La bicicleta com a mode de transport de la darrera milla, a través de l'operador de TPU
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

La bicicleta com a mode de transport de la darrera milla, a través de l'operador de TPU

on

  • 548 views

Sr. Stéphane Thiery, ...

Sr. Stéphane Thiery,
Gruope TEC

Resum ponència: Un dels problemes ja clàssics en la promoció del transport públic és com solucionar la distància entre la parada més propera del mode escollit i l'origen o bé la destinació de l'usuari, l'anomenada "darrera milla". Presentem una solució que combina el bus i la bicicleta, gestionada per l'operador del bus.

Statistics

Views

Total Views
548
Views on SlideShare
548
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

La bicicleta com a mode de transport de la darrera milla, a través de l'operador de TPU La bicicleta com a mode de transport de la darrera milla, a través de l'operador de TPU Presentation Transcript

  • Transport en commun et mobilitédouce – Le 14 marsAMTU - Catalogne
  • Transport en commun et mobilité douce 14 mars - AMTU - Catalogne PlanLe contexte globalLes enjeuxLe Groupe TEC – Région de Wallonie – Belgique – Europe.Le CycloTEC, combinaison entre Transport publicet le vélo pliable.2
  • Transport en commun et mobilité douce 14 mars - AMTU Le contexte global Le bout de chemin que doivent faire ensemble le transport public et ses clients demande un profond changement de comportement de tous les acteurs.3
  • Transport en commun et mobilité douce 14 mars - AMTU Le contexte globalUne fréquentation des transports urbains en augmentation continue : +25% entre 2000 et 2010 … Eléments de contexteSource : UTPLenvolée du prix des carburants ne devrait pas démentir cette tendance à l’avenir 4
  • Transport en commun et mobilité douce 14 mars - AMTU Le contexte global Des budgets d’investissement qui se tendent pour les collectivités et autorités organisatrices de transport Des recettes commerciales qui peinent à couvrir les dépenses de fonctionnement : exemple du réseau urbain Eléments de contexte de Nantes (France)5
  • Transport en commun et mobilité douce 14 mars - AMTU Les enjeuxComment faire pour répondre à une demande en hausseavec moins de ressources financières ?Comment donner du sens et du corps ?Quelles solutions techniques pour avoir le meilleurrapport qualité / coûts / réponse aux besoins ? 6
  • Transport en commun et mobilité douce 14 mars - AMTU Le Groupe TEC - Belgium Brabant Wallon (MIVG) (STIB) Liège-Verviers Hainaut Depuis 1991 (STIL) • Organisation du secteur par région Charleroi (STIC) Namur-Luxembourg • Nouvelles sociétés d’exploitation  DE LIJN : bus, tram, métro léger  STIB : bus, tram, métro  TEC (5 sociétés d’exploitation) : bus, métro léger (Charleroi)7
  • Transport en commun et mobilité douce 14 mars - AMTU Les Groupe TEC - Belgium GOUVERNEMENT SERVICE PUBLIC REGIONAL WALLONIE (MIVA) SOCIETE REGIONALE WALLONNE (STIL)TRANSPORT (MIVG) DU (MIVG) (SRWT) (STIB) (STIB) (STIL) (STIC) TEC BRABANT TEC NAMUR- TEC LIEGE- TEC HAINAUT TEC CHARLEROI WALLON LUXEMBOURG VERVIERS8
  • Transport en commun et mobilité douce 14 mars - AMTU Le Groupe TEC - Belgium 4.064 ouvriers (MIVG) (STIB) (STIL) (STIC) 996 employés9
  • Transport en commun et mobilité douce 14 mars - AMTU Le Groupe TEC - Belgium Matériel roulant Régie Loueurs Total Autobus standards 1.457 559 2.016 Autobus articulés 203 28 231 (MIVG) Midibus et minibus 122 (STIB) 23 145 Motrices 44 44 (STIL) Total 1.826 (STIC) 610 2.43610
  • Transport en commun et mobilité douce 14 mars - AMTU Le Groupe TEC - Belgium 67 dépôts et centres d’entretien (MIVG) (STIB) (STIL) (STIC)11
  • Transport en commun et mobilité douce Transport en commun et mobilité douce14 mars - - AMTU 14 mars AMTULe Groupe TEC du Groupe TEC - Belgium Les réponses - Belgium Evolution des kilomètres parcourus (en millions) 140 Millions de kilomètres parcourus 116,8 119,6 120,1 115,0 113,7 115,5 120 113,2 111,9 109,3 104,2 21,0 21,5 22,6 97,7 20,7 21,9 20,4 20,7 100 18,1 21,2 13,5 12,1 80 (MIVG) Transport scolaire Lignes régulières 60 (STIB) 93,1 93,3 94,8 95,8 98,1 97,5 90,7 91,2 92,5 90,7 85,6 (STIL) 40 (STIC) 20 0 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 201012
  • Transport en commun etet mobilité douce Transport en commun mobilité douce14 mars - -AMTU 14 mars AMTULe Groupe TEC - Belgium TEC - Belgium Les réponses du Groupe Evolution du nombre de voyageurs transportés (en millions) 300 277,8 262 250 242,1 225,1 212,5 200 185,6 191,8 179,4 168,8 2010 : + 92,5% 160,5 144,4 par rapport à 2000 150 (MIVG) (STIB) 100 (STIL) 50 (STIC) 0 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 201013
  • Transport en commun etet mobilité douce Transport en commun mobilité douce14 mars - -AMTU 14 mars AMTULe Groupe TEC du Groupe TEC - Belgium Les réponses - Belgium Evolution des recettes de trafic (en millions d’euros) 140,0 120,0 115,3 110,6 104,8 99,0 100,0 94,7 82,0 84,5 78,8 2010 : + 67,8 % 80,0 72,3 74,4 par rapport à 2000 68,7 (MIVG) Recettes de trafic 60,0 (STIB) 40,0 (STIL) (STIC) 20,0 0,0 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 201014
  • Taux de couverture TEC (Wallonie – Belgique) Taux de couverture : recettes dépenses En 2010 : 30,02% En 2006 : 28,48%15
  • Transport en commun et mobilité douce 14 mars - AMTU Les enjeux (le retour)Comment faire pour répondre à une demande en hausseavec moins de ressources financières ?Comment donner du sens et du corps ?Quelles solutions techniques pour avoir le meilleurrapport qualité / coûts / réponse aux besoins ? 16
  • Transport en commun et mobilité douce 14 mars - AMTU Les orientations prise par le Groupe TEC Nous vivons un bouleversement au sein des politiques publiques en faveur de la mobilité durable. Du transport public traditionnel vers l’intégration d’une palette de solutions de mobilité durable à la portée de nos clients ou futurs clients.17
  • Les orientations prise par le Groupe TEC Une mobilité à la carte Cette palette s’appuie sur les 3 piliers : • Social • Socio-économique • Environnemental18
  • Les orientations prise par le Groupe TEC Une mobilité à la carte Au TEC, nous avons traduit l’objectif de la mobilité durable en préparant notre entreprise à jouer progressivement le rôle de Manager de la Mobilité durable.19
  • Les orientations prise par le Groupe TEC Mobilité à la carte Le Manager de la Mobilité durable TEC A. Développe sa palette de services B. Simplifie la tarification et l’accès au titre de transport C. Intensifie ses canaux d’information aux voyageurs D. Développe son infrastructure E. Modernise et étend son parc de matériel roulant20
  • Les orientations prise par le Groupe TEC Mobilité à la carte Le Manager de la Mobilité durable TEC A. Développe sa palette de services CycloTEC B. Simplifie la tarification et l’accès au titre de transport C. Intensifie ses canaux d’information aux voyageurs D. Développe son infrastructure E. Modernise et étend son parc de matériel roulant21
  • Un nouveau développement : le vélo pliableUne offre de vélos gérée par le Groupe TEC pose certains problèmes enmatière d’infrastructures et d’utilisation de l’espace urbain.Le vélo pliable constitue une solution intéressante dans le cadre d’unecombinaison avec d’autres modes de transport. Il peut être emporté,pour peu que le choix du modèle soit judicieux, dans les bus, tramwayset trains et peut ainsi étendre le rayon de déplacement et l’agrémentpour l’usager.
  • Bus – vélo pliable : un projet innovantCette combinaison transports en commun-vélo pliable étantinhabituelle, le Groupe TEC a décidé de structurer ce projet en fixant 6 étapes :1. Tests et essais internes du vélo pliable sélectionné2. Etude qualitative sur le réseau (essais du vélo pliable sur le terrain avec des clients testeurs)3. Etude marketing quantitative (40.000 questionnaires)4. Définition du projet commercial et ses implications financière/comptable/logistique/commerciale/informatique/ tarifaire sur le Groupe TEC5. Maîtrise des canaux commerciaux et logistiques (achat de l’abonnement, stock des vélos, retrait du vélo, maintenance du vélo)6. Création de la campagne de communicationChaque étape a fait l’objet d’une évaluation
  • Etapes 1 et 2 : les études qualitatives 1. Tests et essais internes du vélo pliable sélectionné 2. Etude qualitative sur le réseau (essais du vélo pliable sur le réseau)L’objectif était de tester le matériel, de recueillir les réactions destesteurs sur cette nouvelle solution de mobilité, d’observer lacohabitation avec les usagers n’utilisant pas de vélos pliables et laréaction du personnel du TEC face à cette innovation.
  • Etapes 1 et 2 : les études qualitativesLes principaux enseignements de l’étude • Concept pertinent * Confort * Gains de temps * Flexibilité/invention de sa propre mobilité • Modèle utilisé pas suffisamment satisfaisant sur le plan de la stabilité • Implémentation du système à grande échelle si : * Prix abordable (maxi 15€/ mois) * Réflexion quand les bus sont bondés * Amélioration du modèle de vélo
  • Etapes 1 et 2 : les études qualitativesPrise en compte des commentaires des participants : • Equilibre général • Fixation de la selle • Système de pédalier plus rigide/ fiable • Sécurisation courroie • Lampes • Freins à disques • Roues renforcées • Pneus anti-crevaisonTravail sur nouvelle évolution en direct avec le fabricant (MingCycle)
  • Etapes 1 et 2 : les études qualitativesPrise en compte des commentairesdes participants.Travail sur une nouvelle évolutionen direct avec le fabricant(Ming Cycle).Objectif : création d’un Strida TECadapté aux spécificités dutransport public.Evolution du modèle 3.3 vers unmodèle exclusif TEC 4, 5, 6 et enfin6.1.
  • Etape 3 : l’étude marketing quantitativeCes résultats ont conforté le Groupe TEC dans son projet decréer un nouveau produit de multimodalité sous la formed’un abonnement annuel bus-tram/vélo pliable.
  • Le vélo retenu pour l’abonnementLe vélo retenu pour l’abonnement annuel est un vélo au rayond’action optimal de 3 km, complément idéal à l’utilisation de lacombinaison bus-tram-métro-train traditionnelle.Ses caractéristiques : légèreté, rapidité et facilité du pliage/dépliage, courroie à la place de la chaîne, prix, invention de sapropre mobilité.
  • Etape 4 : définition du projet commercial et de ses implications• Création de la filiale C-TEC• Obtention des droits d’exploitation bus – vélo pliable STRIDA TEC pour l’Europe• Création d’un nouveau produit : l’abonnement CycloTEC
  • Etape 4 : détails de l’abonnement annuel CycloTEC• Location d’un vélo pliable pendant 1 an• Assurance accidents et vols avec effraction• Garantie pièces et main d’œuvre• Maintenance annuelle du vélo• Accès à un réseau de points relais CycloTEC agréés pour toute opération de maintenance (hors maintenance annuelle) à des tarifs préférentiels
  • Etape 5 : Maîtrise des canaux commerciaux et logistiques : les points-relais CycloTECMAISON DE LA MOBILITE TEC / Achat de l’abonnement
  • Etape 5 : Maîtrise des canaux commerciaux et logistiques : la maintenance annuelle• Chaque année, à la date anniversaire de l’abonnement, une « remise à neuf » du vélo est effectuée : les pièces présentant un signe d’usure sont remplacées.• Cette maintenance fait intégralement partie de l’abonnement et ne coûte donc rien à l’abonné.• L’abonné peut se rendre au point-relais de son choix.• La durée de vie d’un vélo est de 3 ans avec 2 remises à neuf
  • Etape 5 : Maîtrise des canaux commerciaux et logistiques : la maintenance ponctuelle• A tout moment, l’usager peut se rendre auprès d’un point-relais pour y effectuer une maintenance, à sa charge, sauf : • en cas de défaut de pièce (prise en charge par la garantie pièces). • en cas d’accident ou vol couvert par l’assurance (seule la franchise de 30€ reste à la charge de l’abonné).
  • Etape 5 : Maîtrise des canaux commerciaux et logistiques : la restitution du vélo• A la fin de son abonnement, l’usager restitue son vélo à un point- relais.• Le vélo sera « remis à neuf » avant d’être remis au même usager s’il renouvelle son abonnement ou à un autre usager en cas de non renouvellement.• La caution sera reversée à l’usager par C-TEC, sauf mention contraire du point relais si le vélo est trop dégradé.
  • Etape 5 : Maîtrise des canaux commerciaux et logistiques : les points-relais CycloTEC
  • Etape 5 : Maîtrise des canaux commerciaux et logistiques. Le site web CycloTEC• Suivi en temps réel des vélos et des abonnés• Interface de communication entre points-relais et C-TEC• www.sustain-mobility.com/cyclotec/
  • F. La campagne de communication Le TEC crée plus de 100.000 nouveaux arrêts
  • F. La campagne de communication1. Logo, signature et slogan CycloTEC, la liberté en plus avant et après le bus
  • Le TEC crée plus de100.000 nouveaux arrêts ….
  • F. La campagne de communication
  • Merci de votre attention