Tayabaly jfk2011

2,089 views
1,925 views

Published on

Conférence Tayabali

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
2,089
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
244
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Tayabaly jfk2011

  1. 1. www.arbam.fr arbam@orange.f TAYABALY Alain – Masseur Kinésithérapeute alain.kine@gmail.com association loi 1901 à but non lucratif enregistré le 01/07/2004 n° 0133101961
  2. 2. BRONCHIOLITE:Kinésithérapie Respiratoire Efficace ou Dangereuse ? Expérience de lARBAM PACA.
  3. 3.  Marseille : enfin un réseau officiel existant depuis 2004. Épidémie hivernale de bronchiolite : problème de santé publique. La bronchiolite affecte 450 000 enfants par an, dont 30% des enfants de moins de 2 ans vivant dans les agglomérations de plus de 500 000 habitants.
  4. 4. Objectifs médicaux- Assurer la permanence des soins : W E et jours fériés.- Améliorer la qualité des soins : . Formation Continue (- de 3 ans) . Fiche de Liaison (FBT)Objectif économique Diminuer le flux vers les urgences hospitalières 1 consultation de jour aux urgences : 150 € (220 € la nuit) 1 hôpital de jour = 640 € 1 journée d’hospitalisation = 865 € 1 séance de kinésithérapie respiratoire le WE = 23.94 €
  5. 5. « BRONCHIOLITE: PAS DE KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE SYSTEMATIQUE Absence d’efficacité démontrée mais risque de fracture de côtes » (Revue Prescrire Novembre 2006)3 études menées au Royaume-Uni et enArgentine(Cochrane review)Type d’étude: double aveugle Etude CHALUMEAU (2002) Type d’étude: Rétrospective sur 4 ansNbre d’enfants: 172 au total, tous Hospitalisés Nbre d’enfants: cohorte inconnue hospitalisésAge moyen: 3 à 5 mois Age moyen: 3 moisTechniques employées: cCPT Techniques employées: cCPTPERCUSSIONS THORACIQUES et DRAINAGE POSTURAL Résultat:Résultat: . Pas d’amélioration significative Risque de fracture de côtes observé chez 1/1000 - ni du score de sévérité, enfant Hospitalisé pour bronchiolite ou pneumonie - ni de la durée d’hospitalisation, suite à cCPT - ni de la durée d’oxygénothérapie. . Aucune détérioration aigue observée
  6. 6. La kinésithérapie respiratoire ambulatoire du nourrisson est-elle pourvoyeusede traumatisme thoracique ?(Kinésithérapie, la Revue Décembre 2010) Etude FRA.CO.NOU Etude observationnelle prospective nationale, du 01/10/07 au 31/03/08, Nbre de kinés ayant participés: 35 Nbre d’enfants: 647 patients en Ambulatoire (4103 séances) Age moyen: 1 à 24 mois Techniques de Kiné Respi employées: AFE (>99%) Résultat: . Aucune fracture costale n’a été constatée soit Risque de fracture de côtes <1/4103 . Amélioration des caractéristiques cliniques et fonctionnelles de plus de 60 % en 3 séances
  7. 7. Effet de la kinésithérapie respiratoire associant Expiration Lente Prolongée etToux Provoquée dans la Bronchiolite du Nourrison(Kinésithérapie, la Revue 2006)Etude G. POSTIAUX et al.Etude prospective longitudinaleNbre d’enfants: 19 patients Hospitalisés(57 séances)Age moyen: 7,75 moisTechniques de Kiné Respi employées: cCPT= ELPr et Toux Provoquée(PSET - Prolonged Slow Expiration TechniqueCP - Coughing Provoked)Critères évalués: . Score de Séverité Clinique de Wang de 0 à 3 ( Fréq Respi + Sibilants + Tirage + Etat Général) .SpO2 et FCRésultat:cCPT (ELPr et Toux Provoquée) = - amélioration clinique des signes d’obstruction bronchique dans la bronchiolite - Pas de risque constaté
  8. 8. Efficacité de la kinésithérapie respiratoire chez les nourrissons hospitaliséspour bronchiolite aiguë: étude multicentrique randomisée contrôlée.(PLoS Medicine, 2010)Etude BRONKINOUEtude randomisée, multicentrique (7), double aveugle.Nbre d’enfants: 496 patients « Hospitalisés » (Score de gravité >8 = stade 3) de oct 2004 à janv 2008Nbre de thérapeutes: 4 à 6 kinés par centre, tous formés aux techniques étudiésAge moyen: nourrissons de 15 jours à 24 mois ayant eu 3 séances/jourTechniques de Kiné Respi employées: AFE et Toux Provoquée versus Aspi NasaleCritères évalués: « Le Délai de Guérison c.-à-d. la durée d’hospit» . Absence d’oxygénothérapie >8h . Absence ou faibles signes de lutte respiratoire . Alimentation >2/3 des apports sur 24hRésultat: - Le KR utilisant AFE et TP n’influe pas sur le délai de guérison des nourrissons pour bronchiolite.hospitalisés (CS>8) – 3 séances/jour – 2 à 3% des bronchiolites(avec ou sans encombrement?) - AFE et TP = risque faible, transitoire et spontanément résolutifs de bradycardie, de déstabilisation respiratoire et de vomissement - AFE + TP : aucune fracture de côte signalée au cours de l’étude
  9. 9. Kinésithérapie Respiratoire dans la Bronchiolite, efficace ou dangereuse?(ARBAM PACA, Février 2011)Etude ARBAMEtude prospective hivernale, de octobre 2006 au 29 décembre 2010 sur la région PACAOutils utilisés: Formation des kinés + Fiche de Bilan-TransmissionNbre d’enfants: 14 723 nourrissons en Ambulatoire (24 797 séances WE et J fériés)Pathologies: Bronchiolite, Bronchites, Rhinopharyngite, Asthme, Sans diagnosticAge moyen: 11,5 mois (10 jours à 28 mois) ayant eu 1 séance/jourNbre de thérapeutes: 895 kinés, « tous » formés aux séances de KRTechniques de KR utilisées: Modulation Lente du Flux, Toux provoquée, DRPr ou DRPaSéance de Kiné Respiratoire classique: Surveillance+Rassurer+Techniques de désencombrement + Education en santé+ Prévention et ConseilCritères évalués: Le Délai de Guérison (thérapeute dépendant) – La présence ou non de Fracture de côtes . Absence de signe de gravité . Diminution notable de la toux et absence d’encombrement bronchique . Alimentation et sommeil normaux
  10. 10. >5% pds du corps>39° / 24h>60 cycles/minSilvermann>4Bradychardie++<95% au reposHypotonieFracture Costale? . . .
  11. 11. Kinésithérapie Respiratoire dans la Bronchiolite, efficace ou dangereuse?(ARBAM PACA, Février 2011)Etude ARBAMEtude prospective hivernale, de octobre 2006 au 29 décembre 2010 sur la région PACAOutils utilisés: Formation des kinés + Fiche de Bilan-TransmissionNbre d’enfants: 14 723 nourrissons en Ambulatoire (24 797 séances WE et J fériés)Pathologies: Bronchiolite, Bronchites, Rhinopharyngite, Asthme, Sans diagnosticAge moyen: 11,5 mois (10 jours à 28 mois) ayant eu 1 séance/jourNbre de thérapeutes: 895 kinés, « tous » formés aux séances de KRTechniques de KR utilisées: Modulation Lente du Flux, Toux provoquée, DRPr ou DRPaSéance de Kiné Respiratoire classique: Surveillance+Rassurer+Techniques de désencombrement+ Education en santé+Prévention et ConseilCritères évalués: Le Délai de Guérison – La présence ou non de Fracture de côtes . Absence de signe de gravité . Diminution notable de la toux et absence d’encombrement bronchique . Alimentation et sommeil normauxRésultats 1: - Sur une période de 4,5 années hivernales, sur la Région PACA, Aucune Fracture de Côtes n’a été décelé Suite aux Séances de KR (Risque de Fracture <1/24 797 séances)
  12. 12. 2006/2007 2007/2008 2008/2009 2009/2010 2010/2011 13/10/2006 - 28/10/2007 - 13/10/2008 – 12/10/2009- 11/10/2010- 02/05/2007 04/05/2008 10/05/2009 16/05/2010 29/12/2010 Nombre de patients différents 2554 3701 3572 3819 1377 Nombre de séances 4551 6147 5550 6101 2448FBT 2233 2679 2932 3346 1157Nombre d’enfants atteints de bronchiolite et 1294 1414 1358 1471 533récidiveNombre moyen de séances prescrites pour 6.45 6.68 6.86 7.12 6.90bronchiolites et récidives Nombre moyen de séances pratiqués pour 4.24 5.38 4.49 4.39 4.48 atteindre la guérison pour bronchiolites et (1 +/- 15) (1 +/- 14) (1+/-25) (1+/- 20) (1+/- 19) récidives (n = 519) (n = 1037) (n = 482) (n=515) (n=175)Nombre d’enfants malades toutes pathologies 2233 2555 2932 3171 1157confonduesNombre moyen de séances prescrites toutes 7,86 6.49 10.78 11.04 11.51pathologies confondues Nombre moyen de séances pratiqués pour 4.37 4.82 4.41 4.25 4.09 atteindre la guérison toutes pathologies (1+/-47) (1+/-45) (1 +/- 48) (1 +/- 20) (1+/-19) confondues (n=1020) (n=1146) (n= 1194) (n=1278) (n=419)
  13. 13. 2006/2007 2007/2008 2008/2009 2009/2010 2010/2011 13/10/2006 - 28/10/2007 - 13/10/2008 – 12/10/2009- 11/10/2010- 02/05/2007 04/05/2008 10/05/2009 16/05/2010 29/12/2010 Nombre de patients différents 2554 3701 3572 3819 1377 Nombre de séances 4551 6147 5550 6101 2448FBT 2233 2679 2932 3346 1157Nombre d’enfants atteints de bronchiolite et 1294 1414 1358 1471 533récidiveNombre moyen de séances prescrites pour 6.45 6.68 6.86 7.12 6.90bronchiolites et récidives Nombre moyen de séances pratiqués pour 4.24 5.38 4.49 4.39 4.48 atteindre la guérison pour bronchiolites et (1 +/- 15) (1 +/- 14) (1+/-25) (1+/- 20) (1+/- 19) récidives (n = 519) (n = 1037) (n = 482) (n=515) (n=175)Nombre d’enfants malades toutes pathologies 2233 2555 2932 3171 1157confonduesNombre moyen de séances prescrites toutes 7,86 6.49 10.78 11.04 11.51pathologies confondues Nombre moyen de séances pratiqués pour 4.37 4.82 4.41 4.25 4.09 atteindre la guérison toutes pathologies (1+/-47) (1+/-45) (1 +/- 48) (1 +/- 20) (1+/-19) confondues (n=1020) (n=1146) (n= 1194) (n=1278) (n=419)
  14. 14. 2006/2007 2007/2008 2008/2009 2009/2010 2010/2011 13/10/2006 - 28/10/2007 - 13/10/2008 – 12/10/2009- 11/10/2010- 02/05/2007 04/05/2008 10/05/2009 16/05/2010 29/12/2010 Nombre de patients différents 2554 3701 3572 3819 1377 Nombre de séances 4551 6147 5550 6101 2448FBT 2233 2679 2932 3346 1157Nombre d’enfants atteints de bronchiolite et 1294 1414 1358 1471 533récidiveNombre moyen de séances prescrites pour 6.45 6.68 6.86 7.12 6.90bronchiolites et récidives Nombre moyen de séances pratiqués pour 4.24 5.38 4.49 4.39 4.48 atteindre la guérison pour bronchiolites et (1 +/- 15) (1 +/- 14) (1+/-25) (1+/- 20) (1+/- 19) récidives (n = 519) (n = 1037) (n = 482) (n=515) (n=175)Nombre d’enfants malades toutes pathologies 2233 2555 2932 3171 1157confonduesNombre moyen de séances prescrites toutes 7,86 6.49 10.78 11.04 11.51pathologies confondues Nombre moyen de séances pratiqués pour 4.37 4.82 4.41 4.25 4.09 atteindre la guérison toutes pathologies (1+/-27) (1+/-25) (1 +/- 28) (1 +/- 20) (1+/-19) confondues (n=1020) (n=1146) (n= 1194) (n=1278) (n=419)
  15. 15. Kinésithérapie Respiratoire dans la Bronchiolite, efficace ou dangereuse?(ARBAM PACA, Février 2011)Etude ARBAMEtude prospective hivernale, de octobre 2006 au 29 décembre 2010 sur la région PACAOutils utilisés: Formation des kinés + Fiche de Bilan-TransmissionNbre d’enfants: 14 723 nourrissons en Ambulatoire (24 797 séances WE et J fériés)Pathologies: Bronchiolite, Bronchites, Rhinopharyngite, Asthme, Sans diagnosticAge moyen: 11,5 mois (10 jours à 28 mois) ayant eu 1 séance/jourNbre de thérapeutes: 895 kinés, « tous » formés aux séances de KRTechniques de KR utilisées: Modulation Lente du Flux, Toux provoquée, DRPr ou DRPaSéance de Kiné Respiratoire classique: Surveillance + Rassurer + Techniques de désencombrement + Education en santé + Prévention et ConseilCritères évalués: Le Délai de Guérison – La présence ou non de Fracture de côtes . Absence de signe de gravité . Diminution notable de la toux et absence d’encombrement bronchique . Alimentation et sommeil normauxRésultats 1: - Sur une période de 4,5 années hivernales, sur la Région PACA, Aucune Fracturede Côtes n’a été décelé Suite aux Séances de KR (Risque de Fracture <1/24 797 séances)Résultats 2: - Le Nombre Moyen de Séances Pratiquées pour Atteindre la Guérison pour undiagnostic de « Bronchiolite ou de récidive de Bronchiolite » est de : 4,60 (1+/-25) (n = 2 728 FBT) - Le Nombre Moyen de Séances Pratiquées pour Atteindre la Guérison ToutesPathologies confondues » est de : 4,39 (1+/-28) (n=4 037 FBT)
  16. 16. BIBLIOGRAPHIE - Bronchiolite : pas de kinésithérapie respiratoire systématique. Absence defficacité démontrée mais risque de fracture de côtes. Rev Prescrire 2006; 26 (277): 768-770 - Bronchiolite, kinésithérapie et fractures de côtes (suite) Rev Prescrire 2007 ; 27 (288) : 794-796. - Kinésithérapie dans la bronchiolite: doute raisonné ou raison de douter? Kinesither Rev 2007; (63) : 51-2 - Efficacité de la kinésithérapie respiratoire chez des enfants intubés ventilés atteints de bronchiolite aiguë. Archives de Pédiatrie - Volume 10, Issue 12, Décembre 2003, Pages 1043-1047 - Kinésithérapie respiratoire de lenfant: Les techniques de soins guidées par lauscultation. Guy Postiaux - De Boe Efficacité de la kinésithérapie respiratoire chez les nourrissons hospitalisés pour bronchiolite aiguë: étude multicentrique randomisée contrôlée.(PLoS Medicine, 2010)ck & Larcier s.a. 2003 - Chap 2-21, pages 55 à 60 - Comprendre la kinésithérapie respiratoire: Du diagnostic au projet thérapeutique By Marc Antonello, Dominique Delplanque. Masson 2009. - Agence Nationale d’accréditation et d’évaluation en santé « Conférence de consensus. Prise en charge de la bronchiolite du nourrisson » Texte des recommandations, Paris Septembre 2000 - Effets de la kinésithérapie respiratoire associant Expiration Lente Prolongée et Toux Provoquée dans la bronchiolite du nourrisson. Postiaux G, Dubois R, Marchand E, Demay M, Jacquy J, Mangiaracina M.; Kinésithér rev 2006 ; 55:35-41. - Perrota C, Ortiz Z, Roque M, Chest physiotherapy for acute bronchiolitis in paediatric patients between 0 and 24 months old, Cochrane Database Syst Rev 2005;(2):CD004873 - Rib fractures after chest physiotherapy for bronchiolitis or pneumonia in infants (Pediatric radiology, 2002, vol. 32, no9, pp. 644-647) - Efficacité de la kinésithérapie respiratoire chez les nourrissons hospitalisés pour bronchiolite aiguë: étude multicentrique randomisée contrôlée.(PLoS Medicine, 2010) Postiaux G. et al. Chest physiotherapy in Bronchiolitis: a new approach - nCPT.Proc CIPP VI 6th International Congress on Pediatric Pulmonology, Lisbon, Feb - March 2004. Rev Mal Respir 2005; 22: 1S30-1S111. Barthe J., Catalano G., Delaunay JP. et al. Kinésithérapie respiratoire dans les bronchiolites. Journal de Pédiatrie et de Puériculture 1988; 1:41-45. Postiaux G., Lens E. De ladite Accélération du Flux Expiratoire…où forced is fast (Expiration Technique - FET). Ann Kinésithér 1992, t.19,n°8,pp. 411-427. Wang EE, Milner RA, Navas L, Maj H. Observer agreement for respiratory signs and oxymetry in infants hospitalized with lower respiratory infections. Am Rev Respir Dis 1992; 145:106-109. Postiaux G, Dubois R, Marchand E, Demay M, Jacquy J, Mangiaracina AM. Chest physiotherapy in infant bronchiolitis – a new approach. Proc.VIth International Congress on Pediatric Pulmonology. Lisboa. Fe. 2004. (abstract). Rev Mal Respir 2005 ; 22 : 1S30-1S111 Postiaux G., Lens E. Proposition dune kinésithérapie respiratoire confortée par léquation de Röhrer. Ann Kinésithér 1995;22,8:342-54. - La kinésithérapie respiratoire ambulatoire du nourrisson est-elle pourvoyeuse de traumatisme thoracique ? (A. Chapuis , A. Maurric-Drouet , E. Beauvois ; Kinésithérapie, la revue Vol 10, N° 108 - décembre 2010 pp. 48-54)
  17. 17. Alain TAYABALYalain.kine@gmail.comMERCI
  18. 18. www.arbam.fr arbam@orange.f TAYABALY Alain – Masseur Kinésithérapeute alain.kine@gmail.com association loi 1901 à but non lucratif enregistré le 01/07/2004 n° 0133101961

×