• Like
Impacts physiologiques: À quoi prédispose une mauvaise alimentation chez les jeunes ?
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

Impacts physiologiques: À quoi prédispose une mauvaise alimentation chez les jeunes ?

  • 22,750 views
Published

 

Published in Health & Medicine
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
22,750
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
19

Actions

Shares
Downloads
8
Comments
0
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Colloque Alimentation et santé chez les jeunes: Connaissances et innovations pour lutter contre les tendances non-désirées Impacts physiologiques:À quoi prédispose une mauvaise alimentation chez les jeunes ? Vicky Drapeau, Ph.D., Dt.P., Université Laval 1
  • 2.  Portrait de l’alimentation des jeunes – en bref Conséquences sur la santé Réflexions - pistes de recherche Conclusions 2
  • 3. Portrait de l’alimentation des jeunes Apport Apport insuffisant excessif ↑ Sodium ↓ (sel) Légumes et fruits ↑ Gras saturés ↓ Produitslaitiers / calcium ↑ Mets préparés ↓ Fibres ↑ Restauration rapide Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) - Nutrition 2004 Enquête nationale nutrition santé (ENNS), 2006 3
  • 4. MENU 1 : Julie 10 ans MENU 2 : Marie 10 ans (fruits, légumes et produits laitiers) (Sans fruits, légumes ni produits Déjeuner : laitiers) Déjeuner :1 rôtie pain brun, 15 ml de beurre 2 rôties pain brun, d’arachide, 250 ml de lait 1 30 ml de beurre d’arachide, %, 1 poire. 250 ml de punch aux fruits. Collation a.m: Collation a.m: 4 craquelins de blé, 1 muffin aux bleuets commercial, 50 g de fromage cheddar, 250 ml d’eau. une petite boîte de raisins secs. Dîner : Dîner : Sandwich au poulet contenant Sandwich au poulet contenant (75 g de poulet grillé,15 ml de (75 g de poulet grillé,mayonnaise, 2 tranches de pain de 15 ml de mayonnaise, blé entier, 1 feuille de laitue 2 tranches de pain de blé entier), romaine),1 petit jus de légumes,1 250 ml de limonade, carotte, 4 biscuits aux brisures de chocolat. 175g de yogourt vanille Souper: 1 pomme. 75 g de boeuf grillé, Souper: 250 ml de riz blanc, 250 ml d’eau,75 g de boeuf grillé, 250 ml de riz 125 ml de jello aux cerises, blanc, 3 biscuits graham. 125 ml de brocoli,
  • 5. Pourcentages des recommandations atteints selon les 2 menus Menu AVEC FL et PL Menu SANS FL ni PL 300 250% des ANREF 200 Comble 150 100% des besoins 100 50 0 Calcium Vit. D Phosphore Acide folique Vit. C Fibres Vit. A ANREF pour combler les besoins d’une fille de 10 ans
  • 6. Quelles sont lesconséquences? 6
  • 7. Apport insuffisant/excessif Déficiences en  Maladies micronutriments chroniques Retard de croissance  Obésité Carie dentaire Troubles de développement cognitif/comportementa l ADA Reports, JADA, 2004 Wachs. Physiology and Behavior, 2007 7
  • 8. Faible apport en calcium chez les jeunes Influence la croissance osseuse Prédicteur d’un IMC et % de gras plus élevés Influence négativement le contrôle de l’appétit Major et al., Obe Rev, 9: 428-45, 2008 Gilbert et al., Brit J Nutr, 105:133-43, 2011
  • 9. Types d’alimentation et réussite scolaire Études Population Variables ↑ Aliments camelotes Fu 2 222 élèves ↓ Produits laitiers et al., 2007 primaires ↓ Fruits, légumes, poissons, etc. Plus faible Sigfusdottir 5 810 élèves ↑ IMC performance et al., 2007 secondaires ↓ Fruits et légumes ↑Aliments camelotes académique Florence 5 200 élèves ↓ Qualité et variété diète et al., 2008 primaires ↑ Pourcentage de gras ↓ Fruits et légumes*Après ajustements pour plusieurs certaines variablesconfondantes (ex.: sexe, poids, taille, variables Fu et al. J Am Diet Ass, 2007sociodémographiques, etc.) Sigfusdottir et al., Health education research, 2007 Florence et al., J School Health, 2008
  • 10. Types d’alimentation et risque d’obésité et diabèteFacteurs alimentaires Association avec le risque Obésité Diabète IIApport en glucides totaux ↔ ↔↑ IG/CG ↑ ↑↑↑Diète « western » ↑↑ ↑↑Fibres ↓↓ ↓↓↓ ↓↓Grains entiers CGlyc: Charge glycémiqueIGlyc: Indice glycémique; ↓↓Diète western : pain blanc, pommes de terre (frites, purées)↔ : Aucun effet, évidence probable; ↓↓: évidence probable; ↓↓↓: évidence convaincante↑: évidence possible; ↑↑: évidence probable; ↑↑↑: évidence convaincante Adapté de Buyken et al., Diabetologica, 53:406-18, 20
  • 11. Conséquences de l’obésité Ebbeling et al., Lancet, 2002; Olshansky et al., NEJM, 2005 11
  • 12. Obésité abdominale chez les jeunes Taylor et al., Int J Pediatr Ob, 5, 202-13, 2010Zimmet et al. The metabolic syndrome in children and adolescent- an IDF consensus report, Pediatr Diabetes, 8:299-306, 2007 12
  • 13. Prévalence mondiale (%) du syndrome métabolique chez les jeunes Augmente les risques… 40 32 • Diabète de type II %Prévalence (%) • Hyperuricémie 30 • Stéatose hépatique 20 10 (foie gras) 10 % 2% • Syndrome polykystique ovarien 0 (Filles) Total Poids Surpoids normal • Apnée du sommeil Taylor et al., Int J Pediatr Ob, 5, 202-13, 2010 13
  • 14. Conséquences de l’obésité ↓ de l’espérance de vie par rapport à leur parents Ebbeling et al., Lancet, 2002; Olshansky et al., NEJM, 2005 14
  • 15. Réflexions – pistes de recherche  Développer des mets avec valeur ajoutée  Développer l’autonomie des jeunes dans leurs choix alimentaires 15
  • 16. Mets rassasiants Densité énergétique ⇓ Indice glycémique ⇓ Fibres ⇑ Protéines⇑ Gras polyinsaturés Vitamines et minéraux Épices CondimentsDrapeau et al. In Handbook of Behavior, Diet and Nutrition, 201016
  • 17. Impact d’un mets rassasiant Mets isocaloriques (500 kcal)Mets « standard » Mets « santé » Pâtes carbonara Sauté au poulet185g - 2.7 kcal/g 400g - 1.25 kcal/g Poortvliet P et al. Br J Nutr. 97: 584-590, 2007. 17
  • 18. Impact d’un mets rassasiant sur l’apport calorique total 3500 - 418 kcalApport calorique p <0.05 total (kcal) 3000 2500 2000 Pâtes Sauté au carbonara poulet 18 Poortvliet P et al, Br J Nutr. 97: 584-590, 2007
  • 19. L’offre alimentaire à l’école - un défi de taille Projet « Boîtes à Lunch » Bonne valeur nutritive Rassasiant Abordable Au goût des jeunes! 19
  • 20. Degré de satisfaction des enfants 140 125 * 121 120 £ 109 99 Palatabilité (mm) 100 87 84 80 67 60 55 53 40 20 0£ = Significativement différent du menu mixte (P < 0,05) = Significativement différent du menu témoin (P < 0,05)*  Arguin, Pigeon, Drapeau et Tremblay, en préparation, 2011 20
  • 21. Le Nutriathlon en équipe Objectifs:  Augmenter la CONSOMMATION de légumes & fruits et de produits laitiers  Augmenter la VARIÉTÉ dans la consommation de L & F et PL  Développer l’AUTONOMIE des jeunes face à leurs habitudes alimentaires Analyser Boucle de Évaluer régulation d’une Planifier compétente Agir Jocelyn, Gagnon, Luc Nadeau et Vicky Drapeau ©Nutriathlon
  • 22. Conclusions Mauvaise alimentation des jeunes – apport insuffisant/excessif Conséquences – déficiences, croissance, maladies chroniques et obésité Changement - un défi de taille  Offre alimentaire  Comportements  Collaboration 22
  • 23. Remerciements / Questions ? Catherine Dufour, candidate à la maîtrise Merci de votre attention! Vicky Drapeau, Ph.D., Dt.P. Professeure adjointe Département déducation physique (bur. 2214) PEPS, Université Laval 2300 rue de la Terrasse Québec, Québec G1V 0A6 Tél: 418-656-2757 Fax.: 418-656-3020 vicky.drapeau@fse.ulaval.ca 23