Programmation quantique
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Programmation quantique

on

  • 2,777 views

courte présentation de l'informatique et de la programmation quantique

courte présentation de l'informatique et de la programmation quantique

Statistics

Views

Total Views
2,777
Views on SlideShare
2,777
Embed Views
0

Actions

Likes
2
Downloads
23
Comments
1

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Programmation quantique Presentation Transcript

  • 1. Informatique fondamentale - juin 2012 Programmation QuantiqueNicholas CHARRIERE
  • 2. Les origines Une recherche incessante d’optimisation des calculs La théorie de l’ordinateur quantique La possibilité de combiner les propriétés fortes de la mécanique quantique, au calcul appliqué Un domaine qui reste très théorique, vu l’absence d’ordinateur fictif Opposition quantique / éléctricité
  • 3. Comment définir la programmation quantique Un ensemble de langages de programmation quantiques… Qui permettent l’implémentation d’algorithmes quantiques Utilisant des qubits, et fonctionnant sur des ordinateurs quantiques Qui supplanteraient les machines de Turing en puissance
  • 4. Phénomènes quantiques utiles L’intrication quantique : l’état quantique de deux éléments doit être décrit globalement, malgré une séparation physique possible des objets La superposition : on décrit la position d’une particule comme une CL infinie de vecteurs  probabilités de présence dans différents endroits On ne se base plus sur des bits, mais sur des qubits
  • 5. Les qubits Qubit = quantum + bit : plus petite unité de stockage en informatique quantique Composé d’une superposition des deux états de base (brakets) État A.|0> + B.|1> , et la norme au carré de A et B donnent les probabilités de mesurer les états Duplication impossible  cryptographie La mesure de l’état renvoie (1,0) ou (0,1)… …mais on peut transporter l’information grâce à la téléportation quantique Représentation : spin, niveau d’énergie, polarisation d’un photon
  • 6. Intérêt Puissance d’un ordinateur quantique est exponentielle par rapport au nombre de qubits Avec n qubits  2n états possibles On fait un calcul parallèle sur ces 2n états !
  • 7. Langages de programmation quantique Ils sont nombreux, très étudiés dans la recherche Permettent de manipuler les qubits, et faire des opérations Exemples :  Q (orienté objet)  qGCL (quantum guarded command language)  QFC  QML
  • 8. Quantum Computing Language (QCL) Le langage le plus connu, un des premiers, et sa syntaxe ressemble au C Possibilité de combiner du langage quantique et classique dans le même code source Type de donnée de base: qureg (registre de qubits)
  • 9. QCL (2) Avec une librairie qulib, on peut observer l’état : Mais surtout, on peut définir des fonctions :