• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Dossier analyse-drop zone
 

Dossier analyse-drop zone

on

  • 735 views

 

Statistics

Views

Total Views
735
Views on SlideShare
735
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Dossier analyse-drop zone Dossier analyse-drop zone Document Transcript

    •                      Projet  Licence  3    Analyse  diagnostic  et  mise  en  place  d’un  projet    marketing.      Dans  le  cadre  de  ma  formation  en  Licence  3  marketing  et  ventes,  le    dossier  qui  suit  est  le  projet  que  j’ai  mené  lors  de  mon  stage  en  entreprise.      Pierre  Lavigne    Année  2009/2010    
    •      Projet  Licence  3     Sommaire   ___________________________   • Présentation  de  l’entreprise   • Enseigne,  fiche  d’identité  et  localisation…………………………………………………………  p  3     • Effectif  et  rôle  dans  l’entreprise……………………………………………………………………..  p  4   • Structure  et  définition  de  l’offre  dans  le  point  de  vente………………….……………..  p  5   • Situation  financière  de  l’entreprise……………………………………………………….……….  p  8   • Situation  de  l’entreprise  sur  son  marché..………………………………………………………  p  10   • Situation  environnementale…………………………………………………………………………..  p  13   • Diagnostic  interne  &  externe  de  l’U.C   • Diagnostic  interne……………………………………………………………………….………………...  p  15   • Diagnostic  externe……………………………………………………………………………….………..  p  17   • Préconisations  inhérentes  au  diagnostic   • Présentation  des  problématiques  sous  forme  d’arbres  d’Ishikawa.………………..  p  19   • Description  et  planification  du  projet   • Description…………………………………………………………………………………………………….  p  21   • Planification  temporelle  sous  forme  de  PERT…………………………………………………  p  22   • Objectifs  à  atteindre………………………………………………………………………………………  p  24   • Moyens  techniques,  humains  et  financiers…………………………………………………….  p  25   • Organisation  de  l’événement…………………………………………………………………………  p  26   • Organisation  d’une  campagne  de  communication  permanente……………………..  p  31   • Contrôle  des  résultats   • Coût  global  de  la  mise  en  œuvre  du  projet……………………………………………….……  p  33   • Résultats  escomptés  (ROI)…………………………………………………………………………..…  p  34   • Conclusion   • Analyse  du  travail  mené  dans  le  cadre  du  projet……………………………………………  p  38   • Nouvelles  préconisations  et  apport  personnel……………………………………………….  p  39           2  
    •      Projet  Licence  3     I-­‐)  Présentation  de  l’entreprise.    Drop   zone   surf   shop   est   une   SARL   au   Capital   de   4990   Euros   créée   en   1987   sous   la   franchise   Quai   34.    Spécialisée  dans  la  vente  de  matériel  de  sports  de  glisse,  elle  est  Située  dans  la  zone  commerciale  du  Grand  Epagny,  sur  la  commune  du  même  nom.  Malgré  le  fort  rayonnement  des  autres  enseignes  sur  la  zone  commerciale,  le  point  de  vente  est  très  mal  exposé  puisqu’il  est  situé  derrière  un  grand  magasin.         • Rapide  historique  :     • 1987  :  Création  de  l’entreprise   • 1994  :  Ouverture  de  deux  nouveaux  points  de  vente  à  Annecy  le  Vieux  et  Thonon  les  Bains.   • 1995  :  Ouverture  d’un  nouveau  point  de  vente  sur  Lyon,  de  1000  m2.   • 2000  :  Remplacement  de  l’enseigne  «  Quai  34  »  par  «  Drop  Zone  Surf  shop  ».   • 2006  :  Fermeture  des  sites  de  Thonon  les  Bains  et  Annecy  le  Vieux.   • 2007  :  Fermeture  du  site  de  Lyon   • Fin  2007  :  L’entreprise  se  déclare  en  cessation  de  paiement  et  est  placée  en  procédure  de   redressement  simplifié.   • Début  2008,  reprise  du  point  de  vente    par  un  nouveau  gérant.                 3  
    •      Projet  Licence  3     • Effectif  :    Le   point   de   vente   compte   2   employés   et   un   gérant.   Les   tâches   concernant   l’activité  régulière   du   magasin   (merchandising,   listing   des   réceptions,   mise   en   rayon,   ménage   et  vente  directe)  sont  dédiées  au  vendeur  ainsi  qu’au  gérant.  Les   tâches   de   gestion   (achats,   commandes,   relation   fournisseurs,   communication   du  magasin,  gestion  des  prévisionnels  etc.)  sont  assignées  au  gérant  ainsi  qu’à  la  comptable  qui  travaille  à  temps  partiel  sur  l’unité  commerciale.                                 • Mon  rôle  dans  l’entreprise  Mon   rôle   premier   est   de   subvenir   aux   besoins   courants   dans   l’entreprise  :   ventes,  merchandising,  réception,  suivi  clients,    etc.…  Dans  un  deuxième  temps,  en  corrélation  avec  l’analyse  faite  de  l’unité  commerciale,  nous  avons   développé,   Mr   Talotti   et   moi-­‐même,   diverses   stratégies   visant   à   améliorer   le   passage  clients  ainsi  que  la  notoriété  du  point  de  vente.         4  
    •      Projet  Licence  3     • Structure  :      La  surface  de  vente  représente  400  m2.  Cet  espace  est  divisé  en    18  départements.                                        Ces  18  départements  représentent  pour  l’année  2009,  550  648  Euros.      Le  chiffre    d’affaire  est  divisé  en    6  familles  de  produits  à  savoir  :     -­‐ Planche  à  voile  (Flotteur,  voiles,  mats,  wishs,  combinaison,  harnais,  Access  et  bagagerie).   -­‐ Snowboard  (Planche,  fixation,  boots,  access).   -­‐ Textile  (shorts,  tee  shirts,  sweats,  blousons,  chaussures,  maillots  de  bain,  pantalons,  pulls,   chemises,  lunettes  /masques,  divers  accessoires).   -­‐ Wakeboard  (Wakeboards,  Fixations,  Access).   -­‐ Skateboard  (Skates,  Trucks,  Roues,  Access).   -­‐ Kiteboard  (Board,  Ailes  terrestres,  Ailes  nautiques,  Access).           5  
    •      Projet  Licence  3     • Offre  du  point  de  vente  :     L’assortiment   du   magasin   se   divise   en   dix   huit   sous-­‐départements   selon   les   catégories   de   produits.   On  constate  que  le  point  de  vente  s’oriente  plus  sur  un  assortiment  large  mais  peu  profond.   Le   positionnement   est  défini   sur   un   référencement   de   spécialiste   en   snowboard   et   sports   de  glisse.           En  effet,  on    constate  que  26,74  %  sont  consacrés  au  matériel  technique  dans  le  domaine   des  sports  de  glisse.   Le   domaine   textile   (73,27%)   reste   notamment   très   présent   en   termes   de   volume.   Le   magasin  paye  ses  charges  grâce  à  ce  secteur  où,  on  va  le  voir  par  la  suite,  les  marges  sont   très  importantes.   Enfin,  les  familles  de  sports  de  glisse  estivales  sont  référencées  ensemble  car  l’analyse  étant   faite  en  période  hivernale,  les  chiffres  ne  sont  que  peu  significatifs.                   6  
    •      Projet  Licence  3     • Répartition  du  Chiffre  d’affaire  par  famille  de  produits.       Famille  de   Chiffre   Pourcentage   Marge   Pourcentage   produits   d’affaire   dans  le   dans  la   chiffre   Valeur   Pourcentage   marge   d’affaire   Planche  à  voile      28  523,56            5,18  %      9  983,24              35  %                  4,30  %   Snowboard   156  769,48        28,47  %   62  707,  80              40  %              26,98  %   Textile   314  098,45        56,86  %   141  344,30              45  %              60,83  %   Wakeboard      20  924,62            3,80  %          7  323,61              35  %                  3,15  %   Skateboard      20  924,62            3,80  %          7  323,61              35  %                  3,15  %   Kite  Board        10  462,32            1,90  %                3  661,81                  35%                      1,59%   Total   550  648,              100  %      232  344,37                      100  %       Grâce  à  ce  tableau  récapitulatif  du  chiffre  d’affaire  2008,  on  constate  que  les  familles   nous  permettant  de  se  différencier  des  concurrents,  et  de  faire  valoir  notre  image  de   spécialiste  (à  savoir  surtout  les  sports  de  glisse  nautique)  sont  les  moins  génératrices   de  marge,  c’est  à  dire,  de  bénéfices.   C’est  sur  les  familles  comme  celles  du  textile  que  le  point  de  vente  va  faire  sa  marge  et   par  conséquent  c’est  en  majeure  partie  avec  ces  familles  que  l’entreprise  va  payer  ses   charges.   On  peut  expliquer  cette  lourde  différence  par  les  volumes  de  ventes  ;  en  effet  le  prix   du   matériel   étant   bien   plus   élevé,   le   point   de   vente   comptabilise   pour   le   matériel   technique  bien  moins  de  ventes  que  la  famille  du  textile.             7  
    •      Projet  Licence  3     • Analyse  financière  de  l’entreprise     Bilan  fonctionnel  de  l’entreprise  :                                               8  
    •      Projet  Licence  3     • Élaboration  des  calculs  inhérents  au  bilan  fonctionnel  de  l’entreprise.     • Besoin  en  fond  de  roulement  :   Actif  circulant  –  trésorerie  active  –  Passif  circulant  –  trésorerie  passive   Soit  :  137  278  –  35  984  –  95  874  –  12  424  =  -­‐  7  004  Euros     • Fond  de  roulement  net  global  :     Passif  Immobilisé  +  Amortissement  –  Actif  Immobilisé   Soit  :  53  194  +  4  329  -­‐  16  118    =  41  405  Euros       • Trésorerie  :     FRNG  -­‐  BFR   Soit  :  41  405  –  (-­‐7  004)  =  48  409  Euros     On   constate   après   analyse   des   deux   indicateurs   du   bilan   que   le   BFR   d’une   part   est   négatif.   Cela   signifie   que   l’activité   génère   un   flux   de   trésorerie   positif   car   nous   payons   nos   fournisseurs   après   livraison   à   30   ou   60   jours   alors   que   le   client   qui   achète   le   produit   en   magasin   paye   comptant.   De   plus   le   montant   de   trésorerie   paraît   très   élevé   mais   cela   s’explique   aussi.   En   effet   le   nouveau   gérant,   début   2008,   rachète   le   fond   de   commerce  20  000  Euros  et  le  stock  présent,  15  000  Euros  (valeur  du  stock  établi  par   un  huissier).   La  valeur  du  stock  en  prix  achat  est  alors  très  faible  par  rapport  au  volume,  puisqu’il   représente  en  prix  de  vente  une  valeur  de  plus  de  4  fois  supérieure  (61  098  Euros)   Le   nouveau   gérant   programme   alors,   à   l’ouverture   du   magasin,   une   opération   de   promotion   pour   assainir   son   stock   et   dégager   de   la   trésorerie   pour   pallier   aux   prochains  achats.                 9  
    •      Projet  Licence  3     • Situation  de  l’entreprise  sur  son  marché     La  zone  de  chalandise  :   Nombre  de  ménages  en  2007  :      302  708.   (Avec  en  moyenne  un  budget,  par  ménage  dans  la  région,  dédié  au  sport,    de  370  euros  par  an)   Population  cible  :      Matériel  :  25  -­‐  50  ans                          Textile  :  12  –  25  ans       La  zone  de  chalandise  s’étale  jusquà  la  frontière  suisse.  En  effet  cette  affluence  de  clients  à  plus  de  20  kilomètres  du  point  de  vente  est  exceptionnelle  pour  un  magasin  spécialisé  dans  le   snowboard,   au   vu   de   la   très   forte   concurrence   dans   le   secteur.   Le   point   de   vente   étant  implanté   sur   une   zone   commerciale   à   grosse   affluence,   le   magasin   profite   aussi   du  rayonnement   des   grandes   enseignes   présentes   sur   le   site,   comme   Auchan,   Conforama   ou  encore  Mac  Donald  pour  la  restauration.         10  
    •      Projet  Licence  3     • Localisation  des  concurrents  sur  la  zone  de  chalandise             La   région   Rhône   Alpes   est   une   région   où   la   pratique   des   sports   est   très   développée.   C’est  pourquoi  on  trouve  sur  la  même  zone  de  chalandise,  de  nombreux  concurrents.   Le   marché   reste   très   volatile   au   vu   des   avancées   technologiques   ainsi   que   des   tendances  de  mode  inhérentes  au  secteur  du  textile.         11  
    •      Projet  Licence  3     • Le  mapping  concurrentiel  en  fonction  des  facteurs  clés  de  succès       Liste  des  Facteurs  clés  de  succès  (FCS)       Etre  située  dans  une  zone  sportive  (lac,  montagne).   Avoir  des  produits  actuels  (en  termes  de  mode  et  de  technicité).   Avoir  des  prix  compétitifs  sur  un  secteur  qui  reste  cher  car  l’identification  des  marques  est   très  important.   Avoir  et  développer  une  image  de  spécialiste  dans  un  domaine,  être  reconnu.   Avoir  une  offre  adaptée  à  la  saison.   Avoir   des   employés   qualifiés   dans   la   vente   et   la   technique   et   pratiquant   le   (s)   sport(s)   présenté  (s).   Etre   connu   dans   le   milieu   des   sports   extrêmes   (relation   d’enfance,   résident   sur   le   lieu   de   vente  depuis  longtemps,  pratique  du  sport).   Avoir  des  référencements  sur  internet,  dans  les  stations,  dans  les  clubs  sportifs….   Organiser  des  bourses  de  reventes  et/ou  d’échanges,  pour  les  produits  techniques  de  fin  de   saison.     Produit  innovant   Décathlon         Drop  Zone   ABS     Surfit         Surf  Panic         Prix  bas   Prix  élevé     Intersport               Produit  Basique         12  
    •      Projet  Licence  3     • Analyse  environnementale  de  l’entreprise.    La  région  de  la  Haute  Savoie,  on  le  sait,  est  une  région  à  très  forte  activité  économique.    En  effet  grâce  à  l’essor  de  grosses  firmes  nationales  comme  MOBALPA  ou  SALOMON  (pour  les   sports   de   glisse)   ainsi   qu’à   l’implantation   d’entreprises   internationales   comme   France  télécom,   Alcatel   ou   encore   SNR   ou   MECALAC,   la   région   profite   d’un   rayonnement  économique  important  car  à  elle  seule,  elle  représente  un  peu  plus  de  9%  du  PIB  national.  Cependant,   comme   le   pays   tout   entier,   notre   région   est   frappée   par   la   crise.   Augmentation  du   chômage,   bien   que   ce   dernier   soit   inférieur   à   la   moyenne   nationale),   baisse   de   la  production  industrielle  et  par  conséquent,  une  baisse  de  la  consommation.    Concernant    le  marché  du  sport,  c’est   Les  5   Valeur  du  marché  une  année  2008  en  demi-­‐teinte.     principau en  Milliard  d’euros  En   effet,   on   constate   d’un   coté,   une   x  marchés   (niveau  de  baisse   de   l’activité   puisque   si   l’on   européen   consommation)  regroupe   les   enseignes   de   grande   du  sport.  distribution  les  commerces  spécialisés   France   8,4  (+  3%)  ainsi   que   les   ventes   à   distance,   le  marché  baisse  de  0.5  %  par  rapport  à   Allemagne   7,7  (+0,1  %)  2007.  A   contrario,   si   l’on   reste   sur   notre   Grande   6,49  (+  4,7  %)  secteur   d’activité   à   savoir   le   Bretagne  commerce   spécialisé   en   article   de  sport,   on   constate   une   hausse   Italie   5,67  (+3,8%)  d’activité  de  1,4  %.     Espagne   3,16  (+4,3  %)  Quant   à   l’évolution   récente   au   2ème  trimestre   2009   par   rapport   au   deuxième   trimestre   2008,   on   constate   une   baisse   générale  du  chiffre  d’affaire  des  entreprises  de  ventes  de  culture  et  loisirs.  (-­‐1.5%).  Concernant  la  vente  d’articles  de  sport  elle  suit  la  tendance  générale  et  chute  de  2.7  %.  (Source  Magazine  franchise).         13  
    •      Projet  Licence  3    Cependant  en  segmentant  encore  d’un  degré  notre  offre  commerciale,  on  constate  que  le  sport   «  outdoor  »   à   savoir   la   pratique   d’activité   sportive   en   extérieur,   affiche   une  progression  sur  l’année  de  +4%.  Ce  paradoxe  peut  s’expliquer  simplement  grâce  à  divers  facteurs  :   -­‐ La  tendance  des  Français,  à  vouloir  se  réconcilier  avec  la  nature  (Prise  de  conscience   du  développement  durables,  sport  de  grand  air,  Eco  citoyenneté)   -­‐ La  réduction  des  séjours  à  l’étranger  en  raison  de  la  crise.  Les  Français  dépensent  donc   sur  le  territoire.   -­‐ L’amélioration  constante  de  l’offre  par  les  fournisseurs  et  détaillants,  tant  sur  le  plan   touristique  que  sur  le  plan  des  produits  de  marques  et  des  innovations.    Enfin,  notre  activité  ayant  aussi  trait  avec  l’évolution  du  tourisme  sur  la  zone  de  chalandise,  on   constate   d’après   l’observatoire   du   commerce   que   le   potentiel   touristique   de   la   région  est   plus   que   confortable   avec   un   domaine   skiable   de   22   ha   sur   le   département,   celui   ci  reparties  sur  50  stations  de  sport  d’hiver.  Quand   à   la   période   estivale,   la   Haute   Savoie   possède     47   plages   autour   de   ses   lacs   et   3  stations  thermales.    Pour   conclure,   on   constate   que   l’entreprise   évolue   dans   un   environnement   propice   à   son  développement   et   à   sa   croissance.   En   effet,   il   est   important   d’avoir   des   infrastructures   et  des  équipements  sportifs  adaptés  et  développée  afin  que  nos  clients  profitent  aux  mieux  du  matériel  qu’ils  ont  acheté  sous  notre  enseigne.                               14  
    •      Projet  Licence  3    II)-­‐  Diagnostic  de  l’entreprise       • Diagnostic  interne       Forces   Faiblesse   Produit   • Offre   large   et   adaptée   à   la   • Concurrence   accrue   puisque   saison  :     un   même   magasin   se   trouve   1319  références  de  5    à  1700  €.   à   moins   de   500m.   (Concept     Pro  Shop).   • Formation  des  fournisseurs  sur   les  nouveautés  ainsi  que  sur  les   nouvelles  collections.   (snowboard  ski)   Prix   • Prix   faible   et   compétitif   en   fin     de  saison  et  grâce  à  des  soldes   flottantes   tout   au   long   de   l’année.   Ces   soldes   flottantes   sont   engendrés   grâce   a   une   stratégie   d’achat   de   fin   de   série   ou   le   client   bénéficie   d’escompte   important   sur     ces   achats.   En   conservant   les   même   marges   le   produit   est   moins   cher   pour   le   consommateur.   • Le   point   de   ventes   possède   néanmoins  des  articles  haut  de   gamme   afin   de   satisfaire   les   clients   les   plus   pointilleux   et   exigeants.   Distribution   • Surface   de   vente   large   et     • Magasin   très   peu   exposé   aménagée  :  400  m2  divisés  en  7   (derrière  Bureau  Vallée).   pôles.     • Bonnes  démarcations  des   • Vitrine  très  petite.   différents  secteurs  à  l’intérieur     du  magasin.   • Peu   de   nouveaux   clients   en       15  
    •      Projet  Licence  3       Distribution   • Surface   de   vente   large   et     • Magasin   très   peu   exposé     aménagée  :  400  m2  divisés  en  7   (derrière  Bureau  Vallée).   pôles.       • Bonnes  démarcations  des   • Vitrine  très  petite.     différents  secteurs  à  l’intérieur       du  magasin.   • Peu   de   nouveaux   clients   en     raison   de   l’exposition   du     magasin.         • Locataires   des   locaux   de      vente.           • Balisages  faibles,        notamment  pour  la      dissociation  des  différents   rayons.           Communication      • Magasin   implanté   depuis   20   • site  internet  en  maintenance      ans  avec  une  image  de  marque   (depuis  9  mois,  donc  absence   et  une  notoriété  forte.   de  contacts  en  ligne).             • Utilisation   du   réseau   social   • Peu   de   communication   car      Facebook   pour   la   promotion   absence   de   budget   pour   le      des  ventes.   financement.     Approvisionne • Livraisons  et  commandes   • Rigueur  des  livraisons  (délais,     rapides  car  fournisseurs   bons  de  livraison,  détails  des   ment.     présents  sur  la  zone  de   commandes,   nombre   de     chalandise.   références.)     Ressources   • Uniquement  deux  salariés.      Ce   • Un   gérant   avec   un   seul     qui   induit   des   frais   de   vendeur   et   une   comptable   à   humaines     personnel   faible,   en   cohérence   temps  partiel.       avec  la  taille  de  l’entreprise.   • Peu  de  temps  pour  la  gestion     administrative   et   la   gestion   des  approvisionnements.             16  
    •      Projet  Licence  3      Diagnostic  externe       Analyse  PESTEL   Opportunités   Menaces   • Politique   • Valorisation   des   sports     d’hiver   grâce   à   la   candidature   d’Annecy   2018   pour   les   Jeux   Olympiques   d’hiver.   • Economique   Possibilité  de  partenariat  avec  les   • Crise     économique   donc       clubs  sportifs  et  associations.   dépenses   des   ménages   en   forte   baisse   depuis   2     ans.     • Augmentation   des   magasins   spécialisés   dans  les  sports  extrêmes   • Marché   en   constante   évolution   donc   risque   de   démodage   du   produit.   Concurrence  importantes   car   innovations   technologiques   nombreuses.   • 32   %   de   croissance   pour   les   ventes   de   produits   sportifs   à   prix   cassés   sur   internet   ou   en   magasins   d’usines   de   juin   2008   à   Juin   2009.   (Panel   NPD   Sport  Tracking).       17  
    •      Projet  Licence  3       • Sociologique   • Préférence   des   clients   • Baisse  de  l’attrait  pour  le     spécialistes   pour   les   snowboard,   et   les   sports   magasins   spécialisés   nautiques,   principales   plutôt   que   les   grandes   sources   de   revenus   en   surfaces  de  sport.   saison  hivernale.   • Augmentation   de   l’attrait     de  jeunes  pour  les  sports   extrêmes   car   médiatisation  forte.     • Technologique   • Innovation   importante       dans   tout   ce   qui   est   matériel   technique.   (veste   biocéramique,   utilisation  du  carbone)   • Ethique   • Qualité   des   produits,   du     conseil,   du   SAV   et   de   livraison  des  commandes   a  distance.     • Engouement   des   clients   pour   le   technique   écologique   qui   respecte   l’environnement.         • Législatif     Ont  peut  déduire  de  ce  SWOT,    3  principales  problématiques  à  savoir  :       • Comment   réduire   la   faiblesse   principale   du   point   de   vente   à   savoir   l’implantation   du  magasin.   • Comment  rendre  le  point  de  vente  attractif  sur  internet  ?     • Comment  toucher  plus  de  clients  grâce  à  ce  moyen  de  communication  ?   • Comment   faire   connaître   le   magasin,   promouvoir   les   produits,   et   renforcer   sa   notoriété  ?       18  
    •      Projet  Licence  3     • III)-­‐  Préconisations  inhérentes  au  diagnostic   • Présentation  des  problématiques  sous  forme  d’arbres  d’Ishikawa    Milieu  :  Absence  de  bail  à  louer  intéressant  sur  la   Matériel       Management  :  Peu  de   temps  à  consacrer    à  cette  zone  de  chalandise.     problématique  pour  le  gérant       Problème  N°1:     Implantation  du     point  de  vente.             Moyens  financiers  :  Absence  de   Main  d’œuvre  :  Moyens     moyens  financiers  pour  la   humains  faible.     réimplantation  d’un  autre  point  de     vente.       Matériel  :  Absence  de   Management  :        Pour  le   logiciel  ainsi  que  de  Milieu  :   gérant,  absence  de  temps  à     formation  pour  créer   consacrer  à  un  site  web.   un  site  web.       Problème  N°2  :   Absence  de  site   internet  et  de   référencement   online.       Moyens  financiers  :  Absence  de     Main  d’œuvre  :  Pas  d’employé  ayant     budget  pour  faire  appel  à  un   le  temps  et  la  qualification  pour  réaliser   professionnel     un  site  web   19  
    •      Projet  Licence  3       Milieu  :  Concurrence   Matériel  :  Pas  de     Management  :        Fort   très  forte  sur  la  zone  de   moyens  de   Intérêt  du  gérant    mais     chalandise   traitement  d’image.   absence  de  temps.           Problème  N°2  :       Absence  de     communication  sur   sa  zone  de     chalandise.           Moyens  financiers  :  Pas  Main  d’œuvre  :  Pas     de  moyens  financiers.  de  main  d’œuvre    qualifiée  disponible         • Choix  de  la  problématique  et  justification.     J’ai  choisi  de  privilégier  la  problématique  numéro  3  à  savoir  :  Comment  faire  connaître  le   magasin,  promouvoir  les  produits,  et  renforcer  sa  notoriété  ?   Je  pense  pouvoir  apporter  mes  compétences  dans  ce  domaine.  L’absence  de  budget  rend  la   tâche   difficile.   Cependant   nous   avons   réussi   à   trouver   une   alternative   au   financement   classique  d’une  opération  de  communication.   La  préconisation  qui  sera  développée  par  la  suite  est  la  suivante  :   Mise  en  place  d’un  événement  sportif  afin  de  promouvoir  à  la  fois  les  sports  de  glisse  d’hiver,   et  les  produits  proposés  dans  le  point  de  vente  en  proposant  des  tests  gratuits  de  snowboard   sur  le  lieu  de  l’événement.         20  
    •      Projet  Licence  3     IV)-­‐  Description  et  planification  du  projet       • Description  du  projet.    Comment  faire  connaître  le  magasin,  promouvoir  les  produits,  et  renforcer  sa  notoriété  ?  L’organisation  d’un  événement.  Chaque   année,   l’Eurossima   (European Surf Industry Manufacturers Association),   fédération   des  industries  des  métiers  de  la  glisse  regroupant  tous  les  professionnels  de  ce  secteur  dans  le  monde  entier,  organise  un  événement  mondial  :  Le  World  Snowboard  Day.  Cet   évènement,     né   il   y   a   4   ans,     a   pour   objectif   de   promouvoir   le   snowboard   et   la   pratique  de  la  glisse  en  général.  Le  principe  est  original  puisque  les  organisateurs  de  cet  évènement  dans   le   monde   entier   sont   des   particuliers,   des   magasins   de   sports   de   glisse,   des  communes,  ou  bien  des  clubs  sportifs.  Les   moyens   de   communication   directe   tels   que   les   affiches,     bannières,     autocollants   et  flyers   sont   directement   fournis   par   l’Eurossima,   ainsi   que   la   publicité   faite   pour  l’évènement.  Chacun  organise  alors  à  sa  manière,  le  même  jour,  son  propre  évènement  en  organisant   des   compétitions,   des   rassemblements,   ou   des   démonstrations   autour   de   la  glisse.  Nous   avons   donc   décidé   de   participer   à   l’évènement   et   d’organiser   sur   la   station   de  Manigod  (74)  une  compétition  de  Freestyle  avec  des  tests  de  matériel  ainsi  qu’un  stand  de  convivialité  autour  d’un  vin  chaud  et  chocolat  gratuit  tout  au  long  de  la  journée.    Les  amateurs  de  glisse  pouvaient  essayer  gratuitement  plus  de  25  modèles  différents  chez  quatre  des  marques  leaders  du  secteur  du  snowboard.  L’objectif  pour  nous  était  multiple  ;  il  fallait  mettre  en  avant  :   • Le  snowboard  (but  premier  de  l’évènement),     • Nos  produits     • Notre  relationnel  et  conseils  clients  pour  le  matériel.         21  
    •      Projet  Licence  3     • Planification  de  l’événement  :      Liste  des  taches  Référence   Nom  de  la  tache   Nombre   de   Antériorité   jours   I-­‐  Définition  des  besoins  et  des  actions  inhérents  à  l’évènement.  A   Définir  précisément  le  concept  de  l’événement  avec  le  responsable.      B   Déterminer  les  besoins  (matériels,  humains,  organisationnels).   1   A  C   Déterminer  le  budget  prévisionnel.   1   B  D   Créer  une  équipe  de  bénévoles  et  définir  un  lieu  pour  l’évènement.   5   B  E   Attribuer  les  taches  inhérentes  à  chaque  personne  avant  et  pendant  l’événement.   1   D  F   Aller  reconnaître  le  lieu  de  l’événement.   1   D  G   Définir  les  emplacements  des  stands.   1   E   II-­‐  Elaboration  et  diffusion  des  moyens  de  communications  H   Commander   les   supports   de   communication   auprès   de   l’EUROSSIMA   et   les   10   C   réceptionner.  I   Diffusion  des  supports  de  communications.   7   H  J   Elaborer  le  communiqué  de  presse  et  constituer  la  base  de  données  Média.   1   I  K   Diffuser  le  communiqué  de  presse  aux  différents  médias.     3   J  L   Relancer  les  journalistes  pour  s’assurer  de  la  couverture  média  qui  sera  faite.   30   K  M   Faire  les  demandes  des  planches  de  tests  chez  les  fournisseurs.   1   C  N   Réceptionner  des  planches  de  test  et  établir  le  listing  par  programme  et  par  marque.   14   M  O   Préparation  du  matériel  (tentes,  banderoles,  tables).   1    M  Évènement  et  suivi  du  projet  P   Convoquer  l’équipe  pour  une  réunion  de  finalisation  la  veille  de  l’événement.   5   N  Q   Installation  du  matériel  et  déroulement  de  l’évènement.   1   O  R   Sélection   des   photos   et   rédaction   d’un   communiqué   post   événement   à   envoyer   aux   1   P   différents  médias  de  la  base.  S   Présenter  le  bilan  de  l’action  et  le  présenter  aux  responsables.   1   P       22  
    •      Projet  Licence  3    • Planification  des  taches  selon  la  méthode  PERT.             23  
    •      Projet  Licence  3    • Objectifs  à  atteindre   Objectifs  Quantitatifs   • Promouvoir  les  produits  grâce  aux  tests   de  matériels  vendus  en  magasin.     • Augmentation  des  ventes  de  snowboard   suite  à  l’événement.   Objectifs  Qualitatifs   • Promouvoir  le  conseil  client  délivré  en   magasin  grâce  aux  conseils  prodigués   aux  personnes  testant  les  produits     • Augmentation  de  la  fréquentation  client   sur  le  point  de  vente.     • Améliorer  la  notoriété  de  l’enseigne  grâce   aux  outils  de  marketing  direct  sur  le  lieu   de  l’événement.  (Speaker  avec  annonce   redondante  incluant  le  nom  du  magasin).       • Promouvoir  le  point  de  vente  grâce  aux   supports  de  communication  mis  en  place   pour  l’évènement.    Les   objectifs   quantitatifs   seront   détaillés   et   analysés   par   la   suite   afin   de   pouvoir   mesurer  l’efficacité  de  l’événement  sur  la  promotion  des  ventes.  Concernant  les  objectifs  qualitatifs  l’analyse  est  plus  complexe.    En   effet,   on   pourrait   mesurer   la   notoriété   du   point   de   vente   grâce   à   une   enquête   de  notoriété  bien  que  nous  ne  puissions  faire  d’enquête  relative  à  l’événement,  en  raison  de  la  faible   ampleur   de   celui-­‐ci.   Idem   pour   la   fréquentation   du   point   de   vente   qui   ne   peut   être  significativement  modifiée.       24  
    •      Projet  Licence  3     • Moyens  humains,  techniques  et  financiers       MOYENS   Humains    Bénévoles  (Association  «  Mireille’s   Friends  »  ):  10  personnes.    Personnel  magasin  :  3  personnes   Techniques    4  Véhicules    3  tentes    Matériel  inhérent  à  l’événement  :  (boite  à   outils,  piquets  en  bois,  table,  tréteaux,   matériel  de  test,  PLV,  Support  de   communication,  fraiseuse,  pelle  à  neige,   tente)   Financiers    Carburant    Publication  des  supports  de   communication  pour  le  point  de  vente    Alimentation  et  Boissons    Salaire  vendeur  et  stagiaire    Grâce   à   la   participation   de   l’association   «  Mireille’s   friend  »,   les   moyens   techniques   et  humains  ont  été  relativement  facile  à  obtenir.  En   effet,   la   main   d’œuvre   était   significative,   leurs   connaissances   du   terrain   et   leurs  expériences  dans  ce  type  d’évènement  ont  grandement  aidé  en  terme  d’organisation  et  de  déroulement.  De   plus,   les   contraintes   pré   évènement   tel   que   la   mise   en   place   des   modules   pour   la  compétition   ainsi   que   l’aménagement   des   stands   accueillant   le   matériel   sono   et   l’accès   à  l’électricité  ont  été  délégués  au  président  de  l’association,  pisteur  sur  le  domaine  skiable.  C’est   principalement   grâce   à   ces   bénévoles   et   passionnés   de   glisse   que   l’évènement   à   pu  avoir  lieu.         25  
    •      Projet  Licence  3     • Organisation  de  l’événement   Dans  un  premier  temps  il  sétait  important  d’établir  un  plan  de  communication  visant  a   promouvoir  l’événement,  ce  ci  afin  de  conter  sur  la  journée  le  plus  grand  nombre  de   participants  :   Plan  de  communication  inhérents  a  l’événement.  Visant  a  promouvoir  une  action  évènementielle.     Cibles  :   • Jeunes  de  14  à  25  ans      Moyens  :     • Création  de  flyers  et  d’autocollant         Actions   Durée   Coût   Responsable   Suivi   Création  des   2  à  3  semaines   Nul       supports       Impression  des   1  mois   1238,45  €       supports       Diffusion  des   1  jour   Nul   supports   Mr  Talotti,       Commande  des   10  jours   Nul   gérant  du   Lavigne  Pierre   supports  fournis   point  de  vente.   (stagiaire)   par   l’EUROSSIMA     Réalisation  d’un   2  jours   Nul     communiqué  de     presse  pré   évènement  et     post  événement.         26  
    •      Projet  Licence  3         Outils   Communication  Media   • Web  (Diffusion  des  supports  de  communication   crées  sur  le  web  via  les  réseaux)   • Presse  (envoi  du  communiqué  aux  journaux  tel   que  le  dauphine  et  les  journaux  gratuit  comme   le  minizap  ou  «  Annecy  bouge  »).   • Radio  (envoi  du  communiqué  à  «  Radio  Plus  »,   la  radio  partenaire)   Communication  hors  Média   • Marketing  direct  (Diffusion  des  supports  sur  le   lieu  de  l’évènement)   • Communication  évènementielle     • Type  de  canaux  utilisés  :       Produit   • Communication  sur  les  marques  distribuées.   Personnes   • Communication  sur  les  fournisseurs  des  marques   présentes  sur  le  point  de  vente.   Média   • Négociation  d’espace  promotionnel  sur  la  radio   partenaire.     Grâce  à  ces  supports  de  communication,  ont  permet  a  l’événement  d’être  promue  sur   différentes  zone  :   • L’espace  citadins  :  Collage  d’affiche  A4  sur  les  panneau  dédié  a  l’affichage  gratuit  dans   l’agglomération  d’Annecy  et  celle  du  grand  Epagny.   • Le  magasin  :  Distribution  de  flyers  ainsi  que  d’autocollants  aux  client  du  magasin  avec   présentation  de  l’événement  par  le  personnel  du  magasin.   • Le  web  :  Diffusion  de  Lien,  de  vidéo,  de  photos  ainsi  que  des  support  préalablement   établis  sur  les  sites  de  réseaux  sociaux.           27  
    •      Projet  Licence  3    Par   la   suite,   dans   une   optique   de   coordination,   il   était   indispensable   de   programmer   des  réunions  clés  permettant  de  mettre  en  commun  les  idées,  les  objectifs  ainsi  que  les  moyens  organisationnels  :     Date  et  heure   Lieu   Objet   Participants   20  Novembre  2009   Magasin  Drop  Zone   Définir  les  moyens   • Mr  Talotti,  gérant  du   à  14h30   Epgany   organisationnels,  financiers,  et   magasin   humains  inhérents  à   • Moi-­‐même,  chargé  de   l’organisation  d’un  événement   la  mise  en  place  de   Autour  du  monde  de  la  glisse.   l’événement     25  Novembre  2009   Salle  des  confluents   Explication  du  thème  de   • Mr  Talotti,  gérant  du   à  20h30   Manigod   l’événement  des  but  de  celui-­‐ci  et   magasin   répartition  des  taches  selon  les   • Moi-­‐même,  chargé   de  la  mise  en  place   personnes  de  l’association   de  l’événement   • Les  membres  de   l’association   Mireille’s  friends.     19  Décembre  2009  à   Salle  des  confluents   Débriefing  avant  événement  et   • Mr  Talotti,  gérant  du   17h30   Manigod   rappel  des  points  clés.   magasin   • Moi-­‐même,  chargé   de  la  mise  en  place   de  l’événement   • Les  membres  de   l’association   Mireille’s  friends.                     28  
    •      Projet  Licence  3    Suite  à  la  première  réunion,  un  programme  de  la  journée  est  mis  en  place.  Programme  qui  sera  modifié  par  la  suite  grâce  aux  différentes  idées  supplémentaires  des  membres  de  l’association  :       PROGRAMMES  DE  LA  JOURNÈE  DU  20  DÉCEMBRE  2009       • 8h00  :  Rendez  vous  sur  le  lieu  de  ‘événement  pour  l’installation.     • 9h30  :  Lancement  de  la  journée,  démarrage  des  test  de  matériel  et  de  l’animation.     • 10h00  :  Début  de  distribution  des  boisson  chaudes  et  démarrages  des  inscription  pour  les   compétitions  de  l’après  midi.     • 10h30  :  Début  des  minis  compétitions  :       -­‐ Concours  de  ollie   -­‐ Concours  de  rapidité  de  chaussage   -­‐ Concours  de  flat     • 12h00  :  Remise  des  prix  pour  les  minis  compétions     • 12h30  :  Début  de  la  compétition  Best  Tricks.     • 13h30  :  Début  de  la  compétition  slide.     • 14h30  :  Début  de  la  compétition  slopestyle     • 15h45  :  Fin  de  la  compétition  et  des  tests  matériels     • 16h15  :  Remise  de  slots  pour  les  compétition  de  l’après  midi.     • 16h30  :  Tous  les  membres  et  bénévoles  se  rejoignent  pour  boire  un  pot  de  fin  de  journée.     • 17h00  :  rangement  du  matériel.             29  
    •      Projet  Licence  3    Suite  à  la  deuxième  réunion,  un  tableau  de  répartition  des  taches  est  crée  afin  de  repartir  les  différentes  mission  a  chaque  membre  de  l’association  présents  :     Nom  et  Prénom     Rôles  Pré  évènement   Rôles  durant  l’évènement   DROP  ZONE   Lavigne  Pierre   • Organisation  générale  de   • Gestion  générale  de  l’événement  et  des   l’événement.  (voir  dossier)   stand    tests  et  boisson  chaude.   Chenon  Bertrnad   • Préparation  du  matériel   • Gestion  du  stand  de  test  matériel.   (vendeur)   disponible  au  magasin.  (Piquet,   outils,  matériel  de  test,  tente)   Gamonnet  Marvin   • Mise  en  place  d’une  PLV  pour   • Gestion  des  cartes  d’identité  ainsi  que   (stagiaire)   le  stand  de  test.   tenue  du  registre  des  personnes  ayant   testé  du  matériel.   Association  Mireille’s  Friend   Gadant  Bastien   • Prise  de  rendez-­‐vous  avec  la   • Gestion  du  son  et  de  l’animation   mairie  pour  valider   pendant  l’événement.   l’emplacement  et  la  date  de   l’événement.  Ainsi  que  la  mise   a  disposition  du  matériel  HI-­‐FI   de  la  station.   Choullet  Benoit   • Mise  en  relation  des  différents   • Gestion  des  sauts  et  de  l’entretien  des   acteurs  de  l’événement.  Et   modules  pendant  la  compétition.   préparation  technique  des   modules.   Borcier  Louis     • Gestion  du  stand  boisson   Borcier  Elise   • Chargé  de  coordination   Lapland  Louis   • Gestion  du  stand  boisson   Coutrey  Louis   • Préparation  des  modules  et     balisage  signalétique  des   modules  pour  et  après  la   compétition.   Blanc  Julia     • Gestion  des  lots  et  inscription  des   participants.   Coutin  Cedric   • Remise  de  lots  et  gestion  des  minis   compétition  .   Bourbier  Celine   • Remise  des  lots  et  service  des  boisson   chaudes   Fati  Saïd   • Animation  de  l’événement.       30  
    •      Projet  Licence  3     • Organisation  d’une  campagne  de  communication  permanente      En  corrélation  avec  la  programmation  évènementiel,  ou  la  communication  du  point  de  vente  était   ciblé   a   court   terme   (pour   la   saison   d’hiver)   il   fallait   mettre   en   place   un   stratégie   de  communication  a  long  termes  pour  le  point  de  vente.  Nous   avons   alors   mis   en   place   des   support   de   communication   pour   une   stratégie   de  marketing  directe  :     Plan  de  communication  Cette  campagne  de  communication  a  pour  but  de  promouvoir  le  point  de  vente,  son  image  de  marque  et  par  conséquent,  son  chiffre  d’affaire.  Le  but  est  donc  de  poursuivre  un  objectif  à  la  fois  cognitif  et  affectif.  Cibles  :   • Jeunes  de  14  à  25  ans    Moyens  :     • Création  de  flyers  et  d’autocollant     Actions   Durée   Coût   Responsable   Suivi   Création  des  supports   2  à  3  semaines   Nul     Lavigne  Pierre   (stagiaire)   Impression  des  supports   1  mois   1238,45  €   Mr  Talotti,  gérant   du  point  de  vente.   Diffusion  des  supports   1  ans   Nul   Mr  Talotti,  gérant   du  point  de  vente.       Outils   Communication  Media   • Web  (Diffusion  des  supports  de  communication  sur  le  web  via  les   réseaux  sociaux  ainsi  que  le  site  internet  du  magasin)   Communication  hors   • Marketing  direct  (Diffusion  des  supports  sur  le  point  de  vente  et   aux  partenaires  du  magasin  à  savoir  les  Riders)   Média           31  
    •      Projet  Licence  3     • Type  de  canaux  utilisés  :   Produit   • Communication  sur  l’enseigne   • Communication  sur  les  marques  distribuées.   Personnes   • Communication  sur  les  fournisseurs  des  marques   présentes  sur  le  point  de  vente.      Cette   campagne   de   communication   possède   des   coûts   d’exploitation   très   faible.   En   effets  mis   à   part   les   coûts   d’impression   des   supports,   les   parties   conception   ont   été   effectuées   par  moi  même,  stagiaire,  ne  percevant  donc  pas  de  rémunération.  La  partie  diffusion  quand  à  elle  ne  coûte  rien  puisque  c’est  un  e  stratégie  de  marketing  direct  et  par  conséquent,  ce  sont  le   personnel   du   magasin   qui   sont   chargés   de   les   remettre   aux   clients   et/ou   aux   prospect  passant  dans  le  magasin.  La  pluralité  des  supports  choisis  permet  de  toucher  plusieurs  cibles  dans  différents  lieux.  En  effets,   les   autocollants   sont   destinés   à   une   démarche   de   Street   marketing.   Pratique   très  développée   dans   le   secteur   de   la   glisse.   Le   principe   est   simple,   les   clients   du   magasin   collent  ces   autocollants   dans   la   rue   sur   les   skates   Park   et   dans   les   stations.   Cette   démarche   est   très  peu  contrôlée  et  les  résultats  sont  difficilement   mesurables.  Cependant  les  coûts  de  mise  en  place   sont   très   faibles.   Dans   cette   situation   ont   peut   corréler   cette   stratégie   avec   un  marketing  de  procuration.  Quand  aux  flyers,  il  vont  servir  a  illustrer  le  point  de  vente  à  la  fois  lors  de  la  remise  de  ces  derniers   aux   chaland   du   magasin   ainsi   qu’au   prestataire   tel   que   les   magasines   gratuit  partenaire   du   magasin   ou   bien   les   riders.   De   plus   il   peuvent   être   distribués   dans   les  enseignes  non  concurrentes  a  disposition  du  chaland.  C’est  à  dire  que  nous  distribuons  des  flyers  dans  les  autres  magasins  en  libre  service  sur  les  points  d’encaissements.  Les   objectifs   à   long   terme   de   cette   communication   sont   le   renforcement   d’une   communauté  (celle  de  la  glisse)  autour  d’un  point  de  vente.             32  
    •      Projet  Licence  3    V)-­‐  Contrôle  des  résultats     • Coût  global  de  mise  en  œuvre  du  projet     Postes   Montant   Supports  de  communication.   1238,45  €   (flyers  et  autocollants)   Carburant   125,00  €  T.T.C   Nourriture  et  boissons   158,00  €  T.T.C   Salaire  personnel   131,84  €  T.T.C   TOTAL   1653,29  €  T.T.C    Le   poste   budgétaire   le   plus   conséquent   est   celui   de   l’impression   des   supports   de  communication.  Ces   supports   distribués   le   jour   l’événement   ainsi   que   les   lots   fournis   aux   compétiteurs   ont  permis  d’illustrer  le  point  de  vente.    Concernant  le  poste  «     carburant  »   il   comprend   les   pleins   pour   quatre   allers/retours  Annecy   -­‐   Manigod   avec   un   seul   véhicule.   Les   bénévoles   ayant   utilisé   leur   propre   véhicule  pour  transporter  le  matériel  utilisé.  Le   poste  «     Nourriture   et   boisson  »   comprend   les   réserves   pour   préparer   le   vin   chaud   et   le  chocolat  chaud  tout  au  long  de  la  journée  sur  le  lieu  de  l’événement.  Enfin,   le   poste   personnel   comprend   le   salaire   d’un   vendeur   (présent   sur   l’événement   ainsi  que   les   jours   de   réunion).   Les   deux   autres   personnes   présentes   pour   le   magasin   étaient  stagiaires  et  par  conséquent  ne  touchaient  pas  de  rémunération.  Enfin,   on   constate   que   le   budget   total   pour   l’évènement   est   faible.   On   comptabilise  seulement   690,29   €   T.T.C.   Ceci   s’explique   par   la   coopération   organisationnelle   de  l’association  qui  a  permis  de  réduire  les  coûts  liés  à  la  mise  en  place  et  au  déroulement.           33  
    •      Projet  Licence  3     • Résultat  escompté  (ROI)     Un  listing  des  planches  de  test  et  de  leurs  programmes  a  été  établi  lors  de  la  réception   de  ces  dernières  :   Marque   Modele   Taille   Quantité   Programme   Apo   MTD   158   1   All  around/Freestyle     Line   157   1   All  around  Freeride     BCK   143   1   Lady  Ho  gamme     Selecta   149/153   2   Freestyle,  park     Yeam   155   2   All  around  débutant   Nitro   Runaway   146   1   Lady     Fate   149   1   Lady     Lectra   149   1   Lady     Swindle   152   1   Park     Team  Series   155   1   All  Around     Team  series  W   159   1       Mistfit   155/159   2   Twin  Freestyle  ++     Sub  Zero   158   1   Jib  freestyle     BlackLight   157   1   Team  +exigente     Pantera  LX   162   1   Grosse  freeride     Pantera  W   163   1   piste  poudre     Pantera   166   1   piste  poudre   Flow   Elation   147   2   Lady     Quantum   155   1   Freestyle     Merc   158   1   All  around     Strike   155   1   all  Mountain     Solitude   169   1   Freeride     Infinite   159/163   3   all  moutain  ++           34  
    •      Projet  Licence  3     Par  la  suite  on  compare  la  vente  des  modèle  sortis  en  test  durant  la  journée,    avec  les   ventes  de  la  saison  :     • Extrait  du  tableau  de  suivi  des  test  durant  l’événement  :   Nom/Prénom   Carte  ID/Permis   Heure  de  prêt   Référence     Pointage     du  matos   retour  matos   Malzaine  Henry   OK   9h35   Apo  Line  Ltd  149   ok   Tedoire  Eric   OK   9h37   Nitro  mysfit  145   ok   maloti  rolland   OK   9h58   Apo  Selecta  154   ok   Foliste  Edoire   OK   10h01   Nitro  Blackligth  160   ok   Marin  Samuel   OK   10h30   Apo  Method  156   ok   Chamiot-­‐Maitral  Alice   OK   10h30   Nitro  Lectra  149   ok   Lhost  Jonathan   OK   10h30   Nitro  mysfit  145   ok   Follio  Caroline   OK   10h45   Flow  infinite  156   ok   Pavonne  Ludovic   OK   10h45   Nitro  Runaway  149   ok   Ceccon  Gael   OK   10h56   Nitro  Fate  154   ok   Pelarin  Loic   OK   10h56   Flow  Merc  156   ok    Nous  avons  réalisé  durant  cette  journée  un  total  de  32  sorties  de  planches  test.  Le   but   était   de   pouvoir   répondre   au   besoin   de   chaque   testeur.   C’est   pourquoi   nous   avions  des  planches  de  différentes  tailles  avec  différents  programmes  de  glisse.  Dans   cette   situation,   le   conseil   du   spécialiste   devient   primordial.   En   effet,   il   est   très  important   de   pouvoir   conseiller   aux   testeurs   un   matériel   qui   leur   est   totalement   adapté,    afin  que  ce  dernier  dans  un  premier  temps  découvre  une  glisse  qu’il  ne  connaît  pas  ou  peu  (en   cause,   un   matériel   non   adapté   a   son   produit   puis   dans   un   deuxième   temps   afin   de  développer   un   nouveau   besoin   chez   lui.   Besoin   qui   par   la   suite   peut   être   satisfait   dans   notre  enseigne.  Nous   avons   par   la   suite   répertorié   les   ventes   des   modèles   de   planche   présents   aux   tests  durant  le  reste  de  la  saison  d’hiver,  afin  de  pouvoir  calculer  le  nombre  de  planches  vendues  grâce   à   l’évènement,     et   par   conséquent   sa   part   dans   le   chiffre   d’affaire   total   du   rayon   pour  la  saison  2009-­‐2010.               35  
    •      Projet  Licence  3     • Récapitulatif  des  ventes  de  planches  de  snowboard,  durant  la  deuxième  partie  de  la   saison  d’hiver,  concernant  les  marques  présentes  aux  tests.     Planches  Vendues   Prix   Quantité     Marge   Nitro  Mysfit   539,00€   2   107,80€   Nitro  Blacklight   439,00€   2   87,80€   Nitro  Swindle   349,00€   2   69,80€   Nitro  Lectra   279,00€   1   55,80€   Nitro  Pantera   439,00€   3   87,80€   Nitro  Pantera  LX   599,00€   1   119,80€   Apo  Line  Ltd   429,00€   2   85,80€   Apo  Selecta   429,00€   3   85,80€   Flow  infinite   549,00€   1   109,80€   Flow  Merc   359,00€   2   71,80€   TOTAL   4 410,00€ 19   882,00€   TOTAL  PONDÉRÉ   8261,00 €   16  758,00€         • Planches  vendues  suite  aux  tests  du  20/12/2009     Modèle   Prix   Quantité   Marge   Nitro  Mysfit   539,00€   1   107,80€   Nitro  Blacklight   439,00€   1   87,80€   Nitro  Swindle   349,00€   1   69,80€   Nitro  Pantera   439,00€   1   87,80€   Nitro  Lectra   279,00€   1   55,80€   Flow  infinite   549,00€   1   109,80€   TOTAL   2594,00€   5   518,80€    Ce   comparatif   nous   permet   d’émettre   trois   statistiques   pertinentes   sur   l’efficacité   de  l’événement  quand  à  la  promotion  de  vente  de  l’unité  commerciale  pour  sa  saison  hivernale.           36  
    •      Projet  Licence  3     • Statistiques     Part  des  ventes  inhérentes  à   Part  des  ventes  inhérentes  a   Part  de  la  marge  sur  les  ventes   l’événement  en  Volume   l’événement  en  Valeur   inhérente  a  l’événement.   26,31  %   31,4  %   3,00%      Au  cours  de  cette  journée,  nous  avons  enregistré  près  d’une  centaine  de  participants  sur  le  lieu   de   l’évènement,   dont   23   testeurs,   une   trentaine   de   compétiteurs   confirmés   et   des  débutants.  Cela  a  permis  dans  un  premier  temps  de  plébisciter  le  monde  de  la  glisse  aux  yeux  de  tous.  Dans   un   deuxième   temps,   les   supports   de   communication   pré   évènement   et   sur   le   lieu   de  l’événement,     ainsi   que   dans   les   lots   distribués   aux   participants,     ont   permis   de   mettre   en  avant  le  point  de  vente.  Les   tests   de   matériels   quand   à   eux   on   permis   de   réaliser   31,4   %   du   chiffre   d’affaire   de   la  saison  sur  le  rayon  snowboard.  Ce  qui  n’est  pas  négligeable  pour  l’unité  commerciale.  La   marge   réalisée   grâce   à   l’évènement   reste   cependant   faible   en   raison   du   faible   coefficient  affecté  au  matériel  technique.  Enfin,  la  diffusion  des  communiqués  de  presse  au  Dauphine  Libéré  ainsi  qu’à  la  radio  locale  partenaires   ont   permis   de   faire   connaître   l’événement   au   plus   grand   nombre,   même   si   la  présence   était   faible,   en   raison   de   la   faible   taille   de   la   station   de   ski   où   se   déroulait   la  journée.                         37  
    •      Projet  Licence  3    VI)-­‐Conclusion     • Analyse  du  travail  mené  dans  le  cadre  du  projet    Difficultés  rencontrées  :       • Manque   de   rigueur  :   Nous   sommes   dans   un   milieu   de   passionnés   et   par   conséquent   le   manque   de   rigueur   quand   aux   horaires   et   aux   responsabilités   données  à  chacun  nous  ont  causé  de  nombreux  problèmes  durant  la  journée.   Le   retard   de   certains   bénévoles   a   causé   dans   un   premier   temps   le   retard   du   démarrage  de  l’événement.   Dans   un   deuxième   temps,   deux   de   nos   bénévoles   ont   eu   un   problème   de   véhicule.   Ces   personnes   devaient   s’occuper   de   récupérer   un   réchaud   et   une   grande   cuve   afin   de   préparer   l’eau   chaude   pour   les   boissons   chaudes.   Nous   avons   donc   commencé   la   distribution   non   pas   à   10h00   comme   prévu   mais   à   14h   lorsque   le   restaurant   de   la   station   a   bien   voulu   nous   prêter   son   réchaud   et   sa  cuve  à  la  fin  de  son  service.     Enfin,   certains   membres   ont   négligé   le   rangement   du   lieu   et   du   matériel   et   par   conséquent   nous   avons   perdu   du   matériel   du   magasin,     comme   la   tente   de   test.     • Conditions   météorologiques  :   L’événement   s’est   déroulé   un   jour   de   mauvais   temps,  les  conditions  étaient  alors  difficiles  pour  les  membres  de  l’équipe.     De   plus   le   mauvais   temps,   n’a   pas   amené   le   public   attendu   autour   de   cet   évènement.   Nous   pénalisant,   je   pense,   quand   au   nombre   de   personne   participant  a  l’événement.                   38  
    •      Projet  Licence  3     • Nouvelles  préconisations  et  apport  personnel     Préconisations  :     L’événement  devrait  normalement  être  reconduit  l’année  prochaine.  Il  est  important  pour   le   prochain,   de   prendre   en   compte   à   la   fois   le   côté   communication   et   le   côté   organisationnel.   D’un   point   de   vue   «  communication  »,   le   temps   entre   la   date   de   début   de  stage  (le  18  novembre)  et    le  temps  pour  réaliser  une  communication  évènementielle   efficace   était   trop   courte   (1   mois).   Il   serait   primordial   pour   l’année   prochaine   de   commencer   à   communiquer   deux   mois   auparavant   afin   de   compter   le   plus   grand   nombre   de  participants,    le  jour  J.   Dans   un   deuxième   temps   il   serait   judicieux   de   prescrire   un   nombre   plus   important   de   réunions  pour  consolider  l’équipe  afin  de  pouvoir  se  connaître  et  par  la  suite,    de  mieux   pouvoir  gérer  les  désagréments  imprévus  le  jour  de  l’événement.   De   plus,   un   point   important   devra   être   fait   sur   la   rigueur   apportée   par   les   bénévoles   à   leurs  taches  respectives.     Apport  personnel  :     Cette  expérience  a  été  pour  moi  très  enrichissante.    Avant  de  débuter  ce  stage,    je  voyais   le   monde   de   la   glisse     tél   un   passionné   de   glisse.   Cette   opportunité,   de   réellement   connaître  ce  secteur  de  l’intérieur  a  été  pour  moi  très  constructive.     Au   delà   de   la   gestion   d’un   point   de   vente   et   d’un   relationnel   client   bien   différent   en   raison  du  coté  affectif  lié  au  produit  et  à  la  pratique,  j’ai  pu  réellement  mettre  en  place   un   projet   qui   me   tenait   à   cœur.   Le   défi   était   important   pour   moi   car   n’ayant   jamais   réalisé  ce  type  d’événement  et  ne  disposant  que  d’un  délai  d’un  mois  pour  tout  mettre   en   place,   je   me   devais   de   prévoir   les   aléas   afin   de   ne   pas   perdre   de   temps   à   les   résoudre   en   cas   d’infortune.   C’est   dans   ce   type   de   situation   que   j’ai   pu   mettre   en   œuvre   mes   acquis  en  management  organisationnel  et  situationnel  quand  à  la  gestion  d’une  équipe.   Enfin,  j’ai  trouvé  très  intéressant  le  développement  du  réseau  de  contacts  en  vue  d’une   passion,   d’un   but   commun.   Réseaux   qui   me   seront   certainement   utiles   dans   un   futur   proche  car  j’ai  l’envie  de  développer  mes  compétences  dans  ce  secteur  et  ce  domaine  qui   je   pense   d’une   part   est   très   porteur   et   d’autre   part   bien   que   très   évolué,   reste   sensible   à   l’innovation,  au  développement  durable  et  aux  tendances  de  mode  et  d’actualité.       39  
    •      Projet  Licence  3                         40