• Save
És possible evolucionar des d'un cercle viciós cap un cercle virtuós en el finançament del transport públic?
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

És possible evolucionar des d'un cercle viciós cap un cercle virtuós en el finançament del transport públic?

on

  • 348 views

Sr. Roger Perrin ...

Sr. Roger Perrin
Responsable de marketing - Transports de Lausanne

Després de molts anys de tractar d'"omplir" el transport públic, el transport públic a Lausanne viu un nou paradigma: Com transportar els nombrosos clients en les hores punta?. La solució rau en un augment massiu de la inversió (línies de metro, tramvies, autobusos, alts nivells de servei (BRT). Per garantir el seu finançament, s'ha implementat una nova estratègia que implica una major participació dels usuaris.

Statistics

Views

Total Views
348
Views on SlideShare
348
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    És possible evolucionar des d'un cercle viciós cap un cercle virtuós en el finançament del transport públic? És possible evolucionar des d'un cercle viciós cap un cercle virtuós en el finançament del transport públic? Presentation Transcript

    • 9a Jornada AMTU – 13.03.2013 Peut-on passer d’un cercle vicieux à un cercle vertueux dans le financement des transports publics ? • Présentation générale du contexte en Suisse • La vision d’un exploitant urbain • Quelques pistes de réflexion en guise de conclusion Roger Perrin, responsable marketing tl1
    • La situation économique en Suisse• Globalement bonne mais… • Sécurisation des retraites • Augmentation des charges sociales• Importants défis • Sortie du nucléaire • Investissement dans les infrastructures
    • Transports publics : décor en 3 points• Le régime de tl s’apparente à celui d’une SPL• Le financement du transport publics en Suisse: • L’Etat : lignes importantes (nationales + régionales) • La région (canton) : lignes régionales • Les communes : lignes locales
    • Bref regard sur les 15 dernières années en Suisse• Une politique de TP axée sur la protection de lenvironnement pour favoriser le report modal • Augmentation conséquente de loffre TP • Incitations tarifaires surtout avec les abonnements • Augmentation de la demande • Mesures "coercitives" en // au niveau des TIM, en particulier en zone urbaine
    • Evolution de l’offre et de la demande TRANSPORTS PUBLICSEvolution des vhc.km en mios (+22%) Evolution des voy.km en % (TP +44%) en mios trafic voyageur voy.km Année popul CH Total TP TI total TP TI 2000 7.2 7918 1671 21% 6247 79% 104707 21555 20.50% 83152 2011 7.9 8043 2089 25.4% 6144 74.6% 118669 28739 24.20% 89949 Source des schémas et figures: UTP, OFS
    • Les systèmes d’incitation tarifaireEvolution du nombre d’abonnements en mios Les communautés tarifaires en Suisse Possession d’abos par région et âge Les billets plein tarif:<15% du CA Le CA des comm. Tarif: >50% Source des schémas et figures: UTP, OFS
    • Quelques chiffres clésPrix moyen par km payé par:• un client avec abonnement général : 0.10 CHF• un client avec un abo communauté tarifaire: 0.12 CHF• un client avec un abonnement demi-tarif : 0.18 CHF• un client sans abonnement : 0.29 CHF Source CFF –Vincent Ducrot – nov. 2010
    • Les performances tl 2002 2012 Évol.Voyageurs 65.9 mios 100,6 mios +53%Voyageurs-km 130 mios 220.4 mios +69%Voyages/an/habit/urbain 300 440 +46%Charges totales 141.0 mios 220 mios +56%Charges exploitation 113.5 mios 166 mios +45%Charges financières et 27.5 mios 54 mios +96%amortissement
    • Quelle conséquence ?Un changement de paradigmeDe la crainte du bus/train vide quil faut remplir,à la problématique du bus/train trop plein et des surcharges quil faut gérer.Et avec quels moyens ?
    • A court/moyen terme en Suisse• Les charges (invest.+fonct.) vont continuer à croître: • Augmentation des coûts unitaires; • Amélioration attendue et nécessaire de la qualité de service; • Règlementation plus importante.• Entretien et renouvellement des infrastructures ferroviaires impliquent durant les 6 prochaines années une augmentation tarifaire annuelle de 3.5 à 4%
    • A moyen/long terme en Suisse• Une augmentation importante de la mobilité • Sur le plan national, estimation: • 2010-2030: 125.4 à 137.5 mias de voy.km • Au niveau régional/local vaudois, objectifs: • en 2030: +30% par rapport à 2010 • Part TIM: de 75% en 2005 à 65% en 2025• Des clients nouveaux plus exigeants• Une complexification des déplacements• Du transport de masse de gens au transport de gens en masse
    • Tarif: un changement de paradigme Part tarif modale Dévelop Qualité Part offre offre modale Moyens financiers * Moyens * Dévelop Part tarif Qualité financiers offre offre modale * Hors VT ou part collectivités. Sans inflation12
    • Nouvelle stratégie• Volonté des collectivités d’un taux >35% à moyen terme 40%• Diminution de 10% des charges d’exploitation • Amélioration de productivité • Revisite des développements d’offre• 2 hausses tarifaires fin 2010 (+4.8%) et fin 2012 (+5.9%) en moyenne (abo 2 zones: +16%)• Résultats : voyageurs 2010 – 2012 + 10% voy-km 2010 – 2012 + 11%
    • Evolution du taux de couverture* tl 60% 40% 35.5 en 2012 34.7 en 2011 20% 1995 2000 2005 2010 recettes titres de transport Taux de couverture = Total des Charges (yc frais fin.+amo.) – recettes hors Trp14
    • Quelques pistes de réflexion (1)• La mobilité est nécessaire, elle a un coût qui doit être assumé par tous.• Les recettes de transport ne couvrent pas les coûts engendrés, en particulier pour les heures de pointe.• Les tarifs forfaitaires (abonnements) ont conduit à une explosion de la demande et à une diminution des recettes par voyageur et par voyageur-km. Le bon choix ?
    • Quelques pistes de réflexion (2)• La tarification doit évoluer et passer dune fonction dappel à celle de contributive à léquilibre du système de transport.• La tarification a un rôle de régulation des flux et donc d’optimisation des flux et des infrastructures• A ce stade il ny a pas vraiment de juste prix mais le système tarifaire doit aussi assurer la pérénnité du système.
    • Mais que cherche-t-on en réalité ?• Augmenter la mobilité, la fréquentation ? la gratuité peut jouer un rôle• Favoriser un réel report modal dans le cadre d’une politique de développement durable ? une offre de transport performante, de qualité est nécessaire à un juste prix pour le client
    • En conclusionChacun doit assumer son rôle et ses tâches:•les entreprises de transport, qui doivent offrirleurs prestations au meilleur rapportcoût/qualité;•les collectivités publiques, au niveau dufinancement et de loctroi de facilités oudaides à la mobilité;•les clients qui devraient payer une part plusimportante du financement du transport.Le système reste en équilibre instable et uneapproche globale impliquant tous les acteursde la mobilité est indispensable.
    • Merci de votre attention Questions ?