Smart city 19juin2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Smart city 19juin2013

on

  • 208 views

 

Statistics

Views

Total Views
208
Views on SlideShare
163
Embed Views
45

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

1 Embed 45

http://www.janua.fr 45

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Smart city 19juin2013 Smart city 19juin2013 Presentation Transcript

  • Des villes intelligentes.... – – – aux villes Open Source... Telecom Valley/Innovative City Convention Nice - 19 Juin 2013 Pascal Flamand pflamand@janua.fr
  • Des villes intelligentes aux villes Open Source... Pour commencer un peu d'histoire : Les premières villes apparaissent en Mésopotamie en 4000 AV JC grâce à : une technologie disruptive (l'écriture), des conditions favorables (fertilité, sécurité), un système évolué (travail en commun, comptabilité), une gestion des ressources pérenne pour et par tous (l'eau est rare), des « drivers » économiques (agriculture, artisanat, commerce lointain, échanges culturels)...
  • Pour commencer un peu d'histoire (suite): Le système a duré plus de 3 millénaires, une légende sur sa chute qui doit nous inspirer, nous « technologues/philes » (la tour de Babel : le monde propriétaire ?) Puis (entre autres) sont apparus Athènes (le commerce, la découverte, la philosophie et les mathématiques) et Rome (la guerre et la colonisation..). Ces villes/empires ont perduré beaucoup moins longtemps..
  • L'histoire nous apprend que : ● Une civilisation/ville se créée grâce à une conjonction d'éléments favorables et l'apparition d'une technologie « disruptive » La gestion des ressources naturelles a été de tout temps une problématique, que les villes qui ont perduré sont celles où le partage était effectif, efficace et raisonné.. ● Le commerce, l'ouverture et les échanges culturels jouent un rôle important (enrichissement mutuel..) ● L'organisation politique ne tient dans la durée que si elle est transparente et que les citoyens se l'approprient, s'engagent et partagent des valeurs communes.. ●
  • Que nous propose l'Open Source : L’open source vous connaissez ? Il s’agit d’une méthode de développement fondée sur : ● la transparence (accès libre aux données) ● la collaboration (chacun peut contribuer à l’amélioration du système) ● une diffusion « libre » (qui autorise sans restriction la copie, la transformation, l’utilisation et la diffusion d’un logiciel/d’une œuvre) L’open source, c’est le fait de partager les connaissances (et les méthodes), de les diffuser, sans droits réservés ( Wikipédia, Creative Commons, Linux...). Mais peut-on appliquer cette philosophie ailleurs ? En quoi et comment le numérique impacte notre territoire, interroge nos modes de vies et bouscule nos méthodes de gouvernance ? Peut-on développer le territoire comme un logiciel libre ?
  • Que nous propose/apprend l'Open Source : Le bien commun (Elinor Oström), la technologie pour tous (et par tous), le partage du savoir, des outils et des méthodes.. ● Open Data : La transparence indispensable pour que tous les citoyens « s'approprient » leur ville... ● Fablab (DIY, partage et dissémination des méthodes, développement durable)... ● La culture collaborative et communautaire, l'engagement (la gestion de projets...) ● La gestion et préservation des ressources communes (développement durable)... ● ● La « pollinisation », diffusion large et rapide du savoir et des connaissances...
  • => L'Open Source ce ne sont pas des technologies, mais une méthode/m éthodologie, une philosophie et des business modèles nouveaux et innovants... « La ville doit être pensée et réfléchie comme un organisme vivant. Elle se développe,  elle  a  des  besoins…  Internet,  les  réseaux  sociaux,  les  objets  connectés  permettent  aujourd’hui de réinventer la ville. Mais ne nous trompons pas de débat, le numérique ne  créé pas les usages, il les sert (Carlos Moreno) »
  • Synthèse : La ville n'est pas intelligente intrinsèquement, c'est la somme et le travail en commun des communautés présentes - intelligence collective (Citoyens, Entreprises, Associations => passer du consommateur au « consommacteur ») qui la rendra « Smart ».... Il existe des pièges : L'effet d'annonce, la technologie pour la technologie, les opérations de « co-marketing » entre élus et grandes entreprises, la non-appropriation et l'absence d'engagement des citoyens...
  • Synthèse (suite et fin): => Ville + Open Source + Open Data + Fablab = Mélange disruptif (pouvant donner naissance à une nouvelle économie collaborative...) « .....les hommes n’existent que dans leur relation avec les autres ; c’est la même  chose  pour  les  systèmes.  ….  l’essentiel  ne  réside  pas  dans  chaque  système,  mais dans la manière dont les systèmes sont reliés entre eux, communiquent et  évoluent  sous  l’effet  de  cette  relation.  L’intérêt  ?  C’est  que  le  «  tout  »  vaut  plus  que la somme des parties. En l’occurrence, toute la problématique est de définir  comment doit-on utiliser l’intelligence issue du numérique dans ce lieu complexe  qu’est le monde réel. » (Carlos Moreno)
  • Avez-vous des questions ? Merci de votre attention – – – Telecom Valley/Innovative City Convention Nice - 19 Juin 2013 Pascal Flamand pflamand@janua.fr