Your SlideShare is downloading. ×
0
Seo update google penguin_performics
Seo update google penguin_performics
Seo update google penguin_performics
Seo update google penguin_performics
Seo update google penguin_performics
Seo update google penguin_performics
Seo update google penguin_performics
Seo update google penguin_performics
Seo update google penguin_performics
Seo update google penguin_performics
Seo update google penguin_performics
Seo update google penguin_performics
Seo update google penguin_performics
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Seo update google penguin_performics

853

Published on

Google Penguin Une évolution majeure contre le Spam SEO

Google Penguin Une évolution majeure contre le Spam SEO

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
853
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
14
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Google PenguinUne évolution majeure contre le Spam SEO 1
  • 2. Les critères du positionnement sur GoogleLe référencement repose depuisbien longtemps sur 3 piliers bienidentifiés : – La technique – Le contenu – Le linkingDepuis quelques années, les signauxsociaux sont de plus en plus pris encompte dans les critères depositionnement 2
  • 3. Le linking pierre angulaire du positionnementLe Page Rank, inventé par Larry Page (co-fondateur de Google), calcule la popularité dechacune des pages du Web. C’est un élément fondateur de l’architecture de Google PRa1 x A1 PRa2 x A2 PRan x An PR(B) = Σ ------------ + ------------- + …+ ------------ NL A1 NL A2 NL An A1, A2, …, An étant toutes les pages pointant vers B (A1,…; An : tous les backlinks de B) PrA : Page Rank de A NL A : nombre de liens sortants de A Page Rank = somme des backlinks pondérée par les page rank respectifs des pagesCet algorithme démontre l’importance du maillage interne et externe pour lepositionnement d’un site web. En effet, une popularité forte permet de se positionnersur des expressions concurrentielles, mais aussi d’augmenter le volume de crawl du site 3
  • 4. SEO : Black Hat vs White HatDeux types de référenceurs sont souvent opposés : « Black Hat SEO » et « White HatSEO ». La principale différence est le respect des T.O.S. (Terms of Services) de Google.Les référenceurs "White hat" contribuent à la Les techniques « Black Hat SEO » sont considéréescréation dun contenu de qualité ou de sites plus comme des techniques de SPAM. Elles sont souventperformants. Les top positions sur les expressions plus efficaces à court terme sur les expressions trèsles plus concurrentielles sont parfois difficiles à concurrentielles (crédit, forex, ….), mais aussi trèsatteindre avec ces techniques. risquées.Google communique auprès des référenceurs sur les techniques White Hat et combat les techniques de Spam, enluttant et communiquant contre le Black Hat.Etre un référenceur White Hat permet d’éviter les risques de pénalité et de désindexation par Google.Les techniques Black Hat, qui semblent attrayantes en termes de résultats immédiats, peuvent avoir desconséquences désastreuses en termes d’image pour les marques et de trafic vers leurs sites, raison pourlaquelle Performics préconise depuis toujours les techniques White Hat pour ses clients. 4
  • 5. Après Panda, Penguin 5
  • 6. Après Google Panda en 2011…Penguin en 2012 ?L’année 2011 en SEO a été très fortement marquée L’année 2012 sera certainement marquée par un nouvelpar les mises à jour Panda de Google, visant les algorithme que Google appelle le “webspam algorithmfermes de contenu. update.” Il a pour objectif d’éradiquer les sites de Spam,Les versions des mises à jour Panda continuent notamment à travers les techniques de netlinking .avec une nouvelle version lancée le 20 avril Les premiers effets de cette mise à jour ont été(Panda 3.5). constatées en France le 25 avril 2012.D’autres algorithmes ont eu de forts impacts, mais Danny Sullivan (Search Engine Land) a baptisé cetavec une portée médiatique moindre ("page layout algorithme Penguin, terme déjà repris par laalgorithm" en Janvier 2012, par exemple). communauté SEO (Penguin ou Pinguin selon les sources) 6
  • 7. La communication Google « Dans les prochains jours, nous lançons un changement important de lalgorithme destiné aux webspam. Le changement va diminuer le classement pour les sites que nous jugeons violer les directives de Google en matière de qualité. Nous avons toujours ciblé les sites spammant notre classement, et cet algorithme constitue une amélioration majeure dans nos efforts visant à réduire le spam et promouvoir le contenu de haute qualité. » *…+ « La modification sera appliquée simultanément à lensemble des langues. Pour information, la première modification de notre algorithme, appelée "Panda", a eu une incidence significative sur environ 12 % des requêtes. Cet algorithme concerne environ 3,1 % des requêtes en anglais *…+ La modification va affecter environ 3 % des requêtes en allemand, en arabe ou en chinois, mais limpact sera plus prononcé pour les langues plus largement concernées par le spam. Par exemple, 5 % des requêtes en polonais seront affectées. » *…+ Matt CuttsHead of Search Quality group in Google Nous voulons que les personnes réalisant une optimisation du référencement "White Hat", voire celles qui ne procèdent à aucune forme doptimisation, soient libres de se concentrer sur la création de sites uniques et attrayants… 7
  • 8. Les premiers constats L’update de Google est très récent, les premiers tests sont partiels et les premières conclusions sont susceptibles dêtre complétées. L’impact de cet algorithme semble faible avec 3% des requêtes. Mais en le ramenant au nombre de requêtes quotidiennes sur Google (environ 4 milliards par jour), la mise à jour impacte environ 120 millions de requêtes par jour dans le monde ! Beaucoup de variations de positions, peu de suppressions de pages dans l’index, mais de grosses pertes de visibilité, à travers une chute de 3, 10, 20, 100 voire 200 positions... Le marché français, connu par Google pour son réseau de référenceurs Black Hat, semble très affecté par cette nouvelle mise à jour. 8
  • 9. Les critères probables de l’algorithmeGoogle annonce deux principales types de techniques visées : La sur-optimisation de contenu (« keyword stuffing » ). Google annonce que cette mise à jour concerne les textes optimisés à outrance dans le site (textes avec un contenu excessivement dense, uniquement créé pour les moteurs et devenant même illisible pour les internautes). Les premiers tests semblent montrer que les critères sont pour le moment mineurs ou pas encore pris en compte. Le Netlinking sur-optimisé : selon nos premières études, cet algorithme semble porter en premier lieu sur le spam de netlinking. Les techniques de link- building via communiqués de presse et annuaires ne semblent pas directement impactées. Au-delà de la technique de link-building, les critères semblent porter davantage sur le type d’ancres et sur le volume d’ancres. Le premier critère qui ressort des études est la sur-optimisation des ancres externes. La distribution normale des ancres de liens étant composée d’ancres optimisées (ancre avec l’expression objectif) mais aussi d’ancres variées (du nom du domaine, d’image ou de mots clés génériques du type « cliquez ici »). Quelques autres critères probables : – Un fort ratio liens vs nombre de pages du site – Evolution du nombre de liens dans le temps (trop de nouveaux liens d’un coup peut paraître suspect) – Ratio âge du site & nombre de liens 9
  • 10. Ce qu’il faut vérifier 10
  • 11. Les premiers points à vérifier Mon trafic chute : suis-je vraiment victime d’une pénalité ? Une baisse du trafic ou de position ne signifie pas obligatoirement une pénalité. Les changements de positions peuvent avoir bien d’autres causes qu’un changement d’algorithme. Ces causes peuvent être internes au site, mais le changement de position peut également provenir d’une meilleure optimisation des concurrents Faut-il continuer à faire du link building? Oui, plus que jamais. Le linking externe étant l’un des points fondateurs de l’architecture globale de Google, il sera toujours partie intégrante d’une stratégie SEO efficace. Mais toujours en maîtrisant la méthode de création des liens : avec une vitesse de production maîtrisée et un aspect naturel. 11
  • 12. Les premiers points à vérifier Où puis-je récupérer les ancres des liens externes ? Plusieurs sources de données sont possibles : données fournies par Google (Google Webmaster Tools) ou sources externes. Quelles que soient les sources, l’important est de définir les bons indicateurs. Est-ce que les ancres des liens sont trop ciblées ? Il est pertinent d’étudier le type de lien et surtout les ancres pointant vers mon site. L’étude des ancres doit prendre en compte des indicateurs de répartition (ratio entre le volume d’ancre ciblé et le volume d’ancre non pertinent - image, texte générique, domaine, etc..). 12
  • 13. Sources COMMUNICATION GOOGLE SUR LE SUJET : http://insidesearch.blogspot.fr/2012/04/another-step-to-reward-high-quality.html http://googlewebmastercentral.blogspot.fr/2012/04/another-step-to-reward-high-quality.html http://support.google.com/webmasters/bin/answer.py?hl=en&answer=35769#3* ACTUALITE GOOGLE PENGUIN : http://searchengineland.com/the-penguin-update-googles-webspam-algorithm-gets-official-name-119623 http://searchengineland.com/penguin-update-recovery-tips-advice-119650 BREVET GOOGLE LIE A CETTE EVOLUTION : http://patft.uspto.gov/netacgi/nph-Parser?Sect1=PTO2&Sect2=HITOFF&p=1&u=%2Fnetahtml%2FPTO%2Fsearch- adv.htm&r=1&f=G&l=50&d=PALL&S1=07302645&OS=PN/07302645&RS=PN/07302645 CALCUL DU PAGE RANK : The Anatomy of a Large-Scale Hypertextual Web Search Engine (Sergey Brin and Lawrence Page) http://infolab.stanford.edu/~backrub/google.html INFOGRAPHIES : www.elliance.com 13

×