Your SlideShare is downloading. ×
RSLN #4 - Enfants du Net : comment les protéger ?
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

RSLN #4 - Enfants du Net : comment les protéger ?

2,542
views

Published on

Published in: Technology

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
2,542
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
15
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. regards sur le numérique septembre 2008 Claudie haigneré L’informatique, pas sans les filles ! < societe >enfants du netcomment les proteger ?Internet est un fantastique terrain de découvertepour les enfants. Mais, comme dans le monde physique,il arrive que le pire y côtoie le meilleur.Quels sont les risques et comment les éviter ?
  • 2. 2 3 soMMaIre REGARDS SUR LE NUMÉRIQUE SEPTEMBRE 2008 L’informatique, pas sans les filles ! Internet est un fantastique terrain de découverte pour les enfants. Mais, comme dans le monde physique, il arrive que le pire y côtoie le meilleur. Quels sont les risques et comment les éviter ? Éditorial ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~_• regards sur le numériqueLe titre 3.0 (prononcer Nous qui avons connu une vie « sans », une vie où Magazine trimestriel gratuit« trois point zéro »), www.regardsurlenumerique.fr Le regard de …qui fait suite à 2.1, toute recherche impliquait d’arpenter les rayonna-2.2 et 2.3 parus de ges des bibliothèques, une vie où les amis du bout du monde Microsoft France SAS au capital de 4 240 000 euros, Claudienovembre 2007 à n’envoyaient de leurs nouvelles qu’une fois par an, nous mesurons 18 avenue du Québec Haigneréjuin 2008, est d’abord 91957 Courtabœuf 1 Cedex < societe > L’informatique, chaque jour à quel point le web a transformé notre rap- Directeur de la publication pas sans les filles !un clin d’œil aux à La uneexpressions « Web 2.0 » port au savoir, au pouvoir, aux autres. Outil inédit de liberté, Éric Boustouller Directeur de la rédaction enfants du net : CoMMenTet, désormais, « 3.0 », il porte avec lui sa part d’interrogations. Nous abordons Marc Mosséutilisées pour désigner ce flux perpétuellement renouvelé de textes et d’ima- Directeur délégué Les ProTÉGer ? Bertrand Salordles vagues d’innovations ges avec un enthousiasme vigilant, la critique en éveil. rédactrice en chef.0successives qui Les enfants d’aujourd’hui, ces « digital natives » selon la Constance Paroditransforment redaction@regardsurlenumerique.fr La Toile est un fantastique terrain de découverterégulièrement Internet. formule célèbre, sont nés avec. Internet est leur terrain de Conception et réalisation graphique pour les enfants. Mais comme dans le monde physique,C’est aussi un clin d’œil découverte naturel, évident, abordé avec passion, gourman- JBA - 2 rue des Francs-Bourgeois - 75003 Paris il arrive que le pire y côtoie le meilleur.au jargon informatique dise et curiosité. Leur habileté et leur compréhension intui- ph.bissieres@jba.fr exposition à des contenus choquants, mauvaises Directrice artistiqueemployé pour distinguer tive des logiciels sont parfois sidérantes. Il n’est pas rare Virginie Kahn rencontres : certains risques sont à prendre au sérieux.les versions successives que, spectateurs patauds d’un monde numérique peuplé de rendez-vousdes logiciels. ont collaboré à ce numéro aujourd’hui, pouvoirs publics et industriels s’organisentPremier magazine au ces Mozart du web, nous cherchions leur conseil pour répa- Pauline Feuillâtre, Stéphan Julienne, Caroline Marcelin, Jean Randon, de mieux en mieux pour y faire face. retourtitre évolutif, Regards rer un « bug », installer une application, télécharger un film. Emma Rebelova, Anne Rivière Tour d’horizon des dangers et des solutions. à l’emploi 3.0sur le numérique Mais prenons garde, avertissent les pouvoirs publics, les indus- remerciements Gaël Woerly, créateur d’OBUG Brest.illustre notre volonté triels, les professionnels de l’enfance. Prenons garde à ne pas The OpenEnded Group, Merce Cunningham Un microcrédit accordé par l’Adie lui Dance Company, Golan Levinde demeurer au plus permet, à 50 ans, de mettre un terme prendre ces petits d’homme pour de grands sages. Même vir- Photos non créditées grand-angLeprès d’une société à quatre années de RMI en créant son Quand Internetnumérique en perpétuel tuoses du clavier, ils restent des enfants. Et la probabilité est droits réservés entreprise d’assistance informatique.changement. forte pour que, le jour venu, nous ne soyons pas à leurs côtés Imprimerie réinvente la solidarité Point 44 - ZA des Nations - pour les rassurer face à une image choquante, les rappeler à l’or- 342 rue du Professeur P. Milliez dre lorsqu’ils se livrent trop intimement sur leur blog, leur inter- 94500 Champigny-sur-Marne dire de se rendre seuls à un rendez-vous avec un contact virtuel. Document imprimé sur papier issu de forêts gérées durablement, avec des encres Devenir bénévole sans bouger de chez soi, donner en surfant sur le web… : les internautes eT aussI Il y a fort à parier, même, que nous ne soyons jamais au courant végétales. Point 44 est titulaire de la marque Imprim’Vert® qui distingue les entreprises de n’ont que l’embarras du choix pour trouver, parmi 5 La vie numérique que de telles choses ont eu lieu. C’est la raison pour laquelle l’industrie graphique soucieuses de la gestion les sites très divers promouvant la solidarité, le en bref, l’actualité ce numéro de rentrée de Regards sur le numérique a choisi de environnementale de leur activité. mode d’action qui correspond à leur sensibilité, de la société numérique s’attaquer à l’importante question de la protection de l’enfance Les opinions exprimées dans ce magazine leur emploi du temps et leur portefeuille. sur Internet. Parce que nous avons tous une responsabilité, n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent 10 Panoramiques pas nécessairement celles de Microsoft. celle d’offrir à ces enfants un filtre qui ne soit pas uniquement Tour du monde Conformément à la loi « Informatique de la création numérique un filtre technique mais également un filtre mental, un prisme et Libertés », toute personne ne désirant plus recevoir le magazine peut de bons réflexes à travers lequel ils aborderont les risques du en informer la rédaction 38 rePères Net avec sagacité, recul et la même vigilance que leurs aînés. (abonnement@regardsurlenumerique.fr) Les indicateurs de 3.0 qui annulera immédiatement son La rédaction redaction@regardsurlenumerique.fr abonnement. 39 Lu Dépôt légal à parution. La sélection livres de 3.0 3.0_regards sur le numérique
  • 3. 4 5Le reGarD De… La vIe nuMÉrIQue C l aud nom i e haig neré, astronaute, ancienne ministre de la recherche et des Nouvelles technologies, ancienne ministre des affaires européennes ¦21% c’est, en 2008, la proportion de foyers fiscaux français ayant déclaré leurs revenus en ligne, soit plus de 7 millions de foyers. ¦L’informatique,pas sans les filles ! anTiCiPer LE LiVrE Le premier robot chef d’orchestrel’ NUmériQUE Le point de rupture n’a pas La vision a de quoi surprendre : un encore eu lieu, profitons- Europe se demande aujourd’hui com- en pour ne pas nous ensemble de musique classique ment elle va parvenir à former suffisam- laisser prendre de court ! conduit par un robot reproduisant ment de jeunes ingénieurs et informa- Tel est, en substance, au plus près les mouvements d’un ticiens pour répondre à la demande chef d’orchestre, nuances, ralen- © f. maigrot/réa le message du rapport d’un secteur en forte croissance. Elle se sur le livre numérique tissements et accélérations inclus. demande également comment faire face remis par Bruno Patino Un défi technologique imaginé par à la concurrence galopante de l’Inde et à Christine Albanel Pascal Gautier, ancien violoniste et de la Chine. Rappelons que, depuis 2004, cet été. L’auteur pointe expert en réalité virtuelle, qui per- la Chine forme plus de diplômés dans ces disciplines obsédé par ses algorithmes, a la vie dure. Fort commode notamment l’attention mettra, par exemple, d’« immorta- que l’Europe, et que leur nombre, qui a doublé ces cinq pour créer des personnages de fictions romanesques, ce qu’il convient d’accorder liser la gestuelle des grands chefs © JEaN-CharLEs DrUais dernières années, est en croissance exponentielle. cliché a des effets plus pervers qu’on ne l’imagine. Car à la concurrence nouvelle d’orchestre pour les générations Sur les 18,5 millions d’étudiants européens, 55 % sont s’il peut séduire certains garçons, il est un repoussoir qui pourrait s’exercer futures ». Prochaines représenta- des filles. Dans les disciplines scientifiques (mathéma- « Nous ne pour les filles. Cela ne serait pas grave s’il avait quelque entre les détenteurs des tions à Nantes (29 octobre) et au tiques, sciences, technologies), elles sont moins d’une parviendrons fondement. Mais ces jeunes filles l’ont bien rappelé : droits d’un côté et les Grand Palais, à Paris (14 novembre). détenteurs des accès et “ www.robot-orchestra.fr sur trois. En informatique, le déséquilibre garçons/filles pas à relever l’informatique est, en réalité, un métier social, collaboratif, va même grandissant, année après année. Nul besoin un métier de projets, où l’on travaille en équipe. C’est un des réseaux de l’autre. d’être doué en calcul pour comprendre qu’il y a, dans le défi européen métier de communication, où le dialogue est primordial. Dans ce contexte, trois d’une économie directions essentielles ces réserves inexploitées de jeunes femmes, un potentiel Il est particulièrement important de le dire et de le faire sont mises en avant : la énorme. Nul besoin d’être devin pour comprendre que de l’immatériel savoir car, au moment de leur orientation, les jeunes ont promotion d’une offre nous ne parviendrons pas à relever le défi européen besoin de se projeter mentalement dans une profession. d’une économie de l’immatériel mondialisée sans leur mondialisée Ils ont besoin de rêver un peu. Et les rêves des filles ne légale attractive, la défense de la propriété participation massive. sans la sont pas les mêmes que ceux des garçons. intellectuelle, « clef Les causes de leur moindre participation aux études participation Féminiser l’informatique va être fondamental dans de voûte de l’édition scientifiques et techniques sont nombreuses, complexes, les années à venir. À l’heure où des changements éco- et pour certaines non encore totalement élucidées. Mais massive nomiques, sociaux et culturels profonds vont être non numérisée », et la mise en place de mécanismes il y a des choses très simples sur lesquelles il est possible des jeunes seulement accompagnés mais largement entraînés par permettant aux auteurs et d’agir, je voudrais en donner un exemple ici. Je participais femmes. » les nouvelles technologies, il est crucial que les femmes aux éditeurs de conserver récemment à une rencontre sur ce thème, « Women in n’en soient pas exclues, qu’elles y apportent leur regard, un rôle central dans la IT ». Ont témoigné une vingtaine de jeunes filles, venues leur perspective spécifique. Les besoins des femmes, détermination des prix. de tous les pays du monde, toutes finalistes du plus grand comme leurs rêves, ne sont pas identiques à ceux de concours de développement logiciel existant actuelle- leurs compagnons. Dans le champ des technologies ment, l’Imagine Cup. Parfaitement à l’aise, souriantes, la informatiques, la diversité est aussi un gage de qua- Première son robot chef langue bien pendue pour certaines, elles étaient nom- lité et d’enrichissement. Dans un monde où n’importe mondiale pour d’orchestre à la l’ensemble Cité des sciences breuses à raconter la même histoire, à savoir qu’elles quelle personne dotée d’un ordinateur et d’une bonne Urban et de l’industrie, étaient arrivées un peu par hasard, parfois à reculons, dose de matière grise a la capacité d’agir sur le futur, la Orchestra et à Paris. dans des études qui finalement les passionnaient. Car, diversité est plus qu’importante : elle est une condition expliquaient-elles, l’image du hacker solitaire, asocial, de la démocratie. ■3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 4. 6 7LA VIE NuMÉRIQuE LA VIE NuMÉRIQuE ¦1,4 milliard d’êtres humains, soit près d’un quart de la population mondiale, aura fait un usage régulier d’Internet en 2008, selon le cabinet d’étude IDC. Ce taux devrait passer à 30 % en 2012. ¦ L’équipe Edelweiss, médaille de bronze de la catégorie « Design < eT vous > d’interface », aux côtés du secrétaire PIerre De saInTIGnon d’État à PREMIER ADJOINT Au MAIRE DE LILLE l’Économie VICE-PRÉSIDENT Du CONSEIL RÉGIONAL Du NORD – PAS-DE-CALAIS numérique, Éric Besson. Que faITes-vous Pour Le nuMÉrIQue LoCaLeMenT ? © Photos : BErNarD LaChaUD « Les technologies Euratechnologies propose de leur intérêt. Parmi les accompagnent de plus à ces entreprises des éléments qui expliquent ce en plus les grandes équipements techniques succès, la beauté du site mutations économiques, mutualisés : studio lui-même, construit autour sociales et urbaines. Lille numérique, amphithéâtre… qui de deux usines du xixe siècle n’échappe pas à la règle. leur permettront de répondre, réhabilitées, constitue un Sur le plan économique, cela avec les technologies les plus élément d’attractivité évident.IMAGINE CUP s’est traduit par la création affûtées, à des questions- Le contexte politique en estDe l’intelligence au service de la Terre d’Euratechnologies, un pôle clefs pour le Nord – Pas-de- un autre. Martine Aubry et Jean-Benoît Paux, médaille d’or de la catégorie « IT Challenge ». d’excellence de 150 000 m2 Calais et, au-delà, pour toute moi-même sommes d’anciens dédié aux nouvelles la région nord-européenne. chefs d’entreprise, passionnés Le 8 juillet dernier, Ed l’Australien, Régis le Français, les agriculteurs du bush à optimi- gaspillage de denrées dans son nant sous Windows, Linux ou technologies. Le parc est Nous venons d’ailleurs d’y d’économie, et nous en train de naître, au cœur créer un centre RFID, premier avons la volonté farouche Paris était la capitale Carlos le Brésilien…, tous sont ser l’irrigation de leurs cultures, réfrigérateur (voir « La floraison n’importe quel autre système. venus des quatre coins du monde la France n’a pas été à la peine. des projets français », Regards sur En juillet 2009, la finale des pro- d’un projet d’aménagement centre de ressources français d’accompagner de très près le de l’innovation jusqu’au Carrousel du Louvre, à Deuxième pourvoyeuse mondiale le numérique - juin 2008). chains championnats du monde urbain de 100 hectares. des « technologies sans développement local. Enfin, numérique au service L’ouverture est prévue contact », qui va avoir la troisième force du parc est Paris, pour la remise des prix de de candidats derrière la Chine, elle du numérique aura lieu au Caire, de l’environnement. l’Imagine Cup 2008, ces cham- est repartie multimédaillée. Grâce à L’interopérabilité en Égypte. Thème retenu : aider pour le mois de novembre, une importance déterminante la qualité de ses entreprises, Ce jour-là, étaient pionnats du monde de l’innovation Jean-Benoît Paux d’abord, premier à l’honneur le monde à surmonter des fléaux avec 50 entreprises et pour deux grands secteurs que nous sélectionnons récompensés une numérique. Et même s’il n’y avait prix de la catégorie « IT Challenge » Microsoft récompensait égale- comme le sida ou l’illettrisme. Cer- 1 250 emplois. Et, d’ici stratégiques de notre région : drastiquement en respectant quarantaine de projets que les finalistes – 370 étudiants sur pour sa capacité à administrer un ment cette année l’interopérabi- tains concurrents de l’édition 2008 à cinq ans, nous misons la grande distribution un principe fort, chaque « greentech », portés les 200 000 candidats au départ –, la système réseau selon des critères lité à travers un prix spécial. L’in- relèveront peut-être de nouveau sur 8 000 emplois. Nous et les transports. nouvelle entreprise devant accueillons, à proportions J’ai engagé ce pari il y a apporter une valeur ajoutée à par des étudiants cérémonie reflétait bien le carac- environnementaux. À l’équipe teropérabilité permet à différents le défi. Les lauréats, quant à eux, tère international de la compétition, Edelweiss ensuite, pour son pro- systèmes – Windows, Mac, Linux, seront certainement trop occupés égales, des entreprises dix ans, il y avait une part toutes les autres. La « sauce » du monde entier. pour un thème tout aussi internatio- gramme destiné à familiariser les etc. – et supports – ordinateurs, à concrétiser leur projet grâce aux de taille mondiale – nous d’incertitude évidente et est en train de prendre nal. Le défi lancé par cette sixième enfants avec les gestes écologi- téléphones mobiles, télévisions – soutiens et aux contacts que leur en avons actuellement je suis heureux de voir que puisque nombre d’entre elles édition de l’Imagine Cup était, en ques. Au projet e-Cube aussi, qui de dialoguer de façon fluide. Un apporte la compétition. Éric Bous- cinq, parmi lesquelles les choses vont beaucoup communiquent et mettent en effet, d’« imaginer un monde où les permet à chaque famille d’évaluer principe appliqué à la lettre par touller, PDG de Microsoft France, Microsoft et Capgemini –, plus vite que prévu. Le site place des projets communs technologies contribuent à l’amé- sur écran son engagement envi- l’équipe lauréate, venue d’Inde les avait d’ailleurs prévenus en des PME innovantes et des n’est même pas tout à fait – ce que j’appelle « l’économie lioration de l’environnement ». ronnemental. Grâce, enfin, à la cui- avec un projet centralisant la mise préambule à la remise des prix : « Ce start-up. Ce site va, en outre, ouvert que 40 entreprises de la machine à café ». Ce sont Si le grand gagnant est le projet sine intelligente de SmartCooking, en veille d’un parc informatique n’est pas la fin de l’aventure. Plu- héberger un incubateur et attendent notre feu vert, là les premiers signes d’un australien SOAK, conçu pour aider un système permettant d’éviter le constitué de machines fonction- tôt le début d’un long parcours ! » un essaimeur d’entreprises. et que 80 ont témoigné cluster qui fonctionne ! »3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 5. 8 9LA VIE NuMÉRIQuE LA VIE NuMÉRIQuE ¦30 PROJECTIONS ans de discours publics. Mine d’or pour les L’ordinateur nouvelle génération historiens, les analystes et les « speechwriters » en herbe, le portail web Vie publique de la Documentation Rompre avec l’ordinateur tel qu’on le connaît et repenser complètement le design et les logiciels pour qu’ils s’adaptent plus finement à nos loisirs, tel était le mot d’ordre de française vient de se doter d’une collection d’archives l’édition 2008 du concours Next-Gen PC. En images, les trois projets gagnants. de plus de 100 000 discours publics depuis 1974. “ www.vie-publique.fr/discours/ ¦ < les favoris de > du HauT niveau PoUr CaTHerIne BarBa toUs Il y en avait vingt-et-un, FONDATRICE ET PRÉSIDENTE DE CAShSTORE.FR il y en aura désormais pour tous les goûts. L’ICANN, l’organisme Pro d’un jour Un neteconomie Le site moovement Mon de régulation des noms site que j’ai lancé de Jérôme Bouteiller, outil de recrutement de domaine d’Internet, bénévolement, avec une référence pour les préféré, un vivier de a décidé d’accepter, La serviette en papier d’autres, pour aider pionniers du Net. Je le très bons profils pour moyennant finance et Grand gagnant du concours, Napkin PC les étudiants dans leur une procédure qui sera consulte tous les jours Internet (développeurs, s’inspire de la serviette en papier sur laquelle clarifiée dans les mois choix d’orientation et depuis bientôt dix ans commerciaux, experts nous avons tous, un jour, griffonné idées qui viennent, toutes les les mettre en relation (il a été créé début 1999) e-marketing, etc.). et croquis. Destinées suggestions de noms avec des professionnels. pour l’actualité, les J’y ai rencontré mon à stimuler la créativité de « domaines de haut Tout le monde peut scoops, les tendances directeur pour Malinea collective, ces tablet- niveau », ces « .com », aider en faisant, le et les portraits de ceux Conseil, notre pôle tes souples acceptent « .org » ou « .biz » qui temps d’une journée, qui font l’Internet dédié au e-CRM et autant d’utilisateurs rythmaient jusqu’à découvrir son métier en France. à l’optimisation de simultanés qu’il y a de Le carnet de bord présent nos parcours en à un jeune. “ “ www.neteco.com l’efficacité des sites ligne. La mairie de Paris stylets électroniques. du routard www.produnjour.com Internet. “ a déjà fait savoir qu’elle Quant à l’unité centrale, Médaille de bronze de la compé- www.moovement.fr était candidate pour elle est discrètement tition, « Backpacker’s diary » se déposer le « .paris ». cachée dans le porte- présente sous la forme d’un gros serviettes. livre qui, au fil des pages, fournit au voyageur tout ce dont il peut avoir besoin : cartes, lumière, GPS, SÉCURITÉ INFORMATIQUE Les grands des TIC au secours etc. Il lui permet aussi de consigner Jouer ensemble facilement ses souvenirs – textes, Ce deuxième projet gagnant a été conçu pour les photos, sons, vidéos – et de les enfants. Constat de départ : les ordinateurs actuels leur fournissent des expériences un peu désincarnées, partager sur Internet. Le tout est alimenté par de petits panneaux d’Internet où manquent le contact physique et la relation directe solaires dépliants. C’est une de ces histoires qui terminera pirates de détourner n’importe quel site soft, à Redmond. Pendant plusieurs mois, avec les autres. D’où l’unité « Withus », qui peut être peut-être dans un scénario hollywoo- web à des fins frauduleuses. L’expert ils y élaborent et testent le « patch » de utilisée seule ou assemblée à d’autres pour former un Les autres projets du concours sont dien. En janvier, un spécialiste de la sécu- contacte les services secrets américains sécurité qui résoudra la faille. Celui-ci est écran tactile sur lequel les enfants peuvent dessiner visibles sur le site Next-Gen PC Design : rité informatique découvre, tout à fait ainsi que plusieurs industriels, dont Sun disponible depuis le 8 juillet et délivré, à plusieurs, assembler des puzzles, composer de la www.nextgendesigncomp.com par hasard, une vulnérabilité majeure Microsystems et Cisco, qui se réunissent pour les particuliers, dans le lot des mises musique, jouer à des jeux de société, etc. de l’Internet. Cette faille permettrait aux dans le plus grand secret chez Micro- à jour automatiques.3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 6. 10 11PanoraMIQues PANORAMIQuESQuand le numérique vient à la scène ~~~~~~~~ _•Les technologies numériques s’imposent de plus en plus dans les Sur les plateaux, le virtuel vient interagir avec le réel dans unarts de la scène, révélant des champs d’investigation inédits pour environnement enrichi. Pour illustrer ces incursions du numéri-les artistes et les professionnels. L’expérience chorégraphique que sur la scène, la rédaction a choisi trois exemples autour des’assiste de l’ordinateur, s’ouvrant à de nouvelles recherches et la voix et de la danse, et notamment du chorégraphe américainà la révélation de nouveaux effets. Les corps, aux gestes captés Merce Cunningham, dont le travail explore sans relâche depuiset digitalisés, bouleversent les représentations du mouvement. vingt ans les possibilités offertes par la technologie. < capture de mouvement > ThE OPENENDED GROUP_ÉTATS-UNIS Créée en 1971, Loops (« boucle » en anglais) a longtemps été l’une des tâche à Paul Kaiser, Shelley Eshkar and Marc Downie, trois artistes créateurs chorégraphies phares de Merce Cunningham. Mais, trente ans plus tard, de l’OpenEnded Group : ce sont des spécialistes de l’art de la « motion cap- le grand danseur, en proie à l’arthrose, ne pouvait plus exécuter ce solo ture », un procédé consistant à « capturer » les mouvements du corps pour magistral, qui explorait toutes les rotations permises par les articulations les convertir en images numériques. Vingt et un capteurs placés sur chaque du corps. Alors, au fil des années, Merce Cunningham s’est mis à danser main du danseur sont filmés par une caméra spéciale qui enregistre leurs Loops avec ses bras, ses mains et ses doigts, métamorphosant la contrainte trajectoires complexes. Elle la transmet à un logiciel d’intelligence artificielle en nouvelle création. qui génère, à partir de ces trajectoires, des combinaisons toujours différen- En 2008, le Media Lab du Massachusetts Institute of Technology (MIT) tes de lignes et de points, entrelacs complexe et hypnotisant, en perpétuel décide de transposer cette performance en version numérique. Il confie la mouvement. “ www.openendedgroup.com ~~~~~~~~~ _•3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 7. 12 13PANORAMIQuES_QUaND LE NUmériQUE ViENt à La sCèNE PANORAMIQuES © miChaEL stiEr - Photo DU fiLm CRWDSPCR (rEaL. ELLiot CaPLaN) < danse assistee par ordinateur > © Photo : stEPhaNiE BErgEr - DaNsEUrs : hoLLEy farmEr, Lisa BoUDrEaU MERCE CUNNINGhAM DANCE COMPANy_ÉTATS-UNIS De l’avis de Merce Cunningham lui-même, cela a été un événement majeur, qui a chamboulé sa carrière de danseur et de cho- régraphe. Et il ne s’agissait pas d’une technique physique… mais d’un programme informatique. DanceForms, logiciel d’aide à la chorégraphie, a engendré de grandes innovations dans l’art de la danse. C’est Cunningham lui-même qui a contribué à sa création, avec les départements de sciences et de danse de l’université Simon Fraser au Canada. À l’origine, ce logiciel permettait simplement au chorégraphe, que l’âge empêchait de danser, de montrer les mouvements à ses danseurs avec la plus grande précision, et d’en conserver la mémoire. Désormais, pas un seul de ses spectacles n’est conçu sans DanceForms, car il permet de créer des mouvements inédits, des compositions complexes, en s’affranchissant des contraintes du corps, de l’imagination humaine ou des lois de la gravité. « DanceForms permet de repousser nos limites : il influe sur le rapport au mouvement du chorégraphe de la même façon que l’électricité a influé sur la façon dont les artistes plasticiens voient le monde », explique Cunningham. Aujourd’hui, ses chorégraphies (ci-contre le ballet BiPeD ) sont profondément marquées par cette recherche. “ www.merce.org/about_danceforms.html~~~~~~~~~ _•3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 8. 14 15PANORAMIQuES_QUaND LE NUmériQUE ViENt à La sCèNE PANORAMIQuES < installation interactive > MESSA DI vOCE_ÉTATS-UNIS « Quelle forme aurait notre voix si nous pouvions la voir ? », se demandaient en chœur Golan Levin et Zachary Lieberman. La réponse ? Messa di Voce (« placement de voix » en italien), une cantate de l’ère numérique. Avec Joan La Barbara et Jaap Blonk, deux virtuoses de la voix, ils ont imaginé un système logiciel qui transforme en temps réel les chants et les cris émis sur scène par les deux artistes en formes graphiques projetées sur un écran der- rière eux. Le logiciel s’appuie sur une caméra vidéo capable de repérer le visage des acteurs en plein vibrato. Objectif : donner l’impression que ces créations graphiques sortent tout droit de leur bouche. Messa di voce existe aussi sous forme d’installation interactive : le public est invité à tester lui-même le dispositif, voire à rejouer les séquences vocales en manipulant manuellement les formes produites. Cette installation sera très bientôt à la Biennale d’art contemporain de Séville (2 octobre 2008 - 11 janvier 2009). “ www.tmema.org ~~~~~~~~~ _•3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 9. 16 17à La une ENFANTS DU NET : CommENt LEs ProtégEr ? ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ < societe > ~~~~~~~~~~~~~~~~_• enfants du net COMMENT ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// internet est un fantastique terrain de découverte pour les enfants. Comme dans le monde physique, il arrive cependant que le pire y côtoie LES PROTÉGER ? le meilleur. exposition à des contenus choquants, mauvaises rencontres : certains risques sont à prendre au sérieux. aujourd’hui, pouvoirs publics et industriels s’organisent de mieux en mieux pour y faire face. Tour d’horizon des dangers et des solutions. EnquêtE : JEan Randon. IllustRatIons : lauREnt BazaRt ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 10. 18 19ENFANTS DU NET : CommENt LEs ProtégEr ? ENFANTS DU NET : CommENt LEs ProtégEr ? dans des pays où le contrôle est inexistant ou laxiste, ils sont aujourd’hui accessibles chiffres librement depuis la France. Plus pour long- clefs temps. Michèle Alliot-Marie, ministre de 72 % l’Intérieur, a annoncé début juin un accord avec les fournisseurs d’accès à Internet (FAI). L’État fournira une « liste noire » de sites aux FAI, qui se chargeront d’en des parents laissent bloquer l’accès, comme ils le font pour les leurs enfants surfer sites faisant l’apologie du racisme, du terro- seuls sur Internet. risme ou de la consommation de drogues. Un dispositif qui existe déjà en Norvège, en Suède, au Royaume-Uni et en Italie. Si les discussions achoppent encore sur plu- + de 40 % sieurs points, notamment le droit de regard des parents dont des représentants de la société civile sur le les enfants tiennent contenu de la « liste noire », la mise en œuvre un blog ne le savent est annoncée pour fin 2008. pas. 96 % Autre cible des nouvelles mesures pré- vues par les pouvoirs publics : les éditeurs de sites « pro-ana », c’est-à-dire prônant l’anorexie, qui devraient bientôt être passi- bles de la correctionnelle. Si la proposition des parents de loi en cours d’examen au Parlement est connaissent l’existence adoptée, les sites pro-ana étrangers rejoin- des logiciels dront la liste noire du ministère. de contrôle parental. 39 % deS logiCielS de filTrage de PluS en PluS PerformanTS Au-delà de l’interdiction pure et simple de l’accès à des sites au contenu délic- des parents tueux voire criminel, l’usage des logiciels en utilisent un. de contrôle parental se répand enfin. Ces S SOuRCES : MÉDIAMÉTRIE, MINISTèRE DE LA programmes permettent de filtrer l’accès FAMILLE, COLLECTIF INTERASSOCIATIF ENFANCE au Net depuis chaque ordinateur, télé- ET MÉDIAS phone ou console de jeu vidéo, en bloquant uperlulu, 13 ans, cherche de nou- C’est d’ailleurs le premier péril à avoir mineurs, en utilisant les multiples réseaux la consultation des lorsqu’on veaux amis. » Sur la photo, un visage suscité la réaction des pouvoirs publics. sociaux que ceux-ci fréquentent assidû- informations choquan- évoque la question d’homme se devine, barbe de trois jours, À Rosny-sous-Bois (93), les « cyberpa- ment. La méthode : « Se faire passer pour un tes pour les enfants ou de la protection bouche serrée, dissimulé sous un masque trouilleurs » de la gendarmerie nationale autre enfant – on appelle ça le “grooming” – les adolescents (sexe, de l’enfance d’enfant aux yeux vides. Quiconque a vu, veillent au grain depuis 1998. Sur les ou employer la menace, du genre “je suis racisme, violence…). il y a quelques années, la campagne choc 18 membres de la division de lutte contre un pirate et je vais détruire ton ordinateur Certains logiciels sur internet, c’est souvent le spectre « de l’association Action Innocence s’en la cybercriminalité, sept se consacrent uni- si tu ne fais pas ceci ou cela” », explique empêchent également souvient encore. Car lorsqu’on évoque la quement à la chasse aux pédophiles. L’an Alain Permingeat, l’un des responsables que le jeune utilisateur du prédateur sexuel question de la protection de l’enfance sur passé, leur travail a conduit à l’ouverture de de la division de lutte contre la cybercrimi- transmette la moindre à l’affût derrière Internet, c’est souvent le spectre du préda- plus de 500 procédures pénales. Dans 9 cas nalité. Les gendarmes de Rosny-sous-Bois donnée personnelle son ordinateur teur sexuel à l’affût derrière son ordinateur sur 10, les gendarmes finissent par identifier attendent avec impatience l’arrêté d’une loi (e-mail, numéro de qui surgit dans qui surgit dans l’imaginaire collectif. Non les responsables des réseaux d’échange votée en mars 2007, qui leur permettra de téléphone, adresse) et sans raison. Les connexions sur les sites d’images pornographiques. piéger les pédophiles en se faisant passer interdisent toute tran- l’imaginaire pédopornographiques sont nombreuses pour des mineurs. saction bancaire. collectif. – en 2007, la police norvégienne a enre- deS SiTeS Sur liSTe noire Face à cette menace, les pouvoirs Parfois critiqués à gistré plus de 5 millions de tentatives de Mais beaucoup de pédophiles ne se conten- publics se mobilisent. Premier objectif : leur apparition au début des années 2000, connexion à ce type de sites –, ce qui montre tent pas d’échanger photos et vidéos. Ils bloquer l’accès aux sites pédopornogra- ces programmes sont devenus très perfor- que le danger est bien réel. cherchent à se mettre en contact avec des phiques. Souvent hébergés à l’étranger, mants. À l’époque, ils se contentaient >>>3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 11. 20 21ENFANTS DU NET : CommENt LEs ProtégEr ? ENFANTS DU NET : CommENt LEs ProtégEr ?>>> de rechercher des mots clefs sensibles. Ce systèmes de « listes blanches » permettant mode de recherche rudimentaire abou- de circonscrire l’accès à une liste prédéfi- tissait souvent à des résultats absurdes, nie de sites, sorte de jardin d’enfant virtuel empêchant par exemple l’accès à des sites complètement protégé. sur le cancer du sein ou sur la contracep- Les progrès sont sensibles, si l’on en tion. Aujourd’hui, la plupart des logiciels de croit les tests comparatifs rendus publics contrôle parental ne recherchent plus seule- en juin par le secrétariat d’État chargé de ment des mots clefs, mais sont capables de la famille. Le filtrage des sites pornogra- procéder à l’analyse globale de la structure phiques est assuré en moyenne à 80 %, et d’une page (mise en page, présence de liens celui des sites d’argent à 90 %. Pour les pointant vers des sites pouvant poser pro- sites violents ou racistes, ainsi que les sites blème, polices de caractère…). Ils séparent incitant à la consommation de drogues, le bien plus sûrement le bon grain de l’ivraie, taux de filtrage se situe dans une fourchette et évitent autant que possible l’écueil du de 50 à 60 %, alors qu’il était aux alentours « surblocage ». De même, certains moteurs de 20 à 30 % en 2006. de recherche sont maintenant en mesure Les diffuseurs privilégiés des logiciels d’analyser directement les images, et non de contrôle parental sont les FAI. Depuis plus seulement le texte, et savent, par exem- 2006, ils ont l’obligation de fournir gratuite- ple, repérer lorsqu’une page web contient ment à tous leurs abonnés un programme une forte quantité de peau humaine, signe de filtrage. Décidé à faire de la qualité de indiquant qu’il s’agit d’un site « pour adul- ces logiciels un critère de choix, le gouver- tes ». Enfin, pour sécuriser davantage encore nement publie un classement, qui devrait la navigation des plus jeunes, il existe des bientôt être affiché chez les distributeurs. Numéricable arrive en tête (taux de filtrage atteignant 88 % toutes catégories de sites confondues), suivi de Free, Alice, Orange, SFR, Télé 2, Neuf. Darty ferme la marche, eT sur Les avec un taux de filtrage de 75 %. TÉLÉPHones leS ParenTS, maillon faiBle MoBILes ? de la ProTeCTion Les outils de veille proposés aux parentsLe contrôle d’accès au web sur les deviennent également de plus en plusportables est simple. Lorsque le performants. Sur le système d’exploitationtéléphone est destiné à un mineur, Windows Vista ou sur la console de jeules vendeurs doivent proposer aux Xbox, il est possible de définir précisémentparents du nouvel abonné la mise en les plages horaires pendant lesquelles sonplace du contrôle parental. une fois enfant pourra se connecter, ou les logicielsle contrôle installé, l’accès à Internet dont il pourra ou non se servir. Possible éga-est limité à quelques dizaines de sites lement d’avoir un compte rendu détaillé desavec lesquels l’opérateur a établi activités auxquelles il s’est livré, voire des des images violentes et dégradantes ! » Un une majorité de parents peinent encoreun contrat commercial. Impossible conversations qu’il a pu avoir sur le chat. avertissement qu’étaye l’expérience du à envisager la Toile comme un espace de plus en plus de logiciels analysent directementde se rendre sur le reste de la Toile,et a fortiori d’accéder à des sites de Sur Live Messenger (ex MSN Messenger), chef d’escadron Alain Permingeat : « Si les public dans lequel leurs enfants côtoient les images, et non plus seulement un système de messagerie instantanée parents ne prennent aucune précaution le meilleur comme le pire. Pour Sophie le texte, et savent repérer par exemple lorsqu’unecharme ou de rencontre. et pour les dont les jeunes sont friands (3 millions de sur les forums, un enfant y sera tôt ou tard Jehel, sociologue spécialiste des TIC, « ilpetits malins, pas facile de contourner page web contient une forte quantité de peau moins de 18 ans l’utilisent chaque mois), contacté par un pédophile. » Les spécialis- ne faut pas perdre de vue l’indigence desl’interdiction. Les opérateurs ont humaine indiquant un site « pour adultes ».récemment renforcé les règles les parents peuvent vérifier et valider les tes sont unanimes sur ce point : les logiciels conseils que prodiguent la plupart despermettant de lever le blocage : nouveaux contacts de leurs enfants, quel de contrôle parental sont indispensables. parents, notamment dans les milieuxla procédure se fait désormais par que soit l’ordinateur ou le téléphone mobile En outre, leur qualité ne cesse de s’amélio- modestes ». Auteure d’une enquête pourcourrier signé d’un des parents, et dont utilisé par ces derniers. rer. Reste à convaincre les parents de s’en le CIEM (Collectif interassociatif Enfance côté, ils disent préférer faire confiance à à des contenus choquants, beaucoup del’authenticité est ensuite vérifiée. ■ Des précautions bien nécessaires. La servir. Et là, il y a du travail. et Média) mesurant l’opinion des parents à leur enfant – quitte, pour certains, à vérifier parents répondent “c’est de ta faute”. » secrétaire d’État Nadine Morano, qui a fait Car il semble bien qu’aujourd’hui les l’égard des logiciels de filtrage, elle dresse régulièrement les historiques – plutôt que Selon l’enquête publiée en 2007 par de la protection de l’enfance sur Internet parents soient le maillon faible. Moindre un constat sévère : « Pour l’enfant, et sur- “se décharger” sur un logiciel et devoir Sophie Jehel, 72 % des parents déclarent son cheval de bataille, martèle : « 90 % des conscience des risques, méconnaissance tout pour l’adolescent, les parents alour- le gérer. Mais de l’autre côté, quand des laisser leurs enfants accéder seuls à Inter- enfants disent avoir déjà été en contact avec des activités en ligne de leurs enfants… dissent la barque des deux côtés. D’un enfants confessent s’être retrouvés face net. Seuls 39 % disent avoir installé >>>3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 12. 22 23ENFANTS DU NET : CommENt LEs ProtégEr ? ENFANTS DU NET : CommENt LEs ProtégEr ? Trois questions à… Marc Mossé >>> un logiciel de contrôle, alors que 96 % tions de sensibilisation. Le gouvernement sites utiles en connaissent l’existence ! Yves Laborey, compte lancer à Noël une grande cam- « Aucune technologie ne remplacera à elle seule chargé de mission à la délégation inter- pagne d’information ciblant principale- www.internetsanscrainte.fr la vigilance des parents » ministérielle aux usages de l’Internet, ment les parents. « ils ont besoin qu’on résume le problème : « Pour la majorité des les aide à rattraper leur retard », justifie le site national de sensibilisation aux parents, gérer des profils différents dans Nadine Morano. Bien souvent, les parents, enjeux et aux risques du Net, chapeauté judiciables aux plus jeunes de nos leur système d’exploitation, c’est déjà une convaincus qu’ils sont incompétents tech- par la délégation aux usages de l’Internet. concitoyens, éviter qu’ils ne jouent terre inconnue. Ce premier écueil nuit au niquement, renoncent à l’utilisation des à des jeux qui ne sont pas de leur message sur l’utilité des filtres parentaux. logiciels de filtrage, pourtant fort simples âge, leur définir des plages horaires Parce qu’ils ne veulent pas ou ne savent pas à configurer. Un sentiment à l’origine de pour surfer sur le web, etc. Cela étant, utiliser différents profils, beaucoup d’adul- situations absurdes : il n’est pas rare, en aucune technologie ne remplacera tes voient les logiciels de contrôle parental effet, qu’un père ou une mère demande à jamais la vigilance, celle des parents comme un frein à leur propre navigation ! son enfant d’installer lui-même le logiciel comme celle des enfants. Il faut don- La conséquence directe, continue-t-il, c’est de contrôle, voire de pirater de la musique ner aux enfants les « bons réflexes » que le schéma général est, pour l’instant, en ligne. de comportement sur Internet, à l’absence de garde-fou. » Pour cet expert l’image de ceux qu’on leur inculque du ministère de la Recherche, « les enfants de l’enfanT viCTime dans la vie réelle. C’est la raison pour ne devraient jamais aller seuls, sans précau- à l’enfanT fauTif www.protegetonordi.com laquelle, au-delà des outils que notre tions, sur internet ». Parents dépassés donc, mais parents béa- une mine d’informations à destination entreprise met gratuitement à la dis- À l’Union nationale des associations tement confiants aussi. « Plus de 40 % des des parents comme des enfants, pour position du public, Microsoft travaille familiales (UNAF), Olivier Gérard, coor- parents ignorent que leurs enfants tien- apprendre à se protéger des virus, des très étroitement avec les pouvoirs dinateur du dossier TIC, juge ces précau- nent un blog », affirme Nadine Morano. spams, des escroqueries aux données publics et les associations de protec- tions indispensables. « environ un parent Ennuyeux, d’autant que, dans ce cas, le personnelles, etc. tion de l’enfance, pour former parents sur quatre juge que l’éducation et la mineur peut facilement glisser du statut et enfants au décryptage d’Internet et confiance sont préférables à des outils de victime potentielle à celui de fautif. Marc Mossé, à quand remonte la prise Quelques années plus tard, l’évolution aux gestes élémentaires de sécurité. de contrôle. À l’inverse, beau- Insultes envers les professeurs, directeur des de conscience par Microsoft des usages nous a amenés à pousser Nous avons ainsi organisé, avec nos coup d’autres estiment mise en ligne de photos de affaires publiques qu’Internet n’est pas sans plus loin cette démarche. Nos équi- partenaires associatifs, des conféren- que l’installation de camarades en petite tenue, de Microsoft France risque pour les enfants ? pes, épaulées par les associations de ces et des ateliers pédagogiques dans logiciels de contrôle dénonciations anony- Depuis plusieurs années, nous som- protection de l’enfance, se sont rendu plusieurs grandes villes françaises, suffit à sécuriser mes : des plaisante- mes mobilisés sur ce sujet. Car les compte que les enfants n’étaient diffusé plusieurs millions de guides, totalement la navi- ries potaches aux usages évoluent vite et, avec eux, les finalement pas très regardants sur développé des sites web didactiques gation. À l’UNAF, délits les plus risques. Pour preuve, dès 2003, nous leurs listes d’amis et que cela pou- très complets comme décodeleweb. nous considérons graves, les jeu- avons été le premier acteur du Net vait à nouveau ouvrir la porte à de com ou protegetonordi.com. que les deux appro- nes auteurs en à prendre la difficile décision, saluée mauvaises rencontres. Nous avons ches – outils et vigi- ligne n’ont sou- www.decodeleweb.com par les associations de protection donc lancé en mai 2008 le logiciel de Quels conseils donneriez-vous lance parentale – sont vent aucune notion de à destination des enfants et des de l’enfance, de fermer les salles de contrôle parental gratuit de Windows aux parents ? complémentaires, et ce qui est permis et de adolescents, une initiation ludique et chat. Ces espaces de discussion en Live, qui permet au parent d’être alerté Je leur dirais qu’on n’a pas besoin prétendre qu’une seule « C’est la culture ce qui ne l’est pas. L’idée complète aux bons usages du Net. ligne ouverts à tous présentaient en par e-mail dès qu’un nouvel utilisateur d’être un féru de technologie pour des deux suffit, c’est qu’on ne met pas en ligne d’internet qui doit Le Guide « P@rents ! effet des risques pour les enfants, du contacte son enfant et d’autoriser ou accompagner et aider ses enfants sur de la naïveté. » Une la photo d’un camarade la parentalité à l’ère du numérique » simple fait qu’on ne pouvait contrô- non les échanges avec lui. Nous avons Internet, le bon sens et l’expérience vigilance d’autant plus progresser. Tous les sans son consentement, édité par l’UNAF et Microsoft, ler qu’a posteriori ce qui s’y disait également été la première entreprise sont les meilleures armes : installer cruciale que les enfants acteurs ont un rôle par exemple, leur est lar- téléchargeable sur www.microsoft.com/ et que les mauvaises rencontres y à doter une console de jeu vidéo d’un l’ordinateur, équipé d’un logiciel de sont jeunes. Sophie didactique à jouer. » gement étrangère. Pour france/enfance-en-ligne. étaient non pas fréquentes mais en logiciel de contrôle grâce auquel les contrôle parental, dans un lieu de vie Jehel conclut ainsi son Sophie Jehel, faire face aux risques de tout cas possibles. Notre entreprise parents peuvent s’assurer que leurs et non dans la chambre de l’enfant, enquête sur les logiciels « mauvaise conduite » www.pointdecontact.net Sociologue SpécialiSte deS tic a donc fait le choix de proposer aux enfants utilisent des produits adaptés instaurer un dialogue régulier avec de contrôle parental : engendrés par l’explosion pour signaler un contenu potentiellement parents un Internet où les enfants ne à leur âge ou, dans le cas de jeux en lui sur ses pratiques en ligne, lui faire « On peut s’interroger de la pratique des blogs, attentatoire à la dignité humaine. communiquent qu’entre amis clai- réseau, qu’ils ne communiquent pas comprendre que les conseils de pru- sur la pertinence qu’il y a à laisser des des initiatives de sensibilisation naissent ici www.foruminternet.org/ rement identifiés, sur la messagerie avec des inconnus. dence qu’il respecte dans le monde mineurs de 8 ans accéder seuls à internet, et là, dans les collèges et les lycées. mini-sites/conseils-parents instantanée (Messenger) ou sur leurs extérieur sont aussi valables sur la avec ou sans contrôle parental. La possibi- Il ne s’agit plus ici de la seule question toutes les réponses aux questions que se blogs (Windows Live Spaces), tous Que peut faire la technologie Toile, qu’on n’y divulgue pas d’in- lité, à cet âge, d’une démarche autonome du contrôle. Sophie Jehel insiste : « C’est la posent les parents, par le Forum des droits deux configurés par défaut pour n’être pour protéger nos enfants ? formations personnelles et que l’on sur ce média semble faible, les dangers culture d’internet qui doit progresser. Tous sur Internet. accessibles qu’au réseau d’amis de La technologie peut faire beaucoup : ne peut pas y dire n’importe quoi sur immenses. » les acteurs ont un rôle didactique à jouer. » l’enfant et non au monde entier. filtrer les contenus choquants et pré- n’importe qui. ■ Pour réagir, industriels, associations En bref, c’est toute la chaîne éducative qui et pouvoirs publics multiplient les opéra- est ici concernée. ■3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 13. ALASKA 24 25 ENFANTS DU NET : CommENt LEs ProtégEr ?_idées d’aiLLeurs ENFANTS DU NET : CommENt LEs ProtégEr ? CANADAVANCOUVER WINNIPEG QUÉBEC Industriels et pouvoirs publics multiplient les messages en direction des familles ÉTATS-UNIS MONTRÉAL OTTAWA TORONTO afin de mieux les armer contre les dangers possibles de la Toile. Mais avec quels effets ? Alors que le monde virtuel n’a guère de secret pour la majorité au CanaDa, froNt CommUN PoUr des adolescents, quel accompagnement proposent les parents ? Trois familles franciliennes nous racontent leur pratique du web au quotidien. LEs UsagEs DU NEt ~~~~~~~~~~~~~~ _• F La collaboration historique entre gouvernement, services de police, enseignants et entreprises a permis de faire émerger des programmes de prévention et d’information de très large portée concernant les risques encourus sur Internet. C PorTraITs omment sensibiliser mas- rents médias ont ainsi soutenu et dif- sont fréquentes. Des structures ont sivement la population aux fusé WebAverti (Be Web Aware), un même été créées pour favoriser ces dangers que peut présenter programme national bilingue « pour échanges, à l’image de la Coalition le Net ? En mettant en commun informer les parents des potentiels canadienne contre l’exploitation DE famiLLEs les ressources et les canaux de danger du web ». Il faut dire que des enfants sur Internet (CCCEEI). diffusion des différents acteurs, 94 % des jeunes Canadiens ont un Depuis 2004, elle rassemble les prouve l’expérience canadienne. accès à Internet chez eux, 37 % représentants des principales Le pays mise sur les partenariats ont leur propre ordinateur et 44 % entreprises web du Canada, des entre les pouvoirs publics – gou- peuvent se connecter depuis leur gouvernements fédéral et provin- vernement, services de police, etc. –, téléphone portable. « Souvent, les ciaux, des instances policières et les industriels et la communauté parents sont dépassés. Nous avons aut-il l’installer au milieu du salon ou dans la cham- fait clairement partie de ce que les familles identi- de Cyberaide.ca, le service panca- éducative, à l’image de l’une des imaginé des outils pratiques sur des bre des parents ? En partager l’usage ou laisser à fient comme un effet négatif possible d’Internet et nadien de signalement d’enfants collaborations les plus anciennes, thèmes comme la pornographie, les chacun le sien ? Si choisir la place de l’ordinateur des consoles de jeux vidéo. « Dans ma classe, il y a exploités sexuellement sur Inter- le Réseau Éducation-Médias. Né il contenus violents, la désinformation, dans la maison est crucial en termes d’organisation, quelques “no life”, des garçons qui peuvent passer net. C’est elle qui est à l’origine, en y a une douzaine d’années avec les la cyberdépendance…, afin qu’ils Grossology™ is a trademark of Penguin Group (USA) Inc. Based on the books by Sylvia Branzei, Used under license by Nelvana Limited. Nelvana is a trademark of Nelvana Limited. Corus is a trademark of Corus Entertainment Inc. All Rights Reserved. c’est surtout par là que, le plus souvent, débute le des heures et des heures à jouer. Souvent, c’est 2006, du projet Cleanfeed Canada : phénomènes de violence à la télévi- puissent mieux gérer l’utilisation Réalisée avec l’appui contrôle parental sur l’usage que font leurs enfants aussi parce qu’ils habitent loin de leurs copains, ou les principaux fournisseurs d’accès sion, cet organisme à but non lucra- d’internet à la maison et faire de des industriels d’Internet. Pierre et Sophie ont placé l’ordinateur ont moins de possibilités de sortir, d’avoir d’autres et distribuée à Internet se sont engagés à doter tif s’emploie, depuis, à apprendre leurs enfants des internautes aver- familial dans leur chambre, un moyen de limiter activités… », constate Virgile qui, lui, ne semble gratuitement, leurs serveurs de nouveaux filtres aux enfants à décrypter les médias tis. en bref, nous les aidons à devenir le temps que leurs enfants – Romain, 9 ans, et pas prêt à sacrifier ses rendez-vous avec ses amis. une bande dessinée bloquant l’accès à des sites étran- – Internet en tête – et développe des “e-parents”.Une centaine d’em- Julie, 11 ans – lui consacrent. Pour se connecter, Si consoles et jeux en réseau suscitent donc, par- met en scène gers, hors de portée des autorités des programmes à la demande du ployés de Microsoft se sont rendus les personnages judiciaires canadiennes, conte- chaque membre de la famille dispose d’une session fois, l’inquiétude des parents, toutes les possibilités gouvernement, d’associations, etc. dans les écoles, dans les groupes d’un célèbre dessin nant des images de maltraitance personnelle. « Au début, nous contrôlions seuls la offertes par Internet – surfer, faire ses devoirs, regar- Le Réseau vient ainsi de travailler de jeunes, les églises, pour faire des animé canadien, sexuelle envers des enfants. façon dont nos enfants allaient sur l’ordinateur. der des vidéos, écouter de la musique, chater… – ne pour la Fédération canadienne formations » explique Bruce Cowper, aux prises avec des enseignants sur le thème de la responsable des questions de sécu- les dangers du web. Mais même si, depuis son lance- Mais en passant sur le système d’exploitation Vista, sont pas logées à la même enseigne. « Je fais des cyberintimidation. « Les cas sont de rité à Microsoft Canada. ment en 2002,Cyberaide.ca a procédé j’ai installé la gestion parentale qui est proposée. distinctions selon les usages. S’il s’agit d’accéder plus en plus nombreux. Très mobili- à 38 arrestations et à la fermeture de À partir de 23 heures, pour se connecter, il faut un à de la musique, il n’y a, bien sûr, pas de limite de sée sur ces questions, la Fédération Les faI mis à contribution 2 850 sites, « les prédateurs sexuels mot de passe », explique Pierre. temps. il m’arrive aussi de m’assurer que mes filles nous a demandé de concevoir une sont loin de constituer la menace Chez Alex, 11 ans, et Virgile, 17 ans, l’ordinateur vont consulter les cours et corrigés que certains de Microsoft travaille également régu- formation ad hoc », raconte Emma- principale. Pour armer les mineurs a été installé dans une pièce commune à toute la leurs professeurs mettent à disposition en ligne, car lièrement avec les forces de police, nuelle Erny-Newton, spécialiste du face à l’ensemble des risques du web, famille. Et la console de jeux est dans la chambre ce sont des démarches intéressantes et nouvelles. qu’il forme à ses technologies, ou Réseau Éducation-Médias. dote d’outils techniques. « La police l’essentiel est de promouvoir une des parents, Marielle et François. « Mais dans la De toute façon, le fait d’avoir un seul ordinateur pour de Toronto dispose de l’une des réponse éducative, et que parents mesure où nos enfants ont des activités sportives, tout le monde limite forcément l’utilisation qu’elles former des « e-parents » plus grandes unités d’Amérique et enseignants développent l’esprit sont très socialisés etc., on ne craint pas vraiment en ont », explique Sylvain, le père d’Audrey, 11 ans, Pour développer certains de ses du Nord dédiées à la cybercrimi- critique des enfants », insiste Emma- qu’ils y passent trop de temps », tempère ce dernier. Lola, 15 ans, et Amaranta 16 ans. projets, le Réseau s’appuie sur ses nalité. Son ancien directeur avait nuelle Erny-Newton. Elle aime à rap- Pourtant, l’excès de temps passé devant un écran Du côté des enfants, pas d’inquiétude à ce partenaires publics et privés, qui, écrit à Bill Gates qu’une compagnie peler comment, en 1995, Keith Spicer, sujet : ils disent se contrôler. Alex a néanmoins pour quelques-uns, ont des repré- comme Microsoft se devait de parti- alors président du Conseil de la radio- découvert quelques-uns des risques du Net lors sentants à son conseil d’adminis- ciper à la lutte contre les prédateurs diffusion et des télécommunications, d’une réunion organisée par son école. « Apprendre, tration. Des entreprises comme Bell, sexuels. Cela a débouché, en 2004, résumait l’approche canadienne des par exemple, que le téléchargement pouvait être Telus, Microsoft, l’association cana- sur la mise en place d’un logiciel de problèmes posés par les médias : « C’est juste un lieu de plus pour nos enfants. illégal et puni par la loi l’a beaucoup inquiété », se dienne des fournisseurs d’accès à partage d’informations pour les ser- « 10 % d’outils technologiques, 10 % nous devons leur donner des repères, qui sont souvient Marielle. Elle-même reconnaît avoir pris Internet, et des organismes comme vices de police », se souvient Bruce de législation et de régulation par l’in- les services de police, la protection Cowper. Les collaborations entre les dustrie des médias elle-même… et les mêmes qu’ils soient dans la rue ou sur conscience de beaucoup de choses au cours d’une civile, les bibliothécaires ou diffé- services de police et les industriels 80 % d’éducation. » ■ ANNE RIvIèRE internet. » Sophie, mère de romain, 9 anS et Julie, 11 anS réunion similaire destinée aux parents. >>> 3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 14. 26 27ENFANTS DU NET : CommENt LEs ProtégEr ? ENFANTS DU NET : CommENt LEs ProtégEr ? Chez Sophie et Pierre, l’usage de Messenger son mari, web designer et féru d’informatique, qui vient tout juste d’être autorisé à Julie. « Mais je s’est penché sur le sujet et a mis en place le contrôle refuse catégoriquement qu’elle contacte des gens parental. « J’ai bloqué certains contenus, comme qu’elle n’a jamais rencontrés, explique Sophie. en des vidéos violentes ou des sites pornographiques. fait, la Toile est juste un lieu de plus pour nos enfants, en l’installant, j’ai aussi regardé la classification poursuit-elle, nous devons leur apprendre le respect européenne des jeux vidéo, explique Pierre. Mais d’autrui et leur donner des repères, qui sont les je suis persuadé que d’ici peu les enfants sauront mêmes qu’ils soient dans la rue ou sur internet. » contourner le filtrage. » Assez méconnus, les logi- ciels de contrôle n’apparaissent donc à aucune Des logiciels méconnus de ces trois familles comme la solution unique. Si le spectre des réseaux pédophiles continue d’ali- « Notre PC n’est qu’un PC parmi d’autres. À 17 ans, menter les craintes, au quotidien, ce sont surtout les Virgile accède régulièrement – à l’école, chez ses contenus, apparus au détour d’un clic, qui peuvent copains – à des ordinateurs que nous ne pouvons s’avérer problématiques pour les jeunes. « Je sais pas contrôler. Mieux vaut lui donner des repères », qu’il y a des choses trash. Si je savais faire, j’instal- estime François. lerais peut-être un logiciel de contrôle parental », Myspace, réseaux sociaux, blogs en tout genre… « Internet ne suscite estime Marielle, qui admet ne pas les connaître. Internet offre aussi aux adolescents de nombreuses pas d’inquiétude Pas plus que Virginie, qui ne sait pas bien comment possibilités de partage. Même si, parfois, on peut particulière : il fait ils fonctionnent. « Mais dans la mesure où moi- tomber sur des blogs « où des filles racontent leurs désormais partie même je me sers d’internet en permanence, j’estime déprimes, leurs expériences de scarification etc… intégrante de la vie que cela fait aujourd’hui partie du quotidien et je Une de mes copines est anorexique et elle raconte quotidienne », estime virginie, ne m’inquiète pas plus que cela », précise-t-elle. tout cela sur son blog », raconte Lola. Chez Virginie graphiste, mère Sophie n’est pas davantage au fait de ce qui existe et ses filles, la discussion est donc de mise, pour d’ Audrey, 11 ans, en matière d’outils techniques de contrôle. C’est prendre du recul vis-à-vis de ces pratiques. >>> de Lola, 15 ans, et d’Amaranta, 16 ans. © giLLEs CoULoN/tENDaNCE fLoUE Pierre, web designer >>> Notamment que ces derniers ne connaissent pas dont ils écrivent, aux questions qu’ils posent. Cer- et Sophie, secrétaire vraiment les utilisations que leurs adolescents tains nous demandent directement nos mensu- dans une entreprise font d’Internet… rations… » Du reste, les trois adolescentes elles- de maîtrise d’œuvre et d’architecture, ont mêmes avouent s’être déjà, à l’occasion d’un chat, installé le contrôle Qui est derrière le chat ? vieillies de quelques années. Il existe sur Windows parental pour leurs Quand ils sont devant l’ordinateur, les jeunes pas- Live Messenger un logiciel gratuit qui permettrait enfants, Romain, sent beaucoup de temps à communiquer via des à Virginie, leur mère, de contrôler qui communique 9 ans, et Julie 11 ans. messageries instantanées du type Windows Live avec ses enfants. Mais elle reconnaît n’en avoir Messenger (ex MSN Messenger). Un moyen simple jamais entendu parler. De temps en temps, elle de discuter avec leurs amis, qu’ils les aient quittés vérifie elle-même les contacts de ses filles. Même l’après-midi même ou six mois plus tôt, à la fin de réflexe chez leur père : « Je regarde parfois avec qui la colonie de vacances. elles discutent. Je m’informe aussi des pseudos « Une discussion sur chat, cela commence qu’elles choisissent. il m’est d’ailleurs arrivé de leur souvent par SAV : sexe, âge, ville », raconte Lola. demander d’en changer ou d’enlever des photos, Et sur les chats, c’est un peu comme dans la rue : si cela me paraissait ambigu. » il peut arriver qu’on soit abordé par un inconnu. « Une fois j’ai accepté le contact d’une personne © giLLEs CoULoN/tENDaNCE fLoUE qui m’avait parlé sur le chat d’un site de jeux en « une fois j’ai accepté le contact d’une ligne, puis je me suis rendu compte que c’était personne qui m’avait parlé sur le chat d’un site un homme de 33 ans. Depuis, je ne parle qu’aux gens que je connais », raconte Audrey. « en fait, de jeux en ligne, puis je me suis rendu compte on repère vite les gens qui mentent sur leur âge, que c’était un homme de 33 ans. depuis, je ne affirme Amaranta. Cela se voit à la façon >>> parle qu’aux gens que je connais. » audrey, 11 anS3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 15. 28 29ENFANTS DU NET : CommENt LEs ProtégEr ? ENFANTS DU NET : CommENt LEs ProtégEr ?>>> « N’importe quelle recherche en ligne peut déboucher par hasard sur des choses extrêmement dou- « notre teuses. Pour autant, il n’y a pas d’in- térêt à bâillonner internet », insiste ambition est de François. trouver le bon équilibre entre De la blague à l’insulte la promotion Pour les adolescents, la prise de d’internet et de conscience de ce qu’implique ses potentialités l’usage du Net passe parfois par quelques déconvenues. Quand et une Julie a ouvert un blog avec une sensibilisation copine, « des filles qu’on n’aimait nécessaire aux pas ont récupéré l’adresse et nous risques qui ont insultées : depuis on n’accepte menacent les plus que les commentaires de nos publics jeunes. » amis », raconte-t-elle. Son frère Romain était plutôt content quand © DENIS/RÉA a été mise en ligne sur le blog de son club de sport une vidéo où on le voit danser la tecktonik : « mais à un moment j’en ai eu vraiment marre qu’on m’en parle », ajoute- ÉrIC Besson t-il. Pourtant, on lui avait demandé son autorisation. Ce qui est loin d’être toujours le cas. « Beaucoup de vidéos circulent : on se fait sui- « Il est impératif de sensibiliser vre les liens les uns aux autres », explique Virgile. Si les écarts de conduite sur le Net relèvent dans les parents, en particulier dans les populations les plus fragiles » bien des cas de l’humour potache, les choses vont parfois beaucoup plus loin. Propos diffamatoires, dif- fusion d’informations sans auto- © giLLEs CoULoN/tENDaNCE fLoUE risation des personnes concer- //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// nées, insultes se multiplient, sur les blogs, les sites de partage de Secrétaire d’état au développement de l’économie numérique, vidéos etc. « J’ai été assez inquiet éric Besson nous livre son regard sur internet, la « génération au moment où les vidéos d’agres- numérique », et l’équilibre à trouver entre la promotion de l’accès sions de personnes ou de tortures d’animaux ont commencé à avoir Parler sans au web et la prévention des risques chez les plus jeunes. un grand succès dans les cours de récréation. Mais dramatiser //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// des contenus Virgile nous a montré certaines de ces images, violents qu’on on a pu en parler ensemble, sans dramatiser », peut trouver « au final, même s’il y a parfois des explique François. sur le Net, c’est vous avez été nommé en mars 2008 tout l’objet du Plan de développement de « Au final, même s’il y a parfois des contenus l’option choisie contenus difficiles, j’encourage à secrétaire d’État au développement l’économie numérique à l’horizon 2012 que difficiles, j’encourage à 100 % les itinéraires des par François, 100 % les itinéraires des enfants sur de l’économie numérique. Quelle j’ai remis au Premier ministre cet été. producteur, et le web et je trouve la sociabilité qui s’y enfants sur le web et je trouve la sociabilité qui s’y est votre mission et quels sont vos Marielle, qui crée formidable, résume-t-il. L’important est de travaille dans crée formidable. l’important est de les principaux axes de travail ? Quand avez-vous découvert Internet ? les accompagner dans ces parcours. » Il est clair un musée, avec accompagner dans ces parcours. » Ma mission est simple et ambitieuse : Quel usage, professionnel et en tout cas que ces parents modernes conçoivent leurs enfants faire de la France une puissance numérique, personnel, en faites-vous ? FrançoiS, père d’alex, 11 anS et de Virgile, 17 anS l’apprentissage d’Internet comme une nouvelle Alex, 11 ans, et à l’égale des économies les plus dynami- Je me suis intéressé à Internet dans virgile, 17 ans. étape dans l’éducation de leurs enfants, un langage ques de notre planète. Je veux développer les années 90, quand ce phénomène s’est à partager et à maîtriser avec eux. ■ ANNE RIvIèRE le numérique partout et pour tous. C’est accéléré aux États-Unis. Très rapi- >>>3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 16. 30 31ENFANTS DU NET : CommENt LEs ProtégEr ? ENFANTS DU NET : CommENt LEs ProtégEr ?>>> dement, les nouvelles technologies ont fait partie de mon environnement profes- « le vrai problème d’un jeune dans une commune sionnel. À la maison, au même moment, populaire comme celle dont je suis le maire, ériC BeSSon je découvrais en famille les joies de la c’est de ne pas avoir accès à internet. Être privé en quelqueS daTeS connexion bas débit par modem télépho- d’ordinateur aujourd’hui, c’est être privé d’accès à • 1958 : naissance nique, cette époque où il fallait patienter de longues secondes pour se connecter. l’information, à la culture, aux services publics… » à Marrakech, au Maroc Aujourd’hui, les choses ont bien évolué. Je • 1995 : devient maire de ne suis pas pour autant devenu un « geek » : Les familles françaises sont-elles prioritaires et a conduit notamment à la Donzère, dans la Drôme j’utilise le web principalement pour com- égales devant les risques d’Internet ? création du site www.mineurs.fr. Le gou- • 1997 : devient député muniquer, rechercher des informations, À l’évidence, non. Le niveau d’informa- vernement français a été précurseur et réu- sous l’étiquette du Parti organiser mes voyages en famille, ou ache- tion, d’encadrement et d’éducation sur les nit en outre régulièrement les fournisseurs socialiste ter à distance des produits que je n’ai pas nouvelles technologies n’est pas le même. d’accès à Internet (FAI), les industriels du • 2005 : secrétaire national le temps de me procurer. Un usage très Une étude menée sur 9 600 collégiens a secteur et les associations de protection à l’économie chargé de classique en somme. par ailleurs mis en évidence des compor- de l’enfance dans le cadre d’un comité de l’économie et de la fiscalité tements à risque de la part des parents : suivi « Protection de l’enfant sur Internet », au pôle activités du Parti Quel regard portez-vous sur cette présence d’un ordinateur dans la chambre présidé par ma collègue Nadine Morano, socialiste génération de jeunes nés dans le des enfants pour 46 % d’entre eux, téléchar- secrétaire d’État à la Famille. Là encore, • 2007 : secrétaire d’État numérique, que les anglo-saxons gement de vidéos à la demande des parents notre ambition est de trouver le bon équi- auprès du Premier ministre, appellent les « digital natives » ? pour 25 %, alors que le téléchargement est libre entre la promotion d’Internet, de ses chargé de la prospective avez-vous le sentiment qu’ils l’une des premières sources d’exposition à potentialités, et une sensibilisation néces- et de l’évaluation des évoluent dans un monde vraiment des contenus choquants. Il est impératif de saire aux risques qui menacent en particu- politiques publiques différent de celui dans lequel nous sensibiliser les parents, en particulier dans lier les publics jeunes. avons grandi ? les populations les plus fragiles, pour limiter • Mars 2008 :  Il suffit d’observer le comportement de ces risques. Plus largement, quelle place Éric Besson prend cette « génération numérique » pour s’en envisagez-vous pour le décryptage du également la rendre compte, et je le constate tous les vous êtes également maire de média Internet à l’école ? responsabilité du jours avec mes propres enfants : ils com- Donzère dans la Drôme. en tant qu’élu Pensez-vous par exemple qu’il faille développement de muniquent chaque soir par messagerie local, avez-vous déjà été confronté à renforcer le niveau de compétence l’économie numérique. instantanée et organisent leur vie sociale ce type de problématique ? requis par le brevet informatique et à travers les sites de réseaux sociaux. À Naturellement, la question des risques Internet (B2I) ? l’évidence, les outils, les usages ne sont liés aux nouvelles technologies se pose Les enfants ont une formidable capa- pas les mêmes dans cette génération et dans une ville comme Donzère. Mais le vrai cité à découvrir le web par eux-mêmes. dans la nôtre. Trois autres choses me frap- problème d’un jeune dans une commune Il est indispensable qu’on les mette en pent aussi : ils consomment plus de médias populaire comme la mienne, c’est de ne pas contact avec ce média le plus tôt possible. que la moyenne, et je reste surpris par leur avoir accès à Internet. Être privé d’ordina- Mais, parallèlement, ils ont besoin d’être capacité à faire plusieurs choses en même teur aujourd’hui, c’est être privé d’accès accompagnés et qu’on les aide à déve- temps. Par ailleurs, j’observe comme une à l’information, à la culture, à l’éducation, lopper leur esprit critique. C’est en effet, forme de schizophrénie dans leur compor- aux services publics. C’est être exposé à vous le soulignez, l’un des objectifs du © hALEY/SIPA tement : d’un côté, un fort individualisme, un risque accru de marginalisation. Il est brevet informatique et Internet (B2I), qui un besoin immense de personnalisation essentiel de réduire la fracture numérique. atteste de la capacité de l’élève à utiliser (« ma sonnerie de portable », « mon fond avec pertinence les outils multimédias. d’écran », « mon ordinateur »…), de l’autre, La france vous paraît-elle en retard L’objectif de 100 % des élèves sortant de cadre de la présidence française de Oui, bien sûr. Le Net, ses dangers, consacré aux devoirs et à la lecture. Les un fort sentiment d’appartenance à une ou, au contraire, en avance sur l’école primaire titulaires de l’attestation l’union européenne ? ses limites, mais aussi ses potentialités, règles ont été très vite entérinées et elles communauté, à une tribu, qui se retrouve ce sujet par rapport aux autres « B2I école » et celui consistant à faire du Plusieurs initiatives européennes sont font partie de nos discussions familiales, font partie d’un patrimoine commun qu’il sur le Net, par la messagerie instantanée, puissances numériques ? « B2I collège » une condition à l’obtention en effet en cours. Une conférence minis- d’autant plus souvent aujourd’hui du fait n’est plus nécessaire de rappeler. Je n’en les réseaux sociaux, les blogs. La France est très présente sur les ques- du brevet des collèges vont, à cet égard, térielle portant sur la « e-Inclusion » sera de mes responsabilités. Avec nos enfants, tire pas de leçons excessives : mon épouse tions de sensibilisation et de pédagogie. dans le bon sens. Dans le cadre des Assi- notamment organisée dans le cadre de nous avons toujours fait le pari du dialogue est professeur et, en dépit de sa carrière, La délégation aux Usages de l’Internet, ses du numérique, j’ai par ailleurs proposé la présidence française de l’Union euro- et de la responsabilité, et jusqu’ici, nous consacre énormément de temps à l’édu- avec laquelle je travaille, a multiplié depuis d’ajouter une troisième brique, en intégrant péenne, à Vienne, les 30 novembre, 1er et n’avons pas eu à le regretter. En revanche, cation de nos enfants. Tous les enfants de sa création en 2003 les initiatives dans ce un module « usage de l’Internet » dans le 2 décembre 2008. dès la petite enfance, nous avons instauré France ne bénéficient pas de ce privilège. domaine (Opération « Internet accompa- programme d’éducation civique. des règles simples : le temps passé devant ■ PROPOS RECUEILLIS PAR CONSTANCE PARODI gné », passeport Internet multimédia, etc.). vous êtes père de trois enfants. l’ensemble des outils (télévision, Internet, La protection des mineurs contre les risques Des développements au niveau L’usage d’Internet fait-il l’objet d’un jeux vidéo, console) devait être « globa- de l’Internet est aussi l’une de ses actions européen sont-ils en cours dans le dialogue familial ? lement raisonnable » et inférieur à celui3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 17. 32 33GranD anGLe GRAND ANGLE Msn aCTIons soLIDaIres : Le PreMIer PorTaIL soLIDaIre françaIs Cette chaîne thématique du portail msn.fr, lancée il y a quatre ans, est intégralement dédiée aux associations caritatives, petites ou grosses. « Nous sommes convaincus qu’Internet est un puissant vecteur de sensibilisation dans le domaine humanitaire et social. Nous avons voulu offrir aux associations une caisse de résonance unique, celle des 18 millions d’utilisateurs du réseau MSN WINDOWS LIVE », résume Isabelle Leung-Tack, responsable du © BErNarD LaChaUD développement durable chez Microsoft France. Les associations y sont choyées Isabelle Leung-Tack  et Xavier Kreutzer, sur toute la ligne : l’ensemble des contenus responsables de la chaîne présentant leur action, rédigé par dess o lida r i t é MSN Actions solidaires journalistes, est financé par Microsoft, les espaces publicitaires leur sont offerts et des formations gratuites leur sont proposées Quand internet réinvente plusieurs fois par an pour leur apprendre à exploiter au mieux les possibilités du Net. “ actionssolidaires.fr.msn.com ~~~~~~~~~ _• l’action humanitaire reportage ~~~~~~~~~~~~~~~~ _• Le concept des sites consacrés à tour un réflexe solidaire, c’est qu’Internet leur Médecins sans frontières. MSN Actions soli- la solidarité est simple et révolutionnaire : permet de le faire différemment. Un ensemble daires est le plus fréquenté de tous ces sites. donner à des associations humanitaires et envi- de sites très divers leur proposent aujourd’hui Précurseur en France de la solidarité en ligne, ronnementales du temps, de l’argent ou des des formes d’engagement à la carte, répondant cette chaîne du portail msn.fr fut la première à ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// compétences en un clic de souris. Ces sites, à toutes les sensibilités, tous les emplois du mettre gratuitement son audience et sa plate- ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// qui existent depuis la fin des années 90 dans les temps et tous les portefeuilles. forme technologique à la disposition des ONG un grand nombre de sites proposent aujourd’hui aux pays anglo-saxons, ont été découverts par les et à se poser en vitrine et tremplin de leurs internautes français lors de la grande mobilisa- deS SiTeS viTrineS eT TremPlinS actions. Elle s’adresse plus particulièrement internautes de s’impliquer dans des causes caritatives tion pour les victimes du tsunami de décembre de l’aCTion humaniTaire aux jeunes de 16 à 24 ans, qui, selon le son- par des modes d’action innovants répondant à toutes 2004 : près de 70 % des internautes ayant effec- L’internaute en quête d’informations et sou- dage MSN/OpinionWay réalisé en 2006 avec le les sensibilités, tous les emplois du temps et tous les tué un don en ligne l’ont fait pour la première cieux de savoir où va sa générosité trouvera son CerPhi (Centre d’étude et de recherche sur la fois au moment du raz-de-marée dévastateur. bonheur sur des portails comme jeveuxaider. philanthropie), seraient séduits par la rapidité, portefeuilles. Séduits par l’interactivité et l’efficacité Deux ans après la catastrophe, en 2006, 63 % com, qui met à sa disposition une base de don- l’interactivité et l’efficacité de la solidarité en de l’aide en ligne, les français – notamment les jeunes – des internautes déclaraient s’être engagés pour nées sur les différentes manières d’agir dans le ligne. Le portail propose des dossiers met- sont de plus en plus nombreux à intégrer, dans leurs une cause après une visite effectuée sur le site milieu associatif, ou encore Coordinationsud. tant en valeur le travail des associations qui d’une association humanitaire. org, qui, pour sa part, cible un public averti. Les œuvrent dans les domaines de l’insertion, de habitudes de vie, un réflexe solidaire. Si les Français, traditionnellement moins portails font l’interface entre le public et les l’économie solidaire, de l’enfance, de l’éduca- ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// enclins que les Anglo-saxons à s’impliquer associations partenaires, petites ou grosses, tion, du handicap, de la santé, de l’environne- ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// dans des causes humanitaires, adoptent à leur à l’instar de La Croix-Rouge française ou de ment et des droits de l’homme. Chiffres 3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 18. 34 35GranD anGLe GRAND ANGLE © assoCiatioN DooNa Nicolas Desmarets, Président de Doona  Nathalie Choiseau, l’une des fondatrices de Betobe  soLILanD : Doona : DoTreD : aCHeTez ParIs BeToBe : Le sHoPPInG soLIDaIre Le PreMIer MoTeur De Pour Les sans-aBrIs ! Le BÉnÉvoLaT… DePuIs CHez soI Créé en 2006, Soliland se présente reCHerCHe HuManITaIre Depuis le 24 mai dernier, la Mettre ses compétences au service comme un site de e-commerce ordinaire : « Doonez sans dépenser ! » : tel est ville de Paris est à vendre ! Un million d’une cause tout en restant chez soi, c’est possible comparateur de prix et réductions le slogan de Doona. Créé en juin de parcelles sont disponibles au prix et facile grâce à betobe. « Les associations nous sont de mise sur un vaste ensemble de 2006 par trois étudiants (Doona est de 2 euros l’unité. En moins de deux envoient leurs missions et leurs besoins et, de produits allant de l’électro-ménager à une association à but non lucratif), semaines, 10 % de la ville étaient notre côté, nous assurons le relais auprès des l’informatique en passant par les produits ce moteur de recherche humanitaire rachetés. Ce scénario est celui d’un internautes qui se sont inscrits chez nous (un culturels ou les voyages. Les prix ne reverse l’intégralité des sommes payées jeu en ligne inventé par David Guez, millier de personnes depuis la création du site sont pas plus élevés qu’ailleurs, parfois par les annonceurs présents sur son site « artiste du Net ». Et si les parcelles en 2006), qui choisissent ensuite les projets même moins. Seule différence : 50 % de aux 36 associations partenaires (Petits sont virtuelles, l’argent récolté, lui, est qui les intéressent, explique Nathalie Choiseau, la commission versée à Soliland par les Princes, Emmaüs, WWF…). bien réel et ira aux associations habitat l’une des responsables du site. Pour nous, magasins partenaires sont donnés à une “ doona.fr ~~~~~~~~~ _• et humanisme, Les Enfants de Don l’engagement est avant tout personnel. Or, en ONG choisie par l’acheteur. De son côté, Quichotte, Droit au logement, Jeudi France, traditionnellement, l’engagement est lié Soliland se rémunère en percevant l’autre noir et Macaq. Une version brésilienne au projet associatif. Cela est très réducteur car moitié de la commission. (avec le plan de Sao Paulo) devrait être tout le monde n’a pas la possibilité ni même l’envie “ www.soliland.fr~~~~~~~~~ _• prochainement disponible pour financer d’aller chaque semaine dans les locaux d’une les associations luttant contre le association », poursuit-elle. Toutes les missions rachat des favelas par des promoteurs sont réalisées en ligne : traduction d’un document, immobiliers. expertise comptable, montage d’un clip vidéo “ www.dotred.fr ~~~~~~~~~ _• humanitaire, etc. “ www.betobe.org ~~~~~~~~~ _• Si les français, traditionnellement moins enclins nante consiste à comptabiliser les clics des las Desmarets, le jeune président de Doona. « internet est devenu pour nous un support que les anglo-saxons à s’engager dans des causes visiteurs pour générer de l’argent. C’est l’op- Pour l’instant, les sommes reversées restent indispensable de mobilisation. les jeunes bougent humanitaires, adoptent à leur tour un réflexe solidaire, tion choisie, par exemple, par les moteurs de modestes, mais Nicolas espère faire évoluer rapidement, font circuler l’information par leurs blogs recherche solidaires. Reprenant la technologie rapidement son site pour augmenter les fonds c’est qu’internet leur permet de le faire différemment. et leurs réseaux sociaux. » d’un ou de plusieurs moteurs de recherche recueillis et permettre à Doona d’être à l’initia- existants, ils commercialisent des espaces tive des campagnes humanitaires. émilie rolin, chargée de communication à handicap international publicitaires sur leur page d’accueil et rever- clefs, interviews des acteurs du monde un support indispensable de mobilisation. Les sent à certaines ONG tout ou partie de l’argent à Chaque inTernauTeassociatif, possibilité de devenir bénévole en jeunes bougent rapidement, font circuler l’in- récolté. Pour l’internaute, le simple fait d’uti- Son mode d’aCTion de plus que le prix initial du produit. De son duire un document, monter un film vidéo, etc.),un clic… cette chaîne de solidarité permet formation par leurs blogs et par leurs réseaux liser le moteur est donc, indirectement, une Autre façon de donner sans avoir à desser- côté, Soliland se rémunère en touchant l’autre ou encore dans les jeux solidaires (commeaux internautes jeunes et moins jeunes de se sociaux. Cela nous stimule et nous rend plus façon de donner. En France, le premier site à rer les cordons de la bourse : l’achat en ligne. moitié de la commission. Le pourcentage de Dotred, créé en mai dernier pour récolter desfamiliariser avec l’action humanitaire et de dynamiques », explique Émilie Rolin, chargée s’être créé sur ce modèle est Doona.fr, fondé Créé en 2006, le logiciel d’e-commerce (assorti celle-ci, et donc le montant du don, varie en fonds en faveur des personnes sans abri). Less’y impliquer. de communication à Handicap international. par trois étudiants en 2006. « Les mois où nous d’un comparateur de prix) Soliland répertorie fonction des accords passés entre Soliland et philanthropes n’ont que l’embarras du choix. En ligne, les associations continuent de récol- avons les moyens de faire un don, nous orga- 300 enseignes marchandes. Pour chaque vente les magasins partenaires. Devant l’essor de ces modes d’action taillés Cliquer Pour ter des dons traditionnels (paiement en ligne nisons un vote auprès de nos internautes pour réalisée à partir de son portail, Soliland perçoit Ces sites ne sont que des exemples parmi sur mesure, en phase avec les rythmes et les générer de l’argenT par carte de crédit). Mais elles sont de plus en déterminer quelle association sera bénéficiaire une commission – de 2 à 15 % du montant de bien d’autres. Certains se sont spécialisés dans habitudes de vie des jeunes, on peut espérerDe leur côté, les ONG profitent du web pour plus nombreuses à proposer également aux de l’argent des annonceurs. Nous comptons la vente, selon les produits. La moitié de cette la circulation de pétitions, dans le bénévo- que les internautes seront toujours plus nom-attirer un public plus large, plus jeune et aussi internautes d’autres formes de participation. 36 associations partenaires et c’est à elles que commission est reversée à une ONG choisie lat (comme le site Betobe qui propose aux breux à renforcer l’élan solidaire né sur la Toile.plus exigeant. « internet est devenu pour nous Parmi ces nouvelles formes, la plus surpre- va l’intégralité de nos revenus », déclare Nico- par l’acheteur qui, lui, ne débourse pas un sou visiteurs inscrits des missions en ligne : tra- ■ CAROLINE MARCELIN3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 19. 36renDez-vous gaël Woerly, 50 ans. En 2002, un divorce douloureux fait dérailler un parcours jusque-là sans incidents. suivent quatre années de galère au rmi. Un microcrédit accordé par l’adie vient y mettre un terme en permettant à gaël de créer son entreprise de dépannage et d’assistance informatique. aujourd’hui sorti d’affaire, il partage sa passion de l’informatique avec ses clients et les entrepreneurs en herbe. portrait ~~~~~~~~~~~~~~~~ _• reTour à L’eMPLoI 3.0 © mat JaCoB/tENDaNCE fLoUE S a vie, Gaël Woerly la raconte d’une traite, en Pour « éliminer le superflu et trouver des points de ponctuant son récit de dates précises. Chaque repère », Gaël part alors, sac au dos, sur le chemin de événement est immanquablement rattaché à Saint-Jacques-de-Compostelle. Il recharge un peu ses en quelqueS daTeS une année, un mois, un jour. Il n’a pas besoin batteries. Juste assez pour se laisser attirer par les sirènes • 1958 : naissance à Lille de fouiller loin dans sa mémoire : sa vie a été du coaching. En 2004, il parvient à réunir les fonds néces- publiées pour la première fois sur support numérique. en partenariat avec Microsoft depuis 2005, permet à un découpée en petits tronçons, une succession saires pour financer un master de coaching. Ce troisième L’une d’entre elles retient son attention : « Vous êtes • 1984 : obtient une maîtrise public très hétérogène et marginalisé de se familiariser de paragraphes bien ordonnés sur un CV. Un cycle, qui lui apprend à déceler ses appréhensions et à passionné d’informatique… » Un jeune patron de Nantes de droit à Nantes avec l’ordinateur, de découvrir les programmes de base CV de chômeur. Car, à cinquante ans, ce chef les dépasser, se révèle « très intéressant d’un point de dont la société, OBUG, est spécialisée dans la répara- • 1985-1994 : travaille comme Word et Excel, et d’apprendre à surfer. d’entreprise enthousiaste et avenant sort tout juste d’un vue intellectuel ». Intellectuel seulement, car il ne lui tion, le conseil et la formation informatique, cherche des comme agent d’assurance long tunnel : quatre années de galère au RMI. offre aucun débouché. La galère reprend, rythmée par candidats pour développer des franchises dans d’autres • 2001-2002 : se met à son Lever les appréhensions informatiques Tout avait pourtant bien commencé. Le bac en poche, les petites annonces et les envois de CV qui restent sans villes de France. Cette fois, le courant passe entre les deux compte en tant que conseil L’Adie travaille également au développement de nouvel- ce natif de Lille qui a grandi à Saint-Germain-en-Laye réponse. À 46 ans, Gaël se sent paumé, inutile. hommes. Tous deux sont animés par la même passion de en défiscalisation les formations, comme, toujours avec l’aide de Microsoft, part étudier à Nantes. Sur les bancs de la fac, il rencon- l’informatique et par la volonté d’aider les autres. le programme « Ma boîte sur Internet », qui vise à donner • 2002 : divorce et quitte tre sa future épouse et décroche une maîtrise de droit. « vous êtes passionné d’informatique… » Mais Gaël n’est pas au bout de ses peines : il lui faut aux entrepreneurs les clefs pour créer facilement un site son activité Tout s’enchaîne naturellement. Pendant près de dix Reste l’informatique. Gaël s’aperçoit que les ordinateurs créer une entreprise – nouveau parcours du combattant –, web et augmenter ainsi leur visibilité sur le Net. Pour Gaël, ans, il travaille pour une compagnie d’assurance, avant l’ont accompagné durant toute sa vie professionnelle. En trouver un local à Brest, un appartement (et donc des • 2003 : se retrouve au animer ces différentes formations est l’occasion d’appli- de devenir conseil en expertise, puis de se mettre à son 1988, déjà, il avait informatisé son agence d’assurance cautions), et, surtout, un financement. D’après son prévi- chômage sans indemnité quer les concepts du coaching : à l’instar de ce qu’il fait compte en tant que conseil en défiscalisation. Mais en et se servait de l’une de ces « grosses machines » pour sionnel, il a besoin de 9 000 euros. L’ANPE l’oriente alors et devient RMIste avec ses propres clients, il aide les entrepreneurs à « lever 2002, sa vie bascule. Sa femme le quitte et Gaël perd sa comptabilité. Pour s’occuper, et aussi se faire la main, vers l’Association pour le droit à l’initiative économique • 2004 : perfectionne ses leur appréhension informatique. Plus on prend de l’âge « tous ses points de repère ». À la dérive, il quitte son il décide d’aider sa famille et ses amis à s’équiper. À la (Adie), une structure qui finance grâce au microcrédit les connaissances informatiques et plus la partie “découverte de l’ordinateur” est impor- activité le 31 décembre de cette année-là – « une date même époque, il tombe sur une petite annonce qui pro- projets des créateurs d’entreprise qui n’ont pas accès au en équipant sa famille tante pour faire disparaître les appréhensions, ajoute-t-il, comme ça, on s’en souvient », souffle-t-il. pose à d’ex-détenus, d’anciens toxicomanes et autres crédit bancaire, notamment les chômeurs et les RMIstes et ses proches impressionné par la motivation des participants : c’est Pour panser ses plaies et faire le point, Gaël se réfugie marginaux de se réinsérer en réparant et en revendant comme lui. L’Adie l’accompagne dans les nombreuses et • 2005 : obtient un diplôme comme de verser de l’eau sur une éponge sèche ! » alors dans la maison familiale de Bretagne, loin de tout. des ordinateurs. Gaël, qui se sent proche de ces exclus tortueuses démarches administratives, mais aussi dans de l’ENI, l’École nantaise Aujourd’hui, Gaël Woerly a presque remboursé ses Ses économies lui permettent de tenir pendant un an. Au et « heureux quand [il] peut aider », trouve l’idée enthou- la gestion et le développement de son activité. d’informatique emprunts. La trésorerie d’OBUG Brest est dans le vert terme d’un bilan de compétences proposé par l’ANPE, il siasmante. Il se prend à rêver de monter une structure Le 24 avril 2006, Gaël Woerly prend enfin possession et il compte développer une seconde structure réservée • 2006 : crée OBUG Brest décide de devenir médiateur de mineurs et de majeurs similaire. Mais le rendez-vous avec le gérant ne donne de ses nouveaux locaux. Deux jours plus tard, il est ins- aux professionnels. Il veut aussi embaucher quelqu’un avec le soutien de l’Adie. sous curatelle, un domaine qui demande bagage juridi- rien. Retour à la case départ, une fois de plus. crit à la Chambre des métiers. OBUG Brest est né. Les d’ici à la fin de l’année. En parallèle, il continue d’animer Devient formateur que et sens du contact, « deux pôles qui se retrouvent Malgré tout, Gaël s’accroche. Il entreprend de faire journées sont longues. Il y a des périodes de creux. Mais les stages informatiques de l’Adie. Ses journées sont informatique pour les dans tout ce que je fais », constate-t-il. Mais à l’issue de valider ses connaissances informatiques et s’inscrit à qu’importe. Gaël vient de mettre un terme à quatre ans toujours aussi longues, et il ne s’en plaint pas. À voir créateurs d’entreprise son stage de formation, il se heurte à un mur : il n’y pas l’École nantaise d’informatique (ENI). En février 2006, il de chômage. Un bonheur n’arrivant jamais seul, l’Adie le ses yeux rieurs et à entendre son ton bienveillant, on le soutenus par l’Adie de poste. Sans ressources – son statut d’indépendant se rend à l’ANPE avec un nouvel objectif : s’installer à son recontacte dans la foulée pour lui proposer de s’occuper croit sans peine quand il déclare : « Mes vacances, c’est et par Microsoft. lui a fermé les portes de l’allocation chômage – Gaël compte. Alors qu’il attend son entretien, il consulte sans de la formation informatique des créateurs d’entreprise les clients. Quand je suis chez eux, je suis heureux. » ■ devient RMIste. plus y croire les annonces qui – signe du destin ? – sont qu’elle finance. Cette formation de trois jours, développée EMMA REBELOvA3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 20. 38 39rePères Lu14 millions de foyers français sont désormais connectés Didier Lombard, Le Village numérique 100 motsà Internet. mondial – La deuxième vie des réseaux, Avec Internet et les nouvelles technologies, c’est un territoire Odile Jacob, sémantique entièrement 234 pages, 23 €. L’équipement numérique des foyers français neuf qui est entré dans le langage commun. Xavier Niel, fondateur dePART DES FOYERS FRANÇAIS Free, et Dominique Roux,� ÉQUIPÉS DUN ORDINATEUR La France continue à s’équiper professeur à l’université 57% 62% à un rythme soutenu. Les deux Paris-Dauphine, font le tiers des foyers sont dotés point sur les 100 mots� DISPOSANT DUN APPAREIL PHOTO NUMÉRIQUE incontournables. De 54% 61% d’un ordinateur ; 19 % d’entre « triple play » à « IPTv », eux en possèdent même deux.� DISPOSANT DUN ACCÈS INTERNET en passant par « podcasting », Le cap d’un foyer sur deux « cookie » ou « hoax », ils 47% 54% connecté à Internet ayant été cartographient ce nouveau� DISPOSANT DUNE CONNEXION INTERNET HAUT DÉBIT franchi au trimestre dernier, champ de techniques et d’usages, 43% 51% la progression poursuit son regroupés en grands thèmes qui cours pour atteindre 54 % des évitent l’effet dictionnaire et� DISPOSANT DUN LECTEUR MP3/MP4 PORTABLE foyers, parmi lesquels 93 % rendent agréable la lecture de 35% 42% ce Que sais-je ? bien ficelé. disposent du haut débit. Quant à� UTILISANT LA TECHNOLOGIE DE VOIX SUR IP l’usage de la téléphonie sur IP, il Xavier Niel, Dominique Roux, 25% 35% continue sa percée spectaculaire TEChNOLOGIES Profil des internautes* français Les 100 mots de l’Internet PUF/Que sais-je ?, 128 pages, 8 €.� DISPOSANT DUNE CONSOLE DE JEUX VIDÉO DE SALON avec une progression de plus de PAR SEXE PAR ÂGE La DeuXIèMe vIe 30% 33% 41 % en un an. 100 % 100 % Des rÉseauX 2e trimestre 2007 2e trimestre 2008 Source : La Référence des Équipements Multimédia, GfK-Médiamétrie, 2e trimestre 2008 gUiDE DU WEB 2.0 L’expert en nouvelles a 80 % 80 % technologies David Fayon près le triple « big bang techno- Du côté des entreprises des télécoms, cette nous propose ici un ouvrageau deuxième trimestre 2008, 62 % des français logique » des années 1975-1995 – apparition du numérique, consti- deuxième vie inaugure un état d’effer- vescence extraordinaire. Tous les acteurs, extrêmement documenté etsont des internautes*. exaustif, sorte de guide du tution de l’Internet et émergence de la télé- anciens (opérateurs et équipementiers) Web 2.0 exposé dans toute sa phonie mobile –, nous voilà entrés, selon comme nouveaux (fournisseurs60 % de services diversité technique, économique, 60 % Didier Lombard, dans la « deuxième vie des et acteurs des contenus) se lancent dans des sociologique et juridique. La pénétration dInternet par profil réseaux » de télécommunications. Nous opérations d’envergure et s’aventurent sur Objectif : décrire l’ensemble des sommes passés d’une vision « 100 % » des utilitaire les territoires des autres, à la frontière de leur enjeux et donner au lecteur les PAR CATÉGORIE repères techniques technologies à une vision « fondamentale » : métier traditionnel. Pour beaucoup, il s’agit PAR SEXE PAR ÂGE SOCIO-PROFESSIONNELLE pour devenir à son tour celle de l’« always on », de la connectivité de capter le nouveau Graal – le client final –, 40 % 40 % un acteur éclairé de cet Hommes Femmes 11-15 ans 16-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus CSP+ CSP- permanente et généralisée. Cent trente ans et de se déplacer vers les services, qui sont Internet participatif. 87% 89% 89% après l’invention du téléphone (la « première plus susceptibles de générer des revenus Le résultat est parfois 85% 84% 83% 74% vie » des réseaux), tous les ingrédients sont publicitaires, source de recettes majeure de déconcertant tant 74% 71% 68 % réunis pour une explosion des usages et la cette nouvelle ère. l’ouvrage oscille entre 68% 64 % 63% 20 % 20 % la boîte à outils pour véritable émergence de réseaux sociaux et 56% 54% utilisateur expérimenté, 50% 53% humains qui se superposent désormais aux Comprendre la genèse de la deuxième vie 49% désireux de lancer réseaux physiques. Un âge où, note le PDG des réseaux pour mieux en apprécier les son site Internet, et le de France Télécom-Orange, « l’utilisateur est enjeux, techniques, industriels, ou sociétaux, manuel théorique pour passé du statut d’extrémité “froide”, essen- tel est l’objet du livre de Didier Lombard. 19% 0% 0 % néophyte. 15% tiellement passive, d’un réseau, au statut de Car, nous dit-il, pénétrer au cœur de ce nou- On y glane néanmoins beaucoup Hommes femmesd’informations etans 16-24 ans 25-34 a 11-15 d’exemples nœud “bouillonnant”, continuellement actif, veau monde constitue une occasion excep- d’une superposition de réseaux infiniment tionnelle de progrès social et humain. C’est 3e trimestre 2006 intéressants. 3e trimestre 2007 David Fayon, Web 2.0 et au-delà – 2e trimestre 2007 2e trimestre 2008 maillés ». Une ère qui présente la caracté- aussi « une occasion unique de relancer la *On considère comme «internaute» toute personne de plus de 11 ans sé Nouveaux internautes : ristique, rare dans l’histoire des télécom- croissance de nos économies développées, Source : LObservatoire des Usages Internet, Médiamétrie, 2e trimestre 2008 du surfeur à l’acteur, munications, de voir les usages exercer une à un moment où leur fléchissement paraît Economica, 204 pages, 20 €.* On considère comme internaute toute personne de plus de 11 ans s’étant connectée au moins une fois au cours du dernier mois. pression grandissante sur les technologies. inéluctable ».3.0_regards sur le numérique 3.0_regards sur le numérique
  • 21. et aussi… solidarite Internet réinvente l’action humanitaire gaël Woerly reTour àL’eMPLoI 3.0 en bref L’aCTuaLITÉ De La soCIÉTÉ nuMÉrIQue panoramiques Quand le numérique vient à la scène