PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013

on

  • 832 views

Revue trimestrielle de l'association française des pompes et agitateurs, des compresseurs et de la robinetterie

Revue trimestrielle de l'association française des pompes et agitateurs, des compresseurs et de la robinetterie

Statistics

Views

Total Views
832
Views on SlideShare
804
Embed Views
28

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

1 Embed 28

http://www.profluid.org 28

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013 PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013 Document Transcript

    • PROFLUID infos ASSOCIATION FRANÇAISE DES POMPES ET AGITATEURS, DES COMPRESSEURS ET DE LA ROBINETTERIE N°65 OCTOBRE 2013 sommaire Actualités > P2-5 Une vidéo ludo pédagogique pour parler de la mécanique aux jeunes Halte aux marquage abusifs A suivre... > P6 L’« Open Innovation » : pour innover autrement Vie de l’association > P7-8 Chez nos adhérents > P9-11 Evènements > P12 édito par Bernard AUCHERE, Vice-Président Pompes PROFLUID Chers collègues, Nos métiers, produits et services sont en permanente évolution. le secteur de nos équipements n’échappe pas au ralentissement économique observé et décrit, tant en France que sur les marchés à l’export. Notre indicateur sur les carnets de commandes pour les pompes est, en moyenne sur le premier semestre 2013, à +2,2 % ; les soldes d’opinions sur le marché des pompes pour l’industrie sont, pour la première fois depuis janvier 2011, devenus négatifs en mai 2013… représentent des leviers importants pour accompagner cette montée en gamme des produits et services. de leur suivi et de leur orientation dépendra en grande partie notre aptitude à tirer parti de ce nouvel environnement. le besoin d’organiser le recyclage de nos produits et de positionner nos entreprises comme acteurs dans la mise en place de cette filière en est un exemple. l’engagement des hommes et des femmes qui s’impliquent au quotidien est indispensable à l’atteinte de ces nouveaux défis. les compétences mobilisées et à mobiliser dans l’avenir ne sont plus les mêmes que celles d’il y a 20 ans et nous devons former, attirer de jeunes ingénieurs et techniciens aptes à porter ces projets pour nos métiers. Face aux incertitudes qui pèsent sur les marchés, les entreprises européennes doivent, plus que jamais, investir et innover pour rebondir et saisir les opportunités de croissance : nouvelles énergies, machines intelligentes, équipements respectueux de l’environnement… les produits évoluent, intègrent plus d’électronique et d’automatismes ; les métiers de service se développent et prennent une part de plus en plus importante, dans l’activité des équipementiers. Ces deux axes, le suivi des réglementations et la formation des jeunes, sont deux actions proactives essentielles de notre syndicat et nous permettent, collectivement, d’agir pour améliorer la compétitivité de nos entreprises et la porter au meilleur niveau sur la scène internationale. C’est un enjeu stratégique ! Notre industrie mécanicienne, voire mécatronicienne, est concernée, sous l’impulsion forte des évolutions normatives et réglementaires. Nombreuses pour notre secteur, elles 1
    • actualités > Groupement de marché ENERGIE de la FIM  : présentation et premières actions Mme Céline CUDELOU est arrivée au début de l’été pour prendre en charge la mise en place du nouveau groupement de marché eNeRGIe. dans la continuité du travail réalisé par d’autres groupements de la Fédération, (FIM Construction-Batiment ou FIM alimentaire), ce groupement réunit les syndicats dont les adhérents sont présents sur ces marchés. Nous l’avons interrogée sur les ambitions de ce nouveau groupement de marché : Quel sera le périmètre du marché Energie ? CC : les problématiques liées à l'énergie étant nombreuses (ressources, production, réduction de consommation, coût, émission de CO2, taxes...), nous avons fait le choix de nous focaliser sur les thèmes liés à la production d'énergie. autrement dit, de faire écho aux choix gouvernementaux de mix énergétique pour couvrir les besoins en énergie en France et à l'étranger. le groupement de marché energie traitera donc de l'ensemble des filières de production d'énergie, qu'elle soit thermique, nucléaire, hydro-électrique, ou renouvelable avec l'éolien, le solaire, l'hydrolien et la biomasse. Quelles sont les missions et les objectifs de ce groupement de marché ? CC : Nous savons que la capacité de production d'énergie est un enjeu crucial pour l'avenir, que ce soit en terme d'impact environnemental ou de la capacité à répondre aux besoins. Cependant, les très nombreuses entreprises mécaniciennes travaillant sur ce secteur, manquent cruellement de visibilité sur les marchés en cours et à venir. Notre mission est donc de donner de la visibilité aux entreprises de la mécanique sur les projets en mettant en place une plate-forme d'échanges entre les chefs d'entreprises. Notre première action d'envergure sera une conférence, qui se tiendra au 1er trimestre 2014, dont l'objet sera de mettre en perspective le marché de l'énergie mondial à court et moyen terme. Cette conférence reposera sur 3 piliers : le point de vue du client sur le marché, un éclairage technique sur les évolutions technologiques et le contexte réglementaire. Nous souhaitons également faire entendre la voix des mécaniciens tant dans les comités de filières, qu’auprès des pouvoirs publics et des grands donneurs d’ordres du secteur. Vous êtes également la nouvelle DG du GIIN, quelles sont les synergies entre le GIIN (Groupe Intersyndical de l’Industrie Nucléaire) et ce groupement de marché de la FIM ? CC  : tout d'abord, une différence importante entre ces deux structures, puisque le GIIN n'est pas une organisation professionnelle mais un groupement intersyndical, voire même interfédéral. a ce titre donc, je coordonne des OP de la FIM mais aussi de la FIeeC. ensuite, les enjeux sur les choix gouvernementaux, la visibilité sur ces choix et les perspectives moyens et long termes concernent tout à la fois la filière nucléaire que l'ensemble des filières de production d'énergie. GIIN et groupement de marché energie ont donc un but commun : obtenir puis donner de la vision à nos entreprises ! Une vidéo ludo pédagogique pour parler de la mécanique aux jeunes Pour toucher le grand public et plus particulièrement les jeunes, la FIM a lancé au mois d’octobre une animation diffusée par le biais d'Internet. Visionnez la vidéo sur www.bienplusqu1industrie.com l'apport de la mécanique dans notre vie quotidienne mais aussi pour répondre aux grands défis de demain est illustré à travers le voyage d’un personnage s’adressant aux jeunes. l’objectif de cette vidéo est de présenter de façon claire et ludique des messages complexes sur la mécanique, méconnue du grand public et notamment des jeunes. Ce sont ces derniers qui, en la partageant sur les réseaux sociaux, la rendront « virale », démultipliant ainsi sa diffusion. 2 PROFLUID infos la vidéo rappelle que la mécanique, science du mouvement, s'inscrit au cœur de notre quotidien et contribue à notre qualité de vie. transformation des métaux, équipements, précision : le film balaye l'ensemble des métiers et montre comment la mécanique répond aux trois grands défis : la croissance démographique et les problèmes d'alimentation qui en découlent, les déplacements et la protection de l'environnement. enfin, il insiste sur le poids économique de cette industrie, en soulignant le savoir-faire et la passion des mécaniciens français. Cette animation s’inscrit dans la continuité de la campagne « la mécanique en France, bien plus qu’une industrie ». • N°65 • octobre 2013
    • actualités > Mission « Marque France » : présentation des premières orientations la mission de réflexion « Marque France » lancée en janvier dernier a publié un rapport d’étape au début de l’été et a lancé une consultation en ligne. Mission de réflexion et de concertation, son objectif sera de mettre en œuvre une stratégie de marque nationale fondée sur un marketing pays. le rapport préconise vingt propositions autours de cinq axes, parmi lesquelles : Faire de la France le pays du design. Utiliser les grands événements internationaux comme vecteurs de la marque France ; Créer un comité eiffel (comme il existe un comité Colbert pour les produits de luxe) ; Constituer un GIe public-privé de gouvernance de la marque France ; Conforter, élargir et démocratiser le label « Origine France Garantie » ; Créer une charte graphique ombrelle pour la marque France, englober les logos et labels officiels existants dans la marque France. le rapport se prononce en faveur du marquage obligatoire de l'origine des produits prévu par le projet de règlement européen, ce que nous regrettons, car au sein de la FIM, un consensus se dégage contre ce marquage obligatoire - du moins tel qu'il est prévu par ce projet européen, car le critère retenu est très permissif et le contrôle de la véracité du marquage risque d’être insuffisant. Un rapport final intégrera la synthèse des contributions et sera publié prochainement. les principales décisions opérationnelles ainsi qu’un calendrier d’actions pourront être présentés à cette occasion, pour une Marque France opérationnelle début janvier 2014. Halte aux marquages abusifs PROFlUId comme les autres secteurs des industries mécaniques, interpellent régulièrement les différents acteurs du marché sur les problèmes causés par les produits nonconformes et le besoin d’une meilleure surveillance des marchés. Nous sommes également particulièrement vigilants quant aux risques concernant la propriété intellectuelle, comme en témoigne la campagne lancée il y a quelques années sur la contrefaçon. Un autre type de pratiques déloyales existe et semble perdurer, venant parasiter de manière plus ou moins occasionnelle l’activité des adhérents de PROFlUId. Il s’agit du marquage Ce indu. Rappelons-le, le marquage Ce des produits signifie que les exigences réglementaires européennes ont été respectées et que le produit peut être mis légalement sur le marché communautaire. Bien qu’elle soit foisonnante et complexe, la réglementation européenne ne couvre pas l’intégralité des équipements existants, y compris au sein des professions que PROFlUId défend. et c’est bien là que le bât blesse : certains fabricants apposent de manière erronée le marquage Ce sur leurs équipements, ce qui leur confère un avantage concurrentiel Néanmoins, il nous est reporté régulièrement l’existence de produits spécifiquement dédiés aux réseaux d’alimentation en eau qui portent le marquage Ce. déloyal certain dans la mesure où le client n’est pas toujours informé des tenants et aboutissants de la réglementation européenne. le fournisseur qui n’aura pas apposé le marquage Ce, pourtant à raison, sera ainsi moins bien positionné aux yeux du client…. Certes, un fabricant peut commettre une erreur d’interprétation ou être mal informé. Cependant, la répétition de cas similaires, en particulier à l’export, ne doit pas nous tromper : ce marquage est parfois volontairement apposé sur des produits non couverts par la réglementation européenne pour mettre en avant son produit. Pourtant, dans bien des cas, l’absence de réglementation européenne ne signifie pas l’absence de référentiels de performances, tels que des normes ou encore des marques de qualité, comme la marque NF par exemple. C’est le rôle de PROFlUId que d’analyser le contenu des différentes réglementations. en particulier, PROFlUId rédige des documents de clarification ou des positions professionnelles dès qu’un texte le nécessite, de manière à ne pas laisser les industriels et autres parties prenantes dans l’incertitude quant aux modalités d’application des diverses réglementations. aussi, n’hésitez pas à nous contacter en cas de doute sur l’apposition du marquage Ce ou si vous constatez que des produits le portent alors qu’ils ne le devraient pas. Un exemple : les équipements sous pression destinés à être installés sur des réseaux d’eau (alimentation, distribution, évacuation) ne sont pas couverts par la directive equipements sous Pression. 3 PROF LUID infos • N°65 • octobre 2013 Pour plus d’informations, télécharger la fiche mémo « Marquage CE / Applications aux équipements de PROFLUID » sur www.profluid.org (Publications)
    • actualités > Une nouvelle police d’assurance pour les contrats de vente de biens d’équipement Le projet CAPME’UP  : l’alliance de trois instituts Carnot le projet CaPMe’UP, porté par les Instituts Carnot du CetIM, du Cea list et de l’IFPeN transport energie, a été sélectionné dans le cadre de l’appel à projet « Carnot PMe » du programme « Investissements d’avenir » de l’agence Nationale pour la Recherche (aNR). CeMeCa (direction du Financement de la FIM) propose une nouvelle police « Globalliance Projects Cover (GPC) » en partenariat avec la Coface qui a pour objectif de couvrir des marchés ponctuels de vente de biens d’équipements, services… réalisés avec des acheteurs publics et privés sur une durée allant jusqu’à 36 mois (incluant le risque de fabrication et/ou le risque de crédit et/ou caution). Ce projet vise à accompagner les tPe, PMe et etI du secteur manufacturier dans le développement de leurs innovations en leur permettant d'accéder au meilleur niveau technologique. en mettant à profit leurs synergies et en mutualisant leurs moyens scientifiques, techniques et humains, les trois partenaires du projet proposent aux entreprises une offre de transfert industriel adaptée à leurs besoins. Ce contrat prévoit de couvrir des opérations comprises entre 100 000 euros et 5 millions d’euros au bénéfice des adhérents dont le Ca consolidé est supérieur à 5 millions d’euros. en complément des conditions privilégiées négociées, les intérêts majeurs sont l’irrévocabilité des décisions ainsi que la modularité des garanties. Trois plates-formes vont ainsi être dédiées aux technologies « phares » du secteur manufacturier : Pour plus d’informations, veuillez contacter : antoine alOPeaU - 01 47 17 67 41 - a.alopeau@cemeca.fr Contrôles non destructifs (CNd) innovants, avec les moyens d’essais et équipements des plates-formes CetIM et Cea lIst, cette dernière permettant d’accéder à des logiciels de simulation des CNd par application métiers. Initiatives croisées FIM et FFB unis face à la contrefaçon Robotique interactive2, qui vise à traduire la stratégie de développement de l’entreprise en un projet de robotisation (classique ou collaborative, fixe ou mobile) techniquement et économiquement optimisé (plates-formes CetIM & Cea lIst). la Fédération Française du Bâtiment a décidé de faire de la lutte contre la contrefaçon une priorité et a lancé une campagne sur ce thème auprès de ses adhérents. la FIM et ses syndicats réunis au sein du groupement de marché FIM Cobat se réjouissent de cette prise de conscience et participent aux travaux en cours avec la FFB. Intégration système, avec un panel de méthodologies, d’outils de simulation et de moyens d'essais et de pilotage dédiés à la conception des systèmes complexes et à leur optimisation (plateforme IFPeN). Ces plates-formes permettront : d'étudier la faisabilité technologique, d'intégrer les technologies des PMe dans le but d'effectuer des démonstrations auprès de leurs clients (showroom), le salon Batimat sera l’occasion de largement communiquer sur cette thématique avec au programme la participation de Jérôme FRaNtZ à la table ronde « trafics illicites de matériaux et d'équipements du BtP : comment les détecter et quelles précautions prendre ? » organisée par la FFB le mercredi 6 novembre et une matinée de conférences sur ce thème, le même jour, animée par les syndicats de la FIM dont PROFlUId. de recueillir les besoins de clients potentiels et de réaliser rapidement des prototypes pour répondre à ces demandes (living lab). les plates-formes sont réparties sur les sites des 3 instituts Carnot : saclay pour le Cea lIst, senlis et Nantes pour le CetIM, Rueil Malmaison pour l’IFPeN. au-delà de la contrefaçon, l’ensemble des acteurs s’accordent à reconnaitre l’importance de vérifier la conformité des produits aux exigences réglementaires, qu’elles soient européennes (règlement produits de la construction) ou françaises (attestations de conformité sanitaires pour nos équipements par exemple). au-delà de l’offre technologique, les entreprises pourront également bénéficier de services associés à l'innovation, de l'ingénierie financière au benchmark et à la veille technologique jusqu’au conseil en propriété intellectuelle. des journées de formation, et des séminaires spécifiques seront également organisés, ainsi qu’un service web pour faciliter l’accès des entreprises aux services proposés par CaPMe’UP. Retrouvez le programme des conférences sur www.profluid.org 4 PROFLUID infos • N°65 • octobre 2013
    • actualités > Relations client / fournisseur dans la filière chimie : comment préserver l'indépendance stratégique des fournisseurs de la chimie C'est sous ce libellé que s'est tenue la première réunion du groupe de travail proposé par le GIFIC (Groupement Interprofessionnel des Fournisseurs de l'Industrie Chimique) et la CdaF (Compagnie des dirigeants et acheteurs de France). Pour poser les bases de ce débat, un petit groupe d’équipementiers avaient répondu présents ainsi que des directeurs achats de 4 des principaux donneurs d'ordre de la chimie : sanofi, solvay, arkema et air liquide. Plusieurs interventions extérieures sont venues alimenter les réflexions avec notamment la participation de M. POURCHet, directeur du programme achats à l'esseC, Mme OdOlaNt de la Médiation Interentreprises et M. CHateNet de l'Observatoire des achats Responsables. Mme OdOlaNt a présenté le label « relations fournisseurs responsables » : dernier né les cahiers des charges techniques, une simplification des contrats avec des clauses types... des outils proposés par la médiation interentreprises pour valoriser les entreprises et qui, au-delà de la signature de la charte qui engage déjà les sociétés, établit avec les fournisseurs des relations équilibrées et respectueuses. Parmi les thèmes de travail et de réflexion qui ont émergé des discussions : la gestion de l'obsolescence technique, la prise en compte du coût de possession, les cahiers des charges fonctionnels versus les clients présents ont insisté sur le rôle, essentiel à leurs yeux, du comportement responsable de leur fournisseur, éventuellement reconnu à travers leur engagement sociétal. la mécanique travaille actuellement à l'adaptation de la norme IsO 26000 pour les PMe de la mécanique, facilitant ainsi l'appropriation de ce concept par les mécaniciens. la prise en compte de critères environnementaux et sociaux dans la sélection des fournisseurs est une bonne nouvelle pour la filière, même si les équipementiers présents semblaient dubitatifs sur l'application réelle de ces principes qu'ils ne retrouvent pas encore dans les appels d'offres. les travaux vont se poursuivre avec la mise en place de groupes de travail dédiés. Le CIPEQ : le rendez-vous d’informations et de débats pour les acteurs de l’industrie les 13 et 14 Novembre, le Congrès des Industries de Procédés et de leurs equipementiers ouvrira ses portes à la Cité Internationale à lYON. le CIPeQ, est une occasion unique d’échanges entre les responsables de sites chimiques, pétrochimiques, pharmaceutiques… et leurs fournisseurs d¹équipements et de services. l'Union des Industries Chimiques Rhône alpes et le pôle axelera sont, avec le GIFIC (Groupement des Industriels Fournisseurs de l’Industrie Chimique), partenaires de cet événement. au cœur de ce rendez-vous : conférences, débats, actualités et échanges sur les sujets clés du secteur, pour mieux comprendre 5 les enjeux d’aujourd’hui et de demain dans un contexte économique et réglementaire de plus en plus exigeant : efficacité énergétique (GdF sUeZ ; sCHNeIdeR eleCtRIC ; KsB ; VeOlIa…) Maitrise et fiabilité des installations (eMeRsON ; CetIM ; aRteMa ; CHIlWORtH ; INeRIs ; aBB…) Quels équipements pour l’usine de demain (CleXtRal ; sOlVaY ; sFGP ; alFa laVal…) Partenariat clients / fournisseurs (MIXel ; CdaF ; tORaY FIlMs…) Gestion de la maintenance - arrêt d’unités , compétences (sNCt ; UIC ; education Nationale…) l’éco-conception (PROFlUId ; INeVO…) des visites de sites industriels sont également programmées ainsi que la participation au « Jeudis d’axelera ». Plus d’informations sur le site www.cipeq.fr PROF LUID infos • N°65 • octobre 2013
    • > à suivre... L’« Open Innovation » : pour innover autrement l’open innovation est un concept relativement récent, théorisé par H. W. CHesBROUGH en 2003. Il s’agit de faire appel à des ressources extérieures pour accélérer et intensifier l’innovation mais aussi de permettre l’exploitation des inventions internes par des entités externes, par exemple lorsqu’elles ne sont pas adaptées à son marché. le principe de l'innovation ouverte réside dans l'implication d’un très grand nombre de participants, experts, start-up, grand public… dans le processus d’innovation. Il y a encore peu d’exemples dans l’industrie BtotB, même si, en pratique, l’open innovation commence dès que l’on décloisonne les différents services d’une entreprise, ou encore lorsque l’on fait appel aux fournisseurs, aux clusters, centres techniques ou tout autre membre de l’écosystème de l’entreprise. Ces pratiques sont d’ores et déjà courantes pour un grand nombre d’entreprises, la nouveauté consistant donc à structurer la démarche avec une stratégie et des outils. les prestataires dans ce domaine sont très nombreux, qui proposent des conseils,des services ou des outils pour mettre en relation ceux qui ont un problème à résoudre et ceux qui ont des solutions à apporter. Quelques mots de vocabulaire de l’« open innovation » (en anglais) : > scouting le fait de rechercher une ou des solutions existantes à un problème ou, inversement, rechercher des nouvelles applications à une technologie, et ce, au-delà des frontières géographiques, culturelles, scientifiques ou techniques. Les différents niveaux d’innovation ouverte l’innovation ouverte en interne n’est pas une nouveauté (c’est le concept bien connu de « boite à idées » !). Mais quand les entreprises grossissent, de nouveaux outils peuvent s’avérer nécessaires pour organiser et faciliter la communication entre les différents bureaux d’études et les autres services, parfois très éloignés géographiquement. les outils de PlM (Product life-cycle Management) sont une réponse, des moteurs de recherche peuvent être utiles pour puiser les informations dans les différents systèmes informatiques. des grands groupes mettent en place des solutions sur mesure, siemens utilise ainsi un moteur de recherche sémantique (solution française sinequa) pour donner accès à ses équipes de R&d du monde entier aux autres programmes de recherche et identifier facilement les experts associés à ses travaux. le moteur devrait prochainement être utilisé par des employés hors R&d et élargir son périmètre de recherche aux universités travaillant avec l’entreprise. d’autres outils peuvent aussi faciliter l’open innovation dans l’entreprise tels que les réseaux sociaux internes et des plates-formes d’innovation collaborative. > crowdsourcing solliciter une communauté plus ou moins large afin de récolter de nouvelles idées et solutions. Cette sollicitation se fait le plus souvent par le biais de challenge ouvert au grand public ou sur une base plus fermé. Bénéfices de l’innovation ouverte les avantages sont tout d’abord une augmentation de la capacité d’innovation et une réduction du time to market, ainsi qu’une réduction des risques en les mutualisant. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les coûts liés à l’innovation ne sont pas réduits : un investissement conséquent est à mettre en place pour gérer l’open innovation et, si l’on achète une innovation à une autre entreprise, cela peut couter cher. Par ailleurs, la gestion de la propriété intellectuelle reste un enjeu majeur mais qui préexistait dans le cas de co-développement avec des partenaires. Deux exemples de développement de vélos illustrent ce concept : enfin, le degré ultime d’innovation ouverte consiste à identifier la solution à un problème au-delà des frontières géographiques ou techniques. l’utilisation de certaines plates-formes dédiées peut permettre de trouver un apporteur de solution, qui peut être un expert du bout du monde, totalement inconnu jusque là. Cet expert peut être une start-up, un scientifique… ou un amateur, qui aura toutefois quelques notions scientifiques ou de conception et des outils. des particuliers ont maintenant des imprimantes 3d à la maison et une version low cost du logiciel CaO solidedge est disponible à 20 $/mois pour les concepteurs du réseau localmotors. Décathlon a fait appel à la plate-forme « localmotors » pour concevoir un nouveau produit B’twin ; 10 000 $ ont été remis au meilleur projet. Bordeaux a reçu 150 contributions du grand public grâce à sa plate-forme www.jeparticipe.bordeaux.fr pour concevoir le Vélo Pibal qui sera finalement fabriqué par Peugeot. Notons que la plate-forme de Bordeaux sert à divers consultations, par exemple sur des projets d’urbanisme. 6 PROFLUID infos • N°65 • octobre 2013
    • Une nouvelle collection de fiches mémos est disponible ! après le technique, l’environnement et l’économie, voici les mémos juridiques dont vous trouverez la liste complète sur notre site extranet à la rubrique « Mémos ». Par ailleurs une nouvelle fiche mémo est également disponible depuis cet été : Mémo économie - Biens à double usage et contrôle des exportations. Conférences PROFLUID sur Ie salon Interclima+elec Partenaire de longue date du salon Interclima+elec (salon de l’efficacité énergétique des bâtiments) qui se tiendra cette année à Paris Nord Villepinte du 4 au 8 novembre prochain, PROFlUId vous invite à venir participer à ses deux conférences qui se dérouleront sur l’espace institutionnel du salon (Mezzanine 3 / Hall 3). > vie de l’association Nouvelles fiches mémos Mardi 5 novembre / 12h30-13h15 : « Economies d'énergie dans les réseaux fluidiques : transformer les obligations et incitations réglementaires en vraies économies » - J. CHALET Jeudi 7 novembre / 15h30-16h15 : « Eau potable : conformité sanitaire des équipements » - C. BOCHATON Lancement de la licence professionnelle GMSP : pari réussi Par ailleurs, la FIM et 4 de ses syndicats (CIsMa, FFMI, sNas et PROFlUId) organisent conjointement une matinée de conférences le mercredi 6 novembre sur le thème « Sécurité : Regards croisés fournisseurs/ utilisateurs d’équipements mécaniques ». Ces conférences se tiendront en salle 504 à l’entrée du Hall 5a. Nous vous invitons à venir nombreux ! Partenaire depuis 3 ans du projet de licence professionnelle « Génie et Maintenance des systèmes de Pompage » (Bac +3) de l’IUt de lyon 1 en collaboration avec le lycée aGROteC de Vienne (38), PROFlUId est heureux de vous informer que la licence officiellement habilitée par le Ministère a ouvert à cette rentrée 2013. Rappelons que cette licence vise à former des professionnels autonomes de niveau assistant-ingénieur, spécialistes en électro-hydraulique (hydraulique, électrotechnique, automatisme, mécanique) capables de maîtriser l’installation, l’exploitation, la maintenance et la commercialisation des unités de pompage et/ou de distribution des eaux. Pour cette première rentrée, 10 étudiants poursuivent la licence en alternance chez des industriels, dont 2 chez des adhérents de PROFlUId. d’autres contrats sont en cours de finalisation et plusieurs industriels ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt pour accueillir des alternants lors de la rentrée 2014. Retrouvez le programme de ces conférences sur www.profluid.org Dates des congrès 2014  Congrès PROFLUID 16 & 17 juin • Paris Congrès européens Congrès CEIR 15 au 17 mai • Interlaken - Suisse si vous êtes intéressés pour accueillir des alternants dans votre entreprise, vous pouvez contacter directement Rémi GUeORGIOU, Responsable des relations entreprises du lycée aGROteC : Remi.gueorgiou@educagri.fr Congrès EUROPUMP PROFlUId remercie tous les adhérents qui ont contribué au succès du lancement de cette formation. 12 au 14 juin • athènes - Grèce 7 22 au 24 mai • Fairmont st andrews - Ecosse Congrès PNEUROP PROF LUID infos • N°65 • octobre 2013
    • vie de l’association > Filière Bâtiment Sanitaire  : retour sur le séminaire 2013 du VIMEU Bienvenue à : Nouveau Directeur Général XYLEM le département Bâtiment-sanitaire s’est réuni pour sa traditionnelle réunion du Vimeu les 19 et 20 septembre. Raphael FlIPO, délégué général de la FNas, Fédération Française des Négociants en appareils sanitaires, chauffage, climatisation et canalisations, est venu échanger avec les industriels présents sur les sujets d’actualité pour les négociants. au menu des discussions : la certification de services des points de vente, les catalogues électroniques, les points de collecte des déchets sur les points de vente ainsi que la promotion des équipements innovants. Olivier KRaUZe, salMsON, nouveau président du département Bâtiment sanitaire de PROFlUId, a proposé au département de revoir le contenu et la forme des réunions, vers plus d’interactivité avec les acteurs de la filière (exploitants, donneurs d’ordre, bureaux d’études…), une analyse des tendances du secteur, des points juridiques plus réguliers… les participants ont plébiscité cette nouvelle orientation et validé le contenu des prochaines réunions (prochaine date : le 11 février 2014, à Courbevoie). Carte des sites industriels de nos adhérents François AUDO a pris la direction de l’europe du sud ainsi que de la filiale française du groupe XYleM. de formation en management stratégique, il a occupé différentes fonctions commerciales et de direction générale en France et à l’étranger. Nouveau Directeur d’usine SPX CLYDE UNION Pumps Laurent TRIBOUT remplace Michel FOUCHe depuis le 24 juillet 2013 au poste de directeur de l’usine sPX ClYde UNION PUMPs de Meythet. Il occupait précédemment le poste de directeur after-Market et a 24 ans d’ancienneté dans l’entreprise à différents postes. Nouveau Directeur Général COMAP Bertrand URSULE qui a rejoint COMaP l’année dernière en qualité de directeur du développement s’est vu confier en juin la direction Générale de COMaP France. Il a auparavant occupé des fonctions similaires dans le secteur « B to B » dans des sociétés performantes. Nouveaux adhérents : société du groupe eRIKs nv, ERIKS SAS est implantée à Coignières en France depuis 1978. la société fournit des gammes complètes d’équipements de robinetterie et d’étanchéité destinées au transfert de fluides pour la bio-pharma et l’industrie, les utilités (vapeur, eau, air) et le process (corrosion, abrasion, cryogénie). PROFlUId a entamé un travail de recensement des sites industriels de ses adhérents, avec l’objectif de mieux cibler les besoins en recrutement. en effet, les relations que nous souhaitons développer avec les établissements de formation doivent s’appuyer sur un réseau de partenaires locaux, il est donc important de cibler notre effort vers les régions qui regroupent le plus d’emplois pour notre secteur. 8 société d’origine anglaise implantée à Us (95), SPP PUMPS est spécialisée dans la fabrication, la commercialisation et le service de groupes moto-pompes incendie pour la protection des biens et des personnes. PROFLUID infos • N°65 • octobre 2013
    • chez nos adhérents > KSB partenaire de BIOPROOF pour la recherche de nouveaux caoutchoucs biosourcés KsB apporte son expertise de formulateur et producteur de caoutchouc au Projet français BIOPROOF pour la sécurisation de l’approvisionnement de caoutchouc par des alternatives végétales ou recyclées. la consommation croissante de caoutchouc naturel (+ 50 % depuis 2000) et synthétique (+ 40 %) conjuguée à la raréfaction et le renchérissement des matières premières, dont le pétrole, ont conduit l’Industrie française à structurer le projet BIOPROOF pour améliorer la compétitivité des industriels de la filière par l’emploi de caoutchoucs biosourcés ou recyclés. Ce projet, débuté en avril dernier pour une durée de cinq ans, capitalise sur 10 partenaires aux expertises complémentaires : le lRCCP (laboratoire de Recherche et de Contrôle du Caoutchouc et des Plastiques), chef de file et laboratoire de référence dans la filière, sept sociétés, formulateurs et transformateurs de caoutchouc (eFJM, eMaC, GeFFICa, KsB, saCRed, ItC Élastomères, WatteleZ) et deux parrains, MICHelIN et HUtCHINsON. Ces partenaires sont appuyés par des fournisseurs de matières premières biosourcées, parmi lesquels d’importants clients de KsB. SALMSON s’associe à GDF Suez lors des Rencontres de l’Efficacité Energétique salMsON participe à l'édition 2013 des « Rencontres de l'efficacité energétique », organisées par GdF sUeZ, en partenariat avec eco-artisans (CaPeB), PRIMaGaZ et aldes visant à sensibiliser les artisans plombierschauffagistes aux enjeux de la rénovation énergétique. salMsON a ainsi déjà participé à 4 réunions au premier semestre réunissant en moyenne près de 70 personnes. Ces réunions ont permis aux experts salMsON, lors de la plénière, d’insister sur l’importance de la prise en compte du circulateur dans une démarche de réduction de la consommation énergétique d’un système de chauffage. lors des pauses et du buffet déjeunatoire, les participants ont également pu découvrir un banc d’essai utilisé par salMsON pour démontrer les économies d’énergie générées par l’utilisation des circuleurs haut rendement Priux home et siriux home. Pour plus d'informations : www.rencontres-efficaciteenergetique.fr 9 KsB, producteur de manchettes d’étanchéité en caoutchouc pour ses gammes de robinetterie à papillon aMRI, apportera son savoir-faire en menant, notamment, des essais sur les nouvelles formulations biosourcées et en les validant, tant sur le plan technique que réglementaire, environnemental et économique. Rachat d’une fonderie en Belgique par PEME GOURDIN Complétant sa stratégie d'intégration industrielle, PeMe-GOURdIN a acquis en avril 2013 la fonderie Montefiore, située au sud de Bruxelles. spécialisée dans la production d'alliages résistants à la corrosion, cette fonderie, certifiée IsO 9001, dispose d'un atelier de modelage et accompagne ses clients de la conception jusqu'à la livraison de pièces usinées. elle travaille pour des domaines d'application variés tels que l'hydraulique, la mécanique, l'offshore, le bâtiment ou l'agroalimentaire la nouvelle société PG-Montefiore composée de 17 salariés projette un chiffre d'affaires supérieur à 2 millions d'euros pour son premier exercice. Cette acquisition offre de nouvelles perspectives de développement pour PeMeGOURdIN. PROF LUID infos • N°65 • octobre 2013
    • chez nos adhérents > GRUNDFOS fête son 25 anniversaire et inaugure son nouveau centre de formation a l’occasion de ses 25 ans, GRUNdFOs distribution rece vait le 20 septembre dernier environ 150 clients et institutionnels sur son siège de saint Quentin Fallavier. d’une superficie de 300 m², le nouveau centre de formation est divisé en 3 espaces : 1- l’espace Training Center pour la formation théorique sur les produits, présentation de films et l’utilisation des outils de sélection, au programme de la journée : la visite de l’établissement rénové et des différents services, la visite du nouveau centre de formation (académie GRUNdFOs) autour de modules de démonstration de produits et présentation des différentes formations, un déjeuner et diverses animations autour de la marque. XYLEM acquiert la société allemande Pollmann Pumpen 2- l’espace Travaux Pratiques incluant une plate-forme avec systèmes de récupération d’eau de pluie, pompes de forage, station de relevage, de mesure d’énergie, surpression, banc d’essai pour le tracé des courbes de pompes. 3- l’espace Showroom avec l’ensemble de la gamme des pompes présente au catalogue GRUNdFOs et des Ipad de présentation produits. COMAP Nouvelle tête thermostatique le groupe COMaP innove sur le terrain de l’efficacité énergétique en lançant une nouvelle tête thermostatique haute en couleur. désormais, plus besoin de choisir entre performance et design : senso conjugue les deux pour répondre parfaitement aux exigences en vigueur et aux tendances actuelles. XYleM a annoncé en juin dernier l’acquisition de la société allemande Pollmann Pumpen ltd, spécialisée dans l’épuisement, l’assèchement et les services, pour environ 3 millions de dollars. Pollmann Pumpen est une entreprise leader et experte dans le domaine des technologies d’épuisement et d’asséchement, y compris le rabattement de nappes notamment par pointes filtrantes. la société dispose d'un solide réseau de clientèle en allemagne, deuxième marché européen de la location dans le domaine de la construction. Basée à Brême, en allemagne du Nord, Pollmann Pumpen opère à partir de trois sites répartis dans le nord et l'est. la société a été fondée en 1961, compte 30 employés et dispose d'une flotte de location d'environ 300 groupes de pompage d’épuisement diesel et/ou électriques, pour desservir ses clients dans toute l'allemagne. 10 en revisitant l’un de ses produits phares, COMaP réussit le pari de faire d’une « simple » tête thermostatique de radiateur à la fois un moyen de réduction de la facture énergétique et un véritable objet de décoration. Placée sur l’arrivée d’eau chaude des radiateurs, senso régule la température de chaque espace selon l’usage ou le niveau de confort souhaité. elle en améliore ainsi immédiatement et significativement la performance énergétique, avec un retour sur investissement rapide. Remplacer un robinet de radiateur manuel par senso offre jusqu’à 15 % de réduction d’énergie, tout en améliorant le confort intérieur. PROFLUID infos • N°65 • octobre 2013
    • chez nos adhérents > ERA-SIB certifié ORIGINE France GARANTIE le 12 juin dernier, la société eRa-sIB a reçu la certification « ORIGINe France GaRaNtIe » pour l’ensemble de sa gamme d’électrovannes et de vannes. a ce jour, seules deux entreprises en France dans le domaine plus large de la robinetterie industrielle sont à ce jour certifiées. le label Origine France Garantie a pour objectif, d’une part, de donner aux consommateurs une information claire sur l’origine d’un produit et, d’autre part, de permettre aux entreprises qui font cette démarche de certification, de valoriser leur production. Pour obtenir ce label, le produit fabriqué doit respecter les deux critères suivants : ENSIV AL MORET reçoit le Grand Prix de l’Innovation le lieu où le produit prend ses caractéristiques essentielles est situé en France 50 % au moins du prix de revient unitaire est acquis en France société d’origine française fabricant en France depuis 50 ans à argenteuil dans le Val d’Oise, eRa-sIB compte 25 personnes et a choisi de défendre son savoir-faire français à travers cette certification. Nouveaux actionneurs BERNARD CONTROLS sur le dépôt pétrolier de St-Pierre-des-Corps en juin dernier, BeRNaRd CONtROls achevait la mise en service d’une trentaine de servomoteurs antidéflagrants sur le dépôt pétrolier Raffinerie du Midi de saint‐Pierre‐des‐Corps - G.P.s.P.C. (France). Client de BeRNaRd CONtROls depuis plus de 20 ans, le Groupement Pétrolier de saint‐Pierre‐ des‐Corps a en effet sollicité le fabricant de servomoteurs électriques pour le revamping d’une partie de son site sur les dépôts est et Ouest. BeRNaRd CONtROls a donc remplacé 31 anciens modèles antidéflagrants sR et st par de nouveaux actionneurs stX et sQX en version INtellI+ (contrôle intégré intelligent) avec interface PROFIBUs dP, et mis à niveau 6 stX en les équipant d’une interface PROFIBUs dP. en plus de la prestation de mise en service, les techniciens de BeRNaRd CONtROls ont également accompagné le client final sur la partie bus de terrain en collaboration avec le fournisseur d’automate. Ce bus de terrain est câblé en fibre optique sur une partie de l’installation - entre les deux dépôts (est & Ouest) - d’une part du fait de la distance, et d’autre part pour éviter d’éventuelles interférences avec certaines pompes. en effet, comparés aux câbles en métal, ces câbles en plastique ou en verre acheminent les signaux plus efficacement et sur de plus longues distances, grâce à une perte minimum de signal et à l’absence de sensibilité aux interférences électromagnétiques. 11 Mardi 16 avril 2013 s’est tenue la Journée des entreprises Patrimoniales et des etI à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, en présence du Ministre du Redressement Productif, Monsieur arnaud MONteBOURG, et du Ministre du Budget, Monsieur Bernard CaZeNeUVe. a cette occasion, le Groupe Moret Industries s’est vu remettre par l’asMeP-etI (syndicat des entreprises de taille Intermédiaire), en collaboration avec le FsI, le Grand Prix des entreprises Patrimoniales et des etI « Innovation et stratégie Industrielle ». a travers ce prix, le Groupe Moret Industries est récompensé pour sa vision sur le long terme qui lui permet d’asseoir des bases solides pour mieux se développer, sa volonté de développer et de diversifier son savoir-faire afin de répondre toujours mieux aux besoins de ses clients et sa stratégie de développement à l’international qui lui a permis très tôt de se positionner sur des marchés à forte croissance, tels que la Chine (1996), le Brésil (2001) et l’Inde (2010). « Ce prix, c’est aussi celui de chacun des collaborateurs du Groupe Moret Industries, qui participent par leur engagement quotidien à la croissance du Groupe. » indique Jérôme dUPReZ, Président directeur Général de Moret Industries. les valeurs d’humanisme, d’inventivité et d’initiative portées au service du client participent depuis toujours au développement de chaque collaborateur et de l’entreprise. PROF LUID infos • N°65 • octobre 2013
    • évènements > Conférence sur la Directive Ecoconception Agenda des prochaines réunions Sous réserve de confirmation Mardi 15 octobre la directive européenne ecoconception est en train de transformer le marché des pompes et des moteurs électriques avec à la clé d’importantes économies d’énergie. les fabricants s’y sont préparés depuis plusieurs années avec le concours de leurs associations, en mettant en place des labels volontaires, en répondant aux consultations de la Commission européenne et en rédigeant les normes correspondantes à cette réglementation. l’application de cette directive impacte l’ensemble des acteurs : fabricants, bureaux d’études, distributeurs, installateurs, utilisateurs et suscite des interrogations. mation le mardi 22 octobre à la Maison de la Mécanique pour mieux comprendre les enjeux techniques de cette directive avec pour titre  : Bâtiment, Eau, Industrie, Energie : Quel impact de la Directive Ecoconception sur les pompes, les moteurs et les compresseurs ? Cette conférence portera sur la directive ecoconception 2009/125/Ce (aussi appelée erP ou euP), sur les différents Règlements qui y sont associés (640/2009 - moteurs, 641/2009 - circulateurs et 547/2012 - pompes à eau) sur les évolutions à venir de ces textes et sur les travaux normatifs en cours. Pour y répondre, PROFlUId a décidé d’organiser une demi-journée d’infor- Pour plus d’informations et pour vous inscrire : www.profluid.org/conferenceecoconception Comité de coordination Technique et Environnement Mercredi 16 octobre Bureau du PROFLUID Jeudi 24 et Vendredi 25 octobre Formation Achats Vendredi 25 octobre Département Cycle de l’eau (TBC) Mardi 5 novembre Club Achats Vendredi 22 novembre Département Industrie Agenda des manifestations Mercredi 18 décembre Conseil d’administration INTERCLIMA+ELEC Salon de l’efficacité énergétique des bâtiments Du 4 au 8 novembre 2013 • PARIS Nord Villepinte www.interclimaelec.com L U ID PROF CIPEQ Congrès des Industries de Procédés et de leurs Equipementiers 13 & 14 novembre 2013 • Cité internationale de LYON www.cipeq.fr POLLUTEC HORIZONS Le salon des éco-technologies, de l'énergie et du développement durable infos rt d’un de s faire pa oulez nou , d’une innovation Vous v à votre ts phares vos proje tout autre sujet lié nvoyez ou e, e produit entrepris s à : ou votre to activité et/ muniqués et pho vos com AS NICOL Roxane id.org @proflu 84 rnicolas 7 17 62 )1 4 l. +33 (0 Té Du 3 au 6 décembre 2013 • PARIS Nord Villepinte www.pollutec.com ASSOCIATION FRANÇAISE des POMPES et AGITATEURS, des COMPRESSEURS et de la ROBINETTERIE PROFLU ID infos 45, rue louis Blanc - 92400 Courbevoie tél. : +33 1 47 17 62 98 Fax : +33 1 47 17 63 00 e-mail : profluid@profluid.org www.profluid.org directrice de la publication : laure HÉlaRd Conception graphique : c-toucom.com (Moulins) Photos : Fotolia © Impression : Neuville Impressions • s.R.G.: 01 49 12 59 33