L'utilisation des médias sociaux en agriculture

  • 2,100 views
Uploaded on

Formation développée sur mesure pour l'Union des producteurs agricoles; revue de l'utilisation des médias sociaux en agriculture aux États-Unis, en France et au Québec; meilleures pratiques et comment …

Formation développée sur mesure pour l'Union des producteurs agricoles; revue de l'utilisation des médias sociaux en agriculture aux États-Unis, en France et au Québec; meilleures pratiques et comment faire.

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
2,100
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
47
Comments
0
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide
  • Selon eMarketer, les chefs d’entreprise, aux États-Unis , utilisent les médias sociaux aux fins suivantes : Brand-building 89 % Étude Equaero réalisée en 2010 : la principale raison des entreprises françaises : contrôler et développer leur image Réseautage 60% Customer service 32 % Sharing work-related project information 26 % Competitive monitoring 25 % Sales prospecting 21 % Research 19 % Other 19 % Source : www.emarketer.com Étude réalisée en Europe fin 2010 par l’agence web marketing Equaero « Les entreprises ont remarqué que leurs clients sont déjà actifs sur Internet et parlent d’elles sans hésiter en bien ou en mal. Elles se sentent par conséquent obligées d’entrer à leur tour dans la conversation pour ne pas perdre la maîtrise de leur réputation » . 72,7 % déclarent ainsi vouloir consolider ou améliorer leur image de marque. Autre motif avancé pour s’impliquer dans les médias sociaux : l’aspect conversationnel que 67 % des interviewés citent comme un objectif majeur. Ils sont également 52,3 % à se préoccuper d’e-reputation, notamment pour infirmer des rumeurs, donner leur opinion sur des dossiers sensibles ou encore contrebalancer des articles de presse à la tonalité défavorable.
  • Le sondage de la Chaire de relations publiques et communication marketing de l’UQAM, dont les résultats ont été publiés cette semaine, nous apprend que le principal avantage pour une entreprise qui utilise les médias sociaux est sa visibilité. C’est un peu court. (Passer en revue les raisons sur la diapo) Les médias sociaux ont ce formidable pouvoir de rapprocher les gens et les marques.
  • Selon Steve Rubel Premier vice-président chez EDELMAN : il semble désormais plus efficace, en termes de rayonnement, d’éclater un contenu dans les médias sociaux plutôt que de le concentrer dans un seul site traditionnel. Les outils de la viralité : Share Facebook Twitter Google Buzz Blogger Digg Delicious Stumble upon LinkedIn S ans compter les lecteurs/abonnés/admirateurs/followers
  • Avec les médias sociaux (les vôtres) , vos messages ne sont pas soumis à l’interprétation de tierces personnes (journalistes). (BEL EXEMPLE DU BLOGUE DE L’UPA QUI RÉPOND À L’ARTICLE DU JDEM SUR LES SUBVENTIONS À L’UPA ET L’UNION PAYSANE) Ils ne sont pas non plus tributaires de l’actualité. Les médias sociaux ont une capacité surprenante à livrer la bonne information aux bonnes personnes. VOUS AVEZ LE PLEIN CONTRÔLE DE VOS MESSAGES ET DE LEUR DIFFUSION ! Or, la perte de contrôle est la principale objection des clients à l’idée d’utiliser les médias sociaux.
  • Comparés aux médias traditionnels, les médias sociaux sont très abordables. Comparez le coût d’un publireportage ou d’une annonce dans un quotidien à celui des médias sociaux. Il n’y a pas de comparaison. Comparez la pérennité d’un publireportage, d’un communiqué ou d’une annonce à celle des médias sociaux : il n’y a pas de comparaison
  • Il y en a des centaines d’autres. Ceux-là sont les plus utilisés dans des stratégies de communication.
  • Selon un nouveau sondage mené auprès du groupe consultatif Vision de Financement agricole Canada (FAC), plus de la moitié (54 p. 100) des producteurs canadiens en ligne qui ont été interrogés sont des adeptes des médias sociaux. Ils utilisent au moins un média social et planifient augmenter le temps qu’ils y consacrent dans le futur. Pour connaître les résultats du sondage, allez à www.visionfac.ca/recherches . C’est une utilisation très personnelle, comme on le constate en examinant ce tableau. Étonnant que 9 % seulement utilisent les médias sociaux pour promouvoir leur produit, n’est-ce pas ? Et 7 % pour bâtir un réseau de clients. Que penser du fait que 3 % seulement disent se servir des médias sociaux pour promouvoir l’agriculture ? « Le sondage a démontré que les producteurs qui utilisent les médias sociaux sont plus nombreux à les utiliser pour des raisons personnelles (54 p. 100) que pour leur entreprise (30 p. 100). L’incorporation des médias sociaux comme moyen de communication peut présenter plusieurs possibilités tant sur le plan de la recherche, des relations d’affaires que de la promotion de l’agriculture comme participant clé au sein de la société et de l’économie », déclare Kellie Garrett, vice-présidente principale Stratégie, savoir et réputation à FAC.   
  • Revue partielle de l’utilisation des médias sociaux en agriculture. Dans cette revue, il faut faire la distinction entre l’utilisation faite par les groupes organisés et celle faite par les agriculteurs et les particuliers. De façon générale, les raisons motivant l’utilisation des médias sociaux sont différentes. Je remarque aussi, dans certains cas, une absence relative de réflexion stratégique et de direction dans l’utilisation des médias sociaux.
  • Un site sous forme de blogue, National Young Farmer Educationtional Association. “ We are agricultural people seeking personal and professional development. Therefore, our organization is known as ‘The association for educating AGRICULTURAL LEADERS.’ We help develop leaders who will help their industry and their community. Further, we will never lose focus on the fact that it is EVERY agricultural person’s responsibility to ENCOURAGE the YOUNG, BEGINNING and SMALL FARMERS! A part of all we do is designed to answer the question ‘Where will the next generation of farmers be found?’
  • Parcourir le site et expliquer ses principales caractéristiques Cliquer sur EDUCATION : programs and Benefits, Vidéos Cliquer sur le Blogue
  • Exemple d’un producteur de porc qui utilise les médias sociaux pour informer, corriger la fausse information, expliquer ses positions et promouvoir la production porcine.
  • Site de AgChat Foundation Leur mission : “empowering farmers and ranchers to connect communities through social media platforms. Notez l’onglet « Agvocates  Voir la section Farmers and others telling the story (idée du blog roll)
  • Jeff Fowle, président de AgChat foundation Utilisation pour rejoindre les consommateurs. Application de marketing.
  • Il y a déjà plusieurs dizaines de blogues qui traitent d’agriculture. Cliquer sur Gate to Plate Pourquoi le choix du blogue ? Moins de contraintes que Twitter ou Facebook Le ROI des médias sociaux Plus exigeant : P ublier souvent Rédiger de courts textes Apprendre les principaux codes de la rédaction Internet
  • Site communautaire pour les agriculteurs S ite d’information, d’entraide, de partage Cliquer sur visite guidée
  • Exemple de page Facebook qui semble mal exploitée. Peu d’admirateurs, peu d’interactions. Objectif peu clair (vu du Québec)
  • Voici quelque chose d’intéressant. C’est un outil mis à la disposition (semble-t-il) des agriculteurs, élaboré à partir de l’agrégateur de contenu gratuit Netvibes. C’est un outil que vous pourriez offrir à vos membres.
  • Site Canadien, origine Terre-Neuve, cité en exemple en France pour ses agrowebinaires About Canadian Farm Business Management Council Vision Canadian Farmers are admired for their ability to manage for success. Mission To provide leading edge resources to enable Canadian farmers to make sound management decisions.
  • Commentaire général sur la qualité du site et sa construction tout comme son ergonomie. Attirer l’attention sur : La référence en gestion technicoéconomique agricole (sous le logo) REGA : Regroupement d’expertise en gestion agricole
  • Excellents liens qui redirigent vers le blogue
  • Pas de mur sur ce compte ?
  • Un peu court la section INFO
  • Avec le Web 2.0, l’internaute n’est plus un simple consommateur d’informations. Il peut désormais facilement devenir acteur du réseau et un producteur d’informations notamment à travers les réseaux sociaux, les blogues, les wikis… Ces nouveaux espaces collaboratifs sont source de risque juridique pour les entreprises qui les mettent en place, mais également pour toutes les entreprises puisque c'est leur e-réputation et leur patrimoine informationnel qui sont en jeu. Les médias sociaux et leur contenu sont soumis aux lois, règlements, codes et autres, par exemple : la loi sur la protection des consommateurs, loi sur la protection des mineurs, les normes du secteur de la publicité, la propriété intellectuelle incluant le copyright et les marques de commerce, la communication d’informations sensibles et les règles relatives à la confidentialité, la diffamation et la protection des renseignements à caractère nominatif. Quand on parle de médias sociaux, on entend souvent le mot transparence. Ça ne signifie pas de dire tout ce qui nous passe par la tête ou de dire l’indicible. LA TRANSPARENCE, c’est : Obligation de faire connaître tout lien avec des tiers. Exemples : 1- Liens avec des consommateurs incluant des employés 2- Liens avec des experts internes et internes 3- Liens avec des personnalités publiques 4- Liens avec des organismes ou des associations
  • Obligation de transmettre une information véridique
  • Lien entre vous et des consommateurs, incluant vos employés. Exemple : vous retenez les services d’un consommateur pour publier des messages positifs sur l’agriculture dans différents médias sociaux. (Faire le parallèle avec les blogueurs engagés par Tourisme Montréal)
  • Quel outil choisiriez-vous ? Pourquoi ? À quelles fins ? Quelles seraient les conditions de succès ?
  • On parle de vous et de sujets qui vous concernent, mais vous ne le voyez pas. Surtout, vous ne faites pas partie de la conversation. Occasion ratée
  • Vous êtes peut-être absent, mais vos employés sont présents. Ils sont actifs sur diverses plateformes. Ils participent à des conversations. Et leur lien d’emploi n’est jamais bien loin !
  • Faire une veille des médias sociaux. Qui d’ entre vous fait une revue des médias traditionnels en utilisant Influence communication ou autre service du genre ? Qui d’ entre vous fait une revue d’Internet et des médias sociaux ?
  • Il y a des outils sur le marché pour faire une veille des médias sociaux. Vous pouvez utiliser des outils gratuits  : Alertes Google, Yahoo Pipes Ou des outils commerciaux. Attention de bien évaluer chaque outil avant de signer un contrat.
  • Heartbeat par Sysomos
  • Nexalogie Environics est une entreprise basée à Montréal spécialisée dans la veille et le monitorage des médias sociaux. Excellente application
  • Créer et utiliser vos propres médias sociaux Les règles d’éthique (Womma, PRSA) demandent que le gestionnaire / animateur soit un employé de l’organisation. On ne devrait pas confier l’animation à des agences. Trouver une agence qui fait du coaching et transfert de connaissances.
  • Choisir des employés qui auront la responsabilité de vous représenter dans les médias sociaux. Donner de l’autonomie à vos employés, quel que soit leur niveau hiérarchique, pour vous représenter au hasard de leur navigation dans Internet et les médias sociaux. Dans les deux cas, il serait préférable de vous appuyer sur une charte et de donner un minimum de formation ou de coaching.
  • Vous utilisez aussi You Tube
  • À quoi sert une charte d’utilisation des médias sociaux ?   Une charte d’utilisation des médias sociaux est un outil qui permet d’identifier les limites d’utilisation des médias sociaux à des fins professionnelles et personnelles. Une charte permet d’homogénéiser les comportements, de les réguler et de les normaliser. C’est un guide qui vient appuyer les personnes chargées d’assurer la présence d’une organisation ou d’une marque dans les médias sociaux.   Certaines personnes font une distinction entre une charte d’utilisation et une charte d’expression. La charte d’utilisation des médias sociaux est utile aux personnes qui ont la responsabilité de représenter une organisation ou une marque dans les médias sociaux. La charte d’expression renferme des conseils pour les personnes qui utilisent les médias sociaux à des fins personnelles. Comme la plupart de ces personnes ont un emploi dans la vie, donc un employeur dans bien des cas, elles doivent faire attention, chaque fois qu’elles interviennent dans des médias sociaux, de préciser qu’elles le font à titre personnel.  
  • Un survol des meilleures pratiques nous apprend ce qui suit au sujet des chartes d’utilisation des médias sociaux.   Une charte d’utilisation des médias sociaux est une politique de l’organisation, qui précise les attentes et les limites d’utilisation des médias sociaux. Elle s’adresse d’abord aux personnes chargées de représenter une organisation ou une marque, mais elle peut convenir à tous les employés. Une charte propose des directives opérationnelles destinées aux personnes utilisant les médias sociaux dans le cadre de leur travail. Elle permet à une organisation d’identifier des opportunités à saisir dans le cadre de ses stratégies de communication et de marketing. Elle offre des conseils relativement à l’utilisation de plateformes précises tels Twitter , Facebook , LinkedIn, YouTube, Flickr, SlideShare , les blogues et toute autre plateforme. Elle offre un soutien aux employés en leur indiquant les limites à ne pas franchir. Dans le doute, une charte indique aux employés la marche à suivre.   Voir SocialMediaGovernance.com
  • Devriez-vous adopter une charte ? Discussion
  • Intranet Google Documents Google Groupes Groupe Facebook
  • Discussion
  • Définition
  • Exemples Avantages reliés à l’utilisation de documents Google
  • Définition
  • Définition Exemples Avantages reliés à l’utilisation de groupes Google
  • Quel outil choisiriez-vous ? Pourquoi ? À quelles fins ? Quelles seraient les conditions de succès ?
  • Création d’un groupe Facebook pour une région ou pour un groupe spécialisé : un volontaire ?
  • Suppose au préalable qu’on a coché « Secret » en créant le groupe ce qui signifie qu’il ne sera pas référencé par les moteurs de recherche (invisible) et qu’il faut inviter les membres un à un. Autres possibilités Open : Anyone can see the group, who's in it, and what members post. Closed : Anyone can see the group and who's in it. Only members see posts.
  • Il peut y en avoir plusieurs. Mettre la photo des administrateurs sur la page ainsi que quelques mots sur chacun des administrateurs. Quoi par exemple ?
  • Important, car c’est la structure et les outils de fonctionnement du groupe.
  • INFO : Pourquoi avez-vous créé cette page ? À quelles fins ? Qu’auriez-vous pu / Qu’auriez-vous dû écrire dans cette section ? Ajoutez les règles de nétiquette et de modération des affichages par les admirateurs. Ajoutez les hyperliens vers vos autres plateformes de communication Internet. PHOTOS : Comment pourriez-vous utiliser cette section en lien avec vos objectifs ? V IDÉOS : Devriez-vous utiliser cet onglet ? Quel genre de vidéo choisiriez-vous ? DISCUSSIONS ? Quels sujets, en lien avec vos objectifs, pourriez-vous proposer ? Comment faire pour animer la discussion ? Comment et où pourriez-vous utiliser ce contenu ? QUESTIONS : Pourquoi avez-vous inclus cet onglet ? Quelles questions pourriez-vous poser, en lien avec vos objectifs ? Devriez-vous poser des questions ou attendre que ce soit les admirateurs qui le fassent ? Comment et où pourriez-vous utiliser ce contenu ? INSIGHTS : Est-ce que vous utilisez Insights ? SUGGEST TO FRIENDS : Le faites-vous ? Comment ? À quelle fréquence ? WALL : Quelles sont vos meilleures pratiques pour animer le mur ? Avez-vous une liste de sujets sur lesquels faire des affichages ? Mettez-vous vos affichages en ligne selon un horaire précis ? Vous arrive-t-il de répéter certains messages ? Lesquels et à quel moment ? En gagez-vous la conversation lorsqu’il y en a une ? Vous arrive-t-il de lancer une conversation ? D’en relancer une ?
  • Quels sont les freins à l’utilisation de tous ces outils ? Qu’est-ce qu’il vous faudrait pour vous faciliter la tâche ?
  • INFO : Pourquoi avez-vous créé cette page ? À quelles fins ? Qu’auriez-vous pu / Qu’auriez-vous dû écrire dans cette section ? Ajoutez les règles de nétiquette et de modération des affichages par les admirateurs. Ajoutez les hyperliens vers vos autres plateformes de communication Internet. PHOTOS : Comment pourriez-vous utiliser cette section en lien avec vos objectifs ? V IDÉOS : Devriez-vous utiliser cet onglet ? Quel genre de vidéo choisiriez-vous ? DISCUSSIONS ? Quels sujets, en lien avec vos objectifs, pourriez-vous proposer ? Comment faire pour animer la discussion ? Comment et où pourriez-vous utiliser ce contenu ? QUESTIONS : Pourquoi avez-vous inclus cet onglet ? Quelles questions pourriez-vous poser, en lien avec vos objectifs ? Devriez-vous poser des questions ou attendre que ce soit les admirateurs qui le fassent ? Comment et où pourriez-vous utiliser ce contenu ? INSIGHTS : Est-ce que vous utilisez Insights ? SUGGEST TO FRIENDS : Le faites-vous ? Comment ? À quelle fréquence ? WALL : Quelles sont vos meilleures pratiques pour animer le mur ? Avez-vous une liste de sujets sur lesquels faire des affichages ? Mettez-vous vos affichages en ligne selon un horaire précis ? Vous arrive-t-il de répéter certains messages ? Lesquels et à quel moment ? En gagez-vous la conversation lorsqu’il y en a une ? Vous arrive-t-il de lancer une conversation ? D’en relancer une ?
  • Suppose au préalable qu’on a coché « Secret » en créant le groupe ce qui signifie qu’il ne sera pas référencé par les moteurs de recherche (invisible) et qu’il faut inviter les membres un à un. Autres possibilités Open : Anyone can see the group, who's in it, and what members post. Closed : Anyone can see the group and who's in it. Only members see posts.
  • Il peut y en avoir plusieurs. Mettre la photo des administrateurs sur la page ainsi que quelques mots sur chacun des administrateurs. Quoi par exemple ?
  • Important, car c’est la structure et les outils de fonctionnement du groupe.
  • Comprendre l’internaute et ses comportements, surtout les utilisateurs de Facebook. Internaute : Pressé Impatient Veut trouver rapidement ce qu’il cherche Veut que ce qu’il trouve soit utile, divertissant, représente une expérience particulière, ait un bénéfice, ait une valeur ajoutée N’aime pas devoir cliquer pour trouver ce qu’il cherche (règle des trois clics réduite à deux ou mieux, un clic )
  • Avoir beaucoup d’admirateurs, c’est bien. Les impliquer, c’est encore mieux ! Plus vous aurez de nouveaux admirateurs et plus vous interagirez avec eux, plus ce que vous publierez apparaîtra dans leur flux d’activités (sur leur mur).
  • Il ne faut surtout pas baser toute sa communication ou son marketing sur Facebook. Comme l’écrit Michelle Blanc : vous n’êtes pas chez vous quand vous créez votre page de marque
  • Attention aux agences qui vous promettent que vous aurez des milliers d’admirateurs en un temps très court. Sachez que des listes d’admirateurs, ça s’achète !
  • On évalue les meilleures pages de marque en fonction de quelques critères, dont le taux d’interaction avec les admirateurs. Certains secteurs et certaines marques génèrent plus d’intérêt auprès des consommateurs que d’autres. À l’intérieur d’une même industrie, le taux d’interaction peut varier considérablement. Par exemple, la bannière H&M a un taux d’interaction par 1000 admirateurs par mois de 16,94, alors que celui de Ray Ban n’est que de 1,11.
  • DU CONTENU À VALEUR AJOUTÉE Une expérience particulière (ludique, divertissante) Un bénéfice (information utile, exclusive) Un avantage matériel (concours, coupon promotionnel, etc.) Comme l’écrivait quelqu’un : « Be interactive, fun and helpful. »
  • Plus votre animation de la page de marque sera professionnelle Plus vous serez proactif en maintenant une fréquence de parties public ation élevée Plus vous aurez de chance de maximiser l’interaction entre la marque et ses admirateurs. CONSEIL : SOYEZ PATIENT
  • En observant les meilleures pages, on s’aperçoit que les gestionnaires de communauté publient plusieurs fois par jour (une fois par jour étant un minimum). Publier 4 fois par jour génère jusqu’à 10 fois plus d’interactions qu’une fréquence de 2 fois par semaine.
  • C’est la meilleure façon de « tuer » votre page de marque. Pringle l’a expérimenté. Lors de la première interruption, qui a duré 2 mois, le taux d’interaction a été divisé par 3. Lors de la seconde interruption, le taux d’interaction a été divisé par 10.
  • Publier un message une seule fois n’est pas suffisant, surtout si ce message produit une forte interaction. Un admirateur qui se branche sur votre page à 19 h ne remontera pas nécessairement jusqu’à vos messages publiés à 9 h . Chez certaines marques, on remarque que les interactions les plus fortes sont dues au même message.
  • Par type de message, on entend : Nouvelles sur la marque Messages positifs des admirateurs sur la marque Concours Promotion Événement, etc. Régulièrement, examinez les contenus que vous avez mis en ligne. Identifiez ceux qui génèrent le plus grand nombre d’interactions. Graduellement, vous en viendrez à les classer par catégorie ou par objectif de gestion des admirateurs. Chez les grandes marques, on a identifié plus ou moins 6 objectifs de gestion des admirateurs : T out ce qui provoque des commentaires positifs sur la marque de la part des admirateurs. Tout ce qui provoque des échanges entre admirateurs. Tout ce qui propose une information sur la marque. Tout ce qui a un caractère exclusif sur la marque T out ce qui peut générer des pistes (en marketing, saveurs, etc.) Tout ce qui touche aux attributs de la marque
  • Posez des questions à vos admirateurs et répondez aux questions qui vous sont posées. N’hésitez pas à participer aux échanges et même à relancer une discussion.
  • Avec l’expérience, vous saurez comment alterner entre les différents types de contenus qui produisent le plus d’interactions. Gare à la tentation de déposer vos campagnes parties public itaires sur votre page Facebook. Il y a d’autres plateformes pour cela : radio, télé, magazines, etc.
  • Twitter est un moyen de rester connecté au moyen de réponses rapides et fréquentes à une question :
  • Twitter est un outil de réseau social et de microbloging qui permet à l’utilisateur d’envoyer gratuitement des messages appelés des « tweets » ou gazouillis d’un maximum de 140 caractères par Internet, par messagerie instantanée ou par SMS.
  • Twitter s’est transformé pour devenir un fil d’actualité qui permet d’échanger des liens et de l’information en temps réel et de suivre l’évolution d’un événement en direct.
  • Rendez-vous sur Twitter.com et cliquez sur s’inscrire maintenant.
  • Remplissez le formulaire : N om complet (celui qui s’affiche en haut et à droite) Votre pseudo (le plus court possible) C’est votre nom d’utilisateur
  • La fenêtre de vos paramètres affiche : V otre nom Votre nom d’utilisateur Votre adresse de courriel Le fuseau horaire dans lequel vous vous trouvez L ’adresse de votre site internet Une bio Votre situation géographique (activez la géolocalisation) L a langue de votre compte
  • À partir du menu Paramètres, cliquez sur Thème Créez votre propre thème en important votre image de fond depuis votre ordinateur et en modifiant les couleurs du thème. Pour cela sous les thèmes proposés, cliquez sur « Changer l’image d’arrière-plan » et importez votre image qui ne doit pas dépasser 800 Ko et être au format .jpg, .gif ou .png. Puis cliquez sur «  Changer les couleurs du thème  » et jouez avec les couleurs (soit avec la palette ou en entrant directement le code correspondant à la couleur) pour personnaliser le texte de votre profil, les liens de votre profil, mais également la barre latérale. Faites attention d’être lisible : contrastes de couleurs.
  • Dans le menu Paramètres, Protection des tweets : Dans le sous-menu « Mon Compte », en dessous de la section langue, cochez la case « Protéger mes tweets ». Si vous avez sauté le paragraphe ci-dessus, Twitter vous rappelle : « Ne laisser que les personnes que j’ai autorisées suivre mes tweets. Si cette case est cochée, vous N’APPARAITREZ PAS dans le flux public. Vos tweets postés précédemment peuvent encore apparaître publiquement sur certaines pages. »
  • Pour les personnes dont le profil est en anglais (voir paramétrer la langue de son compte Twitter), la fonction Retweet est présente nativement. Sous le tweet se trouve la fonction « Retweet », cliquez sur le lien et validez votre choix :
  • Un message retweeté depuis Twitter commence par un rectangle composé de flèches comme dans l’exemple ci-dessous. Si la fonction n’est pas disponible pour votre compte, la petite icône sera automatiquement changée par « RT ».
  • La fonctionnalité «  Liste  » permet d’organiser les personnes que l’on suit (abonnements) en liste. Permet par exemple de classer tous les comptes Twitter qui parlent d’un sujet dans une liste que je créé uniquement pour ce sujet. Cette fonction est surtout très utile lorsque l’on a beaucoup d’abonnements et permet ainsi de classer les comptes que l’on veut absolument suivre. Ce qui explique aussi que le nombre de fois où l’on est listé devient un critère d’influence, mais qui s’en soucie? Voici quelques détails et règles concernant les listes sur Twitter : un compte Twitter à droit à maximum 20 listes (ce qui est déjà pas mal !) le nom d’une liste ne peut pas commencer par un chiffre une liste peut être publique ou privée on peut ajouter un compte Twitter à une liste sans être abonné à ce compte
  • Lorsque vous êtes sur la page d’accueil, dans la colonne de droite sous la barre de recherches, il y a le lien « Nouvelle liste », cliquez dessus :
  • Une fenêtre pour la création de la liste apparaît. Remplissez les champs pour le nom, description (qui n’est pas obligatoire) et décidez si vous souhaitez que cette liste soit visible de tous ou uniquement de vous. Après avoir sélectionné « Publique ou Privée », finissez en cliquant sur « Créer une liste »
  • Votre liste est créée, il faut maintenant la remplir en ajoutant des personnes sur la liste. Soit, vous utilisez la fonction de recherche de personnes qui vous est proposée dans l’étape suivante.
  • Ou allez sur un compte que vous souhaitez ajouter à la liste et cliquez sur la petite icône « liste » et sélectionnez la liste pour le compte. Vous pouvez également décider d’enlever quelqu’un d’une liste aussi simplement en faisant l’opération inverse.
  • Pour supprimer un message plus communément appelé tweet sur Twitter, il suffit de se rendre sur son profil et sous le tweet à droite, il y a « Supprimer ». Pour supprimer le tweet définitivement et de manière irrévocable (pas de retour possible), cliquez sur « Supprimer » et validez votre choix en cliquant sur « Ok »
  • Pour trouver des personnes à suivre sur Twitter qui feront augmenter votre compteur d’abonnements, que ce soit vos amis ou un site ou encore une marque, il existe 4 outils à votre disposition. Tout d'abord, cliquez sur « Trouver des Gens » dans le menu en haut de la page.
  • Sous l’onglet « Chercher sur Twitter », vous pouvez faire une simple recherche générale en utilisant soit un nom d’utilisateur, un nom, un prénom (en fonction de celui-ci vous risquez d’avoir un grand nombre de résultats), une enseigne ou une marque. Dans l’exemple ci-dessous, je fais une petite recherche pour trouver le compte Twitter du quotidien Le Monde.
  • Je clique sur l’icône avec la tête et le petit + pour ajouter ce compte dans mes abonnements (following en anglais).
  • Un autre moyen très simple de retrouver les comptes Twitter de vos amis est d’utiliser le carnet d’adresses associé à votre compte courriel. C’est outil va regarder les courriels de vos contacts et les comparer avec la base de données des inscrits pour voir si ces courriels ont déjà servi à ouvrir un compte Twitter. Pour le moment, l’utilitaire vous permet de rechercher vos amis parmi vos contacts pour un compte Gmail, Yahoo et/ou AOL. Une recherche pour un compte courriel Hotmail n’est pas encore disponible. Donc pour trouver ses amis c’est tout simple, vous rentrez vos identifiants, cliquez sur « Continuer » et si un ou plusieurs de vos amis/contacts ont ouverts un compte avec une adresse présente dans votre répertoire, ils seront listés, libre à vous ensuite de suivre qui vous voulez !
  • Inviter par courriel Vous ne trouvez pas vos amis sur Twitter ? Ils n’ont peut-être pas encore essayé ! Donc, la classique option « Invite tes amis » vous permettra d’envoyer un courriel à vos contacts pour les inviter de votre part à s’inscrire et utiliser le réseau social Twitter ! Comme ça au moins vous serez sûr de les trouver
  • Utilisateurs suggérés Et enfin la dernière option qu’il vous reste pour trouver des personnes intéressantes à suivre : les utilisateurs suggérés par Twitter. Ces profils correspondent à des personnes, marques, journaux disposant déjà d’une certaine notoriété et donc ne soyez pas surpris s’ils ne vous suivent pas en retour. C’est un bon moyen de trouver des profils intéressants à suivre avec de l’information de qualité.
  • S i vous êtes plusieurs personnes à gérer un comte Twitter, Co Tweet est un outil indispensable. Plusieurs personnes peuvent gérer le compte Vous pouvez programmer vos tweets pour une journée ou pour une semaine.
  • TRANSITION : YOUTUBE
  • YouTube, c’est pour les vidéos, les films, les émissions de télé, les publicités, les vidéoclips. Bon nombre sont produits par les usagers. En 2009, 350 millions de personnes ont rendu visite au site chaque mois. Une organisation ou un particulier peut ouvrir un compte gratuitement et créer sa propre chaîne télé avec son image de marque (branding). Elle peut créer son profil et diriger ses visiteurs vers ses autres plateformes de communication. Ainsi, une personne qui tombe en premier sur votre chaîne YouTube peut remonter vers toutes vos autres plateformes. V ous gagnez ainsi un public dont vous ignoriez l’existence.
  • Personnalisation et modification de votre chaîne Sur la page de votre chaîne, sous la barre de recherche, se trouve une section grise intitulée « Modifier la chaîne », qui vous permet d'apporter les modifications de votre choix. Cliquez sur le bouton «  Paramètres  », « Thèmes et couleurs » ou « Modules » pour modifier ces aspects de votre chaîne. Lorsque vous cliquez sur l'un de ces boutons, une fenêtre s'ouvre et vous permet d'apporter directement les modifications à votre chaîne.
  • Assurez-vous que votre vidéo ne dépasse pas 15 minutes, que sa taille est inférieure à 2 Go et que son format est pris en charge. Une fois ces vérifications effectuées, vous pouvez la mettre en ligne. Cliquez sur le lien Ajouter une vidéo situé en haut des pages YouTube. Cliquez sur le bouton « Parcourir » pour rechercher un fichier vidéo à ajouter sur le site. Sélectionnez le fichier que vous souhaitez mettre en ligne. Cliquez sur le bouton « Ajouter une vidéo » pour démarrer le processus de mise en ligne. Pendant le chargement du fichier, vous pouvez saisir des informations à propos de votre vidéo dans les champs « Titre », « Description », « Tags », « Catégorie », etc. Il n'y a pas de règle concernant les informations à fournir. Toutefois, plus celles-ci seront détaillées, plus les utilisateurs trouveront facilement votre vidéo. Cliquez sur le bouton « Enregistrer les modifications » pour enregistrer les modifications apportées au fichier vidéo.
  • F ormation des employés : vous rend plus efficace vous met à l’abri des consultants
  • Mise à jour régulière des connaissances
  • Recherche et consultation des meilleures pratiques
  • Apprendre les bases de la rédaction pour le web
  • Assurer une présence le soir et les week-ends.

Transcript

  • 1.  
  • 2. LES MÉDIAS SOCIAUX EN AGRICULTURE
  • 3.
  • 4. POURQUOI UTILISER LES MÉDIAS SOCIAUX ?
    • Consolider ou améliorer l’image de marque
    • Établir un dialogue avec les parties prenantes
    • EXERCER DES PRESSIONS
    • Rejoindre de nouveaux groupes de la population
    • INFLUENCER LES PARTIES PRENANTE S PAR LES CONTENUS MIS EN LIGNE
    • Recueillir de l’information
    • Tester des concepts (coup de sonde)
  • 5. POURQUOI UTILISER LES MÉDIAS SOCIAUX ? INFORMER INFLUENCER CONVAINCRE
  • 6. POUR LEUR EFFET VIRAL
  • 7. PARCE QUE VOUS DEMEUREZ EN CONTRÔLE
  • 8. PARCE QU’ILS SONT PEU DISPENDIEUX
  • 9. LES PRINCIPAUX MÉDIAS SOCIAUX
  • 10. LES MÉDIAS SOCIAUX EN AGRICULTURE www.visionfac.ca/recherches
  • 11. LES MÉDIAS SOCIAUX AUX ÉTATS-UNIS
  • 12. QUELQUES RAISONS http://agriculturespromise.wordpress.com/2010/09/08/american-farmers-venture-into-new-field-social-media/
  • 13. http://nyfea.org/nyfeawp2/ FORMATION
  • 14. EXERCER DES PRESSIONS http://thebaconblogger.blogspot.com/2010/12/more-on-advocating-agriculture.html
  • 15. FORMATION ET SOUTIEN http://agchat.org/
  • 16. BÂTIR UNE COMMUNAUTÉ http://www.youtube.com/watch?hl=en&v=qOx3fZ0AeeA&gl=US
  • 17. PARLER D’AGRICULTURE http://www.networkedblogs.com/topic/agriculture/
  • 18. LES MÉDIAS SOCIAUX EN FRANCE
  • 19. ENTRAIDE ENTRE AGRICULTEURS https://www.agrilink.fr/
  • 20. http://www.facebook.com/pages/Agriculteurs-de-France-/289020656051?sk=wall
  • 21. http://www.netvibes.com/ticagri#Accueil NETVIBES : UN OUTIL POUR VOS MEMBRES
  • 22. http://www.vernois.com/journal/ LE BLOGUE D’UNE ÉLEVEUR DE CHAROLAIS
  • 23. ET CHEZ NOUS ?
  • 24. AGROWEBINAIRE (FORMATION, ÉDUCATION) http://agriwebinar.com/Francais/
  • 25. GROUPES-CONSEILS AGRICOLES http://www.fgcaq.com/
  • 26. FRAQ http://www.facebook.com/?ref=home#!/pages/F%C3%A9d%C3%A9ration-de-la-rel%C3%A8ve-agricole-du-Qu%C3%A9bec/402741825625?sk=wall
  • 27. FACEBOOK : UPA DE LA MAURICIE http://www.facebook.com/group.php?gid=116970641662275&v=wall
  • 28. FACEBOOK : UPA DE LANAUDIÈRE http://www.facebook.com/profile.php?id=100000479816383
  • 29. FACEBOOK : UPA DE L’ESTRIE http://www.facebook.com/upaestrie
  • 30. TWITTER : UPA https://twitter.com/#!/upaqc
  • 31. TWITTER : FRÉDÉRIC MARCOUX https://twitter.com/#!/FredMarcoux
  • 32. FACEBOOK : AGRICULTEURS DU QUÉBEC http://fr-ca.facebook.com/agriculteurs.agricultrices
  • 33. FACEBOOK : LES PRODUCTEURS DE LAIT DU QUÉBEC http://www.facebook.com/pages/Les-producteurs-de-lait-du-Qu%C3%A9bec/288109399315
  • 34. YOUTUBE : FÉDÉRATION DES GROUPES-CONSEILS AGRICOLES DU QUÉBEC http://www.youtube.com/watch?v=hui0HQvyKE4
  • 35. L ES ENJEUX LIÉS À L’UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX
  • 36. LES ENJEUX LIÉS À L’UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX Précision
  • 37. LES ENJEUX LIÉS À L’UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX Honnêteté
  • 38. LES ENJEUX LIÉS À L’UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX Respect
  • 39. QUATRE TYPES DE LIENS ENTRE VOUS ET…
  • 40. QUATRE TYPES DE LIENS ENTRE VOUS ET…
  • 41. QUATRE TYPES DE LIENS ENTRE VOUS ET… Vous Personnalité
  • 42. QUATRE TYPES DE LIENS ENTRE VOUS ET… Vous Organisations
  • 43. DISCUSSION http://www.lesaffaires.com/videos/entrevues/video-interne--couche-tard-evoque-la-fermeture-de-depanneurs-syndiques/528252
  • 44. LES ENJEUX LIÉS À L’UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX http://www.slideshare.net/WOMMAssociation/social-media-policy-discussion-with-lawyers-markters
  • 45. ÊTRE ABSENT DU MÉDIAS SOCIAUX
  • 46. ÊTRE ABSENT DU MÉDIAS SOCIAUX
  • 47. PREMIÈRE FAÇON D’ÊTRE PRÉSENT
  • 48. SURVEILLER LES MÉDIAS SOCIAUX
  • 49. OUTIL DE VEILLE : HEARTBEAT
  • 50. OUTIL DE VEILLE : NEXALOGIE http://nexalogy.com/fr/#agency
  • 51. OUTIL DE VEILLE : RADIAN 6 http://www.radian6.com/
  • 52. OUTIL DE VEILLE : MEDIAVANTAGE http://www.newswire.ca/fr/mediavantage.cgi
  • 53. DEUXIÈME FAÇON D’ÊTRE PRÉSENT UTILISEZ LES MÉDIAS SOCIAUX
  • 54. TROISIÈME FAÇON D’ÊTRE PRÉSENT AUTONOMISEZ VOS EMPLOYÉS
  • 55. SONDAGE ÉCLAIR / DISCUSSION
    • Fédération des producteurs de lait
    • Facebook la famille du lait
    • Marketing et affaires publiques
  • 56. SONDAGE ÉCLAIR / DISCUSSION
    • Agri-Carrières
    • Facebook
    • Partage d’information : emploi, main-d’ œ uvre, formation
  • 57. SONDAGE ÉCLAIR / DISCUSSION
    • Fédération de la relève agricole
    • Facebook
    • ?
  • 58. SONDAGE ÉCLAIR / DISCUSSION
    • Fédération des producteurs de pommes
    • Facebook
    • Promotion
  • 59. SONDAGE ÉCLAIR / DISCUSSION
    • Fédération des producteurs de porcs
    • Facebook
    • YouTube
    • Twitter
    • Convergence : portail web, infolettres, Flash FPPQ, Porc QC (magazine), mousser les efforts de communication et corriger le tir au besoin.
    • Réseautage, grand public, augmenter utilisateurs vs site web et Twitter, Relations medias vs YouTube
  • 60. SONDAGE ÉCLAIR / DISCUSSION
    • Syndicat des producteurs de lapins
    • Twitter (#tweetaide)
    • Commandite de lapin vs levée de fonds 24 mai vs ActionTox
    • Mousser le nouveau site Web
  • 61. SONDAGE ÉCLAIR / DISCUSSION
    • Les éleveurs de volaille du Québec
    • Facebook
    • Blogue du chef
    • Promotion
  • 62. SONDAGE ÉCLAIR / DISCUSSION
    • Fédération – Centre du Québec
    • Nous regardons les pour et les contre
  • 63. SONDAGE ÉCLAIR / DISCUSSION
    • Fédération – Estrie
    • Page Facebook
  • 64. SONDAGE ÉCLAIR / DISCUSSION
    • Fédération – Beauce
    • Facebook « La parole à nos producteurs »
    • Site Web
    • Plan de mobilisation face aux changements ASRA de décembre 2010 (Financière agricole)
  • 65. SONDAGE ÉCLAIR / DISCUSSION
    • Fédération – Mauricie
    • Facebook
    • Apprentissage et familiarisation
  • 66. CHARTE D’UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX
  • 67. CHARTE D’UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX http://www.slideshare.net/PierreBouchard/essai-white-paper-copie
  • 68. CHARTE D’UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX : DISCUSSION http://socialmediagovernance.com/policies.php
  • 69. LE MÉDIAS SOCIAUX ET LA COMMUNICATION INTERNE
  • 70. INTRANET
  • 71. GOOGLE DOCUMENTS
  • 72. GOOGLE DOCS http://www.google.com/google-d-s/intl/fr/tour1.html
  • 73. GOOGLE GROUPES
  • 74. GOOGLE GROUPES https://groups.google.com/?hl=fr
  • 75. GROUPE FACEBOOK http://www.facebook.com/AdvocatesForAg
  • 76. DISCUSSION
  • 77. BEAUCE : ANALYSE http://www.facebook.com/pages/La-parole-%C3%A0-nos-producteurs-agricoles/166418200064626
  • 78. TRAVAIL PRATIQUE
  • 79. TRAVAIL PRÉALABLE Définir l’objet du groupe : à quelles fins est-il créé ?
  • 80. TRAVAIL PRÉALABLE Définir l’objet du groupe : à quelles fins est-il créé ? Définir à qui il s’adresse
  • 81. TRAVAIL PRÉALABLE Définir l’objet du groupe : à quelles fins est-il créé ? Définir à qui il s’adresse Choisir les administrateurs
  • 82. TRAVAIL PRÉALABLE
    • Définir l’objet du groupe : à quelles fins est-il créé ?
    • Définir à qui il s’adresse
    • Choisir les administrateurs
    • Choisir les fonctionnalités :
    • Flux d’activités (mur)
    • Discussions
    • Photos
    • Vidéos
    • Affichage
  • 83. CRÉATION ÉTAPE PAR ÉTAPE
  • 84. CRÉATION ÉTAPE PAR ÉTAPE
  • 85. CRÉATION ÉTAPE PAR ÉTAPE
  • 86. CRÉATION ÉTAPE PAR ÉTAPE
  • 87. CRÉATION ÉTAPE PAR ÉTAPE
  • 88. CRÉATION ÉTAPE PAR ÉTAPE
  • 89. S AVOIR ÉCRIRE POUR FACEBOOK
  • 90. PROMOTION DU GROUPE
  • 91.
  • 92. LE MÉDIAS SOCIAUX EN COMMUNICATION EXTERNE
  • 93. PRINCIPAUX OUTILS J’aime l’agriculture !
  • 94. LE BLOGUE http://agroecogigi.com/auteur/
  • 95. LE BLOGUE http://www.agricultrices.com/
  • 96. LE BLOGUE http://www.dansvraievie-upa.com
  • 97. FACEBOOK http://www.facebook.com/pages/Lapin-du-Qu%C3%A9bec/29195354030
  • 98. FACEBOOK http://www.facebook.com/lesoeufs?v=wall
  • 99. FACEBOOK http://www.facebook.com/pages/F%C3%A9d%C3%A9ration-des-producteurs-de-porcs-du-Qu%C3%A9bec/122673311109640?v=wall
  • 100. FACEBOOK http://www.facebook.com/lafamilledulait
  • 101. TWITTER https://twitter.com/#!/LapinduQuebec
  • 102. TWITTER https://twitter.com/#!/PorcQc
  • 103. TWITTER https://twitter.com/#!/LaFraq
  • 104. YOUTUBE http://www.youtube.com/watch?v=YoMA1JkV-fI
  • 105. YOUTUBE http://www.youtube.com/watch?v=gn6aAF9Zvt8
  • 106. YOUTUBE http://www.youtube.com/watch?v=J_sfyhOAmAQ
  • 107. DISCUSSION http://www.youtube.com/watch?v=iwrueDHdcQU
  • 108. ANALYSE D’UNE PAGE FACEBOOK http://www.facebook.com/pages/Virginia-Soybean-Production/305138217031#!/pages/Virginia-Soybean-Production/305138217031?sk=wall
  • 109. ANALYSE : AGNEAUX DU QUÉBEC http://www.facebook.com/pages/Agneau-du-Qu%C3%A9bec/127544713953964#!/pages/Agneau-du-Qu%C3%A9bec/127544713953964?sk=wall
  • 110. TRAVAIL PRATIQUE : UN VOLONTAIRE ?
  • 111. TRAVAIL PRÉALABLE Définir l’objet du groupe : à quelles fins est-il créé ?
  • 112. TRAVAIL PRÉALABLE Définir l’objet du groupe : à quelles fins est-il créé ? Définir à qui il s’adresse
  • 113. TRAVAIL PRÉALABLE Définir l’objet du groupe : à quelles fins est-il créé ? Définir à qui il s’adresse Choisir les administrateurs
  • 114. TRAVAIL PRÉALABLE
    • Définir l’objet du groupe : à quelles fins est-il créé ?
    • Définir à qui il s’adresse
    • Choisir les administrateurs
    • Choisir les fonctionnalités :
    • Flux d’activités (mur)
    • Discussions
    • Photos
    • Vidéos
    • Affichage
  • 115. LA RÉALITÉ FACEBOOK Les admirateurs sont de grands utilisateurs de Facebook. Ils ont plusieurs centres d’intérêt. Ils lisent, s’expriment, partagent et commentent les activités de leurs amis sur Facebook. Le temps qu’ils accordent aux pages des marques est limité .
  • 116. LA RÉALITÉ FACEBOOK Un grand nombre de marques se concentre sur le nombre d’admirateurs plutôt que sur les interactions avec eux. L’interaction avec les admirateurs est essentielle pour tirer parti du potentiel de Facebook.
  • 117. GOOGLE N’AIME PAS FACEBOOK FACEBOOK est un réseau web hors du web public . Les contenus sont souvent inaccessibles aux moteurs de recherche externes comme Google ou les autres.
  • 118. ATTENTION À FACEBOOK Les contenus sont inaccessibles au grand public, à moins de devenir ami. Gagner des amis est un processus long et ardu. Les conditions imposées par Facebook pour certaines stratégies comme les concours sont contraignantes et coûteuses. Votre page, vos contenus, peuvent disparaître du jour au lendemain.
  • 119. LES MEILLEURES PRATIQUES
  • 120. COMMUNIQUER AVEC LES ADMIRATEURS DU CONTENU À VALEUR AJOUTÉE
  • 121. PREMIÈRE RÈGLE PROFESSIONNEL PROACTIF
  • 122. DEUXIÈME RÈGLE PUBLIEZ PLUSIEURS FOIS PAR JOUR
  • 123. TROISIÈME RÈGLE N’ARRÊTEZ PAS DE PUBLIER PENDANT UNE LONGUE PÉRIODE
  • 124. QUATRIÈME RÈGLE PUBLIEZ LES ÉLÉMENTS CLÉS À DIFFÉRENTES HEURES DE LA JOURNÉE A FIN D’EN MAXIMISER L’IMPACT
  • 125. CINQUIÈME RÈGLE IDENTIFIEZ LES MESSAGES QUI FONCTIONNENT LE MIEUX. FAITES-EN UNE TYPOLOGIE.
  • 126. SIXIÈME RÈGLE PARTICIPEZ AUX CONVERSATIONS.
  • 127. SEPTIÈME RÈGLE TROUVEZ L’ÉQUILIBRE ENTRE LES DIVERS CONTENUS
  • 128.
  • 129. QUE FAITES-VOUS ?
  • 130. TWITTER A ÉVOLUÉ
  • 131. https://twitter.com/#!/Jambutter
  • 132. https://twitter.com/#!/agchat
  • 133. TWITTER https://twitter.com/#!/PorcQc
  • 134. COMMENT CRÉER UN COMPTE ? https://twitter.com
  • 135. COMMENT CRÉER UN COMPTE ? https://twitter.com
  • 136. COMMENT RÉGLER VOS PARAMÈTRES ?
  • 137. COMMENT INSÉRER UNE PHOTO ?
  • 138. COMMENT INSÉRER VOTRE IMAGE DE MARQUE?
  • 139. COMMENT CRÉER UN PROFIL PRIVÉ ?
  • 140. COMPRENDRE LE LANGAGE TWITTER
  • 141. COMPRENDRE LE LANGAGE TWITTER
  • 142. COMPRENDRE LE LANGAGE TWITTER
  • 143. COMPRENDRE LE LANGAGE TWITTER
  • 144. LISTES TWITTER
  • 145. LISTES TWITTER
  • 146. LISTES TWITTER
  • 147. LISTES TWITTER
  • 148. LISTES TWITTER
  • 149. SUPPRIMER UN TWEET
  • 150. COMMENT RETROUVER DES GENS ?
  • 151. COMMENT RETROUVER DES GENS ?
  • 152. COMMENT RETROUVER DES GENS ?
  • 153. COMMENT RETROUVER DES GENS ?
  • 154. COMMENT RETROUVER DES GENS ?
  • 155. COMMENT RETROUVER DES GENS ?
  • 156. COMMENT RETROUVER DES GENS ?
  • 157.
  • 158.
  • 159.
  • 160. http://www.youtube.com/watch?v=1V7U0WOHp08&feature=related
  • 161. COMMENT CRÉER VOTRE CHAÎNE YOUTUBE ?
  • 162. COMMENT AJOUTER VOTRE IMAGE DE MARQUE ?
  • 163. COMMENT AJOUTER UNE VIDÉO À VOTRE CHAÎNE ?
  • 164. COMMENT PARTAGER VOS VIDÉOS?
  • 165. L ES IMPACTS DES MÉDIAS SOCIAUX
  • 166. L ES IMPACTS DES MÉDIAS SOCIAUX
  • 167. L ES IMPACTS DES MÉDIAS SOCIAUX
  • 168. L ES IMPACTS DES MÉDIAS SOCIAUX
  • 169. L ES IMPACTS DES MÉDIAS SOCIAUX
  • 170. L ES MOTS DE LA FIN
  • 171. Pour me rejoindre Pierre Bouchard INDICO Communication 2810 - 500 Place d'Armes Montréal (Québec) H2Y 2W2 (514) 951-7516 Courriel : bouchard.indico@gmail.com Blogue : http://pierre-bouchard.com Facebook : http://www.facebook.com/bouchard.indico Twitter : http://twitter.com/pierrebouchard LinkedIn : http://ca.linkedin.com/in/bouchardp Skype : pierre.bouchard6236