L'éthique des publications
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

L'éthique des publications

on

  • 80 views

Pourquoi l'évaluation des chercheurs en fonction de leur publication est-elle limitée ? ...

Pourquoi l'évaluation des chercheurs en fonction de leur publication est-elle limitée ?
Les sujets tabous liés à la publication (plagiat, falsification, fabrication de données), quelles conséquences ?
La communication au public, quels enjeux ?
L'impact des nouvelles technologies et de l'Open Access

Statistics

Views

Total Views
80
Slideshare-icon Views on SlideShare
80
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    L'éthique des publications L'éthique des publications Presentation Transcript

    • PUBLICATIONS Quels enjeux pour la communauté scientifique ? Hervé Maisonneuve
    • Avertissement •  La plupart des chercheurs sont honnêtes •  La plupart des chercheurs sont honnêtes •  Les fraudes sont médiatisées mais très rares •  Les limites de l’intégrité scientifique sont difficiles à percevoir Publications RITME octobre 2013 2  
    • Liens  d’intérêts,  H  Maisonneuve   •  Rédacteur de www.redactionmedicale.fr •  Rédacteur adjoint de •  Consultant en rédaction et en formation professionnelle •  Membre commission HAS sur la qualité des revues (2010-2013) •  Comité de rédaction de •  Auteur de ‘La rédaction médicale’, Doin, 2010 •  Rédacteur de ‘Science Editors’ Handbook’, EASE 2013 Publications RITME octobre 2013 3
    • The  top  journals?     4  Publications RITME octobre 2013
    • 5  Publications RITME octobre 2013
    • Publications et éthique ! •  Vos questions ? •  Évaluation des chercheurs en fonction des publications : qualité ou volume ? •  Les mauvaises pratiques : fréquence ? Avez-vous des exemples ? •  Enjeux de la communication au public •  Impact des nouvelles technologies Publications RITME octobre 2013 6  
    • Aveuglement organisationnel •  On nous amuse – avec les liens d’intérêts à bien déclarer alors que la plupart des chercheurs sont honnêtes, – avec les mauvaises pratiques qui n’existeraient que dans l’industrie, et/ou quand il existerait des enjeux financiers •  Pendant ce temps, le milieu académique n’est pas gêné par des comportements tout aussi condamnables Publications RITME octobre 2013 7  
    • Aveuglement organisationnel •  Les résultats ‘positifs’ sont publiés plusieurs fois quand les résultats ‘négatifs’ ne sont jamais publiés : distorsion de la science ? •  La plupart des publications ne seraient pas reproductibles, étonnant, NON ! •  Environ 50 % des publications seraient ‘embellies’, étonnant, NON ! Publications RITME octobre 2013 8  
    • Aveuglement organisationnel •  L’accès aux données sources est presque impossible •  Les chercheurs sont évalués sur la quantité des citations avec un indicateur de notoriété des revues, et non sur la qualité des publications… •  Open Access et APCs*: les chercheurs ne comprennent rien (green, gold, hybrid) •  L’intégrité scientifique ne s’enseigne pas ! Publications RITME octobre 2013 9  APC:  Ar.cle  Processing  Charge  
    • Aveuglement organisationnel •  Les intérêts des acteurs de ce système sont opposés à l’altruisme de la science •  Les auteurs veulent publier, mais certains sont honoraires, fantômes,…. •  Les rédacteurs sont autoritaires •  Les reviewers sont dans l’ombre •  Les propriétaires des revues sont rois •  Les lecteurs n’ont rien à dire Publications RITME octobre 2013 10  
    • Un  exemple  du  4  octobre  2013   Publications RITME octobre 2013 11  
    • Science,  October  4,  2013   Publications RITME octobre 2013 12  
    • www.retracHonwatch.org   Publications RITME octobre 2013 13  
    • Methods   •  The paper took this form: Molecule X from lichen species Y inhibits the growth of cancer cell Z. To substitute for those variables, I created a database of molecules, lichens, and cancer cell lines and wrote a computer program to generate hundreds of unique papers. Other than those differences, the scientific content of each paper is identical. •  Author: Ocorrafoo Cobange, Wassee Institute of Medicine, Asmara Publications RITME octobre 2013 14  
    • Results   •  The final list of targets came to 304 open-access publishers: 167 from the DOAJ, 121 from Beall’s list, and 16 that were listed by both. •  By the time Science went to press, 157 of the journals had accepted the paper and 98 had rejected it. Of the remaining 49 journals, 29 seem to be derelict: websites abandoned by their creators. Editors from the other 20 had e-mailed the fictitious corresponding authors stating that the paper was still under review… Publications RITME octobre 2013 15  
    • Des  arHcles  ont  été  publiés   Publications RITME octobre 2013 16  
    • Qu’en  conclure  ?   •  ‘Science’ a été très critiqué : – L’article de Bohannon n’a pas été reviewé – Les méthodes sont mauvaises : pas de comparaison, mauvaises données,… •  La communauté serait innocente ! – Est-ce un problème d’open access ? – Est-ce que le peer-review ne sert à rien ? – Comment travaillent les revues scientifiques ? – Peut-on améliorer le système ? Publications RITME octobre 2013 17  
    • Votre expérience ? D’accord ou pas d’accord ? Commentaires ? Publications RITME octobre 2013 18
    • Des exemples 1.  Intérêts des acteurs 2.  L’embellissement 3.  La (non) reproductibilité des publications 4.  Les ‘hot papers’ 5.  Open Access et APCs 6.  Les mauvaises pratiques 7.  DORA pour abandonner le facteur d’impact 8.  Tromper le public : Wakefield et ROR Publications RITME octobre 2013 19  
    • Des exemples 1. Intérêts des acteurs 2.  L’embellissement 3.  La (non) reproductibilité des publications 4.  Les ‘hot papers’ 5.  Open Access et APCs 6.  Les mauvaises pratiques 7.  DORA pour abandonner le facteur d’impact 8.  Tromper le public : Wakefield et ROR Publications RITME octobre 2013 20  
    • Ma  vision  des  intérêts  des  acteurs   Auteurs Reviewers Rédacteurs Propriétaires Lecteurs Publications RITME octobre 2013 21  
    • Auteurs:  honoraires,  fantômes,  etc..   Publications RITME octobre 2013 22  
    • Auteurs:  publish  or  perish   Publications RITME octobre 2013 23  
    • Est-­‐ce  que  le  peer-­‐review  est  uHle  ?   Publications RITME octobre 2013 24  
    • Rédacteurs   Publications RITME octobre 2013 25  
    • Maisons  d’édiHons,  sociétés  savantes   Publications RITME octobre 2013 26  
    • Lecteurs   Publications RITME octobre 2013 27  
    • Des exemples 1.  Intérêts des acteurs 2. L’embellissement 3.  La (non) reproductibilité des publications 4.  Les ‘hot papers’ 5.  Open Access et APCs 6.  Les mauvaises pratiques 7.  DORA pour abandonner le facteur d’impact 8.  Tromper le public : Wakefield et ROR Publications RITME octobre 2013 28  
    • Embellissement des données* 29   *  Seror,  Ravaud.  Presse  Médicale,  septembre  2012   Publications RITME octobre 2013
    • Annals of surgery 2013 janvier, 1-6 •  327 essais randomisés •  152 enregistrés avec protocole •  75 / 152 (49 %) « showed some evidence of discrepancies between outcomes registered and the outcomes published, most often related to omitting or introducing a primary outcome » Publications RITME octobre 2013 30  
    • Critère principal torturé Publications RITME octobre 2013 31  
    • Des exemples 1.  Intérêts des acteurs 2.  L’embellissement 3. La (non) reproductibilité des publications 4.  Les ‘hot papers’ 5.  Open Access et APCs 6.  Les mauvaises pratiques 7.  DORA pour abandonner le facteur d’impact 8.  Tromper le public : Wakefield et ROR Publications RITME octobre 2013 32  
    • Nature reviews. Drug dicovery. 2011 Publications RITME octobre 2013 33  
    • Difficulté de répliquer les recherches •  AMGEN : haematology and oncology departments, Californie •  53 articles qualifiés de ‘landmark studies’ : 21 dans des revues de facteur d’impact > 20, et 32 dans des revues de facteur d’impact entre 5 et 19 •  6 (11 %) ont été reproduits •  Limitations car certains articles décrivaient des données préliminaires… mais 11 % est choquant Publications RITME octobre 2013 34  
    • Bayer : 67 projets, 20/25 % de données concordantes Publications RITME octobre 2013 35  
    • Nature, 29 mars 2012:531-533 Publications RITME octobre 2013 36  
    • Nature Medicine, October 2012;18:1443 Publications RITME octobre 2013 37  
    • PLOS ONE, 15 mai 2013 •  Méthodologiquement, taux de réponse faible •  sur 171 chercheurs américains d’un centre anticancéreux du Texas, environ la moitié ont évoqué des difficultés pour reproduire des résultats Publications RITME octobre 2013 38  
    • Données sources Publications RITME octobre 2013 39   Des  registres  de  données   sources  existent,  comme  Dryad   par  exemple  
    • Des exemples 1.  Intérêts des acteurs 2.  L’embellissement 3.  La (non) reproductibilité des publications 4. Les ‘hot papers’ 5.  Open Access et APCs 6.  Les mauvaises pratiques 7.  DORA pour abandonner le facteur d’impact 8.  Tromper le public : Wakefield et ROR Publications RITME octobre 2013 40  
    • NEJM August 2010: ‘hot paper’ http://www.nejm.org/doi/pdf/10.1056/NEJMoa0912611 Publications RITME octobre 2013 41  
    • Washington post: étude ouverte, 33 patients par groupe ! •  CAVEATS Data were based on the participants' ratings of their pain and their answers to questionnaires. •  The number of participants was small, and the study did not assess long-term effectiveness. •  The results may have been influenced by participants' beliefs and expectations, although the researchers said they tried to de-emphasize tai chi by telling participants that the study would test the effects of two types of exercise programs, one combined with education. Publications RITME octobre 2013 42                         h<p://www.washingtonpost.com/wp-­‐dyn/content/ar.cle/2010/09/03/AR2010090305147.html  
    • Des exemples 1.  Intérêts des acteurs 2.  L’embellissement 3.  La (non) reproductibilité des publications 4.  Les ‘hot papers’ 5. Open Access et APCs 6.  Les mauvaises pratiques 7.  DORA pour abandonner le facteur d’impact 8.  Tromper le public : Wakefield et ROR Publications RITME octobre 2013 43  
    • Gold?   Green?   Hybrid?     Opaque?   Publications RITME octobre 2013 44  
    • Open  access  :  nouveau  modèle   économique  avec  les  APCs*   Publications RITME octobre 2013 45   *  Ar.cle  Processing  Charge  
    • De nouvelles dérives ? Le meilleur Le pire Les truands
    • PLOS ONE 2012 : 23 000 articles Publications RITME octobre 2013 47  
    • PLoS ONE publie 70 % des articles soumis Too often a journal’s decision to publish a paper is dominated by what the Editors think is interesting and will gain greater readership — both of which are subjective judgments and lead to decisions which are frustrating and delay the publication of your work. PLoS ONE will rigorously peer-review your submissions and publish all papers that are judged to be technically sound. Judgments about the importance of any particular paper are then made after publication by the readership (who are the most qualified to determine what is of interest to them). Publications RITME octobre 2013 48
    • Les prédateurs •  Un business sans concessions •  L’ére de l’électronique permet de créer des revues en peu de temps •  http:// scholarlyoa.com/ publishers/ 49  Publications RITME octobre 2013
    • Des exemples 1.  Intérêts des acteurs 2.  L’embellissement 3.  La (non) reproductibilité des publications 4.  Les ‘hot papers’ 5.  Open Access et APCs 6. Les mauvaises pratiques 7.  DORA pour abandonner le facteur d’impact 8.  Tromper le public : Wakefield et ROR Publications RITME octobre 2013 50  
    • Plagiat, auto-plagiat Publications RITME octobre 2013 51  
    • Les mauvaises pratiques •  De l’erreur à la fraude : volontaire / involontaire •  Historiquement classement en ‘FFP’ pour falsification, fabrication et plagiat… mais insuffisant •  Les rétractations (et/ou expressions de réserves) des articles ne sont pas la bonne solution •  Les rétractations sont très rares : 0,02 % des articles dans PubMed, dont la moitié pour erreurs Publications RITME octobre 2013 52  
    • Mauvaises pratiques •  « Research misconduct » est défini comme le comportement, intentionnel ou non, d'un chercheur qui ne respecte pas toutes les bonnes pratiques éthiques et scientifiques. Les mauvaises conduites scientifiques comprennent la fabrication, la falsification, la suppression, ou la manipulation inappropriée de données ; la manipulation inappropriée d'images ; le plagiat ; les reportages trompeurs ; les publications redondantes ; les mauvaises pratiques des auteurs comme les fantômes et les invités ; l'oubli de citer les sources de financement ou les liens d'intérêts ; mauvaise présentation du rôle du financeur ; et la recherche non éthique (par exemple, non obtention du consentement des patients) •  Les mauvaises pratiques gaspillent des ressources, mettent en péril la crédibilité de la science, et peuvent engendrer des risques (par exemple pour les patients et le public) •  A consensus statement on research misconduct in the UK. BMJ 2012;344:e1111Publications RITME octobre 2013 53  
    • De Darsee à Boldt (et Fujii) •  John Darsee : 82 articles rétractés •  Années 80s •  Emory University puis Harvard •  Cardio puis réanimation •  A continué à exercer •  A expliqué la naïveté des co-auteurs •  Joachim Boldt : 88 articles rétractés 2011/2012 •  Heidelberg, Allemagne •  Anesthésie réanimation puis STOP •  Action de 16 rédacteurs de revues •  Investigations en cours •  Prison ? Publications RITME octobre 2013 54  
    • Fraude  en  anesthésie:  environ  300   rétractaHons  pour  S  Reuben,  J  Boldt,  Y  Fujii   Publications RITME octobre 2013 55  
    • Des exemples 1.  Intérêts des acteurs 2.  L’embellissement 3.  La (non) reproductibilité des publications 4.  Les ‘hot papers’ 5.  Open Access et APCs 6.  Les mauvaises pratiques 7. DORA pour abandonner le facteur d’impact 8.  Tromper le public : Wakefield et ROR Publications RITME octobre 2013 56  
    • Facteur d’impact Impact factor : un indicateur créé dans les années 60 pour évaluer la notoriété des revues, afin d’orienter les publicités : ISI, Institute for Scientific Information (Philadelphie, USA) acheté par Thomson Reuters ; une base de données de 8000 revues scientifiques, surtout américaines 57 Publications RITME octobre 2013 Nombre  de  citaHons  en  2010  des  arHcles  citables  en  2008  et  2009   Nombre  d’arHcles  citables  en  2008  et  en  2009       Tout  dépend  de  ce  qui  est  pris  en  compte  dans  les  arHcles   «  citables  »  ;  de  très  nombreuses  ‘manipulaHons’  de  la  part   des  revues  
    • 17 janvier 2011 Recommandation n° 2 : La bibliométrie ne peut pas se résumer à des nombres, mais doit être accompagnée d’un examen approfondi des données bibliométriques et bibliographiques, et si possible des articles eux-mêmes Recommandation n° 3 : Les indices bibliométriques ne peuvent pas être utilisés de la même façon selon l’objet de l’évaluation : recrutements, promotions, contrats, distinctions, etc. Publications RITME octobre 2013 58  
    • Facteur d’impact •  JAMA,  4  janvier  2006     59 Publications RITME octobre 2013
    • Metrics ? 60  Publications RITME octobre 2013
    • Metrics? Publications RITME octobre 2013 61  
    • 78 organisations signataires Publications RITME octobre 2013 62  
    • Des exemples 1.  Intérêts des acteurs 2.  L’embellissement 3.  La (non) reproductibilité des publications 4.  Les ‘hot papers’ 5.  Open Access et APCs 6.  Les mauvaises pratiques 7.  DORA pour abandonner le facteur d’impact 8. Tromper le public : Wakefield et ROR Publications RITME octobre 2013 63  
    • Exemple : Wakefield •  1998, The Lancet •  12 cas d’enfants autistes ayant été vaccinés par le ROR (MMR) •  Les médias s’en emparent… et les politiques •  La vaccination diminue en Angleterre, à Londres •  Un mort de rougeole à Dublin… plus tard Maisonneuve H et al. Affaire Wakefield.. Presse Médicale 2012; septembre http://dx.doi.org/10.1016/j.lpm.2012.03.022 Publications RITME octobre 2013 64  
    • Les doutes et démentis •  Devant les doutes, lettres en 2004 dans le Lancet après enquête dans l’hôpital •  Brian Deer, journaliste d’investigation continue d’alerter •  2010 : rétractation de l’article du Lancet suite à une investigation du General Medical Council •  2011 : 3 articles du BMJ racontent l’histoire Publications RITME octobre 2013 65  
    • 12 ans pour ce tableau Publications RITME octobre 2013 66  
    • Wakefield, Lancet 1998 Publications RITME octobre 2013 67  
    • L’histoire reconstituée à posteriori •  De 1996 à 1998, Wakefield a reçu 500 000 £ pour conduire des recherches sur ce sujet •  L’argent venait d’un cabinet d’avocats, en fait d’une association « Anti-vaccins » •  Wakefield n’était pas pédiatre, mais chirurgien digestif •  Il a été démis de son titre de médecin •  En 2013, il donne des conférences aux USA pour des lobbies anti-vaccins (Austin, Texas) Publications RITME octobre 2013 68  
    • Les conséquences ? •  Des études ont été publiées après 1998 : 7 études de cohortes, 9 études cas-témoin, et 4 études à partir de registres ou rétrospectives. •  Aucun lien dans ces études •  Combien ont coûté ces travaux : coûts directs, coûts indirects et coûts cachés ? •  Agences du médicament, industries pharmaceutiques, centres de pharmacovigilance ont été alertées 10 ans Publications RITME octobre 2013 69  
    • PLOS ONE, 31 janvier 2011 •  Plusieurs travaux de l’équipe de Bordeaux sur les messages trompeurs transmis par les médias à partir d’articles •  Domaine Hyperactivité de l’enfant Publications RITME octobre 2013 70  
    • Conclusion ! 1.  Intérêts des acteurs 2.  L’embellissement 3.  La (non) reproductibilité des publications 4.  Les ‘hot papers’ 5.  Open Access et APCs 6.  Les mauvaises pratiques 7.  DORA pour abandonner le facteur d’impact 8.  Tromper le public : Wakefield et ROR Publications RITME octobre 2013 71  
    • Questions ? Publications RITME octobre 2013 72