Your SlideShare is downloading. ×
0
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Les mécanismes du sommeil 2010.ppt
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Les mécanismes du sommeil 2010.ppt

30,309

Published on

Comment s'organise le sommeil? Pourquoi s'endort -on? Les gens du matin et du soir. Courts et long dormeurs . Le sommeil est une histoire individuelle.

Comment s'organise le sommeil? Pourquoi s'endort -on? Les gens du matin et du soir. Courts et long dormeurs . Le sommeil est une histoire individuelle.

Published in: Health & Medicine, Travel
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
30,309
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
18
Actions
Shares
0
Downloads
79
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Les mécanismes du sommeil Sylvie Royant-Parola Réseau Morphée www.reseau-morphee.fr Docteur Sylvie ROYANT-PAROLA www.reseau-morphee.fr Tous droits réservés
  • 2. A 75 ansOn a passé 25 ans à dormir et 5 ans à rêver!
  • 3. Déroulement dune nuit de sommeil (hypnogramme) veille 1er cycle 2e cycle 3e cycle 4e cycle Sommeil paradoxal "REM" I léger IISommeil lent III profond IV 23 h 0h 1h 2h 3h 4h 5h 6h 7h Temps
  • 4. Sommeil et âge
  • 5. EVOLUTION DU SOMMEIL AVEC LAGE
  • 6. Sommeil et âge4540353025201510 5 0 10 20 30 40 50 60 70 80 Age Nombre déveils après lendormissement
  • 7. Evolution de la sieste avec lâge14121086420 20 30 40 50 60 70 Nombre moyen de siestes sur une période de 8 semaines
  • 8. Joëlle Adrien - 2008
  • 9. Les expériences hors du temps•  Il existe bien un rythme quipersiste•  Sa rythmicité est le plus souventsupérieure à 24h•  Une remise à l’heure journalièreest donc nécessaire
  • 10. Le cycle lumière-obscuritéUn rythme de 24h sur lequelnos rythmes endogènesdoivent se caler pourrespecter la vie sociale
  • 11. L importance de la lumièreLe soleilest un médicamentà user avec discernement(U.V.) mais la lumièreaméliore le moral! Bain de soleil à Saint- Pétersbourg au bord de la Neva Ou ailleurs!
  • 12. L exposition à la lumière100 000 lux midi au soleil25 000 lux journée nuageuse1500 lux usine200 – 500 lux bureau / cuisine50 – 200 lux salon50 lux maison de repos10 lux 1 bougie à 30 cm1 lux pleine lune
  • 13. La lumière et l âge  La lumière bleue a des effets sur l horloge biologique : présente dans la lumière du jour, elle est filtrée par les lunettes, les carreaux des fenêtres,…  L effet de la lumière diminue avec l âge   10 ans   35 ans   65 ans   95 ans
  • 14. Cellules ganglionnairesLes CG contiennent de la mélanopsine
  • 15. UNE HORLOGELe noyau INTERNEsuprachiasmatique reçoitles informationslumineuses via la rétine.L épiphyse sécrète lamélatonine « hormonedonneuse de temps ».Elle agit en retour sur leNSC et à distance, surles cellules des organeset les horloges relaispériphériques
  • 16. La lumière! Un effet sur les rythmesRôle dune lumière forte le matin : avance de phase du sommeilRôle dune lumière forte le soir : retard de phase Une activité physique soutenue joue le même rôle
  • 17. Il n y a pas que lalumière naturelle!Evolution del éclairement denotre planète la nuit:- en 1970…- et 35 ans plus tard
  • 18. Métro- boulot- dodoSynchroniseur social Alternance jour-nuit Horloges hypothalamiquesRythme des sécrétions Rythme de la Rythme des glandulaire température, du cortisol divisions cellulaires
  • 19. Régulation du sommeil L’adénosine et les peptides de sommeil s’accumulent : « pression du sommeil » L’envie de dormir varie au cours des 24h comme une sinusoïde
  • 20. Quand les horloges dysfonctionnent
  • 21. L’organisation des activités permet d’anticiper les fonctions fondamentales de l’organismeRamsey, PNAS 2009 Scheer, PNAS 2009
  • 22. REPARTITION MATIN/SOIR% Un caractère génétique
  • 23. Les besoins de sommeilStrictement individuels •  Court dormeur < 6h •  Long dormeur > 9h •  Le record : 3h30 de sommeil/nuitBesoins de sommeil = quantité de sommeil dont ona besoin pour être en forme le lendemain.
  • 24. Les expériences de privation de sommeil Randy Gardner, un étudiant de San Diego âgé de 17 ans s’est imposé une privation de sommeil dans le cadre d’une auto- observation. Il est resté éveillé du 28 décembre 1963 au 8 janvier 1964 soit au total 264 heures. William Dément l’a suivi au cours de cette de expérience.
  • 25. Un lien avec le poids?Moins on dort, plus on est gros!
  • 26. Effet de la privation de sommeilLeptine:-  diminue la prise alimentaire, et augmente la dépense énergétique- diminuée avec la privation de sommeilGhréline:- libérée par les cellules de lestomac, stimule lappétit- Augmente avec la privation de sommeil Eve Van Cauter, Sleep Medicine 9 Suppl. 1 (2008)
  • 27. Sur les défenses immunitaires La privation de sommeil chez l animal et chez lhomme entraine une augmentation des marqueurs de linflammation (interleukine et interféron…). Ainsi on commence à penser que le sommeil aurait un rôle dans la résistance à linfection et à linflammation
  • 28. Rechercher un trouble de sommeil Troubles de sommeil Insomnies Hypersomnies Parasomnies•  Dépression •  Apnées du sommeil •  Rythmies•  Anxiété •  Narcolepsie •  Somnambulisme•  SJSR •  Hypersomnie idiopathique •  Terreur nocturne•  Psychophysiologique •  Autre •  Cauchemar•  Apnées du sommeil •  Trouble en sommeil•  Troubles du rythme paradoxal Et les douleurs, la toux, des problèmes urinaires…
  • 29. Evolution de la plainte de mauvais sommeil40353025201510 5 0 15-24 25-34 35-44 45-54 55-64 >64 Age Femmes Hommes
  • 30. QU EST-QUE L INSOMNIE? Mauvais sommeil:  difficultés d endormissement, éveils dans la nuit, réveil trop précoce, sensation de sommeil non reposant Mauvaise journée  fatigue, difficultés de concentration, troubles de la mémoire, irritabilité, sensation physiques désagréables Anxiété Str ess Mode de vie
  • 31. Le rôle de l exercice physiqueL activité physique augmente la température du corps ce qui amplifieles rythmes biologiques et donc améliore le sommeil
  • 32. Les insomniaques passent moins de temps à l extérieur
  • 33. Une bonne hygiène du sommeil•  Dormir selon les besoins mais pas plus,•  Attention aux siestes trop longues•  Horaires réguliers•  Exercice physique la journée•  Eviter les repas trop copieux le soir•  Chambre à 18 – 20°•  Alcool, nicotine, café à éviter!
  • 34. Syndrome dapnées du sommeil 4 % des hommes et 2% des femmes–  Ronflement–  Arrêts respiratoires–  Prise de poids importante–  Hypertension–  Retentissement de linsomnie sur la qualité de la journée–  Somnolence diurne
  • 35. Le syndrome des jambes sans repos•  non perçu par le patient,mais souvent associé àdes impatiences•  plainte du partenaire•  flexions du pied sur lajambe,  éventuellement de lajambe sur la cuisse•  Découverte de secoussesrépétées au cours de lanuit d enregistrement dusommeil•  Augmente avec l âge
  • 36. Les cauchemars Ce sont des rêves angoissants, pénibles, s accompagnant de tachycardie, de sueurs. Au réveil l impression est désagréable, dérangeante. Certains médicaments comme les bêtabloquants favorisent les cauchemars
  • 37. Ce qui doit vous faire consulter un médecin Vous avez du mal à vous endormir depuis plusieurs mois. Vous vous réveillez trop tôt (4, 5 heures du matin) Vous avez des sensations désagréables dans les jambes et cela vous empêche de vous endormir ou cela vous réveille. Vous êtes fatigué le matin malgré une nuit « normale ». Vous avez envie de dormir dans la journée et vous devez lutter pour rester actif. Votre entourage est gêné par un ronflement et a constaté des arrêts de la respiration au cours de votre sommeil. Votre sommeil est agité. Vous faites des mouvements extravagants au cours du sommeil
  • 38. Merci de votre attention… Certains hommes parlent pendant leursommeil. Il ny a guère que les conférencierspour parler pendant le sommeil des autres. Alfred Capus

×