Les enseignements de Hambourg FSU
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Les enseignements de Hambourg FSU

on

  • 419 views

descriptif critique du voyage d'étude de la FSU à Hambourg

descriptif critique du voyage d'étude de la FSU à Hambourg

Statistics

Views

Total Views
419
Views on SlideShare
417
Embed Views
2

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

1 Embed 2

http://www.linkedin.com 2

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Les enseignements de Hambourg FSU Document Transcript

  • 1. Les enseignements de HambourgVoyage organisé par la section romande de la FSU du 10 au 14 juin 2009 par Pierre Yv es Delcourt FSU Section romande Fédér ation suisse des urbanistes Fach v e r b a n d Sch weizer Rau m p l a n e r I n n e n Feder azione svizzerra d egli urbanisti Feder aziun svizera durbanists Vadianstr asse 37 Postfach 9001 St. Gallen T 071 222 52 52 F 071 222 26 09 i n f o @ f-s -u . c h w w w . f- s-u . c h section romande : r u e B e a u- S é j o u r 1 6 1003 Lau sann e T. 021 323 06 26 F. 021 320 55 59 info@upiav.ch
  • 2. F S U - section romandeLes enseignements de Hambourg constituent les constats et les pistes de réflexions envisagées suiteau voyage organisé du 10 au 14 juin 2009 à Hambourg. Ces enseignements sont tirés à partir desexposés qui ont été donnés par les acteurs politiques et technique, de la documentation mise àdisposition et des impressions recueillies au cours des visites.(ville : 1.8 mio dhabitants en 2008 ; région métropolitaine : 4.3 mio dhabitants)Nota bene : Si la taille des projets, le contexte historique, politique, sociologique ou économique nesont pas transposables à la Suisse, le cas hambourgeois offre loccasion de tirer des leçons au niveaudes processus délaboration et de la réalisation du projet urbain.A. Développement durable dun district populaire(Sprung über die Elbe : 3500 ha, 50000 habitants et 2500 entreprises)Il sagit du neuvième IBA (International Bauausstellung) en Allemagne. Plus quune exposition denouveaux bâtiments, les IBA sont des lieux dexpérimentation et de recherche dans le domaine delarchitecture et de lurbanisme. Ce nouvel opus met laccent sur le thème de la "métropole" etsintéresse aux opportunités et enjeux dun district populaire au sud de Hambourg : lîle de lElbe.Cette île, endiguée contre les risques dinondations et traversée par une autoroute et des chemins defer, est caractérisée par la juxtaposition dun tissu urbain ancien (Wilhelmsburg), de quartierspavillonnaires modestes, de grands ensembles de logements sociaux et de zones industrielles etportuaires. Située à quelques kilomètres du centre-ville de Hambourg, lîle bénéficie de surface simportantes en zone naturelle et en zone agricole. Plus de 40 nationalités sy côtoient.Projets clés entre 2007 et 2013 :Plusieurs projets ont dores et déjà été retenus. Ils concernent laménagement de quartiers dhabitat,de zones dactivités économiques, de parcs, de réserves naturelles, la construction de logement,déquipements publics (Hôtel de ville, musée, etc.), dinstallations de production dénergie verte, etc.Les projets mettent laccent sur le développement durable. Les habitants sont invités à participer àlélaboration et à la mise au point des projets. Parmi les projets retenus à ce jour, on compte :- La conception dun éco-quartier : Klimahäuser Haulander Weg- La conception dun quartier multiculturel de 31 nationalités : Weltquartier- La conception dun parc industriel : Gewerbepark Reiherstiegknie- La conception dun parc : Reiherstriegpark- La construction de logements en bordure du Reiherstriegpark : Neue Hamburger Terrassen- La construction dune centrale solaire : Energiebunker- La construction de logements interculturels pour les personnes âgées : Veringeck- Laménagement dune installation de valorisation des déchets : Energieberg Georgswerder- Etc.- Actions de participation : "participation council" (groupe restreint de citoyen se réunissant 1 fois par mois), forums déchange (2 fois par an), ateliers didées (à intervalle irrégulier)Maîtrise douvrage et financement :- Une société municipale : IBA Hamburg GmbH créée par le Ministère du développement urbain et de lenvironnement de la ville de Hambourg- 100 millions deuros affectés principalement au programme "promotion de lexcellence", à lorganisation de lexposition et à la communication- Partenariat avec plus de 70 compagnies et institutions- Equipe de 20 collaborateursVisite : en bus sur lîle de lElbeP.Y.Delcourt / novembre 2009 1
  • 3. F S U - section romandeB. Renouvellement urbain dune friche portuaire au centre-ville(HafenCity : 155 ha dans le centre de la ville)La transformation dune partie du port de Hambourg a constitué aux yeux des Hambourgeois uneextraordinaire opportunité pour la ville. Il a donc été décidé de lancer un concours international pour laréalisation dun masterplan. Ce masterplan est le fruit dun foisonnement didées issues de ceconcours mais aussi des débats publics et des processus de décisions politiques. Il propose derenforcer la vocation résidentielle du centre-ville, la création de nombreuses places de travail etdétude ainsi quune offre attractive déquipements culturels, despaces de loisir et de détente. Ilpropose les principes directeurs à lhorizon de 25 ans qui sont progressivement concrétisés dans lesplanifications directrices localisées et dans les processu s de développement.Chiffres clés :- 157 ha dont 123 ha de zone à bâtir- 88 ha appartiennent à la ville de Hambourg et 30 ha à la Deutsche Bahn AG- 12000 habitants et 40000 emplois à terme- 1.8 à 2.0 millions de mètres carrés constructibles- densité moyenne : CUS 2.5- 5500 logements- 10 km de promenades (quais)- 5.8 ha de parcs publics- 3.0 ha despaces privatifs ouverts au public- nouvelle ligne de métro avec deux arrêts- Philharmonie Concert hall, musée maritime international, centre scientifique- Université, école élémentaire- 60 projets planifiés, en construction ou réalisésMaîtrise douvrage et financement :- Une société responsable du développement : HafenCity Hamburg GmbH- Le Ministère du développement urbain et de lenvironnement délivre les autorisations durbanismeVisite : à pied in situ Illustration 1 : ElbphilharmonieP.Y.Delcourt / novembre 2009 2
  • 4. F S U - section romandeUn concept en évolutionEnseignement 1 : Le concept daménagement dun projet urbain mûrit au fil du temps. Latransformation dune partie du port de Hambourg a constitué aux yeux des Hambourgeois uneextraordinaire opportunité pour la ville. En 2005, la communication mettait lemphase sur un quartierdurable dans le prolongement du centre-ville : mixité fonctionnelle (logement, activités économiques,culture, tourisme, éducation), économie dénergie, protection contre les inondations, gestion des eauxde surface, dépollution des sols, utilisation de matériaux de construction durables.Dans les documents de communication de 2008-2009, le concept du quartier durable a été relégué ausecond plan. Aujourdhui, on insiste plutôt sur la qualité de la conception urbanistique et architecturale.HafenCity est présenté comme un laboratoire avec le "développement de standarts internationaux" et"innovants".Ce changement de paradigme pourrait sexpliquer par le fait que dautres lieux dexpérimentation surle thème du "quartier durable" ont produit des résultats beaucoup plus innovants, que les valeurspremières des responsables du projet ont évoluées, passant de considérations environnementales àdes considérations économiques et formelles.On constate, dun point de vue helvétique, que la mobilité durable, respectivement la coordinationentre urbanisation et transport, ne constitue pas un thème majeur du projet. Le programme comprendla réalisation de parkings, de rues, de ponts, de places piétonnes et de promenades. Quid des cycles? Quid des transports publics ? La documentation de 2005 indique que la desserte en axe fort detransport public nétait pas possible. En effet, la faisabilité dun métro, dun S-Bahn ou dun tramwaynétait pas démontrée à cause de problèmes techniques et dun rapport coût/utilité insuffisant. Depuis,il a été décidé de réaliser une nouvelle ligne de métro avec deux stations desservant HafenCity.Comme le projet est évolutif, on peut espérer que cette thématique sera développée dans lavenir.Illustration 2: Masterplan de HafenCity - carte "concept durbanisme" (in HafenCity Hamburg der Masterplan)P.Y.Delcourt / novembre 2009 3
  • 5. F S U - section romandeIllustration 3: Maquette dans le secteur du Science Center (in Von Werden einer Stadt, p. 75)Flexibilité de la planification et contrôle démocratiqueEnseignement 2 : La flexibilité dune planification doit saccompagner dun contrôle suffisantdans la phase dexécution. Le masterplan a été conçu comme un outil flexible. La concrétisationmontre effectivement une évolution du projet. Cette évolution ne remet pas en question léconomiegénérale du projet. Cette flexibilité permet une marge de négociation avec les investisseurs. Cettemarge de négociation est toutefois encadrée par la société municipale, ladministration publique et lesorganes politiques de la Ville. Il semble indéniable que la maîtrise foncière ait permis à la Villedimposer des règles du jeu.Un partenariat public-privé au bénéfice du projetEnseignement 3 : Le partenariat public-privé doit préserver les intérêts publics. Les entreprise svoulant utiliser au moins 50% des surfaces con structibles pour leurs propres besoins doiventsoumettre une demande dautorisation à HafenCity Hamburg GmbH. Toutes les autorisationsdurbanisme sont délivrées par décision de la Commission durbanisme.HafenCity Hamburg GmbH et linvestisseur sont en dialogue permanent durant le processus deplanification. Les conditions spécifiques relatives à laménagement dune parcelle et à la constructiondun immeuble sont négociées entre les deux partenaires. Lavantage pour linvestisseur est quilnacquiert la parcelle quaprès la conclusion de ce processus de planification. Cela lui laisse le tempsde boucler son plan financier et/ou de trouver de nouveaux usagers finaux tout en optimisant la qualitéde son produit. De son côté, la Ville sassure une participation tout au long du processus deplanification. Si linvestisseur ne se conforme pas à ses obligations, la Ville peut reprendre la parcelle.Ainsi, les deux partenaires minimisent leurs risques.P.Y.Delcourt / novembre 2009 4
  • 6. F S U - section romandeUne réalisation par étape sur 25 ansEnseignement 4 : Le phasage du projet doit être défini selon une méthode multicritères. Lecalendrier "step-by-step" du projet prévoit la construction de nouveaux quartiers pouvant fonctionnerde manière autonome (le nombre de logements ne devrait pas être inférieur à 800 dans chaquequartier) et pouvant être connectés à la ville sans subir les perturbations liées aux chantiers adjacents.Le planning prend également en compte les besoins/limites du marché immobilier. Il est convenu queles surfaces commerciales seront réalisées en bloc, ce qui permettra de créer une offre interrégionaleattractive. Les phases de réalisation sétendent sur 25 ans, sauf en ce qui concerne quelquesparcelles qui sont actuellement occupées et dont les propriétaires nenvisagent pas une délocalisationà court terme. Les phases sont assez souples pour pouvoir sadapter aux circonstances (notammentla demande du marché). Au total, 6 phases ont été définies. Elles sétendent toutes sur une périodede 5 ans.Illustration 4 : Phase de développement à lhorizon 2005 (in HafenCity Hamburg der Masterplan, p. 83)Forme urbaineEnseignement 5 : Un masterplan aux lignes très structurées peut déboucher sur desréalisations très diversifiées. Le masterplan a proposé un parti formel très structuré qui réaffirme laprimauté de la rue et des îlots bâtis (cf. illustration 2). Les alignements simples, la continuité du bâti, larelative homogénéité des hauteurs laissent une impression de calme. En revanche, les premièresréalisations présentent une grande diversité : de multiples ruptures formelles, des contraste sstylistiques ainsi quune grande variété de matériaux et de couleurs (cf. illustration 3 et 5). Il semblesêtre dégagé depuis 2005 un consensus autour de lidée que la ville contemporaine devait êtrelexpression dun individualisme éclectique. A moins que cela résulte de concessions octroyées dansle cadre du partenariat public-privé. Quoi quil en soit, ce morceau de ville est sans doute le reflet de lasociété en ce début de XXIème siècle qui la engendré.P.Y.Delcourt / novembre 2009 5
  • 7. F S U - section romandeIllustration 5 : Siège social dUnilever et tour Marco Tolo (in Projects – insights to current developments, p.21)Espace publicEnseignement 6 : La qualité de lespace public est un facteur dattractivité et de réussite dunprojet urbain. Lespace public est mis de lavant dans le projet. Limportance des surfaces, la qualitédes aménagements et des matériaux, la diversité des usages (jeux, animations, spectacles,promenade, délassement, etc.) sont autant de dimensions auxquelles les responsables dHafenCityont porté un soin particulier.Dans la promotion du projet, lappropriation des espaces publics par la population est présentéecomme un facteur de réussite du projet.Illustration 6: Dalmannkai-Treppen Illustration 7: Vorplatz des Kaispeichers B(in Von werden einer Stadt, p. 97) (in Von werden einer Stadt, p. 95)P.Y.Delcourt / novembre 2009 6
  • 8. F S U - section romandeDensification et axes forts de transport public urbainEnseignement 7 : Le densification du projet peut permettre la réalisation dun axe fort de TPU.Le concept prévoyait en 2005 quelques 1.5 millions de m2 constructibles. En 2008, le projet affiche1.8 à 2.0 millions de m2. Durant la même période, le nombre demplois est passé de 20000 à 40000.La réalisation dun axe fort en transport public semblait rédhibitoire en 2005; en 2008 on annoncelaménagement dune nouvelle ligne de métro. Y a-t-il une corrélation entre la densification et laréalisation dun axe fort en TPU ? On serait tenter de le penser.La valorisation de lidentité industrielleEnseignement 8 : Laffirmation duneidentité forte contribue au marketingurbain. Les Hambourgeois assument avecfierté la vocation portuaire de leur ville. Ilsnhésitent pas à promouvoir des imagesdécalées de leur cité : Entrepôts, grues,containers et grisaille du nord ornent denombreuses cartes postales. La tactique visantà transformer en force ce qui est généralementreconnu comme une faiblesse se ra-t-ellepayante ? Lesthétique "industrielle" mise enscène réussit bien souvent à marquerpositivement les esprits, notamment dans lecadre de requalifications urbaines.Informations et démarchesparticipativesEnseignement 9 : La communication est a uservice de la promotion du projetimmobilier et de la ville qui laccueille; laparticipation publique est au service de laqualité et de la réussite du projet. Illustration 8: Strand (carte postale Monika Gessl)Les sociétés en charge des deux grands projets (IBA et Hafencity) mettent à disposition des locauxpour la promotion, linformation et le débat public. Des maquettes, des panneaux, des livres, desbrochures et autres cartes postales sont disponibles. Ces actions relèvent à la fois du marketingurbain et de la promotion immobilière.Dans les deux cas, la participation est vue comme une ressource pour la conception et la mise enœuvre dun projet de qualité. Dans lIBA, la participation publique est centrale : Cest grâce auxinitiatives et à la participation du public que le projet peut prendre forme et répondre avec succès auxbesoins de la population.P.Y.Delcourt / novembre 2009 1
  • 9. F S U - section romandeIllustration 9: Concours didées autour du projet HafenCity (in Von werden einer Stadt, p. 55)Bibliographie :- Can we forecast a citys future? IBA Hamburg GmbH, Septembre 2008- Die Elbinsel Karte, IBA Hamburg GmbH, 2008- HafenCity Hamburg – Projects Insights to current developments, HafenCity Hamburg GmbH, octobre 2008, 39 pages- HafenCity Hamburg – Vom Werden einer Stadt, HafenCity Hamburg GmbH, 2009, 129 pages- HafenCity Hamburg - der Masterplan, HafenCity Hamburg GmbH, 2006, 87 pagesP.Y.Delcourt / novembre 2009 2