Your SlideShare is downloading. ×
COMPEXEDE
SOCCERCHAUVEAU
VilledeQuébec
Emplacement
Le stade est localisé à même le Parc Chauveau
du secteur Neufchâtel de ...
Renseignements additionnels
disponibles en ligne
•	 Article Voir vert :
	 -	www.voirvert.ca/projets/projet-etude/
le-compl...
Matériaux, produits et/ou
technologies fournies par
des entreprises locales
•	Le bois d’ingénierie utilisé pour la structu...
Équipe de projet
•	Propriétaire : Ville de Québec
•	Architecture : Consortium ABCP Architecture et Coarchitecture
•	Archit...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Fiche - Bâtiments exemplaires - Complexe de soccer Chauveau

383

Published on

Le Complexe de soccer Chauveau est un établissement sportif municipal dédié à la pratique du soccer intérieur et extérieur. Premier stade dont l’ossature de bois d’ingénierie est entièrement conçue et fabriquée au Québec. La surface synthétique Fieldturf (Tarkett Sports Company) contient une couche de granules de caoutchouc dérivées de pneus recyclés. Selon le fabricant, chaque terrain contient l’équivalent de 20 000 pneus recyclés. Pour assurer le bon fonctionnement de tous les systèmes mécaniques, une mise en service approfondie a été effectuée par les ingénieurs du projet. Cette dernière a porté fruit puisque suite à cet exercice, la Ville de Québec a rehaussé ses critères de mise en service pour tous ses immeubles nouvel¬lement construits.

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
383
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Fiche - Bâtiments exemplaires - Complexe de soccer Chauveau"

  1. 1. COMPEXEDE SOCCERCHAUVEAU VilledeQuébec Emplacement Le stade est localisé à même le Parc Chauveau du secteur Neufchâtel de Québec, le long du boulevard de l’Ormière, au nord de l’autoroute 40. Construction neuve Capacités de l’établissement sportif • Un terrain synthétique intérieur mesurant 100 mètres par 65 mètres, divisible en trois terrains. • Un terrain extérieur mesurant 100 mètres par 30 mètres, divisible en deux terrains. • Gradins intérieurs pouvant accueillir 300 spectateurs. • 12 vestiaires attenants à la surface de jeu. • Un casse-croûte. • Cinq bureaux et deux salles de réunion. • Un bureau d’accueil Superficie du bâtiment 10 250 mètres carrés Nombre d’étages un niveau hors sol et 1 niveau sous le sol Hauteur du bâtiment 20 mètres au centre Structure La structure est composée de 11 arches de bois d’ingénierie lamellé-collé, ancrées à des culées de béton. Les caractéristiques de la structure sont les suivantes : • Arches à trois rotules; • portée libre de 73 mètres; • 19 mètres de hauteur libre au centre de l’aire de jeu; • hauteur de l’arche : 1,85 mètre; • largeur des arches : 0,3 mètre; • poids d’une arche : environ 32 tonnes. Certifications obtenues • LEED-NC, niveau Argent, en octobre 2010. Stationnement • Un grand stationnement extérieur avec surface perméable (granulats), d’une capacité de 185 cases. Coûts • Coût global : 20 millions de dollars; • coût des produits structuraux : quatre millions de dollars. Calendrier de conception • Mai 2007 à mai 2008. Calendrier des travaux • Juillet 2008 à novembre 2009. Renseignements généraux Le Complexe de soccer Chauveau est un établissement sportif municipal dédié à la pratique du soccer intérieur et extérieur.
  2. 2. Renseignements additionnels disponibles en ligne • Article Voir vert : - www.voirvert.ca/projets/projet-etude/ le-complexe-soccer-chauveau • Fiche Projets Verts : - projetsverts.voirvert.ca/projets/complexe- soccer-chauveau • Fiche Cecobois : - www.cecobois.com/repertoire/index. php?option=com_reaview=fichesid= 201Itemid=100 Performances • Le stade Chauveau consomme 0,42 gigajoule par mètre carré annuellement. • Lors du dépôt du dossier de certification du bâtiment, l’économie d’énergie était estimée à 25 % sous les critères du Code modèle national de l’énergie pour les bâtiments (CMNEB). • Lors de la construction, au moins 75 % des déchets ont été détournés du site d’enfouissement. • L’utilisation de 1600 mètres cubes de bois pour l’ossature du stade a permis de séquestrer 1760 tonnes de CO2 . • Au moins 20 % du coût total des matériaux sont d’extraction et de fabrication régionale. Faits saillants • Premier stade dont l’ossature de bois d’ingénierie est entièrement conçue et fabriquée au Québec. • La surface synthétique Fieldturf (Tarkett Sports Company) contient une couche de granules de caoutchouc dérivées de pneus recyclés. Selon le fabricant, chaque terrain contient l’équivalent de 20 000 pneus recyclés. • Pour assurer le bon fonctionnement de tous les systèmes mécaniques, une mise en service approfondie a été effectuée par les ingénieurs du projet. Cette dernière a porté fruit puisque suite à cet exercice, la Ville de Québec a rehaussé ses critères de mise en service pour tous ses immeubles nouvel- lement construits. Défis et solutions Conception • Ce projet s’est avéré distinctif sur deux aspects bien précis. La Ville de Québec avait décidé d’oser le bois d’ingénierie comme matériau structural, mais aussi de briguer la certification LEED. Avec ces éléments novateurs, plusieurs efforts ont été nécessaires pour respecter le budget initial et l’échéancier. Des réunions de coordination additionnelles ont été tenues et l’équipe de Nordic Structures Bois a suivi de près toute la réalisation du projet, de la conception jusqu’à l’installation de la structure. • La toiture à double courbure permet de minimiser la hauteur des murs extérieurs tout en réduisant la quantité de matériaux nécessaires en périphérie. Par contre, plusieurs adaptations ont été requises pour composer avec cette forme particulière de toiture, notamment en ce qui a trait aux conduits mécaniques et aux rideaux séparateurs. Les concepteurs devaient s’assurer que les conduits suivent la courbe pour ne pas masquer le bois, mais aussi pour ne pas compromettre la hauteur libre. • Les conduits d’air souple ont la propriété d’induire un mouvement d’air dans un grand volume, ce qui est primordial pour créer une ambiance confortable dans le stade. De plus, ce type de conduit a l’avantage de résister au choc d’un ballon. Par contre, il ne peut pas plier. Ainsi, des coudes ont été fabriqués sur mesure pour les zones de changements de direction. • Suite à une requête du Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa) pour que la toiture (grise pâle) soit recouverte d’une peinture réfléchissante afin de satisfaire les exigences de réflectance spécifiées par le programme LEED, les concepteurs ont présenté une demande d’interprétation de crédit auprès de l’organisation. Ensemble, l’architecte et le manufacturier ont démontré que la membrane choisie répondait aux exigences spécifiées par le programme LEED lorsqu’elle était installée sur une toiture courbe, et qu’il n’était pas nécessaire d’y appliquer une peinture réfléchissante pour augmenter son albédo. La toiture du stade est une membrane Soprema Soprastar HD, composée de bitume modifié, d’une armature composite et de granules hautement réfléchissantes. Cela dit, installée sur un toit plat, une telle membrane aurait effectivement dû être peinte pour répondre au même critère LEED. • Comme une ligne de transport d’Hydro-Québec passe sur le terrain du Stade Chauveau, le stationnement a dû être scindé en deux parties. Pour des questions de sécurité, les lignes de transport à haute tension ne peuvent pas être installées au-dessus d’un stationnement. Ainsi, une portion de ce dernier est agrémentée d’une zone végétalisée, qui se trouve sous l’emprise des pylônes d’Hydro-Québec. Construction • La capacité portante du sol au site choisi est relativement faible. De fait, 297 pieux ont dû être installés pour ancrer les fondations du bâtiment au roc, et ce, malgré le fait que la structure de bois soit 60 % plus légère qu’une structure en béton. Lors de l’installation de ces pieux, une poche de gaz méthanier (CH4) s’est volatilisée, ce qui a nécessité l’installation d’une dizaine de détecteurs de méthane dans le stade, pour informer les occupants dans l’éventualité où de nouvelles émanations de gaz se produiraient.
  3. 3. Matériaux, produits et/ou technologies fournies par des entreprises locales • Le bois d’ingénierie utilisé pour la structure a été fourni par la compagnie Nordic Structures Bois. • Les rideaux diviseurs des terrains de soccer intérieurs ont été conçus, fabriqués et installés par la compagnie montréalaise Aluflex. Mesures durables Aménagement écologique du site • Stationnement recouvert de pierres concassées, perméable sur 100 % de sa surface. • 100 % des eaux pluviales sont captées et filtrées sur le site. Un immense bassin de rétention et de filtration achemine l’eau de pluie, collectée sur les 465 mètres carrés de toiture, vers le ruisseau Sainte-Barbe. • Indice de réflectance de la toiture du stade : 86. • Aménagement paysager économe en eau. • Supports à vélo. • Ajout d’un arrêt d’autobus pour le stade. Gestion efficace de l’eau • Appareils de plomberie économes en eau avec minuterie sur les lavabos et boutons-poussoirs pour les douches. Énergie et atmosphère • Enveloppe performante : - Niveau d’isolation des murs extérieurs : RSI 4,5 (R-26). - Niveau d’isolation du toit : RSI 3,8 (R-22). • En saison estivale, on a misé sur un système de conditionnement semi-naturel, sans refroidissement mécanique. Celui-ci amplifie le mouvement de l’air chaud qui monte, à l’aide de trois évacuateurs de cinq HP (3,73 kW) situés sur le toit et munis d’entraînements à fréquence variable. L’air de remplacement (45 000 pieds cube par minute ou 21 m3/s) entre par six volets motorisés situés sur les trois côtés du bâtiment. Le mouvement d’air créé à l’intérieur du stade permet de préserver le confort des occupants en période chaude. • 2 chauffe-eau à condensation au gaz naturel (117 kW chacun) avec un réservoir tampon de 1 193 litres. • Récupération de chaleur avec roues thermiques sur les systèmes de ventilation. • Sondes de CO2 qui contrôlent l’apport d’air frais pour l’aire de jeu et les locaux administratifs. • Tubes fluorescents de type T5 avec ballasts électroniques et détecteurs de présence dans tous les bureaux et chambres de joueurs. • Mise en service améliorée. Matériaux et ressources • Adhésifs et produits d’étanchéité à faible émission de composés organiques volatils (COV). • Peintures et enduits à faibles émissions de COV. • Bois composite et adhésifs pour stratifiés à faible émission de COV. • Au moins 7,5 % des matériaux contiennent des matières recyclées. Qualité des environnements intérieurs • Une attention particulière a été portée à l’apport de lumière naturelle et aux contacts visuels vers l’extérieur. Ainsi, le rez- de-chaussée est installé sous forme de mezzanine par rapport au sous-sol, ce qui permet d’offrir tous les avantages d’une fenestra- tion abondante même au sous-sol. Autres mesures durables • Afin de faciliter l’usage des services du bâtiment pour les usagers du terrain extérieur, un accès direct aux vestiaires à partir du sous-sol a été construit, ce qui permet d’éviter les détours par la porte principale du rez-de-chaussée.
  4. 4. Équipe de projet • Propriétaire : Ville de Québec • Architecture : Consortium ABCP Architecture et Coarchitecture • Architecture du paysage : Vlan paysage • Génies électrique et mécanique : Génivar • Génies civil et structural : Roche Groupe-conseil et le Consortium Génio, EMS, Teknika HBA • Conception et supervision de l’installation pour la structure de bois : Nordic Structures Bois • Consultants LEED : ABCP architecture • Gestion du projet : Decarel • Construction : La construction a été répartie en 45 lots de construc- tion. Prix et distinctions • 2011 : Prix d’excellence Cecobois dans la catégorie Bâtiment institutionnel de plus de 600 m2 . Photos : Stéphane Groleau Fiche réalisée en partenariat avec

×