Your SlideShare is downloading. ×
PhotosNormandie, Forum des Archivistes - 20 mars 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

PhotosNormandie, Forum des Archivistes - 20 mars 2013

787
views

Published on

Présentation sur le projet PhotosNormandie au Forum des Archivistes - Angers, 20 mars 2013

Présentation sur le projet PhotosNormandie au Forum des Archivistes - Angers, 20 mars 2013

Published in: Education

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
787
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
7
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Forum des Archivistes Angers – 20 au 22 mars 2013 PhotosNormandieun projet collaboratif de valorisation de patrimoine iconographique sur les réseaux sociaux Patrick Peccatte Ingénieur, chercheur associé au Laboratoire dhistoire visuelle contemporaine (Lhivic/EHESS) peccatte@softexperience.com Twitter: @ppeccatte http://culturevisuelle.org/dejavu
  • 2. Le projet PhotosNormandie Améliorer la description documentaire dun fonds de plus de 3000 photographies historiques sur la bataille de Normandie ✔ du Débarquement du 6 juin 1944 à fin août 1944 Actif sur la plate-forme grand public Flickr depuis janvier 2007 www.flickr.com/photos/photosnormandie/ Crowdsourcing (contenus générés par les utilisateurs), indexation sociale, indexation collaborative, indexation contributive, redocumentarisation, etc. 2/62
  • 3. Redocumentarisation ? Redocumentariser retraiter un document ou un ensemble de documents numérisés de façon à les enrichir de descriptions (métadonnées) nouvelles et à réarranger et relier leurs contenus Terme devenu courant dans le milieu des sciences de linformation et de la communication francophone depuis le livre : Roger T. Pédauque (collectif), La Redocumentarisation du Monde, Paris : Éditions Cépadues, 2007 3/62
  • 4. Présentation succincte de Flickr Flickr est un site web de partage de photos et de vidéos appartenant à Yahoo! Annonce 8,5 milliards de photos (en fait probablement de lordre de 7 milliards) Chaque photo peut être décrite par un titre, une description, des tags, des commentaires, des notes associées à des zones de la photo Commentaires ≈ conversations sur les photos 4/62
  • 5. Origine des photos 2760 photos proviennent du site web Archives Normandie 1939-1945 [nexiste plus] ✔ Service public du Conseil Régional de Basse- Normandie mis en place en 2004 ✔ Photos libres de droit issues des Archives Nationales des États-Unis et du Canada 281 photos proviennent de la bibliothèque de la ville de Cherbourg-Octeville (base Coriallo) ✔ Partenariat signé en avril 2011 5/62
  • 6. Pourquoi ce projet ? De nombreuses légendes erronées, incohérentes, imprécises... ... diminuent lintérêt de cette collection qui était accessible au grand public mais relativement peu connue Objectifs ✔ prolonger et augmenter la visibilité de la collection (sur Flickr) ✔ mieux la valoriser (redocumentarisation) 6/62
  • 7. Cinq correspondants-photographes de guerre dun Signal Photo Corps, dont deux appartiennent aux Engineers. 165th Signal Photo Co (unité qui est présente sur Omaha et Utah attachée à différentes unités) de g à d : PVT L Weintraub, PFC F Lee, LT G Stock, TSGT V Pope et PFC W Rosenblum Remarquez linsigne de spécialité du Signal Corps, cousu comme tous les insignes de spécialités sur la partie de lavant bras gauche de la manche.Réf. p012971 7/62
  • 8. Redocumentariser, cest aussi réarranger et relier des contenus autres photos prises dans la même série photos prises par d’autres photographes au même moment séquences filmées exemplaires de la photo transmis à l’époque par radiotéléphonie annotations et légende qui figurent sur le tirage d’origine versions recadrées ou colorisées utilisées sur différents supports versions censurées ou non censurées (selon le cas) publications du cliché dans la presse de l’époque différentes légendes attribuées successivement au cliché utilisations de la photo à des fins publicitaires, sur des couvertures de livres, de disques, des affiches, etc. 8/62
  • 9. Où sont les films ? 208 films américains tournés durant la bataille de Normandie NARA (National Archives and Records Administration) ✔ très cher, pas le droit de diffusion... ECPAD (Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense) ✔ enceinte militaire, contrôles, pas de captures ni de diffusion... À lopposé de notre façon de travailler... Séquences utilisées dans des documentaires 9/62
  • 10. PhotosNormandie Quelle légitimité ? Quelle validité ? Ouvert à tous. Une soixantaine de contributeurs (une dizaine dintervenants participent régulièrement au projet) ✔ ne se connaissent pas IRL ✔ petite communauté de spécialistes aux compétences complémentaires : historiens, archivistes, documentalistes, enseignants, autres... ✔ aide des habitués de certains forums historiques spécialisés (second niveau) ✔ connaissent tous très bien lhistoire de la bataille de Normandie ✔ pour la plupart originaires de Normandie et possèdent aussi une bonne connaissance locale et familiale de ces événements ✔ plusieurs intervenants ont réalisé des sites, écrits des articles ou des livres sur la mémoire locale de la guerre 10/62
  • 11. PhotosNormandie Quelle légitimité ? Quelle validité ? Si une information provient dune source publiée, on doit citer cette source Sinon, produire des éléments visuels (observation de la photo, autres photos similaires, films, etc.) ou bien dautres arguments provenant de sources publiées, de témoignages directs ou indirects Les informations plausibles mais non certaines doivent toujours être mentionnées comme des hypothèses 11/62
  • 12. PhotosNormandie Quelle légitimité ? Quelle validité ? Processus de crowdsourcing très différent de celui de Wikipedia Une discussion peut sétablir entre les divers participants La discussion se termine par la validation collective des modifications proposées Peu de désaccords lors des échanges (presque uniquement sur le choix des termes) Rédaction par une seule personne (Michel Le Querrec, co-initiateur du projet) à partir dinformations fournies par un faible nombre dintervenants 12/62
  • 13. PhotosNormandie Quelle légitimité ? Quelle validité ? Notre "modèle" : lastronomie amateur ✔ Aide pour des tâches ingrates, répétitives, immenses : surveillance des étoiles variables, découverte de nouveaux objets (comètes, étoiles variables), etc. ✔ Reconnaissance du rôle (modeste certes) des amateurs par lUnion Astronomique Internationale Les légendes de PhotosNormandie sont maintenant reprises dans certains ouvrages spécialisés PhotosNormandie a obtenu en 2010 une "mention honorable" dans la catégorie Best Use of Crowdsourcing for Description des Best Archives on the Web awards (site ArchivesNext) 13/62
  • 14. Recherche dinformations sur les photos Cest un véritable travail denquête Nécessite une méthodologie 7 exemples illustrés 14/62
  • 15. Exemple 1 – Première règle élémentaire Observer Examiner attentivement les images Rechercher des images similaires dans votre collection (des séquences) 15/62
  • 16. Légende dorigineDeux soldats américains aidentun naufragé à regagner avecpeine la plage dUtah Beach.Dautres soldats américainsaident également dautressurvivants du naufrage.Réf. p011953 16/62
  • 17. Légende dorigineDeux soldats américains aidentun naufragé à regagner avecpeine la plage dUtah Beach.Dautres soldats américainsaident également dautressurvivants du naufrage. Légende PhotosNormandie Deux soldats américains aident un naufragé à regagner avec peine la plage Omaha, pas Utah dOmaha Beach. A gauche dautres soldats américains tirent sur les galets un canot pneumatique. Cette photo sintercale dans le déroulement de laction suivante : Autres photos p013221, p00859, p011951, p011952, p011953 et p011947 On peut noter les éléments suivants : -Pour le canot pneumatique, il est visible sur les : p000859, p011951, p011952 et p011953. -Le soldat avec le front dégarni, il est visible sur les : p0011951, p011952 et p011953 La scène se passe le 6 juin à la mi-journée, sur la plage de Colleville sur Mer. Il y a de nombreuses photos du même emplacement et même un film. Lhomme à demi-noyé hissé sur le rivage de galets est revenu quelquefois et longtemps après la guerre sur les lieux de son naufrage. Photographe : Weintraub. Cette photo illustre la couverture du livre: Histoire du Débarquement en Normandie dOlivier Wieviorka paru au Seuil, 2007. Séquence filmée: Film video.google.fr/videoplay?docid=1621020468684330874 en 00:48Réf. p011953 17/62
  • 18. Réf. p013221 Réf. p000859 Réf. p011951 Réf. p011952 Réf. p011953 Réf. p011947 + Film 18/62
  • 19. Exemple 2 – Seconde règle élémentaire Compiler Les informations retrouvées dans les livres ... les magazines ... les encyclopédies ... le web 19/62
  • 20. Légende dorigineQuatre soldats américains installent une radio dans un trou dobus.Réf. p011944 20/62
  • 21. Légende dorigineQuatre soldats américains installent une radio dans un trou dobus.Légende PhotosNormandieQuatre soldats américains avec une radio dans un trou dobus à Utah Beach.Une équipe de réglage du tir naval à terre (Naval Shore Fire Control Party),équipée dun SCR-284 avec une génératrice à manivelle GN-45 pourlalimentation à vibreur PE 104-A vibrapack, ou PE-103 dynamotor. CompilationCet appareil fonctionne aussi à pile BA-43 (il semble quune soit présente dinformationssur la tablette du SCR). techniquesAntenne IN-106 ou 106A et brins radio MS49 à 56 dans une housse BG-58,fréquence 3800 à 5800kc/s., souvent avec micro T-17 et écouteur P-19.A lextrême droite la housse de transport en caoutchouc BG-154 pour leSCR-284.A droite le soldat avec un SCR-536 Handy-talkie est unCode talker comanche de la 4th Signal Co, 4th US ID.13 code talkers comanches débarquèrent dans la 4th Signal Co, 4th US ID.Cétaient des combattants comme les autres, plusieurs furent blessés dans Code talkerles Ardennes mais aucun ne péri et aucun ne fut fait prisonnier, ils navaient commanchepas de garde du corps comme dans le film " Windtalkers "www.asiepassion.com/cinema/film/windtalkers/index.htmLes NSFCP de Utah dépendaient du 286th JASCO (JOINT ASSAULTSIGNAL COMPANY) de la 1st ESB.Pour aller plus loin :en.wikipedia.org/wiki/Code_talker Références webwww.comanchelanguage.org/Comanche%20Code%20Talkers.htmArticle de Stéphane Jacquet intitulé"6 juin 1944 Code talkers comanches sur Utah beach" paru dans le N°290 Réf. magazinede 39-45 MagazineRéf. p011944 21/62
  • 22. Exemple 3 – Recherche inversée dimages Envoyer une image à un moteur de recherche inversée pour découvrir son origine, lusage qui en est fait, des versions modifiées, etc. ✔ TinEye de la société Idée ✔ Google Search By Image ✔ Logiciels professionnels payants Ne nécessite aucune connaissance particulière sur le sujet photographié Peut être effectué au tout début du processus de recherche 22/62
  • 23. Réf. p013390 23/62
  • 24. 24/62
  • 25. http://www.history.army.mil/books/wwii/Wac/ch21.htm La première URL fournie par TinEye permet dobtenir des informations et devient une nouvelle source 25/62
  • 26. Exemple 4 – Recherche de photos en dehors de la collection Examiner les photos dautres collections ✔ agences (Getty Images, Corbis, Magnum, etc.) ✔ collections spécialisées WW2 Reconsidérer les photos connues 26/62
  • 27. Légende dorigineLibération de la Basse-Normandie pendant lété1944, en secteur américain.Des américains attendentdans une rue encombrée degravats. Lun deux se tientdebout avec une béquille.Réf. p013283 27/62
  • 28. Identification de localisations et depersonnagesprécision de dateSaint-Sauveur-le-Vicomte (Manche)Des américains attendent dans une rue encombréede gravats (aujourdhui rue du Vieux Château).Sur un panneau indicateur: La-Haye-du-Puits à 16km, Coutances à 40 km.Un vélo au sol, la Jeep de Vandervoort, cette Jeepest visible sur les p013258 et p013259Ce sont des paras du 2/505th PIR de la 82nd USAirborne avec leur commandant avec la béquillele Lt-Col. Benjamin Vandervoort.En bas à droite accroupi Robert Capa en train dechanger la pellicule de son appareil photo.Voir ici photo de Capa certainement à cet endroit:www.magnumphotos.com/Archive/C.aspx? le Lt-Col. BenjaminVP=Mod_ViewBox.ViewBo... VandervoortRemarquez également un para sortant de lamaison avec un porte-carte à la main, le mêmephotographié par Capa ?www.magnumphotos.com/Archive/C.aspx?VP=Mod_ViewBox.ViewBo...Et le Lt-Col. Benjamin Vandervoort :www.magnumphotos.com/Archive/C.aspx?VP=Mod_ViewBox.ViewBo...Les photos de Capa permettent de dater la photo :le 16 juin, la libération officielle étant le 17 juin.Capa utilisait soit un Contax soit un Rolleiflex6X6. Robert CapaRéf. p013283 28/62
  • 29. 3 photos prisespar Robert Capa© Magnum Photos 29/62
  • 30. Et aussiLa première photo est de Capa(sur lagence Magnum).La seconde est surwww.beeldbankwo2.nl sans nom dephotographe.Nous pensons quelle a aussi été réaliséepar Capa. 30/62
  • 31. John Wayne as Benjamin H. Vandervoort The Longest Day, 1962, Ken Annakin, Darryl F. Zanuckle Lt-Col. Benjamin H. Vandervoort,par Robert Capa, © Magnum Photos 31/62
  • 32. Exemple 5 – Recherches multiples Autres photos Journaux et magazines Livres Forums spécialisés Rapports Témoignages 32/62
  • 33. Le 2 juillet 1944 à Balleroy, restitution de prisonnières allemandes venant de Cherbourg. Ces prisonnières sont présentées comme étant des infirmières (des nazi nurses pour la presse alliée)Réf. p011994 Réf. p011995 Réf. p011996 33/62
  • 34. Trois autres photos retrouvées. Lévénement a donc été largement "couvert".Réf. p011994 Réf. p011995 Réf. p011996 Corbis The Allison Collection Magazine Yank! 34/62
  • 35. The Pittsburgh Post Gazette St Petersburgh Times The Milwaukee Journal 3 juillet 1944 3 juillet 1944 3 juillet 1944 Articles de journaux retrouvés avec - Google News Archive Search, - Australian newspapers, - Fulton History, - etc. The Sydney Morning Herald The Canberra Times The Age of Melbourne 11 juillet 1944 4 juillet 1944 4 juillet 1944 35/62
  • 36. Également des articles illustrés avec les photos dagencesThe Binghamton Press 5 juillet 1944 Union Springs NY News date illisible Syracuse Herald Journal date illisible 36/62
  • 37. Des livres, des témoignages ... Recherches toujours en cours (films ?, autres photos, témoignages) De nouvelles questions se posent... Beachhead Don: reporting the war from the European Theater, 1942-1945 By Don WhiteheadD-Day : The Battle of Normandy Sie Kommen! Entretien avec lambulancier by Antony Beevor by Paul Carell (qui dit avoir été interviewé par Hemingway) 37/62
  • 38. Exemple 6 – Recherche de localisations Faire appel aux collectionneurs de cartes postales anciennes Une autre méthode (pas toujours praticable) : recherche directe avec Google Street View 38/62
  • 39. Légende dorigine Bataille de Normandie : été 1944 : Un véhicule chenillé passe devant un MP à un carrefour. Localisation inconnueRéf. p013041 39/62
  • 40. Méthode - Identification de lunité militaire (division) - Estimation de la date - Repérage du trajet de la division sur une carte - Examen du trajet à laide de Google Street ViewLégende PhotosNormandieUn char léger américain M5A1 baptisé "Concrete"(béton), de la Charlie Co, Light Tank Bn, dun ArmoredRegiment, de la 2nd Armored Division US.Le Policeman fait parti de la MP Platoon de la 2ndArmored Div. US.Un convoi à La Tuilerie, hameau du Tronquay,vient de la GC73 Balleroy via Castillon et prend laroute de Saint-Lô N172 via Vaubadon.le 17 juillet nous sommes à la veille de la prise deSaint-Lô, la division est en réserve dans la région deBalleroy depuis le 15 où elle effectue des missions desécurité.Localisation:www.flickr.com/photos/mlq/4826353170/De nos jours:www.flickr.com/photos/mlq/4826339348/NB le M5A1 sappelle également StuartPour aller plus loin (en anglais) :www.aaftankmuseum.com/Archive6M5A1.htm 40/62
  • 41. Exemple 7 – Oublier le web, revenir plus tard au sujet Le temps de la redocumentarisation est un temps long Prendre son temps, « passer en jachère » et reprendre plus tard le problème 41/62
  • 42. Légende dorigine Libération de la Basse-Normandie pendant l’été 1944, en secteur américain. Général américain sous grands microphones en perches Mais quelque chose "cloche" Larchitecture...Réf p013265 42/62
  • 43. Insigne de la Fifth ArmyAyant combattu en Italie 43/62
  • 44. Légende dorigine Libération de la Basse-Normandie pendant l’été 1944, en secteur américain. Un général américain dans son cabinet. Là encore, larchitecture...Réf p013321 44/62
  • 45. Boîte de rangement sur le bureauIdentification du général EdgarErskine HumeÉtude des affectations de cegénéral : Naples, Milan, Rome,Florence, etc. 45/62
  • 46. Palazzo Salerno à NaplesDonc photo prise du Palazzo della Prefettura,situé en face sur la Piazza del Plebiscito, 46/62
  • 47. Mais échec pour localiser cette photodurant plus de trois ansDébut 2012, repérage de la fin du motVincere (vaincre), slogan fascisteReprise des investigations 47/62
  • 48. Palazzo del Governo à LatinaVille créée en 1932 sous le nom de Littoria Pourquoi des photos prises en Italie ? Erreur lors de larchivage... 48/62
  • 49. Redocumentarisation et création de nouveaux documents Re-photographie Appropriation de la collection, création de mashups exemple 49/62
  • 50. Re-photographie, Then and NowActuellement plus de 300 photosre-photographiées(environ 1 sur 10)Réf. p011628Le 27 juin 1944, le capitaineEarl J. Topley de Saint Paul(Minnesota) regarde le cadavredun soldat allemand assis surdes marches devant un portail,rue Armand Levéel à Cherbourg.Celui-ci a été tué après quil aitabattu trois de ses GIs. 50/62
  • 51. Mashup:Looking in the Past Past in Present Ghosts 51/62
  • 52. Initier de nouvelles recherches grâce au réseau des participants au projet Filiation directe imaginée entre une photo du corpus PhotosNormandie et un symbole américain (icilaffiche française du film Redacted, Brian de Palma, 2007). Cest beaucoup plus compliqué que cela... 52/62
  • 53. Bilan documentaire Depuis fin janvier 2007, la galerie et les photos ont été vues plus de 10 millions de fois, soit plus de 4500 visites par jour  Plus de 7500 descriptions corrigées et mises à jour (certaines descriptions ont été corrigées plusieurs fois)  310 photos correspondent à des séquences filmées retrouvées (plus de 1 sur 10; il doit en exister davantage) 53/62
  • 54. Les légendes de PhotosNormandie sont librement utilisables (encore faut-il les lire...)Des unités US se ruent depuis leur LCVP sur la plage. LCVPimmatriculés PD29-4, PD29-3 et PD29-2.Le APD-29 est l USS Barry (Ex-DD-248), ce nest quen janvier1944 quil devient le transport de troupes rapide APD-29,conversion à Charleston Navy Yard, du 31 Déc. 1943 au 17Févr. 1944. Puis part pour Mers-el-Kébir, Algérie, où il yarrive le 30 avril. Il mène des entraînements amphibies(photo), en vue du débarquement de Provence, où il y participe.Puis le Pacifique.Réf. p012542 54/62
  • 55. Usages de Flickr et redocumentarisation Les tags et les commentaires ne sont pas utilisés selon le mode cumulatif habituel. PhotosNormandie ne correspond pas à une folksonomie caractéristique du web social PhotosNormandie correspond en fait à une démarche documentaire et rédactionnelle, à un travail collectif avec un objectif de production Flickr apparaît donc dans ce projet comme un outil intégré à dautres usages du web dans un processus de redocumentarisation, cest-à-dire dans une entreprise collective qui vise à traiter à nouveau une collection de documents Les métadonnées descriptives ne sont plus figées mais deviennent de véritables contenus publics perfectibles 55/62
  • 56. The Commons sur Flickr La Library of Congress a mis en ligne sur Flickr plus de 3000 photos en janvier 2008 ✔ un an après le démarrage de PhotosNormandie ✔ actuellement plus de 18000 photos Partenariat avec Flickr appelé The Commons www.flickr.com/commons Actuellement 56 institutions dont la Bibliothèque de Toulouse (seule institution française...) 56/62
  • 57. The Commons – les institutions 56 institutions, 12 paysAmérique du Nord, Europe, Australie et Nouvelle-Zélande 57/62
  • 58. The Commons – les institutions Europe: GB, pays scandinaves deux localisations dans des "pays du sud":Bibliothèque de Toulouse et Fundação Calouste Gulbenkian (Lisbonne) 58/62
  • 59. The Commons – quelques chiffres nombre de photos San Diego Air & Space Museum Archives(sur The Commons depuis avril 2011)148 942 photos Getty Research Institute(sur The Commons depuis février 2009)72 photos 59/62
  • 60. Leçons, Bilan (LoC)Source: A Different Kind of Web: New Connections Between Archives and Our Users, Edited by Kate Theimer, Society of American Archivists, 2011  Faire leffort de connaître la communauté en ligne (les history detectives selon la terminologie de la LoC) et apprendre à participer plutôt que demeurer un observateur silencieux  Être prêt à répondre aux commentaires et questions, à rejoindre les nouveaux groupes  Être prêt à céder une partie du contrôle sur les contenus une fois quils sont placés sur les sites du Web 2.0  Demeurer modeste: la LoC nest pas pour les usagers un catalogue de référence, mais une ressource parmi dautres où le public vient réagir sur des collections patrimoniales 60/62
  • 61. Ce que les "enquêteurs" détestent Une collection ridiculement petite Les filigranes intrusifs sur les photos Les résolutions trop faibles Limpossibilité de télécharger les photos Labsence de dialogue Lexpert qui décrète une vérité immuable 61/62
  • 62. La légende ne deviendra-t-elle pas l’élémentessentiel du cliché ? Walter Benjamin Petite histoire de la photographie (1931) 62/62

×