L’AMITIE D’après  l’Éthique à Nicomaque   d’Aristote Legendre Nathalie TS1
ARISTOTE  (384 -322 av. JC) Né à Stagire, en Chalcidique, d’un père médecin du roi de Macédoine, il fut à Athènes le disci...
L’ETHIQUE A NICOMAQUE <ul><li>Il s’agit d’un traité sur la morale, adressé à son fils. </li></ul><ul><li>L’éthique ou la m...
TRAITE DE L’AMITIE <ul><li>Après avoir trouvé une définition du bonheur (« une activité de l’âme en accord avec la vertu,d...
PLAN DU CHAPITRE SUR L’AMITIE <ul><li>I La valeur de l’amitié </li></ul><ul><li>Son importance pour toute condition </li><...
NECESSITE ET VALEUR DE L’AMITIE L’amitié est nécessaire et noble : ceux qui aiment leurs amis sont loués, posséder beaucou...
Le bon (vertu   L’agréable (  L’utile (  L’amitié (  QU’EST CE QUE L’AMITIE? Elle peut provenir d...
<ul><li>Amitié      </li></ul><ul><li>Bienveillance   </li></ul>autrui  Désir de  bien Désir de  bien Désir...
LES AMITIES ACCIDENTELLES (elles proviennent de l’intérêt ou du plaisir) Utilité (  ) Plaisir(  ) ami ami Souha...
Amitié par intérêt Amitié par plaisir Qui ? Conséquence? Pourquoi ? Vieillards, hommes faits, hôtes Jeunes gens Amitié rom...
L’AMITIE FONDEE SUR LA VERTU Il s’agit d’une amitié parfaite, achevée et essentielle.   ami ami Souhait   mutuel de vertu ...
L’AMITIE FONDEE SUR LA VERTU <ul><li>Mais cette forme d’amitié est rare (peu de gens vertueux) et lente à venir (il faut p...
L’EGOISME ET SES DIFFERENTES FORMES <ul><li>Dans l’amitié, quelle est la priorité? </li></ul><ul><li>L’amour de soi ou cel...
Partie appétitive et désidérative   écoute et obéit  Actes qui assurent nutrition et croissance  ...
 Partie irrationnelle  PRIORITAIRE  intempérance) ÉGOÏSTE (celui qui cherche le bien pour la partie irrat...
UN HOMME VERTUEUX A-T-IL  BESOIN D’AMIS ? <ul><li>Aristote définit l’homme vertueux comme quelqu’un qui a gagné son indépe...
POSTERITE   D’ARISTOTE <ul><li>Au Moyen Age, les œuvres d’Aristote, souvent transmises en Occident par les Arabes, largeme...
Conclusion <ul><li>L’amitié est donc une bienveillance réciproque dont les deux amis ont connaissance. Elle peut provenir ...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Nathalie L. Amitie

2,880 views

Published on

Published in: Education
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
2,880
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1,380
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Nathalie L. Amitie

  1. 1. L’AMITIE D’après l’Éthique à Nicomaque d’Aristote Legendre Nathalie TS1
  2. 2. ARISTOTE (384 -322 av. JC) Né à Stagire, en Chalcidique, d’un père médecin du roi de Macédoine, il fut à Athènes le disciple de Platon de 367 à 347. Il enseigna ensuite à Assos puis à Mytilène (Lesbos). En 342, Philippe de Macédoine lui confia l’éducation de son fils Alexandre. Il fonda le Lycée à Athènes en 335. Son école prit le nom de « péripatéticienne » car son enseignement se faisait au cours de promenades. Une infime partie de son œuvre nous est conservée et nous montre qu’Aristote s’est intéressé à tous les domaines (logique, physique, éthique, politique, métaphysique, rhétorique…). A la mort d’Alexandre, en 323 il légua son école à Théophraste et partit à Chalcis où il mourut l’année suivante.
  3. 3. L’ETHIQUE A NICOMAQUE <ul><li>Il s’agit d’un traité sur la morale, adressé à son fils. </li></ul><ul><li>L’éthique ou la morale est une science du Bien et du Mal. C’est une théorie de l’action humaine en tant qu’elle a pour but le Bien. </li></ul><ul><li>Dans ce traité, Aristote cherche quelle est l’activité qui donne sens à la vie humaine. Pour ce faire il s’interroge sur l’homme et le distingue des autres êtres vivants. </li></ul><ul><li>Le livre se compose de onze sections et d’un appendice (sur l’éducation au bien et à la politique). En voici les articulations principales : </li></ul><ul><li>Première partie : vie active et contemplative </li></ul><ul><li>Deuxième partie : la vertu </li></ul><ul><li>Troisième : un exemple de vertu morale, la magnanimité </li></ul><ul><li>Quatrième partie : un exemple de vertu intellectuelle, la prudence </li></ul><ul><li>Cinquième partie : traité de l’amitié </li></ul><ul><li>Le thème abordé dans cette présentation sera celui de l’amitié. </li></ul>
  4. 4. TRAITE DE L’AMITIE <ul><li>Après avoir trouvé une définition du bonheur (« une activité de l’âme en accord avec la vertu,dans une vie accomplie jusqu’à son terme »), Aristote précise ce qu’il entend par « vertu » : il s’agit d’une disposition excellente à choisir le juste milieu entre deux extrêmes. La partie sur l’amitié n’est pas rattachée aux parties précédentes de l’ouvrage, autrement que par l’affirmation que l’amitié est une chose qui va de pair avec la vertu, à défaut d’être elle-même une vertu. Aristote s’interroge sur la valeur de l’amitié, ses différentes formes (dont la meilleure) et sur sa nécessité pour l’homme vertueux. </li></ul>Pourquoi l’amitié est-elle une preuve que l’homme, en étant vertueux, sera heureux ?
  5. 5. PLAN DU CHAPITRE SUR L’AMITIE <ul><li>I La valeur de l’amitié </li></ul><ul><li>Son importance pour toute condition </li></ul><ul><li>Son importance à tout âge </li></ul><ul><li>Son importance politique </li></ul><ul><li>Sa beauté </li></ul><ul><li>II Qu’est-ce que l’amitié ? </li></ul><ul><li>Les trois sources de l’amitié </li></ul><ul><li>C’est une bienveillance réciproque … </li></ul><ul><li>… dont les deux amis doivent avoir conscience </li></ul><ul><li>III Les différentes formes d’amitié </li></ul><ul><li>Elles dépendent des sources d’amitié </li></ul><ul><li>Les amitiés accidentelles (par intérêt ou par plaisir) </li></ul><ul><li>IV L’amitié fondée sur la vertu </li></ul><ul><li>Ce en quoi elle consiste </li></ul><ul><li>Sa stabilité et son excellence </li></ul><ul><li>Sa rareté et sa lenteur à venir </li></ul><ul><li>V L’égoïsme et ses différentes formes </li></ul><ul><li>L’égoïste à blâmer </li></ul><ul><li>L’homme « égoïste » par excellence (vertueux) </li></ul><ul><li>VI Une aporie philosophique: un homme vertueux a-t-il besoin d’amis? </li></ul><ul><li>L’homme vertueux selon Aristote: un homme indépendant </li></ul><ul><li>Un homme vertueux a besoin d’amis </li></ul>
  6. 6. NECESSITE ET VALEUR DE L’AMITIE L’amitié est nécessaire et noble : ceux qui aiment leurs amis sont loués, posséder beaucoup d’amis est un avantage. L’amitié constitue le lien des citées. Les législateurs y attachent un plus grand prix qu’à la justice : de fait, la concorde (sentiment voisin de l’amitié) est recherchée par les législateurs, tandis que l’insurrection est bannie. Vie politique Jeunes : l’amitié les préserve de l’erreur Anciens : leurs amis assurent leurs soins et suppléent à leur faiblesse. Hommes dans la fleur de l’âge : l’amitié les incite aux bonnes actions Pour tout âge Riches : doivent pouvoir donner à leurs amis Pauvres : leurs amis sont, pensent-ils leur unique refuge. Pour toute condition Pourquoi? Dans quelles circonstances?
  7. 7. Le bon (vertu  L’agréable (  L’utile (  L’amitié (  QU’EST CE QUE L’AMITIE? Elle peut provenir de trois sources:
  8. 8. <ul><li>Amitié  </li></ul><ul><li>Bienveillance  </li></ul>autrui Désir de bien Désir de bien Désir de bien Bienveillance réciproque Connaissance du désir de bien QU’EST CE QUE L’AMITIE? autrui Bienveillance réciproque ami ami autrui autrui La bienveillance réciproque pour être amitié doit être connue
  9. 9. LES AMITIES ACCIDENTELLES (elles proviennent de l’intérêt ou du plaisir) Utilité (  ) Plaisir(  ) ami ami Souhait mutuel d’intérêt ami ami Souhait mutuel de plaisir En réalité: En réalité: ami ami Cherche son propre intérêt Personne aimée en tant qu’elle procure du bien Mais l’intérêt n’est pas durable Amitié fragile ami ami Personne aimée en tant qu’elle procure du plaisir Amitié instable Plaisir instable Cherche son propre plaisir LES DIFFERENTES FORMES D’AMITIE
  10. 10. Amitié par intérêt Amitié par plaisir Qui ? Conséquence? Pourquoi ? Vieillards, hommes faits, hôtes Jeunes gens Amitié rompue Vivent en quête de plaisir et de passion Or … Plaisirs instables(et l’amitié dépend de l’objet qui donne le plaisir) Amitiés nombreuses et instables Amitiés fausses, accidentelles et instables LES DIFFERENTES FORMES D’AMITIE Les deux amis ne sont pas agréables l’un à l’autre Cherchent leur confort
  11. 11. L’AMITIE FONDEE SUR LA VERTU Il s’agit d’une amitié parfaite, achevée et essentielle. ami ami Souhait mutuel de vertu La personne est aimée pour elle -même (en tant que ce qu’elle est) bon essentiellement (dans son être) La vertu est stable, excellente et procure du plaisir et des biens L’amitié dure aussi longtemps que les deux amis sont bons: Elle est donc stable, excellente et en plus pro cure des biens et du plaisir
  12. 12. L’AMITIE FONDEE SUR LA VERTU <ul><li>Mais cette forme d’amitié est rare (peu de gens vertueux) et lente à venir (il faut prendre du temps pour se connaître : »avoir consommé ensemble la mesure de sel ». </li></ul>Jacopo Carucci dit le Pontormo, portrait de deux amis (1522), huile sur bois (Venise, fondation Cini)
  13. 13. L’EGOISME ET SES DIFFERENTES FORMES <ul><li>Dans l’amitié, quelle est la priorité? </li></ul><ul><li>L’amour de soi ou celui de l’ami? </li></ul><ul><li>Aristote définit deux formes d’égoïsme, en fonction de l’intérêt que porte l’homme aux différentes parties de son âme. </li></ul>
  14. 14. Partie appétitive et désidérative  écoute et obéit Actes qui assurent nutrition et croissance   (ex : encouragements, reproches) Partie végétative commune à tous les êtres vivants- végétaux, animaux, hommes (Aucun lien ) Principe raisonnable (partie rationnelle) Possède la raison  Rappel : organisation de l’âme selon Aristote (cf EN I,13) Partie irrationnelle Partie rationnelle
  15. 15.  Partie irrationnelle PRIORITAIRE  intempérance) ÉGOÏSTE (celui qui cherche le bien pour la partie irrationnelle de l’âme, et s’attribue une part trop large de richesse, d’honneur,… Il désire ce qui semble avantageux) À blâmer Partie irrationnelle  PRIORITAIRE  force de caractère) ÉGOÏSTE PAR EXCELLENCE (Celui qui désire le bien pour son intellect : c’est un homme vertueux . ) À imiter LES DEUX FORMES D’EGOISME DEFINIES PAR ARISTOTE âme de l’égoïste âme de « l’égoïste par excellence »
  16. 16. UN HOMME VERTUEUX A-T-IL BESOIN D’AMIS ? <ul><li>Aristote définit l’homme vertueux comme quelqu’un qui a gagné son indépendance(  ). A priori il n ’a donc pas besoin d’amis. </li></ul><ul><li>Par ailleurs il affirme également : »L’amitié est ce qu’il y a de plus nécessaire pour vivre » (EN,VIII,1). </li></ul><ul><li>Ces deux déclarations semblent contradictoires:il s’agit d’une aporie philosophique. </li></ul><ul><li>L’homme parfaitement heureux ne peut être solitaire : de fait, c’est »un animal fait pour vivre en société ». </li></ul><ul><li>L’homme heureux a besoin d’amis pour: </li></ul><ul><li>- Répandre ses bienfaits </li></ul><ul><li>- Avoir une activité théorétique plus continue, plus agréable. </li></ul><ul><li>- Mener une vie agréable(plus simple d’exercer une activité en société et plus agréable de contempler les actions vertueuses d’amis vertueux. </li></ul>
  17. 17. POSTERITE D’ARISTOTE <ul><li>Au Moyen Age, les œuvres d’Aristote, souvent transmises en Occident par les Arabes, largement traduites en latin, furent utilisées par l’Église dans son entreprise de rationalisation du contenu de la foi et inspirèrent la pensée de Saint Thomas (thomisme), qui lui emprunta, entre autre son idée de la justice. Par ce biais, la doctrine sociale de l’Église catholique sera très marquée par la référence à Aristote et à la place qu’il accorde à la nature comme critère du juste. </li></ul><ul><li>La force de son système et sa richesse en font toujours un modèle (chez Hegel ou Marx), en dépit des attaques portées contre l’aristotélisme par les traditions platonicienne, et cartésienne. </li></ul><ul><li>La pensée moderne, depuis Galilée, s’oppose radicalement à la pensée aristotélicienne. Aristote reste cependant l’auteur de référence de la logique dont il a jeté les bases en tant que discipline formelle. </li></ul><ul><li>L’aristotélisme a eu une place importante dans le monde arabo-musulman (Avicenne et Averroès). </li></ul>
  18. 18. Conclusion <ul><li>L’amitié est donc une bienveillance réciproque dont les deux amis ont connaissance. Elle peut provenir du plaisir, de l’intérêt ou de la vertu. </li></ul><ul><li>Dans les deux premiers cas, elle sera instable, accidentelle et de courte durée. Tandis que dans le dernier, il s’agira de l’amitié par excellence, et elle sera très stable. Toutefois, dans l’amitié, faut-il faire passer l’amour des autres avant l’amour de soi ? Si c’est pour privilégier son intellect, alors oui ; si, au contraire, il s’agit de mettre en avant ses besoins végétatifs, il faut repousser ce type d’égoïsme. </li></ul><ul><li>On a vu que l’ amitié ne pouvait être excellente qu’entre deux hommes vertueux. Bien qu’un homme vertueux soit quelqu’un qui a gagné son indépendance, il a cependant besoin d’amis pour être parfaitement heureux. </li></ul>

×