Un grand prix pour un bon cru

159 views
116 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
159
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Un grand prix pour un bon cru

  1. 1. LE BIEN PUBLIC 08 CÔTE-DOR Lundi 4 avril 2011FILM POLICIER. Le Festival de Beaune s’est achevé hier soir sur une note internationale.UnGrandPrixpourunboncruINTERVIEW gereuxprédateursetlesantilo- nisateurs qui m’ont demandéAURÉLIEN MARTY pes. Dans cette jungle, de venir à Beaune. » différents systèmes moraux Vous aimez la France ?Le festival a livré son ver­ sont mis en lumière. Mon film « J’aime la gastronomie et ledict. Porté aux nues : The parle du conflit de ces systè- vin. La France est la maisonman from nowhere, du Sud mes et de leurs chutes qui con- spirituelle de la philosophie etCoréen Lee Jeongbeom. De duit au chaos. Mon postulat de la littérature. C’est un paysson côté, David Michôd re­ de départ est : l’homme est un où les gens manifestent etpart avec le Prix de la criti­ loup pour l’homme, mais j’ai semblent passionnés par laque pour Animal Kingdom. voulu que mon film soit plus politique. J’aimerais que les complexe que cela. » Australiens soient aussi réac-C omment l’idée de C’est votre troisième séjour tifs que les Français. » l’histoire vous est-elle en France, comment avez- Dernière question : si vous venue ? vous été invité à Beaune ? étiez un animal, lequel se-« Quand j’ai eu fini mes étu- « Grâce à mon distributeur riez-vous ?des, je n’avais pas d’idée préci- français, Animal Kingdom a « Une grenouille. J’ai une allu-se de mon avenir. J’ai com- été projeté en décembre der- re inoffensive. Je m’assoismencé à beaucoup écrire et nier au festival international n’importe où et je ne fais rien.lire. Melbourne, où j’ai vécu dufilmdeMarrakech.C’estlà- Mais j’ai une langue très puis-pendant 10 ans, a une histoire bas que j’ai rencontré les orga- sante. »criminelle riche et bien docu-mentée. J’ai été fasciné par la L’Australien David Michôd a remporté le Prix de la critique. LE PALMARÈS 2011période du début des années Photo LBP Grand Prix : The Man from nowhere, de Lee Jeongbeomquatre-vingt-dix. Les gangs de (Corée du Sud)braqueursétaientdespros.En « J’aime tous les genres, le po- mettais des erreurs ? » Prix du jury ex­aequo : Bullhead, de Michaël R. Roskamface la section anti-braquage lar notamment. Mais c’est la Dans votre film, vos person- (Belgique) et Il était une fois un meurtre(The Silence), dede la police vivait ses derniers criminalité en elle-même qui nages sont identifiés à des Baran Bo Odar (Allemagne)jours. Les deux camps se dé- est fascinante. J’ai tendance à animaux, le personnage de Prix spécial police : L’affaire Rachel Singer (The Debt), detestaient, s’entre-tuaient. Ani- m’imaginer moi-même dans Barry par exemple, ressem- John Madden (USA)mal Kingdom est enraciné la peau d’un gangster. Que se bleàunlionquidirigeleclan, Prix BIVB de la critique, deux films ex­aequo: Animaldans ce contexte particulier. » passerait-il si tous les matins quelle est votre intention ? Kingdom, de David Michôd (Australie) etBullheadVotre premier film est un po- au réveil, je savais que ma vie « J’ai voulu faire un film sur (Rundskop), de Michaël R. Roskam (Belgique).lar, pourquoi avoir choisi ce est dangereuse, que je pour- une jungle où différents ani- Prix Sang neuf : L.A. I Hate You, d’Yvan Gauthier (USA)genre ? raisêtreblesséoutuésijecom- maux évoluent. Il y a les dan-TÉLÉVISIONL’heure du Dîner à la dijonnaise a enfin sonné En novembre dernier, les Lescaméras de M6 se sont invi-tées en Côte-d’Or, le temps téléspectateursdu tournage de l’émission devront attendreUn dîner presque parfait vendredi pourqui sera diffusée tous lessoirs de cette semaine. connaître le Ils sont cinq. Cinq Côte- résultatd’Oriens à avoir été sélec- de la compétitiontionnés par M6 pour parti-ciper, en novembre dernier,au tournage de l’émission fois hors caméras. Et s’ilsculinaire phare de la chaî- connaissent déjà le résultatne : Un dîner presque par- de la compétition, les télés-fait. Et c’est à partir de ce pectateurs devront eux at-soir que les téléspectateurs tendre vendredi et la fa-pourront découvrir sur m e u s e “c é r é m o n i e d e sleurs écrans les prestations notes” pour découvrir le ga-d’Armelle, Romuald, Char- gnant ! Charlène est l’un des candidats de l’émission diffusée cette semaine. Photo SDRlène, Alice et Vincent. CLOÉ MAKRIDES « C’est un peu flippant, on cloe.makrides@lebienpublic.frattend de voir ce qui a été menu autour du thème des elle garde le souvenir c’est surtout de ces ins-gardé au montage, l’image vendanges. « J’ai servi des d’« une semaine intense, tants-là qu’on profite. » De- INFO L’émission Un dînerque l’on va donner, et en plats traditionnels bourgui- très prenante, où l’on vit puis le tournage, les cinq presque parfait est diffuséemême temps on a envie de gnons », ajoute-t-elle. « J’ai plein de choses ». « C’est un candidats côte-d’oriens sur M6, du lundi au vendredi,partager cette expérience not amment préparé des peu une ambiance de colo- sont restés en bon terme. à 17 h 40. Un résumé de laavec tout le monde », con- œufs en meurette au cré- nie de vacances. Il y a beau- Ils se sont même retrouvés semaine est proposé lefie Charlène, qui a axé son mant. » De son aventure, co u p d e m o m e n t s “o ff ”, lors d’autres dîners, cette dimanche, à 13 h 20.

×