Lampierre jfk2011

1,496 views
1,300 views

Published on

Conférence Lampierre

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,496
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
184
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Lampierre jfk2011

  1. 1. BIO-FEED-BACK VISUEL ET PSYCHOPATHOLOGIE DU MEMBRE FANTÔME L’objet de cette étude est d’aborder le traitement des sensations et douleurs du membre fantôme par : UNE REEDUCATON VISIOMOTRICE .
  2. 2. Les patients et leurs expériences fantômes Le membre fantôme normal Le membre fantôme déformé Le membre fantôme commémoratif L’illusion perceptive d’une corps identique à ce qu’il était avant l’amputation
  3. 3. Le monde de la réalité virtuelle
  4. 4. La boîte à miroir
  5. 5. Amputation de membre inférieur
  6. 6. Amputation de membre supérieur
  7. 7. Les théories explicatives
  8. 8. FACTEURS PERIPHERIQUES HALLUCINOSEREEDUCATION FACTEURSVISIOMOTRICE CENTRAUX ALGO HALLUCINOSE FACTEURS PSYCHO AFFECTIFS
  9. 9. Les mécanismes neurologiques périphériques Augmentation de la tension musculaire du moignon: crampe et constriction Diminution du débit sanguin tégumentaire: brûlure et picotement Le névrome Les cellules ganglionaires de la racine dorsaleFond douloureux permanent (brûlure, froid, fourmillement, contracture) +Douleurs paroxystiques fulgurantes en train d’onde répétitifs (décharges électriques crampes)
  10. 10. Les mécanismes neurologiques centraux Au niveau medullaire Au niveau supra spinal1. Actualisation des cartes somato motrices: Sensations référées2. Inscription mnésique: Fantôme commémoratif3. Absence de rétrocontrôle visuel et propioceptif: Fantôme anormale: spasme, MF déformé, figé, perte de mouvement volontaire, télescopé4. Le concept de neuromatrice: Déplacement volontaire du fantôme
  11. 11. Les mécanismes neurologiques centraux Au niveau medullaire Au niveau supra spinal1. Actualisation des cartes somato motrices: Sensations référées2. Inscription mnésique: Fantôme commémoratif3. Absence de rétrocontrôle visuel et propioceptif: Fantôme anormale: spasme, MF déformé, figé, perte de mouvement volontaire, télescopé4. Le concept de neuromatrice: Déplacement volontaire du fantôme
  12. 12. FACTEURS PERIPHERIQUES HALLUCINOSEREEDUCATION FACTEURSVISIOMOTRICE CENTRAUX ALGO HALLUCINOSE Intérêt du rétrocontrôle visuel
  13. 13. Les mécanismes psycho affectifs Une composante psychique qui explique toute la singularité du comportement douloureux.
  14. 14. Les mécanismes psycho affectifs Le choc  La prise de conscience1. La réaction anxio 1. Le déni dépressive 2. L’isolation2. Le repli sur soi 3. Le déplacement3. La regression 4. L’agressivité la révolte 5. Esprit revendicateur procédurier 6. La maîtrise 7. La combativité, la sublimation
  15. 15. Les mécanismes psychoaffectifs Le travail de deuil1. La dépression2. L’anxiété3. La névrose traumatique4. L’acceptation
  16. 16. FACTEURS PERIPHERIQUES HALLUCINOSEREEDUCATION FACTEURSVISIOMOTRICE CENTRAUX ALGO HALLUCINOSE FACTEURS PSYCHO AFFECTIFS INTRODUIRE LA PAROLE DANS LE SOIN
  17. 17. La question de recherche En quoi l’approche rééducative fondée sur un bio feed back visuel influence t-elle chacun des trois mécanismes explicatifs du membre fantôme ?
  18. 18. Dispositif de recherche Douze séances, de trente minutes chacune, réparties sur trois à quatre semaines. Recueil de données: l’entretient
  19. 19. La lecture des résultats Utiliser une grille de lecture pour identifier au travers du discours de chaque patient les indicateurs correspondants au critères d’identifications de chacun des mécanismes impliqués dans le phénomène du membre fantôme.
  20. 20. RESULTATS OBTENUS La diminution des sensations et douleurs de membres fantômes à concernée: - tous les patients - évolution positive à court terme - un impact sur chacun des mécanismes très variable pour chaque patient. L’empreinte subjective du discourt de chaque patient impose des limites dans la traduction clinique des données recueillies. Confronter les données à l’imagerie médicale pouvant témoigner d’un phénomène de neuroplasticité.
  21. 21. DES PERSPECTIVES D’AVENIR POUR LA REEDUCATION VISIO MOTRICE Actuellement le principe de la boîte à miroir est utilisé sous une autre forme à l’ ISC Lyon; Intégration des technologies modernes à la médecine de demain pour ouvrir le champ d’application du domaine rééducatif.

×