Regards sur l'éducation 2013: Les indicateurs de l'OCDE

  • 17,895 views
Uploaded on

Source d’informations précises et pertinentes, Regards sur l’éducation: Les indicateurs de l’OCDE fait figure de publication de référence sur l’état de l’éducation dans le monde.

Source d’informations précises et pertinentes, Regards sur l’éducation: Les indicateurs de l’OCDE fait figure de publication de référence sur l’état de l’éducation dans le monde.

More in: Education
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
17,895
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
21

Actions

Shares
Downloads
93
Comments
0
Likes
3

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. REGARDS SUR L'ÉDUCATION 2013: LES INDICATEURS DE L'OCDE Organisation de coopération et de développement économques (OCDE)
  • 2. Salaire statutaire annuel (brut, hors primes et bonus) des enseignants en France (2011) Les enseignants français du primaire et du secondaire ont des salaires statutaires nettement inférieurs à la moyenne de pays de l’OCDE . Primaire 1er cycle du scondaire 2nd cycle du secondaire En début de carrière Après 15 ans En fin de carrière En début de carrière Après 15 ans En fin de carrière En début de carrière Après 15 ans En fin de carrière 23 077 euros 29 831 euros 44 016 euros 25 783 euros 32 537 euros 46 872 euros 25 998 euros 32 752 euros 47 108 euros 25ème sur 36 pays 22ème sur 35 pays 16ème sur 36 pays 21ème sur 35 pays 21ème sur 34 pays 15ème sur 35 pays 21ème sur 35 pays 23ème sur 34 pays 16ème sur 35 pays Annex 2 et tableau D3.1
  • 3. Salaire statutaire des enseignants du primaire en dollars US (2011) Malgré les réformes mises en place pour augmenter les salaires des enseignants débutants en 2011, leur salaire statutaire demeure inférieur à la moyenne de l’OCDE de 11% dans le primaire 0 10 000 20 000 30 000 40 000 50 000 60 000 70 000 80 000 90 000 100 000 Luxembourg Allemagne Suisse Danemark États-Unis Pays-Bas Espagne Canada Australie Irlande Norvège Belgique(fl) Belgique(fr) Autriche Portugal Finlande Angleterre Écosse Suède MoyenneOCDE Nouvelle-Zélande Corée Italie Slovénie Japon France Islande Turquie Grèce Israel Chili Républiquetchèque Mexique Estonie Hongrie Pologne République… En dollars US Salaire en début de carrière Salaire après 15 ans d'exercice Tableau D3.1
  • 4. Entre 2000 et 2011, le salaire des enseignants avec 15 ans d’exercice a augmenté en valeur réelle dans la plupart des pays mais pas en France. Cependant, les salaires statutaires en France n’ont pas été touchés par la crise économique contrairement à de nombreux pays. Évolution du salaire des enseignants du premier cycle du secondaire (en valeur réelle) après 15 ans d'exercice entre 2000 et 2011 Tableau D3.4 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 Rép.tchèque Estonie Irlande Portugal Danemark Corée Hongrie Écosse Autriche Israël Moyennedel'OCDE Australie Mexique Islande Finlande Espagne Nouvelle-Zélande Angleterre Belgique(Fr.) Belgique(Fl.) Italie États-Unis Suisse Grèce France Japon Indice de variation entre 2000 et 2011 sur les périodes suivantes: 2000-2008 2008-2011 2000-2011
  • 5. Augmentation du salaire avec le niveau d’éducation (2011) Salaire statutaire des enseignants avec 15 ans d'exercice au primaire et secondaire Le salaire augmente avec le niveau d’enseignement, mais les écarts sont plus marqués en France. Les enseignants du 1er cycle du secondaire avec 15 ans d’exercice gagnent 9% de plus que ceux du primaire en France -25 -20 -15 -10 -5 0 5 10 15 20 25 30 Pays-Bas Pologne Espagne Allemagne France Italie Autriche Finlande Luxembourg Suède MoyenneOCDE Australie Nouvelle-Zélande Républiquetchèque Belgique(Fl.) Belgium(Fr.) Canada Chili Danemark Angleterre Estonie Grèce Hongrie Islande Irlande Japon Norvège Portugal Écosse Républiqueslovaque Slovénie Corée États-Unis Israel % Entre le premier et le second cycle du secondaire Entre le primaire et le 1et cycle du secondaire NOTE : L'absence de barre signifie que les salaires sont les mêmes. Tableau D3.1
  • 6. Nombre annuel d'heures d’enseignement (en classe) et de semaines de cours dans le primaire (2011) Australie Autriche Belgique (Fl.) Belgique (Fr.) Canada Chili Rép. tchèque Danemark Angleterre Estonie Finlande France Allemagne Grèce Hongrie Islande Irlande Israel Italie Japon Corée Luxembourg Mexique Pays-Bas Nouvelle-Zélande Norvège Pologne Portugal ÉcosseRép. slovaque Slovénie Espagne Turquie États-Unis 550 600 650 700 750 800 850 900 950 1,000 1,050 1,100 1,150 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 Nombreannuelmoyend'heures d'enseignement Nombre de semaines d'enseignement par an En France, les enseignants du primaire sont, en moyenne et par an, 936 heures devant les élèves, soit 146 heures de plus que la moyenne de l’OCDE de 790 heures. Tableau D4.1
  • 7. Nombre annuel d'heures d’enseignement devant une classe, selon le niveau d’éducation (2011) Il n’y a qu’en Corée, en France, en Grèce, en Israël et en Rép. tchèque, que les enseignants donnent au moins 30 % d’heures de cours de plus par an dans l’enseignement primaire par rapport au 1er cycle du secondaire 0 100 200 300 400 500 600 700 800 900 1000 1100 1200 Chili États-Unis France Nouvelle-Zélande Pays-Bas Irlande Portugal Espagne Australie Écosse Rép.slovaque Israël Rép.tchèque Corée Luxembourg Allemagne Mexique Canada Moyennedel'OCDE Autriche Italie Belgique(Fl.) Norvège Japon Belgique(Fr.) Slovénie Angleterre Finlande Danemark Islande Estonie Pologne Hongrie Grèce Fédérationde… Heures par an Premier cycle du secondaire Primaire Tableau D4.1
  • 8. Répartition par matières du temps total d’instruction du programme obligatoire dans le primaire (2011) En moyenne, dans les pays de l'OCDE, le temps total d'instruction par an s’établit à 802 heures (contre 864 heures en France) dans l'enseignement primaire. La lecture, l’expression écrite et la littérature représente 35 % ou plus seulement en France, en Hongrie et au Mexique. 0 10 20 30 40 50 60 70 80 Hongrie France Mexique Danemark Rep.Slovaque Autriche Irlande Luxembourg Grèce Canada MoyenneU21 Portugal Moyenne… Norvège Israel Turquie Espagne Italie Finlande Féd.deRussie Slovénie Estonie Japon Corée Belgique(fl.) Argentine Pologne Allemagne Chile Islande Indonésie % Lecture, expression écrite et littérature Mathématiques Sciences Langues étrangères modernes Tableau D1.2a
  • 9. Répartition par matières du temps total d’instruction du programme obligatoire dans le 1er cycle du secondaire (2011) Le temps total d'instruction par an s’établit à 924 heures en moyenne dans le 1er cycle du secondaire contre 1081 en France. Les cours de lecture, d’expression écrite et de littérature, de mathématiques et de sciences représentent 39 % du temps en France et 41% en moyenne. 0 10 20 30 40 50 60 70 80 Irlande Italie Israel Danemark Féd.deRussie Canada Grèce Belgique(Fr.) Espagne Hongrie Argentine Chili France Pologne Norvège MoyenneOCDE MoyenneUE21 Rep.Slovaque Mexique Belgique(fl.) Autriche Estonie Allemagne Islande Angleterre Luxembourg Slovénie Corée Indonésie Finlande Portugal Japon % Lecture, expression écrite et littérature Mathématiques Sciences Langues étrangères modernes Tableau D1.2b
  • 10. Dépenses annuelles des établissements d'enseignement par élève dans le primaire et secondaire (2010) La France présente un déséquilibre flagrant dans la répartition de ses dépenses d’éducation entre primaire et secondaire .En France, la dépense par élève du 1er cycle du secondaire est 42% plus élevée par rapport au primaire (8 200 euros contre 5 700 euros). 0 2 000 4 000 6 000 8 000 10 000 12 000 14 000 16 000 18 000 20 000 22 000 24 000 Luxembourg Suisse Norvège États-Unis France Autriche Danemark Pays-Bas Irlande Belgique Suède Royaume-Uni Espagne Japon Australie Corée MoyenneUE Portugal MoyenneOCDE Nouvelle-Zélande Italie Finlande Slovénie Islande Estonie Rép.tchèque Israël Pologne Rép.slovaque Hongrie Argentine Mexique Chili Turquie Brésil En équivalents USD convertis sur la base des PPA Enseignement primaire Premier cycle du secondaire Deuxième cycle du secondaire Tableau B1.1a
  • 11. Variation entre 2008 et 2010 (en prix constants) des dépenses publiques au titre des établissements d'enseignement, tous niveaux d'enseignement confondus Entre 2009 et 2010, les dépenses publiques au titre des établissements d'enseignement ont diminué dans un tiers des pays de l'OCDE 85 90 95 100 105 110 115 120 Rép.slovaque Mexique Israël Australie Japon Chili Corée Finlande Pologne Belgique Suède Royaume-Uni Danemark Pays-Bas MoyenneOCDE France Canada Suisse Slovénie Rép.tchèque Autriche Nouvelle-Zélande Irlande Portugal Norvège Espagne États-Unis Italie Hongrie Estonie Islande FédérationdeRussie Indice de variation Entre 2008 et 2009 Entre 2009 et 2010 Chart B2.3
  • 12. Taux de chômage des individus âgés de 25 à 34 ans non diplômés du second cycle du secondaire (2005, 2008, 2011) Lorsque la situation se dégrade sur le marché du travail, les jeunes adultes qui ne sont pas diplômés du second cycle du secondaire éprouvent encore plus de difficultés 0 10 20 30 40 50 60 Mexique Chili Corée Brésil Luxembourg Pays-Bas Norvège Australie Autriche Israël Nouvelle-Zélande Turquie Islande Suisse Italie Danemark Canada Portugal Fédérationde… MoyenneOCDE Finlande Slovénie Royaume-Uni Allemagne États-Unis Suède Belgique MoyenneUE21 Pologne France Grèce Estonie Hongrie Rép.tchèque Espagne Irlande Rép.slovaque % 2011 2008 2000 Tableau A5.4a
  • 13. Taux de chômage de la population âgée de 25 à 34 ans par niveaux d’éducation (2011) Un diplôme de l'enseignement tertiaire est un atout, même en temps de récession économique 0 10 20 30 40 50 60 Norvège Pays-Bas Allemagne Autriche Suisse Australie Rép.tchèque Luxembourg Brésil Belgique Nouvelle-Zélande FédérationdeRussie Corée Royaume-Uni États-Unis Israël Suède Finlande Hongrie Canada France MoyenneOCDE Pologne Mexique Slovénie Danemark MoyenneUE21 Estonie Chili Rép.slovaque Irlande Turquie Italie Portugal Espagne Grèce % Tertiaire 2e cycle du secondaire ou post-secondaire non tertiaire Inférieur au 2e cycle du secondaire Tableau A5.4a
  • 14. Pourcentage des 25-29 ans non diplômés du second cycle du secondaire en recherche d'emploi (2011) Parmi les jeunes de 25-29 ans sans diplôme en France, 22% sont en recherche d'emploi, dont quasiment deux tiers depuis plus de 6 mois 0 5 10 15 20 25 30 35 40 Rép.slovaque Espagne Irlande Rép.tchèque France Estonie Hongrie Grèce MoyenneUE21 Suisse Slovénie Portugal MoyenneOCDE Belgique Allemagne Pologne Royaume-Uni Canada États-Unis Italie Danemark Finlande Islande Israël Chili Turquie Autriche Nouvelle-Zélande Australie Corée Pays-Bas Brésil Mexique % Toutes durées confondues D'une durée supérieure à 6 mois D'une durée inférieure à 6 mois Tableau C5.5b
  • 15. Pourcentage des 25-29 ans non diplômés du second cycle du secondaire qui sont en formation (2011) Parmi les jeunes de 25-29 ans non diplômés du second cycle du secondaire en France, à peine 1% (environ 6000 personnes) sont en formation contre 7% en moyenne dans les pays de l’OCDE. 0 5 10 15 20 25 30 Suède Danemark Slovénie Islande Portugal Finlande Allemagne Pays-Bas Nouvelle-Zélande Australie Luxembourg Royaume-Uni MoyenneUE21 Brésil Norvège MoyenneOCDE Belgique Irlande Suisse Turquie Canada Autriche Rép.tchèque États-Unis Espagne Pologne Estonie Hongrie Israël Mexique Chili Grèce France Corée Italie Rép.slovaque % Tableau C5.5b
  • 16. Estimation des taux d'obtention d'un diplôme du deuxième cycle du secondaire parmi les individus de moins de 25 ans/de plus de 25 ans (2011) Quelque 10 % des diplômés du deuxième cycle du secondaire sont âgés de 25 ans ou plus dans plusieurs pays nordiques, un pourcentage qui atteint près de 20 % en Islande et 30 % au Portugal. 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 Finlande Pays-Bas Danemark Norvège Portugal Irlande Islande Hongrie Canada Israël Rép.slovaque MoyenneUE21 Pologne Chili MoyenneOCDE Rép.tchèque États-Unis Suède Luxembourg Autriche Turquie Mexique % Total ≧25 Les données de la France ne sont pas disponibles pour cet indicateur. Chart A2.1
  • 17. Taux de chômage des individus âgés de 25 à 34 ans, selon qu'ils soient diplômés du second cycle du secondaire /post-secondaire non tertiaire en filière générale ou professionnelle (2011) Dans les formations du deuxième cycle du secondaire, la filière professionnelle constitue une meilleure assurance contre le chômage que la filière générale Tableau A5.5a 0 5 10 15 20 25 30 Australie Suisse Pays-Bas Autriche Luxembourg Suède Allemagne Nouvelle-Zélande Républiquetchèque Canada Finlande Belgique Hongrie Danemark Turquie Israel OECDaverage Italie Slovénie Pologne France Estonie Républiqueslovaque Irlande Espagne Grèce % Formation professionnelle de niveau CITE 3/4 ( CAP, BEP ou Baccalaureat professionnel en France) Formation générale de niveau CITE 3/4 (Baccalaureat technologique et géneral en France)
  • 18. Augmentation des qualifications du supérieur (2011) Estimée par la proportion de diplômés de l'enseignement tertiaire dans les populations âgées de 25 à 34 ans et de 25 à 64 ans En moyenne dans les pays de l’OCDE, 39 % (43 % en France) des individus sont diplômés de l’enseignement tertiaire dans le groupe d’âge des 25-34 ans - 10 20 30 40 50 60 70 Corée Japon Canada Féd.deRussie Irlande Royaume-Uni Norvège Luxembourg Nouv.-… Israel Australie États-Unis France Suède Belgique Chili Suisse Pays-Bas Finlande Islande Pologne Espagne Estonie Moy.OCDE Danemark Moy.UE21 Slovénie Grèce Hongrie Allemagne Portugal Rép.Slovaque Rép.tchèque Mexique Autriche Italie Turquie Brésil 25-64 ans 25-34 ans% Tableau A1.3a
  • 19. Variation des effectifs d’élèves et des dépenses dans l’enseignement tertiaire (2005, 2010) Indice de variation entre 2005 et 2010 (2005 = 100, prix constants de 2010) Entre 2005 et 2010, les dépenses par étudiant ont progressé en France de 15 % dans l’enseignement tertiaire, contre 8 % en moyenne dans les pays de l’OCDE 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 Estonie Corée Pologne Irlande Brésil Finlande France Japon Italie Suède Espagne MoyenneUE21 Hongrie Belgique Chile MoyenneOCDE Rép.tchèque Portugal Mexique Slovénie Rép.Slovaque Danemark Pays-Bas Australie Norvège Israel Royaume-Uni Nouv.-Zélande États-Unis Féd.deRussie Autriche Islande Suisse Indice de variation (2005=100) Variation des dépenses Variation des effectifs d’étudiants (en équivalents temps plein) Variation des dépenses par étudiant Enseignement Tertiaire Tableau B2.2
  • 20. Évolution du nombre d'étudiants scolarisés dans un pays dont ils ne sont pas ressortissants, selon la région d'accueil (entre 2000 et 2011) Au cours des 30 dernières années, le nombre d’étudiants en formation dans un pays dont ils ne sont pas ressortissants est passé de 0.8 million en 1975 à 4.3 millions en 2011, soit plus du quintuple. 0.0 0.5 1.0 1.5 2.0 2.5 3.0 3.5 4.0 4.5 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Dans le monde entier Dans les pays de l'OCDE Dans les pays du G20 En Europe En Amérique du Nord En Océanie Nombre détudiants étrangers (en millions) Graphique C4.1
  • 21. Évolution des parts de marché dans le secteur international de l'éducation (entre 2000 et 2011) Pourcentage de l'ensemble des étudiants scolarisés dans l'enseignement tertiaire à l'étranger, par pays d'accueil La moitié des étudiants qui suivent des études supérieures dans un pays dont ils ne sont pas ressortissants se répartissent entre cinq pays seulement mais des pays émergents entrent dans la compétition sur le marché de l’éducation. 0 5 10 15 20 25 États-Unis Royaume-Uni Allemagne France Australie Canada Féd.deRussie Japon Espagne AfriqueduSud Chine Italie Nouv.-Zélande Autriche Corée Suisse Pays-Bas Belgique Autrespaysde l'OCDE AutresG20etnon- membresdel'OCDE 2000 2011Parts de marché (%) Pays de l'OCDE Autres G20 et non- membres de l'OCDE 2000 2011 Graphique C4.2
  • 22. Pays proposant des formations du supérieur en anglais (2011) De plus en plus de pays non-anglophones proposent des formations en anglais pour atténuer leur désavantage linguistique aux yeux des étudiants étrangers. Emploi de l’anglais dans l’enseignement La totalité ou la quasi-totalité des formations sont dispensées en anglais Australie, Canada, États-Unis, Irlande, Nouvelle-Zélande et Royaume-Uni De nombreuses formations sont dispensées en anglais Danemark, Finlande, Pays-Bas et Suède Certaines formations sont dispensées en anglais Allemagne, Belgique (Fl.), Corée, France, Hongrie, Islande, Japon, Norvège, Pologne, P ortugal, République slovaque, République tchèque, Suisse et Turquie Aucune formation ou presque n’est dispensée en anglais Autriche, Belgique (Fr.), Brésil, Chili, Espagne, Fédération de Russie, Grèce, Israël, Italie, Luxembourg et Mexique Encadré C4.2
  • 23. Taux d'obtention d'un doctorat ou d’un Ph.D, par nationalité (2011) 0 0.5 1 1.5 2 2.5 3 3.5 Allemagne Finlande Chine Suède Rép.Slvaque Norvège Suisse Danemark Irlande Autriche Slovénie Israel Italie Moyenne… États-Unis Royaume-Uni Australie Corée Portugal Rép.tchèque Estonie Pays-Bas Nouv.-Zélande Canada Belgique France Japon Espagne Hongrie Turquie Chile % Étudiants étrangers/en mobilité internationale Étudiants nationaux En France, comme en moyenne dans l’OCDE, 1.6% des jeunes obtiendront un doctorat (ou Ph.D.). En revanche, plus d’un diplômé sur trois à ce niveau est un étudiant en mobilité internationale en France. Tableau A3.1
  • 24. Taux d'obtention d'un doctorat ou d’un Ph.D, par nationalité (2011) 0 0.5 1 1.5 2 2.5 3 3.5 Allemagne Finlande Chine Suède Rép.Slvaque Norvège Suisse Danemark Irlande Autriche Slovénie Israel Italie MoyenneOCDE États-Unis Royaume-Uni Australie Corée Portugal Rép.tchèque Estonie Pays-Bas Nouv.-Zélande Canada Belgique France Japon Espagne Hongrie Turquie Chile Étudiants étrangers/en mobilité internationale Étudiants nationaux 71 121 étudiants (dont 41 090 français) Top 10 par nationalité: -Tunisie (2592) -Chine (2190) -Algérie (2139) -Liban (1658) -Maroc (1327) -Italie (1326) -Vietnam (1027) -Syrie (762) -Brésil (759) -Sénégal (753) Tableau A3.1
  • 25. Pourcentage d’étudiants accédant à l’enseignement de niveau universitaire (tertiaire de type A) et obtenant par la suite au moins un premier diplôme de ce niveau d’enseignement (2011) Les taux d’échec dans l’enseignement supérieur sont moins élevés en France par rapport à la moyenne de l’OCDE. Cependant, 14% d’élèves abandonnent les formations de niveau universitaire pour se réorienter avec succès vers des formations plus techniques de type IUT ou STS 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 Japon Turquie Australie Danemark Royaume-Uni Espagne Finlande Rép.tchèque Allemagne Pays-Bas Rép.slovaque MoyenneOCDE Belgique(Fl.) France Mexique Portugal Israël Nouvelle-Zélande Autriche États-Unis Pologne Norvège Suède2 Hongrie Taux de réussite dans l'enseignement tertiaire de type A Non diplômés d'une formation tertiaire de type A avec réussite de la réorientation vers une formation tertiaire de type B Taux de réussite dans l'enseignement tertiaire de type A (étudiants scolarisés à temps plein) Taux de réussite dans l'enseignement tertiaire de type A (étudiants scolarisés à temps partiel) %% Tableau A4.1
  • 26. L’enseignement supérieur procure un avantage financier substantiel aux individus (2011) Revenus relatifs du travail des individus âgés de 25 à 64 ans, selon le niveau de formation (2nd cycle du secondaire=100) Dans les pays de l’OCDE, les diplômés de l’enseignement tertiaire peuvent espérer gagner, en moyenne, 57 % (contre 47 % en France) de plus que les diplômés du 2nd cycle du secondaire 0 50 100 150 200 250 300 Chili Brésil Hongrie Slovénie États-Unis Rép.tchèque Irlande Rép.Slovaque Grèce Portugal Pologne Allemagne Luxembourg Autriche moyenneUE21 Royaume-Uni MoyenneOCDE Pays-Bas Suisse Israel Turquie Finlande Japon Italie Corée France Espagne Canada Australie Estonie Belgique Norvège Danemark Suède Nouv.-Zélande Indice Inférieur au 2ème cycle du secondaire Diplôme de fin d'études tertiaires Tableau A6.1
  • 27. – Regards sur l'éducation 2013: Les indicateurs de l'OCDE : www.oecd.org/edu/eag.htm – Email: • Eric.Charbonnier@oecd.org • Corinne.Heckmann@oecd.org