Veille Né Kid 080116

1,835 views
1,748 views

Published on

La veille de Né Kid, semaine du 16 janvier 2008

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,835
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
117
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Veille Né Kid 080116

  1. 1. 16 janvier 2008 L’actualité et les innovations de la communication vues par les juniors de
  2. 3. L’actu mise à nu
  3. 4. Apple, loueur de films <ul><li>Suite au premier recul des ventes de DVD l’an dernier, les studios cherchaient de nouveaux débouchés... </li></ul><ul><li>Apple vient de signer un accord avec 20 th Century Fox permettant de mettre à la disposition des utilisateurs d’iTunes un nouveau système de VOD (vidéo à la demande). </li></ul><ul><li>Les films seront visionables pour une durée limitée. </li></ul><ul><li>La nouveauté réside aussi dans le fait que l’on pourra convertir les fichiers dans d’autres formats. </li></ul><ul><li>Cette annonce devrait déboucher sur de nouveaux accords avec Sony Pictures Entertainment, Paramount et Warner Bros… Les partenariats seront confirmés ou non lors du Macworld. </li></ul>
  4. 5. Changement de modèle économique pour la télé publique <ul><li>Nicolas Sarkozy annonçait la semaine dernière la fin de la publicité sur les chaînes de France Télévision (FR2, FR3, FR4, FR5, Arte, RFO), privant ainsi les chaînes d’un revenu de près de 800 M€ et appelant à une séparation claire des modes de financement des télévisions publiques et privées. </li></ul><ul><li>Le sponsoring sera néanmoins conservé </li></ul><ul><li>Ce manque à gagner pour le public serait comblé par une taxe sur les recettes publicitaires des chaînes privées + une « mini taxe » sur le C.A. des fournisseurs d’accès à internet ou la téléphonie mobile. </li></ul><ul><li>Le Président souhaite clarifier le rôle des chaînes publiques : on ne peut plus exiger d’elles d’avoir à la fois « l’image d’Arte et l’audience de TF1 » </li></ul><ul><li>Première inquiétude : quid des 300 employés de la régie publicitaire ? </li></ul><ul><li>Et le nouveau mode de financement sera-t-il suffisant ? </li></ul><ul><li>La loi devrait être votée cet été pour une application dès janvier 2009. </li></ul><ul><li>Radio France serait aussi sous le coup de cette décision </li></ul>
  5. 6. L’œil de Né Kid <ul><li>Plusieurs éléments restent obscurs. Ainsi, il faudra combler le manque à gagner ne sera pas suffisant, car il faut également produire le contenu nécessaire pour combler le vide de la pub (plus d’une heure par jour). D’où viendra cet argent ? Une stratégie de croissance externe de FTV, à la manière de la BBC, sera-t-elle mise en place ? Et quid des sites des chaînes ? </li></ul><ul><li>En tout cas cette décision impromptue va provoquer des changement sensibles sur le marché : </li></ul><ul><ul><li>Où vont aller les investissements aujourd’hui consacrés à FTV ? Les autres chaînes ne pourront tout absorber... </li></ul></ul><ul><ul><li>En outre, la chute de performances sera non négligeable sur les cibles fortes du service public, notamment sur la CSP+ </li></ul></ul><ul><ul><li>On peut donc penser que d’autres moyens hors médias, nécessaires à l’équilibre de stratégies de connexion des marques, capteront aussi ces investissements </li></ul></ul><ul><li>A suivre sur notre blog ( www.nekid.fr )... </li></ul>
  6. 7. Point de vue : la décroissance
  7. 8. Croissance et sentiment de bonheur ne sont pas liés... L’argent ne fait pas le bonheur, c’est prouvé !
  8. 9. Vivre mieux avec moins <ul><li>Question de fond : La croissance économique est-elle un bienfait ? </li></ul><ul><li>Un des fondateur de la pensée : Nicholas Georgescu-Roegen («  Demain la décroissance » , 1971) </li></ul><ul><li>Quelques idées-clés : </li></ul><ul><ul><li>La croissance est destructrice des ressources limitées dont nous disposons </li></ul></ul><ul><ul><li>La technologie n’apportera pas une solution miracle aux problèmes environnementaux </li></ul></ul><ul><ul><li>La croissance économique n’engendre pas nécessairement le sentiment de bonheur </li></ul></ul><ul><ul><li>Il faut favoriser la production et la consommation de produits locaux </li></ul></ul><ul><li>Une idée qui se répand particulièrement en Océanie (23% des Australiens auraient volontairement « décélérés » entre 1992 et 2002) </li></ul>
  9. 10. Et en France ? <ul><li>Les acteurs de la décroissance en France sont relativement extrémistes et sont majoritairement considérés comme des ayatollahs </li></ul><ul><li>Ils sont très souvent politisés (tendance extrême gauche) et sympathisant des anti-pubs </li></ul>
  10. 11. Les adeptes de la « simplicité volontaire » <ul><li>« Des individus qui procèdent à un changement volontaire et à long terme de leur mode de vie, passant par des revenus sensiblement moins élevés et par une baisse de leur consommation » </li></ul><ul><li>Clive Hamilton, directeur de l’Australia Institute </li></ul><ul><li>Une démarche qui va plus loin que la notion de consom’acteur, d’éco-citoyen et de développement durable... sans pour autant aller à la renonciation du progrès et à l’ascétisme </li></ul>
  11. 12. Dans la vie d’un adepte de la simplicité volontaire <ul><li>Une démarche généralement adoptée pour des raisons personnelles (envie de lever le pied, de se consacrer à d’autres activités, à sa famille...), associée à une prise de conscience sociale et /ou écologique </li></ul><ul><li>Quelques actes : </li></ul><ul><ul><li>Déplacement à vélo lorsque c’est possible, </li></ul></ul><ul><ul><li>Consommation de produits et services locaux (et bio) </li></ul></ul><ul><ul><li>Passage de deux voitures à une seule (éventuellement partagée) </li></ul></ul><ul><ul><li>Résistance à la tentation de consommer </li></ul></ul><ul><ul><li>... </li></ul></ul>
  12. 13. Décroissance ≠ développement durable <ul><li>Le développement durable s’appuie sur une consommation responsable </li></ul><ul><li>La décroissance prône une diminution de la consommation </li></ul><ul><li>Les plus fervents partisans de la décroissance jugent le développement durable comme un artifice : pour eux par définition, le développement ne peut être durable </li></ul>
  13. 14. Décroissance et marketing ? <ul><li>Bien que symboliquement opposé, le marketing est une démarche appliquée par les organisations prônant la décroissance </li></ul><ul><li>Des marques dédiées existent sur ce créneau, ce qui ne les empêche pas de communiquer à leur façon </li></ul>
  14. 15. Exemple : La Décroissance Un manifeste Des preuves « Nous évitons de poster le journal sous plastique » Des événements Un journal diffusé en kiosque Des partenaires Un site Internet
  15. 16. Décroissance et innovation <ul><li>On voit que la démarche de marketing n’est pas absente de l’approche des adeptes de la décroissance </li></ul><ul><li>On peut noter par ailleurs que dans un certains nombres de cas progrès et décroissance (partielle) ne sont pas incompatibles : </li></ul>Lave linge sans lessive de Haier <ul><li>Pour autant les produits 2 en 1, 3 en 1... ne sont pas (encore) utilisés comme arguments en faveur de la réduction du gaspillage </li></ul>Aspirateur sans sac Dyson
  16. 17. Décroissance et publicité ? <ul><li>Préempter ce territoire semble aujourd’hui difficile pour une grande marque car elle nécessite une vision sincère associée à des preuves fortes </li></ul><ul><li>Il y a néanmoins des angles de consommation responsable qui s’approchent du concept de décroissance, en particulier sous forme d’alerte contre le gaspillage et ses effets sur l’environnement </li></ul>
  17. 18. Quelques publicités et opérations de communication
  18. 19. Idées, tendances et innovations
  19. 20. Big Think, le You Tube de l’idée <ul><li>Big Think est une plate-forme d’échange d’idée, sous forme de vidéo </li></ul><ul><li>Elle est alimentée par des interviews des grands esprits du monde politique, scientifique, business... </li></ul><ul><li>...mais reste ouverte à tout le monde </li></ul><ul><li>Big Think est soutenu financièrement par Larry Summers, ancien président de Harvard (entre autres) </li></ul>
  20. 21. Avec Awdio, écoutez la musique live des discothèques, hôtels, concept store... <ul><li>Awdio diffuse en streaming la musique en temps réel du monde entier : Queen à Paris, 1015 à San Francisco, i-dragon à Hong-Kong... </li></ul><ul><li>Il suffit de se connecter au site et de choisir la musique parmi les lieux proposés (tant qu’ils sont en train de diffuser de la musique !) </li></ul><ul><li>Service gratuit (grâce à la pub) ou par abonnement (ad-free) </li></ul>
  21. 22. la fin de la cigarette dans les bars, restaurants et discothèques : « Relax, Take it Easy » <ul><li>« Sucer ne tue pas » </li></ul><ul><li>Chupa Chups Relax est une mini sucette sans sucre, aromatisée aux agrumes et aux extraits de plantes douces </li></ul><ul><li>Elle se positionne comme un substitut à la nicotine, surfant ainsi sur la vague de la loi anti-tabac </li></ul><ul><li>Tous les codes du tabac sont repris cf. le packaging </li></ul><ul><li>L’espace fumeur devient l’espace mâcheur dans les bars tabac. </li></ul><ul><li>Freedent, marque de Wrigley, n°1 du chewing-gum dans le monde, en profite aussi ! Et ils n’ont pas tort: </li></ul><ul><ul><li>Selon une étude menée chez le 15-49 ans, 38% des sondés considèrent le chewing-gum comme la première alternative au tabac. </li></ul></ul><ul><li>La « chewingbelle » s’impose donc pour remplacer les cendriers ! </li></ul>
  22. 23. Burton Poachers <ul><li>Contexte : 4 domaines skiables aux Us interdisent encore les snowboards... Pour Burton, c’est impardonnable et anticonstitutionnel ! </li></ul><ul><li>Idée : Burton invite ses fans à aller surfer sur ces domaines en se filmant. La meilleure vidéo remporte 5 000$ </li></ul>
  23. 24. Autopromo : Enfin une stratégie 100% Né Kid à l’épreuve du marché <ul><li>Enjeu : Donner à Corsairfly, filiale de Nouvelles Frontières, une identité forte, stable et différenciée </li></ul><ul><li>Insight : L’avion est le cordon ombilical des familles éloignées </li></ul><ul><li>Idée de communication : « Corsairfly, l’activateur de liens familiaux » </li></ul><ul><li>C’est la première fois en Europe, et peut-être dans le monde, qu’une compagnie aérienne se positionne sur cette cible pourtant majoritaire dans le transport aérien </li></ul><ul><li>Partenaires : pour la création Corsairfly a fait appel à BDDP & Fils, et à Mediaedge:cia pour la tactique média </li></ul>Notoriété et sensibilisation pendant les vacances de No ël (moment familial le + important de l’année) : TV, RP et presse TV L’équipe de marketing stratégique de Corsairfly nous a confié la conception et le pilotage de son plan de communication
  24. 25. Autopromo : Corsairfly, la première compagnie aérienne qui place les familles au cœur de sa stratégie <ul><li>Né Kid a conçu une stratégie de moyens inédite en 3 volets </li></ul><ul><ul><li>Notoriété et sensibilisation : TV (pour la première fois) et presse TV </li></ul></ul><ul><ul><li>Démonstration de la réalité du positionnement par des preuves tangibles : assistance en aéroports, animation en salles d’embarquement, loisirs à bord, guide de voyage avec des enfants, CRM, … </li></ul></ul><ul><ul><li>Stimulation des liens familiaux autour d’une opération «  Histoires de Familles  » : marketing viral et buzz, réseaux sociaux, concours, mini-site internet, événements (concerts, etc) </li></ul></ul>Assistance et animation dans les aéroports et à bord des avions Stimulation des liens familiaux autour du concours « Histoires de Familles » médiatisé avec France TV en Métropole et dans les DOM , sur internet et en street marketing.. En savoir plus

×