• Like
  • Save
Laurent jfk2011
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
458
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Que faut-il garder des méthodes globales? kinésithérapie dans les affections neurologiques centrales Francis Laurent neurokinesitherapie.blogspot.com Neuromotricité.blogspot.com Avec la participation pour le recueil de données de Sébastien Maillard et Régis Combes Fanny Zellner Christelle Miquel Anne Gilbert Kinésithérapeutes en libéral à Bordeaux2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 1
  • 2. les références Kabat: Knott M., Voss D. Facilitation neuro musculaire proprioceptive. Techniques de Kabat. Maloine 1977 Bobath B. Hémiplégie de l’Adulte .Bilan et Traitement. Masson 1980. Bobath B. et K. Développement de la motricité des enfants IMC . Masson. 1985 Méthode Brunnstrom. Sultana R. Masson 1994 Le Métayer Rééducation cérébro-motrice du jeune enfant. Masson 1999 Albert A. Rééducation neuro musculaire de l’adulte hémiplégique Masson 19792011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 2
  • 3. Les critiquesMéthode Bobath Inhibition de la spasticitéTravail contre résistance si on entraîne la personne à l’effort on rehausse le seuil d’apparition de la spasticité2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 3
  • 4. Les critiquesLes points clefs Sensés entretenir une motricité automatique sous jacente placent le patient sous la conduite manuelle du kinésithérapeute Intéressants sur le petit enfant avant l’accession à la consigne verbale2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 4
  • 5. La tâche orientée Sheperd R, Carr J Kinésithérapie les annales. fév mar 2005.Adaptation à la kinésithérapiede pratiques d’apprentissages moteursde gestes professionnels ou sportifs:• Découpage d’un geste fonctionnel en schèmes• Répétition du schème  automatisme• apprentissage par accumulation De la kinési « thérapie» on passe à la kinési «pédagogie»2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 5
  • 6. Que garder des méthodes globales?Les méthodes globalesformidable recueilde tâches orientées graduées.Rechercher la plus haute réussite.2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 6
  • 7. Recueil exhaustif des Positions 17 ateliers de positions: de assis podium à unipodal. (une trentaine de tâches par position) 1 atelier de 42 marches appliquées 1 atelier d’impulsion avec 28 sauts à pieds joints et cloche pieds Bilan-traitement: Score des tâches réussies Choix des tâches orientées prochainement accessibles2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 7
  • 8. Répondre aux recommandations actuelles plan de séanceI. Renforcer les capacités segmentaires -KS janvier 2007-II. développer les capacités d’ équilibre (tâches orientées)III. Entraîner les capacités de marcheIV. Assouplir les articulations limitées rallonger la durée des séances à 2 heures (travail de groupe - cf de consensus 2004)2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 8
  • 9. l’ échafaudage ès paliers 2m² (5 m3)permet au patient de découvrir puis de répéter seul sans danger une nouvelle position. Permet de rallonger la durée de rééducation et l’apprentissage par les autres. 2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 9
  • 10. Équilibre. 1er principe Posture A tenue + posture B tenue = Mouvement AB possible. (Feldmann Bizzi Posture équilibre Rougier Lacour –éd Solal-) AB dans le sens de la descente BA dans le sens de la remontée2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 10
  • 11. Équilibre. 2ème Principe Le mouvement est volontaire dans son but, non dans ses moyens (Bouisset Posture équilibre Rougier Lacour –éd Solal-) On utilise l’attention pour corriger la statique. On ne corrige pas la façon de marcher du patient Il ne prend pas de mauvaises habitudes:il s’adapte à ses déficiencesIl s’auto-organise2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 11
  • 12. Maitrise de l’espace et « patho pédagogie » le moyen: La consigne corporelle1) la consigne verbale: « levez le pied ! » (Sans dire comment)2) la consigne visuelle: on montre en insistant sur LE point essentiel3) toucher pour indiquer le placement: le patient se laisse guiderou refuse  on ne tire pas, on ne pousse pas4) Sécuriser l’espace par réduction du volume ou harnais.2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 12
  • 13. II. Si le patient a une marche autonome: on commence par le plus difficile: unipodal (250cm²) /34 capacités découpage de la marche: appui unipodal – temps pendulaireunipodal 10’’ 20’’ 30’’ unipodal 10’’ 20’’ 30’’10 10 10 10 10 10 10 10pistons balancier enjamber passages pistons balancier enjamber passagesDroits s Droits s10 x 17 10 x 17 10 x 35 CROISER 10 x 17 10 x 17 10 x 35 CROISERcm cm desc. cm cm cm desc. cms/pointes 10 x 8 cm s/ talon 10 x 5cm s/pointes 10 x 8 cm s/ talon 10 x 5cm polygone modifié en unipodal: enjamber,2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 13
  • 14. II. Recueil de Positions Unipodal /30 l’attention sur le découpage de la marche: appui unipodal 10 Monter et redescendre arrière  10 descendre une marche 17 cm Marche 17 cm (ici 27) et remonter arrière2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 14
  • 15. Progression pédagogique: placer le nombril au dessus de l’appui unipodal Unipodal D Unipodal 4 Unipodal G Unipodal G 4 5 appuis appuis 5 appuis appuis Unip D 3ap 10 pistons 35 cm Unip G 3ap 2 appuis main ou avant bras 10 pistons 35 cm pied Pointe D Talon D Cloche pied Pointe G Talon G Cloche pied 10 fois 10 fois 10 fois 10 fois 10 fois 10 fois Héron D Héron canne 10 pistons Héron D Héron canne 10 pistons 10 x 35 20 balanciers 10 pendules 10 x 35 20 balanciers 10 pendules2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 15
  • 16. Connaissance du résultat Simonet P. Apprentissages moteur –éd Vigot – cité par Sultana. intrinsèque inhérente à la tâche Extrinsèque ou artificielleOn donne un point par item réussi2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 16
  • 17. II. Correction d’attitudes sur Polygone de marche (700cm²) pied droit arrière, pied gauche arrière.polygone fixe polygone modifié Pied Yeux extensio Rotation Rotation skate tangue immobile droit Ar fermés n droite gauche Lacet G Pied de 10 talon 20 post 20 ant Descend relève S’assoit Se relève grue D pointes droit Gauche Chserv D à droite Pied Yeux extensio Rotation Rotation skate tangue immobile Gauc Ar fermés n droite gauche Lacet D Pied de 10 talon 20 post 20 ant Descend relève S’assoit Se relève grue G pointes Gauch droit Chserv G à Gaucherotations Tangage axe carré  EDSS 4à6 Planche à roulettes 2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 17
  • 18. II. Bipédie pieds écartés 1200 cm² /36 corrections d’attitudepolygone fixe polygone modifiédebout 30’’ Yeux Tête Doigts sol 10 pistons S’assoit Se relève fermés extension s/chaiseRotation D Rotation Garde Garde Fente Fente 10 fois Gauche droite gauche droite gauchetangue immobile roulis immobile Skate droit Skate S’assoit s Se relève gauche / bancpointes 10 pointes talons 10 talons s’accroupit Descend / Descend 10 fois arrière /avant Se relève remonte remonte Garde roulis tangage2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 18
  • 19. Equilibre debout « pas rassuré » peur de l’espace avant, arrière, droit ou gauche.La rééducation à la chute est un abus de langage! Nous préférons parler de descente volontaire au sol2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 19
  • 20. Rééducation à la chute?Position « A »: debout pieds écatés  Pos. « B »: à genou / 27 capacités polygone fixe polygone modifiéA genou À genou 30’’ Yeux Tête Rotation Rotation 10 10 roulisassis dressé fermés extension D G tangagesDesc à 4 remonte Desc ptite remonte Desc ptite remonte ½ tour D ½ tour G 1 m Av 1m Arpattes sirène D sirène GAssis 30 ‘’ remonte Assis 30 ‘’ Remonte 1màD 1màGplage D plage G connaître la position à genou rassure debout2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 20
  • 21. Descente au sol: Position « A » debout pieds écartés  Pos. « B »: Accroupi /24 capacitésAccroupi Accroupi Descend Descend Descend Descend Descend Pivot à Avance 1m à/mains sans les en avant Arrière à droite / à gauche en avant droite / 1 mètre / droite /<30sec mains / les / les les mains / les Sans les les mains les mains les mains <30sec mains mains mains mainsAccroupi Accroupi remonte remonte remonte remonte remonte Pivot à Recule 1mà/mains>30sec sans mains connaître « accroupi » gauche / les mains 1 m / les mains gauche / les mains >30sec rassure la position 1 m Av 1 m Ar 1mà 1mà debout en permettant les sans la sans les droite gauche mains mains sans les sans les descente arrière mains mains 2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 21
  • 22. II. Position A: Polygone de marche  Pos B:Chevalier servant droit et gauche 22 capacitésChevalier 30’’ Yeux extension S’assoit à Chevalier 30’’ Yeux extension S’assoit àservant D fermés D servant G fermés GRotation Rotation Engage repose Se relève Rotation Rotation Engage repose Se relèveD G pied G G D pied DCh Ser D Ch ServGtangage tangage2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 22
  • 23. Si la connaissance des 4 descentes rassure 1 relever du sol fonctionnel « suffit »!La clef du sol à l’extérieur: Le redressement fonctionnel ne passe pas par un chevalier servant en chaîne ouverte.2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 23
  • 24. II. Échafaudage ès paliers Clef du Sol dedans! Atelier debout à l’espalier: 39 capacitésDebout 30 ‘’ 10 pistons Sur 10 Sur talons 10 4 m avant pointes10 X 5 X banc 5X ½ tour ½ tour 10 10 roulis 4 m arrièrechaises accroupi droit gauche tangagesBipodal Tronc flex Bipodal + pistons 5P 1 étage Descend 4mà+ventre fesses JOINTS tenu droiteDesc chev remonte Descend remonte 5 écarts 1 étage descend 4màserv droit ch serv G accompagné gaucheDesc à remonte Descend remonte 5 alternés 1 étage descendgenoux assis seul Polygone fixe EDSS de 6 à polygone 7,5 modifié2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 24
  • 25. II. Clef du sol à genou, chevalier servant à l’espalier./16Polygone fixe Polygone modifiéÀ genou < 30’’ A genou > 30’’ descendre remonterChevalier 30’’ Descendre Remonte de Monter la Descendre laservant droit à droite droite jambe jambe gauche gaucheChevalier 30’’ Descendre Remonte de Monter la Descendre laservant à gauche gauche jambe droite jambe droitegauche EDSS de 6 à 7,52011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 25
  • 26. II. Échafaudage ès paliers Debout à l’espalier / 39Debout 30 ‘’ 10 pistons Sur 10 Sur talons 10 4 m avant pointes10 X 5 X banc 5X ½ tour ½ tour 10 10 roulis 4 m arrièrechaises accroupi droit gauche tangagesBipodal Tronc flex Bipodal + pistons 5P 1 étage Descend 4mà+ventre fesses JOINTS tenu droiteDesc chev remonte Descend remonte 5 écarts 1 étage descend 4màserv droit ch serv G accompagné gaucheDesc à remonte Descend remonte 5 alternés 1 étage descendgenoux assis seul Polygone fixe EDSS de 6 à polygone 7,5 modifié2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 26
  • 27. On adapte l’espace à l’équilibre possible. L’attention porte sur le jeu, non sur l’équilibre. Auto-organisation par répétition2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 27
  • 28. II. Espace adapté: L’échafaudage ès paliers est plus sécurisant que les parallèles. Il offre plus de possibilités pour inventer des marches pour ceux qui n’ont pas la marche . les marches d’entraînement luttent contre la sédentarité Maintien latéral harnais fil de feristeMarche latérale avec banc arrière appuyé au demi-toursoutenu verticalement en rail 2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 28
  • 29. 22 capacités de déplacement couchéRetournement droit / Retour Pont à 2 pieds Pont pied droitpriseRetournement droit 1/4 retour Pont pied gaucheRetournement droit 1/2 retour Sur le dos ¼ de Sur le dos ¼ de tour à droite tour à gaucheRetournement Gauche Retour Sur le dos 50 cm Sur le dos 50 cm/ prise vers la droite vers la gaucheRetournement G 1/4 retour Sur le dos 50 cm Sur le dos 50 cm vers le haut vers le basRetournement G 1/2 retour Rampe 2 mètres2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 29
  • 30. 22 capacités de déplacement couchéRetournement droit / Retour Pont à 2 pieds Pont pied droitpriseRetournement droit 1/4 retour Pont pied gaucheRetournement droit 1/2 retour Sur le dos ¼ de Sur le dos ¼ de tour à droite tour à gaucheRetournement Gauche Retour Sur le dos 50 cm Sur le dos 50 cm/ prise vers la droite vers la gaucheRetournement G 1/4 retour Sur le dos 50 cm Sur le dos 50 cm vers le haut vers le basRetournement G 1/2 retour Rampe 2 mètres2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 30
  • 31. II.À chaque position: 2 niveaux possibles : 1. Polygone fixe: statique maintenue 2. Polygone modifié: descendre remonter se déplacer Assis podium 24 capacitésAssis Assis > 30’’ Descend en Ar remonte Touche sol Av. 50 cm à Droite< 30’’Récamier droit Descend réc. D remonte Récamier Descend Remonte gaucheSe couche à Se rassoit En Se couche à Se rassoit Endroite s’accrochant gauche s’accrochantMet jambes Les remonte Se lève Transfert seul Descend à 50 cm àvide accroché genou Gauche2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 31
  • 32. II. Recueil de Positions Assis au sol /18 capacités Niveau 1 polygone fixe Niveau 2 : polygone modifiéAssis Assis > 30’’ Yeux fermés extension 10 tangages 10 roulis< 30’’Se couche à Se rassoit / Se couche Se rassoit / Se couche à Se rassoit /droite droite en arrière arrière gauche gauche½ tour droit ½ tour 1 m à droite 1mà ½ tour 1m Arrière gauche gauche gauche  EDSS de 7,5 à82011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 32
  • 33. II. Intégration progressive des membres supérieurs Récamier ¼ du poids du corps /12 capacitésRécamier Récamier Yeux fermés Récamier Récamier Yeux fermésdroit droit > 30’’ Gauche Gauche >< 30’’ < 30’’ 30’’Se couche à Remonte en Sphinx – Se couche à Remonte en Sphinx –droite récamier récamier gauche récamier récamier droit droit gauche gauche  EDSS de 7,5 à82011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 33
  • 34. II. Intégration progressive des membres supérieurs Petite sirène /12 capacitésPetite Sirène Petite Sirène Yeux fermés Petite Sirène Petite Sirène Yeux fermésdroite droite > 30’’ Gauche Gauche >< 30’’ < 30’’ 30’’Se couche à Remonte en 5 pompes de Se couche à Remonte en 5 pompes dedroite Petite Sirène sirène gauche récamier sirène droite gauche  EDSS de 7,5 à82011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 34
  • 35. II.Recueil de Positions 4 Pattes /38 niveau 1 polygone fixe Niveau 2: polygone modifié4 pattes < > 30’’ Yeux 10ruades Alternés Alternés Homolat Homolat.30’’ fermés D droit gauche droit Gauche10Tangage 10 roulis 10ruades G 20’’ 20’’ 20’’ 20’’sLapin Descendre Remonte 10 frappes 10 frappes 10 frappes 10 frappesphoque avant /avantDescend à Remonte / Remonte / ½ tour droit 1 m avant Yeux 1 m arrière Yeuxdroite coude main fermés fermésDescend à Remonte / Remonte / ½ tour 1mà Yeux 1mà Yeuxgauche coude main gauche droite fermés gauche fermés  EDSS de 7,5 à8 2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 35
  • 36. II.Recueil de Positions 4 Pattes /38 niveau 1 polygone fixe Niveau 2: polygone modifié4 pattes < > 30’’ Yeux 10ruades Alternés Alternés Homolat Homolat.30’’ fermés D droit gauche droit Gauche10Tangage 10 roulis 10ruades G 20’’ 20’’ 20’’ 20’’sLapin Descendre Remonte 10 frappes 10 frappes 10 frappes 10 frappesphoque avant /avantDescend à Remonte / Remonte / ½ tour droit 1 m avant Yeux 1 m arrière Yeuxdroite coude main fermés fermésDescend à Remonte / Remonte / ½ tour 1mà Yeux 1mà Yeuxgauche coude main gauche droite fermés gauche fermés Noter l’axe carré  EDSS de 7,5 à8 qui permet de s’arréter au milieu 2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 36
  • 37. II.Intégration progressive des membres supérieurs 4 Pattes: 1/3 poids du corps 38 capacités4 pattes < > 30’’ Yeux 10ruades Alternés Alternés Homolat Homolat.30’’ fermés D droit gauche droit Gauche10Tangage 10 roulis 10ruades G 20’’ 20’’ 20’’ 20’’sLapin Descendre Remonte 10 frappes 10 frappes 10 frappes 10 frappesphoque avant /avantDescend à Remonte / Remonte / ½ tour droit 1 m avant Yeux 1 m arrière Yeuxdroite coude main fermés fermésDescend à Remonte / Remonte / ½ tour 1mà Yeux 1mà Yeuxgauche coude main gauche droite fermés gauche fermés  EDSS de 7,5 à8 2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 37
  • 38. II.Recueil de Positions Appuis plantigrades / 39 niveau 1 tenir la position Niveau 2 : déplacementAppui 20’’ Main D 2 20’’ Suspendu 20’’ Suspendu 20’’facial pieds s/ coudes s/ mains 5 pompes Main G 2 20’’ App facial 20’’ ½ tour D ½ tour G genoux pieds s/ coudesAppui 5 pompes Pieds D 2 20’’ 2 pieds 20’’ 2 m Av 2 m Ardorsal bassin mains coude D20’’ 5 pompes Pieds G 2 20’’ 2 pieds 20’’ 2mà 2màG tête mains coude G DroiteTrépied 20’’ Trépied 20’’ Trépied 20’’ Trépied 20’’dos MSD dos MSG MID MIG2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 38
  • 39. II.la posture crée du renforcement segmentaireAppui 20’’ Main D 2 20’’ Suspendu 20’’ Suspendu 20’’facial pieds s/ coudes s/ mains 5 pompes Main G 2 20’’ App facial 20’’ ½ tour D ½ tour G genoux pieds s/ coudesAppui 5 pompes Pieds D 2 20’’ 2 pieds 20’’ 2 m Av 2 m Ardorsal bassin mains coude D20’’ 5 pompes Pieds G 2 20’’ 2 pieds 20’’ 2mà 2màG tête mains coude G DroiteTrépied 20’’ Trépied 20’’ Trépied 20’’ Trépied 20’’dos MSD dos MSG MID MIG2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 39
  • 40. II. traction suspensionsPotence droite Potence gauche paresseux déplacementSuspension Suspension Traction statique singeventrale dorsale2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 40
  • 41. II. Exercices de proprioception solitaires en mini box sécurisé2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 41
  • 42. II. Marches appliquées tapis de marche.Art. 1. les pas naissent égaux en droit et en devoir. Le tapis roulant n’est pas de la marche. Outil pour travailler  temps pendulaire,  l’égalité des pas,  la cadence Filet de transfert suspendu permet d’accélérer sans crainte de tomber2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 42
  • 43. II. 42 marches appliquées sur 2 ou 10 m. la correction de la marche peut se travailler par un exercice sur distance courte. Croisé Av 10 m Croisé Ar 10 m Croisé Av 10 m Croisé Ar 10 m D2m D2m G2m G2m 2m AV 10 m AV 2m AR 10 m AR 2m D 10 m D 2m G 10 m G Déambul 5m Ar 5mD 5mG 1 tour à Monter descendre 3 marches descendre droite trottoir 1 canne 5m Ar 5mD 5mG 1 tour à escalier descendre 1 étage descendre gauche marche/m 10 m s/ 10 m s/ Poutre 16 Poutre Pente Pente Pente à Pente à pointes talons cm 8 cm Arrière Avant droite gauche .2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 43
  • 44. II. 42 marches appliquées sur 2 ou 10 m. la correction de la marche peut se travailler par un exercice sur distance courte.Croisé Av 10 m Croisé Ar 10 m Croisé Av 10 m Croisé Ar 10 mD2m D2m G2m G2m2m AV 10 m AV 2m AR 10 m AR 2m D 10 m D 2m G 10 m GDéambul 5m Ar 5mD 5mG 1 tour à Monter descendre 3 marches descendre droite trottoir1 canne 5m Ar 5mD 5mG 1 tour à escalier descendre 1 étage descendre gauche marche/m10 m s/ 10 m s/ Poutre 16 Poutre Pente Pente Pente à Pente àpointes talons cm 8 cm Arrière Avant droite gauche2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 44
  • 45. Impulsion : 28 capacités3 pieds joints avant Pieds joints avant 5 3 Pieds joints à 3 Pieds joints à m droite gauche3 pieds joints arrière Pieds joints arrière 5 Pieds joints 5 m à Pieds joints 5 m à m droite gaucheSauts écarts faibles 10 saut écart Sauts alternés 10 saut alternés rythmés faibles rythmés3 cloche pied droit cloche pied droit 3 cloche pied Cloche pied gaucheen avant 5 m avant gauche en avant 5 m avant3 cloche pied droit cloche pied droit 3 cloche pied cloche pied gaucheen arrière 5 m arrière gauche en arrière 5 m arrière3 cloche pied droit à cloche pied droit 3 cloche pied droit à cloche pied gauchegauche 5 m à gauche gauche 5 m à gauche3 cloche pied droit à cloche pied droit 3 cloche pied cloche pied gauchedroite 5 m à droite gauche à droite 5 m à droite2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 45
  • 46. Profil Postural SEP (2 ans) EDSS 4.5 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 91% 91% 87% 82% 83% 82% 75% 73% 75% 54% 50% 25% 0% E S r r X I ) E s) ch é l r s o mie ène S D N ie ie lier U NTS UP z e H e C iqu HE S N EG OS AR si TE A IO al pal O A è IO s o u is a ir AT IGR NS p pa N V R O p A R at C LS e S P M (A C ss éc e s P es es es E G E R CC (tr E M a St AR P U e nn enn nn e A R t it 4 N T PE X UT L A L M IM e um A S U A S A U T D A oy oy oy e di Pe PL SU O BO D H O E D Po EN DE IP O C EB GO NI N PO m m m G N D A U L Y U PO2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 46
  • 47. III. Périmètre Mesuré Les marcheurs précaires sont loin du seuil de sédentarité 5000 pas quotidiens fauteuil canne tripode canne simple sans canne étirer le périmètre en entraînant les patients chroniques à marcher progressivement 30 minutes2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 47
  • 48. III. Mesure Marche fonctionnelle (avec canne) Mesure marche performante (sans canne) consigne: le plus vite possible sans tomber!  1 km Entraînement périmètre extérieur:  500 m en 6’ = 1002011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 48
  • 49. Objectif mesurer les corrélations segmentaires posturales marcheEtude rétrospective 354 personnes passées au cabinet depuis 2002 à 2009-K.S. avril 2010-2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 49
  • 50. Type datteinte (n=354) %AVC pyramidaux séquellaires 19%PC (IMC) 17%SEP 14%Park et extra py 14%TC 10%AIT 5%Heredo dégénérescences spino cérébelleuse 4%Médullaires incomplet 6%Médullaires complets 3%Ataxie Cérébelleuse 4%Ataxie Sensitive (AVC) 3%AVC tronc cérébral 1%Tumeurs cérébrales 1%2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 50
  • 51. Corrélation Positions (Pos) Marche R² =0,77Sur 354 patientsen noirs 58 Non marchants ou Non Autonomes: 100% Pos < 50en rouge 95/97 marcheurs intérieurs 98% 24 > pos < 70en bleu marcheurs extérieurs 197/199 (99%) Pos > 502011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 51
  • 52. discussion L’ échelle: outil phase aigüe permet de dire en quelques items le niveau du patient Indice de Bourgès Monory . EPA – EPD Tinetti TMM.Berg EDSS Barthel Intéressantes en phase d’évolution Immobiles en phase chronique.Le savoir faire des étudiants se réduit aux items des échellesLes échelles ne permettent pas de construire un programme individualisé2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 52
  • 53. le recueil exhaustif de positions : l’outil du praticien Le recueil exhaustif permet de graduer les tâches orientées pour chaque patient. Le score renforce la connaissance du résultat. Les histogrammes posturaux dégagent la spécificité de chaque patient affinent le diagnostic2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 53
  • 54. « pour lundi » prévoir 5 m3 dans la salle pour rééduquer les marcheurs précaires.l’espace plus compétent quele kinésithérapeute auto-organisation dumouvement en sécurité. temps de la répétition variété d’exercices pouréviter l’ennui de la chronicité. 2011 JFK Marseille neurokinesitherapie.blogspot.com 54