Your SlideShare is downloading. ×
Etienne D. Traité De L’Amitie
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Etienne D. Traité De L’Amitie

1,240
views

Published on

Published in: Education, Technology

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,240
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. TRAITÉ DE L’AMITIÉ Extrait de l’Éthique à Nicomaque Aristote
  • 2. Plan de la présentation I. Qui est Aristote ? II. Qu’est ce que l’éthique à Nicomaque? III. Le traité de l’amitié
  • 3. Qui est Aristote ?  Né en -384 en Macédoine et mort en -322 à Chalcis, dans l’île d’Eubée  Il a été pendant 20 ans à l’Académie de Platon, qui l’appelait « l’intelligence de l’école »  Il a écrit une partie de ses œuvres dont une partie de l’Ethique à Nicomaque en Macédoine, appelé par le roi Philippe II.  Il fonde le Lycée à Athènes vers - 339 Voir plan généra
  • 4. Qu’est ce que l’Éthique à Nicomaque?  Éthique: « Partie de la philosophie qui envisage les fondements de la morale. » Larousse  Il est écrit à l’adresse de Nicomaque, fils d’Aristote.  Il est constitué de 10 livres et est fondé sur ses cours du Lycée.  L’Éthique à Nicomaque expose la philosophie morale d’Aristote mais à un but pratique, il doit déterminer un comportement pour l’individu qui mène au bonheur. Voir plan généra
  • 5. Le traité de l’amitié Plan de l’extrait I. Valeur de l’amitié II. Ce qui est objet de l’amitié III. Les espèces d’amitiés IV. L’amitié fondée sur la vertu V. L’égoïsme et ses différentes formes VI. Si l’homme heureux et sage a besoin d’amis Voir plan
  • 6. I-Valeur de l’amitié  Pour Aristote, l’Amitié est vertu ou du moins ne va sans vertu car nécessaire pour vivre. • Permettent de répandre la Riches fortune • Protègent la richesse • Assurent des soins Vieillards • Permettent de remplacer le manque d’activité • Préservent de Jeunes l’erreur • Incitent aux Homme nobles actions Voir plan
  • 7. I- Valeur de l’amitié  Pour Aristote, cette Amitié est aussi la base des Cités et est plus recherché que la Justice. Le Juste L’Ami Voir plan
  • 8. II- Ce qui est objet d’amitié  Dans cette partie, Aristote pose les conditions nécessaires à l’amitié. Ce qui fait naitre l’amitié: Voir plan
  • 9. III- Les espèces de l’amitié  Aristote pose ici la différence entre une amitié parfaite qui est la recherche du bien de l’autre et d’une amitié imparfaite qui est la recherche égoïste de son bien.  Il détaille deux types d’amitiés: celles reposant sur l’utilité et celles fondées sur le plaisir. Amitiés non stables Recherche de son propre agrément • Donc ne recherche pas le bien de l’autre Disparaissent si l’objet de l’amitié disparait • L’utilité et le plaisir ne sont donc pas des objets stables d’amitié car disparaissent facilement Voir plan
  • 10. IV- L’amitié fondée sur la vertu  Pour Aristote, la forme parfaite de l’amitié est celle fondée sur la vertu Durable car la vertu est « une disposition stable » Amitié fondé sur la vertu Comme ils Amitié rare sont bons, ils car peu sont d’hommes agréables et sont bons utiles l’un à l’autre Voir plan
  • 11. V- L’égoïsme et ses différentes formes  Aristote pose ici la question de « Jusqu’où doit aller l’amitié ? ». Car si l’homme vertueux est celui qui pense à son ami, les faits montrent qu’il faut penser aussi à soi.  Il définit l’égoïste comme celui qui s’attribue à lui-même une grand nombre de biens. De là il existe deux types d’égoïstes:  celui qui est connu au sens large et plus largement répandu, c’est-à-dire qui s’attribue à lui-même un grand nombres de biens matériel  Celui qui revendique pour lui-même ses actions vertueuses, c’est-à-dire un bien supérieur car qui concerne le « noûs », la partie supérieur de l’homme qui commande à tout.  L’homme de bien est donc nécessairement égoïste car revendique pour lui- même de nombreuses actions vertueuse.  L’homme de bien doit donc être égoïste et s’aimer soi-même puisqu’il obéit à sa partie supérieur, son intellect, qui choisit ce qu’il y a de plus excellent. Voir plan
  • 12. V- L’égoïsme et ses différentes formes • Préfère les • Préfère la vertu plaisirs • Obéit à son • N’obéit pas à intellect son intellect • Loué par tous • Blâmé par tous Voir plan
  • 13. V- L’égoïsme et ses différentes formes  Aristote montre aussi comment cette deuxième forme d’égoïsme est dans l’intérêt de ses amis. • Recherche de ce qui est excellent pour lui- même • Sacrifie les biens convoités par les hommes pour la « beauté morale de l’action » • Attire sur lui la louange • Il leur donne le fruit de son sacrifice • Il garde la part la plus estimable. Voir plan
  • 14. V- Si l’homme heureux et sage a besoin d’amis  Aristote fait ici une conclusion sur la nécessité d’avoir des amis pour l’homme heureux et sage  Pour lui, l’homme heureux doit avoir des amis pour trois raisons:  On assigne à l’homme heureux tous les biens et l’amitié est le bien le plus précieux  Elle permet à l’homme sage d’exercer sa vertu, et il vaut mieux répandre ses bienfaits sur des amis que sur des étrangers  L’homme est un être fait pour vivre en société et ne peut donc vivre seul.  De plus, s’entourer de gens vertueux rend l’exercice de la vertu plus agréable et pour l ’homme sage, il est agréable de contempler les actions vertueuses.  Ainsi Aristote conclue sur la nécessité de l’homme heureux de mener une vie agréable et « l’activité de l’homme heureux sera plus continue –exercée avec d’autres » Voir plan