Loading…

Flash Player 9 (or above) is needed to view presentations.
We have detected that you do not have it on your computer. To install it, go here.

Like this presentation? Why not share!

Présentation structure hygiène

on

  • 804 views

 

Statistics

Views

Total Views
804
Views on SlideShare
804
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
6
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Présentation structure hygiène Présentation structure hygiène Presentation Transcript

    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    • Conditions d’efficacité du chlore dans les eaux de baignade : Alcalinité 60 à 150 mg/l CaCO3 Chloramines bassins intérieurs ≤0,5 mg/l bassins extérieurs ≤1,0 mg/l Désinfectant résiduel Chlore libre bassins intérieurs 0,8 à 2,0 mg/l Temp. excèdant 35 °C 2,0 à 3,0 mg/l bassins extérieurs 0,8 à 3,0 mg/l   Dureté 150 à 400 mg/laCO3pH pH 7,2 à 7,8   Turbidité ≤1,0 UTN La teneur en chloramines est la différence entre la mesure du chlore résiduel total et celle du chlore résiduel libre.
    • Paramètres Microbiologiques pour l’Eau de Baignade : Paramètres Normes Coliformes fécaux <1 UFC/100 ml   Escherichia coli <1 UFC/100 ml   Pseudomonas aeruginosa <1 UFC/100 ml   Staphylococcus aureus <30 UFC/100 ml
    • Problématique : Le 22 mai 2010, un article publié par Kim Carollo du ABC News Medical Unit sur le site du CDC faisait état du rapport Morbidity and Mortality Weekly Report (MMWR) issu de l’analyse des données provenant de plus de 121.000 inspections de routine des piscines dans 13 états des USA en 2008. Plus de 12 % des inspections ont permis de constater des violations graves qui ont causé la fermeture immédiate des piscines. Il s’agissait souvent de niveaux insuffisants de chlore dans la piscine et un niveau de pH de l'eau impropre.
    • Statistiques : • 41% des enfants âgés de 7-17 ans, et 17,4% des adultes aux États-Unis, nagent au moins six fois par an. • Un total de 78 foyers d’infections associés à l'eau ont affecté 4.412 personnes pour la période 2005-2006 ; le plus grand nombre de foyers jamais signalés sur une période de 2 ans • Sur les 48 activités aquatiques récréatives ayant connu des éclosions de gastro-entérite en 2005-2006, 35 éclosions ou 64,6% ont été causées par un parasite résistant au chlore : Cryptosporidium. • En raison de sa résistance au chlore, Cryptosporidium est devenu la principale cause de éclosions de gastroentérite liées à des piscine. La déclaration des cas de cryptosporidiose a augmentée de 208 pour cent par rapport à 2004 (3411 cas) pour 10.500 cas en 2008.
    • Le Cas des Pseudomonas : Un autre micro-organisme souvent associée à l'eau des piscines est pseudomonas, selon William Schaffner, Directeur du département de médecine préventive à l'Université Vanderbilt .Une infection à pseudomonas ne cause généralement pas la maladie, mais les gens qui la contractent peuvent développer des pustules sur la peau. Aux USA le Docteur Schaffner est allé jusqu’à encourager les gens à demander aux opérateurs de piscine le niveau de pH de l'eau et de le tester eux-mêmes à l'aide de bandelettes de test pH qui sont disponibles gratuitement sur le site Web Healthy Pools du CDC. L'eau devrait avoir un niveau compris entre 7,2 et 7,8.
      • Efficacité du brome dans la désinfection des eaux de baignade dans des cas spécifiques :
      • Cas du bromochloro-5,5-diméthylhydantoïn (BCDMH)
      • Eaux chaudes
      • Eaux thermales
      • Eaux naturelles possédant un pH basique
      • Les résultats microbiologiques obtenus confirment un effet bactéricide sur :
      • - E. coli,
      • Pseudomonas aeruginosa
      • Enterococcus
      • Référence : Étude comparative du brome et du chlore dans la désinfection des
      • eaux thermales de Dax , La Giere Joël, de Ytieux-Belleau Christelle, Biasutti
      • Sandra, Dubour G. Karine, 2009
      • Conditions de l ’efficacité du brome dans la désinfection des eaux de baignade :
      • - Alcalinité 60 à 150 mg/l CaCO3
      • - Brome total 2,0 à 5,0 mg/l (3,0 à 5,0 pour une température d’eau excèdant 35 °C
      • - Dureté 150 à 400 mg/l CaCO3
      •  
      • - pH 7,2 à 7,8
      •  
      • Turbidité ≤1,0 UTN
      • Référence : Règlement sur la qualité de l'eau des piscines et autres bassins artificiels 
      • Loi sur la qualité de l'environnement  (L.R.Q., c. Q-2, a. 46, 87, 109.1 et 124.1) Chapitre II, point 5.