Développement économique                                                          > Le télétravailA      ujourd’hui, le ha...
Aucune structure formelle n’a été mise en place                                                                           ...
La pépinière de l’ART voit le jour en 2000, sur le terrain                                                                ...
Constitué dès 2003, le réseau Entreprendre au Pays d’Auril-                                                               ...
Avec l’appui du Conseil Général, l’AG2I a été créé en 1998                                                                ...
Outre la création d’Axone en 1989, l’enjeu                                                                                ...
En 2001, à l’issue du programme Téléparc, la CCI du Gers                                                                  ...
Un appel d’offres conduit au printemps 2004 a permis de                                                                   ...
C’est après deux années de réflexion que le projet                                                                        ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Tome 1 : Développement économique

446

Published on

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
446
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Tome 1 : Développement économique

  1. 1. Développement économique > Le télétravailA ujourd’hui, le haut débit joue un rôle essentieldans le maintien et le développement de l’activité > Les dispositifs d’accueil > Des technologies alternatives pour les entreprises > Développer l’emploiéconomique en zone rurale. Il permet à la foisla promotion du patrimoine local, l’essor d’un commerceélectronique sans frontières et ouvert sur le monde,ainsi que l’émergence de réseaux d’entreprises locauxou étendus. Parallèlement, la diffusion croissantedes outils de télétravail et des modèles d’organisationcollaborative renforcent l’attrait des territoires. 49
  2. 2. Aucune structure formelle n’a été mise en place autour du projet initial : c’est le fondateur du projet, Xavier de Mazenod, qui anime le site Zevillage.net dans sa totalité, répondant notamment aux can- didats à l’installation. Soutenu par les élus locaux, en particulier ceux du pays d’Essay, Zevillage ne dispose d’aucun budget spécifique, les seuls moyens engagés étant le temps et les déplace- ments consacrés à la communication. Les candidats au télétravail souhaitant s’installer dans l’Orne ont tout intérêt à déposer leur candidature sur le site « Zevillage.net ». Une fois Encore au stade des prémices, Zevillage bénéficie d’un gros effort de communica- présélectionnés, ils seront orientés vers l’association SICLER, struc- tion, au travers du site, de la presse locale écrite et audiovisuelle, ou encore à ture spécialisée pour aider les créateurs ou les repreneurs l’occasion de foires. Deux télétravailleurs, journalistes, sont en cours d’installation, d’entreprises à s’installer en milieu rural. Ils bénéficieront ensuite d’un 90 personnes ont présenté leur candidature et 10 projets sont en cours de matura- accueil particulièrement soigné de la commune d’Essay et de ses par- tion. Les points forts de Zevillage sont, outre la bonne sensibilisation des élus, la qua- tenaires : lité des infrastructures haut débit installées par France Télécom dans le cadre de la • parrainage de chaque candidat par un élu ou un habitant : accom- charte « Département Innovant » et l’attractivité du territoire, situé à moins de 180 km pagnement, découverte des équipements et des ressources locales ; de Paris. Une étude de marché vise d’ailleurs à évaluer le nombre de cadres pro- • intégration dans les réseaux locaux : associations d’entrepreneurs, priétaires d’une résidence secondaire prêts à pratiquer le télétravail. Courant 2005, Développement économique Le télétravail presse locale, élus et dans le club de village ; le pays Mélois devrait répondre à un appel à projets de la DATAR, afin de créer un • recensement de l’offre immobilière disponible ; Télécentre au Mêle-sur-Sarthe, à destination cette fois, des salariés. De quoi afficher • mise à disposition d’un lieu de rencontre : possibilité de partager du concret et impliquer plus encore les collectivités. secrétariat et matériels ; LA MISE EN ŒUVRE • connexion à Internet haut débit. Communautés de communes du pays d’Essay et du pays Mélois DÉPLACER LE CENTRE DU MONDE Le projet Zevillage a été initié au début de l’automne 2004 par un par- ticulier installé depuis un an sur le territoire en tant que chef VERS LA NORMANDIE d’entreprise et télétravailleur. Il bénéficie du soutien des élus locaux, dans un département où le Conseil Général a développé une straté- gie de désenclavement grâce notamment aux infrastructures TIC – le territoire est totalement couvert en haut débit, grâce à deux techno- logies, l’ADSL et le WiMax. À l’origine, ce projet visait essentiellement FICHE des professionnels indépendants, surtout parisiens, travaillant dans LE PROJET la filière des arts graphiques. Ce projet avait pour objectif la création D?IDENTITE BILAN ET PERSPECTIVES d’un pôle local de compétences dans ce domaine pour favoriser les synergies. Parallèlement, une association, le « Club du Tricorne », a Statut de la collectivité : été créée afin de favoriser l’entraide et la mise en réseau des entre- Communautés de communes prises, des travailleurs indépendants et des acteurs publics de l’Orne. Localisation : Département de l’Orne, à proximité d’Alençon Nombre d’habitants : 5 607 Contexte territorial : Département très rural, communautés de communes peu peuplées, faible densité d’entreprises, prédominance du secteur primaire. Christophe de Balorre Contact : LES ENJEUX Maire de Saint-Léger-sur-Sarthe, Conseiller Général du canton du Mêle-sur-Sarthe, xm@adverbe.com Président de la Commission des Affaires Culturelles et du Tourisme “ Le département de l’Orne a bien compris que le développement économique passe également par le déploiement des TIC sur l’ensemble de ses communes (couverture totale en WiMax). Nous avons donc réfléchi à des solutions innovantes comme le télétravail ou le projet Zevillage pour accentuer la croissance de notre tissu rural.50 “ 51
  3. 3. La pépinière de l’ART voit le jour en 2000, sur le terrain d’une ancienne friche industrielle réhabilitée à cette fin, au cœur d’une zone dite « défavorisée », inscrite dans le périmètre des Zones de Revitalisation Rurale (ZRR). Le budget annuel de l’ART est de 120 000 euros, pris en charge par les deux intercommunalités, le Département et la Région, sans oublier les fonds euro- péens LEADER II. L’Association Régionale de Télétravail (ART) aide les futurs télétravailleurs à réaliser leurs projets en mettant à leur disposition ses compétences, ses locaux et ses moyens techniques. Le pôle pépinière de l’ART dispose de 10 bureaux de taille variable (de 15 à 20 m2) pour accueillir les porteurs de pro- jets sélectionnés. Aussitôt choisis, ils bénéficient d’un accompagnement glo- bal personnalisé (accueil, conseils, moyens informatiques, secrétariat, etc.) et d’une mise en relation avec des partenaires privilégiés (financiers, admi- nistratifs, communication, etc.). Tout est fait pour faciliter leur insertion dans La pépinière est aujourd’hui aux trois quarts occupée par des entreprises aux la sphère économique locale, ainsi que leur acclimatation. Les créateurs profils diversifiés : cabinet d’ingénierie et d’études techniques environnemen- bénéficient également de différents services : tales, designer graphiste, cabinet de conseil en marketing et communication, • locaux meublés loués à loyer progressif ; commerce en ligne, cabinet d’assurances, etc. L’origine des porteurs de pro- Développement économique Le télétravail • service de secrétariat et standard téléphonique personnalisés ; jets est multiple et 50 % ne viennent pas du Limousin. Les points forts de la • centre de documentation ; pépinière restent l’accompagnement personnalisé à l’installation et à la concré- • accompagnement individuel pendant 5 ans, favorisant l’essaimage (forma- tisation du projet, l’expertise de l’ART, les emplois créés durablement, le cadre tion, montage de dossiers, etc.). et la qualité de vie. Principale retombée positive : l’installation de nouveaux LA MISE EN ŒUVRE arrivants dynamise la vie économique locale et contribue à la lutte contre la désertification. À terme, une plate-forme Internet devrait être créée afin de flui- Le Dorat difier l’économie locale et d’ajuster l’offre et la demande. POUR UNE AGENCE RÉGIONALE D’AIDE L’activité économique du territoire du Haut-Limousin est très largement rurale, dominée par le secteur agricole. L’industrie a un poids relativement AUX TÉLÉTRAVAILLEURS faible et le secteur tertiaire reste sous-représenté. De plus, la crise démo- graphique se traduit par une baisse constante du nombre des actifs. Le pro- jet de création d’une structure destinée à l’accueil des entreprises dans un contexte numérique date de 1997. Dès l’origine, l’objectif de l’Association Régionale de Télétravail (ART) est de permettre aux salariés délocalisés ou FICHE LE PROJET à des professionnels indépendants de disposer d’un espace d’accueil et de conseil doté des moyens informatiques nécessaires (PC, accès Internet haut D?IDENTITE débit, imprimantes, fax, etc.), et d’un secrétariat. Outre les locaux de l’ART et sa structure d’accueil pour jeunes entreprises (la pépinière), on y trouve Porteurs du projet : l’Établissement Public Numérique du Dorat et l’Atelier protégé spécialisé Commune du Dorat, dans la création (APIC). CCI de Limoges et de Haute- Vienne, communautés de BILAN ET PERSPECTIVES communes du pays de Bellac et de la Basse Marche, Association Régionale de Télétravail (ART) Statut du porteur de projet : Multiple (EPCI, commune, CCI, association) Nombre de communes regroupées : 2 intercommunalités LES ENJEUX Nombre d’habitants : 17 000 Contexte territorial : Territoire rural Contact : draffy@wanadoo.fr Thierry Surun Maire de la commune du Dorat52 “ La lutte contre l’exode rural passe par les TIC. “ 53
  4. 4. Constitué dès 2003, le réseau Entreprendre au Pays d’Auril- lac a bénéficié d’opportunités financières liées notamment au programme européen LEADER. Celui-ci a permis de financer l’outil numérique (12 000 euros) à hauteur de 50 %, les frais de maintenance restant très réduits. Des pôles locaux d’accueil ont ensuite été installés dans chaque communauté de communes, avant le développement de la plate-forme numérique Aurillac.biz. Créé dans le cadre du réseau « Entreprendre au Pays d’Aurillac », associa- tion loi de 1901 fondée pour favoriser l’installation des porteurs de projets de création d’entreprises sur ce territoire, le site Internet « www.aurillac.biz » est un outil d’accueil et d’accompagnement. Concrètement, la personne qui souhaite être accompagnée envoie par e-mail sa candidature. Si elle est rete- Aurillac.biz est reconnu comme un outil efficace – il a reçu nue, le candidat se voit attribuer un bureau virtuel et l’aide de 2 conseillers le « Trophée d’Or de l’Accueil Limoges ». Ses principales référents pour l’activité professionnelle et pour les aspects relevant du cadre qualités sont de rationaliser les tâches et de s’inscrire dans de vie. Ensuite, depuis son lieu de résidence, chacun peut travailler sur son la démarche globale du territoire, avec notamment projet pas à pas jusqu’à sa concrétisation. En ligne, on accède à : l’existence d’un club d’entrepreneurs et d’une pépinière • une présentation succincte du territoire ; d’entreprises. Opérationnel depuis avril 2005, le site enre- • un processus d’accompagnement ; gistre d’ores et déjà des résultats encourageants : 3 600 Développement économique Les dispositifs d’accueil • une bibliothèque de données ; visites, 65 demandes de prise en charge (52 % émanant de • un répertoire des entreprises du territoire ; bac + 2 ou bac + 5), 53 dossiers en cours de suivi, 5 installa- • la possibilité de gérer ses contacts avec ses conseillers. tions en cours et 12 dossiers réorientés. Par ailleurs, l’envoi des pièces administratives est géré par e-mail, afin de LA MISE EN ŒUVRE faciliter les échanges. Agence Entreprendre au Pays d’Aurillac LA PLATE-FORME « AURILLAC.BIZ » AU SERVICE DES CRÉATEURS D’ENTREPRISE Ce qui caractérise le pays d’Aurillac est son enclavement – les premières auto- routes sont situées à 45 mn – et son activité économique concentrée sur l’agroalimentaire et la transformation du bois. Néanmoins, les TIC ont su tis- ser leur toile. Le pôle d’Aurillac et les zones d’activité économique sont pour- vus en infrastructures, et d’ici 2006, 86 % de la population auront accès au haut FICHE LE PROJET débit. L’idée de rationaliser les outils de développement économique et d’assurer la promotion du territoire s’est naturellement imposée, soutenue par D?IDENTITE les élus, notamment le maire d’Aurillac. Au-delà de l’outil, la plate-forme numérique ainsi constituée se révèle être un excellent vecteur de mise en Porteur du projet : BILAN ET PERSPECTIVES réseau des acteurs de l’accueil (CCI, CMA, ADASEA, ANPE, GRETA, Offices de Agence Entreprendre tourisme et ARD d’Auvergne, etc.). au Pays d’Aurillac Statut du porteur de projet : Association loi de 1901 Nombre de communes regroupées : Agglomération d’Aurillac, communautés de communes du pays de Montsalvy, de Maurs, entre Cère et Rance Nombre d’habitants : 72 667 Contexte territorial : Territoire rural de moyenne montagne en décroissance démographique LES ENJEUX (département : Cantal) Bernard Magnaudet Contact : Chef de projet Entreprendre au Pays d’Aurillac b-magnaudet@wanadoo.fr “ Aujourd’hui les demandes d’installation en zone rurale s’intensifient et nos territoires ruraux sont insuffisamment préparés pour y répondre et aider à l’installation.54 “ 55
  5. 5. Avec l’appui du Conseil Général, l’AG2I a été créé en 1998 dans le prolongement d’une petite association d’insertion qui s’est orientée vers les TIC pour assurer sa pérennité. En 2005, afin de développer son projet d’insertion, l’AG2I, sou- tenu par le Ministère de l’Emploi, met en place un projet de récupération d’ordinateurs d’occasion dans les administra- tions. L’objectif est de les remettre en état, puis de les distribuer dans les écoles, les structures publiques, les asso- ciations, pour créer autant de points d’accès publics. Certains seront également remis à des foyers en grande difficulté. Mille postes ont ainsi été requalifiés et distribués en douze mois. « L’AG2I » s’inscrit dans la démarche globale d’insertion des publics en difficulté sur le territoire gersois. Son action consiste principale- ment à suivre ces personnes au cours de leurs démarches de recherche d’emploi. Après un premier contact au sein de son Espace Public Numérique (EPN), l’association invite les personnes en inser- tion à des ateliers de mobilisation pour définir leurs projets profes- sionnels. Elle propose également des contrats de formation de 2 ans maximum, portant sur des activités liées aux TIC : création de sites Internet, activités multimédias, programmation, etc. Enfin, elle L’utilité de l’AG2I est reconnue par les élus et les associations organise des chantiers d’insertion pour de petits travaux, à raison de qui œuvrent pour la réinsertion. Ses compétences en matière 26 heures par semaine. de TIC ont été vérifiées, notamment avec la réalisation du site Développement économique Les dispositifs d’accueil GersEmploi, essaimé depuis dans deux autres départements. Les points forts du projet sont la mise en réseau réussie et la conception de sites adaptés au public visé. L’activité d’insertion concourt à réduire la fracture numérique de LA MISE EN ŒUVRE l’ensemble du territoire. Toutefois, ses moyens humains et Fortement rural, le département du Gers souffre d’enclavement. En financiers restent encore insuffisamment adaptés. Atelier Gersois d’Innovation et d’Insertion (AG2I) effet, les équipements d’accès à Internet sont rares, rendant difficile, pour les publics les moins mobiles, l’accès aux informations liées à QUAND L’INSERTION PASSE PAR LES TIC l’emploi, à la formation et à l’insertion. Pourtant l’AG2I en est convaincu, l’insertion passe par la lutte contre la fracture numérique. Premier projet mené par l’association, l’ouverture du site « GersEmploi » entend répondre à cette problématique. Entièrement créé par des personnes en phase de réinsertion, le projet a été primé plusieurs fois. Cela a permis de donner une certaine crédibilité au tra- vail de l’AG2I, par ailleurs charté « Net Public », et de proposer ses FICHE LE PROJET services à des entreprises privées ou à des collectivités : création d’EPN, formation des chargés de mission et aide à la définition de stra- D?IDENTITE tégies TIC. L’AG2I a également développé ses activités autour de nou- velles prestations, comme la création de cédéroms, la programmation, Statut du porteur de projet : la numérisation du patrimoine gersois ou bien encore la requalifica- Association loi de 1901 tion de matériels informatiques. Localisation : Département du Gers Contexte territorial : BILAN ET PERSPECTIVES Territoire rural Contact : ag2i2@wanadoo.fr LES ENJEUX Pierre Lasserre Maire de Preignan, Vice-Président du Conseil Général du Gers, Président de la Commission des Affaires Sociales “ Pour l’AG2I, les nouvelles technologies présentent un intérêt social double : un créneau novateur et porteur pour l’entreprise d’insertion et le développement de produits pertinents reconnus par les chantiers d’insertion.56 “ 57
  6. 6. Outre la création d’Axone en 1989, l’enjeu majeur pour les élus a été de permettre l’émergence des Ateliers Relais à l’échelle du canton. Avec l’apparition du réseau câblé du Rhône, en 1995, la fibre optique irrigue peu à peu le territoire. S’est alors posée la question des usages de ce type d’infrastructure, et différents objectifs lui furent fixés, comme l’accès au savoir pour tous, le développement des usages et la sensibilisation de publics À la fois structure d’accueil, de services aux entreprises, et dispositif spécifiques tels que les instituteurs. Des d’accompagnement aux créateurs, « Axone » est une pépinière ambitions qui ont mené au programme d’entreprises qui propose des bureaux (de 25 à 50 m2) et des ateliers expérimental Erasme, avec la création (de 125 m2), avec la capacité d’accueillir jusqu’à 10 entreprises. d’un bâtiment multifonction. Un projet D’autres services sont mis à leur disposition : une cafétéria, une salle repris en 1998 par le Conseil Général PAO et DAO, des salles de formation. Parallèlement, un dispositif du Rhône. d’accompagnement donne aux porteurs de projet l’opportunité d’être Au travers de la pépinière Axone et des Ateliers Relais, la com- guidés dans leurs démarches, tout au long de leur projet. En complé- munauté de communes de Saint-Laurent-de-Chamousset ment, le centre multifonction « Erasme » propose aux entreprises pré- revendique la création de 1 400 emplois, dont 450 directs, et sentes au sein d’Axone des salles de formation, un amphithéâtre, un sa contribution à ramener le taux de chômage à 4 % au niveau studio son, un plateau télé, une salle en libre accès et un centre ser- local. Alors qu’elle est aujourd’hui essentiellement axée sur Développement économique Les dispositifs d’accueil les métiers de l’informatique, la pépinière compte, à l’avenir, se repositionner sur les biotechnologies. Quant au centre multimédia Erasme, il est devenu une tête de réseau à l’échelle départementale pour les applications éducatives LA MISE EN ŒUVRE évoluées avec, par exemple, le projet « laclasse. com », une plate-forme qui permet d’accéder à des ressources docu- Communauté de communes de Saint-Laurent-de-Chamousset Située dans les monts du Lyonnais, la communauté de communes de mentaires multimédias et à des outils de communication. Saint-Laurent-de-Chamousset a décidé dès 1989 de prendre le virage des TIC. La pépinière d’entreprises Axone est née de cette volonté, LE « TOUT TIC » ainsi qu’une dizaine de structures d’accueil destinées aux entrepre- neurs, les Ateliers Relais. Les objectifs sont de diversifier l’activité POUR LES JEUNES POUSSES économique locale, très marquée par l’agriculture et les métiers du tissage, et d’attirer les entreprises innovantes de façon à augmenter les recettes locales et à investir dans des équipements structurants. FICHE LE PROJET D?IDENTITE Statut de la collectivité : Communauté de communes Localisation : BILAN ET PERSPECTIVES Département du Rhône Contexte territorial : Territoire rural à proximité des pôles urbains de Lyon et de Saint-Étienne Contact : secretariat@axone.com LES ENJEUX Jacques Cribier Vice-Président de la communauté de communes en charge des TIC et du développement économique58 “ La communauté de communes a créé en 1993 un véritable service public local pour favoriser l’accès et la participation de son territoire à la société de l’information. “ 59
  7. 7. En 2001, à l’issue du programme Téléparc, la CCI du Gers a lancé le programme transnational Soho-Solo, dont la por- tée géographique s’étend sur 5 territoires ruraux de 4 pays européens : le Gers (France), Bahia de Cadiz et les Canaries (Espagne), la région de Beira (Portugal) et la région de Cork (Irlande). Coordonné par la CCI et mis en œuvre par le CEEI Gers Gascogne, Soho-Solo a véritablement débuté en 2004, avec la sensibilisation et la mobilisation des acteurs du ter- rain. Une campagne d’information a notamment été lancée en direction de près de 150 élus locaux. Elle a aussi permis de mobiliser les acteurs institutionnels et administratifs Avec son nom amusant, qui vient de « Small Office Home Office » (un jouant un rôle dans l’accueil et l’intégration des nouveaux petit bureau chez soi), le programme « Soho-Solo » vise à accueillir arrivants (Chambres consulaires, URSSAF, CPAM, Préfec- des travailleurs indépendants et des télétravailleurs dans le Gers. Il ture, Trésor Public, banques, experts-comptables, etc.). Le s’articule en différentes étapes : budget 2003-2006 de Soho-Solo Gers est de 338 500 euros, • l’identification des nouveaux porteurs de projet ; cofinancés par l’Europe (Interreg 3B), avec le soutien du • l’analyse de leurs projets, afin d’en juger la recevabilité ; Conseil Général du Gers. • leur accompagnement professionnel pour identifier leurs besoins et les démarches nécessaires au lancement de l’activité ; • un accompagnement plus global pour sélectionner la future zone d’installation via le SIG, trouver un logement dans le cadre de vie sou- haité, s’insérer dans le tissu social local, etc. À ce jour, près de 160 Solo sont installés dans le Gers, le Développement économique Les dispositifs d’accueil CEEI est en contact avec 60 porteurs de projet, dont 35 sont activement accompagnés. La majorité des porteurs de projets ne sont pas originaires du Gers, et 40 % sont anglo-saxons. Dès la rentrée 2005, le CEEI lancera un ser- LA MISE EN ŒUVRE vice de formation des entrepreneurs, autour notamment du e-marketing, de la communication, de la comptabilité Le Gers - Programme Soho-Solo et de la gestion. Alors qu’il devrait s’achever fin 2006, Soho-Solo Gers pourrait trouver des prolongements : la BIENVENUE AUX E-ENTREPRENEURS L’enjeu majeur du programme Soho-Solo est de favoriser l’installation CCI du Gers et le CEEI Gers Gascogne souhaitent pour- d’une nouvelle génération d’entrepreneurs en s’appuyant sur les TIC. suivre cette démarche, en impliquant d’autres partenaires EUROPÉENS Une démarche qui plonge ses racines dans le programme européen et d’autres territoires français et européens. « Téléparc », auquel a participé la CCI du Gers en 1997. En visant à définir un plan d’actions pour le développement de la société de l’information dans les zones rurales enclavées, Téléparc a permis d’esquisser le profil de cette nouvelle génération d’actifs : FICHE LE PROJET • ils sont travailleurs indépendants, dans le secteur tertiaire ; • ils souhaitent concilier activité professionnelle et qualité de vie ; D?IDENTITE • ils développent des activités innovantes, à forte valeur ajoutée pour le territoire ; Statut du porteur de projet : • les TIC sont souvent leur premier instrument de travail ; Association, Chambre de • ils disposent généralement d’un pouvoir d’achat important. commerce et d’industrie Localisation : Département du Gers Nombre d’habitants: 172 335 BILAN ET PERSPECTIVES Contexte territorial : Territoire rural Contacts : www.soho-solo-gers.com hizidi@ceei-gers.org LES ENJEUX60 “ L’enjeu majeur du programme Soho-Solo est de favoriser l’installation d’une nouvelle génération d’entrepreneurs en s’appuyant sur les TIC. “ 61
  8. 8. Un appel d’offres conduit au printemps 2004 a permis de sélectionner l’offre Pack Surf WiFi de France Télécom. Le pro- jet s’est concrétisé par l’inauguration de ce service à Rieutort- de-Randon, le 24 septembre 2004. Il s’agissait là de la première mise en œuvre commerciale de cette technologie en France. Le Pack Surf WiFi permet de couvrir les besoins en accès haut débit des communes situées dans des zones non desservies par l’ADSL, ainsi que ceux de leurs administrés, professionnels, PME, professions libérales, particuliers. Le coût total de l’opération, financée en grande partie par des fonds européens, s’élève à environ 40 000 euros. Pour offrir l’Internet haut débit aux 650 habitants de Rieutort-de- Randon, une architecture technique a été déployée en septembre 2004, combinant le satellite et la technique WiFi (sans fil). Concrètement, une parabole, qui assure la liaison avec le satellite, est installée sur un point haut de la localité, et 3 antennes WiFi rayonnent à 500 m autour d’elle. Chaque abonné dispose à son domicile d’une petite Qu’il s’agisse des entreprises ou des particuliers, tout le monde est satisfait de l’arrivée antenne pour capter le signal ouvrant l’accès à l’Internet haut débit. du haut débit : l’entreprise de matériel agricole Delor a pu ainsi accroître sa vitesse de traitement des commandes et améliorer sa gestion. Par ailleurs, l’émission britannique « Click on line » de BBC World a tourné un sujet de 7 minutes sur l’installation de cette solution pionnière. À terme, le député-maire de la première circonscription de Lozère, Développement économique Des technologies alternatives pour les entreprises Francis Saint-Léger, envisage de passer à l’étape suivante, c’est-à-dire le déploiement en 2006-2007 de la technologie WiMax sur la communauté de communes de la Terre- Sur les 73 500 habitants de la Lozère, répartis de manière diffuse sur de-Randon, dont il est le président. l’ensemble du territoire, 18 % ne peuvent pas techniquement dispo- LA MISE EN ŒUVRE ser de l’ADSL dans l’immédiat. Seule alternative : une solution à base de technologie sans fil WiFi. C’est avec cette solution que France Commune de Rieutort-de-Randon Télécom s’engage aux côtés des collectivités locales pour rendre le haut débit accessible à tous. Par ce type d’innovation, l’opérateur sou- QUAND SATELLITE ET WIFI tient les collectivités locales dans la mise en œuvre des outils utiles à leur développement économique. DÉSENCLAVENT 650 HABITANTS… FICHE LE PROJET D?IDENTITE Statut de la collectivité : Commune Localisation : BILAN ET PERSPECTIVES Canton de Saint-Amans-en- Margeride, département de la Lozère Nombre d’habitants : 650 Contexte territorial : Territoire rural, avec une LES ENJEUX activité agricole encore très présente et un tourisme en développement (Causses, gorges du Tarn, parc des Cévennes) Contact : Francis Saint-Léger corinne.jourdain@ Député-maire de Rieutort-de-Randon francetelecom.com “ Les entreprises du village de Margeride ont ainsi découvert le confort du haut débit, notamment pour télécharger des dossiers lourds, comme des catalogues de fournisseurs. Les six postes du centre multimédia font aussi le bonheur des instituteurs et de leurs élèves.62 “ 63
  9. 9. C’est après deux années de réflexion que le projet Gers Emploi a été lancé. Les trois porteurs du projet ont chacun une fonction : la Préfecture assure la res- ponsabilité institutionnelle et juridique ; la Direction Départementale de l’Emploi est chargée de la coordi- nation interinstitutionnelle, tandis que l’AG2I s’occupe de la coordination technique. Outre l’appui du CARIF/OREF (Centre d’Animation et de Ressources de l’Information sur la Formation/Obser- vatoire Régional Emploi Formation), de nombreux partenaires sont associés au projet : Le site « www.gersemploi.com », inauguré en 2001, propose un service • les services publics de l’emploi (Préfecture, DDTEFP, d’information en matière d’emploi, de formation, d’insertion: il s’adresse DDASS, ANPE, AFPA) ; à la fois au demandeur d’emploi, au salarié, au chef d’entreprise et au • l’Antenne régionale de la formation pour l’emploi ; porteur de projet. Les informations sont classées selon les publics et • la Délégation départementale aux droits des femmes ; les thématiques. Elles sont accessibles via un moteur de recherche • le Conseil Général ; paramétré par mot-clé et par sigle. Les réponses apportées à l’usager • la Mission locale pour l’emploi ; du service sont le fruit d’informations récoltées à la fois à l’échelon • le Bureau Information Jeunesse. départemental, régional et national, dans un souci de traitement inter- Gers Emploi est un projet qui s’inscrit dans une Par ailleurs, l’AG2I a cédé les droits du site à la institutionnel des différents sujets. démarche de développement global. Son objectif Direction Départementale du Travail, de l’Emploi et de de mettre en réseau les différents acteurs de la Formation Professionnelle (préfecture du Gers). l’emploi, afin de répondre au mieux aux besoins En 2001, le budget, frais d’équipement inclus, s’élevait Développement économique Développer l’emploi locaux, est plutôt réussi. Outre la mise en réseau à 45 000 euros et à 23 000 euros en 2002, Gers Emploi plus que satisfaisante, les outils sont adaptés aux étant subventionné à 100 % par la Caisse des Dépôts publics et utilisés au plan local comme national. et Consignations et par le Conseil Général. Cela tient sans doute à l’évaluation continue du LA MISE EN ŒUVRE projet, qui permet de réaliser de nombreux ajus- tements et une mise à jour permanente. Atelier Gersois d’Innovation et d’Insertion - Gers Emploi L’EMPLOI 100% EN LIGNE DE MIRE « Gers Emploi » est le premier produit réalisé par l’Atelier Gersois d’Innovation et d’Insertion, l’AG2I, créé en 1998 avec l’appui du Conseil Général du Gers. Sur un territoire très rural, où la couverture haut FICHE LE PROJET débit progresse rapidement, il devait répondre à la difficulté, pour les publics concernés, d’obtenir des informations sur l’emploi, la forma- D?IDENTITE tion et l’insertion. Enjeu initial de GersEmploi : être transposable, volonté commune de l’AG2I et du Ministère de l’Emploi, qui soutient Statut du porteur de projet : le projet par le biais du fonds de réforme de l’État. Le projet est éga- Association loi de 1901 lement subventionné par la Caisse des Dépôts et Consignations. Localisation : Département du Gers BILAN ET PERSPECTIVES Contexte territorial : Territoire rural, parfois très enclavé Contact : ag2i2@wanadoo.fr Pierre Lasserre LES ENJEUX Maire de Preignan, Vice-Président du Conseil Général du Gers, Président de la Commission des Affaires Sociales “ Gers Emploi a su s’appuyer sur les nouvelles technologies pour contourner les problèmes liés à la ruralité et à l’enclavement de certains territoires en répondant de façon novatrice aux questions du public sur l’emploi, l’orientation professionnelle et l’insertion.64 “ 65
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×