• Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
490
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
10
Comments
0
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. services au public104 Allons enfants du numérique !
  • 2. sur parolesdelus.comBorne Internet gratuite Libre service. Installée dans le hall de l’hôtel de ville, Nouveau service destiné ■ la borne Internet est enaux visiteurs ou aux Morlaisiens accès gratuit. Sa misedépourvus d’informatique. en place constitue une■ Connexion gratuite limitée étape pour la Ville, qui souhaite développerà vingt minutes. de nouveaux outils pourAgnès Le Brun, maire de diffuser l’information municipale.Morlaix (29) et députée européenneGrasse sur smartphone Portail unique. L’application smartphone lancée par la Ville■ Portail unique d’accès à tous permet aux habitantsles services du territoire. et aux gens de passage■ Application gratuite et simple. d’accéder à des■ Solution pour renforcer la proximité informations surentre habitants et administration, la collectivité. Une preuve de la participationtouristes et professionnels, et pour active de Grassefavoriser la revitalisation urbaine. à l’ère numérique.Jean-Pierre Leleux, maire de Grasse, sénateurdes Alpes-Maritimes, président de Pôle Azur ProvenceRegards croisés Implication. Nombreux sont lessur l’e-démocratie élus déjà convaincus du bien fondé de ■ Vers une forme de concertation l’e-démocratie. Ils pourront ainsi ouvrirplus moderne ? la voie à une forme■ L’e-démocratie ne doit pas de concertation plusse substituer au débat public. moderne et faire la promotion de pratiquesBertrand Pancher, président participatives.de Décider ensemble et députéde la Meuse (55)… parolesdelus.com 105
  • 3. l’avis de l’expertservices au public Nicolas Conso, chef du service Innovation à la direction générale de la Modernisation de l’État (DGME), au ministère de la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique ■ Paroles d’élus Pouvez-vous nous administrations de l’État : dématérialisation instance technique ou administration. présenter l’instance nationale partenariale des échanges ou services numériques. Son rôle est aussi de contribuer à définir sur la dématérialisation dont la DGME ■ Paroles d’élus Quand a-t-elle été créée des règles et des processus communs. Il lui assure le pilotage et à laquelle participent et quels en sont les membres ? revient également d’examiner les modalités de nombreuses associations d’élus ? ■ Nicolas Conso L’instance, pilotée par de mise en œuvre et de développement de ■ Nicolas Conso La DGME s’appuie en la DGME, a été créée en septembre 2011 mesures déjà engagées. Par exemple, lors effet sur la consultation et la concertation et s’est déjà réunie quatre fois. Présidée de l’étude du déploiement de l’inscription en avec les associations représentatives des par le directeur de la Modernisation de l’État, ligne sur les listes électorales, les associations collectivités territoriales, qui tiennent une elle est composée de représentants de neuf ont insisté sur la nécessité d’une liaison place déterminante dans le développement associations d’élus locaux – l’AMF, l’ADF, avec leur “back office”. Enfin, l’instance de l’administration numérique en tant que l’ARF, la FVM, l’APVF, l’AMGVF, l’AMRF, participe, en aval, au développement et à gestionnaires et producteurs de services aux l’Acuf et l’AdCF – ainsi que des directions l’appropriation par les collectivités territoriales usagers et en tant qu’interlocuteurs de l’État. ministérielles principalement concernées. des grands chantiers en matière d’échanges De ce travail régulier est apparu le besoin ■ Paroles d’élus Quelles sont ses numériques, de contrôle de légalité, d’état commun d’une instance partenariale missions ? civil, etc. Son rôle est ici d’élargir au plus de coordination et de référence en matière ■ Nicolas Conso Cette instance peut être grand nombre de collectivités l’information d’échanges numériques entre les services définie comme le lieu de concertation et sur des initiatives déjà instaurées en vue de l’État et le secteur public local. Il s’agit d’échanges pour identifier, en amont, les de se les approprier. À cet égard, l’instance d’associer ce dernier de façon systématique, chantiers numériques et de dématérialisation a récemment recommandé d’intégrer cohérente et globale à la définition des projets qui impactent les collectivités territoriales. au cycle de formation des agents territoriaux d’échanges numériques portés par les À ce titre, elle peut faire appel à toute ces nouvelles procédures de dématérialisation 106 Allons enfants du numérique !
  • 4. À l’heure où plus de 80 % des services attendus par les usagers sont disponibles, le nouveau défi que nous devons relever // Interview de est celui du développement de l’usage.” Nicolas Consoet de téléservices. Elle travaille aussi à faire semaines de l’année, dont 48 000 les de changement de coordonnées, qui permetconverger les différents modes d’échanges 30 et 31 décembre ! En 2011, seuls 5 % de prévenir 12 administrations d’un coup,entre collectivités et État ainsi que les des inscriptions ont été réalisés en ligne, est utilisé lors d’un déménagement sur trois,systèmes d’authentification des signatures. nous sommes encore au début du chemin ! soit environ 750 000 fois par an. Quatre■ Paroles d’élus Où en est la Nous comptons aussi beaucoup sur l’essor millions de comptes ont été créés sur mon.dématérialisation des démarches de la dématérialisation des demandes service-public.fr, et sa fusion en cours avecadministratives en France ? d’état civil : il s’agit de remplacer la demande service-public.fr renforcera la facilité d’accès■ Nicolas Conso Le défi concerne autant initiale d’extrait d’acte de naissance pour aux démarches en ligne. Sur Internetle développement de l’usage du numérique le passeport ou un mariage, par exemple, ont également été enregistrées 12,8 millionsque l’élaboration de nouveaux services – plus par un échange d’informations entre mairies. de déclarations de revenus. Les sites dede 80 % des services les plus attendus sont La mairie où est effectuée la démarche l’Assurance maladie, de Pôle emploi et de ladisponibles. Il nous faut donc unir nos forces va ainsi interroger la mairie de naissance pour Caisse d’allocations familiales attirent, quantpour que le maximum de Français et de vérifier les données déclarées par le citoyen. à eux, un peu moins d’un usager sur deux.collectivités utilisent ces moyens. Notre marge Cela évite les déplacements de l’usager, les En termes de perspectives, je pense qu’il fautde progression est importante. frais aux administrations, et contribue à lutter continuer à accorder une place centrale auPrenons l’exemple de l’inscription en ligne contre la fraude ! citoyen pour développer les usages, exploitersur les listes électorales, dont les résultats ■ Paroles d’élus Pouvez-vous dresser toutes les possibilités des nouveaux outilsont dépassé nos attentes : à fin 2011, un panorama de l’e-administration ? (mobiles et tablettes), viser le “0 % papier”2 650 communes y étaient raccordées, soit ■ Nicolas Conso Aujourd’hui, un Français dans les échanges entre administrations,36 % de la population. 236 000 demandes sur deux a le réflexe Internet pour ses et accroître la réutilisation des donnéesont été enregistrées sur les dernières démarches administratives. Le service publiques. parolesdelus.com 107
  • 5. services au public l’interview ’’ Xavier Bertrand, maire de Saint- Quentin, député de l’Aisne et ancien ministre, a l’ambition de faire de sa commune une ville numérique à part entière, et souhaite accélérer son développement numérique au service de ses citoyens. Non seulement il cherche les opportunités de développer des formations spécifiques au secteur et de multiplier les viviers de croissance au niveau économique, mais il est aussi, et surtout, attaché à faire bénéficier du numérique au quotidien l’ensemble de la population de son territoire. Xavier Bertrand, maire de Saint- Quentin, député de l’Aisne, ancien ministre 108 Allons enfants du numérique ! Allons enfants du numérique !
  • 6. ■ Paroles d’élus À plusieurs reprises du numérique sera le plus créateur s’accordent à dire que les investissementsvous avez exprimé votre intention d’emplois dans les années à venir. dans le numérique sont doublementd’accélérer le développement ■ Paroles d’élus Quels sont les services productifs puisqu’ils le sont par eux-du numérique au service des Saint- numériques rendus par la Ville que mêmes, mais aussi par la contributionQuentinois. Quel est l’axe majeur vous souhaitez privilégier dans l’avenir ? qu’ils apportent à la compétitivitéde votre stratégie dans ce domaine ? ■ Xavier Bertrand Je veux mettre de l’ensemble des secteurs de l’économie.■ Xavier Bertrand Je veux faire l’informatique au service de tous les Saint- En d’autres termes, le numérique estde Saint-Quentin une ville numérique Quentinois, particuliers et professionnels. un facteur de croissance incontournablepour tout ce que le numérique apporte C’est dans ce cadre que nous mettons et, par conséquent, une source d’emploisen termes de communication, de formation en place le Wifi dans tous les lieux publics considérable. Saint-Quentin ne peut,et d’économie, mais aussi en termes de la commune. La place de l’Hôtel- à l’évidence, rester à l’écart de tellesde services au quotidien à la population. de-Ville est déjà équipée, d’autres sites opportunités !Les technologies du numérique constituent suivront dans la foulée. Ensuite, une reconnaissance nationale,un atout essentiel et une condition de C’est également comme cela que et pourquoi pas internationale, de Saint-la réussite de l’attractivité des territoires, nous développons les e-services Quentin dans le secteur du numériqueque ce soit sur le plan de l’aménagement et l’e-administration pour faciliter et, en particulier, du cloud computing.du territoire, du développement les démarches administratives des Saint- C’est le sens de la création du “Garage”,économique ou de la relation aux citoyens. Quentinois, mais aussi de tous ceux incubateur cloud computing, ou deNous n’avons plus le temps d’avoir le qui souhaitent s’installer à Saint-Quentin. l’ouverture du premier Master cloudtemps ! Aujourd’hui, tout va très vite et tout De même, nous déployons les computing en France, second en Europe.ira encore plus vite demain. technologies informatiques et de Cette association incubateur cloudL’ADSL, qui a permis aux communications dématérialisation dans les écoles. computing/Master cloud computingélectroniques de faire un pas de géant, De plus, nous allons mettre en œuvre est unique au monde. Lorsque je parlen’est plus suffisant. Il faut maintenant dès cette année un service numérique de reconnaissance nationale, voirepasser au très haut débit. C’est dans d’aide aux devoirs pour les enfants internationale, je pense que nous sommescet esprit que Stéphane Richard, PDG jusqu’au CM2. sur la bonne voie… car la voiede France Télécom Orange, est venu ■ Paroles d’élus Quelles sont vos du numérique, c’est la voie de l’avenir.présenter les grandes étapes du attentes à l’issue de la large réflexion > www.ville-saintquentin.frdéploiement du très haut débit à Saint- sur la ville intelligente et numériqueQuentin, marquant ainsi un nouveau de demain que vous avez engagéepas franchi par notre ville vers son objectif en tant qu’élu local ?d’être une véritable ville numérique. ■ Xavier Bertrand D’abord, desC’est un enjeu essentiel, car le secteur retombées économiques. Les économistesrepères■ La fibre à Saint-Quentin d’euros) profiteront, à terme, d’une du Pôle d’excellence numérique “Le Garage”, dispositif d’accueil deCourant 2013, les Saint-Quentinois nouvelle expérience des usages ouvert en septembre 2011. projets en maturation, en présence dedevraient commencer à bénéficier multimédias, sans contrainte de débit. ■ Le cloud en vedette Jean-Marc Tassetto, directeur généraldes services THD, notamment ■ Pôle d’excellence numérique En janvier dernier, de la collaboration de Google France. À la rentréeà travers l’offre “La Fibre” d’Orange. Saint-Quentin développe des entre l’Institut supérieur des sciences de septembre, s’est ouvert, à l’InstitutGrâce à ce déploiement, les formations dans les dix sections de et techniques, Google et la supérieur des sciences et techniques,habitants de 58 communes de l’Aisne BTS industriels et tertiaires Communauté d’agglomération, le premier Master cloud computing en(70 000 foyers pour un investissement des établissements scolaires présidée par Pierre André, est France. Google y participe activementd’Orange de 10 millions à 20 millions et universitaires parties prenantes né l’incubateur cloud computing en y déléguant des intervenants. parolesdelus.com 109
  • 7. Semaine digitale  innover et échanger :  Événement ✓  Rencontres ✓  NFC ✓ Bordeaux (Gironde) Outre la rénovation de la ville, avec transformation des schémas de transports et redéfinition de l’espace piéton et cycliste, Bordeaux accueille nombre d’entreprises spécialisées dans le jeu vidéo et l’lnternet mobile.services au public ‘‘ La ville est, de tous les territoires, celui où la rencontre entre l’innovation numérique et l’usage par les citoyens s’opère le plus vite. Encouragée et accompagnée, cette innovation crée immédiatement un nouveau bien collectif, une valeur ■ Deuxième édition. La Semaine digitale de ■ Échanges innovants. Cet événement était partagée.” Bordeaux a inscrit, fin mars 2012, son profil d’abord l’occasion de se mettre à disposition particulier dans le paysage des manifestations des ingénieurs, des créatifs, des écoles et des Alain Juppé, innovantes : ni salon ni festival, elle constitue un porteurs de projets, et d’accompagner les maire de Bordeaux, ancien ministre temps de valorisation et d’impulsion de projets courses au développement pour aboutir à un qui prennent appui sur Internet et sur le numé- bouquet d’innovations. Mais la Semaine digitale, // 2011, bon cru rique au sens large. Bordeaux développe ainsi dont Orange est un important partenaire avec numérique bordelais une remarquable dynamique d’implémentation ses services regroupés sous le label Cityzi, est de services innovants en ville. À l’occasion, la aussi l’opportunité d’échanger avec d’autres municipalité a procédé au déploiement d’un villes, des penseurs et des créateurs qui parta- des plus ambitieux programmes de promo- gent le désir de tirer d’Internet le prétexte d’un tion des objets “sans contact” reposant sur la développement humain collectif et harmonieux. norme NFC, dont le projet “Mobilibom”. > a.bidegain@mairie-bordeaux.fr 110 Allons enfants du numérique !
  • 8. La démocratie locale prend le bus  Concertation citoyenne ✓  Transports en commun ✓  Vote en ligne ✓ Amiens Métropole (Somme)  Ultraproximité ✓ Territoire emblématique de la Picardie, la Communauté d’agglomération Amiens Métropole  Mobilité rurbaine ✓ (180 000 habitants) est constituée d’une zone rurale et d’une zone urbaine avec la ville d’Amiens (136 000 habitants). services au public■ Démocratie locale. Dans le cadre d’unenouvelle délégation de service public pour l’ex-ploitation du réseau de bus à rénover, la Com- ■ E-concertation. Mise en ligne du 22 août au 30 septembre 2011 sur www.amiens.fr, cette e- consultation a été orchestrée par l’association “In- ‘‘ Développer la e-participation afin d’offrir de nouvelles possibilités aux habitant(e)s de l’agglomération de contribuer aux projets, notamment à ceux qui ne peuvent se rendre en réunionmunauté d’agglomération d’Amiens Métropole novons pour la Concertation sur Internet” pour les de concertation.”a mis en place une consultation des citoyens volets technique et stratégique (modération des Thierry Bonté,par Internet sur la restructuration de leur réseau débats, choix des affirmations, suivi des votes, vice-président d’Amiensde bus. Compte tenu de l’étendue du territoire, synthèse des propositions…). Doté d’un budget Métropole enune e-consultation citoyenne à l’échelle de la de fonctionnement de 4 000 euros (de la Mission charge des transportsmétropole amiénoise est apparue comme la démocratie locale), le projet a favorisé l’adaptation et déplacementssolution participative idéale. Objectif : coller au du réseau de bus aux attentes de la population, Étienne Desjonquères,plus près des besoins et des attentes exprimés qui a pu apprécier en direct la prise en compte adjoint au maire d’Amiens,par plus de 400 habitants et usagers du terri- de ses avis et demandes. en charge de la démocratietoire métropolitain. > s.deslandes@amiens-metropole.com locale et de la vie associative parolesdelus.com 111
  • 9. Services “à la carte” CC de Parthenay (Deux-Sèvres) En Poitou-Charentes, groupement de sept communes (18 500 habitants) en zone rurale autour de la ville centre de Parthenay, classée 5@.  E-services ✓  Paiement en ligne ✓  Gestion ✓services au public ■ Tout-en-un. Avec 16 000 cartes de ‘‘ vie quotidienne délivrées gratuitement à toute la population (une par famille), la Communauté de communes de Parthenay offre aux usagers un véri- table “passe” public du territoire. La carte, individuelle et nominative, per- met de payer des services de crèche, Le numérique cantine, garderie, médiathèque, lu- permet un accès dothèque, centre de loisirs, centre facilité aux services aquatique, salle de sport et déchet- dans la ville et terie communautaire. Et de s’assurer de la présence des enfants à l’école. concerne toutes Ce moyen de paiement connecté à les collectivités. un compte famille peut être rechargé Aujourd’hui, la au guichet, sur des bornes dans les création de services, communes, ou directement en ligne. pour et par les ■ Services associés. Lancé le 1  juin er habitants, devient 2005, le projet, conduit par Microsoft une réalité. Consulting, a été mis en œuvre par la Comme la carte société Horanet et le service TIC de la de vie quotidienne, collectivité. Estimée à 603 000 euros, individuelle et l’expérimentation a été cofinancée par nominative, délivrée l’Europe, l’État, la Région, le Départe- ment, la Communauté de communes gratuitement et quatre communes (Parthenay, Châ- par la Communauté tillon-sur-Thouet, Pompaire et Le Tal- de communes.” lud). La carte magnétique est associée Xavier Argenton, au service Contact Diffusion Multimé- président de la dia d’Orange, qui informe les usagers Communauté de par SMS ou message vocal du solde communes de Parthenay de leur compte famille. et maire de Parthenay > informatique@cc-parthenay.fr 112 Allons enfants du numérique !
  • 10. Grasse sur smartphone Grasse (Alpes-Maritimes) Cité internationale du parfum, cette collectivité rayonnante de la Côte d’Azur (51 000 habitants) gère un centre historique réputé et une dizaine de villages disséminés sur un vaste territoire.  Portail ✓  Information ✓  Guichet unique ✓ services au public■ Simple et gratuit. L’office du tou- ‘‘risme (OT) et la Ville de Grasse ont misà disposition des habitants et des tou-ristes une application “portail” gratuite etsimple d’utilisation pour accéder à desinformations autour de la collectivité.Grasse souhaite ainsi devenir une pla-teforme d’innovation et d’expérimenta-tion dans le domaine du numérique. Ce Nous sommesguichet unique et personnalisé fournit heureux d’êtresur smartphone des informations sur pionniers surles services de la commune, de l’OT, la Côte d’Azur,de la Communauté d’agglomération, et peut-êtredu théâtre, du cinéma, du monde as-sociatif et des commerçants. La Ville a en France, danssigné un accord avec Orange pour le le conceptdéploiement de hotspots Wifi à partir d’une applicationdesquels charger l’application. ‘portail’ fédérant■ Partenariats. Cette action prolonge les initiatives localesle partenariat entre la Ville et l’université et offrant à l’usagerde Nice, déjà à l’origine de nombreux un guichet uniqueprojets : chemins historiques tagués et personnalisé.”(NFC et QR codes), réalité augmentée, Jean-Pierre Leleux,etc. La Ville et l’OT ont fait appel à un maire de Grasse, sénateurprestataire local spécialisé et mobilisé la des Alpes-Maritimes,Communauté d’agglomération, les ac- président de Pôle Azurteurs économiques et culturels locaux. ProvenceLe lancement de l’application a fait l’ob-jet d’une campagne d’affichage et decommunication : articles dans la presseet sur les sites municipaux, dépliants,etc. Orange s’est associé à l’opérationen plaçant deux hotspots Wifi.> albane.siwiecki@ville-grasse.fr parolesdelus.com 113
  • 11. Blog participatif  Démocratie participative ✓  Quartiers ✓  Blog ✓ Gruissan (Aude) Village traditionnel et station balnéaire de 4 600 habitants, proche de Narbonne, sur le Golfe du Lion, lové autour de son château du XIIIe siècle. ■ Collaboratif. Dans le cadre de sa démarche ■ Guider et former. Après étude interne et de démocratie participative, la Ville de Gruis- concertation entre l’animatrice des conseils deservices au public san a mis en place un blog collaboratif à des- quartiers, le responsable informatique et les tination des délégués de quartier. Cet espace 65 délégués, le blog http://nosquartiers.ville- de partage et de travail consacré à la vie des gruissan.fr s’est ouvert en décembre 2010, conseils de quartiers est accessible à tous sur sans aucun coût. Dans chaque quartier, un Internet. Les délégués y partagent des docu- délégué référent guide ses homologues dans ments et les services municipaux y diffusent l’utilisation du site. Le principe : dépôt d’infor- de l’information aux délégués et aux élus ré- mations sur un espace commun ou par le biais férents. Ce blog est conçu comme un outil d’un forum. Une dizaine de visites sont recen- citoyen capable d’améliorer les échanges et sées chaque jour. Une troisième campagne de ‘‘ de générer des projets entre les quartiers en formation des délégués est prévue en 2012. dynamisant la réflexion collective. > nvitosky@ville-gruissan.fr Ce site web interne permet de renforcer les liens entre les quartiers et leur donne la possibilité d’échanger et de réfléchir sur des problématiques et sujets qui pourront être présentés et développés dans les ateliers citoyens.” Henri Selig, adjoint au maire de Gruissan, délégué à la citoyenneté et à la communication 114 Allons enfants du numérique !
  • 12. Des codes dans la ville  QR codes ✓  Mobile ✓  Informer en mobilité ✓ Haguenau (Bas-Rhin) Pôle du Pays d’Alsace du Nord, ville de 35 000 habitants aux portes du parc naturel régional des Vosges du Nord. services au public ‘‘ Il est essentiel que les habitants et les touristes puissent profiter de services d’information utiles et faciles d’accès. Cette application est un exemple d’innovation mis au service de la population.”■ Codes-barres. En complément de la version ■ Interne. Après la mise en ligne du nouveau Claude Sturni,mobile de son site Internet, Haguenau s’est do- site Internet de la Ville en août 2011 et de sa maire d’Haguenautée de QR codes : des codes-barres en deux version mobile en septembre 2011, la collecti- et député du Bas-Rhindimensions disposés dans la ville ou imprimés vité a déployé des QR codes dans la cité. Desur des affiches. Équipés d’un smartphone, la phase d’étude jusqu’à la mise en service, leles habitants, les touristes et les visiteurs ont projet a été mené en interne par deux agentsainsi accès à des informations et des applica- de la commune, un webmaster et un technicientions mobiles. Il leur suffit de photographier le multimédia. Pour développer les usages, il aQR code pour connaître l’agenda des mani- fallu informer le public, notamment via le ma-festations, la disponibilité des places de par- gazine municipal et le site Internet de la Ville.king, le programme culturel, l’itinéraire vers un En parallèle, les agents de la collectivité ont étécommerce, ou encore le jour de collecte des sensibilisés aux nouveaux outils.déchets. > yann.douay@haguenau.fr parolesdelus.com 115
  • 13. L’aéroport du futur  NFC ✓  Smartphone ✓  M-services ✓ Aéroport de Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne) Aéroport de Midi-Pyrénées accueillant près de 8 millions de passagers par an, situé dans une ville de 23 000 habitants comptant 35 000 salariés dans plus de 2 000 entreprises spécialisées notamment dans le numérique.services au public ‘‘ Les mobiles doivent devenir les sésames de notre quotidien et nous simplifier la vie.” Bernard Keller, maire de Blagnac, vice-président de Toulouse Métropole “Avec le NFC, le smartphone fournit une information ■ Pionnier. Pendant l’été 2012, 50 passagers réguliers de l’aéroport de Toulouse-Blagnac ont expérimenté les services mobiles sans contact ment papier, a donné l’idée de ce projet. La communication entre le téléphone et le sys- tème est assurée par la technologie NFC, qui personnalisée pour grâce au NFC. Doté de son smartphone, l’uti- fait communiquer la carte SIM du téléphone mieux gérer le temps lisateur n’a ni ticket de parking ni billet d’avion. avec l’aéroport. L’expérimentation a été menée précédant le voyage Rapide, l’application propose une liste des vols, durant l’été 2012 avec trois partenaires : Sita, et le rendre plus indique le portique de sécurité “coupe-file” et société internationale spécialiste des services convivial.” supprime l’attente à l’enregistrement. Pratique, de télécommunications pour le transport aé- Jean-Michel Vernhes, le mobile mémorise l’emplacement du station- rien, Research in Motion, fabricant canadien du président de l’aéroport nement de parking pour le retour, affiche aussi BlackBerry, et Orange, qui lance une carte Sim Toulouse-Blagnac et de la météo et les conditions du trafic toulousain. NFC dotée d’un niveau de sécurité équivalent à l’Union des aéroports ■ Test. L’étude, qui a révélé que 70 % des celui des cartes de paiement à puce. français personnes souhaiteraient voyager sans docu- > c.lagarde@toulouse.aeroport.fr 116 Allons enfants du numérique !
  • 14. Borne Internet et PVP  Bornes Internet ✓  Visioconférences ✓  Actes d’état civil ✓ Anor (Nord)  Certificat de non-gage ✓ Petite commune du parc naturel régional de l’Avesnois, Anor (3 330 habitants), au sud-est de  Dématérialisation ✓ Maubeuge, est située entre Fourmies et Hirson et adossée à la frontière Belge.  E-formulaire ✓ services au public ‘‘ Avec notre Espace services publics, nous proposons un concept d’accueil individualisé et innovant offrant des services modernes et proches des usagers. Notre objectif, grâce à Internet, est d’améliorer les services rendus■ Proximité des services publics. La création ■ Partenariat réussi. Au-delà des équipe- à la population.d’un Espace services publics à Anor répond à ments liés à l’Espace services publics, trois par- Un service dela volonté municipale de satisfaire la majorité tenaires sont à l’origine de l’installation du PVP proximité qui évitedes demandes des administrés : cet espace en mairie : Pôle emploi, la CAF de Fourmies les déplacementsfacilite la prise en charge des demandes indivi- et la Mission locale rurale de l’Avesnois. Coûtduelles par un accueil physique autour de trois de l’opération pour une borne administrée et à l’heure duoutils modernes et interactifs : une borne d’ac- trois bornes expert : 94 820 euros sur deux ans, développementcès à Internet et aux services publics en mairie ; y compris le salaire et la formation de l’agent durable.”une borne en lien avec la CAF de Maubeuge ; d’accueil. Une aide européenne du fonds Feder Joëlle Bouttefeux,et, plus récemment, un Point Visio-public (PVP a couvert 50 % des dépenses engagées dans maire d’Anord’Orange) qui met en relation par visioconfé- le projet, sans oublier une participation de Pôlerence l’usager avec la CAF, le Pôle emploi et la emploi à hauteur de 10 750 euros.Mission locale rurale de l’Avesnois. > samuel.pecquerie@ville-anor.fr parolesdelus.com 117
  • 15. Stationnement capté Meylan (Isère) Sur les contreforts du massif de Chartreuse, dans la vallée du Gévaudan, Meylan fait partie de la Communauté d’agglomération Grenoble Alpes Métropole. Ville nature mais urbaine, Meylan abrite “Innovallée”, première technopole créée en France en 1972.  Machine to machine ✓  Ville durable ✓  Capteurs ✓services au public  Stationnement ✓  Tranquillité ✓ ‘‘ ■ En temps réel. Baptisé “Machine to machine, pour la ville durable”, le pro- jet expérimenté par la ville de Meylan a pour but de résoudre les problèmes de stationnement sauvage et illicite empêchant le passage des véhicules de sécurité et d’enlèvement des dé- Grâce à Orange, chets, en s’appuyant sur les dernières nous disposons innovations technologiques à base de de capteurs sans fils capteurs sans fils enterrés dans le sol. enfouis dans le sol, L’idée : informer en temps réel l’équipe municipale en charge de ces ques- capables de détecter tions et lui envoyer automatiquement les stationnements un courriel si des automobilistes sont gênants, de les garés hors des places de parking ou signaler sur une dès que le temps de stationnement plateforme web autorisé est dépassé. en mairie… et de ■ Capteurs autonomes. À travers le sensibiliser ainsi projet collaboratif “SensCity”, Orange les automobilistes déploie une infrastructure mutualisée récalcitrants.” de capteurs de mesures environne- mentales pour améliorer la gestion des Marie-Christine Tardy, maire de Meylan et ressources de la ville durable. À Mey- conseillère régionale lan, huit capteurs sans fil (autonomes de Rhône-Alpes grâce à des piles) ont ainsi été enfouis sous la place des Damiers, dans le quartier des Béalières. Une application informatique informe l’équipe munici- pale en temps réel de la situation : en cas d’infraction au stationnement, le système adresse automatiquement un courriel d’alarme. > Olivier.ayet@meylan.fr 118 Allons enfants du numérique !
  • 16. Cimetières en ligne Nantes (Loire-Atlantique) Sixième ville de France avec 282 000 habitants, capitale régionale des Pays de la Loire et centre de la Communauté urbaine de Nantes qui compte 580 000 habitants. Numérisation✓ Internet✓ E-services✓ services au public■ E-cimetières. Depuis la Toussaint ‘‘2011, tout internaute a accès aux re-gistres des 13 cimetières municipauxde Nantes. Les registres d’inhumationde la ville de 1867 à 2006, contenant404 240 noms, sont numérisés et uti-lisés par les agents municipaux. Legrand public peut consulter en ligneles données datant de plus de cin- Cette initiative,quante ans. Il est désormais facile de la première enretrouver une sépulture avec le moteur France, s’inscritde recherche. Gratuit, ce service en pleinement dansligne est destiné aux descendants des l’esprit de l’opendéfunts ainsi qu’aux généalogistes,aux notaires ou aux sociologues. data, qui consiste■ Open data. La numérisation et l’in- à transmettre,dexation des registres ont commencé partager et réutiliserdès 2006. Le projet de mise à dispo- les données publiquessition sur Internet a été mené par le dématérialisées ausecteur des cimetières, en lien avec service des habitants.”les Archives municipales et la direction Anne Lefèvre,des Systèmes d’information. Le projet conseillère municipaleest cofinancé par la direction de la Re- de Nantes, déléguéelation aux usagers et le cabinet généa- aux formalités, à l’état civillogique Coutot-Roehrig pour un coût et aux cimetièresde numérisation de 44 160 euros TTCet d’indexation de 17 940 euros TTC,sans compter les coûts de personnelset d’hébergement de la plateformeI­nternet.> Anne.lefevre@mairie-nantes.fr parolesdelus.com 119
  • 17. E-compost au jardin  Déchets ménagers ✓  Réservation en ligne ✓ CC du Pays de Colombey et du Sud Toulois  Compostage domestique ✓ (Meurthe-et-Moselle) Le Pays est “maillé” de villages qui ont conservé leur bâti architectural lorrain, tout en étant au cœur d’un réseau de services et d’activités économiques. ■ Inciter à composter. Baptisé “Opération ■ Promotion online. Lancée en avril 2010, compostage”, le projet porté par la Commu- l’opération avait été précédée huit ans plus tôtservices au public nauté de communes propose aux habitants de la mise en place de neuf microplateformes de réserver en ligne leur composteur (deux de compostage sur le territoire. La reprise modèles au choix adaptés aux besoins des de l’opération en 2012 – et sa promotion via ménages), dans le cadre de la démarche de le site Internet de la Communauté de com- réduction des déchets ménagers entreprise munes – correspond au lancement, au côté par la collectivité depuis 2002. Une fois la ré- de l’Ademe, d’un plan compostage. Ce plan servation effectuée, chaque citoyen peut bé- de 80 000 euros a été financé par la collectivité néficier d’un suivi personnalisé : un animateur (37 000 euros), l’Ademe (24 000 euros) et la répond par téléphone à toutes les questions vente des composteurs (19 000 euros). ‘‘ sur le compostage. Et des réunions d’anima- > communication@pays-colombey-sud- tion sont proposées sur tout le territoire. toulois.fr  La Communauté de communes a introduit la notion de prévention dans sa politique environnementale avec la distribution de composteurs et la formation au compostage. La diffusion des résultats et des retours d’expérience entretient la mobilisation.” Claude Deloffre, vice-président de la CC du Pays de Colombey et du Sud Toulois, en charge de l’environnement 120 Allons enfants du numérique !
  • 18. Plaques reconnues, parking fluide  Parkings intelligents ✓  Lecture de plaques ✓  minéralogiques ✓ Champagne Parc Auto, SEM de Reims (Marne) Célèbre dans le monde entier pour le breuvage aux fines bulles produit grâce aux vignes qui s’épanouissent sur ses terres, l’agglomération urbaine de six communes abrite 188 000 habitants. services au public ‘‘ Pour faire respirer votre ville, arrêtez votre voiture dans les parkings de Champagne Parc auto. Vous contribuerez à libérer l’espace public et, en réduisant le temps passé au volant, vous limiterez les■ Parking convivial assuré. Soucieux d’amé- ■ Gestion rapide, accès fluide. Opérationnel émissions polluantesliorer le service rendu à ses usagers, Cham- depuis fin 2011, le système déployé dans le de votre véhicule.”pagne Parc Auto, la SAEM (Société anonyme centre-ville rémois offre un outil simple, rapided’économie mixte) qui gère les parkings de la et efficace au gestionnaire responsable du parc Stéphane Joly, adjoint au maire de Reims,ville, a installé un système de reconnaissance auto (détection des tickets échangés ou volés PDG de CPAde plaques de véhicules. L’idée : fluidifier le à la sortie, affichage rapide de la photo et de latrafic aux entrées et sorties des parkings en plaque lue, recherche des clients par numéroouvrage. Outre la gestion complète des abon- de plaque…). Financé sur fonds propres parnés par lecture de plaque, le système évite Champagne Parc Auto (environ 30 000 eu-l’échange de tickets entre conducteurs mal- ros TTC par parc), le déploiement du système aveillants, permet une facturation au réel en cas été facilité par la présence d’un matériel péagerde ticket perdu ainsi qu’une gestion rapide et uniforme sur les cinq parcs autos concernés.conviviale des cas litigieux. > services@cpa-champagneparcauto.com parolesdelus.com 121
  • 19. L’e-révolution du stationnement  Capteurs communicants ✓  Stationnement durable ✓  Recherche de place ✓ Semiacs-SEM de Nice et de Cagnes-sur-Mer (Alpes Maritimes) Cinquième ville de France, Nice (345 000 habitants) est la ville-phare de la Côte d’Azur : à la fois élégante et populaire, elle a le charme des cités méditerranéennes où la douceur de vivre tient autant à la beauté de la ville qu’à son climat exceptionnel.services au public ‘‘ Faire entrer le stationnement en voirie dans le XXIe siècle, telle est l’ambition de Christian Estrosi. C’est l’objectif du système de ‘stationnement intelligent’ déployé à Nice. Opérationnel à l’automne 2012, il sera installé dans ■ Capteurs et horodateurs innovants. ■ Kiosque multiservices. Première ville de toute la commune.” D ­ epuis janvier 2012, la Ville de Nice implante France à recourir au “stationnement intelligent”, sur ses trottoirs un réseau de capteurs com- Nice veut fluidifier le trafic, améliorer la qualité Benoît Kandel, municants associés à des horodateurs de de l’air et réduire les nuisances sonores. Solu- premier adjoint au maire de Nice, conseiller général nouvelle génération. Objectif : indiquer en tions proposées : des capteurs installés dans la des Alpes-Maritimes, temps réel aux automobilistes les places dis- chaussée (pour connaître en temps réel l’état président de la Semiacs ponibles en voirie et leur offrir de nouvelles du stationnement, du trafic et de la qualité en- solutions de paiement. Intégrée dans le vironnementale), un kiosque multiservices (no- Schéma global de stationnement 2011-2015 tamment pour le paiement du stationnement) et de l’agglomération niçoise, cette opération fait un ensemble d’e-services (pour mieux informer partie des mesures novatrices et ambitieuses les usagers et les agents municipaux des dé- // Technologies destinées à améliorer les conditions de sta- passements du temps de stationnement). sans contact tionnement dans le centre-ville. > Benoit.kandel@ville-nice.fr 122 Allons enfants du numérique !
  • 20. Lagrange connecté !  Satellite ✓  Accès Internet ✓  Solution haut débit ✓ Lagrange (Landes) Commune de 217 habitants, située en région Aquitaine, département des Landes, arrondissement de Mont-de-Marsan. services au public ‘‘ Quand nous avons lancé ce projet, nous étions loin d’imaginer arriver à cette solution. Mais quand on veut, on peut, et notre persévérance a été récompensée : aujourd’hui, les habitants de Lagrange sont connectés.” Jean-Jacques Piard,■ Solution satellite. Depuis des années, le ■ Prise en charge. La municipalité n’a pas adjoint au mairemaire de Lagrange, Christian Sourbès, étudiait, hésité à innover en retenant pour son accès de Lagrangeavec son conseil municipal, les possibilités de à ­nternet une solution par satellite avec un Ifaire accéder leur village à l’univers d’Internet. débit de 2 Mbit/s. Lagrange a été la premièreFaute d’infrastructures existantes, les habitants commune d’Aquitaine à se lancer dans uneen étaient privés. Lasse d’attendre, la municipa- démarche de ce type. Grâce au regroupementlité a pris l’initiative, en 2007, de se rapprocher initié par la commune, les familles souhaitant ac-de la direction des Relations avec les collecti- céder à cette offre haut débit ont bénéficié devités locales pour les Landes d’Orange. Après deux mois d’abonnement gratuit et disposentune phase de diagnostic afin de définir et com- désormais d’un abonnement pour 34 euros parprendre les attentes techniques de la population, mois. De son côté, la commune a pris en chargedifférentes solutions ont été envisagées avant de les frais de dossiers d’inscription, soit 700 euros.choisir l’offre par satellite de NordNet. > jeandemoune@gmail.com parolesdelus.com 123
  • 21. Le PVP aide les chômeurs Communauté de communes du Kochersberg (Bas-Rhin) À 15 kilomètres de Strasbourg, cette Communauté de communes regroupe, autour de Truchtersheim, 19 communes, dont 28 villages, dans une zone résidentielle privilégiée au cœur du Bas-Rhin.  Point Visio-public ✓  Demandeurs d’emploi ✓  Proximité ✓services au public  Accueil services publics ✓  Gain de temps ✓ ‘‘ ■ Priorité à la proximité. La Com- munauté de communes du Kochers- berg a fait coïncider l’ouverture d’une Maison des services (Communauté de communes, mairie, Conseil général, Chambre d’agriculture) avec l’implan- tation d’un Point Visio-public (PVP) Toujours viser la consacré au “Pôle création d’entre- lune, c’est le meilleur prise, emploi, formation”, l’un des moyen d’atteindre quatre pôles de services à la personne les étoiles. Il faut se hébergés dans ses murs. Elle répond ainsi à la demande d’une population donner les moyens exigeante, habituée aux usages nu- au début, et ensuite mériques au quotidien, par une offre ça marche. Vu le de services qui donne déjà pleinement succès de ce projet, satisfaction et que d’autres institutions de plus en plus de vont prochainement rejoindre. services souhaitent ■ Accueil virtuel pour chômeurs s’installer dans la réels. Après avoir enquêté en 2010 Maison des services : sur les besoins du territoire et de l’État le rectorat, le trésor en services publics de proximité, la public, etc.” Communauté de communes du Ko- chersberg ouvrait à Truchtersheim, en Justin Vogel, octobre 2011, la Maison des services maire de Truchtersheim, président de la CC du “Le Trèfle”. Outre l’accueil physique Kochersberg, vice-président des administrés pour les différents de la Région Alsace, services publics présents sur le site en charge des finances (gendarmerie, services sociaux…), un Point Visio-public dédié à Pôle emploi a été aménagé dans les locaux (bud- get : 50 000 euros, avec le matériel). > el@kochersberg.fr 124 Allons enfants du numérique !
  • 22. Galaxie digitale interne Communauté de communes Tarn & Dadou (Tarn) Territoire rural entre métropole toulousaine et agglomération albigeoise, irrigué par deux pôles urbains équivalents (Gaillac et Graulhet) de 13 000 habitants.  Projet transversal ✓  Démocratique et pédagogique ✓  Développement en interne ✓ services au public■ Sites thématiques. La CC Tarn & ‘‘Dadou a créé une galaxie de sites In-ternet autour de thèmes ou fonction-nalités liés à ses compétences : eco.ted.fr (actualité économique des en-treprises), enfance.ted.fr (démarchesliées à la petite enfance), environne-ment.ted.fr (sensibilisation à la protec-tion de l’environnement, à l’habitat…). Notre territoire estL’objectif de cette galaxie digitale est vaste et disparate.de renforcer la connaissance des Le développementcompétences, des missions et des d’outils d’informationactions de la collectivité, et d’améliorer et de communicationla qualité du service public par l’infor-mation et l’interactivité, en s’adressant numériques nousaux ménages, aux entreprises et aux rapproche de noscollectivités membres ou partenaires. administrés et de■ Projet interne. Le point de départ nos usagers, quia été le lancement d’eco.ted.fr. Après aspirent à mieuxavoir fait appel à une agence de com- comprendre notremunication pour la conception et le rôle et nos missionsdéveloppement, la Communauté de de service public.communes a choisi de développer les En interne, ce projetsites en interne grâce à un CMS libre a fédéré nombre(Drupal). Cette stratégie a été mise en d’agents, heureuxplace pour moins de 20 000 euros surfonds propres. Chaque chef de ser- de contribuervice est devenu rédacteur-modérateur à la stratégiedu site Internet relatif à ses missions. de développementLe développement et l’habillage ont de la Communautéété quasi intégralement effectués en de communes.”interne, ce qui représente un projet Pascal Néel,transversal de grande ampleur. président de la> dircab@ted.fr CC Tarn & Dadou parolesdelus.com 125
  • 23. retour sur… Quatre ans après Rive-de-Gier (Loire) Quatre ans après Aixe-sur-Vienne (Haute-Vienne) 1  22 fans 0 “Je souhaitais favoriser l’accèsservices au public sur Facebook. Objectifs atteints en termes de nombre d’abonnés, mais aussi des habitants à la citoyenneté. en termes d’audience et d’interactivité. L’acte d’aller voter nécessite 5  89 followers 2 sur Twitter. La publication sur les réseaux sociaux a été ouverte de s’inscrire sur les listes à certains services en direct, qui gèrent eux-mêmes électorales : en offrant un outil la publication de leurs actualités sur la page fan et le compte Twitter. moderne et adapté (accessible Paru dans le tome 5 de Paroles d’élus en ligne 24 h/24), notre action s’intègre dans un vaste projet // Interview de Jean-Claude Charvin, maire d’e-administration. Cela de Rive-de-Gier contribue à sortir les habitants de l’exclusion et les rend Quatre ans après CC Lomagne Gersoise (Gers) ‘un peu plus citoyens’. Les L’initiative qui permet aux habitants inscriptions en ligne croissent dont la ligne était inéligible à l’ADSL de profiter d’une solution alternative chaque année. L’outil d’accès à Internet dans des conditions fonctionne bien et séduit équivalentes a atteint les objectifs fixés en termes de mise en place du projet (respect les nouveaux arrivants.” des délais et du budget, ouverture du service). Daniel Nouaille, maire d’Aixe-sur-Vienne, Sur 600 demandeurs potentiels recensés en président de la CC du Val de Vienne et amont de l’opération, 500 foyers ou entreprises président du groupe de travail TIC de l’AMF se sont réellement abonnés au service. Paru dans le tome 5 de Paroles d’élus // Inscription en ligne Paru dans le tome 5 de Paroles d’élus sur les listes électorales 126 Allons enfants du numérique !
  • 24. Cinq ans après Conseil régional d’Auvergne En 2009 Montpellier (Hérault)Depuis 2005, les territoires ruraux Jean-Pierre Moure,d’Auvergne sont équipés président de Montpellierde visioguichets administratifs, Agglomérationles Points Visio-public (PVP). L’Auvergneest ainsi la première région de France àavoir maillé son territoire grâce à ce dispositifinnovant, aujourd’hui encore, et uniqueau regard de la diversité de l’offre de services “Les objectifs des quatre bornesproposée, du nombre de territoires équipés Wifi installées sur une zoneainsi que du nombre de communications de 85 000 m² ont été atteints,réalisées. et même largement dépassés,Chiffres clés avec plus d’une centaine de connexions par semaine. Les56 bornes “utilisateur” implantées usagers bénéficient d’un réseaudans les Communautés de communes d’Auvergne. Wifi inédit – maillé – leur offrant37 bornesles services publics. “expert” installées dans encore plus de souplesse et de confort, sans aucune coupure. Lancée à l’été 2009, cette 17 000 entretiensPlus deréalisés, dont 2 930 entretiens en 2011. expérimentation, qui ne devait durer qu’un an, est encore disponible. Le réseau Wifi offre 986 000 kmEnvironsoit 197 tonnes de CO2. économisés, aux habitants ainsi qu’aux visiteurs du quartier OdysseumParu dans le tome 5 de Paroles d’élus la possibilité de se connecter> Retrouvez tous les détails sur le PVP en Auvergne gratuitement à l’Internet haut débit depuis les terrasses deet ses évolutions sur parolesdelus.com cafés, arrêts de tramway, places,// Services et bancs publics.”publics dee-proximité Paru dans le tome 5 de Paroles d’élus parolesdelus.com 127