L’accès aux soins de santé : donner rendez-vous aux solutions infirmières!
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

L’accès aux soins de santé : donner rendez-vous aux solutions infirmières!

on

  • 881 views

Congrès 2012 | Conférence de France Laframboise, inf., M. Sc. inf. ...

Congrès 2012 | Conférence de France Laframboise, inf., M. Sc. inf.

À l’heure où la viabilité de notre système de santé est menacée, la recherche de nouveaux modes de fonctionnement donne naissance à des initiatives cliniques qui améliorent de façon significative et tangible la santé de la population québécoise.

Néanmoins, les résultats de l’enquête internationale de 2011 sur les politiques de santé du Commonwealth Fund révèlent que des problèmes d’accès aux soins de santé de première ligne et communautaire sont plus fréquents au Québec que dans une dizaine d’autres endroits, dont le reste du Canada. En outre, seulement 20 % des patients québécois qui ont une maladie chronique affirment qu’une infirmière participe à la gestion de leur maladie, comparativement à 22 % ailleurs au Canada et jusqu’à 49 % au Royaume-Uni.

Dans ce contexte, il importe de revoir et d’élargir la portée de nos actions infirmières afin de construire collectivement un système à la fois plus humain, plus accessible et plus performant. Ainsi, quelques initiatives d’ici et d’ailleurs seront discutées, notamment :

le rôle des infirmières de proximité (community matrons) au Royaume-Uni
le service de consultation téléphonique Info-Santé
la gestion de maladies chroniques dans la communauté
la pratique clinique au triage
la contribution infirmière en santé publique, en GMF et en santé mentale
l’apport tout récent de l’infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne.

Appuyées par des résultats probants, ces pratiques infirmières émergentes nous permettront de découvrir ensemble des solutions réalistes, tout en revisitant certains de nos succès déjà bien connus. C’est un rendez-vous à donner aux solutions infirmières!

Statistics

Views

Total Views
881
Views on SlideShare
881
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

L’accès aux soins de santé : donner rendez-vous aux solutions infirmières! L’accès aux soins de santé : donner rendez-vous aux solutions infirmières! Presentation Transcript

  • DONNER RENDEZ-VOUS AUX SOLUTIONS INFIRMIÈRES 29 octobre 2012 Congrès de l’OIIQ
  • Rencontre d’aujourd’huiPartager quelques constats, réflexions et stratégies infirmières à succès qui méritent notre attention 2
  • Distribution des soins et services: l’exemple d’une régionEnviron 5 500 personnes soit 2 % de la population Environ 5 500 personnes URGENCE HOSPITALISATION 5 visites et plus CSSS type 3 hospitalisations et 4 288 personnes 28 475 visites Urgence plus 11 civières 957 personnes 3 526 admissions 101 lits CLSC 101 interventions et plus 442 personnes 80 286 interventions Toute reproduction de ce document est 13,8 % des interventions annuelles interdite sans le consentement écrit de MédiaMed Technologies.
  • En Ontario: 5% des personnes soignées englobe 85% des coûts en santé 5 % de la population est responsable de 84 % des coûts hospitaliers et des soins à domicile 1 % de la population est responsable de 49 % des coûts hospitaliers et des soins à domicile % de la population IMPORTANTE MARGE DE MANŒUVRE SELON L’OHA 4
  • Visites à l’urgence pour 3 années (2009 à 2012)% 2,6% des patients (2 812) ont consommé 13,2% des visites (23 987) et 24% des civières n patients: 110 171 (14 civières) n visites: 181 615 Fréquence de visite 5
  • Retours à l’urgence dans 7 jours 6
  • Retours à l’urgence dans les 7 jours années visites Nombre de retours % de retours 2009-2010 P12 56 478 4 824 8,5 2010-2011 P12 56 245 4 781 8,5 2011-2012 P12 58 567 4 850 8,3 Nombre de visites Nombre de Nombre de % de année à l’urgence retours % réhospitalisations réhospitalisations2010-2011 61 839 2 823 4,6 1 217 43,1 43% des patients de retours à l’urgence post-hospitalisations se font réhospitaliser 7
  • Les départs sans prise en charge aux urgences• Pour une urgence ayan reçu 48 294 visites en 2010-2011, 13.6% ou 6548 visites sont de départs sans prise en charge – Opportunité d’améliorer les soins et services dans la communauté, en première ligne? 8
  • Les 5 principales raisons de consultation en urgence par CMD05- Maladies et troubles de l’appareil circulatoire 43306- Maladies et troubles de l’appareil digestif 42104- Maladies et troubles de l’appareil respiratoire 37419- Troubles mentaux et troubles du comportement 29420- Troubles mentaux et troubles du comportement liés à 234 l’utilisation de substances psycho-actives Autres 1345Total 3101 9
  • Soins d’urgence: clientèle de 75 ans et + 10
  • Un coup d’œil ailleurs… 11
  • Hospitalisations répétées 12
  • Constat du Commissaire à la santé et au bien-être 14
  • Pourquoi intégrer?Compliqué versus complexe 15
  • REVISITONSQUELQUES SUCCÈS INFIRMIERS GMF, SIV, SAD, IPS PL, IPO
  • Triage• Rôle crucial de l’infirmière dans le système de santé• 33% des personnes âgées perdent un niveau d’autonomie après une hospitalisation et 50% d’entre eux ne s’en remette pas (CIHI, 2011)• Opportunité d’amélioration avec impact majeur: – 18-65 ans: entre 25% à 30% – 75 ans et plus: 60% à 70% Les solutions innovantes existent approche à la personne âgée mesure-mesure-mesure 17
  • Soins de fin de vie• Sachant que: – D’un côté, les soins à domicile en fin de vie sont excellents lorsqu’accessibles; – Comment expliquer que: – Sur une population de 50 000, seulement 21 personnes (sur 400 décès) sont décédées à domicile en un an? – 20% des grands consommateurs de l’urgence seront décédés d’ici un an 18
  • Soins de fin de vie• 80% des gens souhaitent éviter l’urgence et les soins intensifs à la fin de leur vie et la grande majorité des décès ont lieu à l’hôpital• La fin de vie n’est pas un enjeu exclusif à l’oncologie• Il faut rendre possible les soins de fin de vie dans la communauté• Être habile en gestion de la douleur 19
  • Pratique de première ligne• L’émergence des GMF : un succès en soi !• Le GMF offre des occasions importantes d’accessibilité dans la communauté• Pour aller plus loin: – Ordonnances collectives MC à inclure avant ouverture du GMF? – IPS PL dans la collectivité et suivre les tendances MSSS: CHSLD, RNI, HLM, ressources d’hébergement privé, etc. – Passer des soins ponctuels aux soins intégrés auprès de cohortes de patients ciblés et ‘’chroniquement malades’’ 20
  • Info-Santé: un bijou d’initiative 21
  •  24/7  72 / 52000 personnes  0.1% population2400000 appels répondus/an au Québec
  • Fonctions clés de l’IPO* Domaines d’interventions auprès des personnes atteintes de cancer et leurs proches1. Évaluer les besoins de la personne atteinte d’un cancer et ceux de ses proches, et s’assurer que l’on répond à ses besoins.2. Informer la personne atteinte d’un cancer et ses proches.3. Soutenir et accompagner la personne atteinte d’un cancer et ses proches.4. Coordonner et assurer de la continuité des actions entre les professionnels et entre les lieux de traitement. *Direction de la lutte contre le cancer (2005). Pour optimiser la contribution des infirmières à la lutte contre le cancer. Avis du comité de l’évolution de la pratique infirmière en oncologie. 23
  • Évolution des infirmières pivot enoncologie au Québec (A. Saucier, 2012) 1 1 2 2 2 2 2 9 9 0 0 0 0 0 9 9 0 0 0 1 1 5 8 1 5 8 1 5 24
  • Suivi intensif dans la communauté 25
  • Couverture vaccinale…et chez vous? Toute reproduction de ce document est interdite sans le consentement écrit de MédiaMed Technologies.
  • Réflexion sur les grands consommateurs de soins• Les grands consommateurs de soins sont une valeur ajoutée inestimable pour aller au-delà des soins épisodiques et urgents et nous lancent le défi collectif de se doter d’un système intégré capable de prendre ses responsabilités de santé populationnelle en donnant des soins d’une plus grande valeur au sein des collectivités…des soins qui donnent la santé! 27
  • Approche clinique stratifiée 28
  • Le portrait-robot du grand utilisateur • 59 ans • Hospitalisé 3 fois par année • Consulte 9 fois par année à l’urgence • Affecté par un problème: – cardiovasculaire – pulmonaire – digestif – de santé mentale – de toxicomanie 29
  • «Community matrons» du NHS 30
  • Libérer les talents des infirmières 31
  • Quatre (4) principaux objectifs visés• Amélioration de la qualité de vie (et/ou fin de vie) et l’état de santé d’un groupe de grands consommateurs de soins et services;• Utilisation pertinente des ressources du CH ou du CSSS et de ses partenaires;• Autonomie de la personne/famille;• Développement d’une première ligne performante (GMF, CLSC, cliniques externes, cabinets privés, etc.). 33
  • Résultats locaux gestion des grands consommateurs CSSS de Chicoutimi Programme Arrimage CSSS de Chicoutimi CSSS Nord Alphonse- % CSSS Visites urgence - 26% à - 56 CSSS Pierre- CSSS des Desjardins de Lanaudière - 50 % Hospitalisations de-Saurel Actions-Santé Programme Sommets Visites urgence - 50 % Programme Défi-Santé CSSS Alphonse-Desjardins Programme DestinationCSSS Nord de Lanaudière Programme Défi-Santé mieux-être Pierre-de-Saurel % Visites urgence CSSS des Sommets Hospitalisations - 36 % CSSS - 39 - 58 % Visites cliniques externes Visites urgence - 37 % Hospitalisations - 7052 % Visites urgence - % Hospitalisations - 39 CLSC + 2 % Interventions % Hospitalisations - 80 % Interventions CLSC - 10 %
  • SF-12: ASSS Chaudière-Appalaches 35
  • Effet systémique à moyen terme au CSSS des Sommets• -5% lits d’hospitalisation en médecine sur 4 ans• Comme au NHS? 36
  • Le bilan du NHS est encourageant 37
  • Faire des choix ensemble– Reconnaître et faire le choix de développer notre contribution unique dans les communautés, auprès des personnes souffrant de conditions chroniques complexes– Être incontournables en évaluation de la condition physique et mentale d’une personne symptomatique dans la communauté– Apprendre à mieux gérer la douleur et la conciliation médicamenteuse dans la communauté– Exploiter davantage l’intelligence informationnelle– Redéfinir nos alliances (ex: familles, md de famille, pharmaciens, etc.) 38
  • L’accessibilité: il faut toutes y voir! Toute reproduction de ce document est interdite sans le consentement écrit de MédiaMed Technologies. 40
  • MERCI !