.0 a surtout révélé un changement de culture outils technologiques. Craignant la diffusion ticipatifs (cf. ci-dessus, notre reportage chez fessionnelles et d’optimisation du lien social. informatique ou encore crainte de se faire voler générer ainsi des idées nouvelles. Nordaq Fresh, à Aix-en-Provence). ses idées…, de nombreux freins dans l’entre- Cette façon inédite de travailler va, on l’aura de lA collAborAtion prise subsistent encore. « Il est donc essentiel compris, à l’encontre d’un système d’organi- l’Arrivée du « ludens » À lA cooPérAtion de mettre en œuvre un accompagnement au sation humaine cloisonné, fortement hiérar- 36 % des salariés utilisent souvent Le changement que les entreprises connais- sent aujourd’hui, Eranos le décrit comme le Au sein des différents usages collaboratifs, on assiste au développement de la coopération, changement, conclut Michaël Eude. Car les outils 2.0 permettent de favoriser la cohésion chisé, aux frontières marquées. Elle plaide pour l’ouverture, le partage, la mixité, la fluidité. Une ou de temps en temps les messageries instantanées. passage de l’Homo faber à l’Homo ludens. Le c’est-à-dire l’élaboration d’un contenu avec d’équipe sans forcément organiser de réunion, image du monde de demain ? ■3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • 36 37renDez-vouS louis vAn Proosdij, 41 ans, entrepreneur dans l’âme et passionné par l’écosystème numérique français. il est l’instigateur de l’Open coffee club de paris, un espace de rencontres entre investisseurs, créateurs de start-up et journalistes. < portrait >~~~~~~~~~~~~~~~~ _• FLORE-AëL SURUN/tENDANCE FLOUE ITInÉrAIre D’un enFAnT Du weB en quelques dAtes À grâce à son inscription sur un portail mondial. Louis ne choix. De toute façon, dans pareil cas, soit on arrête tout, cache pas son enthousiasme : « C’est un système hyper 1967 : naissance à Paris soit on s’en sert pour avancer. » innovant et très intelligent. On est en train de revivre 1989-1997 : président- Il montera finalement sa première entreprise, Brain- ce qu’on a vécu au tout début d’Internet, lorsque rien directeur général storm Software après trois années de fac de sciences. 41 ans, Louis van Proosdij a passé plus de entre 20 et 80 personnes se retrouvent au café Elgi, rue n’était encore structuré. Avec de tels outils, tout devient de Brainstorm Software L’aventure durera huit ans au cours desquels il dévelop- la moitié de sa vie à créer dans l’univers du Saint-Marc à Paris, pour discuter « projets ». Lorsqu’on possible pour les jeunes créatifs. » 1998 : année sabbatique pera des logiciels et des jeux vidéo et travaillera, entre numérique. Il se définit d’ailleurs comme évoque cette initiative, il s’empresse de rappeler que et business angel autres, pour Infogrames, Disney et Apple. Il choisira de « un enfant de la toute première génération ». l’idée fut d’abord lancée à Londres en février 2007, qu’il Du bricolage au web-entrepreuriat rester à l’écart de la bulle Internet tout au long de l’année 1999-2002 : directeur Celle qui, en France, découvre les ordina- n’a fait que la transposer à Paris, qu’aujourd’hui, le Car c’est précisément la façon dont les gens s’approprient 1998. « Nous étions en plein Far West financier et je trou- de production et membre teurs à la fin des années 1970, les tout pre- mouvement vit de lui-même, qu’il n’est pas aussi pré- les nouvelles technologies pour donner libre cours à leur vais ce phénomène assez malsain. J’en ai donc profité du Comité de direction miers réseaux au début des années 1980, sent qu’il le souhaiterait… imagination qui, aujourd’hui, l’étonne encore dans l’uni- pour me ressourcer », explique-t-il. de Cryo Networks le Minitel en 1982 ; celle qui voit s’ouvrir à elle « l’infini Louis van Proosdij n’aime pas se mettre en avant. vers du numérique. « Jeune, j’aurais rêvé accéder à un En 2003, après avoir siégé au directoire de Cryo des possibles » lorsqu’Internet déferle sur les ordina- Il le dit d’ailleurs sans détour : « Je ne cherche pas à être tel programme », poursuit-il. Dès l’âge de 12 ans, fasciné 2003-2007 : consultant Networks, l’une des premières sociétés françaises à se teurs, en 1993. Happé par cet univers, il montera en une visible. » Il laisse volontiers la place à d’autres membres par l’électronique, il passait son temps à « bidouiller » : « Je indépendant positionner sur le marché de la 3D en ligne, il prendra vingtaine d’années deux entreprises, l’une spécialisée du club qui, à son sens, sont plus doués que lui pour m’achetais des transistors, des fers à souder, des plaques Mars 2007 : lancement de de nouveau une année sabbatique pour imaginer le dans le jeu vidéo, et l’autre, actuellement en plein essor, représenter le monde du numérique. Louis, pour sa et de l’acide pour fabriquer des circuits imprimés. » Fils l’Open Coffee Club de Paris concept sur lequel il s’investit aujourd’hui à 100 % avec qui propose de révolutionner la télévision numérique. part, se contente de « contribuer modestement à l’éco- unique, il s’inventait, seul dans son coin, des jeux et des Depuis 2008 : président- quatre autres personnes : Fair Play Interactive TV. Il s’agit Il accompagnera l’entrée en Bourse d’une troisième système ». À son sens, il est impératif de multiplier les mondes imaginaires. C’est d’ailleurs à cet esprit ludique directeur général d’une plate-forme de diffusion audiovisuelle, sur IPTV1, société, et aidera plusieurs start-up à bien se lancer dans initiatives qui permettront d’instaurer un climat favo- qu’il doit son envie d’entreprendre : « Les entrepreneurs de Fair Play Interactive TV qui permet aux professionnels de créer des chaînes de l’arène. Mémoire vivante du numérique français, il fait rable à la création, d’encourager, en France, la diffusion sont en réalité de grands enfants », affirme-t-il. En 1985, télévision 100 % personnalisées, s’adaptant aux goûts et partie de ces personnes qui maîtrisent parfaitement les d’une « culture d’amorçage des jeunes pousses », qui à 17 ans, il envisage de créer un nouveau service Minitel à l’humeur de chaque spectateur qui « peut se balader technologies qu’ils ont vu naître et qu’ils réussissent fait encore défaut. Car d’un côté les investisseurs, dédié aux utilisateurs de Mac. Il voit alors dans l’informati- dans le contenu de la chaîne » avec la télécommande de toujours à anticiper. plutôt frileux, ne jouent pas toujours le jeu ; de l’autre, que l’échappatoire à l’ennui profond dans lequel l’école l’a sa box ADSL ou câble. L’idée est tout simplement géniale les systèmes de financement publics s’avèrent com- toujours plongé. Mais ses parents mettent un coup d’arrêt et démonstration faite, le pilote fonctionne à merveille. L’Open Coffee Club, bouillon de culture web plexes et difficilement accessibles. Grâce à l’Open à l’euphorie créatrice et lui assènent de « passer son bac Malgré un climat économique, pour l’heure, peu favo- Fort de son expérience, il décide en mars 2007 de lancer Coffee, plusieurs jeunes créatifs ont réussi à tenter leur d’abord ». Se pliant à leurs exigences, il tente d’entrer rable à l’investissement, il reste optimiste quant aux l’Open Coffee Club de Paris, un lieu de rencontres chance sur le marché. dans une classe préparatoire pour intégrer une école chances de leur produit qui a déjà séduit trois opérateurs informelles, « véritable bouillon de culture web », qui Depuis octobre 2008, le concept s’est par ailleurs d’ingénieurs. Mais il est rejeté. En cause : sa tétraplégie du marché. Et de conclure, avec un large sourire, que réunit créateurs de start-up, investisseurs et journalis- associé au programme BizSpark de Microsoft. Ce der- survenue à l’âge de 16 ans, à la suite d’un accident. l’enjeu en vaut déjà la chandelle puisqu’il est avant tout tes. « C’est un concept pur, une unité de temps et de nier offre à n’importe quelle start-up, y compris non C’est seulement à cette étape de son parcours que question de vivre « une formidable aventure humaine ». lieu. L’idée est qu’un entrepreneur puisse rencontrer structurée, un accès gratuit à l’ensemble des logiciels Louis évoque son handicap. Pour le reste, il semble le relé- ■ CAROLINE MARCELIN un investisseur sans transpirer d’angoisse », explique- de développement et de production de l’entreprise, lui guer à un simple élément constitutif de sa vie, sans jamais 1. Par IPTV, Internet Protocol Television, on entend la diffusion t-il. Aujourd’hui, l’Open Coffee Club compte plus d’un ouvre les portes d’un réseau de partenaires (business lui accorder ouvertement une place centrale. Et lorsqu’on de programmes télévisés via les réseaux de télécommunication millier de membres. Chaque jeudi de 10 h 00 à 12 h 30, angels, incubateurs…) et lui donne plus de visibilité s’étonne de sa combativité, il répond : « Je n’avais pas le utilisant le protocole Internet.3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • 38 39rePèreS LuLes deux tiers des foyers français Nathalie Kosciusko- Morizet, Tu viens ?, dicO du websont désormais équipés d’un ordinateur. gallimard, 175 pages, 12,90 € Ça a l’air tout bête, un glossaire du web, mais comme les idées les plus simples sont souvent les meilleures, voici un petit format L’équipement numérique des foyers français poche qui recense tous les mots de cette novlangue, celle utiliséePART DES FOYERS FRANÇAIS par les jeunes, les technophiles et les professionnels des réseaux.� ÉQUIPÉS DUN ORDINATEUR Près de 16,5 millions On y trouve de tout : des classiques 62% 66% de foyers français disposent « ADSL », « jeu vidéo » ou « wifi »� DISPOSANT DUN APPAREIL PHOTO NUMÉRIQUE désormais d’un accès aux expressions pour initiés telles que « Anything, à Internet (+17 % en un an). anytime, anywhere, any device » (« tout ce 61% 65% que je veux, à n’importe quelle heure, où je La pénétration du haut débit� DISPOSANT DUN ACCÈS INTERNET veux et sur n’importe quel appareil »), nouvel se poursuit également à un 54% 61% impératif catégorique des générations portées rythme soutenu et concerne par le numérique, ou encore « hulu » (plateforme� DISPOSANT DUNE CONNEXION INTERNET HAUT DÉBIT 57 % des foyers, soit une américaine de contenus vidéos qui compte 51% 57% croissance de 17 % par rapport 35 millions de visiteurs par mois) et autre� DISPOSANT DUN LECTEUR MP3/MP4 PORTABLE au deuxième trimestre 2008. « widget ». Une petite bible pour devenir bilingue 42% 47% Avec plus 11,7 millions en numérique avec le risque, selon l’aveu même de foyers qui l’utilisent, la de l’auteur Eric Scherer, directeur de la stratégie� UTILISANT LA TECHNOLOGIE DE VOIX SUR IP téléphonie sur IP connaît et des relations extérieures à l’AFP, qu’elle 35% 43% la progression la plus forte Profil des internautes* français devienne obsolète dès sa publication, tant la révolution numérique ne cesse de se renouveler.� DISPOSANT DUNE CONSOLE DE JEUX VIDÉO DE SALON (+29 % par rapport à l’année PAR SEXE PAR ÂGE Eric Scherer, La Révolution numérique, glossaire, 33% 36% dernière). Dalloz, 195 pages, 3 € PROSPECtIVE 100 % 100 % 2e trimestre 2008 2e trimestre 2009 Tu vIenS ? Source : La Référence des Équipements Multimédia, GfK-Médiamétrie, 2e trimestre 2009 L’OpiniOn 80 % pubLique un appeL à La cO-cOnStRuctiOn 80 % en RéSeauAu deuxième trimestre 2009, pOLitique Rédigé à la manière d’un billet de blog,62,5 % des Français sont des internautes.* «T « De la démocratie numérique » est un parcours u viens ? » est avant tout un exercice de prospective politi- éclairé à travers la nébuleuse des réseaux que. En abordant les thèmes qui lui sont chers, l’écologie, la 60 % sociaux, blogs et autres % 60 forums de discussion place des femmes en politique, l’évolution de la société avec qui composent la nouvelle dimension de l’espace La pénétration dInternet par profil les nouvelles technologies, Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’État public. Nicolas Vanbremeersch, à l’Économie numérique, dessine % contours du monde de demain 100 les l’un des pionniers du blog PAR CATÉGORIE politique en France, et aborde les défis auxquels il devra faire face : les conséquences de la PAR SEXE PAR ÂGE SOCIO-PROFESSIONNELLE y livre en praticien son analyse crise économique actuelle, la conversion écologique de la société, les 40 % 40 % de ce web social « poumon Hommes Femmes 11-15 ans 16-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus CSP+ CSP- questions soulevées par l’adoption massive des nouvelles technologies d’Internet », disposant de ses (fracture numérique, identité numérique, gouvernance d’Internet…). « Tu propres codes, hébergeant 89% 89% 85% 87% 85% 83% 83% viens ? » est une invitation à la réflexion, à la construction collective d’un de nouveaux modes de circulation 81% futur dans lequel la « rencontre [de l’écologie et du numérique] est la clé des idées et des informations, 71% 73% 68% 20 % 20 % extension en ligne de l’espace 68% 67% de notre avenir industriel ». Pour y parvenir, l’auteure revalorise le rôle 63% public. quelles conséquences 56% 58% 57% des prophètes et encourage le lecteur à identifier les « crapauds fous » 53% pour l’expression démocratique – expression empruntée à Pierre de la Coste, spécialiste des nouvelles et le débat public ? technologies et notamment co-fondateur de la fête de l’Internet –, pour Assiste-t-on à l’émergence du citoyen numérique ? désigner ceux qui sortent des sentiers battus et qui pourraient montrer 0% Comment les partis politiques vont-ils s’adapter 0% 19% 20% de nouveaux chemins innovants à suivre. à cette nouvelle donne ? L’auteur aborde toutes Hommes femmes point de vue à la fois théorique, 25-34 a ces questions d’un 11-15 ans 16-24 ans Mais l’originalité de l’ouvrage tient surtout à l’invite que l’auteure adresse à l’ensemble de ses lecteurs : poursuivre la construction de l’ouvrage en entrimestre 2006 3 e livrant une synthèse instructive des débats 3 trimestre 2007 e d’idées sur le sujet, et empirique à travers nombre 2e trimestre 2008 2e trimestre 2009 ligne sur le site Internet www.tuviens.fr, ouvert jusqu’à la fin du mois *On considère comme «internaute» toute personne de plus de 11 ans sé d’exemples concrets. Un précis complet de février 2010, avec la promesse suivante : « Les contributions les plus et accessible pour faire le tour du sujet. Source : LObservatoire des Usages Internet, Médiamétrie, 2e trimestre 2009 riches seront rassemblées dans un nouvel ouvrage, collectif. Nous aurons Nicolas Vanbremeersch, De la démocratie* On considère comme « internaute » toute personne de plus de 11 ans s’étant connectée au moins une fois au cours du dernier mois. alors écrit ensemble le premier livre politique web 2.0. » numérique, Seuil, 104 pages, 14 €3.2_regarDs sur le nuMÉrique 3.2_regarDs sur le nuMÉrique
  • POUR QUE LES « ENFANTS DU NET » RESTENT DES ENFANTS * DONNONS À NOS ENFANTS LES BONS GESTES POUR APPRIVOISER LE WEB Parce que la sécurité des enfants sur Internet est une préoccu- pation majeure des parents, Microsoft France a réuni l’ensemble des acteurs de la protection de l’enfance pour réfléchir avec eux à un outil de prévention efficace.Microsoft France – RCS Nanterre B 327 733 184 Fruit de ce travail, le site CestPlusNet.fr a été conçu spécialement FAITES LE POINT SUR LA VIE à l’attention des parents. Il leur offre des parcours de formation NUMÉRIQUE DE VOS ENFANTS interactifs et ludiques, couvrant tous les usages numériques des « enfants du Net » (surf, jeux vidéo en ligne, chat, blogs, email, etc.), pour leur donner les bons réflexes de prévention et leur apprendre à éviter les risques. www.cestplusnet.fr * Laugh Out Loud : Mort de rire.