Deloitte Etude De Noel 2012 Netexplo
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Deloitte Etude De Noel 2012 Netexplo

on

  • 867 views

L\'étude 2012 présentée ce matin chez Deloitte

L\'étude 2012 présentée ce matin chez Deloitte

Statistics

Views

Total Views
867
Views on SlideShare
762
Embed Views
105

Actions

Likes
0
Downloads
11
Comments
0

1 Embed 105

http://www.scoop.it 105

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Deloitte Etude De Noel 2012 Netexplo Deloitte Etude De Noel 2012 Netexplo Presentation Transcript

  • Un Noël éclairé…et pas à n’importe quel prixEtude de Noël 2012NetexploLe 22 novembre 2012
  • Un budget annoncé en hausse de 0,7%• Un sentiment de récession s’installe durablement dans l’esprit des Français…• …La tradition de Noël, une envie de se faire plaisir pour oublier la crise• Et d’importants arbitrages de dépenses réalisés tout au long de l’année (vacances, loisirs, habillement) Une tendance plutôt positive avec un budget 2012 attendu en hausse2 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Des comportements d’achats marqués par une plus forte sensibilitéau prix • 2012 met l’accent sur la recherche du meilleur prix, influençant certains comportements d’achats ‒ Préparer un budget pour les dépenses de fin d’année ‒ Rechercher des promotions ‒ Privilégier les marques de distributeurs ‒ Consulter plus largement Internet, principalement pour y rechercher les prix les plus bas • Cette sensibilité au prix se traduit également dans les critères de choix de cadeaux Un consommateur informé, utilisant toute l’information disponible, notamment sur Internet, pour rechercher les prix les plus bas3 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Des choix de cadeaux guidés par les critères prix et utilité, illustréspar le succès annoncé du livre • Le livre est pour Noël 2012 le 1er cadeau offert, tendance également constatée dans 14 des 18 pays européens étudiés • Suivent les chocolats et les produits cosmétiques • Les cadeaux high-tech sont trois fois plus souhaités qu’offerts, probablement du fait de leur prix. En 2012, l’intention d’achat recule fortement, divisée par plus de 2 pour les tablettes, et 3 pour les smartphones4 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Le consommateur français adhère de plus en plus à l’omnicanal• Plus d’1 Français sur 3 utilise de façon combinée les magasins et Internet pour rechercher et comparer les produits• 33% des dépenses de cadeaux seront réalisées sur Internet• Les Français réaliseront la majorité de dépenses de fin d’année en magasins, et notamment en hypermarché Meilleure satisfaction des attentes des clients en combinant les avantages respectifs des magasins et d’Internet5 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Ce que les consommateurs ont en tête6 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2011 Deloitte SA © 2012 Deloitte
  • Le moral des Français toujours en berne en 2012… et toujours un peu pour 2013 100% Sentiment de récession 90% 89% 80% 75% 82% 70% 65% 63% 63% 60% 66% 60% 73% 50% 46% 40% 60% 55% 44% 30% 49% 20% 10% 0% 2008 2009 2010 2011 2012 Année en cours Année future Europe7 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Le sentiment de baisse du pouvoir d’achat augmente en 2012 et lacrainte qu’il baisse en 2013 est plus forte encore Sentiment de baisse du pouvoir d’achat Index des réponses positives et négatives pour les 63% hommes et les femmes -15% 50% -18% 59% 45% -20% 43% 41% -24% -26% 39% 36% 37% 34% -30% -33% -39% -40% 2008 2009 2010 2011 2012 -43% 2008 2009 2010 2011 2012 Etat actuel Etat à venir Hommes Femmes • En 2012, les Français sont 39% à considérer que leur pouvoir d’achat actuel a baissé contre 37% l’an passé, au détriment de ceux qui le considèrent stable (43% en 2012 contre 45% en 2011). Comme en 2011, seuls 18% considèrent qu’il a augmenté. • La perception d’une baisse du pouvoir d’achat croît chez les femmes et avec l’âge • Les Français restent inquiets concernant leur pouvoir d’achat pour 20138 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Les stratégies d’achat9 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2011 Deloitte SA © 2012 Deloitte
  • Une sensibilité au prix renforcée en 2012 53% des Français se Quel comportement d’achat? préoccupent de payer le 84% moins cher possible 53% quelle que soit l’origine Je nachète pas de produits impliquant le travail des enfants du produit 80% 79% Jévite dacheter des produits 45% 45% 78% ayant un impact carbone 77% 76% 43% 75% Le développement durable est 74% un prétexte pour augmenter les 73% 73% prix 72% 72% Jachète de préférence des 71% produits fabriqués dans ma 70% 70% région ou en France 35% Jaccorde de limportance aux 68% 68% informations fournies sur le 67% packaging 65% 2008 2009 2010 2011 2012 2009 2010 2011 2012 • Si plus de 2 Français sur 3 privilégient toujours les produits n’impliquant pas le travail des enfants et ceux ayant un impact carbone sur la planète, ces tendances connaissent un léger tassement ces dernières années… • …au profit de la recherche du meilleur prix. • Le « made in local » reste privilégié par 70% des français, et ce critère d’achat croit avec l’âge et les revenus10 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • A la recherche du cadeau utile au prix le plus bas 9 Français sur 10 Je le ferai autant ou plus privilégieront Je le ferai autant ou plus l’achat d’articles en promotions 91% 90% Je vais privillégier 85% 85% 86% les cadeaux utiles Jachèterai des 80% 80% 79% produits et des cadeaux en 72% 72% promotion Joffrirai des Jachèterai surtout cadeaux moins des produits 1er 63% prix ou de chers 59% marques distributeurs et Joffrirai des 56% peu de produits de cadeaux en me grandes marques 52% préoccupant du 2010 2011 2012 prix 2010 2011 2012• 90% des Français indiquent se préoccuper autant ou plus du prix cette année, contre 85% en 2011• Plus de 9 Français sur 10 privilégieront le caractère utile du cadeau cette année11 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Des dépenses budgétées et financées sans recours au crédit Je le ferai autant ou plus 78% des Français 88% prépareront un budget de 85% Index négatifs des réponses* dépenses Je paierai avec ma carte bancaire ou contre 51% en 75% 78% 2008 par cash 2010 2011 2012 71% 72% -41% 70% Jutiliserai largent -39% Jutiliserai le crédit que jai mis de 66% offert par les côté -43% -44% distributeurs -46% Jutiliserai le crédit 57% à la Jutiliserai mes consommation points fidélité -52% 2010 2011 2012 * Index basé sur la somme des réponses positives et négatives • Près d’un Français sur deux ne prévoit pas de recourir au crédit pour financer ses dépenses de fin d’année • Les dépenses de Noël seront payées cash • Les points fidélité et cartes cadeaux sont toujours en vogue cette année avec respectivement 71% et 69% des Français qui les utiliseront autant, voire plus, qu’en 2011.12 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • 3 stratégies de dépenses se dessinent au sein des pays étudiés Les produits de première nécessité Le logement Les dépenses quotidiennes Les vêtements et chaussuresPostes dont Les services financiersles budgets Les impôtsaugmentent Linstruction La santé Les dépenses multimédia Les loisirs et divertissements Les dépenses ponctuelles Postes Les vacancesdont lesbudgetsbaissent Pays où les Pays où les consommateurs Pays où les consommateurs coupent arbitrent dans leurs consommateurs leurs dépenses dépenses augmentent leurs dépenses • Réduction de la majorité des postes de dépenses : Irlande, France, Portugal, Espagne, Grèce • 2 autres groupes de pays : ‒ ceux qui sont dans une phase d’arbitrages ‒ ceux qui maintiennent leurs dépenses malgré des hausses ressenties sur certains postes : Allemagne, Luxembourg, Pologne, Slovaquie, Russie, Afrique du Sud 13 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Prêts à de nouveaux arbitrages pour l’an prochain • Pour 2013, les deux nouveaux postes sur lesquels les Français indiquent être prêts à restreindre leurs dépenses sont ‒ les dépenses ponctuelles ‒ les dépenses de multimédia (abonnement internet, TV, téléphone…)14 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Budget de Noël 201215 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2011 Deloitte SA © 2012 Deloitte
  • Les cadeaux, poste de dépenses privilégié des Français en 2012 40% 35% 30% 25% Nourriture 20% Cadeaux Sorties 15% Voyages 10% • Les Français sont 32% à indiquer privilégier les cadeaux (35% en 2011) • Les autres postes de dépenses sont stables par rapport à 2011stable comparé à 2011)16 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Des prévisions de dépenses en hausse de 0,7% en France 2012 France Europe* Variation des cadeaux +1,2% -1,3% Variation de la nourriture et des boissons +0,6% 0,0% Variation des divertissements -1,1% -0,7% Total variation des dépenses +0,7% -0,8% Total cadeaux 378 312 Total nourriture et boissons 197 204 Total divertissements 65 75 Total des dépenses 639 591 * Hors Ukraine, Russie et Afrique du Sud • L’augmentation modérée des prévisions de dépenses des Français (+0,7%) rejoint celles du Luxembourg (+0,2%), du Danemark (+0,7%), de la Finlande (+2,2%) et de la Slovaquie (+0,8%). Dans ces pays, la hausse des dépenses est inférieure à l’inflation • Les prévisions de dépenses baissent de 0,8% en Europe et masquent des disparités importantes17 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Une croissance des dépenses toujours plus forte en Europe duNord… même si la zone est moins dépensière Pays en hausse Pays en baisse18 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Prévisions de dépenses de fin d’année (€)2012 Irlande France Portugal Espagne Italie Grèce Suisse Allemagne Luxembourg Belgique Pays-Bas Danemark FinlandeVariation des cadeaux -2,2% 1,2% -12,4% -4,0% -8,6% -17,2% 4,6% 5,9% -0,6% 2,6% -0,9% -1,9% 6,4%Variation des nourritures et boissons -1,3% 0,6% -16,1% -2,6% 2,1% -12,7% 1,6% 9,4% 1,1% 1,4% 2,8% 3,1% -1,4%Variation des divertissements 0,3% -1,1% -10,5% -6,7% -0,3% -22,9% 9,3% 8,0% 1,8% 7,2% -2,8% 8,3% -3,3%Total variation des dépenses -1,7% 0,7% -13,5% -3,9% -3,7% -16,2% 4,1% 7,0% 0,2% 2,7% 0,3% 0,7% 2,2%Total cadeaux 500 378 233 301 264 188 460 285 452 286 128 365 387Total nourriture et boissons 288 197 162 279 197 169 245 139 283 204 124 197 278Total divertissements 178 65 68 99 90 50 112 62 81 69 35 68 82Total 966 639 464 680 551 407 817 485 815 559 287 630 746 République Afrique du2012 Pologne Slovaquie Europe Ukraine Russie tchèque SudVariation des cadeaux 15,5% -6,0% -0,1% -1,3% 15,0% 7,1% 8,8%Variation des nourriture et boissons 9,7% 2,9% 3,0% 0,0% 13,1% 6,8% 3,2%Variation des divertissements 5,5% 2,8% -1,0% -0,7% 10,7% 17,9% 1,9%Total variation des dépenses 11,5% -2,7% 0,8% -0,8% 13,5% 8,6% 5,7%Total cadeaux 137 252 314 312 146 174 250Total nourriture et boissons 139 137 168 204 139 143 188Total divertissements 37 37 40 75 47 65 76Total 312 426 522 591 332 382 514 • Après un Noël 2011 sous le signe de l’économie, de nouvelles baisses des dépenses de Noël sont annoncées par les consommateurs en Grèce (-16,2%), au Portugal (-13,5%), en Italie (-3,7%) et en Irlande (-1,7%) • Ils sont rejoints en 2012 par les Espagnols (-3,9%) et les Tchèques (-2,7%) • Dans 6 pays, la croissance du budget est légèrement positive, France (+0,7%), Luxembourg (+0,2%), Pays-Bas (+0,3%), Danemark (+0,7%), Finlande (+2,2%) et Slovaquie (+0,8%) • Les consommateurs anticipent d’augmenter leur budget de dépenses dans 4 pays en 2012 19 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • La tradition du repas de Noël et la priorité donnée aux cadeaux desenfants explique la résilience des dépenses pour les fêtes 47 € valeur 52% moyenne d’un Poids des cadeau enfants dans le budget 55 € valeur cadeaux moyenne d’un chèque cadeau52% 756 51%57% 47% 44% 70 71 45% 66 52% 64 51% 49% 41% 47% 5 5 47% 5 5 47% 55 56 53 53 48 46 47 49 47 48% 46% 42% 47% 46 43 43 42 43 4 4 4 39% 4 51% 4 4 4 4 38 40 39 41 39 37 32 31 29 30 31 33 28 31 26 3 3 3 3 3 27 3 23 20 21 20 22 Valeur moyenne dun cadeau Poids des enfants dans le budget Nombre de cadeaux pour les enfants Valeur moyenne dun chèque20 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Cadeaux rêvés et offerts21 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2011 Deloitte SA © 2012 Deloitte
  • Comparaison des cadeaux souhaités et offerts en 2012Top 10 2012 2011 Top 10 2012 2011Argent 1er 1er Livres 1er 10èmeLivres 2ème 2ème Chocolats 2ème 1erChèques cadeaux 3ème 3ème Parfums / cosmétiques 3ème 2èmeVoyage 4ème 9ème CD 4ème 11èmeVêtements / Chaussures 5ème 5ème Argent 5ème 5èmeBijoux / Montres 6ème 7ème Bijoux / Montres 6ème 4èmeParfums et produits de maquillage 7ème 4ème Vêtements / Chaussures 7ème 8èmeChocolats 8ème 6ème Produits de beauté, massages, Spa 8ème 3èmeProduits de beauté, massage et spa 9ème 8ème DVD / Bluray 9ème 12èmeCartes cadeaux 10ème 13ème Chèques cadeaux 10ème 6ème • Le succès annoncé du livre, 1er cadeau offert, est constaté dans 14 des 18 pays européens étudiés • Les souhaits de voyages, 5ème en 2012 (10ème en 2011) et de « cartes cadeaux » 10ème, ne sont pas dans le Top 10 des cadeaux les plus offerts • A contrario, les cadeaux offerts tels que CD (4ème) et DVD/Blu Ray (9ème) ne sont pas dans le Top 10 des cadeaux les plus souhaités 22 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Des cadeaux éducatifs pour les enfants, du ludique et de l’argentpour les adolescentsTop 10 Enfants de moins de 12 ans 2012 2011 Top 10 Adolescents 2012 2011 er èmeJeux de construction 1 4 Jeux vidéos 1er 1erLivres 2ème 6ème Argent 2ème 2èmeJouets pour bébés 3ème 1er Livres 3ème 5èmePoupées et peluches 4ème 5ème CD 4ème 3èmeJeux, puzzles 5ème 2ème DVD/Blue-Ray 5ème 4èmeJeux éducatifs (nouveau 2012) 6ème - Chèques cadeaux 6ème 7èmeFigurines et accessoires 7ème 9ème Vêtements / Chaussures 7ème 8èmeVêtements / Chaussures 8ème 15ème Console de jeux 8ème 14èmeVéhicule (voitures, trains) 9ème 10ème Chocolats 9ème 11èmeEquipement de sports 10ème 22ème Cartes cadeaux 10ème 16ème • Comme en 2011, les puzzles, les jeux créatifs et d’art, les jeux de construction et les livres arrivent en tête des cadeaux offerts aux enfants, marquant la volonté d’éduquer grâce aux jouets • Priorité est donnée au divertissement et à la liberté pour les adolescents à travers les jeux vidéo et l’argent • En 2012, les livres arrivent en 2ème position chez les enfants alors qu’ils étaient 6ème en 2011, et en 3ème position chez les adolescents alors qu’ils étaient 5ème en 201123 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Quels cadeaux high-tech souhaitez-vous recevoir et allez-vous offrir ? Je souhaiterais Joffrirai 29% 27% 27% 19% 21% 19% 21% 14% 17% 15% 17% 13% 18% 16% 14% 15% 13% 11% 12% 11% 10% 9% 9% 9% 9% 9% 13% 7% 3% 11% 7% 8% 7% 12% 9% 7% 4% 5% 6% 3% 5% 4% 3% 4% 2% 3% 1% 2% Moyenne 18-24 25-34 35-44 45-54 55-64 Moyenne 18-24 25-34 35-44 45-54 55-64 Tablettes numériques Smartphone 2011 Tablettes numériques Smartphone 2011 • Baisse de l’intention d’achat de produits high-tech alors que les souhaits progressent ‒ Le souhait de produits innovants tels que les tablettes et smartphones enregistre une progression constante, respectivement à 19% et 17%, notamment les tablettes ‒ En 2012, l’intention d’achat est divisée par plus de 2 pour les tablettes et 3 pour les smartphones ‒ Des cadeaux que les consommateurs auront plus volontiers tendance à vouloir s’offrir pour eux-mêmes24 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Bertrand GstalderDirecteur Général Fnac.com © 2012 Deloitte
  • Où et quand les consommateurs vont-ils faire leurs achats?26 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2011 Deloitte SA © 2012 Deloitte
  • 2012 : les courses de Noël effectuées toujours plus tôt 40% 30% 20% 2010 2011 2012 10% 0% Avant le mois de Au cours du mois Entre le 1er et le Entre le 15 et le Entre le 25 et le Durant et après le novembre de novembre 15 décembre 24 décembre 31 décembre mois de janvier • 75% des Français effectueront la majorité de leurs achats avant le 15 décembre (73% en 2011) et 40% d’entre eux les feront avant le 30 novembre (37% en 2011) • Les hommes seront plus nombreux à effectuer leurs courses de Noël entre le 1er et le 15 décembre (38%), tandis que les femmes préfèreront anticiper en achetant leurs cadeaux durant le mois de novembre (38%) • Les plus jeunes effectueront leurs achats de manière plus tardive (21% entre le 15 et le 24 décembre contre une moyenne française de 17%) • Comparativement aux Européens, les Français achèteront bien plus de cadeaux en novembre (31% contre 23%)27 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2011 Deloitte SA
  • Des cadeaux principalement achetés en Hypermarchés et dans des chaines spécialisées (hors internet) 66% Hypermarchés 31% 51% 50% 42% 46% 47% 48% 49% 44% 44% 43% Chaînes 27% 39% 40% 40% 39% 39% 38% 36% 38% 36% 36% spécialisées 35% 31% 33% 29% 28% Grands 16% 24%26% 21% magasins… 12% 18% 16% 14% 11% 12% 10% 10% Petits 9% 9% 9% 8% 9% 7% 7% 8% 6% 7% 8% 7% 5% 3% 6% 4% 4% 2% 5% 2% 3% 4% 5% commerçants… 5% 2% 1% 3% 2% 2% 3% 3% 2% 1% Magasins de 3% luxe 3% Ventes par 11%correspondance 2% Magasins 5% dusine 1% Grands magasins traditionnels Magasins de luxe Hypermarchés 2011 2012 Chaînes spécialisées Petits commerçants de quartier • Pour la majorité des catégories de cadeaux, les Français privilégient l’hypermarché, illustrant ainsi l’attractivité du concept « tout sous le même toit » et des offres promotionnelles qu’ils proposent. • Les jouets, les loisirs, les livres, la mode et surtout les articles de sport seront principalement achetés en magasins spécialisés • Pour les cadeaux de mode et de beauté, les grands magasins s’imposent • Les plus jeunes (18-24 ans) vont préférer les grands magasins et les magasins spécialisés, en raison de la localisation excentrée de ces derniers 28 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2011 Deloitte SA
  • L’achat des cadeaux sur Internet en EuropeSur Internet = 33% 48% 45% 43% 41% 38% 36% 32% 33% 32% 33% 33% 28% 30% 31% 30% 30% 28% 25% 21% 14% • Les 4 pays qui achètent le plus par Internet (> 40%) : Allemagne, Pologne, République Tchèque et Slovaquie. • 12 pays sont proche de la moyenne européenne (32%) : Irlande, France, Espagne, Italie, Grèce, Suisse, Luxembourg, Pays-Bas, Danemark, Finlande, Ukraine et Russie. • 3 pays sont dans la tranche des 10% à 25 % d’acheteurs par Internet : Portugal, Belgique, Afrique du Sud.29 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2011 Deloitte SA
  • Les cadeaux achetés sur Internet en Europe Lorsque vous achèterez ces produits, Oui le ferez-vous par Internet? Films 48% • Le Top 3 des cadeaux les plus achetés par Internet en Europe : Films, musique et Musique 45% jeux vidéos Jeux vidéo 45% • 40% des Européens indiquent acheter le livre par Internet Livres 41% • La nourriture est le bien de consommation High tech 41% qui reste le moins acheté sur Internet avec seulement 11% Loisirs 36% • Les cadeaux pour la maison, les produits Technologies ‘vertes’ 34% de beauté, l’habillement et les jouets Coffrets cadeaux 33% seront achetés sur Internet que par 1 Européen sur 4. Jouets 29% Mode, habillement 27% Soin et beauté 25% Sport 25% Cadeaux pour la maison 24% Nourriture 11%30 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2011 Deloitte SA
  • Adhésion des consommateurs à l’omnicanal31 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2011 Deloitte SA © 2012 Deloitte
  • L’utilisation combinée des magasins et d’Internet se développeFrance Europe 35% 40% 43% 48% 41% 33% 39% 34% 24% 26% 18% 18% Chercher Comparer Chercher Comparer Par Internet Par Internet En visitant des magasins En visitant des magasins Par Internet et en visitant des magasins Par Internet et en visitant des magasins • L’omnicanal s’implante dans les comportements d’achat des Français. • L’écart entre l’omnicanal et le magasin se resserre (9 points en 2011 et 6 points en 2012) pour la recherche d’idées de cadeaux et de produits. • Au détriment de la seule recherche sur Internet qui perd 4 points à 24% cette année • En Europe, l’omnicanal domine dans les deux premières étapes de l’acte d’achat32 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Des différences marquées en Europe Germany Spain 31% 46% 50% 48% 48% 50% 26% 24% 30% 35% 69% 52% 28% 27% 22% 15% Searching Comparing Buying Searching Comparing Buying Website Stores Website and stores E-commerce and M-commerce Website Stores Website and stores E-commerce and M-commerce Denmark Belgium 15% 33% 40% 42% 51% 59% 85% 43% 39% 29% 67% 22% 20% 19% 17% 19% Searching Comparing Buying Searching Comparing Buying Website Stores Website and stores E-commerce and M-commerce Website Stores Website and stores E-commerce and M-commerce33 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Un processus de recherche et de comparaison différent selon lescatégories de produits High tech, musique, films et jeux vidéo Cartes cadeaux, mode, soins et beauté, loisirs, cadeaux pour la maison 37% 35% 39% 42% 28% 24% 48% 39% 35% 34% 17% 21% Chercher Comparer Chercher Comparer Par internet En visitant les magasins Par internet et en visitant les magasins Par internet En visitant les magasins Par internet et en visitant les magasins • Pour les produits high-tech, la musique, les films, les jeux vidéo et les livres, l’omnicanal se positionne en première place pour chercher et comparer en 2012. En 2011, pour ces mêmes produits, Internet est le plus utilisé • A contrario, peu d’évolution entre 2011 et 2012 sur les produits cartes cadeaux, mode, soins et beauté, loisirs, jouets et cadeaux pour la maison. Le magasin reste prédominant pour chercher et est à égalité avec l’omnicanal pour la comparaison • L’utilisation d’Internet uniquement est en recul, quel que soit le type de produits dans les étapes de recherche et de comparaison des produits par rapport à 201134 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Pour la recherche, les hommes plus utilisateurs d’Internet quand lesfemmes préfèrent combiner les deux canauxHommes Femmes Jouets 19% 45% 37% Jouets 13% 45% 41% Loisirs 22% 38% 40% Loisirs 18% 37% 45% Mode 17% 50% 33% Mode 13% 44% 42% Sport 20% 47% 33% Sport 13% 49% 37% Cadeaux pour la maison 19% 47% 34% Cadeaux pour la maison 14% 49% 37% Cartes et coffrets cadeaux 24% 45% 31% Cartes et coffrets cadeaux 21% 45% 35% Nourriture 9% 72% 19% Nourriture 7% 75% 19% Soin et beauté 22% 51% 27% Soin et beauté 16% 49% 35% Technologies vertes 30% 36% 33% Technologies vertes 32% 29% 39% High tech 35% 28% 37% High tech 27% 26% 48% Jeux vidéo 39% 29% 32% Jeux vidéo 34% 29% 38% Films 39% 28% 33% Films 37% 25% 38% Musique 38% 31% 31% Musique 35% 26% 38% Livres 35% 37% 28% Livres 29% 36% 35% Par Internet Par Internet En visitant les magasins En visitant les magasins Par Internet et en visitant les magasins Par Internet et en visitant les magasins • Le magasin reste majoritaire dans les habitudes des Français, aussi bien chez les hommes que chez les femmes pour la recherche d’idées • A la différence des hommes, les femmes n’utilisent jamais Internet en premier choix, quel que soit le produit. Les jeux vidéo, films et produits de musique sont cherchés en priorité par les hommes sur Internet • L’omnicanal est deux fois plus utilisé par les femmes que les hommes dans leur premier choix35 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Pour la comparaison, les femmes privilégient la combinaison desdeux canaux à la différence des hommesHommes Femmes Jouets 20% 40% 40% Jouets 21% 35% 45% Loisirs 24% 32% 44% Loisirs 26% 28% 46% Mode 20% 42% 38% Mode 21% 34% 45% Sport 21% 39% 40% Sport 23% 34% 43% Cadeaux pour la maison 22% 37% 41% Cadeaux pour la maison 21% 35% 44% Cartes et coffrets cadeaux 24% 39% 37% Cartes et coffrets cadeaux 25% 36% 40% Nourriture 14% 59% 27% Nourriture 14% 59% 27% Soin et beauté 23% 41% 36% Soin et beauté 22% 41% 37% Technologies vertes 28% 30% 41% Technologies vertes 29% 26% 45% High tech 33% 24% 44% High tech 30% 20% 50% Jeux vidéo 36% 25% 39% Jeux vidéo 33% 22% 45% Films 35% 25% 39% Films 36% 21% 43% Musique 36% 27% 37% Musique 34% 24% 41% Livres 34% 32% 34% Livres 33% 28% 39% Par Internet Par Internet En visitant les magasins En visitant les magasins Par Internet et en visitant les magasins Par Internet et en visitant les magasins • Les femmes se distinguent également des hommes par leur plus grande utilisation de l’omnicanal pour la comparaison des produits. Elles sont plus nombreuses à l’utiliser et en priorité pour toutes les catégories, sauf deux (nourriture et soins et beauté) • Le magasin est plus utilisé par les hommes que par les femmes pour la comparaison de produits. • Internet n’est jamais le premier choix ni pour les hommes ni pour les femmes, sauf pour les livres chez les hommes (à égalité avec l’omnicanal)36 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Moteurs de recherche et sites de distributeurs principalement utiliséspour chercher et comparer les prix sur Internet 93% sur les moteurs de recherche 89% sur les sites e-commerce des distributeurs opérant des magasins et un site de e-commerce 87% sur les sites internet avec offres promotionnelles 85% sur les sites internet des pure players 84% sur les sites de comparaison 83% sur les sites internet des fabricants37 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Utilisation des réseaux sociaux Lire des commentaires 60% Trouver des promotions, prix réduits 43% Utiliserez-vous les réseaux sociaux ? Rechercher des idées cadeaux 42% OUI = 44% Rechercher des produits 27% Vérifier les cadeaux que souhaitent 24% ma famille/mes amis Aller sur la page fan des marques 22% • Une recherche d’informations plutôt auprès des internautes que des marques elles-mêmes • Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à déclarer utiliser les réseaux sociaux (45% vs. 43%), et mettent plus en avant que les hommes la lecture de commentaires et les pages fans des marques • Les 18-34 ans sont 60% à aller sur les réseaux sociaux contre moins de 40% pour les 35-64 ans. Quel que soit l’âge, lire les avis des consommateurs est la première raison pour aller sur les réseaux sociaux. Trouver des promotions est la deuxième raison pour les 35-64 ans, alors que les 18-34 ans cherchent des idées de cadeaux38 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Quels canaux de distribution utilisez-vous pour acheter vos cadeaux ?Hommes Femmes Jouets 24% 70% 5% Jouets 26% 71% 3% Loisirs 33% 63% 4% Loisirs 32% 65% 2% Mode 22% 74% 4% Mode 26% 72% 2% Sports 22% 74% 5% Sports 23% 75% 2% Cadeaux pour la maison 22% 73% 4% Cadeaux pour la maison 21% 77% 2% Cartes cadeaux 28% 65% 7% Cartes cadeaux 30% 69% 1% Nourriture 8% 88% 4% Nourriture 6% 93% 1% Soins et beauté 20% 75% 5% Soins et beauté 24% 74% 2% Technologies vertes 25% 68% 7% Technologies vertes 31% 66% 4% High tech 39% 56% 6% High tech 35% 62% 2% Jeux vidéo 42% 54% 4% Jeux vidéo 41% 57% 1% Films 44% 50% 6% Films 44% 54% 2% Musique 42% 54% 4% Musique 42% 57% 1% Livres 40% 59% 1% Livres 40% 59% 1% E-commerce En magasins M-commerce E-commerce En magasins M-commerce • Pour l’achat, une même utilisation des magasins et d’Internet mais des hommes légèrement plus utilisateurs du m-commerce ‒ Légères différences pour certaines catégories de produits. Les femmes sont plus nombreuses à penser acheter du high-tech en magasin (62%) que les hommes (56%). ‒ Le m-commerce reste marginal. Les hommes sont légèrement plus nombreux à l’utiliser que les femmes. Par exemple, pour les films, alors que 6% des hommes se disent prêts à en acheter par m-commerce, les femmes ne sont que 2%.39 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Une utilisation du m-commerce encore limitée Les freins à l’utilisation du m-commerce Une meilleure confiance dans la 32% sécurité du paiement en ligne des Français comptent 31% utiliser le m-commerce dans le futur Des applications mobile plus adaptées, rapides, ergonomiques 29% Un meilleur accès à internet sur mon 24% téléphone portable Un téléphone portable plus adapté, ergonomique, pour une plus grande 18% facilité dutilisation ont déjà utilisé le 16% m-commerce Une plus grande connaissance des possibilités dachat par téléphone portable Une plus grande connaissance des 13% fonctionnalités des téléphones 12% portables • La sécurité du paiement reste le frein n°1 à l’achat via son téléphone mobile. Ce frein est talonné de près par celui de disposer d’applications mobiles plus adaptées et ergonomiques (29%) • Disposer d’applications mobiles adaptées est le critère n°1 pour les hommes et les jeunes alors que la sécurité du paiement l’est surtout pour les femmes et les plus de 35 ans • 1 Français sur 5 pense que s’il avait une meilleure connexion Internet, il achèterait plus via son téléphone mobile • Les hommes sont deux fois plus nombreux que les femmes à utiliser le m-commerce • 31% des Français envisagent acheter dans le futur via leur téléphone mobile40 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Des atouts complémentaires d’Internet et du magasin pour lesconsommateurs Classement Classement Classement ClassementInternet Magasins 2012 2011 2012 2011La possibilité de connaître les avis des La possibilité déchanger facilement ou de 1er 1er 1er 1erconsommateurs retourner le produitLa comparaison facile des prix 2ème 5ème Le service après-vente 2ème 2èmeLe shopping peut être fait quand je veux 3ème 2ème La sécurité du paiement 3ème 4èmeLa livraison à domicile 4ème - Le plaisir durant le shopping 4ème 3èmeLe niveau de prix 5ème 6ème Les conseils avisés 5ème 5èmeLa facilité de recherche et de choix par rapport 6ème 3ème Les délais de livraison 6ème 6èmeau besoinLe peu de temps pour faire les courses 7ème 4ème La qualité de linformation relative au produit 7ème 7èmeLa comparaison facile des produits 8ème 8ème Linformation sur la disponibilité du produit 8ème 8èmeLa large gamme de produits 9ème 7ème La large gamme de produits 9ème -Linformation sur la disponibilité du produit 10ème 9ème La comparaison facile des produits 10ème 9ème • Comme en 2011, les consommateurs favorisent Internet pour connaître l’avis des consommateurs, pour comparer plus facilement les prix et pour pouvoir faire ses courses quand on veut • Les consommateurs préfèrent le magasin pour la possibilité d’échanger et de retourner facilement les produits, pour le service après-vente et pour la sécurité du paiement, qui gagne une place cette année, au détriment du plaisir pris pendant le shopping qui passe à la 4ème place41 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Top 5 des avantages d’Internet pour les consommateurs 1 Le shopping peut être fait quand je veux La possibilité de connaître les avis des consommateurs La large gamme de produits 2 La comparaison facile des prix Le peu de temps pour faire les courses 3 La livraison à domicile La facilité de recherche et de choix par rapport 4 au besoin Le niveau de prix Linformation sur la disponibilité du produit 5 Luxembourg République Allemagne Danemark Afrique du Slovaquie Espagne Belgique Finlande Portugal Pologne tchèque Ukraine France Russie Irlande Suisse Grèce Italie Sud42 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Top 5 des avantages des magasins pour les consommateurs 1 Les délais de livraison La qualité de linformation relative au produit 2 Les conseils avisés Le plaisir durant le shopping 3 La sécurité du paiement 4 Le service après-vente La possibilité déchanger facilement ou de retourner 5 le produit Luxembourg République Allemagne Danemark Afrique du Slovaquie Espagne Belgique Finlande Portugal Pologne tchèque Ukraine France Russie Irlande Suisse Grèce Italie Sud43 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Dans quelle catégorie souhaitez-vous que lesdistributeurs investissent ? Prix bas et e-commerce• Les femmes mettent les prix bas en 1ère position• Les hommes positionnent l’e-commerce à égalité avec les prix bas et les 18-24 sont en priorité demandeurs d’un développement de l’e- commerce.44 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Tendances dedépenses de Noël enAmérique du Nord © 2012 Deloitte
  • Etats-Unis• Plus optimistes qu’en 2011, 63 % des Américains prévoient de dépenser autant ou plus cette année• Mais les dépenses sont attendues en baisse de 6,1% à 1 035 USD, tandis que les cadeaux ne représentent que 37% du budget total• 63 % des Américains prévoient de modifier leurs comportements d’achats, marqués par une plus forte sensibilité aux prix : − Acheter plus de cadeaux en promotions − Acheter des cadeaux moins chers − Utiliser Internet pour trouver des prix plus bas• Cadeaux les plus offerts • Vêtements • Chèques / cartes cadeaux • Produits technologiques • Livres • Jouets 23% des Américains réaliseront la majorité de leurs achats online des Américains utiliseront les réseaux sociaux, principalement pour trouver des 48% promotions, chercher des idées de cadeaux et lire les avis des consommateurs sur les produits des utilisateurs de smartphones l’utiliseront pour leurs achats : pour 68% trouver les adresses des magasins et comparer les prix (online et offline)46 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Canada • Croissance modeste des dépenses de l’ordre de 1 à 2% • Cartes cadeaux ou argent • Principaux cadeaux offerts : • Vêtements • Jouets • Livres • Rechercher les prix les plus bas est une tendance en nette augmentation : acheter plus d’articles en soldes et faire davantage de recherches sur Internet pour trouver des prix plus intéressants • 60% des Canadiens (49 % en 2011) utiliseront Internet pour chercher le prix le plus bas ou se renseigner sur un produit •55% envisagent de faire une partie (> 25%) de leurs achats sur Internet • Vérifier les prix • 3 principales raisons d’utiliser Internet : • Trouver des promotions • Trouver des idées de cadeaux des Canadiens utiliseront la combinaison des services en ligne, sur mobile, 60% par catalogue et en magasin47 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Questions/ Réponses48 Un Noël éclairé... et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte
  • Stéphane RimbeufAssocié responsable Consumer Business E-mail : srimbeuf@deloitte.fr  : 01 55 61 61 1749 Un Noël éclairé...et pas à nimporte quel prix © 2012 Deloitte