Your SlideShare is downloading. ×
Tome 8 : développement économique
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Tome 8 : développement économique

401
views

Published on


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
401
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
7
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. développementéconomique50 Allons enfants du numérique !
  • 2. sur parolesdelus.comEuraTechnologies Projet intégré. EuraTechnologies fait partie d’un projet Un accompagnement exemplaire ■ intégré autourdes entreprises à Lille (59). du réaménagement■ Une pépinière d’entreprises des rives de la Haute-innovantes, doublée d’un incubateur Deule. Il regroupe plus de 100 entreprisesd’entreprises. et facilite l’émergenceRaouti Chehih, directeur général de projets et d’échanges autourd’EuraTechnologies de l’innovation.Pépinière en milieu rural Attractivité. L’objectif de la Communauté de communes : s’appuyer■ Structure de services aux entreprises sur le numérique pouret accompagnement aux créateurs. développer l’attractivité■ Axone est née de la volonté de la du territoire.CC de Chamousset-en-Lyonnais (69) En diversifiant l’activitéde prendre le virage du numérique. économique locale, Axone souhaiteJacques Cribier, vice-président attirer les entreprisesde la Communauté de communes, en innovantes.charge des TIC et du développementéconomiqueRéseau THD Dynamique. Le réseau internet THD permet aux■ Perpignan Méditerranée (66) a déployé entreprises de gagneren 2010 sur le territoire de l’agglomération en compétitivitéun réseau très haut débit. et en performance■ Le THD, un véritable atout pour accroître pour hisser le territoire Perpignanl’attractivité d’un territoire. Méditerranée au niveauJean-Paul Alduy, président des grands centres d’affaires dynamiquesde la Communauté d’agglomération européens.Perpignan Méditerranée, anciensénateur des Pyrénées-Orientales parolesdelus.com 51
  • 3. l’avis de l’expertdéveloppement économique Jean-Paul Dufrègne, président du Conseil général de l’Allier, premier adjoint au maire de Saint-Menoux ■ Paroles d’élus En matière économique, l’équipement de zones À cela s’ajoutent la qualité du réseau mobile de développement économique d’activité… et son développement – la 4G est une et d’aménagement du territoire, ■ Paroles d’élus Comment le numérique réponse intéressante à l’évolution des quels sont les enjeux majeurs peut-il aider les collectivités à surmonter usages – ainsi que l’enjeu de la résorption des collectivités en 2012 ? ces problématiques ? des zones d’ombres. ■ Jean-Paul Dufrègne L’un des premiers ■ Jean-Paul Dufrègne Le développement Le monde rural doit se prendre en enjeux est le renforcement de l’attractivité des territoires ruraux, comme l’Allier, charge via, par exemple, une démarche des territoires, qui passe notamment est étroitement lié à celui de l’économie convergente des collectivités territoriales. par la modernisation des infrastructures numérique, et donc au déploiement C’est pourquoi nous sommes engagés routières, ferroviaires et numériques. des infrastructures en très haut débit aux côtés des Départements et Mais le rôle du Département ne s’arrête (THD). Pas un secteur d’activité ne peut de la Région Auvergne dans un projet pas là. Notre projet politique, très aujourd’hui s’en dispenser : santé, de partenariat public-privé pour le volontariste, est fondé sur la valorisation tourisme, enseignement, agriculture, vie déploiement du THD sur nos territoires, des “nouvelles ruralités” et le “vivre sociale, services publics, industrie… hors agglomérations qui seront ensemble” afin d’accueillir de nouvelles Le déploiement de la fibre optique doit être couvertes progressivement par Orange. populations, de créer un environnement traité comme grande cause nationale. Face aux inégalités de couverture et des services favorables à l’installation La qualité des connexions en haut débit annoncées par l’arrivée du THD, il est de nouvelles entreprises. Nous – et de plus en plus en THD – est devenue impératif pour les territoires ruraux accompagnons la création, la transmission un critère de choix quant à l’implantation d’en disposer rapidement. Les indicateurs et le développement d’entreprises ; des entreprises et à l’installation des actuels nous imposent de continuer nous soutenons les pôles d’excellence familles. d’agir ensemble par le partenariat. Je dis 52 Allons enfants du numérique !
  • 4. Administration et habitants se rapprochent. Il ne faut jamais perdre // Signature de de vue que le numérique reste un la 1re convention nationale pour le déploiement du moyen et non une finalité : un moyen THD en Auvergne pour renforcer la démocratie.”continuer, car l’Allier a déjà signé, en 2005, ■ Paroles d’élus Pouvez-vous dresser elles simplifient les démarches et lesune convention destinée à mutualiser un état des lieux de l’utilisation du services rendus aux usagers.les moyens entre les quatre Départements numérique par les collectivités locales ? La dématérialisation touche égalementet la Région Auvergne. Cette action ■ Jean-Paul Dufrègne Les exemples les domaines de la culturea donné lieu à la signature, en 2007, sont nombreux, dans tous les domaines et du patrimoine avec, par exemple,d’un premier partenariat public-privé (PPP) de la vie quotidienne : l’éducation, la numérisation récente des archivesentre le Conseil régional et France Télécom via l’environnement numérique de travail, départementales. Grâce aux outilsOrange, soutenu par les Départements, que le Département de l’Allier a été technologiques, administration et habitantsl’État et l’Europe. Il s’agit pour nous l’un des premiers à développer et à se rapprochent. Car il ne faut jamais perdred’une priorité absolue au nom de l’équité généraliser dans les collèges. Il permet de vue qu’ils restent un moyen et nonterritoriale, pour que chaque habitant aux enseignants, élèves et familles une finalité : un moyen pour renforcer laait accès aux mêmes services et que nous de communiquer entre eux et d’accéder démocratie.développions économiquement notre aux ressources pédagogiques. Je citeraisterritoire (accueil ou maintien de populations aussi la téléprocédure, la téléformationet d’entreprises, maintien à domicile et le télétravail, l’accès à un professionneldes personnes âgées, nouveaux emplois, de santé à distance, le covoituragetélétravail…). L’implication de tous est et toutes les pratiques reliant les habitantscruciale dans ces projets d’intérêt national, entre eux.qui doivent prioritairement être impulsés Depuis près de trois ans, le Conseil généralpar l’État, mais auxquels les collectivités et de l’Allier dématérialise les procéduresles territoires doivent activement participer. administratives. Plus rapides, plus efficaces, parolesdelus.com 53
  • 5. développement économique l’interview ’’ Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense et conseiller régional de Bretagne (ancien président), est satisfait de la détermination sans faille des collectivités bretonnes pour réussir le déploiement du très haut débit en Bretagne. Pour lui, grâce à la mobilisation des collectivités, qui se sont engagées à assurer certains déploiements, et aux engagements pris par France Télécom Orange sur ses propres déploiements dans les autres zones, la Bretagne est désormais pleinement en marche vers le très haut débit. “C’est la garantie d’une complémentarité et d’une cohérence entre l’action des collectivités et celle de France Télécom Orange.” Jean-Yves Le Drian, conseiller // Une initiative régional numérique de Bretagne bretonne et ministre de la Défense 54 Allons enfants du numérique ! Allons enfants du numérique !
  • 6. ■ Paroles d’élus Dans le cadre du du FTTH en Bretagne ? Quels sont, relever le défi du très haut débit ? Quelledéploiement du très haut débit en d’après vous, les secteurs de place occupe-t-elle dans l’ensembleBretagne, vous avez signé un protocole l’économie bretonne qui en attendent des politiques publiques en Bretagne ?avec Orange. Quelles sont les attentes le plus ? ■ Jean-Yves Le Drian Bretagne très hautconcrètes auxquelles ce protocole ■ Jean-Yves Le Drian La fibre, nouvelle débit (BTHD) est le projet des collectivitésrépond ? Quel partenariat construit-il ? infrastructure optique, est un enjeu bretonnes de couverture de l’ensemble de■ Jean-Yves Le Drian En Bretagne, d’aménagement de notre territoire. Elle la région en réseaux de télécommunicationsOrange a confirmé agir en tant que seul permettra de supporter tous les services de nouvelle génération utilisant des câblesprimo-investisseur sur fonds propres des et innovations numériques, de les rendre en fibre optique pour permettre un accèsdéploiements de fibre optique qui seront disponibles aux habitants, entreprises et Internet à très haut débit aux entreprises,accomplis sur les “zones concertées” du services publics, et de conforter l’équilibre services publics et particuliers.territoire breton. Ces zones représentent de la Bretagne ainsi que son positionnement En Bretagne, au-delà des 40 % de prisesenviron 40 % des déploiements à réaliser. comme référence mondiale en matière qui seront construites par Orange,Il est important de mettre en place une d’excellence numérique. ce sont plus de 900 000 prises qu’il revientconvention afin que les investissements Je pense bien sûr aux nouveaux contenus à l’initiative publique de déployer. Toutesd’Orange soient précisés et garantis, qu’ils numériques et à l’Internet du futur, les collectivités considèrent ce déploiements’inscrivent pleinement dans l’ambition au cœur des thématiques du pôle comme une nécessité pour un territoirepublique, participent à un aménagement de compétitivité Images et Réseaux. périphérique et péninsulaire commeéquilibré du territoire, et bénéficient Les domaines d’application sont la Bretagne, et se mobilisent pour assurerd’un soutien effectif des collectivités nombreux : services à la population, santé, la faisabilité du projet par une cohérencemobilisées. L’organisation d’actions enseignement et recherche devraient ainsi d’action et un effort financier important.d’accompagnement complémentaires bénéficier de cette mise en réseau facilitant En effet, tous les niveaux de collectivitéssera donc nécessaire pour faciliter le le partage de contenus et de services. seront appelés à financer le déploiementdéploiement ou y contribuer dans le Le numérique devrait également concourir des infrastructures.respect des règles de la libre concurrence. aux enjeux de la politique énergétique Ce projet d’aménagement que la BretagneC’est en ce sens que les collectivités régionale en favorisant la mise en place a élaboré donne pleinement sens àbretonnes ont, avec le soutien de de réseaux électriques intelligents l’intervention publique. La stratégie d’actionl’État, proposé à Orange un accord (“smart grids”). La filière numérique en est la traduction. La concertationconventionné. et de nombreux secteurs économiques soutenue de l’ensemble des acteurs■ Paroles d’élus Pouvez-vous citer (tourisme, agroalimentaire…) profiteront a permis de constituer un projet partagédes exemples bretons de nouveaux de ces avancées technologiques. par tous, que se sont totalementusages du numérique qui seront ■ Paroles d’élus Quelle est la stratégie approprié tous les échelons de collectivités.rendus possible grâce au déploiement globale des acteurs bretons pour > bretagne.fr repères■ Convention d’une part, et à établir, d’autre part, 100 % des communes appartenant ■ Numérique pour tousL’État, la Région Bretagne et France un outil de dialogue et de mutualisation aux communautés d’agglomérations Déployer les infrastructures, développerTélécom Orange ont signé en mars 2012 d’informations pour permettre de Brest, Lorient, Quimper, Rennes, les nouveaux usages et soutenir la filièreune déclaration d’intention sur le aux collectivités d’accompagner Saint-Brieuc, Saint-Malo et Vannes. numérique : ce “triskell numérique”déploiement de la fibre. Première étape efficacement le déploiement du FTTH. Les villes de Concarneau, Douarnenez, est au cœur du projet de la Région,avant la signature d’une convention ■ Déploiement du réseau FTTH Fougères, Lannion, Morlaix, Saint- fortement investie pour offrir le numériquevers le très haut débit pour tous les d’Orange en Bretagne Martin-des-Champs, Vitré, et de Cap- à tous les Bretons. Double enjeu :Bretons. Ce document doit contribuer Le réseau sera ouvert à tous les Atlantique (Camoël, Férel et Penestin), un réseau d’infrastructures 100 % THD ;à partager la visibilité et le calendrier, opérateurs de services et couvrira intègrent le même dispositif. de nouveaux services et usages. parolesdelus.com 55
  • 7. La Plage Digitale, espace  Lieu ✓  Rencontres ✓ de coworking  Cluster ✓ Strasbourg (Bas-Rhin) Au cœur de la Communauté urbaine de Strasbourg, le chef-lieu du Bas-Rhin jouit d’une position géographique stratégique. Siège d’institutions européennes, terre d’innovation et laboratoire européen.développement économique ‘‘ La Plage est un véritable lieu d’échange d’idées ouvert et collaboratif où les projets innovants et la créativité trouveront une application concrète. Il permettra à tous ceux qui ont une idée innovante de trouver les personnes et ■ Coworking. Premier espace de coworking ■ Flex ou fixe. Le projet, porté par l’association les outils adéquats strasbourgeois, la Plage Digitale est idéalement Alsace Digitale, est financé par des partenaires pour la réaliser.” située à proximité d’un réseau de transports privés et publics, en particulier la Ville et la Com- en commun, d’une zone commerciale et d’un munauté urbaine de Strasbourg (80 000 euros). Roland Ries, quartier culturel. Elle accueille des startups, des Son budget annuel, de 160 000 euros, permet maire de Strasbourg petites entreprises et des indépendants. La le fonctionnement de l’espace de coworking et sénateur du Bas-Rhin Plage Digitale propose une offre complète de (35 places) ainsi que l’organisation d’événe- services à ses membres-usagers : espaces de ments croisant les champs numérique, culturel travail, salles de réunions, équipements et ma- et artistique. Deux offres de coworking sont tériels informatiques partagés, aire de détente, proposées : “Flex” (accès à la journée) et “Fixe” accès privilégié aux événements organisés à la (location mensuelle et offre de services étendue). Plage Digitale, centrés pour l’essentiel sur les > sandrine.andre@strasbourg.eu communautés numérique et créative. > etienne.gurrera@alsacedigitale.org 56 Allons enfants du numérique !
  • 8. Volley en 3D sur multiécran  Fibre optique ✓  3D ✓  Multiécran ✓ Rennes Métropole (Ille-et-Vilaine) Métropole de Bretagne de 37 communes et 420 000 habitants, territoire d’expérimentations autour de compétences numériques, notamment dans les secteurs de l’image et des réseaux. développement économique ‘‘ Pendant le match, les spectateurs ont pu échanger avec les experts pour comprendre et voir les mécanismes mis en œuvre, en avant-première, sur différents supports de visualisation (écran TV, PC, mobile).”■ Vitrine. Le projet Volley 3D est la première Collaboratif. Volley 3D s’inscrit dans le cadre ■ Daniel Delaveau,diffusion mondiale d’un match de volley-ball du projet collaboratif 3DLive, labellisé par les président de Rennesen relief et en direct sur multiécran, TV, PC et trois pôles de compétitivité Images & Réseaux, Métropole, mairemobile, grâce au projet collaboratif 3DLive. Ce Cap Digital et Imaginove. L’événement, piloté de Rennes et présidentcroisement réussi du sport et de la technologie par Orange Labs, compte un grand nombre de l’Assemblée dess’est produit le vendredi 27 janvier 2012, à l’oc- de partenaires, notamment Rennes Métropole communautés de Francecasion d’un match de volley entre des équipes et la Cantine Numérique, qui a organisé l’ani- (AdCF)rennaise et nantaise. Captées à Rennes, les mation de cette soirée. Outre le partenariatimages ont été diffusées via un réseau de fibre privé, 3DLive bénéficie du soutien financieroptique, en 3D et en direct, à Nantes et dans de la direction générale de la Compétitivité dedeux lieux rennais, la Cantine Numérique et le l’Industrie et des Services et de la Région Île-4Bis, lors d’une projection publique animée par de-France. // Interview dedes spécialistes. > n.friant@agglo-rennesmetropole.fr Daniel Delaveau parolesdelus.com 57
  • 9. Tango et Scan Communauté urbaine de Strasbourg (Bas-Rhin) Regroupant 28 communes pour 474 000 habitants, la Communauté urbaine de Strasbourg (CUS) bénéficie d’une position géographique stratégique. Siège d’institutions européennes, terre d’innovation et laboratoire européen.  Appels à projets ✓développement économique  Incitation ✓  Écosystème ✓ ■ Soutien. Les deux appels à projets ‘‘ Tango et Scan, lancés en 2012, for- ment un dispositif d’incitation original destiné à encourager les partenariats innovants entre créatifs et entreprises locales. Le dispositif s’adresse aux 33 000 entreprises du territoire (majo- rité de TPE et de PME) et réserve un Dans la mutation rôle particulier de proposition et de pro- d’une économie duction aux 3 000 entreprises du sec- postindustrielle teur créatif : filière numérique, design, vers une économie graphisme, son, image, arts du spec- tacle. Une aide au projet d’un montant de l’immatériel de 5 000 euros (Tango) à 20 000 euros où les compétences, (Scan) est versée aux lauréats. les talents et les ■ Mobilisation. La CUS a conclu nouvelles technologies un partenariat avec Iconoval, le Pôle doivent contribuer image d’Alsace, qui a mis en place le pleinement à la dispositif après étude de faisabilité et création de valeur, benchmark à l’échelle européenne. Le d’emplois et projet a rassemblé la CCI, l’agence de d’entreprises, il faut développement économique Adira et mettre en place la Région Alsace. La mobilisation des de nouveaux leviers entreprises s’est appuyée sur une large campagne d’information (mailings, et de nouveaux presse), des rencontres de “match- outils. Tango et Scan making”, et un site Internet (deux films répondent bien à cet d’animation, modalités de dépôt de enjeu.” projets, annuaire des entreprises créa- Catherine Trautmann, tives). Une subvention de 100 000 eu- vice-présidente de la ros a été attribuée au Pôle image. La Communauté urbaine CUS a consacré 200 000 euros pour de Strasbourg et ancienne aider les 20 entreprises lauréates. ministre > marc.dondey@strasbourg.eu 58 Allons enfants du numérique !
  • 10. Commande publique attractive Lisieux (Calvados) Ville de 22 729 habitants, à l’environnement préservé et aux savoir-faireéconomiques (secteur du bois, agroalimentaire, équipement automobile, pharmacie).  Site Internet ✓ développement économique  Marchés publics ✓  Plateforme OSEO ✓■ Appel d’offres. La Ville de Lisieux ‘‘offre une aide en ligne aux entreprisesqui souhaitent répondre aux marchéspublics. Il s’agit principalement desoutenir les PME et TPE qui renon-çaient à la commande publique, jugéetrop complexe. Accessible depuis lesite Internet de la Ville, la plateformeOSEO guide les internautes. Grâce à En aidant les PMEdes fiches conseils et des informations à mieux connaître etsur les documents à produire, il est à mieux comprendreplus facile de répondre aux consulta- les marchés publics,tions de la collectivité, et donc d’accé-der à la commande publique. la Ville de Lisieux■ Service gratuit. Le projet est né afin les fait profiterde pallier les difficultés exprimées par de manière plusles petites structures pour répondre équitable deaux marchés publics. Non seulement l’importante activitéla collectivité devait aider les entre- générée parprises, mais il arrivait fréquemment les commandesque celles-ci renoncent finalement à publiques.se positionner face à une commande Jean-Paul Soulbieu,publique. La Ville a cherché une solu- adjoint au maire de Lisieux,tion pour aider les PME et TPE tout en en charge des financesrespectant les règles d’égalité d’accèsà la commande publique. Elle s’estdonc rapprochée d’OSEO afin de bé-néficier de sa plateforme. Le service,gratuit, est accessible depuis le 1er no-vembre 2011.> ccourtier@ville-lisieux.fr parolesdelus.com 59
  • 11. Site de développement économique  Site Internet ✓  Réseaux sociaux ✓  Pépinière ✓ Communauté de communes du Pays de Lunel (Hérault) Communauté de communes rurale du Languedoc-Roussillon, composée de 12 communes et de 47 000 habitants, dont 25 000 dans la ville centre, entre les agglomérations de Montpellier et de Nîmes, à la frontière de l’Hérault et du Gard.développement économique ‘‘ Plus que de simples outils, les supports numériques, tels que ceux mis en œuvre par Via Innova, soutiennent l’objectif de visibilité et de réactivité d’intercommunalités petites ou moyennes, et agissent comme des leviers pour rivaliser avec de plus ■ Site Internet. La Communauté de com- ■ Guichet unique. Lancé le 1  février 2012, er grandes en étant munes et sa pépinière d’entreprises ont créé le site Internet a été initié par la Communauté super réactives.” un site Internet de développement écono- de communes, en partenariat avec la pépinière mique local, www.via-innova.com, couplé de et le prestataire Eolas. En plus d’une pépinière François Berna, passerelles vers les réseaux sociaux. Destiné d’entreprises, Via Innova est un guichet unique président de aux porteurs de projets, chefs d’entreprises, qui regroupe tous les services du développe- la Communauté de communes étudiants, chômeurs ou cadres, le site fait le ment économique tels que la CCI, la Chambre du Pays de Lunel lien entre les créateurs, les techniciens et les des métiers ou la couveuse d’entreprises, éga- décideurs politiques. L’internaute y trouve une lement contributeurs du site. Le coût du projet mine d’informations, des projets d’entreprises de 6 000 euros est financé par l’intercommu- en cours de développement, ou encore l’ac- nalité. Il a mobilisé deux personnes du service compagnement innovant des créateurs suivis Communication et deux autres de la pépinière. par la pépinière. > p.alzingre@paysdelunel.fr 60 Allons enfants du numérique !
  • 12. Zapt, guichet unique de transports  Mobilité ✓  Emploi ✓  Guichet ✓ Comité de bassin d’emploi du Pays d’Apt (Vaucluse) Territoire rural composé de 27 communes (deux communautés de communes) et 30 000 habitants, peu desservi par les transports en commun et éloigné des grands pôles urbains. développement économique ‘‘ Zapt, quelle belle idée ! Un lieu qui va faciliter la vie des habitants en créant de l’ergonomie dans les déplacements, qui répondra à des urgences écologiques et qui impulsera de nombreuses mutualisations.” Olivier Curel,■ Guichet transports. Convaincu que la pro- ■ Échanges facilités. Le Comité de bassin maire d’Aptblématique de la mobilité est le premier frein s’est appuyé sur des études, entretiens et dia-à l’emploi, le Comité de bassin d’emploi d’Apt gnostics sur les besoins en termes de mobilitéa mis en place depuis janvier 2012 un guichet du territoire, menés avec des partenaires et élusunique et innovant qui recense l’information locaux. Un comité de suivi a été constitué poursur les transports (navettes locales, loueurs faciliter les échanges entre les acteurs. Le projetde vélo, taxis, autostop, covoiturage…). Ce (130 000 euros de montage et de fonctionne-service est accessible sur Internet – www. ment sur deux ans) a été accompagné d’unezapt.fr –, par numéro vert au 0805 202 203, campagne de communication. Son financementou en accueil physique dans la gare routière. a été assuré par le Feader (programme Leader),Zapt est une preuve remarquable du caractère des aides des Conseils régional et général, dedynamique du territoire et de la solidarité des collectivités du Pays d’Apt et de Transdev.habitants. > contact@cbe-apt.com parolesdelus.com 61
  • 13. Faire rimer ruralité et modernité  Télécentres ✓  Ruralité ✓  Télétravail ✓ Conseil général de l’Orne (Orne)  Travail à distance ✓ Ce territoire étendu (près de 300 000 habitants) souhaite améliorer ses connexions Internet parce qu’il pâtit d’un déficit d’équipements téléphoniques et DSL, objet d’une convention qualité avec Orange.développement économique ‘‘ Depuis plusieurs années, nous avons souhaité que l’Orne soit connectée et innovante pour que ruralité rime avec modernité. Les Nom@des100 visent à promouvoir une forme de travail encore trop confidentielle qui a un vrai avenir ■ Nom@des100. Pour promouvoir et encoura- ■ Performance. Les locaux, équipés en THD, dans nos campagnes : ger la pratique du télétravail sur son territoire, aident les télétravailleurs à rompre avec l’isole- le télétravail.” le Conseil général de l’Orne a lancé en 2010 ment et à disposer d’outils performants. Chaque l’opération Nom@des100 : un appel à projets télécentre, ouvert 7j/7 et 24h/24, dispose de Jérôme Nury, pour subventionner la création de télécentres trois à quatre bureaux équipés en visioconfé- vice-président du ruraux (publics ou privés) dans le département. rence et utilisables par toutes les structures Conseil général de l’Orne, en charge des TIC Il s’agit de faciliter l’accès des professionnels, déployant des programmes de formation à dis- et du développement de passage ou fixes, d’organiser leur accueil tance. Ces équipements reçoivent une aide du économique, maire au sein de télécentres dotés d’un débit Inter- Conseil général (40 000 euros par centre, soit un de Tinchebray et président net de qualité, de salles de visioconférence et investissement total de 187 690 euros) et sont de la Communauté d’espaces de travail en faveur du coworking. Il accompagnés par le Conseil régional de Basse- de communes du Pays est prévu d’ouvrir dix télécentres d’ici trois ans Normandie pour leur accès au très haut débit. de Tinchebray sur le département. > Nomades100@cg61.fr 62 Allons enfants du numérique !
  • 14. Flashchoc, l’e-gourmandise  Flashcode ✓  Mobile ✓  Informations ✓ Nevers (Nièvre) Ville de 42 000 habitants en Bourgogne, dotée d’un patrimoine historique, artistique et culinaire mis en valeur notamment par le Fil bleu, un chemin touristique ponctué de flashcodes. développement économique ‘‘ Forte de son dynamisme créatif, la chocolaterie Ragueneau a inventé le chocolat interactif. Cette initiative locale, duplicable aisément par d’autres professionnels, permet d’inscrire Nevers dans l’ère du numérique et d’intégrer■ Bouche à oreille. Les premiers chocolats in- ■ Flashcode. Le projet s’inscrit dans le partena- l’e-gourmandise auxteractifs ont été dégustés le 30 novembre 2011 riat entre Orange et Nevers autour du Fil bleu, le traditions nivernaises.”à la chocolaterie Ragueneau de Nevers. Bap- circuit touristique de la ville jalonné de flashcodes.tisé Flashchoc, un code 2D est utilisé comme Pour souscrire à l’offre Flashchoc Box, les profes- Emmanuel Poyen, président de la Chambredécor comestible sur des chocolats. Après sionnels créent un message personnalisé – texte, de métiers et de l’artisanatavoir téléchargé l’application sur son mobile, le image ou vidéo – auquel le flashcode renvoie et de la Nièvreconsommateur photographie le chocolat pour qui est modifiable à tout moment. Un prestataireaccéder à toutes sortes d’informations (le site du réalise les moules imprimés pour l’assemblagechocolatier, par exemple) : devenu un Flashchoc, final par l’artisan chocolatier. Il est désormais pos-le chocolat se transforme en support de com- sible de commander en ligne le produit fini pour // Le flashcodemunication ludique, original et gourmand. Tous 36 euros (abonnement de trois mois), 80 euros (NFC),les professionnels peuvent souscrire en ligne à (pour six mois) ou 140 euros (pour un an). commentl’offre Flashchoc Box d’Orange. > ragueneau.chocolatier@hotmail.fr ça marche parolesdelus.com 63
  • 15. développement économique 64 Allons enfants du numérique !
  • 16. La bataille de l’innovation  Identification d’objectifs ✓  Numerica ✓  Interopérabilité ✓ Numerica, SEM de Montbéliard (Doubs) Avec plus d’un million d’habitants répartis dans quatre départements (Doubs, Territoire de Belfort, Haute-Saône, Jura), la Franche-Comté reste aujourd’hui la 1re région industrielle de France. développement économique ‘‘ Fédérer une communauté d’enseignants, de chercheurs et d’entrepreneurs autour de projets ambitieux : une voie à suivre pour ancrer des activités innovantes sur un territoire et y créer de l’emploi non■ Théâtre des opérations. La SEM Nume- spéciales de l’armée de l’air, a intégré la SEM délocalisable.”rica rapproche le ministère de la Défense des Numerica et bénéficié d’un cofinancement de Denis Sommer,entreprises de haute technologie franc-com- l’Europe (Feder), de l’État, du Conseil régio- président de la SEMtoises. Elle contribue ainsi au développement nal de Franche-Comté et de la SEM Nume- Numerica, vice-présidentde process industriels innovants et apporte à rica pour un budget global de 170 000 euros du Conseil régionalla région un marché de pointe. Comme ce pro- sur deux ans. En pratique, cette technologie de Franche-Comté,duit-phare : une solution opérationnelle d’appui numérisée permettra à un soldat isolé de re- vice-président deaérien numérisé qui rationalise et industrialise pérer sur n’importe quel terrain une activité Pays de Montbéliardun système utilisé par les commandos pour in- ou des équipements hostiles et de traiter les Agglomération, mairediquer une cible. Son objectif : faciliter la locali- cibles, facilitant ainsi la prise de décision grâce de Grand-Charmontsation et l’évaluation stratégique sur le terrain. à une transmission d’informations rapide vers■ Une SEM au front. En 2011, un militaire en la chaîne de commandement.exercice, commando parachutiste des forces > contact@sem-numerica.fr parolesdelus.com 65
  • 17. retour sur… Cinq ans après Murat (Cantal)développement économique Depuis 2006, la Communauté de communes du Pays de Murat participe au développement de l’économie numérique dans le Cantal, notamment à travers une dynamique autour du télétravail. À commencer par la création du premier télécentre du département à Murat en 2007, qui a rapidement atteint un taux d’occupation de l’ordre de 80 % à 100 %. Depuis, la Communauté de communes a ouvert un télécentre nouvelle génération qui accueille déjà une dizaine de Net-entrepreneurs. Il est composé d’un espace de coworking, d’une salle de réunion, de six nouveaux bureaux dans un environnement 100 % numérique. 2 télécentres à Murat, avec 10 bureaux régulièrement occupés Une dizaine de Net-entrepreneurs installés en Pays de Murat par 4 télétravailleurs salariés et une dizaine avec leur famille à l’issue de cette formation. d’indépendants. 14 sessions Paru dans le tome 4 de Paroles d’élus > Retrouvez un bilan complet des télécentres de Murat sur parolesdelus.com de formation au télétravail indépendant organisées // Le premier depuis 2007, avec la présence de plus télécentre de 200 personnes originaires de toute la France. du Cantal 66 Allons enfants du numérique !
  • 18. Cinq ans après Pays de Sault (Vaucluse) Cinq ans après Grand Troyes (Aube)“Contact Everyone est l’outil Le portail de l’emploi duutilisé par la collectivité pour Grand Troyes a facilité l’accèscontacter les protagonistes du des demandeurs d’emploi, des entreprises et des créateurs d’activitéstransport scolaire et modifier à de nombreuses informations utiles pourles transports selon les besoins réaliser leurs projets. Piloté par la collectivité,(intempéries, sécurité, cet outil a permis de développer d’autrescalendrier, discipline…).” projets partenariaux.Paru dans le tome 4 de Paroles d’élus Plus de 53 000 visites sur le portail depuis> Plus d’informations sur l’initiative du Pays de Sault son lancement en 2007.sur parolesdelus.com Paru dans le tome 4 de Paroles d’élus > Bilan complet du portail de l’emploi du Grand Troyes sur parolesdelus.com Quatre ans après Saint-Dié-des-Vosges (Vosges)Le succès du festival internationalde géographie (FIG) et du Salon dela géomatique associé a permis à laVille de bénéficier de retombées économiquesdirectes et de renforcer sa notoriété. Saint-Dié-des-Vosges montre sa capacité à mobiliseret à fédérer les énergies, en complémentaritéavec l’Association pour le développement duFIG (Adfig) et des partenaires comme Orange,qui apportent une assistance technique.Depuis sa création en 1990, le FIG a évoluéen s’enrichissant notamment de cafés Géo,d’un Salon du livre et du Salon de la géomatique. 50 000 visiteurs au FIG et au Salon de la géomatique.En projet : la création d’une école d’applicationpostdoctorale.Paru dans les tomes 5 et 7 de Paroles d’élus> Retrouvez l’ensemble des commentaires sur le FIG 330 conférences programmées et 600 intervenants mobilisésde Saint-Dié-des-Vosges sur parolesdelus.com durant 4 jours, sur 23 sites. parolesdelus.com 67

×