Your SlideShare is downloading. ×
0
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Un impératif : valoriser les ressources culturelles. Une affaire de management aussi.16 x 2013

1,148

Published on

L'attractivité des territoires dépend de la capacité à valoriser le patrimoine culturel. c'est aussi une question de culture et de valeur, qui conditionne l'attitude vis à vis des autres, les …

L'attractivité des territoires dépend de la capacité à valoriser le patrimoine culturel. c'est aussi une question de culture et de valeur, qui conditionne l'attitude vis à vis des autres, les visiteurs potentiels, les employés, les autres acteurs du territoire. L'exploitation qui est faite des TIC en dépend.

Published in: Business
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,148
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
23
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Club Culture et Management 16 octobre 2013 Paris Culture et management André-Yves PORTNOFF Directeur de recherches associé, Professeur associé à Haute Ecole de Gestion, Fribourg andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 1
  • 2. Préambule : culture et immatériel • « Culture » est pris généralement dans un sens restreint « élitiste » – Une personne « cultivée » • Cela fait oublier que toute population se distingue par une culture + ou - homogène – Connaissances et méconnaissances, – Valeurs, – Modèles mentaux… • Ces facteurs culturels interférent et déterminent largement les comportements, donc les options en organisation, management, stratégies • C’est ce que révèle une approche de la société et l’économie par les facteurs immatériels (= culturels + qualitatifs) andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 2
  • 3. 1 Ce qui fait valeur en Europe L’expression de soi et libre-arbitre Réussir quelque-chose, se sentier bien dans sa peau Ne faire que ce qui a du sens pour moi, selon mes valeurs, ma sensibilité Ma dignité: être respecté Être écouté et entendu, participer Le lien social Ma famille, mes amis, la société selon mes valeurs andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 3
  • 4. Même dans le travail, individualisme + lien social Futuribles N° spécial « Valeurs » juillet 2013 European Vallues Survey ;1981,1990, 1999, 2008 France Qu’est ce qu’un bon travail? 1981 1990 1999 2008 – On gagne bien sa vie 53, 54, 68, 60% – bonne ambiance de travail 50, 53, 65, 61% – ce que l’on fait est intéressant 53,59, 66, 56% – impression de réussir quelque chose 30, 42, 50, 42% – bien employer ses capacités 32, 43, 50, 34% – on a des responsabilités 38, 53, 49, 45% – on a de l’initiative 31, 38, 43, 30% – rencontrer des gens 33,39, 44, 40% citoyen – Un travail utile pour la société 24, 28, 30, 28% matériel + social +individuel 25 andre-yves.portnoff@wanadoo.fr Eu 77 68 62 65 53 >40 >40 36
  • 5. Individualisme et libre-arbitre • Individualisme, exigence du libre arbitre + demande de lien social et solidarité – Consommateur, salarié, patient, chacun veut qu’on le traite en citoyen responsable, • Le citoyen-employé-client, informé (Wikipedia…) et formé, acceptera de moins en moins d’être traité comme un inférieur – par le vendeur, l’expert, le médecin, l’administration, l’employeur… • Il exigera – un service personnalisé respectant ses valeurs, – une relation symétrique: – Son temps va avoir autant de valeur que celui • De l’administration, du médecin, du vendeur… – Toujours et partout connecté avec « les siens », il a plus de force. andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 5
  • 6. 2 Comment se construit la valeur La valeur globale n’est pas la somme des composants mais la résultante de la qualité de leurs interactions La valeur est toujours subjective La seul valeur qui compte est celle perçue à un certain moment et dans un certain contexte par le client, l’utilisateur potentiel ou effectif andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 6
  • 7. Avec 3 millions de briques: • N’importe quoi! • La plus grande coupole autoportante du monde • Le « comment » est plus déterminant que le « quoi » ou « combien » Le Dôme de Florence :1418-1434 la plus grande coupole construite sans cintres ni échafaudages Une structure autoportante grâce à la disposition en arrêtes de poisson imaginée par Brunelleschi, 1377-1446. http://www.youtube.com/watch?v=WBSXijjW6Bs andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 7 7
  • 8. • La valeur est créée par des interactions • La valeur n’est pas que financière • Elle est toujours subjective • La seul valeur qui compte est celle perçue – à un certain moment et dans un certain contexte – par le client, l’utilisateur potentiel ou effectif andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 8
  • 9. Des bustes impériaux retrouvés dans un four à chaux à Ostie La valeur dépend du moment et du contexte Le regard détermine la valeur du regardé Valeur historique Valeur politique Hadrien 117-138 et artistique et artistique Faustina épouse d’Antoninus Pius 138161 Trajan 98-117 Empire romain Valeur de la matière première Moyen-Age 9 andre-yves.portnoff@wanadoo.fr Aujourd’hui
  • 10. Attractivité pour le client: Les techniques changent vite, définissons nos métiers par ce qui est stable: les attentes humaines. 1923 Des innovations successives pour répondre au même désir d’écouter de la musique où on veut quand on veut. 1991 La règle d’or du marketing intelligent: Imaginons que nous sommes notre client! Est-ce que nous achèterions les produits que nous lui proposons? andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 10
  • 11. 3 Conditions de la créativité et de l’innovation andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 11
  • 12. L’enjeu de l’innovation : (sur)vie et développement N’a pas innové a innové Choisir! andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 12
  • 13. L’innovation : rencontre de possibilités techniques et sociétales L’idée doit être scientifiquement et techniquement applicable Créativité => Idée Condition initiale: respect et empathie pour le « client » visé. C’est l’arbitre final Synergies entre savoirs, métiers et projets d’acteurs …et compatible avec la culture, les réglementations, l a force des concurrents Mise en œuvre effective par des utilisateurs qui espèrent un avantage Condition pour aboutir :une écoute bienveillante d’acteurs complémentaires nécessaires pour construire et acheminer l’offre jusqu’aux prospects andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 13
  • 14. Conditions de la créativité et de l’innovation: la leçon vénitienne • Pour une entreprise, une administration, un établissement culturel… • Pour un territoire, – Liberté d’expression, de pensée, tolérance, – Ouverture sur l’Autre, bienveillance, – Masse critique culturelle (artistique, littéraire, commerciale…) et seulement ensuite: – Moyens techniques et financiers. andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 14
  • 15. Le travail créateur de valeur a changé 1-Savoir faire S’informer Décrypter Se former en continu Changements continus Forrester 2010, USA, C anada, GB, France, Al lemagne Futuribles, m ars 2011 2-Vouloir faire 3-Construire du lien partenaires clients La Société collègues famille amis internautes Le lien ne se commande pas 15
  • 16. Venise capitale de l’édition fin XVI-XVIe Aldo Manuzio par Bernardino Loschi • Capacité à attirer – des techniciens de l’imprimerie – des lettrés italiens, grecs, juifs… • proximité avec l’université de Padoue – un entrepreneur comme Aldo Manuzio • Une volonté: – diffuser la pensée grecque • Un talent d’organisateur • De l’empathie pour le client – Faciliter la disponibilité du livre • Format poche, prix réduit, – Faciliter la lecture • Mise en page « ergonomique », caractères (ital), paragraphes, ponctuation… andre-yves.portnoff@wanadoo.fr Hypnerotomachia Poliphili 16
  • 17. Normes du milieu => différentes expressions des compétences Le tableau de Bellini copié par un Venise: Giovanni Bellini transposé en Crète andre-yves.portnoff@wanadoo.fr artiste crétois qui a appliqué les normes des icones orthodoxes. Modelé et l’expression vivante des sentiments sont perdus. 17
  • 18. Capacité à libérer les talents écrasés par les Crète (avant 1567) règles orthodoxes Venise, Madrid Domenikos Theotokopoulos andre-yves.portnoff@wanadoo.fr Le Greco 18
  • 19. Valoriser le talent et l’expérience de tous • Libérer l’expérience et l’initiative à tous les niveaux hiérarchiques – Droit à l’erreur – Incitation à l’expérience – Le manager doit écouter plus que commander – C’est ainsi que Toyota est devenu n°1 mondial Les cheveaux d’attellage corrigent les ordres du cocher inexpérimenté et èvitent ainsi des accidents. (J Pignon et W Wauthier, Fontainebleau) Dans l’usine taylorienne, l’ouvrier corrige les ordres d’en haut pour les rendre applicables INTI 4 de julio 2013 andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 19
  • 20. Culture et valeurs  style de management qualité des interactions l’intelligence collective • selon la qualité et l’intensité des échanges, • les règles définissant les relations sont déterminantes. Activateur: management par le sens Visions, valeurs, volontés et talents Intelligence et créativité collectives andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 20
  • 21. 4 – Valoriser le patrimoine culturel à l’ère des réseaux numériques Cible nouvelle: des milliards d’internautes avec smartphones en poche andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 21
  • 22. Les enjeux ont changé Plus de 7 milliards de téléphones portables Plus de 1 milliard Internet en mobile 2, 8 milliards de personnes connectées: ~ 5 milliards de personnes joignables ½ milliard de touristes en Europe • Être visible sur le Web fixe et mobile • Intéresser, donner envie de rester sur le site et/ou de venir sur place • aider à réaliser le voyage et le séjour • donner envie de revenir et de faire venir • faire profiter du patrimoine en ligne et « vivre » le territoire à tous ceux qui ne se déplaceront pas • Enrichir la visite physique, • réduire les contraintes pratiques • valoriser l’apport des visiteurs • aider à mémoriser, partager, 22 revenir andre-yves.portnoff@laposte.netet faire venir d’autres
  • 23. Le nouveau Grand Tour: une pièce en 3 actes sur 2 scènes Avant: Web • • • • • • Être repéré Attirer Convaincre Émouvoir Aider Renseigner, enrichir, éduquer, Coopérer • e-Vendre Pendant • • • • • • • • Aider Émouvoir Donner du plaisir Renseigner, enrichir, éduquer, Coopérer, cocréer avec le public Vendre Pérenniser la relation e-Vendre Après: Web • Entretenir et enrichir la relation, • - faire revenir – sur le site Web – sur le site physique • Le visiteur: propagandiste et prescripteur, • e-Vendre Interagir => Interagir => Interagir, e-Musée /e-Paysage/ e-Ville / e-Région andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 23
  • 24. Style d’accueil des établissements: • « donneur de leçons » – • • « gardiens du temple » ou « anglo-saxons »: Adaptation sans complexe et sans culpabilisation aux différents styles de visiteurs et de visite – « Le musée comme living room » (Tate) – Lieu de plaisir: apprendre en se distrayant! • D’heureuses surprises dans des musées modestes – – – • Samadet, Musée de la Faïence http://www.museesamadetrg/accueil.html « réalisez une faïence virtuelle » McCore, Montréal : – « Histoire de s'amuser: Testez votre connaissance sur l'histoire canadienne à l'aide de nos quatre types de jeux : jeux de rôle, jeux d'association, jeux d'observation et jeux-questionnaires. Relevez le défi » 24 andre-yves.portnoff@laposte.net
  • 25. 3 obligations • Considérer les autres comme des ressources • Respecter les autres • Se mettre à la place du visiteur – En ligne – En présenciel – Continuité fixe mobilité nomade • Construire plus de synergies andre-yves.portnoff@laposte.net 25
  • 26. Recommandations 1. développer un écosystème de collaborations – création de valeur par l’implication des visiteurs (virtuels et physiques), des personnels, des habitants, des acteurs régionaux, partages d’expérience, renvois d’ascenseurs entre sites du territoire 2. le musée comme agora moderne dans le territoire: – lieu de vie, de plaisir, d’apprentissage, d’échanges… 3. Continuité de service avant-pendant-après et fidélisation 4. Continuité fixe-mobile - terminaux en poche 5. le territoire vivant à distance 365 jours par an (la visite après la visite, collaborations, e-université, e-commerce…) – création de revenus nouveaux pour le musée,( permettant de palier les périodes de baisse des déplacements à distances en cas de crises) et pour toute la région 6. Navigation hypertexte entre contenus : - l’utilisateur doit pouvoir naviguer entre des sites interopérables 7. Multilinguisme collaborer avec école, centre de recherches, et visiteurs étrangers andre-yves.portnoff@laposte.net 26
  • 27. En résumé : 10 critères 1. prise en compte des besoins et attentes pratiques des visiteurs actuels ou potentiels 2. promotion en synergie de la culture, du tourisme et de la région, 3. plurilinguisme 4. audioguides, vidéo, téléchargement, 5. style d’accueil (pédagogique, ludique…) 6. Billettique et e-boutique 7. personnalisation et fidélisation, 8. Marketing viral, économie du don, 9. Valorisation du talent des autres (crowdsourcing) 10. action en réseau, mutualisation, synergies. andre-yves.portnoff@laposte.net 27
  • 28. Critère n°1: être centré sur le visiteur: contre-exemple caricatural mais réel : le musée centré sur le conservateur andre-yves.portnoff@laposte.net 28
  • 29. 1- « comment y aller, où loger, etc… » le bon sens, souvent oublié! Liens avec bus, gares et réservations TGV Conseils pour piétons et automobilistes andre-yves.portnoff@laposte.net 29
  • 30. La Royal Academy of Arts promeut son quartier • http://www.royalacademy.org.uk/visitez-la-royal-academy-of-arts-et-explorez-lundes-grands-quartiers-historiques-de-londres,326,AR.html • Visitez la Royal Academy of Arts – découvrez nos grandes expositions et explorez l’un des plus beaux quartiers historiques de Londres. La Royal Academy of Arts est située à Burlington House, qui abrite certaines des plus belles salles et galeries de la capitale. Récemment restaurés, les salons John Madejski sont ouverts gratuitement au public toute l’année et contiennent d’importantes œuvres d’art britanniques tirées de la collection permanente de l’Académie. Vous pouvez également voir Tadao Tondo, la seule sculpture de Michel-Ange au Royaume-Uni – gratuitement ! • Pourquoi ne pas profiter de cette visite pour explorer le quartier historique où se trouve la Royal Academy ? Traversez Green Park, l’un des plus célèbres parcs royaux de Londres, visitez le palais de Buckingham puis explorez Fortnum & Mason et les nombreuses boutiques traditionnelles de Jermyn Street. Pour mieux planifier votre visite, consultez notre plan du centre de Londres, qui indique tous les lieux historiques et autres attractions intéressantes. Explorez Mayfair, Piccadilly et St James – visitez la Royal Academy of Arts et découvrez le centre royal et historique de Londres. Nous suggérons l’itinéraire suivant Descendez Bond Street et traversez Green Park pour visiter le palais de Buckingham. Prenez un café ou déjeunez à la Royal Academy of Arts avant de vous diriger vers Hyde Park et l’Albert Memorial. Assistez à un concert gratuit à l’église St James, dans Piccadilly, l’un des chefs-d’œuvre de Sir Christopher Wren. Flânez parmi les rayons de Fortnum & Mason, célèbre magasin fondé en 1707. Retournez vers Green Park pour explorer les galeries d’art privées aux environs de l’Académie et faire du lèche-vitrines dans Burlington Arcade. andre-yves.portnoff@laposte.net 30
  • 31. S’appuyer sur toutes les facettes du patrimoine, (naturel, culturel, historique) pour rendre plus riche la visite Du site Causses-Cévennes qui propose de refaire les randonnées de Robert Louis Stevenson, on passe au site qui aide à monter ces randonnées et vend les livres correspondant de Stevenson. www.causses-cevennes.com/stevenson.htm http://chemin-stevenson.org/boutique.htm andre-yves.portnoff@laposte.net 31
  • 32. Petits sites : souvent assez exemplaires • Elne promeut son patrimoine, sa culture, ses musées, ses artisans sans oublier les besoins pratiques, hébergement, carte routière… • De mêmeTautavel, http://www.tautavel.com/index.php andre-yves.portnoff@laposte.net 32
  • 33. Universciences (La Villette+ La Découverte): • « Rejoignez-nous à vélo, en bus, en voiture, en métro et même en bateau ... Toutes les infos pour venir à la Cité des sciences :Tous les moyens de transports « andre-yves.portnoff@laposte.net 33
  • 34. Tourisme international, communication multilingue Tokyo National Museum http://www.tnm.go.jp/en/servlet/ Con?pageId=X00&processId=00 Site japonais anglais Mais guides assez complets en 5 langues andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 34
  • 35. Se préoccuper des besoins concrets • Tokyo National Museum Des chaises roulantes aux défibrillateurs en passant par les parasols et les chiens d’aveugles. http://www.tnm.go.jp/en/guide/barrierFree/index.html andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 35
  • 36. Le problème du plurilinguisme • C’est couteux, • mais nécessaire pour la qualité de l’accueil et de la visite – Si le site ne le fait pas, des acteurs marchands (étrangers) le feront à leur manière • Pourquoi ne pas mobiliser la bonne volonté des visiteurs (et des internautes) – Peut-être coupler la traduction automatisée (MoMA avec Google) et la correction par des volontaires – Occasion de coopérations avec des écoles françaises et européennes? andre-yves.portnoff@laposte.net 36
  • 37. 10 critères 5- Style d’accueil • Séoul: « 1e musée archéologique pour enfants au monde »! http://museum.go.kr/child/engu/edu.jsp • andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 37
  • 38. Billettique et e-boutique • Billets en ligne et e-Boutique deviennent un standard – – • – • http://www.ticketeria.it/services-ita.html Lien avec billettique, Tickets transport-pass? Souvent pas de lien entre exposition et livres à lire achetables Rôle de détente et de « salon » de la boutique, important pour l’accueil, notamment pour les monuments cf. étude Monum, Ana Bauer/Isabelle Canivet, Etude qualitative de la satisfaction des visiteurs : le point de vue des agents d’accueil et de surveillance de Monum. Centre des monuments nationaux. ODIT France 2008. • • – Wifi dans le restaurant, la boutique? e-boutique: revenu relais en cas de chute des déplacements Garder le contrôle de la billettique pour savoir qui sont les visiteurs et les fidéliser andre-yves.portnoff@laposte.net 38
  • 39. Offrir des lieux de détente, de travail et rencontre • Le Petit-Palais, Paris http://www.paris.fr/portail/Culture/Portal.lut?page_id=6228 Du Wi-Fi gratuit dans un cadre prestigieux et beau au cœur de Paris, sur les Champs-Elysées, en accès libre: Un atout remarquable à exploiter pour attirer voyageurs et hommes d’affaires (à 5 stations des congrès de la Porte Maillot) en un lieu de rendezvous, travail et détente, qui profiterait au musée, à la Ville de Paris et à ses acteurs économiques. Un atout pour beaucoup de sites du patrimoine Tourisme culturel et tourisme d’affaire en synergie!. andre-yves.portnoff@laposte.net 39
  • 40. Faciliter la navigation hypermedia • Aujourd’hui • Demain? – Au Ca’Rezzonico de Venise, devant la « Pureté » d’Antonio Corradini (16831768) – Ni carte postale ni d’ouvrage à la librairie! – Photo interdite! – Mécontent, vous en prenez une discrètement et vous trouvez des documents « non autorisés » sur Internet – Vous photographiez , scannez – Le musée vous informe sur l’écran de votre portable: • « Allez voir en sortant à l’Eglise San Vital (itinéraire) la Foi d’Antonio Gai (1689-1769) avec le même effet • Voici les images des sculptures analogues de Corradini à andre-yves.portnoff@laposte.net – Udine, Naples – au Louvre » 40
  • 41. Les autres sont des ressources: • « l’intelligence des foules » (« crowdsourcing ») – De nombreux exemples d’exploitation des retours d’expérience des visiteurs – Des visiteurs étrangers peuvent améliorer ou valider les documents proposés dans leur langue, etc… – Des contenus sont élaborés par les visiteurs – La Librairie du Congrès US a fait commenter 3000 photos sur Flickr • « le bouche à oreille numérique » (« marketing viral ») – Les visiteurs deviennent des propagandistes – Exploitation de Flickr, Youtube, des réseaux sociaux… andre-yves.portnoff@laposte.net 41
  • 42. Le visiteur est rentré chez lui • • • • • • • Il faut le faire Se souvenir, Partager ses souvenirs, Faire notre promotion… Revenir sur le site Web, Y trouver plaisir, culture, achats, Revenir à Versailles et dans notre établissement! andre-yves.portnoff@laposte.net 42
  • 43. Bouche-à-oreille numérique, donner pour recevoir • Beaucoup d’établissements croient: – Qu’ils perdent des visiteurs s’ils « donnent trop » sur leur site en ligne – Qu’ils perdent des ventes s’ils laissent photographier… • C’est un faux calcul qui fait perdre beaucoup – Le beau château de Dampierre aurait plus de visiteurs: • s’il autorisait à prendre des photos, • qui circuleraient sur Internet, • assureraient sa promotion dans les langues de ses visiteurs, compensant le monolinguisme de son site. andre-yves.portnoff@laposte.net 43
  • 44. La prise en compte des 3 temps du voyage et de ses deux terrains complémentaires: - l’espace physique, l’espace des communications numériques - qui est aussi « réel » que le précédent en résultats commerciaux, culturels, humains, - qui peut devenir essentiel en cas de chute de la mobilité physique (crises écologiques, politiques, économiques…) andre-yves.portnoff@laposte.net 44
  • 45. Collaborations citoyennes • L’exemple de Palerme depuis ~15 ans – « Palermo appre le porte, la scuola adotta un monumento » – En mai, chaque fin de semaine, des classes d’écoliers formés et encadrés font visiter des monuments souvent fermés en plusieurs langues (Instituts français et allemand) • Initiation à l’art, l’histoire et à l’Etat de droit, • Réappropriation par les futurs citoyens de leur ville « occupée » et gérée par le crime organisé andre-yves.portnoff@laposte.net 45
  • 46. Les collaborations renforcent actions en réseau et mutualisation. • New York CityPass au Met, MoMa, Guggenheim Museum • Carnavalet renvoie à tous les musées parisiens municipaux et autres • Uffizi donne liens des musées et monuments florentins • McCord : une exposition virtuelle avec 7 muséeshttp://www.museemccord.qc.ca/fr/clefs/collections/partenaires/ • http://www.guimet.fr/Virtual-Collection-of-Masterpieces 31 musées d’Asie et 31 musées d’Europe ont réuni au sein de la collection virtuelle de chefs-d’œuvre plus de 1000 œuvres d’art, (pas assez mis en valeur) : http://masterpieces.asemus.museum/ andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 46
  • 47. Exploiter les apports d’Internet pour créer de la valeur (financière, culturelle, humaine…) • Outil de communication • La valeur est entre égaux, toujours produite par des • Facilitateur d’interactions, interactions – Réducteur des coûts de pertinentes transaction • Véhicule émotions et peut • 3 conditions : • Communication, construire des relations de • Confiance, confiance, • Émotion • Outil de collaboration, andre-yves.portnoff@laposte.net 47
  • 48. La région étendue Région Campus virtuel Partenariats et proximités numériques animation des acteurs locaux renforcement des proximités lointaines -étudiants étrangers : - apportent du capital intellectuel, Musée virtuel - futurs propagandistes et futurs clients, futurs touristes… -Touristes, hommes d’affaires - propagandistes - clients 12 mois sur 12 et 24h sur 24 andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 48
  • 49. Enjeu: trois attractivités • Attractivité à grande distance – Convaincre de venir dans le pays en partie grâce au site • Attractivité de proximité – Convaincre le touriste ou homme d’affaire de faire un détour par le site: 90% à gagner! – Convaincre le visiteur d’aller voir un autre site et de consommer la production régionale – Développer la vie et valeur locale • Attractivité à grande distance – Convaincre de revenir et de faire venir andre-yves.portnoff@laposte.net 49
  • 50. Un musée peut remplir ses missions culturelles et socio-économiques en conjuguant 2 proximités Proximités physiques Proximités numériques: locales et mondiales Concitoyens Internautes mondiaux en fixe et mobile Voyageurs Personnel Voyageurs, touristes ailleurs Visiteurs Villes et territoires Établissements culturels locaux Établissements culturels mondiaux Medias, Edition, Web Medias, Edition, Web Éducation et recherche locales Éducation et recherche mondiales Acteurs économiques locaux Acteurs économiques mondiaux Tourisme et transports locaux Acteurs du tourisme et des transports Administrations, élus, associations andre-yves.portnoff@wanadoo.fr Administrations, élus, ONG… 50
  • 51. Des partenaires logiques à rassembler en un écosystème gagnant-gagnants • • • • • • • • • • • • Autres établissements analogues régionaux ou dans le monde, Elus et administrations locaux, Organismes touristiques, Ecoles, universités et centres de recherche, – A proximité ou en dehors de la région, • Des formations en commun peuvent être crées, des diplômes internationaux peuvent renforcer l’image de l’établissement. Acteurs des transports, – SNCF, gares, RATP, Compagnies aériennes… Artisans et employés des transports locaux – Chauffeurs de taxis, conducteurs d’autobus, de cars… • Des expériences ont montré l’intérêt de formation Hôtelleries, restaurants, centres de congrès… – Notamment sur le parcours du visiteur, Chambres de métiers, organismes consulaires… Commerces, artisans, Entreprises – Possibilités de mécenats, d’actions avec les personnels… Associations – Collaborations possibles aussi avec des ONG Radios, télévisions, blogs… – Des partenariats avec des chaînes comme Arte seraient très naturelles andre-yves.portnoff@laposte.net 51
  • 52. le tourisme, exemple de l’écosystème de partenariats gagnants-gagnants Attractivité à http://www.atout-france.fr/publication/visitedistance culturelle-tic Internautes lointains Ville département voyageurs Hommes d’affaires Musée, mo Offices tourisme nument Autres sites touristiques Vie locale et économie locale Hôtels restaurants voyagistes transports Site Web Région Opérateurs téléphone ou IP taxiste Attractivité locale Médias éditeurs écoles universités habitants chercheurs Entreprises locales commerçants Paysans, artisans Clients et employés andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 52
  • 53. Un exemple de perte de capital par zizanie • Attractivité touristique: – Le sculpteur Costi offre 60 œuvres à la Ville de Bergerac – Acceptation à l’unanimité et création du Musée Donation Costi • Financement régional et national • Zizanie locale – Changement de majorité • Le musée devient un centre de coûts • Fermé 10 mois/ans • Le site Web du musée Costi est fermé… andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 53
  • 54. Un exemple d’animation par le mécénat culturel http://www.fondacovenezia.org/ Fondaco, PME vénitienne « orchestre » le financement de sauvegardes du patrimoine – par des entreprises privées – en coopération avec les responsables publics – sans débordement mercantile, – En attirant de grandes marques – Mais aussi des artisans, boutiques du quartier, PME… andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 54
  • 55. Innovation territoriale: bâtir un écosystème de partenariats gagnants-gagnants pour « vendre » la région, sa culture, ses activités… Cf. : Rapport « TIC et visite culturelle », X Dalloz, A-Y Portnoff, Atout-France, sept.09 http://www.atoutfrance.fr/publication/visiteculturelle-tic Ville Région Offices tourisme Autres sites touristiques Entreprises locales Internautes lointains voyageurs Opérateurs téléphone ou IP Hommes d’affaires Résidents musée Hôtels restaurants voyagistes taxi transports Média locaux et extérieurs écoles éditeurs universités chercheurs commerçants andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 55
  • 56. Quelques lectures, en majorité gratuites … • Economie de l’immatériel et réindustrialisation de l’Europe : – – • «Le capital immatériel est plus mal géré que jamais par la majorité des grands groupes occidentaux et des administrations» http://www.heg-fr.ch/files/emba/120302_entreprise_romande.pdf • • Le Monde : La clé de la compétitivité est à l'intérieur des entreprises. Le bien-être des salariés doit cesser d'être négligé http://www.hegfr.ch/files/emba/120425_leMonde.pdf LaTribune : http://www.latribune.fr/opinions/20111109trib000662913/reindustrialiser-questions-de-confiance-.html L’Expansion : http://lexpansion.lexpress.fr/economie/les-grosses-entreprises-en-france-empechent-la-croissance-des-pme_264749.html • Quelques ouvrages bilingues téléchargeables gratuitement sur le site de Futuribles (http://www.futuribles.com/) : – – – – • • • • • « Sentiers d'innovation / Pathways to Innovation », PORTNOFF André-Yves , 2003, p. 65-65. http://www.futuribles.com/fr/viewer/pdf/1766/ « Le Pari de l'intelligence. Des puces, des souris et des hommes / Betting on Intelligence. Of Chips, Mice and Men », 2004, p. 79-79. PORTNOFF André-Yves , http://www.futuribles.com/en/viewer/pdf/1767/ « Repenser les biotechnologies / Rethinking the Biotechnologies », 2007, p. 109-109. THOMAS Daniel et PORTNOFF André-Yves, http://www.futuribles.com/en/viewer/pdf/1768/ « Clefs pour le nanomonde / Keys to the Nanoworld », 2008, p. 110-110. PORTNOFF André-Yves : http://www.futuribles.com/en/viewer/pdf/1769/ Un rapport fait pour le Medef en 2006: Impact des TIC, guide d’évaluation, avec Xavier Dalloz, MEDEF . http://www.dalloz.com/Analyses/Vision/Rapport%20Eco%20Num.pdf La nature du travail (en italien et anglais), Mappa del lavoro-The Map Of Work : http://cms.itcgr.net/NR/rdonlyres/56F83B9F-28B1-4A21-AB8092DFBBC88E3C/0/Global.pdf L’avenir des territoires passe par des musées 2.0 http://www.planete-plus-intelligente.lemonde.fr/villes/l-avenir-des-territoires-passe-par-desmusees-2-0_a-13-186.html Méthode V3: évaluer le capital immatériel http://ayportnoff.wordpress.com/2012/05/26/le-capital-immateriel-comment-levaluer/ Vient de paraître Un livre collectif: Valeur(s) et management http://www.editions-ems.fr/ouvrage359-valeur-s-management-des-methodespour-plus-de-valeur-s-dans-le-management.html • Chantez!: http://www.dailymotion.com/video/xjetbe_aux-actes-citoyens_news • • Blog :http://ayportnoff.wordpress.com/ http://fr-fr.facebook.com/pages/Aux-actes-citoyens-De-lindignation-à-laction/14815372191829 et http://www.facebook.com/profile.php?id=719057033&ref=tn_tnmn • Aux actes, citoyens! De l’indignation à l’action. écrit avec Hervé Sérieyx, http://livre.fnac.com/a3480148/Herve-Serieyx-Auxactes-citoyens • La Radio suisse, 31 décembre 2012 : http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/le-12h30/4530753-quel-futur-souhaitable-1-5-un-capitalismehumaniste-31-12-2012.html Radio Notre-Dame, "Et Dieu dans tout cela", 12 et 19 janvier : débat sur économie, société et éthique entre Thierry Saussez, François Asselin et A-Y Portnoff. http://radionotredame.net/wp-content/uploads/podcasts/et-dieu-dans-tout-ca/et-dieu-dans-tout-ca-12-01-2013.mp3 et http://radionotredame.net/player/http://radionotredame.net/wp-content/uploads/podcasts/et-dieu-dans-tout-ca/et-dieu-dans-tout-ca-19-012013.mp3 • • • andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 56
  • 57. http://www.facebook.com/pages/%C3%A9ditions-Maxima/122022381151088 http://fr-fr.facebook.com/pages/Aux-actes-citoyens-De-lindignation-%C3%A0-laction/148153721918299 http://www.maxima.fr/index.php?page=search&categorie=titre&ordre=ASC Gratuit: téléchargez! Pour en savoir plus http://www.maxima.fr/index.php?page=search&categorie=titre&ordre=ASC Futuribles N°372, mars 2011, les entreprises au défi de l’ubiquité. http://www.futuriblesrevue.com/index.php?option=com_toc&url=/articles/futur/abs/2011/03/contents/contents.html Futuribles N°mai 2011, "Revitaliser le tissu productif, la Révolution de l'intelligence en pratique":http://www.futuriblesrevue.com/index.php?option=com_toc&url=/articles/futur/abs/2011/05/contents/contents.html http://www.futuribles.com/pdf/Pari.pdf Editions Maxima Laurent du Mesnil.http://www.maxima.fr/index.php?page=fiche&id=430 TIC et tourisme culturel :http://www.atout-france.fr/publication/visite-culturelle-tic andre-yves.portnoff@wanadoo.fr 57

×