Dématérialiser les flux d’information                                     dans la supply-chain                            ...
Supply-chain = dématérialisation                   Sur un plan théorique…                    Sur un plan pratique…       ...
Traçabilité = dématérialisation                     Traçabilité de filière                    Traçabilité centralisée     ...
Objectifs de la session               La traçabilité et la supply-chain imposent la dématérialisation               Que ...
Le flux papier                        Emetteur                             Récepteur                                  Temp...
Le flux immatériel                       Fournisseur                              Client     Commande à                   ...
Fournisseur                                              Client     Commande à                                Permettre à ...
En pratique                       Fournisseur                         Client         Données relatives à         Données s...
Avantages en général…      Fiabilité des échanges d’information      Accélération des flux d’information      Suppressi...
… et en particulier dans la supply-chain                Temps de cycles de plus                    en plus courts         ...
Exemples d’interactions dématérialisées                PARTIN             PRODAT                                PARTIN    ...
Des gains réellement importants                  Aspects opérationnels                Aspects stratégiques     • Gains opé...
Mais aussi des impacts sur l’organisation                Du temps libéré…                 …pour faire autre chose         ...
Exemple : le flux factures               Toute dématérialisation n’a pas valeur légale                     La facture es...
Bonnes raisons pour dématérialiser               Simplification des processus de traitement des données               Ré...
Règles de base de la dématérialisation               Langages structurés               Composants techniques            ...
Principe de base : l’inter-opérabilité          Assurer le fonctionnement homogène avec tous les partenaires,          pré...
Les langages structurés      • Disposer de données portables…              – Dissociées des systèmes qui les traitent chez...
La couche technique      • Protocole d’échange             – Assurer la protection du message transmis             – Porte...
Le rôle des standards                Indispensables                                                 « Standards »         ...
Mais aussi               Garantir la confiance des échange                     Sécurité                     Authentific...
Pour en savoir plus              www.fntc.org              www.gs1.fr              www.galia.fr               Mais aus...
16 rue Jean-Sébastien Bach– 42000 Saint-Etienne                                                    www.qweeby.com© Qweeby ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Conférence Qweeby sur la demat - Progilog 2010qweeby

218

Published on

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
218
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Conférence Qweeby sur la demat - Progilog 2010qweeby"

  1. 1. Dématérialiser les flux d’information dans la supply-chain Progilog – Traçabilité Paris, 24 novembre 2010© Qweeby 2010 - Confidentiel
  2. 2. Supply-chain = dématérialisation Sur un plan théorique… Sur un plan pratique…  La supply-chain est hautement  La supply-chain est une réalité plurielle : consommatrice d’informations pour les grands acteurs « polaires » organisent assurer son objectif de coordination leurs supply-chains globale  Ces supply-chains sont organisées pour  Les flux d’information entre les optimiser les flux physiques et donc, par partenaires sont donc nombreux ricochet, les flux informationnels  La tension des flux physiques impose  Les entreprises qui ne peuvent monter donc celle des flux d’informations LEUR supply-chain doivent entrer dans celles existantes  Cette tension met en cause le côté matériel des flux d’information  L’efficience des supply-chains des grands acteurs intègre les flux électroniques La dématérialisation est inhérente à la supply-chain… …Toute entreprise est concernée et doit se préparer© Qweeby 2010 - Confidentiel 2
  3. 3. Traçabilité = dématérialisation Traçabilité de filière Traçabilité centralisée  Dans la logique de filière, l’information  Dans une logique centralisée (Internet suit les produits des objet), l’information centralisée est actualisé selon les évènements du  Donc les flux d’information entre les produit acteurs de la filière sont nombreux (ASN ou DESADV)  Des flux contextuels nombreux alimentent les bases centrales  Les contraintes de pratiques (volume et contenu) rendent la gestion papier de ces  Ces flux ne peuvent être matériels… flux rapidement inadaptée  La dématérialisation est nécessaire  Les flux électroniques s’imposent pour assurer une traçabilité complète et efficiente La traçabilité suppose des échanges d’information qui suivent le produit… …ou qui suivent la vie du produit pour reconstituer son histoire© Qweeby 2010 - Confidentiel 3
  4. 4. Objectifs de la session  La traçabilité et la supply-chain imposent la dématérialisation  Que recouvre la dématérialisation et quels avantages en tirer ?  Comment la mettre en œuvre efficacement ?  A quelles difficultés peut on être confrontés ?  Quelles bonnes pratiques suivre ?© Qweeby 2010 - Confidentiel 4
  5. 5. Le flux papier Emetteur Récepteur Temps de Ressaisie transmission Livraison à ASN Saisie de la « client » de 18 commande produits A Recours au Risques papier d’erreur Données relatives à Données relatives à la commande dans la commande dans le SI du fournisseur le SI du client ( Archivage ( Archivage papier ) papier )© Qweeby 2010 - Confidentiel 5
  6. 6. Le flux immatériel Fournisseur Client Commande à Parfaite Saisie de la « Fournisseur » synchro. commande de 18 produits A Ni ressaisie ni erreur Données relatives à Données relatives à la commande dans la commande dans le SI du fournisseur le SI du client Archive électronique Archive électronique© Qweeby 2010 - Confidentiel 6
  7. 7. Fournisseur Client Commande à Permettre à deux systèmes Saisie de la « Fournisseur » d’information de commande de 18 produits A communiquer en reflet direct des opérations réalisées par les opérateurs Données relatives à Données relatives à la commande dans la commande dans le SI du fournisseur le SI du client Assurer la cohérence des flux d’informations avec les opérations business réalisées par les acteurs© Qweeby 2010 - Confidentiel 7
  8. 8. En pratique Fournisseur Client Données relatives à Données structurées Données relatives à la commande dans normées la commande dans le SI du fournisseur le SI du client© Qweeby 2010 - Confidentiel 8
  9. 9. Avantages en général… Fiabilité des échanges d’information Accélération des flux d’information Suppression des opérations sans valeur ajoutée© Qweeby 2010 - Confidentiel 9
  10. 10. … et en particulier dans la supply-chain Temps de cycles de plus en plus courts Réduction des coûts Coordination des opérations des acteurs© Qweeby 2010 - Confidentiel 10
  11. 11. Exemples d’interactions dématérialisées PARTIN PRODAT PARTIN PRODAT Échange de Prévisions Prévision des expéditions Gestion des besoins DELFOR SLSFCT Suivi des mouvements Disponibilité produits Gestion du stock INVRPT Flux Commande Réception Commande Émission Commande ORDRSP ORDERS Expéditions et Réceptions Expédition Réception livraison DESADV RECADV Facture Émission facture Accrochage facture INVOIC Litiges et Pénalités Traitement des litiges Traitement des litiges COMDIS Encaissement Avis de Paiement Paiement règlement REMADV© Qweeby 2010 - Confidentiel 11
  12. 12. Des gains réellement importants Aspects opérationnels Aspects stratégiques • Gains opérationnels • Développement commercial Suppression de tâches redondantes Satisfaction du client demandeur Réduction des temps de cycle Facteur positif par rapport à d’autres Suppression des supports papier clients potentiels Gains de productivité Facteur de différenciation stratégique • Fiabilisation des processus • Dissociation de la charge de travail du Réduction des erreurs niveau d’activité Libération de temps pour mieux Automatisation d’opérations contrôler (prix, quantités, Automatisation de processus disponibilité…) • Réduction des coûts opérationnels • Développement commercial Suppression de tâches redondantes Libération de temps pour être à ou sans valeur disposition du client Développement des ventes croisées ou des substitutions© Qweeby 2010 - Confidentiel 12
  13. 13. Mais aussi des impacts sur l’organisation Du temps libéré… …pour faire autre chose Mieux contrôler les données Suppression de tâches sans valeur Améliorer le service client ajoutée : ressaisies, manipulation de Développer le rôle commercial de papier… l’ADV Sécuriser les flux physiques Réduire la charge de travail de l’ADV Fiabiliser la relation client Dissocier la charge de travail du niveau d’activité de l’entreprise Optimiser le taux de service Automatiser des processus sensibles (OTC) Développer les ventes© Qweeby 2010 - Confidentiel 13
  14. 14. Exemple : le flux factures  Toute dématérialisation n’a pas valeur légale  La facture est un document à valeur fiscale et juridique dont la dématérialisation suppose le respect de règles précises (article 289 du CGI)  Un PDF par mail est juste une économie pour l’émetteur et un report de coût sur le destinataire  289 bis ou 289 V du CGI ?  Avantages  Pour l’émetteur • Réduction des coûts de facturation • Simplicité opérationnelle  Pour le destinataire • Intégration des données • Temps de traitement raccourcis • Traçabilité totale des flux© Qweeby 2010 - Confidentiel 14
  15. 15. Bonnes raisons pour dématérialiser  Simplification des processus de traitement des données  Réduction des coûts opérationnels  Réduction de l’empreinte carbone  Compétitivité de l’entreprise© Qweeby 2010 - Confidentiel 15
  16. 16. Règles de base de la dématérialisation  Langages structurés  Composants techniques  Chaîne de confiance  Gestion des informations échangées© Qweeby 2010 - Confidentiel 16
  17. 17. Principe de base : l’inter-opérabilité Assurer le fonctionnement homogène avec tous les partenaires, présents et à venir dans un secteur, quel que soit les opérateurs, les systèmes d’information, les outils et pratiques Contraintes Avantages • Utiliser les protocoles pré-définis • Adresse tous les utilisateurs d’un seul coup • Respecter les standards sectoriels • Permet d’être compatible avec tous • Eviter les spécifiques (protocoles et les membres d’une communauté structures de données) sectorielle© Qweeby 2010 - Confidentiel 17
  18. 18. Les langages structurés • Disposer de données portables… – Dissociées des systèmes qui les traitent chez les partenaires – Prêtes à être échangées sans que des règles spécifiques, propres aux acteurs, aient à être définies – Des références communes demeurent cependant nécessaires (GTIN, GLN…) • …compréhensibles par elles mêmes – Grace à des langages standards et normés (valeurs et syntaxe) – Connus par les acteurs utilisateurs indépendamment des cas d’usage – Capable de répondre à tous les besoins (segment + qualifiant) – Maintenus par des instances neutres (GS1, Odette, HL7…) • Exemples : Gencod V4, Edifact D96A, EANCOM 2007, GS1 XML© Qweeby 2010 - Confidentiel 18
  19. 19. La couche technique • Protocole d’échange – Assurer la protection du message transmis – Porter les informations d’échange : émetteur, destinataire…  L’Enveloppe du courrier postal ! Complexité technique de mise en œuvre • L’opérateur de traitement des flux – Apporter les garanties d’échange (acheminement, identification, non interception, non répudiation, intégrité) – Service à haute disponibilité – Un fonctionnement a-synchrone sur le principe des boites aux lettres – Assurer l’intero-préabilité Coût !  La Poste !© Qweeby 2010 - Confidentiel 19
  20. 20. Le rôle des standards Indispensables « Standards » dès que l’on travaille dans un Une plateforme technique commune univers ouvert - Codification - Symboles d’identification - Protocoles d’échange Différents des - Règles de structuration des informations règlements et normes© Qweeby 2010 - Confidentiel 20
  21. 21. Mais aussi  Garantir la confiance des échange  Sécurité  Authentification  Gérer les documents dématérialisés  Gestion opérationnelle des documents dématérialisés  Conservation des documents à valeur légale© Qweeby 2010 - Confidentiel 21
  22. 22. Pour en savoir plus www.fntc.org www.gs1.fr www.galia.fr  Mais aussi (pour les factures) : www.qweeby.com© Qweeby 2010 - Confidentiel 22
  23. 23. 16 rue Jean-Sébastien Bach– 42000 Saint-Etienne www.qweeby.com© Qweeby 2010 - Confidentiel 23

×