Tome 8 : introduction

831 views
746 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
831
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Tome 8 : introduction

  1. 1. allons enfants dunumérique  !
  2. 2. allons enfants du numérique  ! pour une France très haut débitparolesd’élus> tome 8
  3. 3. Paroles d’élus Paroles d’élus, présent le site web le web 2.0 sur les réseaux sociaux depuis 2011, s’est Nouveautés 2012 : la webTV Un programme prolongé en 2012 avec de coaching vidéo une webTV et une à la disposition présence sur Scoop.it. de tous les territoires À travers son dispositif web 2.0, Paroles d’élus positionne le citoyen < Qu’est-ce que le web 2.0 ? Le web 2.0 au cœur du débat bouleverse les comportements numérique. Écouter, sur Internet. Une nouvelle informer, échanger : approche stratégique, de ce sont les valeurs clés nouveaux usages : comment le web participatif change-t-il qui accompagnent < www.parolesdelus.com la donne pour les collectivités ? cette stratégie digitale globale autour des le site mobile < Idées reçues sur territoires connectés. les réseaux sociaux Clichés et rumeurs, comment tordre le cou aux contre- vérités qui planent sur les réseaux sociaux. < Facebook Tout le monde y est. Mais où en sont les collectivités ? Franck Confino nous fait partager son expérience du “réseau des réseaux” et ses conseils pour éviter les écueils de l’outil. < Twitter Twitter est le réseau social en vogue. Comment ne pas manquer le phénomène de cette plateforme < www.parolesdelus.com/dispositif de microblogging.4 Allons enfants du numérique !4 Allons enfants du numérique !
  4. 4. le dispositif Paroles d’éluson line le dispositif Facebook facebook.com/ parolesdelus Twitter twitter.com/ parolesdelus Dailymotion dailymotion.com/ parolesdelus< Stratégie web 2.0 Netvibes netvibes.com/Comment construire sa stratégie parolesdelusdigitale ? Facebook, Twitter, Netvibes,Viadeo… Voici les clés pour établirune présence 2.0 cohérente etefficace.< Comment boostersa communauté ? SlideshareQuelle stratégie digitale mettre en slideshare.net/place ? Les interactions sont-elles plus parolesdelusimportantes que le contenu diffusé ?Que publier ? Quel ton adopter pourune institution ? Tous les “trucs et astuces”d’un bon community manager…< Aller plus loin Scoop.itAller plus loin que le web 2.0, c’est scoop.it/u/aussi créer des passerelles entre parolesdelusles médias et passer du virtuel au réel. parolesdelus.com 5
  5. 5. sommaireIntroduction Développement économique 8 ditorial des présidents Jacques Pélissard, Daniel Delaveau, É Michel Destot, Vanik Berberian, Vincent Descoeur, Martin Malvy, Pascal Allizard, Jean-Léonce Dupont, Christian Pierret et Stéphane Richard12 ’interview Fleur Pellerin, ministre déléguée auprès du ministre L du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Économie numérique14 Pour une France très haut débit Bruno Janet 51 ur parolesdelus.com S 52 L’avis de l’expert Jean-Paul Dufrègne 54 Interview ean-Yves Le Drian JTransverse 56 a Place digitale, espace de coworking L18 oin du coach Open data, Twitter, le NFC C 57 Volley en 3D sur multiécran, première mondiale22 a France numérique 2012 Le numérique, un formidable L 58 Tango et scan accélérateur de croissance 59 Commande publique attractive 60 Site de développement économique24 ommaire géographique Carte de France et collectivités S 61 Zapt, guichet unique de transports26 ocus Villeneuve-sur-Lot : une ville à l’ère du numérique F 62 Faire rimer ruralité et modernité30 ocus Conseil général de Côte-d’Or : du très haut débit F 63 Flashchoc, l’e-gourmandise sur tout le territoire 64 La bataille de l’innovation34 ocus Pays Châtelleraudais : développer le numérique, F 66 Retour sur Murat, Pays de Sault, Grand Troyes, Saint-Dié-des-Vosges atout de l’attractivité du territoire38 ocus Territoires ruraux : pour une nouvelle ambition F de l’aménagement du territoire42 ocus Mulhouse : un projet urbain nommé “à venir” F Gestion interne de la collectivité46 ocus Saint-Jean-de-Luz : cap sur le numérique FPour aller plus loin170 Contacts173 Index des noms174 Crédits photographiques175 Ours 69 ur parolesdelus.com S 70 L’avis de l’expert Pascal Fortoul176 Remerciements 72 Interview Jean-Yves Gouttebel 74 Interview Hélène Mandroux 76 Coopération numérique au Sénégal 77 Visioconférence en altitude 7 8 E-enchères communales 7 9 E-ventes immobilières 80 Secours par MobilCOS 81 Intra-cité au Lamentin 8 2 Géolocalisation de véhicules municipaux 83 Des données dans le nuage 84 Retour sur Saint-Avé, Rennes, Saint-Nazaire Carene6 Allons enfants du numérique !
  6. 6. Santé et social Tourisme et culture87 Sur parolesdelus.com 129 Sur parolesdelus.com 145 Narbonne dans une appli mobile88 L’avis de l’expert Pr Jean Cassagnes 130 L’avis de l’expert Mathieu Bruc 146 Tourism4all = tourisme pour tous90 Interview Frédéric Valletoux 132 Interview Christian Paul 147 Une appli qui ne perd pas le nord 92 Qualité de l’air sous surveillance 134 e patrimoine au bout des doigts L 148 Quercy : hotspot Wifi 93 L’e-santé contre la désertification 135 u graphisme au design interactif D 149 Patrimoine sur smartphone94 Urgence pour sourds et malentendants au 114 ! 136 Must au Mont-Saint-Michel 150 Wifi au port caribéen 9 5 “Enquête-santé” en ligne 137 Mystères à la basilique96 Hôpital virtuel 151 Une appli pour balade messine 138 À la conquête de nouveaux lecteurs9 7 Améliorer les secours par la boucle optique 152 Me former où et quand je veux ! 139 e NFC met le patrimoine en lumière L98 Géolocalisation et dépendance 153 rt, jazz et flashcode A 140 Un beffroi numérique99 Circulation des informations 141 ibliothèque en ligne B 154 Un théâtre en réseau 100 La Tournée : livraison à domicile 155 De rivages en Calanques  : la route pour déficients visuels101 E-tablette à l’épicerie sociale numérique 142 ’Opéra sur mobile L102 Retour sur Conseil général du Cantal, Martigues 156 Retour sur Montier-en-Der, Grand 143 Flânerie avec flashcodes 144 E-RAF pour mégalithe Narbonne, Canéjan, PleybenServices au public Éducation105 Sur parolesdelus.com 118 Stationnement capté 159 Sur parolesdelus.com106 L’avis de l’expert Nicolas Conso 119 Cimetières en ligne 160 L’avis de l’expert Thibaut Kleiner108 Interview Xavier Bertrand 120 E-compost au jardin 162 Interview Jean-Michel Fourgous1 10 Semaine digitale : innover 121 laques reconnues, parking fluide P 164 a tablette en 6e, c’est classe ! L et échanger 122 L’e-révolution du stationnement 165 witter, l’ouverture au monde T111 La démocratie prend le bus 123 agrange connecté ! L 1 É 66 coliers en visioconférence1 12 Services “à la carte” 124 Le PVP aide les chômeurs 167 rdinateurs recyclés O1 G 13 rasse sur smartphone 125 Galaxie digitale interne 1 R 68 etour sur Alès, Aubazine, Saint-Germain-de-Fresney,114 log participatif B 126 etour sur Rive-de-Gier, R Bras-Panon, Laguenne, Gerville115 Des codes dans la ville CC Lomagne Gersoise,1 16 L’aéroport du futur Aixe-sur-Vienne, Conseil régional1 17 Borne Internet et PVP d’Auvergne, Montpellier parolesdelus.com 7
  7. 7. Jacques Pélissard Daniel Delaveau Michel Destot Vanik Berberian Vincent Descoeuréditorial des présidents8 Allons enfants du numérique !
  8. 8. Martin Malvy Pascal Allizard Jean-Léonce Dupont Christian Pierret Stéphane RichardRuraux ou citadins, nos concitoyens ne cessent de développer, L’aménagement numérique du territoire nous concerne tous,quel que soit leur âge, de nouveaux usages et de nouvelles État, collectivités, associations d’élus et opérateurs. Ce nouvelpratiques numériques. Ordinateurs, smartphones, tablettes ouvrage illustre l’esprit partenarial et souligne de façon concrètenumériques sont entrés dans notre quotidien comme les effets vertueux de la coopération entre les acteurs publics etle firent, il y a quelques décennies déjà, l’automobile, le privés. Notre dialogue, dans la confiance et l’exigence, commetéléphone, la télévision ou la chaîne Hi-Fi. Autant d’évolutions la complémentarité de nos actions, ouvre de nouvelles voiestechnologiques qui stimulent des pratiques culturelles jusque-là au bénéfice des territoires.inédites et qui installent de nouvelles identités numériqueset de nouvelles formes de sociabilité. Ce huitième volume Notre pays a un rôle majeur à jouer dans l’économie de lade Paroles d’élus s’est penché, au plus près du terrain, connaissance. L’équiper d’infrastructures fixes et mobiles,sur ces mutations. À l’écoute des réalisations concrètes capables de supporter les échanges numériques dans lesde nos collectivités dans toute leur diversité, il a cherché meilleures conditions de vitesse, de qualité et de sécurité, està en comprendre les enjeux, à en saisir les logiques pour devenu un atout déterminant pour l’attractivité de nos territoires.en encourager le partage. Une nouvelle fois, Paroles d’élus illustre le foisonnement et le dynamisme de nos territoires pour créer des activités nouvelles,Fruit d’une fidèle collaboration de nos neuf associations maintenir présence et emplois dans des zones parfoisd’élus et de collectivités avec Orange, ce nouveau volume, difficiles d’accès, en s’appuyant sur le levier que représenteen complément de www.parolesdelus.com, met l’accent sur le numérique, sous toutes ses formes.les initiatives des collectivités qui renouvellent par le numériquedes manières de produire, d’apprendre, d’échanger et de Ce tome 8 en témoigne, l’utilisation du numérique acommuniquer. Autant de chantiers stratégiques pour notre pays littéralement explosé et révolutionne notre quotidien danset l’avenir de nos régions, départements, communautés des domaines aussi variés que l’économie, le tourisme, lade communes, villes et villages. santé… Avec, par exemple, la technologie NFC, illustrée parolesdelus.com 9
  9. 9. à plusieurs reprises dans ce volume, qui offre d’énormes les technologies numériques s’inscrivent dans une démarchepotentiels en termes de développement de services fournis de développement durable parce qu’elles réduisent lesdirectement ou indirectement par les collectivités, dans des déplacements et, ainsi, la consommation d’énergie.secteurs aussi divers que les transports en commun, l’auto-partage, le paiement (horodateurs, prestations municipales…), Comme le montrent ces pages, le numérique offre del’information citoyenne, etc. Pour les territoires, les enjeux sont nombreuses solutions aux défis qui se présentent à nous.considérables. Outre le paiement mobile, cette technologie peut Nous avons la conviction commune que notre paysêtre intéressante pour des affichages publics étoffés ou des ne doit pas manquer ce rendez-vous.visites guidées enrichies dans les domaines du tourismeet de la culture. C’est tout un nouveau paysage qui se dessine. Une dynamique partenariale, complémentaire, s’est mise en place entre acteurs, publics et privés. Elle commence à porterEn favorisant l’interconnexion et l’accès aux savoirs, la ses fruits. Ce nouveau tome de Paroles d’élus souhaite ymultiplication des usages, dopée par la montée en débit et des contribuer. C’est désormais une évidence : le numérique estréseaux de plus en plus performants, a favorisé l’émergence devenu aussi essentiel à notre quotidien que la lumière oud’une véritable démocratie numérique. Avec le développement les transports. Nous partageons l’ambition de promouvoirde l’ouverture des données publiques (open data), une nouvelle et de diffuser réseaux et usages numériques afin de favoriserétape a été franchie dans la transparence de l’information, leur appropriation et leur utilisation par tous nos concitoyens.qui génère une meilleure collaboration entre services publicset citoyens. Cette dernière suscite l’amélioration des donnéeset peut, à terme, participer à l’amélioration des politiquespubliques. Ces nouvelles possibilités d’accès à la connaissancefavorisent l’échange et une plus grande participation descitoyens à la vie de la cité.Au bénéfice de l’évolution de nos services publics, le numériquese distingue comme un moyen efficace, pour les collectivités,d’optimiser la gestion interne de leurs ressources. À l’heurede la mutualisation des services et de la nécessaire réductiondes dépenses, il est urgent de se réorganiser afin de garantirl’efficacité et la qualité de l’action publique.Stimulés par le déploiement du très haut débit, de nombreuxusages pourraient, demain, permettre de désenclaver etde développer certains territoires en facilitant notamment lavidéoconférence, le télétravail ou encore la télémédecine.Le haut débit rend déjà possible le développement de solutionsinnovantes avec des services facilitant le maintien à domicilede personnes isolées, fragilisées par l’âge, le handicap oula maladie. Dans l’écosystème de la santé, le très haut débitest l’élément moteur du développement de “l’e-santé”.En rapprochant des personnes physiquement distantes,10 Allons enfants du numérique !
  10. 10. Contacts Jacques Pélissard Michel Destot Vincent Descoeur Pascal Allizard Christian Pierret Maire de Lons-le-Saunier, Maire de Grenoble, Président du Conseil Maire de Condé-sur- Maire de Saint-Dié- député du Jura, président député de l’Isère, général du Cantal, Noireau, vice-président des-Vosges, président de l’Association des président de l’Association président de l’Association du conseil général du de la Fédération maires de France des maires de grandes nationale des élus Calvados, président de la des villes moyennes, amf.asso.fr villes de France de la montagne la Fédération des agences ancien ministre grandesvilles.org anem.org de développement villesmoyennes.asso.fr Daniel Delaveau économique (CNER), Maire de Rennes, Vanik Berberian Martin Malvy président de l’agence Stéphane Richard président de Rennes Maire de Gargilesse- Premier adjoint au maire de développement Président-directeur Métropole, président Dampierre, président de de Figeac, président du économique Calvados général de de l’Assemblée des l’Association des maires Conseil régional Midi- Stratégie France Télécom communautés de France ruraux de France Pyrénées, président de cner-france.com Orange adcf.org amrf.fr l’Association des petites orange.com villes de France, ancien Jean-Léonce Dupont ministre Président du Conseil apvf.asso.fr général du Calvados, sénateur du Calvados vice-président du Sénat, président de la Fédération des Entreprises publiques locales lesepl.fr  Retrouvez les interviews des présidents en vidéo sur parolesdelus.com parolesdelus.com 11
  11. 11. Fleur Pellerin Ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Économie numérique l’interview Le numérique est plus qu’une révolution technologique, c’est un saut démocratique.12 Allons enfants du numérique !
  12. 12. Dans l’économie mondialisée dans laquelle nous vivons, tournée vers les entrepreneurs et les créatifs. Les territoires etl’attractivité d’un pays est un facteur clé. Quel rôle joue, le numérique y joueront un rôle déterminant, à la fois en tantselon vous, le numérique dans la compétitivité et la que filière à fort potentiel de croissance et en tant qu’instrumentcroissance de la France ? de modernisation des secteurs économiques traditionnels. CeLa filière numérique n’est pas une filière comme les autres et redressement devra se faire dans la justice, et nul ne doit êtreles technologies du web ne sont pas des technologies comme exclu de l’accès aux réseaux numériques. Nous y travaillonsles autres. Avec le numérique, le monde s’est engagé dans une activement avec Arnaud Montebourg et Cécile Duflot.nouvelle révolution industrielle, bouleversant des secteurs entiers Enfin, le redressement de nos comptes publics doit s’effectuerde notre économie comme la musique, les médias, le tourisme. de manière plus juste dans le numérique et faire contribuer lesD’autres, la santé, la distribution ou les transports, vont être géants d’Internet.transformés.La France aborde cette transformation numérique avec de Quelle est votre vision du numérique au service de lanombreux atouts : son enseignement supérieur, sa recherche, construction d’une société plus solidaire, de l’élaborationson énergie, ses infrastructures, et l’esprit d’entreprise de d’une culture de l’implication commune et de l’innovationsa jeunesse. Les Français n’ont pas à rougir ; nous sommes collective au service de l’intérêt général ?à l’origine de très belles réussites, qui ont parfois commencé Face à une société en mouvement, il est nécessaire de mettresimplement dans un garage ou une chambre d’étudiant. le citoyen non plus face à l’État, mais au cœur de l’État.Il faut poursuivre nos efforts pour que l’ensemble des PME La révolution numérique est le moteur de cette dynamique.de tous les secteurs exploitent au maximum les technologies Elle est avant tout porteuse d’un élargissement considérablenumériques pour gagner en productivité, en qualité, en réactivité des capacités d’action du citoyen et d’une émancipationet, au final, en compétitivité. Cela passe notamment par une des individus. Elle participe à l’émergence de la société civilemobilisation pour que nos entreprises, trop souvent oubliées et renouvelle les moyens, pour elle, de se faire entendre.lorsque l’on parle de déploiement et d’accès au très haut débit, Il y a là une transformation majeure qui impacte jusqu’à notrene soient pas laissées sur le bord du chemin. C’est un enjeu conception de l’action publique, les prémisses d’une nouvellede compétitivité de nos territoires et une formidable occasion forme d’organisation sociale à l’issue de laquelle l’État devra,de doter nos entreprises d’un atout considérable dans la encore plus qu’aujourd’hui, repenser ses missions.compétition internationale. Au-delà du bien-être et du confort qu’elle procure dans la vie quotidienne, la révolution numérique étend donc de manièreQu’il s’agisse de questions liées à la santé et à la inédite les possibilités d’expression, de communication,dépendance, des relations entre une collectivité et ses de création et d’innovation, d’accès à la connaissanceadministrés, ou bien encore de sujets touchant à l’école et à la culture, de participation politique. Le numérique est pluset à l’enseignement, le numérique offre des solutions qu’une révolution technologique, c’est un saut démocratique.innovantes. Comment concevez-vous le rôle des pouvoirspublics dans leur déploiement ?Le numérique est au carrefour de plusieurs priorités dégagéespar François Hollande. La première d’entre elles est la jeunesse,qui devra maîtriser les outils numériques pour façonner lasociété de demain.Ensuite, la priorité doit être le redressement productif, biensûr, à travers une politique ambitieuse de réindustrialisation parolesdelus.com 13
  13. 13. Pour une France très haut débit Quelle est aujourd’hui la position d’Orange concernant à l’investissement est passé de moins de 10 % à environ le déploiement du très haut débit et, tout particulièrement, 14 % de notre chiffre d’affaires. Nous mettons tout en œuvre du FTTH ? pour bâtir une infrastructure réseau performante, convergente Ce nouveau tome de Paroles d’élus porte un sous-titre qui et mutualisée. Nous consacrerons, d’ici 2015, 2 milliards illustre parfaitement le défi de la France d’aujourd’hui pour d’euros au seul développement de la fibre : notre volonté l’aménagement numérique du territoire : le très haut débit est d’apporter la fibre dans 3 600 communes réparties dans (THD). Nous avons, chez Orange, chevillée au corps, une 220 agglomérations. Au total, en intégrant les déploiements conviction forte – par l’intermédiaire de laquelle s’expriment dans les zones très denses, ce sont près de 60 % des toute notre responsabilité d’entreprise et notre sens citoyen – foyers français qui seront couverts par la fibre, du fait de qui est de permettre à tous d’accéder aux bénéfices du THD, l’investissement privé, d’ici 2020. Notre engagement à couvrir comme nous le faisons déjà pour le haut débit. Notre ambition 100 % d’une commune permettra un raccordement est d’apporter le meilleur des débits, fixe ou mobile, à tous des immeubles, des maisons individuelles et des entreprises, et partout, notamment à travers les deux technologies phare sans trou de couverture, sauf difficulté technique justifiée. que sont la fibre et la 4G. Cet objectif ambitieux est inscrit En 2012, nous avons doublé nos investissements dans au cœur de notre projet d’entreprise, “Conquêtes 2015”, la fibre par rapport à 2011, passant de 150 millions d’euros qui place le réseau au centre de nos priorités. à 300 millions. Cet effort significatif se poursuivra dans les années à venir, et ce au-delà de l’horizon 2015. Malgré Pour cela, il faut investir. Quels sont vos engagements un contexte très défavorable, nous avons décidé de maintenir dans la fibre ? notre engagement volontariste dans le déploiement Depuis deux ans, le pourcentage consacré par notre Groupe du THD dans notre pays, qui constitue pour nous une priorité.14 Allons enfants du numérique !
  14. 14. Le très haut débit pour tous : un enjeu à relever ensemble.” Bruno Janet Directeur des relations avec les collectivités locales groupe France Télécom OrangeNous préserverons nos investissements, car la qualité des accords de voirie pour l’implantation des armoiresdu réseau est la clé dans la compétition intense qui se joue sur la voie publique ou le tirage des câbles optiques.sur nos marchés. D’autre part, nous devons obtenir l’accord des conseils de syndics et des gestionnaires d’immeubles afinEt où en êtes-vous aujourd’hui des déploiements de permettre le raccordement du maximum de logementsde la fibre sur le territoire ? sur une zone couverte en FTTH. Deux points pour lesquelsLa France comptait 760 000 abonnements THD à fin juin 2012 l’aide des collectivités territoriales est primordiale.(source : Arcep), dont 245 000 abonnements via la fibre optique(+ 60 % sur un an). D’ores et déjà, 6,240 millions de foyers Qu’en est-il des 40 % de la population française que voussont éligibles au THD en France, bien plus qu’en Italie ne couvrirez pas en fibre sur vos fonds propres ?(2 millions), en Allemagne ou en Espagne. La montée en Nous ne laisserons personne sur le bord de la route du THD.puissance de notre plan fibre s’est traduite par des résultats Nous coopérons étroitement avec les collectivités territorialesconcrets : en juin 2012, 1,325 million de logements étaient pour couvrir les 40 % de la population non couverts par notreraccordables à la fibre d’Orange. réponse à l’Appel à manifestation d’intentions d’investissementPour assurer la poursuite du déploiement de la fibre, nous nous (AMII) en FTTH, selon une logique de complémentarité ettrouvons cependant face à deux problématiques. Nous avons notamment dans le cadre de réseaux d’initiative publique (RIP).besoin, d’une part, d’une coopération étroite avec les services Dans ce cadre, nous privilégions une approche du THDtechniques des collectivités territoriales pour dimensionner pour tous via un “cocktail” de technologies, telles quecorrectement le réseau FTTH en prenant bien en compte la fibre jusqu’à l’abonné, la montée en débit (fibre jusqu’aules projets immobiliers des collectivités, et obtenir rapidement sous-répartiteur), la 4G ou encore le satellite. La solution parolesdelus.com 15
  15. 15. de montée en débit peut constituer une étape intermédiaire pays. Nous veillons, dans la mise en œuvre de nos solutions,pour les collectivités, qui leur permettra de bénéficier à nous appuyer sur un dialogue construit avec les élus,très rapidement de services innovants, tout en se préparant en prenant toujours en compte les conditions économiques,à un passage ultérieur au FTTH. les spécificités et les besoins de chaque territoire.Le déploiement de réseaux THD, sur l’ensemble du territoire, Qu’en est-il du déploiement hors zones très denses ?ne pourra s’effectuer sans la coopération de tous les acteurs Dans ce même souci d’efficacité pour tous les Français,et la fédération de toutes les énergies. Notre conviction est nous avons signé avec SFR, Free et Bouygues des accordsqu’investissements privés et publics doivent efficacement importants pour le déploiement du FTTH. Le pragmatismese conjuguer afin de répondre aux attentes des citoyens. dont nous faisons preuve s’illustre à travers la relation deDans le contexte économique actuel de contrainte budgétaire, confiance que nous veillons à entretenir avec les collectivités.c’est en optimisant l’articulation des investissements privés etpublics que nous pourrons gagner la bataille du THD. C’est Notre Groupe s’est résolument engagé dans cette voie,pour cela que nous croyons que les partenariats constituent en signant des conventions avec l’État, les collectivitésune solution adaptée au développement du THD dans notre territoriales, régionales et départementales,16 Allons enfants du numérique !
  16. 16. qui permettent aux élus locaux et à leurs administrés du XXIe siècle. Facteur d’attractivité pour les entreprisesde bénéficier d’une visibilité plus importante sur le et les territoires, le déploiement de la fibre est un enjeupérimètre, le calendrier et le suivi de nos déploiements, majeur pour l’avenir de notre pays.dans une démarche concertée pour ce qui concerne Enfin, l’enjeu humain est clair au vu de l’ensemble desles déploiements du FTTH hors zones très denses. nouveaux usages innovants aujourd’hui mis à la disposition des citoyens. Le numérique leur offre, depuis les plus jeunesAu-delà de ces engagements de déploiement de d’entre eux jusqu’aux séniors, des solutions en matièrela fibre, quels sont les enjeux pour Orange aujourd’hui ? d’éducation (cartables numériques), de développementLe déploiement de la fibre optique sur notre territoire économique (pépinières, pôles de télétravail…), de maintiennational constitue à la fois un enjeu industriel, sociétal, de l’emploi et des services publics dans les territoiresmais aussi humain. (Points Visio-publics…), de tourisme (tags NFC),D’un point de vue industriel, l’enjeu est vital, car il s’agit ou encore de santé (télémédecine, maintien à domicile).de déployer la fibre massivement à l’échelle du pays. En développant les usages numériques grâce au THD, nousAu niveau sociétal, c’est tout l’avenir de la compétitivité ouvrons une porte sur l’avenir, facilitant les usages innovantsdu pays qui est en jeu par la mise en œuvre du réseau d’aujourd’hui et les besoins des citoyens de demain. Le déploiement de la fibre optique avance à grands pas À Nantes, nous avons aussi présenté à fibrer prioritairement sont terminées. notre plan de déploiement de la fibre Conformément à nos engagements, optique. Dans le cadre de leur accord, les travaux de déploiement de la fibre Orange et SFR vont fibrer 23 communes ont ainsi déjà débuté dans le quartier de la Communauté urbaine, soit plus de Saint-Nicolas, premier quartier fibré. 130 000 foyers. Les premiers clients pourront être Autre exemple, en mai dernier, avec le raccordés dès novembre prochain. Conseil général de Côte-d’Or. Nous En Bretagne, par exemple, avec les avons signé une convention concernant maires de Rennes et de Cesson- le suivi de notre déploiement de la fibre Sévigné, nous avons présenté le plan de optique dans le département. D’ici 2020, déploiement de la fibre dans la commune de Cesson-Sévigné seront couverts 59 % des foyers de Côte-d’Or seront de Cesson-Sévigné. Le chantier de avant 2016. Actuellement, 65 % ainsi couverts en fibre optique. la fibre optique a débuté à Rennes en de l’agglomération rennaise sont À Laval (photo ci-contre), cœur de ville, 2010 et s’étend, depuis, aux communes couverts par la fibre. les études de faisabilité et d’ingénierie environnantes. Ainsi, conformément à devant permettre d’établir les quartiers notre engagement, 100 % des logements parolesdelus.com 17
  17. 17. Le coin du coach /// S’approprier les solutions numériques En parallèle du coin du coach sur parolesdelus.com, cette nouvelle rubrique du tome 8 de Paroles d’élus propose un éclairage pédagogique sur les solutions innovantes que les collectivités territoriales sont susceptibles de s’approprier au bénéfice des citoyens, des entreprises et des services administratifs. Découvrez les trois sujets de ce tome 8 : L’open data, quel intérêt pour les collectivités ? Élus et collectivités, pourquoi aller sur Twitter ? Le NFC révolutionne la ville   Géolocalisation. Maintenance, intervention, nettoyage Twitter. Découverte pédagogique de ce réseau social des rues, ramassage des déchets... Il est maintenant possible et de ses règles. En bonus, les conseils de Paroles d’élus. de suivre en temps réel l’activité des conducteurs : les équipes sont guidées par un système d’aide à la navigation afin d’arriver rapidement à destination.18 Allons enfants du numérique ! Allons enfants du numérique ! Allons enfants du numérique !
  18. 18. le coin du coachOpen data, quel intérêt Open data : mise à disposition, généralement gratuite et dans un format facilement réutilisable sous conditions de licence, des données publiques pour favoriser la création de nouveauxpour les collectivités ? services et d’applications citoyennes ou marchandes créatrices de valeur pour le territoire. L’open data concerne toutes les données produites dans le cadre des missions de service public, hors données à caractère personnel.Depuis 2010 la mise à disposition des donnéespubliques (open data) se déploie dans lesgrandes villes (Rennes, Bordeaux, Nantes, Paris…),dans certains Conseils généraux et régionaux,et au niveau de l’État (data.gouv.fr). Grâce àla création d’applications à valeur économique,sociale ou citoyenne, l’open data constitueun important vecteur d’attractivité des territoires.Production. L’État, les collectivités locales et les entreprises de Un encadrement juridique strict service public produisent quantité de données dans le cadre de leurs - La loi n° 78-753 valide la liberté d’accèsmissions de service public : fréquentation des écoles, mouvements aux documents administratifs et de réutilisationmigratoires, horaires des transports, statistiques de santé… Depuis des informations publiques.quelques années, des voix s’élèvent pour que ces données ne soient - Les données à caractère personnel, cellespas réservées aux seuls acteurs publics mais puissent être diffusées soumises à des droits de propriété intellectuelleet réutilisées largement par des tiers (publicdata.eu, pour les projets et celles sensibles en termes de sécurité sonteuropéens, libertic.wordpress.com, http://blogs.orange-business. exclues du périmètre.com/usages-entreprise/author/ribes-marc/). - La mission interministérielle Etalab accompagneDouble objectif. Renforcer la transparence sur les activités depuis février 2011 le développement de l’opendes gouvernements et des acteurs en charge des services publics en data en France en apportant son soutien auxles incitant à être plus efficaces et responsables (regardscitoyens.org administrations d’État et en animant les acteurssur l’activité des parlementaires) ; favoriser la création par des tiers de de la communauté open data.services mobilisant ces données en vue d’améliorer la vie quotidienne - La libération des données doit s’effectuer dans(handimap.org, application pour aider les personnes à mobilité réduite des conditions de licence de réutilisation.à circuler en ville).Extension. Les États-Unis et le Royaume-Uni ont été les pionniers Quelles données à partager ?de l’open data, suivis par de nombreux pays. En France, les collectivités - les données de la décision publique (budgets,locales se sont engagées les premières, sous l’impulsion de Rennes. délibérations, projets, subventions…) ;Le Gouvernement a lancé son propre portail de mise à disposition des - la description du territoire (données géomatiques,données publiques en décembre 2011 (data.gouv.fr). cartes, cadastre…) ; - le fonctionnement des réseaux urbains (eau,Économie. Les institutions et collectivités qui font le choix de énergie, transports…) ;l’open data sont convaincues que la création d’activités économiques - des fonds documentaires (études, statistiques…) ;faisant suite à l’ouverture de ces données peut générer de la valeur, - les informations sur les services (horaires,de la croissance et de l’emploi, ce qui constitue un retour plus localisation…), etc.intéressant que le revenu généré par une simple vente de données. parolesdelus.com 19
  19. 19. le coin du coachÉlus et collectivités :pourquoi aller sur Twitter ?1 4 C’est quoi ? Un réseau social L’audience de Twitter a explosé Quels publics ? 5,2 millions gratuit pour diffuser des contenus en France. Cet engouement de Français présents sur la web (liens, photographies, vidéos, des internautes a pu être twittosphère, contre seulement messages). Historiquement, 210 000 en 2010. Une rapideTwitter est fondé sur un système de observé lors des dernières croissance à prendre avec précaution,communication par SMS, d’où son format échéances électorales. de nombreux comptes étant inactifs. Twitterde message court limité à 140 caractères. Lancé en 2006, ce réseau social est ouvert au grand public, mais reste plus2 et outil de microblogging professionnel que Facebook. On y retrouve Pour quoi faire ? Pour permet d’envoyer gratuitement des collectivités de tous échelons, des certains, Twitter consiste à ministères et des institutions. C’est le lieu se raconter, à partager des de courts messages, appelés privilégié pour toucher une cible pointue : moments de vie. Pour d’autres, tweets (“gazouillis”), émis et journalistes, blogueurs, “influenceurs”,il vise à diffuser des informations plus reçus à partir d’un smartphone institutionnels, “geeks” et intellectuels. 5professionnelles ouvertes au partage ou d’un ordinateur.et au relais de chacun, à entrer en contact Son principe, l’instantanéité. Quel intérêt pour lesavec les autres utilisateurs (grand public collectivités ? Twitter estcomme professionnels). Même avec peu un outil de dialogue. Il permetd’abonnés, les tweets peuvent faire Glossaire de créer une communauté le tour de la planète en quelques minutes, Timeline : flux de tous les messages postés de proximité, de faire remonter des sur Twitter, en temps réel, par votre communauté.grâce à la fonction “retweet” (RT). informations, de couvrir des événements3 Tweet : nom donné au message court posté sur Twitter. en direct (live-tweet) et de partager Comment créer et Twittos : utilisateurs de Twitter. sa propre veille. Il s’agit d’interagir avec utiliser son compte ? Abonnés : personnes qui vous suivent (followers), les citoyens, tout en sachant ce qui se dit Sur twitter.com, choisissez qui sont abonnées à votre flux d’actualités. sur la collectivité et sur l’élu (e-réputation). 6 un nom de compte (username) Abonnements : membres de Twitter dont vous suivez les actualités.le plus court possible, car il est inclus Retweet ou RT : permet de diffuser à vos Les plus Twittos…dans le nombre de caractères alloués, et propres followers un message posté par l’une 50 % des communes françaisespersonnalisez-le avec une photo de profil. des personnes que vous suivez. de plus de 86 000 habitants twittent.Optez pour une description claire Mention (@) : permet de mentionner un autre Paris est en tête avec plus utilisateur et de l’en avertir.et habillez votre fond de page (background). de 25 300 abonnés, suivie de Bordeaux Hashtag (#) : mot clé qui permet de faireSurtout, respectez les règles d’usages de une recherche sur un thème, de suivre (+ de 14 000) et Toulouse (+ de 11 000).Twitter : utilisez son langage (cf. glossaire), une conversation ou de marquer un sujet. 34 % des départements sont présents :préférez des URL raccourcies, citez DM pour Direct Message ou Message Privé : le Rhône est le leader (+ de 2 500 abonnés), message privé lisible par vous et le destinataire.vos sources et soyez dans le dialogue. devant la Loire-Atlantique (plus de 2 000)Relayez l’information des autres pour et la Seine-Maritime (+ de 1 500). Enfin,être vous-même relayé ! Enfin, mentionnez // Twitter, règles 60 % des régions ont un compte : Bretagnevotre compte sur tous vos supports et conseils (+ de 7 000), Picardie (+ de 3 500),de promotion et de communication. Provence-Alpes-Côte d’Azur (+ de 3 000)…Mieux encore : intégrez un module Twitter, 1. Institut Edgar Quinet, baromètre des collectivitéscomme sur parolesdelus.com. sur les réseaux sociaux, mai 2012.20 Allons enfants du numérique !
  20. 20. le coin du coachLe NFC Tout sur le NFC. Les services mobiles sans contact utilisent une technologie de transmission à très courte portée appelée Near Field Communication (NFC). Elle permet l’échange de données en toute sécurité à quelques centimètres de distance. Les téléphones mobilesrévolutionne la ville Cityzi (label retenu par les opérateurs pour désigner les téléphones NFC compatibles) vont simplifier l’interaction entre les appareils en la rendant plus rapide pour les clients. pour en savoir plus www.cityzi.fr, www.forum-smsc.org ww.afscm.orgDe nouveaux services voient le jour pour faciliter le Faciliter l’accès du plus grandquotidien du citoyen, fluidifier l’accès aux services nombre aux services culturels et de loisirs en réservant, payant, et validantpublics et les déplacements, valoriser le patrimoine son billet de spectacle par mobile Cityzi.local, et simplifier le commerce de proximité. Les services mobiles sans contact s’inscriventAprès un premier lancement à Nice en mai 2010, parfaitement dans le développement rapidele déploiement du NFC, sous le label Cityzi, s’est de la billetterie événementielle dématérialiséepoursuivi à Strasbourg en octobre 2011. (cinéma, spectacle vivant, manifestations sportives…). Plusieurs expérimentations sontUn soutien financier de l’État de 25 millions d’euros en cours (stade Malherbe à Caen, Stade dea été confirmé à huit autres villes ou communautés. France à Saint-Denis…). Acheter et valider son titre de Régler son stationnement, ses achats, et profiter transport. Depuis mai 2010, c’est le principe de programmes de fidélité. À la suite du lancement, en de l’offre mise en place par la Communauté urbaine octobre 2011, par le Crédit Mutuel-CIC et BNP Paribas, des premiers Nice-Côte d’Azur pour les utilisateurs du réseau services de paiement mobile sans contact, disponibles aujourd’hui chez BPass Lignes d’Azur (trams et bus) équipés d’un plus de 2 000 commerçants, les automobilistes strasbourgeois peuvent mobile Cityzi. Grâce aux tags installés aux arrêts, régler leur stationnement avec leur mobile Cityzi sur plusieurs centaines ils accèdent aussi aux services Proxi-Azur : infos d’horodateurs. Un déploiement massif de terminaux de paiement transports, plans, actualités municipales, événements, compatibles est en cours dans de nombreux commerces de proximité presse (Nice Matin). Caen et Strasbourg ont déjà pour simplifier, sécuriser et fluidifier le paiement des achats par les annoncé le lancement commercial de leurs projets clients Cityzi (avec possibilité de bénéficier de programmes de fidélité). transport pour la fin 2012. pour en savoir plus pour en savoir plus www.strasbourg.eu www.lignesdazur.com www.cartemagique.fr parolesdelus.com 21
  21. 21. La France numérique 2012 Après le haut débit et l’ADSL, le déploiement 91 % du très haut débit (THD) constitue l’un des plus grands chantiers des Français d’infrastructure à réaliser ont toujours leur au profit des territoires. téléphone portable Un enjeu majeur, source à portée de main de pistes de croissance, ADSL, haut débit : de création de valeur la France couverte Près de et de compétitivité des territoires. À l’approche de cette révolution, voici 98,6 % de couverture ADSL 70 millions de cartes SIM fin 2011 les chiffres de la France Déjà plus de 21 millions numérique 2012. de foyers abonnés Plus de 40 millions 73,4 % de plus de connexions de Français connectés à Internet Internet sur mobile Le très Des tarifs ADSL deux fois moins élevés entre le 1er trimestre 2011 et celui de 2012, haut débit en France qu’en Italie et en Allemagne, pour 32 millions trois fois moins qu’en Espagne par Orange : d’utilisateurs le décollage 60 % des foyers raccordés … soit3 600 communes … 2 milliards d’€ en très haut débit en 2020… (réparties dans 220 agglomérations) consacrés, d’ici 2015, par Orange au (40 % en 2015) disposant du FTTH, urbaines ou rurales, déploiement de la fibre au plan national, incluant l’ensemble des grandes villes auxquels il faut ajouter 2 milliards d’€ et des villes moyennes… du Gouvernement.22 Allons enfants du numérique !
  22. 22. 2012 : : 2012 Le numérique, Le numérique,lele démarrage démarrage un formidable un formidabledu très haut du très haut accélérateur accélérateurdébit mobile débit mobile de croissance de croissance 3G 3G 98 % 98 % des collectivités des collectivités 72 milliards d’€ 72 milliards d’€ dudu PIB en 2011, dûsla filière PIB en 2011, dûs à à la filière Internet (plus que l’énergie, Internet (plus que l’énergie, couvertes couvertes lesles transports ou l’agriculture) transports ou l’agriculture) 3G+/H+ 3G+/H+ 60 % 60 % dede population la la population 1,15 million 1,15 million d’emplois dans le numérique d’emplois dans le numérique et et 300 000 emplois directs 300 000 emplois directs 1/4 1/4 et et indirects dans secteur indirects dans le le secteur couverte finfin 2012 couverte 2012 dede création la la création des télécoms localisés des télécoms localisés avec unun débit avec débit d’emplois due d’emplois due (dont 103 000 salariés (dont 103 000 salariés dede 42 Mbit/s 42 Mbit/s auau numérique numérique d’Orange) d’Orange) auau cours cours 4G 4G dede dernière la la dernière 10 10 décennie décennie villes villes Orange, meilleur Orange, meilleur couvertes enen 2012, couvertes 2012, réseau mobile réseau mobile après Marseille, après Marseille, selon l’Arcep selon l’Arcep avec des débits avec des débits dede 150 Mbit/s 150 Mbit/s Nombre dede SMS Nombre SMS envoyés auau cours envoyés cours 4 4 Français sur 5 Français sur 5 dudu 1er semestre 1er semestre sont équipés d’un ordinateur sont équipés d’un ordinateur à domicile à domicile Plus de 44 Plus de 44 +80 % +80 % 33,7 milliards 33,7 milliards auau cours du cours du dede données données milliards 1 1semestre 2012 milliards semestre 2012 er er échangées (data) échangées (data) auau cours du cours du entre 2010 et et 2011 1er1er semestre 2011 entre 2010 2011 semestre 2011 Nouveaux Nouveaux usages : : usages des débits des débits qui explosent qui explosent Sources : Arthur D. Little, Idate, Arcep, Crédoc, Mc Mc Kinsey, Médiamétrie, Ofcom Sources : Arthur D. Little, Idate, Arcep, Crédoc, Kinsey, Médiamétrie, Ofcom
  23. 23. sommaire géographique SDIS 62, 80 CG Val-d’Oise, 164 Soisy-sous-Montmorency, 69 Béthune, 140 Lille, 51 Château de Versailles, 129 CA Plaine-Commune, 137 Anor, 117 Élancourt, 162 Arras Pays d’Artois, 95 CC région de Signy-le-Petit, 159 Gerville, 169 Amiens Métropole, 111 Saint-Quentin, 108 Pont-Audemer, 167 SEM Champagne Parc Auto Reims, 121 CA Caen la mer, 141 Lisieux, 59, 79 Metz, 152 Mont-Saint-Michel, Metz Métropole, 151 Haguenau, 115 Syndicat mixte Manche Saint-Germain- Numérique, 136 de-Fresney, 168 Paris, 87, 100, 101 CC Kochersberg, CG Orne, 62 CC Pays de Colombey 124 Hoenheim, 166 Morlaix, 105 et Sud Toulois, 120 CC L’Orée Montier-en- Strasbourg, 58 du Perche, 149 Der, 156 CU Strasbourg, 56 Rennes Métropole, 57 Fontainebleau, 90 Saint-Dié-des-Vosges, 67 Pleyben, 157 Rennes, 84 Grand Troyes, 67 CC Pays de la Roche aux Fées, 144 Chaumont, 135 CR Bretagne, 54 Mulhouse, 42 Salives, 143 Zillisheim, 69 Saint-Avé, 84 Montlouis-sur-Loire, 153 Pays Nivernais Morvan, 132 Opéra de Dijon, 142 SEM Numerica Montbéliard, 64-65 Saint-Nazaire Carene, 85 Société publique régionale CG Côte-d’Or, 30 Besançon, 159 Nantes, 119 Abbaye de Fontevraud, 134 Nevers, 63 CA Pays Châtelleraudais, 34 Crotenay, 165 CG Allier, 52 Pays du Haut-Jura, 77 CC Parthenay, 112 Villefranche-sur-Saône, 87 Cinor La Réunion, 147 Aixe-sur-Vienne, 126 ARS Auvergne, 96 Joux, 146 CG Haute-Savoie, 98 CG Puy-de-Dôme, 72 Bibliothèque Grand Lyon, 129 Cardiauvergne, 88 CCCL, 51 Bras-Panon, 169 CR Auvergne, 127 Chambéry, 92 Assemblée des Pays de Savoie, 138 Saint-Vincent-de-Salers, 87 Adel42, 93 Rive-de- CA Pays Voironnais, 70 Laguenne, Gier, 126 Aubazine, 168 Murat, 66 Meylan, 118 169 Bordeaux, 110 Villeneuve- Lacave, CG Cantal, 102 Le Puy-en-Velay, 159 CHU Grenoble, 94 sur-Lot, 26 Sarlat-la- Canéda, 148 Canéjan, 157 139 CH Mende, 99 Pays de Sault, 67 Alès, 168 CC Lomagne Gersoise, 126 Comité de bassin d’emploi Grasse, 105, 113 Le Lamentin, 81 du Pays d’Apt, 61 Nice Semiacs, 122 Lagrange, 123 CC Tarn Dadou, 125 Montpellier, 74, 127 CC du Pays de Lunel, 60 Golfe Juan, 82 Le Marin, 150 Aéroport Toulouse- CA Castres-Mazamet, 76 Cannes, 129 Blagnac, 116 Saint-Jean-de-Luz, 46 Narbonne, 145, Martigues, 103 Saint-Raphaël, 155 Grand Narbonne, 156 Gruissan, 114 La Valette-du-Var, 78 Limoux, 83 SDIS 66, 97 Perpignan, 154 Perpignan Méditerranée, 5124 Allons enfants du numérique !
  24. 24. Collectivités et institutionsAbbaye de Fontevraud (société Élancourt, 162 Meylan, 118 Puy-de-Dôme (CG), 72publique régionale), 134 Gerville, 169 Mont-Saint-Michel (Syndicat Reims (SEM Champagne Parc Auto),Adel42, 93 mixte Manche Numérique), 136 121 Golfe Juan, 82Aéroport Toulouse-Blagnac, 116 Montbéliard (SEM Numerica), 64-65 Rennes, 84 Grand Lyon (Bibliothèque), 129Aixe-sur-Vienne, 126 Montier-en-Der, 156 Rennes Métropole, 57 Grand Narbonne, 156Alès, 168 Montlouis-sur-Loire, 153 Rive-de-Gier, 126 Grand Troyes, 67Allier (CG), 52 Montpellier, 74, 127 Saint-Avé, 84 Grasse, 105, 113Amiens Métropole, 111 Morlaix, 105 Saint-Dié-des-Vosges, 67 Grenoble (CHU), 94Anor, 117 Mulhouse, 42 Saint-Germain-de-Fresney, 168 Gruissan, 114Arras Pays d’Artois, 95 Murat, 66 Saint-Jean-de-Luz, 46 Haguenau, 115Aubazine, 168 Nantes, 119 Saint-Nazaire Carene, 85 Haute-Savoie (CG), 98Auvergne (ARS), 96 Narbonne, 145 Saint-Quentin, 108 Hoenheim, 166Auvergne (CR), 127 Nevers, 63 Saint-Raphaël, 155 Joux, 146Besançon, 159 Nice (Semiacs), 122 Saint-Vincent-de-Salers, 87 Kochersberg (CC), 124Béthune, 140 Paris, 87, 100, 101 Salives, 143 L’Orée du Perche (CC), 149Biarritz, 125 Parthenay (CC), 112 Sarlat-la-Canéda, 139 La Réunion (Cinor), 147Bordeaux, 110 Pays Châtelleraudais (CA), 34 Savoie (Assemblée des Pays), 138 La Valette-du-Var, 78Bras-Panon, 169 Pays d’Apt (Comité de bassin SDIS 62, 80 Lacave, 148 d’emploi), 61Bretagne (CR), 54 SDIS 66, 97 Lagrange, 123 Pays de Colombey et Sud Toulois (CC),Caen la mer (CA), 141 120 Signy-le-Petit (CC région), 159 Laguenne, 169Canéjan, 157 Pays de la Roche aux Fées (CC), 144 Soisy-sous-Montmorency, 69 Le Lamentin, 81Cannes, 129 Pays de Lunel (CC), 60 Strasbourg, 58 Le Marin, 150Cantal (CG), 102 Pays de Sault, 67 Strasbourg (CU), 56 Le Puy-en-Velay, 159Cardiauvergne, 88 Pays du Haut-Jura, 77 Tarn Dadou (CC), 125 Lille, 51Castres-Mazamet (CA), 76 Pays Nivernais Morvan, 132 Val-d’Oise (CG), 164 Limoux, 83Chambéry, 92 Pays Voironnais (CA), 70 Versailles (Château), 129 Lisieux, 59, 79Chamousset-en-Lyonnais (CCCL), 51 Perpignan, 154 Villefranche-sur-Saône, 87 Lomagne Gersoise (CC), 126Chaumont, 135 Perpignan Méditerranée, 51 Villeneuve-sur-Lot, 26 Martigues, 103Côte-d’Or (CG), 30 Plaine-Commune (CA), 137 Zillisheim, 69 Mende (CH), 99Crotenay, 165 Metz, 152 Pleyben, 157Dijon (Opéra), 142 Metz Métropole, 151 Pont-Audemer, 167 parolesdelus.com 25

×